Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l’expérience de Slow Food et Terra Madre»
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l’expérience de Slow Food et Terra Madre»

on

  • 446 views

Présentation par Anselme Bakudila Mbuta de Centre d’Etudes, Slow Food, Italie au Briefing de Bruxelles « Géographie alimentaire : refaire le lien avec l’origine dans le système alimentaire», ...

Présentation par Anselme Bakudila Mbuta de Centre d’Etudes, Slow Food, Italie au Briefing de Bruxelles « Géographie alimentaire : refaire le lien avec l’origine dans le système alimentaire», organisé par le CTA, le 15 Mai 2013.
Plus sur: http://bruxellesbriefings.net/

Statistics

Views

Total Views
446
Views on SlideShare
446
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l’expérience de Slow Food et Terra Madre» Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l’expérience de Slow Food et Terra Madre» Presentation Transcript

  • Briefing de Bruxelles n°31Géographie alimentaire: renouer avec l’origine dans lesystème alimentaire15 mai 2013http://bruxellesbriefings.net/Liens entre tradition alimentaires et éducation:l’expérience de Slow Food et Terra MadreAnselme Bakudila Mbuta, Slow Food
  • LIAISON ALIMENTATIONLIAISON ALIMENTATIONTRADITIONNELLE ETTRADITIONNELLE ETEDUCATION: EXPERINCE DEEDUCATION: EXPERINCE DESLOW FOOD ETSLOW FOOD ETDU RESEAU TERRA MADREDU RESEAU TERRA MADREAnselme BakudilaCentre des études Slow Fooda.bakudila@slowfood.itBriefing ACP-UE no. 31 – Bruxelles 15 mai 2013
  • • Association no profit, née en 1986 alternativeau fast food et au fast life;• devenue internationale en 1989. Son siège à Bra(Piémont – Italie);• s’occupe de l’eco-gastronomie, éducationalimentaire, biodiversité, protection depatrimoine agroalimentaire traditionnel, tutelledes paysans et de l’environnementQu’est-ceSlow Food?
  • Réseau mondial de 100 000 adhérents dans 160 pays,organisés dans environ 800 conviviums.Actif pour le changement de l’actuel système de production,consommation et distribution de la nourriture.Regroupe tout les acteurs de la filière agroalimentaire:défenseurs de l’agriculture, de la pêche et de l’élevagedurables, protecteurs du goût et de la biodiversitéalimentaireParticipants: paysans, artisans, étudiants, pêcheurs,enseignants, universitaires, cuisiniers, chefs, communautésde la nourriture, Slow Food Youth NetworkLe Réseau Slow Foodwww.terramadre.org
  • Tous les deux ans à Turin - 5 000 adhérentsdélégués par les respectives communautés deprovenance de par les 5 continentsEvénement Terra Madre:Expression du réseau
  • Quand manger = sauver etconserver la tradition etbiodiversitéProduit alimentaire expression d’un territoire et desacteurs qui l’ont produit. Pour ça nous avons les projets:• Arche de goût,• Sentinelles Slow Food,• Marché de la Terre,• Alliance entre chefs et sentinelles,• Mille jardins en Afrique,• Four Cities For Dev (4Cities4Dev).www.slowfoodfoundation.com
  • Le project s’oriente suivant les valeurs liésMille jardins en Afrique(www.slowfoodfoundation.com/athousandgardens)
  • Défit de l’année - totalisé10.000 jardinsJardins écoles par lesélèves et les enseignantsJardins communautairespar les adultes(communautés locales,parents).Produits: biodiversité localeIls sont localement faciles àrépliquerEducation etalimentationConnaître toute la filièreagroalimentaire: du champ au plat
  • - produits pour la consommation locale (pas pourl’export): réfectoire scolaire;- apprentissage (pas un acte punitif);- cantine scolaire ou soutient aux frais scolaires;- hommes et femmes impliqués;- fréquence scolaire et lutte contre l’analphabétisme;- valorisation de la nourriture.Localement facile à répliquerImpact social
  • Coopération Afrique-EuropeNourriture traditionnelle (bonne, propre et juste) comme basede départ.Villes européennes (Turin, Tours, Bilbao, Riga) adoptent 7communautés de la nourriture d’Afrique selon le jumelage:Côte d’Ivoire – ToursÉthiopie – BilbaoKenya – BilbaoMadagascar – RigaMali – TurinMauritanie – ToursSénégal – TurinFOUR CITIES FORDEV (www.4cities4dev.eu)
  • Zone de production – Villages de Tartar et Soibee.Ingrédients:• cendre de larbre “cromwo” (“kamabele kambou” enSwahili);• lait de vache (croisement races locales et zébus) yaourtpour hommes - ou bien• lait de chèvre (plus dense et nutritionnel) yaourt pourfemmes et enfants.Alimentation important dans latradition de Pokot: surtout pourles bergers.SENTINELLE SLOW FOOD DUYAOURT CENDRE DESPOKOT (Kenya)
  • Impact socialMicroéconomie engendrée en faveur desfamilles permet:•la continuité de la tradition alimentaire;•garantir l’assistance vétérinaire et l’intégrationalimentaire aux bétails;•achat de 3 taureaux zébuspour la reproduction;•production du matériel promotionnel auyaourt et au territoire;Actuellement 26 producteurs actifs.
  • Sauvegarde et promotion des productions traditionnellesde 4 pays africains:• la Guinée-Bissau (Huile de palme traditionnelle);• le Mali (Pâtes Katta de Timbuktu et Gao);• le Sénégal (Couscous de Millet Salé);• la Sierra Leone (Cola Kenema).avec l’aide des producteurs, cuisiniers, universitaires et duréseau local.Autres projets Slow Food(avec la FAO)
  • La cartographie de la biodiversité alimentaireidentifiant les produits locaux des variétésvégétales traditionnelles et des races animalespermet:• plus de contrôle sur les ressources spontanées(herbes, feuilles, fruits, miel, poissons);• possibilité de diversifier la dièteImpact social
  • Slow Food Cuba né en2004. Avec 3 conviviums etdifférentes collaborations locales:• cuba solar- energie renouveble;• Association communantaire pour la conservationdes aliments et pour l’éducationSlow Food Cuba
  • Merci pour l’attention