• Save
Com v3 a_besancon
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
790
On Slideshare
277
From Embeds
513
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 513

http://www.territorial-intelligence.eu 512
http://www.intelligence-territoriale.eu 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. OBSERVATION ET PROSPECTIVE SUR LE VIEILLISSEMENT DELA POPULATION DANS L’ARRONDISSEMENT DE VERVIERS(WALLONIE, BELGIQUE)INTI Conference 2013Territorial Intelligence, socio-ecological transition and resilience of the territoriesMay 30-31, 2013 Besançon/DijonGilles CondéAttaché de recherche, SEGEFASous la direction deGuénaël Devillet,directeur du SEFEFA
  • 2. Plan1. Présentation du projet2. Contexte et territoire d’étude3. Méthodologie4. Mise en œuvre du projet et des outils5. Conclusion et perspectives2
  • 3. Introduction• Étude initiée par le Comité Subrégional pour l’Emploi et la Formation(CSEF) de Verviers Organisme regroupant différentes organisations liées à l’emploi(Forem, syndicats, représentants patronaux et des classesmoyennes, etc.) dans l’arrondissement de Verviers• Objectif : identifier les besoins actuels et futurs de la populationvieillissante et dégager des pistes potentielles de développement• Proposition par le SEGEFA (Université de Liège) d’appliquer uneapproche d’intelligence territoriale centrée autour de la réalisation del’enquête lors de l’appel d’offre Mise en place de la méthode Catalyse et des outils développés par leThéMa dans le cadre du GDRI-INTI : Epragma et Anaconda3
  • 4. Timeline4
  • 5. ThéMaStructure du projet5PartenairesintéressésPartenairesimpliquésCSEFSEGEFA
  • 6. Territoire d’étude6
  • 7. 7
  • 8. 8
  • 9. Mise en place d’une démarched’intelligence territoriale• Besoins liés au vieillissement abordent des thématiques diversifiées Pas d’expert unique sur le sujet Secteurs d’activité et acteurs particulièrement variés : prestatairesde services (à domicile ou non), professionnels de la santé (maisonde repos, hôpitaux, médecins, psychologues, infirmiers), ASBL,associations citoyennes, services de mobilité, services d’aidesociale, organismes de formation, organisations patronales etsyndicales, etc.• Secteurs publics et privés Secteurs publics dépendant de niveaux administratifs différents(région, communauté et commune)• Valorisation de l’expérience des acteurs de terrain  Réflexion concrèteet appropriation des pistes de développement par les acteurs• Territoire d’étude étendu et diversifié• Ressources financières nécessaires a priori moins importantes9
  • 10. Réalisation du questionnaire• Construction du questionnaire avec les membres du comité opérationnel Basé sur une enquête similaire réalisée auparavant dans lacommunauté germanophone• Questionnaire relativement long (27 questions, soit 8-10 minutes parenquête), abordant des thématiques variées, avec principalement desquestions semi-fermées• Deux types de populations sondés Retraités : situation vécue Actifs (45 à 65 ans) : situation vécue et projetée (questionsprospectives)• Première partie du questionnaire dédiée aux questions d’identificationet seconde partie dédiée aux questions sur le mode de vie et lesbesoins de l’enquêté10
  • 11. Récolte des données• Enquête par approche partenariale : différents partenaires spécifiquesont interrogé des groupes cibles et/ou leurs utilisateurs Recherche de partenaires par proposition de feedback sur les donnéesrécoltées (comparaison avec les moyennes de l’échantillon)• Difficulté pour multiplier les partenaires malgré la démarche proactivedu CSEF Nombre limité d’enquêtes (750 enquêtes) par rapport aux objectifsfixés et encodage des données quasi systématiquement effectué par leCSEF plutôt que par les autres partenaires• Échantillon complémentaire récolté par call-center (700 enquêtes) A permis de toucher des individus différents et de sonder le territoirede manière plus systématique que par approche partenariale• En parallèle à la réalisation de l’enquête, identification des ressourcesdisponibles sur le territoire et présentation d’un premier diagnosticterritorial par le SEGEFA11
  • 12. Récolte des données - Epragma• Plateforme d’enquête en ligne Permet à un utilisateur sans notion de codage de créer unquestionnaire en ligne, de gérer la succession des questions, lesmodalités de réponses et la manière dont sont encodées lesdonnées sur le serveur• Questionnaire long et avec une structure compliquée (questionsconditionnelles, plusieurs types d’individus sondés, questions avecpossibilité de réponse libre, etc.) Développement de nouvelles fonctions en partenariat avec le ThéMapour reproduire à l’identique le questionnaire sur la plateforme• Fourniture d’un identifiant unique à chaque utilisateur et création degroupes d’individus Centralisation des données sur une plateforme commune• Contrôle complet de l’analyste sur la base de données et sur la manièredont sont encodées les données  Pas de réponses aberrantes12
  • 13. Exploitation des données - Epragma• Module de calcul de bilans et de traitement des questions originales parquestions de synthèse• Questions de synthèse fonctionnent sur le principe d’une table decorrespondances entre les modalités de départ et de nouvellesmodalités encodées par l’analyste Invisibles aux utilisateurs Traitement des modalités trop faiblement représentées et desréponses libres Peuvent être recalculées à tout moment et n’altèrent pas lesquestions de départ  Permet le nettoyage dynamique de la basede données (application avec recours au callcenter)• Bilan correspond au calcul du nombre de réponses, et des pourcentagesassociés, aux questions (de départ ou de synthèse)• Possibilité de création de sélections d’individus Bilans spécifiques et possibilité de croisements entre questions13
  • 14. Exploitation des données - Anaconda• Logiciel d’analyse (Java) combinant une analyse factorielle descorrespondances et une classification Epragma permet de générer des fichiers booléens compatibles avecAnaconda• Identification de groupes d’individus avec des profils similaires à partirdes réponses données dans l’enquête• Mise en relation de ces profils avec des besoins spécifiques Regroupement de sujets proches et mise en évidence de thématiquestransversales développées lors des tables rondes (services et soins àdomicile, mobilité, biens et services aux personnes âgées)14
  • 15. Conclusion et perspectives• Représentativité de l’échantillon sondé par les partenaires estcritiquable, notamment lors de l’exploitation des résultats sousAnaconda et l’identification des classes• Recours à un call-center apparait comme un bon complément àl’échantillonnage par méthode partenariale• Récolte des données nécessite un temps et des ressources humainesimportants• Epragma permet une automatisation des traitements et un partage aiséavec les autres partenaires Vers une suppression de l’interface papier ?  Encodage direct sur laplateforme en ligne via application sur tablette par exemple• Difficile d’identifier à la fois des situations et de les mettre en relationavec des besoins spécifiques  Tendance à la multiplication desquestions et à l’allongement du questionnaire• Problématique étudiée et enquête abordent de nombreusesthématiques différentes15
  • 16. Conclusion et perspectives• Analyse sous Anaconda permet immédiatement de briser la visionuniforme du troisième âge, tout en se référant à des situationsidentifiables Vers une plus grande intégration avec Epragma et mise en placed’une version pour consultation des résultats en ligne ?• Logiciels mis à disposition comprennent tous les outils nécessaires pourla réalisation d’un questionnaire, le traitement et la synthèse desquestions et l’extraction des résultats• Approche permet une appropriation complète de l’enquête et de sesrésultats par les partenaires Accès aux données brutes et participation directe au diagnosticeffectué Mobilisation, sensibilisation et coordination autour d’une problématiqueimportante pour la plupart des pays européens et dans une approchetransversale16