• Save
Gdri inti bd13-vulnerabilité
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Gdri inti bd13-vulnerabilité

on

  • 1,229 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,229
Views on SlideShare
401
Embed Views
828

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 828

http://www.territorial-intelligence.eu 827
http://www.intelligence-territoriale.eu 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Gdri inti bd13-vulnerabilité Gdri inti bd13-vulnerabilité Presentation Transcript

  • Territorial intelligence of vulnerability systems - Atransitional viewpoint of sustainable developmentPhilippe WoloszynESO UMR CNRS 6590, Université de Haute Bretagne Rennes2,philippe.woloszyn@univ-rennes2.fr[vulnerability]V.
  • École dété en intelligence territoriale• Séminaire sur la résilience territoriale organisé à lécoledété en intelligence territoriale, Université de Paris-EstMarne-la-Vallée, (Christian BOURRET et SophieLACOUR), les 9 et 10 juillet 2012• Une quinzaine de participants y ont fait progresser lesnotions de vulnérabilité et de résilience territoriale, enconstruisant un modèle participatif dévaluation de larésilience en fonction des trois piliers dudéveloppement durable.• Une publication interne a fait état de ces avancées• L’intégration des variables actives et proactives dansle d’ rence de la dynamique de silienceconstitue la principale évolution du modèle
  • Atelier "Vunérabilité »La Plata le 16 octobre 2012Avec les contributions de: Philippe Woloszyn, Mihaï Pascaru,Frank Dubois, Yolanda Hernandez, Edier Hernan Bustos, Anne DeKok.Résumé- Présentation de laxe transversal "Vulnérabilités"- Transposition des notions de vulnérabilité et de résilience surdes initiatives de Colombie, de Roumanie, de France- Reformulation de la notion didentité en fonction duprocessus de résilence- Pistes sur les rapports entre identité et résilience- Modélisation socio-éco-environnementale des parcourspersonnels pour la recherche demploi. View slide
  • This transversal theme will offer adaptative strategies to increase the resilience ofpopulations and the most vulnerable territories.-1 It will explore how regional vulnerabilities can be a lever for the consideration ofglobal issues into local action-2 It will make proposals for the establishment of a minimal system of socialprotection-3 It will analyze the convergence of adaptative actions to strengthen the resilienceof the territories and most disadvantaged groups as parts of a coherent strategy forsocial cohesion, with both introducing political priorities for local action and adaptpublic action goals to the socio-ecological new i-deal.-4 It will suggest specific indicators to improve the visibility of the resilience ofterritories and populations. Thus, amenities access inequalities should be mappedthrough « ambiantope » environmental enhanced cognitive modelling.Présentation de laxe transversal "Vulnérabilités" (rappel) View slide
  • [observation][governance][intelligence][territories]PopulationsSpatialisation systemsTerritorial IntelligenceOperation systems(social capital)ModelsCommunicationInformation systems[vulnerability]OntologiesReformsQuestionnements axiaux de l’axe « Vulnérabilité »<methods> <culture><web-mapping><indicators><education><agenda> : « Best Practice Index »<initiatives>PoliticsDecision systems<modelling>Systems
  • Questionnement de la transthématique"vulnérabilité" sur laxe "intelligence"• L’intelligence renvoie à la connaissance et au capitalintellectuel.• Informations considérées comme étant un bien commun,voire « bien essentiel », parfois source de revenus.• L’intelligence, liée aux territoires riches, est donc un champde pouvoir.• La mise en commun DU BIEN "INTELLIGENCE" commencepar l’éducation: transversalité de lintelligence en dépassantle fossé éducationel entre riches et pauvres.• Les travaux sur les populations vulnérables en Colombiesinscrivent de fait dans cette réflexion.
  • Questionnement axes (gouvernance, territoires):réforme du système de protection sociale• Que signifie « a minima » ? notion subjective, liée à lamultiscalarité spatiale et praxéologique de la gouvernance.• La problématique de la culture de dépendance auxpolitiques de protection sociale mène à lobservation de lacréation d’une nouvelle classe, les « assistés ».• En temps de crise, le « minimum » n’est pas suffisant, d’oùle problème de laccessibilité aux minima sociaux.• Les populations les plus vulnérables demeurent néanmoinsindispensables au fonctionnement du système social:acceptation sociétale des pauvres du fait de leur intérêtéconomique (consommation).• Pour préserver la paix sociale, il est de fait nécessaire depenser la modulation socio-économico-écologique delévaluation des minima sociaux
  • Comprendre le système de fonctionnement desvulnérabilités : un pas vers la résilience• La définition systémique générallement admise de larésilience comprend la capacité pour un système àsupporter le changement (choc) en conservant ses"propriétés" ou son "potentiel ».• En terme de territoire, par exemple, il existe destensions entre les indigènes et la population résidantdans les agglomérations en Colombie entraînant de laviolence• La résilience permet de modéliser ces interactionscomplexes qui souvent demeurent abstraites et doncdifficilement visibles.• Question de lauditoire: résilience ou résistance ?
  • Développer un modèle et des indicateursspécifiques de la résilience des territoiresEn posant la question du rapport entrerésilience et résistance, le modèleanalogique qui part de la théoriethermodynamique des systèmesmécaniques (fermés) à des systèmesvivants (ouverts) a été présenté.Dans ce modèle, LA CONDUCTANCEDÉCRIT LACTION DIRECTE, l’inductanceDÉCRIT LEFFET INDIRECT, LACAPACITANCE, quant à elle, décrit à la foisla capacité de résister au choc (ce que lonpourrait précisément nommer"résistance") et la capacité de surmonterles effets de ce choc, la résilience.
  • Piste P1. Résilience et identité• - Comment peut-on retranscrire des expériences de terrainpour évaluer la résilience du phénomène observé ? =>décomposer la complexité du réel pour en identifier lesparamètres constitutifs.• - Comment aborder les notions d’identité à travers larésilience ? => La résilience dun territoire fait appel à la fois àdes ressources intra- et extra-territoriales.• - Qu’est-ce être Colombien ou Argentin aujourd’hui dans lesmasses individualistes contemporaines et face auxcommunautés indigènes qui savent quelle est leur identité ?=> repenser l’identité en fonction du processus de résilence• - Quest-ce qui peut faire quun système trouve en lui-mêmeet en interaction avec son environnement la solution à sonproblème ?• Identité et territoire sont-ils solubles lun dans lautre ? +>lintelligence territoriale ne supporte pas les frontières (oules limites) entre lhumanisé et le spatialisé => la notion deterritoire se lit dans le double statut de Sujet et dObjet
  • Piste P2. L’emploi comme motivationet ressource pour la résilience• Deux formes de résilience sont lisibles dans le parcours duretour à lemploi: celle qui fait appel aux ressources prisesdans l’environnement et celle qui se réfère aux ressourcesde la communauté (réseau)• Les facteurs de motivation d’un changement de situationvis à vis de l’emploi se lisent dans les dimensionspersonnelles (image de soi), économiques etenvironnementales (capital social)• De même, les ressources mobilisées dans le cadre duretour à lemploi font appel aux mêmes dimensionspersonnelles (capacité à prendre des risques),économiques (répondre au principe de réalité) etenvironnementales (dynamique territoriale dépendant dela volonté des acteurs institutionnels)
  • Piste P3. La résilience écologique desterritoires dAmérique Latine• Nouveau regard en vue d’insuffler de nouvelles solutionspar la visualisation de la transformation des écosystèmes• Nouvelles conditions de vulnérabilité des populations lorsdu processus durbanisation• Perception des relations entre populations indigènes etévénements naturels (Colombie)• L’imaginaire comme pilote de processus de changementpar linspiration de politiques publiques de prévention dansles collectivités• La culture comme ressource mobilisée dans le processus derésilience• Développement de stratégies de réappropriationidentitaire par l’affirmation culturelle de la conditionindigène auprès des institutions
  • La résilience comme phénomènecomplexe ?• Est-ce qu’une forme de résilience (ex: réseauxlocaux ou communautés) peut en empêcher uneautre (synergie globale avec lunivers social, accèsà une communauté élargie) ?• De fait, quel est le rôle de la distribution scalairedes facteurs de résilience dans les processusdintégration territoriale ?• => Référence aux notions de résilience« réactive » et de résilience « proactive »,développées par la Résilience Alliance (Holling).
  • Les chantiers de la résilience: temps etespace• DEFINIR LES TEMPORALITÉS DIFFÉRENTIELLESCORRESPONDANT AUX CULTURES/IDENTITÉS DUNMÊME TERRITOIRE, EN Y DÉFINISSANT LE TEMPSINDUCTIF DE LA RÉSILIENCE COMME RÉPONSE AUTEMPS DISSIPATIF DE LA CONSTRUCTION DUQUOTIDIEN TERRITORIALISÉ, GÉNÉRATEUR DESSITUATIONS DE TENSION, DONC, DE VULNÉRABILITÉ.• LE RÔLE DES ECHELLES DANS LES PROCESSUS DERÉSILIENCE, ÉCHELLES A LA FOIS SPATIALES ETAXIOLOGIQUES, ECHELLES DU TERRITOIRE ET DE LADECISIO
  • Publications en cours• P. Woloszyn: Evolution du le inductif de la silience:gration des variables actives et proactives dans un led rence de la dynamique de silience. (-> Besançon)• Y. Hernandez, P. Woloszyn: Vulnerability and resilience in riskscenarios (-> Besançon)• B. Quenault, P. Woloszyn: rabilite territoriale et siliences:sistances et s adaptatives face aux as climatiques (->Besançon)• G. Faburel, P.Woloszyn: Les savoirs habitants : un processus desilience pro-active au service de la justice environnementale ensituation de crise ?• J.J. Girardot, S. Ormeaux, P. Woloszyn: Résilience et territoire: unétat de l’art transitionnel
  • Autres projets relatifs à la thématique• « Les impensés socio-démocratiques de la ville durable Vers une autre prospectivepour les formations et métiers de l’urbanisme et de l’aménagement. », Recherchemenée pour l’ADEME dans le cadre de son programme Observation de larecherche sur le développement durable de la ville. Porté par Lab’Urba - Institutd’Urbanisme de Paris - Université Paris Est Créteil Val-de-Marne, et Bureau derecherches Aménités• « MOVIDA : Projet porté par l’Université de Dijon Les villes en transition : denouveaux terrains de recherche interdisciplinaire – Le cas de la Fontaine d’Ouche». Etude du changement anthropologique dans le cadre de la transition socio-écologique, en conciliant le progrès social et la performance économique, face auchangement climatique et à l’épuisement des ressources. Comment les habitantsdes quartiers urbains dits sensibles manifestent des formes particulières derésilience par rapport aux problèmes rencontrés dans le cadre de la transitionécologique ?• "Vers un habiter sonore de la ville durable", projet collaboratif financé parlAdeme : Analyse dynamique de la recherche et expérimentation scientifique pourl’aide à la décision sur le calme, le bien-être et justice sonore en ville. Identificationdes limites des conceptions en jeu du sujet « habitant » dans les recherches pourl’habiter sonore de la ville. Porté par lInstitut d’Urbanisme de Paris - UniversitéParis Est, avec lUMR ESO Université Rennes II
  • Production scientifique thématique• * ACTI : Communications avec actes dans un congrès international.• Woloszyn P., Faburel G. (2010) Towards an interaction evaluation between dimensions and objectives ofsustainable development at territorial levels, Rencontres Grand Ouest de l’Intelligence Territoriale IT-GO 2010, 24-26 Mars, Nantes-Rennes.• Woloszyn, P., (2011) “Platos poor city and rich city: Towards an inequality multidimensional evaluation”, 10thInternational Conference of Territorial Intelligence “Sustainable economics within the new culture of development”,Val-Saint-Lambert, Liège, Belgium, 2011• Woloszyn, P., Quenault, B., Faburel, F. (2012) "Territorial intelligence of vulnerability systems - A transitionalviewpoint of sustainable development", in: "Vulnerabilities and Resilience between Local and Global",International Seminar, Salerno 4 - 7 June 2012• Woloszyn, P. (2012) "Territorial intelligence of vulnerability systems 2- Sustainable Modelling of GlobalizationChallenge", in: International Conference La Plata 2012 “INTELIGENCIA TERRITORIAL Y GLOBALIZACIÓN" 17 al 20 deoctubre 2012• * INV : Conférences données à l’invitation du Comité d’organisation dans un congrès national ou international.• Woloszyn P. Le paysage sonore de Malakoff, séminaire à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS).08/03/2011• * ACL : Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture répertoriées par l’AERES oudans les bases de données internationales (ISI Web of Knowledge, Pub Med…)• Woloszyn P. (2012) Du paysage sonore aux sonotopes. Territorialisation du sonore et construction identitaire dunquartier dhabitat social, Communications, n° 90, Seuil, Paris, pp. 53-62. A paraître.• Leduc, T., Tourre, V. Woloszyn, P., Miguet F.(2011) “Measuring Surrounding Space to Assess the Pedestrian VisualAperture Angle in the Urban Fabric: Toward a Kurtosis-Based Isovist Indicator”, in: Lecture Notes in Geoinformationand Cartography, Springer-Verlag, Berlin Heidelberg, pp. 129-145. ISBN 978-3-642-19765-9• Woloszyn, P., Leduc, T., (2010). “Urban soundscape informational quantization: validation using a comparativeapproach”, Journal of Service Science and Management Special Issue Vol. 3 No. 4, Décembre 2010, PP.429-439.DOI: 10.4236/jssm.2010.34049.• * ACLN : Articles dans des revues avec comité de lecture non répertoriées dans des bases de donnéesinternationales.• Barlet, A., Chartier, F., Woloszyn, P., (2011). Perceptions et représentations des habitants dun quartier enréhabilitation : le quartier MALAKOFF à Nantes, Les Cahiers Nantais 2011-2, pp. 43-53, ISSN 0767-8436.
  • Perspectives et chantiers• Réflexion sur les temporalités différentielles des cultures etidentités territoriales: Séminaire GdRI INTI Besançon 2013.• Atelier sur la convergence des actions adaptatives dedéveloppement de la résilience des territoires (action publique etparticipation de l’habitant) : Journée de coordination scientifiqueGdRI INTI durant la 12° conférence internationale en IntelligenceTerritoriale, Huelva 2013.• Développement et finalisation des indicateurs spécifiques de larésilience des territoires : Séminaire GdRI INTI Roscoff 2014.• Réalisation dun état de lart sur la problématique de la résilienceterritoriale• Projets de publications sur la thématique: Livre intelligenceterritoriale, géoX, Jofti…