Your SlideShare is downloading. ×
Programme Cap'Com 2001
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Programme Cap'Com 2001

2,124
views

Published on

Le programme du Forum de la communication publique et locale 2001 à Lille

Le programme du Forum de la communication publique et locale 2001 à Lille


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,124
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Rendez-vous à Lille au Nouveau Siècle mardi 6 et mercredi 7 À la rencontre des publics publique novembre 2001 communication Le forum de la
  • 2. Lille Nouveau siècle Á l a r e n c o n t r e d e s p u b l i c s Lille les 6 et 7 novembre prochain accueille Cap’Com, le Forum de la communication publique. Les directeurs et responsables de communication, les membres de leurs services, des élus et des universitaires, vont ensemble réfléchir, analyser, comprendre, apprendre, et débattre… Deux jours pour aller " à la rencontre des publics ". • Des nouveautés s’inscrivent dans le paysage. La volonté d’ouverture de Cap’Com se conforte. La veille du forum, Cap’Com propose aux réseaux associatifs et professionnels constitués, un lieu pour se réunir. La dimension internationale s’affirme. Les débats s’enrichissent avec la présence de nos amis belges et québécois. La remise du Grand Prix de la communication publique prend de l’ampleur. Elle s’ouvre à tous les communicants et devient, le temps d’une soirée de prestige et de convivialité, la vitrine de la communication publique. • La tradition est respectée : Cap’Com est foisonnant. Cinq thèmes sont chaque jour traités en " parcours " et structurés en trois temps pour connaître le contexte ou revoir quelques fondamentaux, entendre des expériences, approfondir la réflexion. Des plénières rythment la manifestation : conférences, grands débats, soirées de prestige et de convivialité… Une cyberstation est ouverte en permanence : un espace multimédia pour mieux connaître les NTIC leurs potentiels et leur impact sur nos pratiques. • Les ingrédients sont réunis. À chacun, dès lors de " faire son marché ". Cap’Com souhaite être plus que jamais un lieu vivant, un moment donné à chacun de croiser ses pratiques, de s’ouvrir aux idées et aux échanges. L’occasion d’affirmer la force et la spécificité de la commu- nication au service des publics . Nous vous attendons nombreux à Lille : c’est vous qui êtes le sel de Cap’Com… Dominique Mégard Déléguée générale Merci à nos partenaires et… … merci aux associations et réseaux qui soutiennent et alimentent Cap’Com : ACMQ ( Association des Communicateurs Municipaux du Québec), ADELS (Association pour la Démocratie Locale et Sociale), AMGVF (Association des Maires des Grandes Villes), APCM (Assemblée Permanente des Chambres de Métiers), Club’Com, Communication publique, FMVM (Fédération des Maires de Villes Moyennes), …
  • 3. Nouveautés Journée des réseaux > 5 nov. La cyber station > 6 et 7 nov. Cap’Com met à la disposition des associations et des réseaux La Cyber station : espace multimédia en partenariat de communicants de grandes entreprises ou d’administrations, avec Lille Métropole, communauté urbaine salles et logistique pour leur permettre de se réunir et de travailler Passerelle entre la communication publique et les NTIC, la veille du forum. la cyber station, espace multimédia explore les nouveaux Plusieurs réseaux professionnels sont déjà inscrits... : usages : traitement de l'information de proximité • Les chargés de communication des Chambres de et nouveaux modes d'organisation. Il s'agit de courtes Métiers de France avec l’APCM, approches relatives aux métiers, aux techniques, • Les chargés de communication du réseau Eco-Emballages, aux contenus. • “Les rendez-vous de la société locale de l’information” La cyberstation fonctionne en permanence et les minis réunion ouverte ouverte aux collectivités d’Ile de France et conférences se tiennent en parallèle aux parcours dans du Nord Pas-de-Calais ; rencontre avec des responsables une salle dédiée (nombre de places limité). de sites de l’Etat. (contact sur http://corbineau.net/rdv.htm) Des mini-conférences • Groupe de réflexion sur un “réseau des réseaux” des (un thème, un intervenant, un quart d’heure) professionnels de la communication publique locale. s La conduite de projet intranet-internet : allier contenu Contact : fauchiem@ville-larochesuryon.fr et savoir-faire. Éric Warin, Sciences’Com. Si vous souhaitez participer à la journée des réseaux , un seul contact : s Cyberbase, outil de proximité : CDC. tél. : 04 72 08 52 66 s Le référencement des sites publics : technique et approche : Philippe Batreau ( Adminet) et Michel Fauchié (Cap’Com). s Le site du pays de Vitré : Serge Milon, Néobox. s Le webpublishing : comment rédiger, publier, 5 nov.Débat organisé mettre en ligne l’information sans programmer ? 18h30 avec l’ESJ Lille : Jean-Luc Daudet, Sencis. s La cartographie et la géolocalisation des services : “Journalistes et communicants de service public : JM Godeby, Compilo. je t’aime, moi non plus” s La notion de portail public : Maryse Faou, CR des Pays de la Loire. Les journalistes professionnels refusent souvent cette qualité à ceux de leurs confrères qui ont choisi la presse institutionnelle. Des petits déjeuners thématiques Les métiers diffèrent-ils vraiment ? Les uns sont-ils vraiment 6 novembre plus " libres " que les autres ? Peut-on parvenir à une s Webmaster, une fonction de communication ? reconnaissance mutuelle ? Pour ce débat animé par Loïc 7 novembre Hervouët, directeur de l’ESJ et Bernard Béguin, dir’com s Arc Numérique, une association au service d’une région. de Villeneuve d’Ascq : Jean-Michel Apathie, chef du service politique de France-Inter ; Françoise Vidal, rédactrice en chef Un espace pédagogie de CB News ; Marc Prevost, Nord Eclair, administrateur du Club Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les NTIC. de la Presse du Nord Pas de Calais ; Dominique Serra, chef L’information par les newsletters : mode d’emploi. de la Région, La Voix du Nord ; Pascal Josèphe, gérant de IMCA ; Michel Loingueville, responsable de communication audio La cyber station visuelle d’Air France ; Alain Denvers, PDG de Margot L’espace libre-service où vous pouvez consulter Communication ; Guy Lorant, directeur de communication de votre messagerie, surfer librement sur le web, la ville de Nantes, Didier Willot, UJJEF…. (liste actualisée des vous familiariser avec internet, suivre en direct le Forum. présents “débatteurs” sur le site www.cap-com.org). Dialogue avec la salle Pilotes de la cyber station : Michel Fauchié, animateur NTIC de Cap’Com Fabrice Coutureau, directeur de communication Pour les premiers arrivés :… de la CUDL • À partir de 20h45 : rendez-vous brasserie. Pour ne pas passer la soirée seul. Si vous êtes intéressé allô : 05 49 11 92 21
  • 4. Mardi 6 novembre Chaque journée est structurée en 5 parcours. Á l a r e n c o n t r e d e s p u b l i c s Notez celui de votre choix sur le bulletin d’inscription pour l’établissement de votre convention formation 9H - 10H • Regards 1 Publics spécifiques et communications segmentées Guides : Jean-Marc Joussen, dir‘com d’Angoulême Les techniques de marketing. et Jean-Louis Laure, directeur de la rédaction, Public(s) : Dominique Monnoyeur, agence Dartagnan, Besançon. Adapter la communication à ses publics : enfants, personnes âgées, ados, populations en difficulté… Face à des cibles aux codes culturels et aux langages différents, la communication a évolué. Depuis une vingtaine d’années, les publicitaires ont développé des techniques tendant à différencier les messages suivant leurs destinataires. Le principe du " one to one " est-il adapté à la communication publique ? La " ghettoïsation " de la communication n’est-elle pas un écueil ? Intérêts et performances des communications segmentées. 2 Participation des habitants Les communicants sont-ils concernés ? Guide : Gilles Vrain, président de l’ADELS Loi et outils de démocratie locale, état des lieux. Manque de dialogue, de transparence, d’information ; mauvaise Karim Douedar, Responsable de l’information juridique à la Gazette des Communes. prise en compte des usages et des avis… Les communicants publics seraient-ils aussi responsables de la montée de l’abstention et du désintérêt pour la vie locale ? Conseils de quartiers, budget participatif, atelier public… Quel rôle les communicants peuvent-ils jouer dans leur mise en place ? Ces outils modifient-ils le métier des services de communication ? 3 Changer la ville : communication et projets urbains Guide : Valérie Carayol, maitre de conférences, Cadres et méthode de la concertation urbaine. ISIC, Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3 Quels rôles attribuer à la communication dans les projets urbains ? Les nouvelles procédures de concertation prévues par la loi SRU pour les Plans Comment peut-elle accompagner le changement ? Sensibilisation, Locaux d’urbanisme (PLU) et les Schémas de cohérence et d’Orientation consultation, élaboration de projets, concertation, mise en scène, du Territoire (SCOT). Comment les mettre en œuvre ? aide à la décision, recherche d’adhésion, mise en œuvre… Sylvie Barnezet, agence d’urbanisme de la région grenobloise. Toutes les facettes des projets sont concernées et les enjeux autour du cadre de vie nombreux. On essayera de saisir à travers des exemples et des études comment le changement urbain, qu’il concerne le quartier, la ville moyenne ou la grande ville, peut être soutenu par des politiques de communication. 4 Services publics et usagers : les nouveaux chemins de la communication. Guide : François Ohl Principes et méthodes sur : les démarches participatives (réunions de clients, Animation : Claudine Ducastel, directrice de l’IFMO. études des besoins, enquêtes de satisfaction) et les démarches contractuelles Communication et services : Impossible d’ignorer les usagers. (qualité, chartes, conventions de services). La place de la communication interne Ils sont à la fois citoyens et clients et jouent un rôle important et externe dans ces démarches. dans les démarches d’amélioration et de coproduction des services François Ohl, Consultant communication, marketing des services et gestion urbaine. ( transports, logement, équipements…). Deux types de démarches sont généralement mise en place : participatives et / ou contractuelles (pratiques de concertation, engagements de services, charte qualité….) Quel rôle joue la communication dans ces démarches ? Rend-elle ces démarches plus lisible et plus efficace pour l’usager ? 5 Intercommunalité : cohabitation ou scènes de ménage ? Guides : Jean-Noël Calon, dir’com du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais Etude Cap’Com-ADCF-Club Com: État des lieux de la communication intercommunale et Jean-Pierre Chasseau, Cap’Com. Claire Thiriet et Edouard Moulins, chargés de mission. L ’intercommunalité impose de travailler en partenariat. Mais comment ? La multiplicité des communications sur un même Etude de l’INSEE sur l’intercommunalité en Nord-Pas-de-Calais. territoire entraîne parfois une grande confusion. Peut-on et Vincent Houillon, chargé de mission Études territoriales, INSEE. doit-on mettre en cohérence les communications existantes ? Faut-il harmoniser les communications émanant de la structure intercommunale avec celles produites par les communes? Faut-il, pour se faire entendre , supprimer quelques voix ? Comment se positionner les uns par rapport aux autres ? Un regard croisé avec le Québec qui vit aujourd’hui des fusions de communes tentera d’apporter des réponses à ces questions. Programme arrêté au 9 septembre 2001-sous réserve de modifications éventuelles. Les noms suivis d’un * sont sous réserve.
  • 5. les tendances 10H - 11H30 • Découvertes 14H30 - 16H • Perspectives Quelques applications : enfants, jeunes, publics sensibles, personnes âgées, élus… Efficacité, opportunité et limites de la communication ciblée. Nathalie Coiraton, chargée de mission pour la collecte sélective Sytevom, Avec les intervenants et Marc Teyssier d’Orfeuil, Com’publics. Haute-Saône ; Nicole Robiche, directrice du service Jeunesse, ville de Villeurbanne ; David Haure, dircom, département des Pyrénées-Atlantiques ; Nicole Quéré, Direction de la communication, ville de Brest ; Isabelle Scelles, Eco Emballages. Quand les communes développent la démocratie de proximité dans les quartiers. Débats et réflexions en commun avec la filière " Communication et projet urbain ". Les années d’expérience de la Roche sur Yon. Le rôle de l’information dans le développement de la citoyenneté participative. Emmanuel Caloyanni, Directeur de la communication. Stéphane Wahnich, Directeur de SCP communication. Exemples : Communiquer autour d’un Grand Projet de Ville. Le travail de communication de terrain dans les quartiers sensibles. François Pelletier, directeur de la Communication, GPV Lille Métropole. (Sensibiliser et faire participer les usagers aux questions concernant la vie dans leurs quartiers pour introduire le changement. Réintroduire le débat public, Bordeaux : re-dynamisation économique d’un quartier, par des événements notamment sur le thème de la sécurité pour faire évoluer des pratiques.) éphémères. Thierry Watine, Professeur en Sciences de l'information et de la communication Catherine Arteau, médiateur culturel à Paris et Marie-Pascale Mignot architecte à l'Université Laval, Québec. à Bordeaux, professeur associé ISIC. La consultation des usagers dans un PDU. Marie-Jo Guicharnaud, responsable de la communication de la Communauté d'agglomération de Pau. Pratiques de communication dans les services : Exemples d’engagements Communication : Quelles perspectives dans ces nouvelles démarches de services, de normalisation,, de charte de qualité dans les transports urbains, et quelle place dans le management des organisations? les organismes HLM,… Patrick Kamoun, Union Nationale HLM ; Jean-Michel Daclin, PDG de DDB Nouveau Brigitte de Sainte Marie, réseau TCL Agglomération lyonnaise ; Monde, adjoint au rayonnement international (Lyon) ; Philippe Jarreau*, Cabinet Aline Brumwasser, BATIGERE ( organisme HLM - Metz) ; La Poste. Crystal ; un représentant de la CSF (Confédération syndicale des familles). Etudes de cas échanges de pratiques et regard international : L’élection, en faisant émerger le politique dans des structures jusque-là plutôt les fusions de communes au Québec. techniques, risque de profondément modifier le rôle du directeur de la communication. Bernard Poulin, président de l’ACMQ ; Jérôme Caffiaux, C’est Carré ; Quel avenir pour les dircoms d’EPCI ? Le débat est ouvert. Valérie Le Picard*, dir’com de la CABRI ( St Brieuc) ; François Castagnet , Jean de Legge , directeur de TMO régions ; Serge Hegly-Delfour, dir’com SAN directeur de la Communauté Urbaine Creusot Montceau. de Saint-Quentin-en-Yvelines ; Alain Cacheux, vice-président de la communauté urbaine de Lille ; Jean-Louis Borloo* , maire de Valenciennes ; Michel Delebarre*, président de la communauté urbaine de Dunkerque.
  • 6. Mercredi 7 novembre Á l a r e n c o n t r e d e s p u b l i c s 9H - 10H • Regards 1 Communication de crise : y penser maintenant, c’est déjà trop tard Guide : Agostino Pantanella, directeur d’ESJ Entreprise Quand y a-t-il crise ? Collectivités, institutions, préfectures, administrations…personne n’est à l’abri Symptômes et signes avant-coureurs d’une situation de crise. Lorsqu’elles arrivent, les directeurs de communication sont Jean Kouchner, ESJ. les interlocuteurs les plus sollicités. Sans travail en amont, quand la crise arrive, c’est alors trop tard ! Comment préparer le terrain, communication et relations publiques confondues, pour pouvoir réagir vite ? À qui parler ? À la presse, aux décideurs, à la population ? Et comment ? L’objectif est ici avec l’appui de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille de refaire le point. 2 Identité visuelle : se faire connaître et reconnaître. Guide : Bernard Béguin, directeur de la communication de Villeneuve d’Ascq Créer ou modifier un logo. Élaborer une charte graphique : cahiers des charges, Affirmer son identité passe par l’adoption d’une signature. Pour se faire méthodes, etc. à bonnes questions, bonnes réponses. connaître dans notre monde de signes, l’institution comme la marque Jean-Pierre Grunfeld, directeur de “Paysages possibles”. se doit d’adopter une image forte, expression intime de son identité, de ses valeurs. Mais ensuite pour être connue, reconnue elle devra animer son image, créer un véritable langage visuel, un code de signes qui lui permettra d’exprimer sa personnalité ; de se distinguer, quel que soit l’environnement, le support d’expression ou la circonstance. 3 Service communication : organisation, positionnement, reconnaissance. Des clés pour réussir. Guide : Hervé Mougeot, directeur de la communication, ville de Besançon Les compétences, au sein du service sont multiples et évoluent chaque jour : Une bonne organisation est-elle l'assurance d'une bonne communication ? veille, imagination, régulation, maîtrise d'œuvre, animation, rédaction... Mission, compétences, champ d'actions, objectifs, budget, moyens Au Directeur de la communication de manager cet ensemble, de le structurer techniques, plannings… Comment structurer le service communication ? et de le gérer… L’organisation est-elle une clé de réussite et d’affirmation du projet Dominique Scalia consultant manager SC Consultants. communication ? Stratège ou prestataire ? Le positionnement du service communication traduit un choix politique interne à l’institution Enquête annuelle sur la fonction communication. et lui donne ou non pouvoir, et possibilités d’action. Jean-Louis Laure directeur de la rédaction de Public(s). 4 Réussir la communication de l’événement. Guide : Jean-Christophe Gallien , directeur de la communication, Du brief d’agence au choix des partenaires du montage du budget aux relations Conseil général de la Mayenne ; presse : les erreurs à ne pas commettre. Communication identitaire, d’intégration sociale, de développement territorial L’évaluation du retour sur investissement. ou simplement communication du plaisir ? Quelles sont les dimensions de la communication événementielle ? Comment à partir d’un événement Agence spécialisée. servir l’image une collectivité ? Au-delà des techniques de la communication événementielle (objectifs, stratégies, résultats, intégration et cohérence avec le plan de communication), analyse , intérêts et limites de la médiatisation ? 5 Communiquer sur l’Europe : quelle pédagogie ? Guide : Laurent Michel, Immédiat, chargé de mission Cap’Com L’euro : les services publics au premier rang desquels les collectivités locales L’Europe, l’Europe, l’Europe. Il ne suffit pas d’en parler… . Encore faut-il savoir seront directement interpellés au-delà du 1er janvier. De quels outils disposent-elles ? comment . L’arrivée de l’euro transforme la donne. Comment faire face aux Avec la Direction de la communication du ministère de l’Économie, des Finances exigences du public lors du passage à l’euro ? Quelle politique de communication et de l’Industrie. mettre en place ? Comment rendre tangible, proche, un pouvoir apparemment si loin du quotidien ? Comment s’y prend-on dans d’autres pays européens Pour mieux communiquer sur l’Europe, sur quels réseaux se brancher ? pour informer les citoyens ? Quel peut être le rôle pédagogique des collectivités A qui s’adresser ? territoriales et des institutions proches du terrain ? Les communicateurs Avec Sources d’Europe. de l’Europe existent-ils ? Est-il possible de travailler avec eux ? Programme arrêté au 9 septembre 2001-sous réserve de modifications éventuelles. Les noms suivis d’un * sont sous réserve.
  • 7. Métiers et fondamentaux 10H - 11H30 • Découvertes 14H30 - 16H • Perspectives Des inondations d’Abbeville, aux obus de Vimy et aux flambées de violence, Des rapports de la crise et de la course aux " scoops " : où est l’intérêt du citoyen ? les dir’coms face aux journalistes : analyse d’exemples et témoignages. Comment faire face aux " f eux de prairie " dans la presse et à la grégarisation Isabelle Wagon- Isaert, attachée de presse de la préfecture d’Arras et un journaliste de l’information ? de la Voix du Nord ; Annick Carbonnier* attachée de presse de la Région Antoine Guélaud, reporter à TF1 ; Loïc Hervouet directeur de l’ESJ de Lille ; et Jean-Francois Bousset du Courrier Picard… Laurence Eymieu*, ville de Marseille. Des réussites et des échecs au cas par cas : Le sens de l’image. L’impact du signe. À message cohérent, image cohérente Patrick Diers, graphiste, Conseil général du Nord ; Charles-Marie Boret, directeur Patrick Lamarque, Ancien directeur de l'École Camondo (design et architecture de la communication, SEMAPA ; Marsha Emanuel, chargée de mission intérieure), conseil en communication auprès de collectivités publiques et d'entreprises. pour le graphisme à la délégation des Arts Plastiques – ministère de la Culture. Nouveaux territoires, cadres réglementaires, priorités de nouveaux élus, intégration Y a-t-il un positionnement idéal pour la communication ? de nouveaux métiers.. tout a des incidences sur la place du service communication. Un besoin est partagé par tous les responsables : la transversalité. Une attente Fabrice Rouard, Conseil général du Doubs ; Samuel Marot, Ville des Herbiers ; est forte : la reconnaissance. Comment les favoriser ? Annick L'Hote Chambre des Métiers du Nord ; Annick Hameau, CMH , Wasquehal. Didier Rigaud, Blanquefort ; Vincent Aubree, Rennes Métropole ; Mylène Le Traon, OPAC de Brest ; Sabine Lorenzi, La Poste. Retour d’expériences et cas concrets, savoir faire de collectivités ou d’entreprises Analyse , intérêts et limites de la médiatisation. engagées dans des actions événementielles. Bernard Delforce, directeur de l’IUP Infocom, Université Lille 3 ; Christian Troadec*, Trouver sa place et se démarquer dans un environnement concurrentiel. Président d’honneur du Festival des Vieilles Charrues ; Patrick Chêne, ancien journaliste. Laurent Pineau, dir’com, Conseil général de la Vendée ( Vendée Globe) ; Isabelle Truchot, dir ‘com, Conseil général du Territoire de Belfort ; Philippe Viman-Rousseau, Directeur de cabinet Ville d’Aurillac, ( Festival du théâtre de rue ) ; Michel Chopin, Directeur adjoint de la communication, Conseil général de la Sarthe ( 24 h du Mans). L’euro a-t-il été une occasion de créativité ? Quelle est la place des collectivités et des institutions dans une pédagogie Jean-Yves Larrouturou*, directeur de la communication du ministère de l’Économie, de l’Europe ? des Finances et de l’Industrie. Doivent-elles être de simples relais d’information, laisser ce rôle aux élus et aux politiques ou au contraire, prendre des initiatives et à quel niveau, Des partenariats pour démultiplier l’action pour être moteurs dans ce domaine? Le débat est ouvert. Avec Christian Guarrigues, directeur du bureau de l’information Avec Jean-Louis Giraudy, directeur du bureau français de la Commission ; du Parlement européen. Thierry de Laval, représentant de la Région wallone auprès de la Commission à Bruxelles ; Gérard Caudron, député européen. "Phasing out, fonds structurels, Objectifs, DOCUP... Derrière le jargon européen se cachent de réelles opportunités. Avec Jacques Moisse, directeur de la communication du Ministère de la Région wallonne.
  • 8. LES PLÉNIÈRES 6 novembre 12h00 - 13h00 20 h 30 • Communiquer Soirée de la communication avec les éco-citoyens ? • Un moment de prestige et de convivialité L’environnement est l’une des principales organisé avec l’appui de la ville de Lille préoccupations des Français. C’est aussi l’un des et de l’ARREP (association régionale domaines où ils considèrent que le maire a le des communicants). plus de pouvoirs pour agir. Qui sont les éco-citoyens ? • 13è Grand Prix de la communication publique, Quels sont les ressorts de ces nouveaux animé par Jean-Michel Lobry comportements ? Comment la communication en présence de la présidente du jury, locale peut-elle les favoriser ? Anne Chaussebourg, directeur délégué du Monde. Par Brice Teinturier, directeur adjoint • les projets de l’année du département politique de la SOFRES. en partenariat audiovisuel avec NEP TV. 13h00 Dîner et surprise aux couleurs du Nord pour confirmer la réputation d’accueil, d’imagination Déjeuner offert et de bonne humeur des Ch’timis. Salle du Gymnase, place Sébastopol. par le Conseil général du Nord 16h00 7 novembre • Le Club des communicants, un extranet , pour les dir’coms et leurs services. 12 h 00 – 13h30 Présentation par Jean Dumonteil, directeur, Déjeuner offert François Meyer, La Gazette des communes et Dominique Mégard, déléguée générale de par la Région Nord-Pas-de-Calais Cap’Com. 15 h 15 – 16 h30 16h30 – 18h00 Plénière en deux temps • Cap’Com 2001 : libres propos • Notes et commentaires Loïc Blondiaux, directeur du DESS Loïc Blondiaux, directeur du DESS communication Communication politique et animation politique et animation locale de Paris I Sorbonne, locale, Paris I Sorbonne, se prête au jeu livre une première synthèse des débats de l’observation et relève pour vous et des questions de Cap’Com 2001. les questions du jour. • Actualité du débat public • Conférence : langages et communication Développer la participation du public en amont Techno, " bo-bo ", " texto "… Le langage, des grands projets, tel est l’objectif du débat public. le vocabulaire, la syntaxe évoluent, Quels enseignements tirer du débat sur le 3 ème aéroport international français ? entraînés par les nouvelles technologies Quelles méthodes pour un débat public efficace ? et marqués par une nouvelle distribution avec Pierre Zémor, président de la Commission entre l’image et l’écrit. Comment comprendre, nationale du débat public, Bernard Castagna, prendre en compte ces évolutions ? professeur responsable du centre d'études Faut-il leur emboîter le pas pour être du débat public, université de Tours et Loïc Blondiaux. mieux compris ? Jacques Anis, professeur de linguistique à Paris 10.
  • 9. CAP’COM 2001 Lille le Nouveau Siècle Á l a Á l a r e n c o n t r e d e s p u b l i c s Lundi 5 novembre Mardi 6 novembre Mercredi 7 novembre 6 et 7 novembre Réseaux Tendances Métiers et Fondamentaux Multimédia r e n c o n t r e 9 H00 – 18H00 Les cinq parcours du jour : Les cinq parcours du jour : 8H30 Petits déjeuners La journée des réseaux professionnels 1 Publics spécifiques et communications segmentées 1 Communication de crise 6 novembre : Webmaster, une fonction avec : 2 Communication dans la démocratie locale 2 Identité visuelle de communication ? • Les chargés de communication 7 novembre : Arc Numérique, des Chambres de Métiers de France-APCM. 3 Communication et projets urbains 3 Service communication : une association au service • Les chargés de communication 4 Services publics et usagers organisation, et positionnement d’une région. d e s du réseau Eco-Emballages. 5 Intercommunalité-territoires : cohabitation 4 Réussir la communication de l’événement • " Les rendez-vous de la société locale ou scènes de ménages ? 5 L’euro, l’Europe : quelle pédagogie ? 9H30 de l’information ". Mini conférence • Groupe de réflexion 9H00 Le temps des parcours 9H00 Le temps des parcours La conduite de projet intranet-internet. sur un " réseau des réseaux "… " Regards " : contexte et méthodes. " Regards " : contexte et méthodes. 10H30 18H30 10H00-11H30 Le temps des parcours 10H00-11H30 Le temps des parcours Mini conférence Débat : " Découvertes " : expériences et cas concrets. " Découvertes " : expériences et cas concrets. Le référencement des sites publics : " Communication de service public-journalistes : technique et approche. je t’aime moi non plus "organisé avec l’ESJ de Lille. 12H00 plénière 12H00 p u b l i c s 11H30 20H30 Conférence : " Communication et nouveaux comportements Déjeuner offert par la Région Nord Pas de Calais en matière d’environnement ". Mini conférence Soirée brasserie 13H45 – 15H00 Le temps des parcours Cyberbase, outil de proximité. 13H00 " Perspectives " : pour réfléchir. 12H30 Déjeuner offert par le conseil général du Nord 15H15 Plénière Mini conférence 14h00-15H30 Le temps des parcours Le site du pays de Vitré, un exemple. • Notes et commentaires. " Perspectives " : pour réfléchir. • Débat : Actualité du débat public. 14H00 16H00 plénière 16H45 Mini conférence Le webpublishing : comment rédiger, publier, mettre en ligne Présentation club des communiquants. Clôture l’information sans programmer. 16H30 plénière 15H00 Cap’Com 2001 : libre propos. Mini conférence 16H45-18h00 plénière La cartographie et la géolocalisation des services. Conférence : " Langages et communication". 16H00 20H30 Mini conférence La notion de portail public. Soirée de la communication 13 ème Grand Prix de la Communication Publique
  • 10. Actualités Les enquêtes 2001 • Les services communication des EPCI. CAP’COM sur la toile Cap’Com en partenariat avec l’ADCF et Club’Com. • Communication interne en collectivités. Étude complète Didier Rigaud, dir com de Blanquefort. • Les adjoints communication en 2001 : évolution des titres et des fonctions. Bernard Delforce IUP Info Com de Lille le site en partenariat avec l’AMGVF et la FMVM. • L’enquête annuelle de Public(s) sur la fonction communication. www.cap-com.org • Internet : utilisation par les dir’coms des collectivités Oliviers Devillers (FT presse). Un espace dossiers où vous pouvez consultez • Etat des lieux de l’Internet dans l’Ouest et téléchargez des études et des enquêtes, les archives et dans le Nord-Pas de-Calais, Pascal Gaillard, Kosmos. des précédentes éditions, des fiches de lecture, etc. Cette base de donnée est ouverte et libre d'accès, aussi n'hésitez pas à l'enrichir. Pour toutes suggestions et précisions un contact : michel.fauchie@laposte.net Une liste de discussion professionnelle de 700 participants : lieu d’échanges très vivaces, elle est animée Comme d’habitude par Bernard Béguin, directeur de la communication de la ville de Villeneuve d’Ascq. Basée sur des règles déontologiques partagées, elle est réservée aux services de communication. • un espace formations, lieu de rencontre et d’échange avec A vos plumes électroniques… des partenaires de la formation permanente et continue des dir’coms avec l’IUP Info com, Isic Bordeaux 3, CELSA, Une news letter professionnelle hebdomadaire, Sciences’Com, ESJ Entreprises, Ceccoppop, Paris I Tous les lundis sur vos écrans. L'actualité de la communication Sorbonne , CNFPT… en bref, les mutations et changements de poste, et une bourse d'emplois • la Foire à la com’, espace réservé aux publications et produits des collectivités et institutions présentes au Forum, l’occasion de voir et de comparer. Pour l’alimenter, apportez vos publications et productions. • une librairie spécialisée sur la communication publique. • une librairie de l’Europe avec Sources d’Europe. Mais aussi… • le book de la communication Nord-Pas-de-Calais. • Espace presse,contacts et informations pratiques … • Programme actualisé, bulletin d'inscription à télécharger. Les actes • Les étudiants de 3ème cycle de l’IUP Info Com de Lille et l’équipe d’enseignants se mobilisent pour rédiger les comptes rendus des parcours et plénières de Cap’Com et ON LINE favoriser leur édition rapide.
  • 11. CAP’COM 2001 CAP’COM 6.7 nov. 2001 Á l a r e n c o n t r e Le plan d e s à retourner à : DAC communication p u b l i c s Le Nouveau Siècle Bulletin d’inscription 8, place Mendès-France 11, rue de Paradis 75 010 Paris 59800 Lille Accès depuis la gare SNCF: • À pied, 10 mn • Métro : ligne 1 station RIHOURE • Parking payant en sous-sol : accès par la rue de Pas
  • 12. Bulletin d’inscription CAP’COM 2001 Á retourner avant le 24 octobre 2001 à DAC communication, 11 rue de Paradis 75010 Paris. Réservation Hôtelière Votre dossier de participation vous confirmera votre inscription. • N’attendez pas, dès à présent, Collectivité / Organisme réservez votre chambre Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . auprès de la Centrale de Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réservation de l’Office du Tourisme Code Postal : de Lille. Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (merci de cocher la case correspondante) Tél. : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entourez votre Prix HT • par fax au : 03 20 21 94 20 Fax : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . numéro 1 journée 320 € 2 jours 380 € 2 jours 540 € • par e mail : resa@lilletourism.com E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . de parcours (2099,06 F) (2492,64 F) (3542,17 F) collectivités de collectivités de • par téléphone au 03 28 04 50 50 le 06 le 07 le 06 le 07 - de 30 000 habitants + de 30 000 habitants • par web : www.lilletourism.com Participants et petites chambres organismes publics, consulaires agences Prénom : ......................................................................... 1 1 Prix moyen des chambres 2 2 Nom : .............................................................................. 3 3 • 1 étoile : 260 F à 310 F / 40 à 47 € Fonction : ....................................................................... 4 4 • 2 étoiles : 295 F à 490 F / 44 à 75 € E-mail : ............................................................................ 5 5 • 3 étoiles : 410 F à 700 F / 62 à 107 € Prénom : ......................................................................... 1 1 Nom : .............................................................................. 2 2 Modalités pratiques 3 3 Fonction : ....................................................................... 4 4 1 Choisissez votre catégorie d’hôtel. E-mail : ............................................................................ 5 5 2 Adressez un fax (de préférence) à la centrale de réservation avec Réseaux ou à partir de 3 inscriptions et plus : réduction de 15% du coût total des formations • Le nombre et la ou les dates 1 1 • Un numéro de carte bancaire Prénom : ......................................................................... 2 2 avec la date d’expiration Nom : .............................................................................. 3 3 (la carte ne sera pas débitée, Fonction : Conception et réalisation : Dac communication tél. : 01 45 23 44 57 • Crédits photos : Hervé Hugues ....................................................................... 4 4 le paiement s’effectue sur place). E-mail : ............................................................................ 5 5 3 L’office de tourisme vous adressera 1 1 votre fiche de réservation. Prénom : ......................................................................... Nom : .............................................................................. 2 2 4 Le paiement est à effectuer sur Fonction : ....................................................................... 3 3 place à l’hôtel. 4 4 E-mail : ............................................................................ 5 5 Soirée de la Communication , dîner de remise du13 ème Grand Prix de la communication publique : À bientôt Participants à Cap’Com sur inscription préalable : 20 € (soit 131,19 F TTC ) oui non Extérieurs sur inscription préalable : 35 € (soit 229,58 F TTC ) oui non Le forum de la communication publique Sur demande, une convention formation sera contractualisée Une inscription pour deux jours comprend : Siret : 43254223100019 APE : 804C • La participation aux parcours, aux mini-conférences et aux séances plénières • Les déjeuners • Les publications (documents supports d’atelier ; études et enquêtes) • Le book de la communication du Nord-Pas-de-Calais cachet À transmettre au service financier • L’abonnement à la news letter Règlement à l’inscription C I C L y o n n a i s e dBanqueq u e CIC Lyonnaise de e B a n Par chèque bancaire (à l’ordre de CAP’COM) Relevé d’Identité Bancaire Par virement à CAP’COM - LB Lyon Croix-Rousse Destinataire 10096-00012-00128 077 94 S - 33 du relevé Par mandat administratif (joindre un bon de commande administratif) Titulaire du compte SARL CAP’COM Conditions contractuelles Date : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Domiciliation Toute annulation doit-être formulée par écrit avant le 25 octobre 2001 LB LYON Croix Rousse (00012) Avant cette date, il sera procédé au remboursement de l’inscription sous déduction d’une somme de 500 F HT pour frais de dossier. Signature obligatoire : code code clé Après cette date, le signataire s’engage à régler intégralement sa participation banque guichet numéro de compte rib et aucun remboursement ne pourra être effectué. 10096 00012 0012807794 S 33 Cependant, il sera possible au participant de se faire remplacer. IBAN : FR75 1009 6000 1200 1280 7794 S33