Atelier 2 : Présenter le budget et les finances

1,468 views

Published on

Intervention de Didier Rigaud,spécialiste de la presse territoriale, formateur et ancien dir'com de collectivité, lors de la journée d'actualité Cap'Com "Presse territoriale : diversité des lecteurs, multiplication des supports ? " (28 juin 2012 - Paris)

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,468
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
281
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Atelier 2 : Présenter le budget et les finances

  1. 1. Présenter le budget et les finances Didier Rigaud
  2. 2. • « …une nomenclature budgétaire n’est pas très parlante pour un communicant, quant à un directeur financier , il lui est difficile de se distancier de son vocabulaire technique »Alain Vervish Didier Rigaud
  3. 3. Pourquoi communiquer sur le budget et les finances?• Pour casser le mythe de la complexité des finances publiques.• Pour répondre aux questions des contribuables.• Pour justifier la gestion du territoire Didier Rigaud
  4. 4. Mais aussi pour…• La transparence et la citoyenneté, diffusion des avis de la Cour des Comptes, les marchés publics et attributions, etc.• Les finances publiques sont souvent traitées dans les médias, inflation, crise économique « bulle spéculative », le budget de l’Elysée, la prime de joueurs d’une équipe nationale de football, etc.• 45% des français ne se sentent pas assez informés sur les budgets et dépenses publiques de leurs collectivités (baromètre CSA/IDcommunes/Cap’Com) Didier Rigaud
  5. 5. Communication publique et/ou politique?• « la vraie communication financière a pour but de renseigner sur la situation objective de la collectivité, un public considéré comme averti et stratégique: banquiers, institutionnels, etc. Elle se base sur des résultats attestés, en l’occurrence issus du compte administratif. La communication financière doit donc être distinguée de la communication budgétaire, faite au travers des journaux municipaux, et qui annonce ce qui va être fait, sans faire référence à la situation objective de la collectivité » Philippe Angotti, responsable du département com. Financière de PL Consultants. Didier Rigaud
  6. 6. • d’où certaines questions à se poser…Est-ce que l’on communique de la même façon suivant que la collectivité dispose d’une situation financière florissante ou bien que l’on manque des ressources nécessaires pour réaliser les projets de l’équipe majoritaire ?Est-ce que je communique sur le budget et l’ état des finances en totale transparence vis-à-vis des différents publics?Etc. Didier Rigaud
  7. 7. le cadre légal.• La loi du 13 août 2004 CGCT article L2141-1« Le droit des habitants de la commune a être informés des affaires de celle-ci et à être consultés sur les décisions qui les concernent, indissociable de la libre administration des collectivités territoriales, est un principe essentiel de la démocratie locale. » Didier Rigaud
  8. 8. • La déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789) évoquait dans ses articles 14 et 15 le droit des citoyens et de la société à contrôler les finances publiques. Didier Rigaud
  9. 9. • La loi ATR(administration territoriale de la République) du 6 février 1992 organise le débat d’orientation budgétaire pour les communes de plus de 3500 habitants. Didier Rigaud
  10. 10. le débat d’orientation budgétaire.• Le débat porte sur les orientations générales du budget de l’exercice ainsi que sur les engagements pluriannuels envisagés. Il se déroule dans les 2 mois précédents l’examen du BP (budget primitif) et dans les conditions fixées par le règlement intérieur. Art L2121-8 Didier Rigaud
  11. 11. L’accès pour tout habitant ou contribuable aux documents budgétaires, compte administratif, compte de gestion, … Didier Rigaud
  12. 12. Les ratios synthétiques.• 11 ratios budgétaires doivent être diffusés pour informer la population (6 pour les collectivités de + de 3500 et – de 10 000 habitants) Didier Rigaud
  13. 13. • Dépenses de fonctionnement par habitant, ce ratio mesure le niveau de service rendu par habitant• Produit des impositions directes par habitant, ce ratio mesure l’importance des recettes émanant du contribuable en € par habitant Didier Rigaud
  14. 14. • Recettes réelles de fonctionnement par habitant, ce ratio mesure les moyens financiers récurrents de la collectivité en € par habitant. Les recettes réelles de fonctionnement sont considérées hors reprise de l’excédent dégagé au cours de l’exercice précédent. Didier Rigaud
  15. 15. • Dépenses du personnel par rapport aux dépenses réelles de fonctionnement. Ce ratio mesure les charges de personnel de la collectivité.• Coefficient de mobilisation du potentiel fiscal. Ce ratio mesure la pression fiscale relative pesant sur les contribuables. Didier Rigaud
  16. 16. • Dépenses réelles de fonctionnement et de remboursement de la dette en capital par rapport aux recettes réelles de fonctionnement. Ce ratio mesure la marge de manœuvre relative pour dégager de l’autofinancement.• Dépenses d’équipement brut par rapport aux recettes réelles de fonctionnement. Ce ratio mesure le poids relatif de l’investissement au sein du budget. Didier Rigaud
  17. 17. • Encours de dette par rapport aux recettes réelles de fonctionnement. Ce ratio mesure le rapport entre l’endettement de la collectivité et ses recettes de fonctionnement. Didier Rigaud
  18. 18. la loi ATR du 6 février 1992• Elle prévoit également• La publication de la liste des concours attribués par la collectivité aux habitants• La présentation consolidée des résultats afférents au dernier exercice connu du budget principal et budgets annexes. Didier Rigaud
  19. 19. • Des tableaux de synthèse des comptes administratifs aux derniers exercices connus des organismes de coopération intercommunaux.• Le bilan certifié conforme du dernier exercice connu des organismes dans lesquels la collectivité détient une part de capital.• Un tableau retraçant l’encours des emprunts garantis ainsi que l’échéancier de leur amortissement. Didier Rigaud
  20. 20. Quelques conseils.• Une communication financière dans la durée. Il faut éviter les « coups » médiatiques et préférer la diffusion d’informations régulièrement à l’occasion des différents moments de la vie « budgétaire ».• Faire de la pédagogie. Expliciter le jargon financier, ne pas abuser des graphiques et autres camemberts, proportionner, vulgariser, etc• Penser à la complémentarité des supports. Moins de pages dans le bulletin papier et plus d’infos sur le Net, vidéo pour le DOB, etc. Didier Rigaud
  21. 21. Les temps forts de la communication financière.• Le vote du budget primitif• Le vote du compte administratif• Réception des feuilles d’impôts locaux• La tarification des services• La signalétique des travaux• L’accueil de nouveaux publics•… Didier Rigaud
  22. 22. Les publics visés.• La population: bien se poser la question, à qui en particulier ? Contribuable, électeur, usager, citoyen, chefs d’entreprise• Le personnel, encadrement, etc.• Les partenaires financiers et institutionnels• Les médias Didier Rigaud
  23. 23. L’information financière doit être :- fidèle- sincère (à chacun son interprétation !!)- accessible- claire et synthétique- ciblée- incitative autant qu’informative Didier Rigaud
  24. 24. Les outils.• Le magazine ou journal périodique• Le supplément, l’encart, numéro spécial « budget »• Rapport d’activité• Newsletter• Site Internet• Outils de communication interne• Réunions publiques,D.O.B. (Power Point, vidéo, etc.)• Courrier d’accompagnement• Dossier de presse• Autres…. Didier Rigaud
  25. 25. • Un article buffet chinois… Didier Rigaud
  26. 26. • Dans le même article on peut s’adresser :• Au contribuable• A l’électeur• A l’usager• A l’être social Didier Rigaud
  27. 27. Quelques conseils pour le magazine• S’adapter au lecteur :• Vulgariser, expliquer• Illustrer• Favoriser les entrées de lecture• Définir les principaux messages• Ne pas abuser des « camemberts » à multiples tranches. Didier Rigaud
  28. 28. Le magazine.• Des titres plus informatifs qu’incitatifs Didier Rigaud
  29. 29. • Et très bientôt :Un budget normal !! Didier Rigaud
  30. 30. Didier Rigaud
  31. 31. Didier Rigaud
  32. 32. Didier Rigaud
  33. 33. Didier Rigaud
  34. 34. Didier Rigaud
  35. 35. Didier Rigaud
  36. 36. Didier Rigaud
  37. 37. Didier Rigaud
  38. 38. Didier Rigaud
  39. 39. Didier Rigaud
  40. 40. Didier Rigaud
  41. 41. Didier Rigaud
  42. 42. Didier Rigaud
  43. 43. Didier Rigaud

×