Getachew Mengistie Alemu: « Succès de la protection des IG et autres formes de protection en Afrique et leçons apprises »

619 views
557 views

Published on

Présentation tenu par Getachew Mengistie Alemu, consultant et juriste spécialiste de la propriété intellectuelle de l'Éthiopie au Briefing de Bruxelles « Géographie alimentaire : refaire le lien avec l’origine dans le système alimentaire», organisé par le CTA, le 15 Mai 2013.
Plus sur: http://bruxellesbriefings.net/

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
619
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Getachew Mengistie Alemu: « Succès de la protection des IG et autres formes de protection en Afrique et leçons apprises »

  1. 1. Briefing de Bruxelles n°31Géographie alimentaire: renouer avec l’origine dans lesystème alimentaire15 mai 2013http://bruxellesbriefings.net/Succès de la protection des IG et autres formes deprotection en Afrique et leçons apprisesGetachew Mengistie Alemu, Éthiopie
  2. 2. LE RÔLE DES MARQUES DÉPOSÉES, DES MARQUESDE CERTIFICATION ET DES INDICATIONSGÉOGRAPHIQUES DANS LA COMMERCIALISATIONDES PRODUITS AGRICOLES : L’EXPÉRIENCE DEL’AFRIQUEParGetachew Mengistie, consultant et juriste spécialiste de la propriétéintellectuellePrésentation pourLa réunion de briefing sur la géographie de lalimentation : refairele lien avec l’origine dans le système alimentaire15 mai 2013, Bruxelles, Belgique
  3. 3. INTRODUCTION Les marques déposées, les marques de certification et les IGfont partie de la propriété intellectuelle. Les outils de PI sont généralement utilisés par les entreprisesdes pays développés et dans les nouvelles CI pour : protéger les actifs de PI commercialiser les produits et les services améliorer la position concurrentielle, et maximiser les gains Potentiel dutilisation des outils de PI en Afrique maislaction est minime et on constate des mauvaisesutilisations et des détournements. Développements récents encourageants
  4. 4. DÉVELOPPEMENTS ENCOURAGEANTS Meilleure connaissance des outils decommercialisation des PI Les pays/producteurs se sont engagés à protégeret à gérer leurs actifs ou sont sur le point de lefaire. Quelques exemples : Huile dargan marocaine Café fin éthiopien Thé kenyan Vanille et sésame ougandais Clou de girofle de Zanzibar
  5. 5. DÉVELOPPEMENTS ENCOURAGEANTS Les initiatives en cours portent sur le cotonougandais, le café arabica de Tanzanie et leprogramme OAPI Deux expériences fructueuses seulement enAfrique Huile dargan marocaine Café fin éthiopien
  6. 6. HUILE DARGAN DU MAROC Lhuile dargan est produiteà partir des amandons dufruit de largan. Le produit jouit duneréputation et dunesurvaleur sur le marchéinternational Parmi les défis, citons ledétournement, le manquede régularité dans laqualité et labsence demesures dincitation àmaintenir et à développerla TA.
  7. 7. HUILE DARGAN DU MAROC Identification desqualités, spécificationdu produit,organisation desproducteurs Enregistrement de lIG Amélioration desrevenus, qualité duproduit et entretien delarbre
  8. 8. INITIATIVE DE MARQUE DÉPOSÉE ET DE LICENCEDU CAFÉ FIN ÉTHIOPIEN LÉthiopie produit lundes cafés les plus finsdu monde mais avectrès peu de bénéfices. Les revenus inadaptéset la fluctuation desprix ont eu un impactnégatif. Problème dudétournement
  9. 9. CAFÉ FIN ÉTHIOPIEN Mise en œuvre dunestratégie de PI et debranding Assurance de lapropriété par marquedéposée de ladésignation du café etpartenariat renforcé Évolution de la positioncommerciale Amélioration desrevenus et du niveau devie, etc.
  10. 10. ENTRAVES À LUTILISATION DES OUTILS DE PI Manque de sensibilisation à limportance des outilsde PI ; protection, gestion et promotion nécessaires Manque de connaissance ou connaissanceinsuffisante des systèmes juridiques par lesproducteurs et les parties prenantes concernées Capacité inadéquate à identifier les caractéristiquesdistinctives des produits, à comprendre les chaînesdapprovisionnement et de valeur et à développer età mettre en œuvre des stratégies de PI. Manque dorganisation des producteurs,organisations faibles ou non inclusives
  11. 11. ENTRAVES À LUTILISATION DES OUTILS DE PI Difficulté à rassembler et à unifier les diversesparties prenantes Manque de ressources ou ressources inadéquatespour protéger, gérer et promouvoir les actifsintangibles - Coûts de la protection, de la gestionet de la promotion Manque de capacités à assurer un suivi desinfractions et à appliquer les RPI Attentes de revenus et dévolutions immédiats
  12. 12. CONCLUSION Les outils de PI aident à capter les valeurs intangiblesde produits agricoles distinctifs ou de biens dérivés etrenforcent les revenus des agriculteurs et des pays. Énorme potentiel en Afrique Il faut : Sensibiliser Développer les capacités à identifier les actifs intangibles, à gérer,promouvoir les actifs de PI, etc. Assurer lappropriation dinitiatives par les principales partiesprenantes Obtenir un soutien initial du gouvernement et des partenaires dedéveloppement
  13. 13. Merci beaucoup de votreattention !getachewal@gmail.com

×