• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Programme Cap'Com 2005
 

Programme Cap'Com 2005

on

  • 1,973 views

Le programme du Forum de la communication publique et locale 2005 à Lyon

Le programme du Forum de la communication publique et locale 2005 à Lyon

Statistics

Views

Total Views
1,973
Views on SlideShare
1,973
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
11
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Programme Cap'Com 2005 Programme Cap'Com 2005 Document Transcript

    • Communication : temps et contretemps 1
    • Forum Cap’Com 2004 2
    • CAP’COM, UNE DYNAMIQUE, UN ESPRIT, DES VALEURS Le Forum de la communication publique existe depuis 1988. Espace d’échanges, de formation et d’observation, Cap’Com, s’est construit sur une dynamique : la mutualisation des expériences et des pratiques de professionnels confrontée aux analyses d’experts et d’universitaires. Cet espace de réflexion et d’échanges sur la communication publique est unique en France. Ce qui fait sa richesse, c’est SOMMAIRE l’apport, à chaque édition, de ses participants venus d’horizons divers, ce sont les enquêtes et les études chaque P. 4-5 année proposées aux communicants, c’est aussi une Cette année, prenons le temps ! attention constante aux évolutions de la fonction de com- munication et à l’émergence de nouvelles pratiques. P. 6-13 Programme du mercredi 7 décembre Cap’Com est fondé sur une double conviction : celle que la fonction communication est une dimension essentielle P. 14-21 Programme des projets comme de la relation au citoyen et qu’elle est du jeudi 8 décembre également un service d’intérêt général, un service aux publics, un service public à part entière. Politique au sens P. 22-23 Animations plein, premier du terme, elle se doit, de ce fait, d’être rigoureuse Cap’Com 2005 et professionnelle autant que convaincue, fédératrice P. 24-25 de valeurs communes. Cap’Com toute l’année Attentif aux mouvements de la communication publique P. 26-27 Cap’Com pratique dans les territoires et à l’écoute de ceux qui la font, Cap’Com dans sa diversité, essaie cette année encore P. 32 Nos partenaires de répondre aux besoins d’une profession et de participer à la construction de son avenir DOMINIQUE MÉGARD Déléguée générale de Cap’Com
    • CETTE ANNÉE, PRENONS LE TEMPS ! Communication : temps et contre- Parce que l’air du temps ? Aussi. Il faut temps. Pourquoi avoir choisi cette savoir le saisir et notre profession année le thème du temps comme fil manquerait bien de sel si nous n’avions conducteur de nos travaux ? Il est pas, chacun d’entre nous, la préoccu- parfois difficile de tracer la genèse pation d’aller au devant de l’autre et d’une idée. Mais il est possible pourtant la volonté de maîtriser les techniques d’affirmer que ce thème est apparu et les évolutions technologiques. comme une évidence au groupe de pilotage qui travaille à l’élaboration Parce que l’art du temps? Bien sûr. du Forum Cap’Com. Un thème qu’il Il est au cœur de toute communication. convenait d’explorer. Entre histoire et devenir, il est préfé- rable de percevoir et traduire les Parce que les temps sont difficiles ? mutations. Chaque événement oscille Peut-être. En témoigne la disparition entre l’éphémère et le pérenne. Projets d’un certain nombre de rendez-vous et chantiers doivent conjuguer les professionnels. En témoignent aussi temps… les éternelles questions sur le statut des communicants publics et leur position- Tout est affaire de choix ? Cap’Com, nement au sein de leurs institutions. cette année, a choisi d’affirmer aussi que tout est affaire de temps. Parce que le temps presse ? Certaine- ment. Que celui qui ne s’est pas plaint Parce que prendre son temps, enfin. une fois de manquer de temps ou Cap’Com vous y invite cette année. de ne plus “ lever le nez du guidon “, Une invitation déclinée tout au long se fasse connaître. Alors que justement des conférences, des parcours, des il est essentiel, toujours, de savoir prendre carrefours et des ateliers pendant ces un peu de recul. deux journées qui se termineront, Lyon oblige, par une fête de lumières LAURENT MICHEL Président du Club Cap’Com 4
    • On a tendance à penser que le présent est devenu la référence essentielle des individus démocratiques et qu’ils ont rompu avec les traditions que la modernité a balayées. En ouverture du colloque, GILLES LIPOVETSKY nous invite, au contraire, à rester critique face à des conceptions trop simplistes et à penser de manière plus complexe les phénomènes du monde qui est le nôtre. GILLES LIPOVETSKY, philosophe et sociologue auteur de l’ouvrage “ Les temps hypermodernes “. 5
    • AGENDA Pour planifier votre emploi du temps et vous aider à choisir, le programme du mercredi est composé de PLÉNIÈRES qui permettent à tous de partager un moment fort PARCOURS conçus en trois temps pour faire le tour d’une question et approfondir la discussion ATELIERS plus techniques conçus pour apporter méthodes et outils. 9 h 30 10 h 00 GILLES LIPOVETSKY : Comprendre l’Homme d’aujourd’hui dans son rapport au temps 10 h 00 10 h 30 10 h 30 11 h 00 BERNARD JACQUAND : Communiquer, un art du temps 11 h 00 11 h 30 11 h 30 12 h 00 Parcours 1 Parcours 2 Parcours 3 Parcours 4 Atelier 1 Atelier 2 Histoire et devenir Événement Projets et chantiers Instantanéité Com’ interne La radio 12 h 00 12 h 30 13 h 00 Déjeuner avec le Conseil régional Rhône-Alpes 14 h 30 14 h 30 15 h 00 Atelier 3 Urgence, alerte 15 h 00 15 h 30 Atelier 4 15 h 30 Parcours 1 Parcours 2 Parcours 3 Parcours 4 Construire 16 h 00 un film 16 h 00 16 h 30 Atelier 5 La durée, sécurité 16 h 30 routière 17 h 00 17 h 00 17 h 30 17 h 30 18 h 00 18 h 00 Marchés publics de communication 18 h 30 18 h 30 19 h 00 SOIRÉE Dîner à l’Hôtel de Ville Attention, le programme est susceptible de subir des modifications de dernière minute. Il sera mis à jour sur notre site Internet www.cap-com.org
    • MERCREDI 7 DÉCEMBRE Les plénières 9 H 30 | CONFÉRENCE D’OUVERTURE 10 H 30 | CONFÉRENCE Comprendre des horizons plus courts, Communiquer, l’homme une temporalité dominée un art du temps d’aujourd’hui par le précaire et l’éphémère. Par BERNARD dans son rapport Les communicants le savent bien : JACQUAND, au temps nous avons aujourd’hui un rapport conseiller en Par GILLES LIPOVETSKY, au temps paradoxal. médiations. philosophe et sociologue Mais le philosophe comme Choisir le bon moment, donner auteur de l’ouvrage le sociologue n’est-il pas là pour le temps d'une écoute active, “ Les temps hypermodernes “ nous rappeler qu’au-delà faire court… (Grasset - 2005) d’un présent hypertrophié, Le temps et sa gestion : Aux visions enthousiastes il n’est pas vrai que le passé l'une des variables de l'efficacité du progrès historique ont succédé et le futur ont disparu… de la communication. 17 H 30 | PLÉNIÈRE SPÉCIALE Marchés publics Communicants, juristes territoriaux, Présentation du de communication directeurs de cabinets, responsables Guide des bonnes Avec YVES-RENÉ GUILLOU, d’agences : une synthèse pratiques de PHILIPPE SCHMIDT, avocats et pluridisciplinaire et communication LAURENT MICHEL, journaliste. interprofessionnelle des questions Un nouveau code doit paraître posées par les marchés publics en 2006. Il ouvrira des perspectives. de communication. Ainsi, les “ accords cadres “ Les intervenants proposeront permettront de faire un référen- des recommandations pour améliorer cement de prestataires à consulter les pratiques et développer à tout instant. Le guide Cap’Com une culture commune. prendra en compte ces dernières En échange avec la salle. évolutions. Renseignements et inscriptions : www.cap-com.org - 04 72 65 64 99 7
    • MERCREDI 7 DÉCEMBRE 4 parcours de 11 h 30 à 17 h 00 3 heures pour faire le tour des questions. Parcours 1 Entre histoire et devenir : traduire les mutations Pilotes : Comment et pourquoi construire des valeurs communes, OLIVIER FEIX, consultant, une identité forte pour un positionnement original? Comment enseignant à Paris 1/Sorbonne. fonder une stratégie de communication qui tienne compte LAURENT RIERA, dir’com adjoint de la mémoire, de l’espace et du temps ? Comment une CA de St Quentin-en-Yvelines. identité accompagne et traduit les mutations d’un territoire, d’une entreprise, d’une cité ? Peut-on faire adhérer au chan- gement, cultiver et faire évoluer “ sa marque “ de territoire ou son “ territoire de marque “ ? “ C'est de l'identité qu'est née la différence “, HEINZ. 11 H 30 | TEMPS 1 14 H 30 | TEMPS 2 16 H 00 | TEMPS 3 JOËL GAYET, enseignant HEC Comanaging. CAROLE BARBIER, dir’com de la Région VALÉRIE LÉVIN*, dir’com ville de Roubaix. JULIE CORTEVILLE, présidente Rhône-Alpes. de la Fédération Française BERNARD EMSELLEM, dir’com SNCF. L’identité comme avenir des écomusées. VINCENT MASSOTEAU, Brand City. de la communication ? Un représentant CDT de la Touraine*. Stratégie de communication et Identité : pourquoi un retour en Comment faire évoluer identités : quels nouveaux outils force du concept ? son identité en prenant en compte et démarches dans les mains Intérêt et limites. histoire et projets ? des dir’coms ? Comment envisager le portrait identitaire d’un territoire ? De la charte graphique aux codes Créer une identité pérenne : identitaires, vers les “ guides la culture en support. de marque “ de territoires. *sous réserve de confirmation 8
    • MERCREDI 7 DÉCEMBRE Parcours 2 Événement : de l’éphémère au pérenne Pilotes : Tradition ou création, l’événement est un acte de commu- DELPHINE DANNECKER, dir’com nication. Symbole même de l’éphémère, son existence du département du Doubs. pourtant s’inscrit souvent dans la durée et peut devenir attribut CHRISTOPHE BULTEL, Sciences’Com. d’une ville, d’un territoire, vecteur de reconnaissance et d’adhésion. Comment utiliser l’événement, lui donner du sens dans une stratégie de communication ? À quelles conditions un événement peut-il devenir pérenne? Comment évaluer son impact ? Avec l’intervention d’étudiants de l’option Marketing et Communication des Territoires du Master européen mana- gement de la communication : “Les tops et les flops “. 11 H 30 | TEMPS 1 14 H 30 | TEMPS 2 16 H 00 | TEMPS 3 DIDIER CHAUVIN, professeur Université JEAN-FRANÇOIS LANNELUC, dir’com Lyon SOPHIE HUMBER, directrice générale de Rennes 2, docteur en Sciences et Grand Lyon, dir’cab du maire de Lyon. O’Tempora. de la communication. DELPHINE DANNECKER, dir’com CG du Doubs. GILLES POUSSIER, consultant. MARC MARYNOWER, agence Communiquez. KAMEL BENAOUM, dir’com Châlon-sur-Saône. JEAN-LOUIS GUILHAUMON*, maire de Marciac. L’événement mesuré : comment L’événement dans une stratégie : mesurer un événement en termes comprendre le rôle de l’événe- L’événement dans la temporalité. d’impact, de retombées, d’image… mentiel dans une politique Présentation et analyse en fonction des objectifs initiaux ? de communication. Quels sont d’expériences diverses : les enjeux en termes d’adhésion “ Du 8 décembre à la fête (promotion de valeurs, lien social, des Lumières…“ ; les “ Mots doux “ histoire commune…), ou la lecture en vecteur privilégié ; de marketing territorial Festival Transnational des Arts (identité et marque de territoire), du bitume ; Festival international pour de médiatisation ? petite commune… *sous réserve de confirmation 9
    • MERCREDI 7 DÉCEMBRE Parcours 3 Projets et chantiers : conjuguer les temps Pilotes : Du court terme au long terme, informer, expliquer, écouter, LAURENT DEFROCOURT, traduire, gérer les moments d’attente… La communication dir’com de Chelles. des projets et des chantiers est en permanence affrontée KRISTEL HAMON, aux contraintes du temps. Les attitudes, les attentes varient dir’com de l’OPHLM selon la posture : l’usager est impatient, le citoyen peut com- de Montreuil. prendre la durée des réalisations, le maître d’ouvrage est soumis à la lenteur des processus de décisions… Comment prendre en compte ces différents “temps“. Les stratégies et actions discutées seront exposées dans la salle. 11 H 30 | TEMPS 1 14 H 30 | TEMPS 2 16 H 00 | TEMPS 3 CHANTAL TALLANT, directrice de l’École SYLVIE JARRY, RATP. LAURENT DEFROCOURT, dir’com de Chelles. de rénovation urbaine. TRISTAN GAILLOT, Plan Créatif / Participe KRISTEL HAMON, dir’com de l’OPHLM SYLVIE LOUTRE, directrice de Sous tous les présent. de Montreuil. angles. MARIE-OLIVIA ROZOY, responsable de communication. Synthèse des débats et conclusion. Le temps au cœur DELPHINE DEPAIX, directrice renouvellement Quelles leçons tirer ? En quoi la de la communication des projets urbain, groupe EFIDIS. FABRICE ROY, dir’com de Chaumont concertation permet-elle de gagner et des chantiers, pourquoi ? et de la CC du Pays chaumontais. du temps et d’apporter une plus- Comment “ phaser “ CHARLES BOUMENDIL, directeur général value au projet ? la communication ? de la SEM Marseille-Aménagement. Comment mobiliser pour Analyse, au prisme des temps, la concertation ? de la communication Comment gérer les variations sur des projets et des chantiers : entre projet annoncé action territoriale à la RATP, et réalisation ? Tramway des Maréchaux à Paris, projets ANRU en région parisienne… 10
    • MERCREDI 7 DÉCEMBRE Parcours 4 Instantanéité de l’information: bouleversement des relations Pilotes : Internet, téléphonie mobile, outils numériques, les technologies BERNARD CORBINEAU, directeur du de l’information et de la communication impactent sur les master MITIC, université de pratiques de la communication. Marne-la-Vallée. L’accélération des circuits, la transformation des systèmes PAUL GUÉDON, Mutations de production de l’information modifient en interne les relations publiques. de travail entre les services et redessinent en externe la carte des mises en relation entre l’organisation et ses usagers. Le temps des technologies menace-t-il les dir’coms? 11 H 30 | TEMPS 1 14 H 30 | TEMPS 2 16 H 00 | TEMPS 3 PAUL GUÉDON, Mutations publiques, ISABELLE MADRID, chargée de Synthèse et conclusion : BERNARD CORBINEAU, directeur du master communication Mairie de Bordeaux. en quoi la maîtrise des techniques MITIC, université de Marne-la-Vallée. YVES-ARMEL MARTIN, chargé des technologies permet-elle d’élaborer OLIVIER FAVREAU, directeur conseil de l'information et de la communication NTIC publics, Esprit Public. au Département du Rhône. des méthodes pour mieux cerner JEAN-JACQUES HEILAUD, président les nouveaux enjeux Introduction générale : de l’Apronet. de la communication ? de l’administration électronique À travers l’exemple de projets aux modes de relations internes lourds (portails, intranet/extranet) et externes, pourquoi les TIC et de leur mise en œuvre, réflexion impactent-elles sur le métier sur l’évolution des métiers, de dir’com ? des méthodes et des compétences. Comment intégrer la communauté virtuelle et les systèmes collaboratifs dans la pratique des dir’coms ? 11
    • MERCREDI 7 DÉCEMBRE 5 ateliers de 11 h 30 à 17 h 00 11 H 30 | ATELIER 1 | COMMUNICATION INTERNE : L’ÉVÉNEMENT ACCÉLÉRATEUR DE LIEN ET D’ADHÉSION MICHEL PRONOST, directeur de la communication interne, SNCF. CÉLINE LARUE et NATHALIE BOURLAND, chargées de communication interne, Conseil général de Dordogne. Les entreprises ont compris depuis longtemps que l’événement est un vecteur de communication interne. Comment et pourquoi dans des structures, grandes ou petites, organiser des événements pour le personnel ? Idées, moyens et méthodes… 11 H 30 | ATELIER 2 | ATELIER MULTIMÉDIA : SAVOIR UTILISER LA RADIO THIERRY BURTIN, producteur de “Amélie” sur RTL, Nostalgie et RMC. Un journaliste radio. À travers différentes techniques informatives ou commerciales, comment faire de la radio un vecteur de communication privilégié pour information et messages ? Aux collectivités, aux institutions et hommes publiques de s’en saisir. (Atelier préparé et conçu par un partenaire). 14 H 30 | ATELIER 3 | URGENCE, ALERTE : COMMUNIQUER EN TEMPS RÉEL RICHARD FAUVEL, chargé de communication EDF. MARIANNE LYON-CAEN, directrice de la communication, Météo-France. Quels outils et circuits utiliser pour rendre cette information sérieuse et lisible à des interlocuteurs multiples dans l’urgence ? La communication en temps réel exige d’être rapide et de savoir qui, dans un contexte souvent incertain, a la légitimité pour donner l’information. 15 H 00 | ATELIER 4 | ATELIER MULTIMÉDIA : CONSTRUIRE UN FILM INSTITUTIONNEL YVES AUTON, chargé de communication, conseil national des missions locales. YVES AUBRÉE, réalisateur du film “ Missions locales “. Comment donner sens et corps à l’action politique et institutionnelle par l’expression de ceux qui mettent en œuvre l’action et ceux qui en bénéficient ? Cette démarche de réalisation concerne sans aucun doute l’action publique locale. 12
    • MERCREDI 7 DÉCEMBRE 16 H 00 | ATELIER 5 | LA DURÉE, CLEF DU CHANGEMENT DE COMPORTEMENT ERIC ZAJDERMANN, président-directeur général de Stratéus. LAURENCE DUDAL, adjointe au sous-directeur chargé de l'Action interministérielle et de la Communication, Direction de la Sécurité et de la Circulation routières. À travers les campagnes sur la sécurité routière de 1997 à 2005, comment la communication a-t-elle pu aider à changer les choses ? Informer, prévenir, punir, évaluer… Le débat reste ouvert. SOIRÉE | GRAND DÎNER DANS LES SALONS DE L’HÔTEL DE VILLE A 21h, dîner dans les salons de l’Hôtel de ville de Lyon, sous la présidence du sénateur maire GÉRARD COLLOMB (badges et cartons d’invitation exigés à l’entrée). Rencontre avec les partenaires, les concepteurs du festival Lumière et les membres du réseau international des villes lumières, tous invités à Lyon dans le cadre des manifestations organisées autour du 8 décembre. Le repas s’achèvera à 23h avec un spectacle place des Terreaux, devant l’Hôtel de Ville. 13
    • AGENDA Pour planifier votre emploi du temps et vous aider à choisir, le programme du mercredi est composé de PLÉNIÈRES qui permettent à tous de partager un moment fort CARREFOURS conçus comme des temps de réflexion autour d’une problématique et à partir d’une enquête spécifiquement réalisée pour Cap’Com. ATELIERS plus techniques conçus pour apporter méthodes et outils. 8 h 30 Petits déjeuners partenaires à partir de 8h30 9 h 00 9 h 00 9 h 30 La communication de l’attractivité des villes en Europe 9 h 30 10 h 00 10 h 00 10 h 30 Atelier 1 Atelier 2 Tourisme Agenda 10 h 30 11 h 00 Carrefour 1 Atelier 3 Carrefour 2 Carrefour 3 Rythmes Blogs Le “ durable “ Ère Internet 11 h 00 et supports News letter 11 h 30 11 h 30 12 h 00 Atelier 4 Atelier 5 Partenaires Fichiers 12 h 00 Rendez-vous des communiquants 12 h 30 13 h 00 Déjeuner avec le Conseil général du Rhône 14 h 30 14 h 30 15 h 00 15 h 00 15 h 30 Élus, communicants, médias, démocratie : des temps inconciliables ? Débat construit et animé par GUY LORANT 15 h 30 16 h 00 16 h 00 16 h 30 16 h 30 17 h 00 Remise du Grand Prix 17 h 00 17 h 30 17 h 30 18 h 00 Cocktail de clôture 18 h 00 18 h 30 18 h 30 Lyon, ville en lumières Attention, le programme est susceptible de subir des modifications de dernière minute. Il sera mis à jour sur notre site Internet www.cap-com.org
    • JEUDI 8 DÉCEMBRE Les plénières 9H 00 | TABLE RONDE La communication Une très large majorité affirme à des questions clés : Obligation de l’attractivité que “ la ville est une marque ” ou ambition ? Pour quel projet des villes en Europe et pense que “ la réputation de territoire ? Pour quelles retombées Pour comprendre les stratégies des d’une ville a un impact économiques et sociales ? territoires et mieux cerner les enjeux sur le développement de la ville ”. Avec quel impact sur le citoyen ? de la compétition notamment Les répondants se prononcent pour Comment se distinguer autrement économique entre les grandes que “ la communication territoriale que par des critères villes européennes, PORTER NOVELLI/ soit faite en priorité par la ville géographiques, touristiques Affaires Publiques a conduit une étude elle-même ” et plus de 70 % et climatiques ?… consacrée à l’analyse de la commu- affirment que “ le Maire doit Découvrez les points forts nication de l’attractivité de 260 s’en emparer “… Autant de cette enquête commentée villes de plus de 200 000 habitants. d’éléments de réponse par des grands témoins. 14 H 30 | DÉBAT Élus, communicants, qu’il porte - les deux ne coïncidant Avec notamment : médias, démocratie : qu’exceptionnellement - ; le temps JEAN-JACK QUEYRANNE, président du des temps du communicant est celui qui est Conseil régional Rhône-Alpes. inconciliables ? nécessaire à l’explication, MICHEL MERCIER, président Débat construit et animé par GUY LORANT. l’illustration, l’adhésion ; du Conseil général du rhône. Élus, communicants, journalistes le temps du journaliste est celui GÉRARD COLLOMB, maire de Lyon. sont tous confrontés, dans de l’instantanéité. ANTOINE RUFFENACH*, maire du Havre. l’exercice de leurs fonctions, Ces différents temps sont-ils Des journalistes et des “ grands au problème du temps. Le temps conciliables ? Quels effets ont-ils témoins ”… de l’élu est celui du mandat sur l’action des uns des autres. qu’il exerce, mais aussi du projet Sont-ils compatibles avec un autre temps, celui de la démocratie ? *sous réserve de confirmation 15
    • JEUDI 8 DÉCEMBRE 3 carrefours de 10 h 00 à 12 h 00 Carrefour 1 Information des publics : accorder rythmes et supports Pilotes : Les collectivités disposent d’une large palette d’outils et de CHARLES-MARIE BORET, dir’com de supports, périodiques papier, Internet, médias locaux voire TV Bordeaux. et radio. Pourquoi et comment mieux adapter outils et supports DIDIER RIGAUD, consultant, en fonction des objectifs, des messages et des habitudes enseignant à l’Université en matière de “ consommation “ d’information ? Comment Bordeaux 3. corréler écriture, ton, graphisme et mise en page à la périodicité, au rythme et aux publics visés? Peut-on parler d’un rapport “temps passé/efficacité“? Présentation d’une étude sur CHRISTIAN BRIÉRE, dir’com, LUC JAECKLE, enseignant IUT, la presse territoriale et analyse ville de Lévis (Québec). université de Bourgogne. des évolutions en comparaison JEAN-LOUIS LE CROISEY, dir’com HERVÉ DEBRUYNE, rédacteur d’enquêtes similaires réalisées de Marseille Provence Métropole. en chef de Rouen Magazine. par Cap’Com depuis 1993. DAVID GIMENEZ, graphiste. Carrefour 2 Le “ durable “ en communication Pilote : Comportement, éco-citoyenneté, tri sélectif, mobilité, temporalité, Jérôme Lavaux mixité sociale: la question du “durable“ traverse de plus en plus messages et politiques publics… Quelles sont les spécificités, les exigences ou les risques de la communication sur le développe- ment durable? Comment garder sens et contenu à ce concept? Comment en permettre l’appropriation et la lisibilité? Comment informer, motiver, localement les citoyens? Présentation d’une enquête JEAN DE LEGGE, directeur général, LUCIE VERCHÈRE-TORTEL, Espace inédite auprès des dir’coms TMO Régions (groupe CSA). des Temps, Grand Lyon. de collectivités sur SYLVIE LABANSAT, consultante PATRICK WIDLOECHER, directeur la communication en stratégie de communication, du développement durable, du développement durable. acteur associé du Conseil national groupe La Poste. du développement durable. PHILIPPE MARIE, dir’com Eco Emballages. 16
    • JEUDI 8 DÉCEMBRE Carrefour 3 Ère Internet : l’interactivité en question Pilote : À partir d’une étude approfondie sur le long terme, une MICHEL FAUCHIÉ, responsable TIC. équipe du CNRS passe à la loupe des sites de collectivités pour analyser la question de la délibération (étude des forums sur les sites Internet municipaux), le rôle et la place des associations dans le débat politique local par Internet. GÉRARD LOISEAU, chargé STÉPHANIE WOJCIK, au LaSSP de recherches au CERTOP (Laboratoire des Sciences Sociales (Centre d’études recherches du Politique) de l’IEP de Toulouse. technique, organisation Des villes témoins. et politique) du CNRS. Les Nuits de Fourvière, un événement du Département du Rhône 17
    • JEUDI 8 DÉCEMBRE 5 ateliers de 10 h 00 à 12 h 30 9 H 00 | PETITS DÉJEUNERS | GAUMONT-PATHÉ ARCHIVES ET AUTRES PARTENAIRES MANUELA PADOAN, directrice générale de Gaumont Pathé Archives CYRIL LOLLIVIER, directeur du développement. Gaumont Pathé Archives : la mémoire filmée des régions. 10 H 00 | ATELIER 1 | TOURISME : CONJUGUER LES 4 SAISONS MARC BECHET, directeur du Comité Régional du Tourisme en Rhône-Alpes. PATRICE RUELLE, directeur Office de Tourisme de Besançon. Le tourisme se vit au rythme des saisons. Les territoires doivent vivre toute l’année. Comment mener, et sur quoi appuyer une démarche de communication multisaisonnière ? Les acteurs du tourisme sont en permanence confrontés à la saisonnalité dans leur communication et leurs actions de promotion. 10 H 00 | ATELIER 2 | GÉRER SON TEMPS : AGENDA DU COMMUNICANT JEAN-BAPTISTE LEGAVRE, maître de conférences en science politique, université de St Quentin-en-Yvelines. Un consultant en gestion du temps. Présentation des résultats d’une enquête effectuée auprès de quelques dizaines de communicants, travaillant aussi bien en agence qu’en institution, dans le public comme en entreprise. Elle permet de cerner l’entrecroisement des temporalités structurant le quotidien des communicants. Cette enquête a été réalisée essentiellement à partir d’entretiens et d’analyses d’agendas. 10 H 30 | ATELIER 3 | ATELIER MULTIMÉDIA :BLOGS ET NEWSLETTERS VINCENT NOLOT, dir’com, ville de Castelnau-le-Lez. GEORGES BLASZCZYK, DGS, ville de Pfastatt. Compulsifs les blogs ? Inscrits dans le paysage d'Internet, ils bousculent notre manière de gérer l'information et l'actualité, ils provoquent réaction et rejet. Doivent-ils entrer dans le champ de la communication publique ? Et s'ils restent à la porte, quel est le positionnement des services de communication ? En regard, quelle valeur ajoutée donnée aux Newsletters ? Qui les rédige ? Qui les lit ? 18
    • JEUDI 8 DÉCEMBRE 11 H 30 | ATELIER 4 | LE TEMPS DES PARTENAIRES : SOLLICITER DES MÉCÈNES MARIANNE ESHET, déléguée générale d’Admical, carrefour du mécénat d’entreprise. Un directeur de fondation. Comment construire des synergies entre collectivités publiques et entreprises privées autour d’actions à caractère culturel, social ? Dans un contexte de prégnance de la puissance publique, le mécénat se développe, la culture évolue pour faire du partenariat bien plus qu’une question financière et inscrire véritablement la relation de mécénat dans la durée. 11 H 30 | ATELIER 5 | GESTION DES FICHIERS : COMMENT GAGNER DU TEMPS ? Jacques Hammel, directeur de Logistique & Communication. Un journaliste spécialisé. Comment faire de son fichier un outil de communication performant ? C’est surtout une question de temps et de méthode. Quelles sont les clés pour bien l’élaborer, le qualifier avec justesse, l’actua- liser efficacement… et bien entendu, gagner du temps !(Atelier préparé et conçu par un partenaire). 19
    • JEUDI 8 DÉCEMBRE GRAND PRIX CAP’COM 16 H 30 | CÉRÉMONIE La cérémonie de remise des prix, commune aux deux trophées : Comme chaque année, depuis 17 ans, Grand prix Cap’Com et Prix de la presse le GRAND PRIX CAP’COM distinguera les territoriale, se déroulera à partir choix, les stratégies, les actions de communication de 16 h 30 dans le cadre du 17e Forum des collectivités territoriales et des organismes Cap’Com. Ne la manquez pas. publics. Les thèmes du Grand Prix Les dossiers sont présentés par les collectivités Cap’Com 2005 territoriales, les structures intercommunales, les L’évolution des comportements administrations, les ministères, les organismes des usagers et citoyens. publics ou parapublics… La concertation et l’information autour de grands projets. Un jury de 12 professionnels de la communication, La création et le soutien (communicants, journalistes, agences), présidé d’un événement local ou régional. par Jacques Rigaud, président d’Admical, étudiera Une quatrième catégorie les campagnes présentées. Celles-ci seront jugées permettra aux institutions sur: la réflexion stratégique, l’adéquation entre de présenter leur campagne objectifs et moyens, l’originalité des démarches, de communication sur les la pertinence des outils, supports et moyens utilisés, incontournables “ marronniers ” la qualité et l’efficacité des créations, de la profession : rentrée, vœux, la recherche d’un travail partenarial et l’évaluation associations, manifestation des résultats. du souvenir, lettre aux habitants… Ce prix sera décerné par les Cap’Com, créateur et organisateur du Grand participants du 17e Forum Cap’Com Prix de la communication publique, devient cette sur une pré-sélection du jury. année partenaire du 7e Prix de la presse territoriale organisé par l’université Michel de Montaigne - Bordeaux 3. 20 Renseignements et inscriptions : www.cap-com.org - 04 72 65 64 99
    • JEUDI 8 DÉCEMBRE SOIRÉE | LA FÊTE DES LUMIÈRES À LYON Cap’Com vous propose une soirée exceptionnelle dans toute la ville. Désireuse d’accompagner pour clore les travaux du Forum et organise ce geste spontané et d’étoffer l'action menée en partenariat avec la Ville de Lyon une visite guidée dans le cadre de son Plan Lumière (mise en lumière pérenne d’espaces publics dans les rues de la ville. Sur inscription uniquement et de bâtiments privés), la Ville de Lyon (nombre de places limitées, départ 19 h). imagine en 1999, la Fête des Lumières : un festival qui associe à la tradition la création Premier événement lyonnais en terme contemporaine en lien avec la lumière. de notoriété et de fréquentation, la Fête des La fête n’a cessé depuis de prendre de l’ampleur. Lumières est un rendez-vous unique en Europe qui attire, pendant 4 soirées, plus de 3 millions Ainsi c’est plus de cinquante réalisations de visiteurs, dans une ville transfigurée « lumières » qui rythment et dévoilent la ville par la lumière. autrement. Les architectures patrimoniales et contemporaines, les lieux de passage La Fête des Lumières s'appuie sur la tradition et de vie deviennent sujets et parfois supports du 8 décembre qui rythme l'hiver lyonnais d’œuvres artistiques. La ville se transforme alors depuis 1852. Ce jour-là, dès la nuit tombée, peu à peu sous l'influence de multiples sources les Lyonnais alignent spontanément sur leurs lumineuses, des plus traditionnelles et intimistes fenêtres et balcons des milliers de lumignons, (bougies, feu, flammes) aux plus créant une atmosphère intime et chaleureuse technologiques et spectaculaires (LED). Attention : pensez dès aujourd’hui à réserver votre hébergement. Les hôtels de la ville à l’occasion de ce grand événement sont pris d’assaut. En cas de difficultés pour vous héberger, nous contacter. 21
    • ANIMATIONS CAP’COM 2005 DES POINTS RENCONTRE LE CLUB CAP’COM Le Bistrot de la com’ : prenez Créé en 2002 par des responsables le temps, là aussi de discuter de communication publique, un verre à la main. Le coin utile il a redéfini ses missions pour pour fixer un rendez-vous s’affirmer comme un lieu ou se retrouver pour un moment de réflexion et d’échanges de détente. La Com c’est aussi ça ! entre communicants publics, Un espace rencontre : pour des professionnels de la communication rendez-vous en tête-à-tête et universitaires. L’association ou des réunions collectives… se veut dans ce domaine une force La Foire à la com’ : si vous de proposition et un interlocuteur souhaitez apporter vos journaux, auprès des pouvoirs publics. vos plaquettes, vos éditions pour L’adhésion se fait sur la base les mettre en consultation, des projets d’actions définis contactez-nous, nous vous collectivement en assemblée générale. réserverons une place. Contact : lmichel@cap-com.org LA CYBER-STATION LA LIBRAIRIE DE LA COM’ Un espace pour consulter Un classique au cœur du Forum votre messagerie, surfer librement et le moyen de poursuivre la réflexion sur le web, ou retrouver vos sites au-delà de la rencontre. préférés. Un côté pratique dans Cette année, nous présentons avec le prolongement des carrefours notre partenaire, la librairie Decitre, et ateliers axés sur les nouvelles les dernières parutions technologies. sur la communication publique, les livres des intervenants au Forum, et une sélection d’ouvrages pour approfondir les thématiques abordées. 22
    • UNE EXPOSITION EXPÉRIENCE DE LA DURÉE SUR LE TEMPS La 6e Biennale d’art contemporain Depuis deux siècles, Besançon est de Lyon prend des allures la cité du temps grâce à ses savoirs de panorama de l’underground techniques et à sa recherche et des contre-cultures seventies, fondamentale. Son musée du Temps où vient s’appuyer la création veut répondre à la diversité de nos la plus contemporaine. Dans le droit sensibilités et de nos approches, fil des deux journées du colloque, qu’elles soient artistiques, Cap’Com vous propose des scientifiques ou techniques. lendemains de fête… avec, Il s’adresse également aux différents le vendredi 9 octobre à 10 h, niveaux de culture de chacun. une visite guidée du site de Découvrez l’exposition présentée La Sucrière qui héberge la Biennale. par la Ville de Besançon et son musée Sur inscription. dans le cadre du Forum. LA BOUTIQUE DU TEMPS Clin d’œil à la thématique abordée cette année à Cap’Com, le musée du Temps de Besançon propose une boutique du temps : des livres, des objets pour la maison, des articles de papeterie, Aids - Galerie Frédéric Giroux. des reproductions de jouets et de surprenantes petites bêtes DES PARTENAIRES ACTIFS pour s’amuser et s’étonner, Seront notamment présents les collectivités qui des calendriers annuels et perpétuels, soutiennent le Forum, la Région Rhône-Alpes, des cadrans solaires, des sabliers, le Département du Rhône, le Grand Lyon et la Ville des bougies compte-temps, un mètre de Lyon, la Région Wallonne… Mais aussi historique et d’autres objets insolites… ses partenaires financiers, Dexia, Clear Chanel, Eco-Emballages, La Poste, la SNCF et des prestataires de services qui apportent leur soutien à la manifestation. Retrouvez également les kiosques presse avec notamment la Gazette des Communes, CB News, Acteurs publics, Territoires, News Press, TGV Mag… Renseignements et inscription : www.cap-com.org - 04 72 65 64 99 23
    • CAP’COM, C’EST AUSSI TOUTE L’ANNÉE Des formations : Cap’Com propose un cycle de formation sous forme de sessions d’une journée consacrées chacune à une problématique particulière. Ces journées de formation, limitées à une quinzaine de personnes, s’adres- sent aux directeurs et chargés de com- munication, mais aussi aux collaborateurs Des colloques spécialisés : Communi- de cabinets et aux élus en charge cants, juristes territoriaux, directeurs de la communication. Elles proposent de cabinets, responsables d’agences, à chaque fois un apport théorique élus se retrouvent pour croiser leurs par des juristes ou des professionnels expériences et échanger au cours spécialisés et des témoignages de colloques organisés chaque année de professionnels de la communication par Cap’Com. Ce fut le cas en septembre publique. Une large place est laissée 2004 à Lyon lors d’une journée consacrée aux échanges entre formateurs au thème : “ Marchés publics et participants. et responsabilité juridique “. Une réflexion interprofessionnelle et partenariale pour Des séminaires portant sur des questions améliorer les pratiques dans le cadre de fond touchant à la communication des marchés publics de la communication et à son évolution. Ils ont comme objec- a été lancée lors d’un colloque tif de créer des passerelles entre communi- au Palais du Luxembourg, le 24 juin cants et autres responsables territoriaux dernier sur le thème des “ Marchés et élus, avec des journées de réflexion. publics de communication ”. Il fera Ainsi le thème des transformations l’objet de l’édition d’un Guide de bonnes urbaines a-t-il été traité lors d’une pratiques présenté dans le cadre journée à Grenoble au printemps dernier. de Cap’Com le 7 décembre prochain. Une autre journée est en préparation pour approfondir la réflexion. De même Cap’Com envisage une journée en 2006 sur le thème “ Tourisme et acteur de la communication territoriale”. 24
    • CAP’COM SUR INTERNET Un site Internet : www.cap-com.org La newsletter professionnelle Tout tout tout ce que vous voulez savoir Plus de 1000 abonnés sur Cap’Com, son histoire, ses rendez- à Cap’Com News, accessible vous, ses coups de cœur et sa boutique à partir du site. en ligne… Le portail de la communication Une mail liste professionnelle publique www.pcompublique.com 700 participants. Un lieu d’échanges Lieu d’échanges, d’informations, très vivaces sur le web. d’actualité de la communication publique, Inscriptions à partir du site. offres d’emploi et une documentation à disposition. Un site professionnel qui propose également études et enquêtes. À découvrir tout au long du Forum. www.pcompublique.com 25
    • CAP’COM, PRATIQUE INSCRIPTIONS directement en ligne sur www.cap-com.org Inscription pour 1 journée Toute inscription en ligne est définitive. Pour tous : 430 € TTC Toute annulation doit être formulée par écrit avant le 18 novembre 2005. Inscription pour 2 journées Avant cette date, il sera procédé Collectivités de moins de 10 000 habitants : 390 € TTC au remboursement de l’inscription déduction Collectivités de 10 000 à 50 000 habitants, faite d’une somme de 150 € TTC pour frais chambres consulaires de moins de 5 000 ressortissants, de dossier. associations : 590 € TTC Au-delà de cette date, et quelle que soit Collectivités de plus de 50 000 habitants, administrations, la cause de l’annulation, le signataire s’engage consulaires de plus de 5 000 ressortissants, organismes à régler l’intégralité du montant de l’inscription. publics, agences, consultants : 740 € TTC Aucun remboursement ne sera effectué. Une réduction de 10 % est accordée à partir de 3 participants Le participant pourra cependant se faire remplacer. pour un même organisme. Au-delà de 5 participants, Cap’Com se réserve le droit de modifier la date, nous contacter. le lieu et le programme du forum ou de l’annuler si des circonstances Tarifs spéciaux indépendantes de sa volonté l’y obligent. Étudiant : 50 € TTC Demandeur d’emploi : 100 € TTC L’inscription au Forum Cap’Com relève Universitaire : 200 € TTC de la formation : convention de formation et attestation de présence sur demande. Commandes complémentaires Les actes du 17e Forum : 35 € TTC Adhésion au portail www.pcompublique.com : 75 € TTC Coupons de réduction à télécharger sur www.cap-com.org 26
    • ACCÈS Pour vous rendre à Cap’Com, en train, en voiture, en avion… tous les renseignements sont sur www.cap-com.org HÉBERGEMENT À l’heure des lumières, les hôtels de la ville se remplissent vite. Des chambres ont donc été préréservées pour vous mais ne tardez pas : consultez la liste détaillée sur www.cap-com.org et confirmez votre réservation au plus tôt. Pensez à vous identifier comme participant Cap’Com auprès des hôteliers pour bénéficier de ces préréservations. En cas de difficultés pour vous héberger, nous contacter. 27
    • BLOC NOTES
    • BLOC NOTES
    • Avec le soutien de : Avec le concours de : Renseignements et inscriptions : www.cap-com.org - 04 72 65 64 99 BL/LB France – Groupe Communiquez ! - Crédits photos : Muriel Chaulet/Ville de Lyon - Musée du Temps - Département du Rhône - Hervé Hugues.