• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Présentation esfira (2)
 

Présentation esfira (2)

on

  • 1,211 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,211
Views on SlideShare
327
Embed Views
884

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 884

http://www.territorial-intelligence.eu 883
http://www.intelligence-territoriale.eu 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Présentation esfira (2) Présentation esfira (2) Presentation Transcript

    • Laboratoire d’Observation surla Pauvreté des Femmes enFranche-Comté.30 MAI 2013 BESANÇONCONFÉRENCE INTERNATIONALE D’INTELLIGENCE TERRITORIALE(UFR SLHS, MSHE)
    • Contexte de mise en œuvre du projet Volonté des acteurs associatifs d’évaluer les situationsde pauvreté des femmes et d’engager une démarched’ingénierie sociale au niveau régional, Une opportunité : 2010, Année Européenne de luttecontre la pauvreté et l’exclusion sociale,
    • 2 objectifs partagés Proposer un lieu ressource collaboratif etfaciliter l’accès à l’information, Observer et comprendre les problématiquesdes femmes afin de mieux cibler les réponsesen leur faveur,
    • Les moyens Structuration d’un collectif d’acteurs signatairesd’une charte d’engagement au sein dulaboratoire, Un appui méthodologique via l’Université deFranche-Comté et particulièrement duLaboratoire Théma-It, L’appel à projet de la DGAS et la mobilisation departenaires financiers associés,
    • La méthode La création d’un guide de recueil de données autorisantune démarche d’analyse globale des parcours de vie desfemmes (une centaine d’indicateurs), La récolte des données par les professionnel(le)s deterrain, Deux extractions annuelles de données et une formationdes acteurs à l’Analyse Factorielle des Correspondances(novembre 2011 et février 2013) , La création du site collaboratif www.esfira.org(Espace Solidaire pour l’Initiative, la Recherche etl’Action),
    • Les résultats906 situations de Femmes ont été étudiéessur près de 100 indicateursetnotre AFC a permis d’identifier 6 groupes de femmesaux problématiques différentes.
    • LES RÉSULTATS :Bilan qualifié et chiffres clés• Mode de vie :- 61 % des femmes vivent seules (Monoparentalité : 58% des femmes sont ensituation de monoparentalité / 35% du bilan global sont dans cettesituation)- 58% ont des enfants à charge- 33% des femmes sont issues des quartiers « Politique de la Ville »• Santé :- 51% des femmes bénéficient de la CMU- 11% ont une reconnaissance Personne Handicapée (oui ou en cours)- 21% des femmes renoncent à des soins faute de moyens* dentaire 35%* ophtalmo 25%* généraliste 12%* gynécologique 12%-5% ne mange pas à leur faim tous les jours
    • • Niveau scolaire :- 62% ont un niveau inférieur ou égal au niveau V- 13% ont des difficultés à l’oral- 24% à l’écritSoit 17% des personnes ont des problématiques liées à lacommunication• Violences :- 53% des personnes déclarent être ou avoir été victime violences associées(2,8 type de violence par personne)* psycho 21%* verbale 18%* physique 16%Ces violences se déroulent au sein du cercle privé pour 86% des personnes etsont le fait des conjoints ou des ex-conjoints (34% pour les 2 cas).44% des victimes de violences quittent le domicile conjugalSuite des résultats
    • • Ressources :- 62% des ménages ont des revenus inférieurs ou égal au SMIC (1100€) tous typesde ressources confondus.- 39% des ménages sont allocataires du RSA.• Situation professionnelle :- 39% sont en recherche d’emploi- 40% des femmes ont une activité professionnelle : 24% en CDD ou en Contrat AidéEnviron 1/3 n’a pas le permis• Logement :- 47% vivent en logement social- 18% des femmes vivent en logement précaire (Hébergement d’urgence, …)- 44% des femmes déclarent avoir au moins 1 problématique de logement (ration de1.7 problématiques) :* 15% trop grand / trop petit* 11% loyer trop élevé* 10% pour le chauffer avec au même niveau les nuisances- 6% hébergées par la famille : ce chiffre n’est pas encore significatif mais …(fin) Bilan qualifié et chiffres clés
    • Structuration des classes sur les axesAxe 1 :• Axe d’insertion économique et socioprofessionnelleCela se reflète au niveau des ressources, du type de logement,types d’aides, …Plus on est à droite moins on est inséréAxe 2 :• Axe structuré par l’âge• Différences générationnelles• Caractérisé par le passé professionnel, qualification et secteur d’emploiL’axe 2 est caractérisé par des différences générationnelles : des plus jeunestrès précarisées au plus âgées plus stabilisées !Axe 3 :• Est lié à la famille
    • DESCRIPTIF DES CLASSES6 Groupes de Femmesaux problématiques différentes:• Groupe 1-Des femmes cumulant des problématiquessociales fortes- Problématique de santé avec renoncement aux soins- Problématique de logement- Victime de violences au sein de la famille avec départ del’auteur- Problématique de mobilité• Groupe 2 -Des femmes victimes de violences- Classe caractérisée par la situation d’urgence- Hébergement d’urgence- Cumul de tous les types de violence (à elles seules, ellesreprésentent un tiers des violences)- Difficultés de santé liées aux violences
    • (Suite) DESCRIPTIF DES CLASSES :• Groupe 3 : Des femmes non scolarisées, présentant des difficultés de santéet accompagnées par le biais d’une approche globale.-Problématique d’expression en langue française.-Un tiers des personnes de nationalité étrangère se trouve dans cette classe.-Chargées de familles nombreuses.Elles présentent des problématiques de santé et ont des revenus en lien avec cesproblématiques.Elles sont accompagnées sur la résolution de ces problématiques de santé, d’accèsaux soins et sur le plan de la communication.• Groupe 4 : Des femmes séniores au parcours professionnel stable-Accompagnées au sein de nos structures au titre des violences.-Les femmes sont majoritairement âgées de plus de 62 ans et jouissent des revenusles plus élevés.Cette classe est sensiblement stigmatisée par les violences commises par leursenfants, c’est pourquoi elles sont accompagnées sur cette problématique et bénéficientd’un soutien psychologique
    • (Fin) DESCRIPTIF DES CLASSES• Groupe 5 : Des familles aux revenus moyens en situation detransition professionnelle.- Elles sont plutôt en couple avec des enfants à charge- Les revenus du couple sont moyens et liés à des activitésprofessionnelles (CDD, Contrat Aidé, …).- Elles sont accompagnées sur le plan de l’emploi et de la mobilité etsortent positivement des dispositifs d’accompagnement.• Groupe 6 : Des jeunes femmes non autonomes financièrement-On retrouve dans cette classe des jeunes femmes de moins de 26 ansqui vivent chez leur famille ou sont hébergées par des ami(e)s et pasautonomes financièrement.-Elles ont peu de revenu et sont dans des situations professionnellesprécaires.-Elles ont pour la plupart bénéficié d’action d’insertion professionnelleet/ou d’un accompagnement lié à la mobilité.
    • Mise en perspective Continuer l’ Alimentation du site ESFIRA par lesprofessionnel(le)s et accompagnement des publics dansla découverte et l’appropriation du site, Association de nouveaux partenaires pour favoriser unmaillage territorial et produire des focus spécifiques (parbassin, par problématique, par action, par structure, …), Mobilisation de financements nécessaires à la poursuitedu projet.
    • Préconisations à envisager :• Réflexion et action face aux situations d’urgencevis à vis des violences,• Travailler sur la question de l’accès aux soins,• Actions permettant de lutter contre lesproblématiques de communication,• Travailler sur la question de l’Hébergement.