Rampe a pivot

1,464 views
1,149 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,464
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
8
Actions
Shares
0
Downloads
54
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Rampe a pivot

  1. 1. RAMPE A PIVOT ELABORE PAR : GANNOUNI Riadh RHIMI Mohamed
  2. 2. INTRODUCTION Le système pivot est un moyen mobile d’application de l’irrigation par aspersion mobile. Technique était réservée pour les parcelles de grande dimension. Ce système a été inventé aux États Unis; le premier modèle a été construit en 1949. Depuis cette date le pivot n'a cessé d'être l'objet de perfectionnement technologiques. En Tunisie, les pivots sont rencontrés dans les exploitations de grande superficie comme les agrocombinats et les sociétés de mise en valeur, etc…
  3. 3. PRINCIPE Le pivot arrose soit un cercle complet ou une portion de cercle selon la configuration de la parcelle à arroser. En tournant la rampe pivotante tourne autour du pivot central fixe et arrose selon le nombre et la largeur des travées, des cercles ou des secteurs atteignant parfois 1 200 m de diamètre.
  4. 4. CONSTITUTION Le pivot est constitué principalement : de travées ayant pour rôle de supporter les arroseurs, de tours montées sur roues supportant les travées à l’une de leurs extrémités et assurant le déplacement de celles-ci autour du pivot central, d’un pivot central autour duquel tournent les travées, et qui assure l’alimentation de l’ensemble, d’un porte à faux situé après la dernière travée et qui supporte soit un canon d’arrosage ou une rallonge escamotable de rampe.
  5. 5.   TRAVEES Les travées sont constituées par la canalisation supportant les arroseurs, celleci étant rigidifiée par une structure triangulaire, équipée de tirants. Le diamètre de la canalisation varie selon le débit admis au pivot : 5,6 et 8 pouces sont les diamètres les plus fréquents. La longueur des travées (L) varie de 35 à 64 m selon des dimensions propres à chaque constructeur. - La canalisation d’alimentation est articulée au niveau du raccordement de deux travées successives de façon suffisamment souple pour permettre un certain débattement : horizontal (nécessité par le système d’avancement), vertical, afin que l'appareil puisse évoluer dans les terrains en pente. Le nombre de travées peut atteindre 13 ou 14 sur les grands pivots non déplaçables arrosant des surfaces de 100 à 150 ha. Pour les pivots non déplaçables le nombre de travées n'excède pas 5 à 6.
  6. 6.   LES TOURS Les tours sont montées sur deux roues actionnées par un motoréducteur électrique de faible puissance (1 à 1,5 ch.). LIAISON ENTRE TOURS
  7. 7.   LE PIVOT CENTRAL Le pivot central permet l'alimentation  en  eau, en électricité voire même en engrais  ou en produits phytosanitaires et la  commande des parties mobiles de la  machine.   Une armoire étanche regroupe tous les  organes de commande et de sécurité.   Sur les pivots fixes, le pivot central est encré au sol. Sur les pivots déplaçables, le pivot central est monté sur roues ou sur des skis.
  8. 8. LE PORTE A FAUX  Le porte à faux d'extrémité est généralement modulable en éléments de 5,60 m à 6 m, sa portée maxima n'excède pas 24 m. Il convient d'éviter une portée trop importante en raison du battement du canon d'extrémité qui risque de déformer la structure. PORTE A FAUX
  9. 9. ARROSAGE DES ANGLES   Le pivot arrosant selon un cercle, il subsiste dans nos  parcellaires courants des parties arrosées: c'est hélas le plus  grand inconvénient du système pivot. On peut pallier partiellement ce défaut: en utilisant le canon d'extrémité du pivot uniquement dans les  angles. En utilisant dans les angles un système d'irrigation  complémentaire (couverture intégrale en petits arroseurs ou en  canons par exemple), mais l'alimentation en eau de ce dispositif  de complément n'est pas toujours chose facile et économique. En cultivant les angles en "sec". En utilisant un corner systèm: qui est une travée de conception spéciale placée en extrémité de pivot et destinée à arroser les angles. Ce système est coûteux, fragile, pas toujours fiable et ne peut être raisonnablement envisagé que sur les grands pivots fixes.
  10. 10. AVANCEMENT DU PIVOT • La vitesse d'avancement du pivot    se règle sur la dernière tour; c'est  un avancement séquentiel  (succession de temps  d'avancement et de temps d'arrêt)  réglable par doseur cyclique. • Les autres tours s'alignent de  proche en proche sur la tour  d'extrémité par un jeu  de  contacteurs démarrant le moto  réducteur d'une tour lorsqu'elle  accuse un certain retard par  rapport à la tour précédente.
  11. 11. ARROSEURS UTILISES   - Le débit de tout le pivot devra être calculé selon les conditions  de fonctionnement qui lui sont propres (apport souhaité, surface  arrosée, etc.) . Le débit envoyé sera réparti tout le long de la rampe dans des  arroseurs dont le débit devra être d'autant plus élevé que  l'arroseur sera éloigné du pivot central. Du fait, le "busage" de chaque pivot doit être programmé en  fonction: du débit nécessaire au pivot de la longueur du pivot de la surface desservie (cercle entier ou secteur), en tenant  compte de la portée du canon d'extrémité de la pression disponible en   tête de rampe de la pression résiduelle nécessaire en extrémité de la  rampe.
  12. 12. DIFFERENTS TYPES D'ASPERSEURS   Plusieurs types d'asperseurs sont utilisés sur le pivot:        les petits asperseurs de type SPRINKLERS pour les débits de 1,4 m3/h à 6,5 m3/h, à des espacements sur la rampe de 9 m. Ces arroseurs dispensent un arrosage d'excellente qualité, mais nécessitent une pression suffisante en tête de rampe:       4,5 bar sur les petits pivots (jusqu'à 5 – 6 tours).        Jusqu'à 8 – 9 bar sur les grands pivots fixes. La pluviométrie instantanée (intensité de pluie) est acceptable sur tous les types de sols (0,1 à 0,15 litre par minute et par m2 en moyenne). L'équipement des pivots en petits arroseurs est vivement recommandé toutes les fois que s'est possible.    
  13. 13. Les SPRAY (arroseurs basse pression) en bronze ou en plastique, dont certains  rappellent la buse miroir, et montés sur la rampe à des espacements de 3 m,  présentent l'avantage de limiter la pression nécessaire en tête de rampe à: 2 à 2,5 bar sur les petits pivots, 4,5 à 5 bar sur les grands pivots fixes          Par contre, ils présentent l'inconvénient, en raison de leur          portée réduite, d'une pluviométrie instantanée très élevée           (0,4 à 0,5 l/mn/m2) et ne peuvent être utilisés qu'en sols très           filtrants (sable par exemple). Par ailleurs, il ont tendance à "brumiser" et dispensent de ce          fait un arrosage très sensible au vent .
  14. 14.     Les buses à déflecteur conique: Ce type est utilisé dans le but de pallier  partiellement à l'effet du vent.
  15. 15.       Les canons d'extrémité: Les canons d'extrémité permettent d'éviter souvent l'achat d'une travée supplémentaire. Il peuvent permettre aussi d'arroser les angles en parcelles rectangulaires. Sur les petits pivots, le débit de ces canons excède rarement 20 m3/h et ils peuvent fonctionner à des pressions relativement basses (de l'ordre de 3,5 bar). •        Une pression en tête de rampe de 4,5 à 5 bar (rampe équipée de sprinklers) suffit en général à les alimenter directement. •        Par contre, si la rampe est équipée de SPRAY, un SURPRESSEUR est nécessaire en bout de rampe pour alimenter le canon, si l'irrigant désire absolument en installer un.
  16. 16. DEPLACEMENT DES PIVOTS Les grands pivots sont installés à poste fixe sure arrosées tous les ans. Pour des raisons d'économie ou des impératifs d'assolement, de nombreux irrigants sont intéressés par le pivot déplaçable: -         d'une année à l'autre -         ou même en cours de campagne d'irrigation . Compte tenu de la technologie des pivots, seuls les petits pivots (moins de 6 tours) peuvent être facilement déplacés, surtout si ce déplacement doit avoir lieu plusieurs fois en cours de campagne. Plusieurs techniques sont utilisées:
  17. 17. AVANTAGES ET INCONVENIENTS SU SYSTEME PIVOT   AVANTAGES -         système d'irrigation automatique (version fixe) ou semiautomatique (version déplaçable) particulièrement fiable, à un prix relativement modeste. -         Permet les tours d'eau courts: apport de 15 à 20 mm tous les 3 à 4 jours. -         Très bonne qualité d'arrosage si l'appareil est équipé de sprinklers. INCONVENIENTS -         Malgré l'apparition de petits modèles légers et déplaçables, le système ne convient qu'à un nombre limité de parcellaires qui doivent être dépourvus d'obstacles. -         Difficulté d'arroser les angles en parcellaires rectangulaires.

×