• Save
Paré à innover n°49
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Paré à innover n°49

on

  • 1,382 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,382
Views on SlideShare
1,382
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Paré à innover n°49 Document Transcript

  • 1. # 49 innoverParé à Mars 2012 le journal de l’innovation internationaL p 4 un coup de pouce nommé "chain" réseau p 7 Actions collectives. Ensemble, c’est mieux r un etrou e in vez v au itatio dan CFiA n ma s votr gaz e ine Linvité de marque p 12 christian guyader, "L’ouverture sur le monde est une attitude" matthieu Breton coreff (29) L’innovation, la recherche permanente du meilleur produit pAroLE (S) d’innovAtEur p 3
  • 2. Jeune Pousse Le choix des algues Le pétrole et ses dérivés viennent à manquer ? Certes, mais la Bretagne regorge de ressources naturelles qui, parfois, apportent des alternatives. Quand les algues donnent des idées… Rencontre avec Rémy Lucas, créateur d’Algopack, start-up installée à saint-Malo. La transition énergétique est en demandeur de matières premières le secteur de l’emballage. « nos ConTACT : Rémy Lucas marche et se doit de l’être. Face au alternatives et se tourne vers le clients ont vu l’intérêt économique et 02 99 19 69 89 déclin de la production de pétrole (- végétal », déclare-t-il. issu d’une stratégique. Le matériau est cohérentcontact@algopack.com 5 % par an) et une demande toujours famille de goémoniers, rémy Lucas par rapport aux prix du marché et www.algopack.com croissante, il nous faut anticiper la s’est naturellement intéressé aux le choix des algues apporte une diminution, la rareté et donc le coût algues bretonnes pour remplacer les sécurisation des approvisionnements prohibitif des matières premières matières premières pétro-sourcées. tout en maîtrisant la ressource. * Algopack a bénéficié pétro-sourcées. Venant du secteur de « Une évidence », dit-il. il dépose tous les clignotants sont au vert de 45 000 € via le fonds la plasturgie, où il a fait ses premières un brevet français début 2010, pour qu’Algopack se développe. d’amorçage phar (prêt d’honneur amorçage armes et a eu le temps d’observer étendu depuis à l’international, C’est un véritable projet industriel, régional) et a reçu le marché du plastique et ses crée Algopack* et lance le premier potentiellement créateur d’emplois », le trophée Crisalide tendances, rémy Lucas s’est penché matériau rigide 100 % végétal conclut rémy Lucas. eco-activités en 2011 (organisé par sur cet enjeu majeur. « Le marché à base de dérivés d’algues, une Ceei-Créativ). du plastique est de plus en plus réelle voie de différenciation dans en BRef ConTACT : IRT B-com : et une prévision de 3000 emplois créés, Be-com va lancer dès cette et d’enseignement supérieur Université européenne de Bretagne Emmanuelle Garnaud-Gamache, les technologies année 3 grands programmes de recherche (iCube, nCube et Health), (UeB), l’Université nantes Angers Le Mans (l’UnAM), le Cnrs, l’inserm Images & Réseaux,eggamache@images- de l’image et de qui traduisent la même vision d’une et l’institut de recherche pour le et-reseaux.com l’hyperconnexion vie professionnelle et quotidienne plus fluide et plus efficace. développement (irD) ainsi que la Caisse des dépôts et consignations, 06 71 87 78 11 sont en Bretagne vient d’être labellisée. Cette société soutenue par la région Bretagne et * Fondé par Orange, tDF, un collectif de C’est maintenant décidé, l’institut de recherche technologique B-com*, 70Mt pour la dont le siège sera basé à rennes, est dotée de 70M€ de financement. sATT ouest pMe/eti, l’inria, l’insa de rennes, supélec, labellisé fin janvier dans le cadre du télécom Bretagne, programme des investissements valorisation QuesT-Ce Quune sATT ? l’Université de rennes 1, réunis autour du d’avenir, va être créé en Bretagne pôle de compétitivité et sera implanté à rennes d’ici la fin il sagit dune société qui mondial images & 2012 sur le campus de Beaulieu**. permet la transformation réseaux. Be-com est soutenu par la région B-com vise à innover au plus haut 226 M€ de dotations ont été de découvertes issues Bretagne, Lannion niveau mondial dans les domaines de accordés pour quatre nouvelles des laboratoires vers des trégor Agglomération l’image et dans les réseaux fixes et sociétés d’accélération de transfert applications industrielles ou et Brest Métropole Océane. mobiles ultra haut débit, pour fournir de technologie dans le cadre du sociales. elle vise à améliorer au plus grand nombre les moyens de programme des investissements l’efficacité du transfert de ** Deux sites secondaires seront profiter de l’internet du futur. Avec un d’avenir. L’une d’elles est dans technologies et la valeur ouverts à Brest et budget de 250 millions d’euros sur l’Ouest : la sAtt Ouest Valorisation©, économique créée. Lannion. 10 ans (dont 130 millions de l’État) portée par les pôles de recherche 2 paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • 3. entreprises PARoLe(s) d’InnovATeuR la CoReff, irreductible bretonne La Coreff est la doyenne des brasseries contemporaines françaises. Matthieu Breton, qui l’a reprise en 2008 avec deux partenaires, réaffirme son enracinement régional, son originalité et sa croissance grâce à l’innovation. on noublie pas que sans les PAI : quelles sont vos perspectives Bretons et leurs choix de de développement ? consommation, on nexisterait pas. M.B. : nous navons pas vocationCrédit photo : emmanuel pain Boire une Coreff, cest adhérer à rattraper les grands groupes… à des valeurs, faire le choix de la Avec nos 17 salariés, nous allons qualité, dun goût spécifique, dun continuer à nous développer dans produit quon accepte de payer un les bistrots, les événements peu plus cher quun standard parce culturels, le bio : il y a beaucoup quil est bon, original et produit de choses à faire en Bretagne, que en Bretagne. nos distributeurs et nous continuerons à sillonner avec nos consommateurs font un choix, nos propres camions de livraison, nous également : nos fournisseurs Paré à Innover : linnovation, depuis Carhaix où nous nous sont Bretons, du cultivateur à cest quoi pour Coreff ? sommes installés en 2005. limprimeur en passant par les Matthieu Breton : Cest la fabricants de capsules, de carton recherche permanente de la ou de plastique. Chaque fois meilleure texture, du meilleur quexiste une solution locale, nous goût, du meilleur produit. Cest la la choisissons. Lécart de prix avec quête, à chaque récolte, du malt, des fournisseurs étrangers nest Crédit photo : emmanuel pain du houblon qui vont améliorer nos pas énorme, et la qualité est là. bières. Cest un outil de fabrication Cest dans cet esprit que jai accepté performant et unique pour obtenir dêtre bénévole à neVeO, un une bière unique. Cest la création, dispositif daccompagnement des avec des brasseries et la FrAB*, de porteurs de projets innovants sur le l’association "De la terre à la bière", pays du Centre Ouest Bretagne. pour se fournir en orge bio cultivé sur les départements bretons. PAI : on parle de plus en plus de Linnovation est au cœur de notre protection de lenvironnement, de métier. Cest une obligation si on santé, de développement durable : veut se différencier des concurrents, est-ce important pour vous ? offrir des produits de qualité, être M.B. : Évidemment. nous visibles. nous la mettons au service avons à cœur la santé de nos de nos consommateurs, de nos consommateurs : nos bières ne fournisseurs, de nos partenaires, contiennent ni additifs antioxydants, de notre territoire. ni conservateurs, et nous proposons des bières bio depuis PAI : un territoire auquel vous êtes 2005, qui participent également à très attachés… la protection de lenvironnement en M.B. : La brasserie Coreff est née favorisant lagriculture biologique. Chaine d’embouteillage chez Coreff à Morlaix en 1978 ; cela faisait nous avons opté pour un plus de 50 ans quil ny avait pas conditionnement de nos bouteilles eu de création de brasserie en en pack ouvert, qui génère moins ConTACT : France. Le ti Coz a été le premier de carton. enfin, nous nous Matthieu Breton, Carhaix, 02 98 93 00 70 bistrot à servir la Coreff ambrée, fournissons en Bretagne, limitant contact@coreff.com - www.coreff.com et les consommateurs ont suivi : ainsi notre empreinte carbone. *Fédération régionale des agriculteurs biologiques de Bretagne paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 3
  • 4. entreprises InTeRnATIonAL un coup de pouce nommé CHAIn CHAIn crée des passerelles entre entreprises innovantes françaises et anglaises. un projet européen expérimental piloté par CAP entreprises, Les partenaires du projet Chain centre daffaires et pépinière de saint-Brieuc Agglomération. parce quil nest pas évident pour pépinière gérée par la société inno octobre dernier, la deuxième phase un chef dentreprise daborder un tsD. Le choix de notre plus proche du projet, intitulée CHAin 2, est marché étranger, parce quun coup voisin pour expérimenter ce projet dotée dun budget de 2 270 000 € de pouce logistique et financier est allait de soi, grâce à l’existence du financé à 50 % par le FeDer, et se toujours le bienvenu quand on veut programme européen interreg iV-a terminera fin 2014. "elle prévoit un simplanter dans un autre pays, qui concerne la Bretagne, la Basse programme dactions concrètes parce que léchange dexpériences et la Haute normandie." CHAin , pour nos dirigeants, précise Jean- et lappartenance à des réseaux soutenu par la région Bretagne, Charles Minier, notamment des sont des atouts, des pépinières a été découpé en 2 phases : conventions daffaires en sappuyant dentreprises et des technopôles la première, achevée en mars 2011, sur des salons professionnels, bretonnes et normandes ont devait vérifier les adéquations du soft landing -hébergement créé CHAin, CHAnnel innovation entre les entreprises françaises gratuit dentreprises dans le pays network. "Ce projet a pour vocation et anglaises. elle a abouti à la daccueil, des formations à langlais de favoriser le développement à création de fiches techniques sur et des conférences sur la pratique linternational des entreprises les secteurs qui concentrent la des affaires outre-Manche." technologiques e t i n n ova n te s technologie dans les deux pays et à que nous accompagnons, la création d’une base de données ConTACT : explique Jean-Charles Minier, de 400 entreprises intéressées Jean-Charles Minier - 02 96 76 63 63 Jean-Charles Minier, directeur de CAp entreprises, par linternational. Approuvée en jc.minier@inno-group.com directeur de Cap Entreprises TeCHnoLoGIes surfact’Green, biodégradables. L’ensCr a développé des tensioactifs nouvelle "nous utilisons des algues brunes de nos côtes bretonnes, génération à partir de matières une manière de mettre en avant la chimie se premières naturelles telles que les algues ou les coproduits les richesses naturelles de la Bretagne. nous travaillons aussi met au vert de la betterave à sucre. "ils sont synthétisés sans solvant, en partenariat avec le CeVA*", poursuit la dirigeante. biodégradables, écocompatibles Adossée à l’ecole et peuvent servir dans plusieurs Originaire de pau, Marie Dufauret nationale supérieure apprécie la qualité de vie en Bretagne, domaines industriels", explique son nouveau port dattache, de Chimie de Rennes Marie Dufauret. doù elle compte bien lancer la Marie Dufauret, dirigeante de (ensCR), l’ingénieure C’est de cette innovation qu’est née commercialisation de ce produit en surfactgreen, la jeune business unit France et dans le monde entier. Surfact’Green - DR Marie dufauret a créé soutenue par Bretagne Valorisation la start-up surfact’Green. pour proposer aux industriels des tensioactifs écologiques et brevetés. ConTACT : Depuis plus de vingt ans, lensCr Les applications sont nombreuses, Marie Dufauret est reconnue pour son expertise de la cosmétique aux détergents 02 23 23 81 31 sur les tensioactifs. Ces molécules en passant par lindustrie routière sont le plus souvent issues de (bitume), lagrochimie, la santé ou la pétrochimie et ne sont pas lagroalimentaire. *Centre d’étude et de valorisation des algues4 paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • 5. réseauActionscollectives :ensemble,c’est mieuxd ans le réseau breton a aidé les entreprises industrielles de l’innovation (rBi), dans leur manière d’automatiser l’adage « l’union fait la leurs processus de fabrication. force » s’illustre de mille sur une technologie aussi pointuemanières et notamment par la mise que la photonique, secteur-clé deen œuvre d’actions collectives. Les l’économie bretonne, on apprendrathématiques sont variées. sans comment des entreprises et despouvoir toutes les mentionner ni chercheurs se sont regroupés sousles développer, nous avons choisi une même bannière pour fairede mettre en lumière quelques- avancer l’innovation (photonicsunes d’entre elles. Bretagne).Avec iDDiL, par exemple, on verra enfin, on verra que les salonscomment des groupes-projets professionnels peuvent aussicomposés d’acteurs très différents donner des occasions d’associeront travaillé ensemble à une différents acteurs autour d’unnouvelle offre pour le tourisme en même projet (L’usine du futurBretagne. prochainement au Carrefour dessur un autre thème, on comprendra fournisseurs de l’industrie agro-comment l’action collective MArs alimentaire). paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 5
  • 6. dIveRsIfICATIon Iddil, un nouveau concept de vacances. Comment diversifier l’offre réunis et ont formé quatre groupes- touristique en Bretagne ? Quels projets, pilotés et animés par des sont les nouveaux usages des conseillers de l’Arist Bretagne et vacanciers ? Les hébergements de accompagnés par un directeur plein-air actuels sont-ils adaptés ? artistique. Les groupes ont abouti à Les loisirs nautiques ne pourraient- des concepts novateurs : un mobil- ils pas être étendus à une nouvelle home fonctionnel et ergonomique clientèle ? C’est autour de ces questions que les membres de qui replace la nature au cœur du l’action collective iddil* (innovation quotidien ; plus haut-de-gamme, et design durables dans l’industrie des écolodges terrestres ou et les loisirs) ont travaillé pendant flottants, qui se fondent dans le Exemples de concepts réalisés près de deux ans à concevoir produits paysage ; une embarcation familiale par les acteurs d’Iddil. Ici, une embarcation innovante, réalisée et équipements design et durables modulable et ludique s’adressant par Leano-Vincent Beaucourt en adéquation avec les marchés à tous les publics ; un espace et un module sanitaire et bien- de demain. Le caractère inédit sanitaire et bien-être accueillant, être, réalisé par Alexandco, pour une utilisation sur les de l’opération repose en grande respectueux de l’environnement ports de plaisance ou dans sur partie sur la volonté d’associer des terrains de camping. et interactif. D’autres projets ont des acteurs issus d’univers très émergé et certains sont déjà en différents : entreprises fabricantes, designers, exploitants de sites phase de commercialisation. C’est * Action collective pilotée par l’Arist Bretagne en partenariat ConTACT : d’hôtellerie de plein-air, pour aller à la rencontre du marché avec Bretagne Développement Laure Briantais associations professionnelles, que les acteurs d’iddil ont présenté innovation et financée par le Arist Bretagne ministère de l’economie, des 02 99 25 41 25 collectivités… en tout, plus de leurs travaux au salon prorestel à Finances et de l’industrie et la laure. briantais@bretagne. cci. fr cinquante professionnels se sont st-Malo (26 – 28 février 2012). région Bretagne. PRoduCTIvITé ILs TéMoIGnenT… Retour de MARs… AMZAIR, fabricant de pompes à chaleur a participé à l’action MARs. de 2010 à 2011, le Cetim* et "qui ont participé à des ateliers Témoignage d’Eric Prigent, l’Institut Maupertuis ont proposé thématiques collectifs, et bénéficié aux PMe bretonnes d’améliorer de 4 jours daccompagnement directeur technique leurs processus de soudage via individuel par un spécialiste," "L’automatisation du brasage par induction l’action collective MARs**. rappelle stéphanie Hervé, sur nos réseaux frigorifiques permettrait déléguée régionale du Cetim. d’obtenir une qualité d’intervention constante "Beaucoup de pMe pensent que Le bilan de laction est positif ; il et exceptionnelle. Mais c’est un investissement certains moyens d’automatisation est aujourdhui envisagé, entre lourd. sans ce frein financier, nous aurions ne sont pas adaptés à leur autres pistes, de monter un réseau déjà fait l’acquisition d’un robot, sans nous structure, explique lingénieur dentreprises pour travailler autour poser trop de questions : ça paraît tellement suzanne poitou, chef de projet en de lautomatisation du soudage. simple… en intégrant le projet MArs, nous ingénierie des assemblages au Cetim. Avec MArs, nous leur avons étions loin de penser que cet accompagnement montré quelles pouvaient les nous ferait changer de façon de penser : on intégrer, ou les optimiser. Les pMe a compris qu’une robotisation mal réfléchie, ne doivent pas rater le train de la un outil mal adapté pouvait se révéler robotisation." Lintitut Maupertuis catastrophique pour une pMe. Deux experts et le Cetim ont sélectionné 9 pMe ont fait un diagnostic de nos besoins ; nous avons assisté à des démonstrations. et nous avons changé nos projets : si nous devons * Centre technique des industries mécaniques ConTACT : automatiser, ce ne sera pas là où nous ** MArs (Mécanisez, automatisez ou robotisez vos opérations Stéphanie Hervé de soudage) a été financée par la région Bretagne, la Direccte pensions le faire. Grâce à MArs, nous 02 40 37 36 71 Bretagne et soutenue par l’Union des industries et métiers de savons comment être efficaces. stephanie.herve@cetim.fr la métallurgie en collaboration avec le syndicat des entreprises de technologie de production (sYMOp)6 paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • 7. rÉseAU/ACtiOns COLLeCtiVes sTRuCTuRATIonPhotonics Bretagne :nouveau cluster dansle paysage économique breton La photonique, dont les appel à projets auquel industriels * Délégation interministérielle à applications sont multiples et chercheurs bretons** ont lAménagement du (agroalimentaire, défense, répondu sous l’impulsion de territoire et à lAttractivité construction navale, aéronautique perfos (plateforme d’études et de régionale et spatiale, télécommunications…), recherche sur les Fibres optiques). ** exemples d’entreprises membres de photonics a été désignée par le Conseil Des moyens auxquels s’ajoute le Bretagne, côté économique et social de l’Union soutien de la région Bretagne, entreprises : AMG européenne comme une des cinq du Conseil général des Côtes MiCrOWAVe, DCns, Diafir, ideoptics, ixfiber, technologies-clés pour l’avenir d’Armor et de Lannion trégor Keopsys, Kerdry, Laseo, du développement économique. Agglomération qui vont permettre Laser conseil, Le Verre Avec une croissance annuelle de de maintenir cette forte expertise Fluoré, Oxxius, prolann srMp, Quantel, thalès plus de 10 % et plusieurs centaines régionale, de poursuivre son Underwater systems, d’emplois hautement qualifiés développement et de mieux la Yenista Optics… créés en Bretagne, le secteur valoriser. Ce « guichet unique de la Organismes de formation, connaît en région une montée en photonique en Bretagne », comme recherche et technologie : enssAt,Cnrs (Verres puissance constante depuis les le définit nicolas picard devrait et céramiques, Foton, David MeCHin, Délégué Général de photonics Bretagne et nicolas piCArD, responsable années 80. « en période de crise, aider au déploiement de la filière LsOL) institut physique Développement, présents sur le stand du cluster à c’est important de le souligner ! », et renforcer sa visibilité à l’échelle de rennes, institut photonics West 2012, san Francisco (Us) Maupertuis… structures déclare nicolas picard, responsable européenne. Le collectif suit d’accompagnement : développement de photonics ses objectifs avec comme credo ABret, BDi, Bretagne ConTACT : Bretagne. Ce nouveau cluster a « troquer l’indépendance pour international, CAD 22, Nicolas Picard technopole Anticipa, CCi été créé à l’issue de la labellisation l’interdépendance, faire ensemble de région Bretagne… 02 96 48 46 07 « Grappes d’entreprises », délivrée pour exister chacun ». npicard@photonics-bretagne.com par la Datar* sous la forme d’un PRoMoTIon & vALoRIsATIonL’agroalimentaire fait l’événementC’est autour du thème de « L’usine agroalimentaire du futur » que Bretagnedéveloppement Innovation et le pôle de compétitivité valorial seront présentssur un stand commun au CfIA, du 13 au 15 mars 2012.BDi et le pôle de compétitivité de valoriser le travail en réseau production, éco-conception desValorial se sont associés pour sur notre territoire. Matérialisée bâtiments, maîtrise de la sécuritéoccuper, dans le Hall 10 du CFiA par une animation en réalité microbiologique et chimique des(Carrefour des fournisseurs des augmentée, conçue par la société aliments, réduction de l’empreinteindustries agro-alimentaires), un Artefacto, les visiteurs pourront, écologique des productionsespace innovation de 64 m2 dédié à à l’aide de tablettes tactiles, agroalimentaires, contrôle et misel’usine agroalimentaire du futur. en découvrir ce que pourrait être en place de plus d’intelligence danspartenariat avec les organisateurs l’usine agroalimentaire du futur. les procédés…du salon, et des centres d’innovation Véritable vitrine des savoir-fairetechnologique associés à la existants et notamment en matièredémarche collective (ADriA de croisement des filières, cette ConTACT :Développement, Breizpack, le étonnante maquette 3D développée Jean-Paul Simier, directeur des filièresCeVA, iD. Mer, la MeitO, photonics par les experts du réseau alimentaires - BDI 02 99 84 53 00Bretagne et le pôle CristAL), ils s’articulera autour de plusieurs Jean-Luc Perrot, directeur - Valorialproposent de renforcer la promotion thématiques : eco-innovation des 02 23 48 59 64des dynamiques dinnovation et équipements et des procédés de paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 7
  • 8. Les éCHos du RéseAu AGendAColloque energ&TIC Index de l’innovation : nouvel outil de mesure pour13 mars 2012 à Plœmeur-BodouAu pôle phoenix, la technopole Anticipa,en partenariat avec Lannion trégor la BretagneAgglomération, la Meito et Captronic,organise la 2e édition du colloqueenerg&tiC. Au programme : energies,tiC et habitat, energ&tiC propose unejournée pour faire le point et échangerentre professionnels sur l’apport des tiC La Bretagne est dans le top 6 des régions travail* dotent aujourd’hui la région d’un outildans la gestion intelligente des énergies françaises « à fort potentiel de recherche » d’analyse statistique qui permet d’apporterdans l’habitat qu’il soit individuel, et dans la moyenne européenne. Mais ces éclairages. Cet index qui sera publié aucollectif ou professionnel. quelles sont les forces et les faiblesses printemps 2012 sera également disponiblePlus d’infos : Agnès Roumiguière, caractéristiques du profil recherche sur le portail de l’innovation à la rubriqueAdit-Anticipa - 02 96 05 82 58 Développement innovation de la Bretagne ? « Données clés ». Quels sont les grandes tendances et de quelleTrophées Crisalide manière évoluent nos performances au regard www.bretagne-innovation.fr28 mars 2012 à Pacé (35) des dynamiques nationales, européennes ? * Conseil régional de Bretagne, Université européenne deCe sera dans la salle du ponant à pacé, en Quels sont les atouts concurrentiels à Bretagne, État, Ceser, insee, chefs d’entreprises membrespériphérie de rennes que sera célébréela remise des 4e trophées Crisalide valoriser et les points de vigilance à débattre ? du Comité d’orientation stratégique de l’innovationeco-activités, organisés par Ceei-Créativ. À travers le projet d’index régional deDes nouveautés cette année, deux l’innovation, Bretagne Développement ConTACT :mentions spéciales seront remises autour Sylvie Huguet – BDI - 02 99 67 71 10 - s.huguet@bdi.fr innovation (BDi) et les membres du groupe dede deux thématiques : innovation socialeet mobilité décarbonnée. Un projet de Coup de pouce à l’innovation ?dimension internationale sera égalementrécompensé.Renseignements et inscriptions : évaluation de la PRdIwww.crisalide-innovation.org02 99 23 74 80Gen2bio Aide régionale prescrite par les conseillers des impacts positifs ressentis dans les29 mars 2012 à Lorient du rBi (réseau breton de l’innovation) et entreprises (CA en augmentation, lancementC’est au palais des congrès de Lorient financée par le Conseil régional de Bretagne de nouveaux produits, meilleure image,que se tiendra cette année le rendez-vous des chercheurs et professionnels et Oseo, la prestation régionale de diffusion nouveaux partenariats,…). L’aide contribue àdes biotechnologies. C’est plus de l’innovation permet de financer des amorcer chez les entreprises une ouvertureprécisément la biologie marine prestations externes pour soutenir les plus grande sur l’innovation.qui sera le fil rouge de cette 5e édition. pMe et pMi bretonnes dans leurs projetsConTACT : Christelle Hays Afin d’assurer un suivi régulier des projets, d’innovation. Bretagne DéveloppementBiogenouest - 02 23 23 45 85 l’évaluation par questionnaire sera conduite innovation, gestionnaire de l’aide, évalue tous les ans. régulièrement les résultats de la prDiPolymerix auprès des entreprises qui en ont bénéficié. résultats disponibles sur le portail de l’innovation :du 31 mai au 1er juin 2012 à Rennes Les résultats de 2011, publiés en janvierLa chimie verte, les biotechnologies, dernier, confirment le succès de la prDi : www.bretagne-innovation.frles polymères et le développementdurable s’invitent à rennes pour les5es rencontres industrie-rechercheorganisées par CBB Développementet soutenues par le Conseil régional Technosciences, lannuaire de lueBde Bretagne. tous les secteurssont concernés : de la cosmétique àl’agroalimentaire et la santé, en passantpar l’agriculture, les emballages, lespeintures, les adhésifs, les détergents … http://technosciences.ueb.eu et présentées sous forme de fiches deConTACT : Roland Conanec compétences sont maintenant accessibles.CBB développement - 02 99 38 33 30 L’Université européenne de Bretagne (UeB) Cette initiative, unique en France, vise à a récemment lancé son portail technosciences. positionner la recherche publique au cœur desemaine de l’innovation Cette base de données interactive permet l’économie de la connaissance, à ouvrir sesdu 18 au 22 juin d’identifier en quelques clics les équipes de compétences au monde socio-économique, àprenez date : la semaine de l’innovation recherche sur des compétences spécifiques favoriser l’émergence de projets collaboratifsen Bretagne s’organise et se tiendra (télécommunications, biotechnologies, et à contribuer au transfert de technologie.cette année du 18 au 22 juin 2012. sciences du langage…) : 242 équipesplusieurs dizaines d’événements sur ConTACT : Arnaud DEVILLEZ UEBl’ensemble du territoire seront proposées de recherche implantées en Bretagneaux professionnels. 8 paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • 9. innOVAtiOn & AttrACtiVitÉ DU territOireMontée en puissancepour la marqueun an après son lancement, avec 164 partenaires,la marque BReTAGne suscite l’intérêt des acteurs publics 4e meilleur logo du monde !et privés en région, mais aussi au-delà. la marque BRETAGNE a été élue 4e meilleur logo au niveau mondial en 2011Bilan positif pour la marque BretAGne plusieurs raisons expliquent cet engouement. derrière les Jeux Olympiquesaprès une année d’existence. La marque Les acteurs se retrouvent assez naturellement d’été de Rio de Janeiro.de territoire, lancée à rennes le 27 janvier derrière les 4 valeurs de la marque : (vote internautes d’Actulogo2011 en présence de plus de 1 200 personnes engagement, sens du collectif, ouverture sur plus de 10 000 logotypes)(chefs d’entreprises, élus, institutionnels, et imagination. La très forte notoriété de lasportifs, personnalités…) a réussi son pari : Bretagne est aussi un atout considérablefédérer autour d’une même identité pour accroître sa propre reconnaissance. et Ils ont dit !et de valeurs communes les acteurs le positionnement axé sur l’excellence et unéconomiques, universitaires, culturels, niveau d’image haut de gamme et moderne « La marque BretAGne véhiculesportifs et touristiques du territoire pour donnent du sens aux stratégies de promotion des références importantes dansconstruire ensemble une image cohérente de et de développement des acteurs. Pour les un monde qui en recherche »la Bretagne, plus actuelle, plus économique, entreprises, cette marque fédératrice peut Jean-Pierre denis, présidentplus innovante et augmenter sa visibilité et aussi se révéler être un levier intéressant du groupe Crédit Mutuel Arkéasa puissance d’attractivité. pour développer leur business. Cette démarche cohérente permet de construire, « pour exister sur des événementsDevenue une référence au niveau national, nationaux et internationaux, de manière collective, une image enrichiecette dynamique est aujourd’hui portée il est indispensable d’avoir un du territoire qui profite à tous ceux qui fontpar 164 partenaires (63 entreprises, 62 certain poids, de jouer collectif référence à la région pour promouvoir leursassociations et 39 organismes publics) qui se face aux grands majors et aux actions au niveau national et international.reconnaissent dans l’identité et les valeurs grands concurrents. La marque La marque BretAGne est au service de lavéhiculées par cette marque et qui ont BretAGne nous donne la stratégie d’attractivité du territoire portéedéposé un dossier de candidature. en une possibilité d’attirer les médias, par les acteurs publics de la promotionannée, le comité de marque aura analysé au de mieux faire reconnaître ce que territoriale (BDi, Comité régional du tourismetotal 245 demandes. nous sommes, et notre potentiel » et Bretagne international) pour toutes leurs actions menées en France et à l’international. Philippe Rodet, directeur de nautisme en Bretagne nouveAux seRvICes Les premières rencontres de la marque BretAGne, le 2 mars à Brest, ont été l’occasion de concrétiser cette dynamique de réseau et de présenter aux partenaires les nouveaux services qui leur sont désormais exclusivement réservés. pour enrichir leur communication et renforcer la cohérence de l’image de la Bretagne, chacun dispose d’un accès à une photothèque, une cartothèque, des argumentaires sur les atouts de la Bretagne, des études, un blog et un annuaire des partenaires pour Crédit photo : Gilles petipas susciter la création de nouveaux projets au sein de ce réseau. Plus d’infos : www.marque-bretagne.fr ConTACT : Armelle LENA - 02 99 84 78 80 La Bretagne sous sa marque de territoire au salon nautique 2011. Ces opérations collectives nationales sous la bannière contact@marque-bretagne.fr commune vont se multiplier en 2012. paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 9
  • 10. PRoCess du nouveau dans la filière "produits de la mer" Proposer une gamme de coquillages et crustacés, décortiqués, prêts à déguster tout en conservant leur saveur, c’est le défi relevé par Cinq degrés ouest, une start-up installée à Riec-sur-Belon. L’idée d’Alexis taugé, alors utilise l’eau de mer, la garantie de « emergence », Alexis taugé fait ses assistant parlementaire, est conserver 100 % du goût et de la premières expérimentations avec née d’une discussion avec son texture d’origine. « Notre produit le centre technique iD Mer, « un grand-père. Membre de la famille est équivalent au frais, et se cuisine soutien primordial pour réussir, Cadoret, ostréiculteurs renommés très facilement. il répond à toutes aussi bien sur le plan financier depuis cinq générations, l’appel du les attentes de la cuisine moderne : qu’humain », selon lui. À 27 ans, ce large l’emporte et il se lance dans qualité, rapidité de préparation, Breton est un passionné déjà présent une aventure entrepreneuriale facilité de conservation avec des dans la restauration gastronomique, innovante. produits sains et naturels », décrit et le marché de la transformation et le dirigeant. du haut de gamme. « nous sommes il réalise ses premiers essais prêts à répondre à tous les besoins », machine en espagne, et créé un très vite repéré par les acteurs conclut-il. procédé original permettant de régionaux pour développer sa décortiquer à froid coquillages start-up, il bénéficiera de l’aide et crustacés, avant leur mise régionale Créinnov. Lauréat du ConTACT : Alexis TAUGE, Dirigeant sous vide et leur surgélation concours national du ministère 02 98 06 91 22 - a.tauge@5do.fr par cryogénie. Une méthode qui de la recherche, catégorie eMBALLAGe Le papier dans tous ses états fondée en 2000, Ghisher Marcojea* conçoit et commercialise des éco-barquettes alimentaires. du sur-mesure qui allie performance économique, Hervé pelhate, dirigeant de Ghisher Marcojea technique et écologique. « Dès 2003, nos produits étaient axés avec le marché, pour anticiper maintenant l’international et a lancé sur le respect de l’environnement, les besoins des clients, intégrer une nouvelle gamme de papiers sous explique Hervé pelhate, directeur en amont les contraintes la marque « pap & nat ». général. Aujourd’hui, tous nos industrielles, environnementales, L’entreprise a bénéficié d’une papiers sont biodégradables et et être à la pointe des dernières aide Oséo pour la fabrication offrent une forte technicité ». évolutions », poursuit le dirigeant. des prototypes de machines à À la source, l’innovation, la papier sulfurisé, alvéolé, papier emboutir et a remporté en 2010 le recherche permanente sur les kraft ou papier à cannelure… le trophée Crisalide, catégorie « éco- matériaux, l’amélioration de savoir-faire de l’entreprise repose technologie », décerné par Créativ. leurs performances technique aussi sur l’association ingénieuse de et économique. « nous sommes papiers adaptés au besoin spécifique ConTACT : Hervé Pelhate - 02 99 96 08 60 persuadés que, pour exister du client. L’entreprise propose http://gh-diffusion.com/ demain, il faut continuer à innover. des barquettes tout format pour nous sommes en prise permanente l’industrie agro-alimentaire. elle vise * ex GH Diffusion10 paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • 11. DU CôtÉ Des FiLières / spÉCiAL AGrO-FOUrnitUres IAA & RfId IRIs révolutionne la logistique en développant des solutions RfId* innovantes pour la chaîne logistique, la jeune société brestoise simplifie et sécurise la gestion des flux. La start-up créée en 2008 a par la siCA***. iris rFiD soutenue * rFiD : radio consacré 3 ans au développement par la région Bretagne et Oséo, Frequency iDentification de solutions rFiD "faciles se préoccupe aujourdhui de son (radio-identification). dutilisation, fiables, performantes développement sur le marché ** société centrale et économiques", selon eric Legros, national et international, en d’approvisionnement Éric Legros, directeur d’iris rFiD directeur général diris rFiD. elles souvrant à des relais de croissance, de l’Armorique. garantissent la synchronisation en spécialistes de la logistique, *** 1er groupement français de temps réel des flux dinformations intégrateurs, concurrents. "Les producteurs de et des flux physiques. Ces lecteurs réactions des industriels et des fruits et légumes. ConTACT : intelligents et autonomes, vont experts en logistique sur cette Éric Legros, 02 98 05 20 58 équiper cette année la plate- nouvelle manière de fonctionner contact@iris-rfid.com forme logistique et les remorques sont très positives", se réjouit Éric www.iris-rfid.com de la scarmor**, et être utilisés Legros. nuTRITIon sAnTéeffInov facilite l’accèsà la micronutritionLa société a créé un outil innovant pour identifierles déficits nutritionnels. Gratuit, accessiblesur internet, il est utilisable par le grand publiccomme par les professionnels de santé.effinut est un logiciel mis au laboratoire, si la personne enpoint par les experts d’effinov émet le souhait et si des déficitspour obtenir l’analyse d’un état nutritionnels ont été identifiés.nutritionnel en fonction des nous préconisons le suivi par unobjectifs de chaque individu : « par professionnel de santé formé à lale biais de notre questionnaire basé micronutrition et à l’interprétationsur l’identification des troubles d’effinut. » entreprise lauréate du Anthony Berthou, dirigeant d’effinovfonctionnels et sur une enquête Concours national des entreprisesalimentaire poussée, toute de technologies innovantes 2010*personne peut bénéficier d’un bilan et du trophée de l’innovation ConTACT : Anthony Berthoucomplet, explique Anthony Berthou, 2011**, effinov se place sur 02 97 83 60 94nutritionniste et président fondateur un marché porteur, en France info@effinov-nutrition.frde la jeune société, née en 2010. comme à l’étranger. elle est suivie www.effinov-nutrition.frLe protocole nutritionnel proposé depuis son ante-création parassocie des conseils alimentaires Lorient technopole innovations, * Le Concours national des entreprises de technologies innovantes est organisé chaque année par le ministère de l’enseignement supérieur etpersonnalisés à une proposition et bénéficie du soutien d’Oséo et de de la recherche.de compléments alimentaires, la région Bretagne. ** Les trophées de l’innovation sont organisés chaque année par la CCiformulés spécifiquement par le du Morbihan. paré à innover i mars 2012 i l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 11
  • 12. LinVitÉ De MArQUe Christian Guyader Le groupe Guyader Gastronomie porte l’innovation et l’ouverture sur le monde comme des valeurs indiscutables. son appartenance à la Bretagne est inscrite dans son nom et ses origines. Tout naturel donc de voir l’entreprise Guyader rejoindre les partenaires de la marque BReTAGne et s’inscrire dans la dynamique collective. Rencontre avec son dirigeant, Christian Guyader, chef d’entreprise passionné Christian Guyader a racheté artiste qu’ingénieur », il reste par exemple. Certains concours, l’entreprise de charcuterie en veille permanente sur les auxquels participent régulièrement familiale il y a 25 ans et n’a cessé tendances et trouve plus souvent Guyader, contribuent aussi à la de mettre l’innovation au service son inspiration dans eLLe et la stimulation de l’innovation et de de son développement. Dès 1989, il presse généraliste que dans les la créativité dans l’entreprise, entraîne l’ensemble de son équipe magazines spécialisés de sa filière. comme le reconnaît Christian dans un projet de diversification Guyader, « Les concours organisés et lance les désormais célèbres par produit en Bretagne ou par terrines de poissons. « J’ai compris très vite que l’innovation était une La marque l’association étudiante isogone sont des initiatives auxquelles nous obligation et qu’il était important, BReTAGne sommes fidèles. Les prix que nous dans un monde qui bouge d’être dans les tendances qui marchent ! », représente la avons reçus ne sont pas dérisoires, au contraire, nous sommes très déclare Christian Guyader. Bien volonté des fiers de cette reconnaissance ! » plus qu’une « obligation », l’innovation est ici une véritable Bretons La marque BReTAGne, culture d’entreprise. « Quand on a de prendre tout naturellement ! réussi à mener un projet nouveau, on n’a plus peur de l’avenir. leur avenir Cultivant un goût pour l’initiative L’innovation et la créativité sont des en charge collective, Guyader a rejoint valeurs qui ne sont pas remises l’année dernière les partenaires en cause dans l’entreprise. Le changement est vécu comme une de la marque BretAGne, comme opportunité par tous si bien que je l’explique le chef d’entreprise : Innover mais pas tout seul « Cette démarche a été naturelle. ne rencontre pas d’obstacles quand un nouveau projet s’annonce », toujours en mode projet, la pMe On s’est reconnu dans les valeurs poursuit le chef d’entreprise. Cet cultive son ouverture sur le monde qu’elle porte. pour moi, cela état d’esprit est présent partout. en en s’associant à différents réseaux : représente, une volonté des r&D évidemment, mais aussi aux le pôle de compétitivité Valorial, Bretons de prendre leur avenir en niveaux commercial, marketing, « superbe outil », selon le chef charge. Je l’associe également à communication, recherche de d’entreprise, le cluster produits une certaine naturalité, la mer, la nouvelles matières premières… de la mer nutrition-santé et un gastronomie, et à un dynamisme Au fil des années, les compétences groupement d’intérêt économique et une détermination à se battre et les services se structurent dans (Gie) visant à trouver des solutions pour se développer. On sait d’où on l’entreprise mais Christian Guyader à des problématiques communes vient, on l’assume et on garde une tient à garder son rôle « d’agitateur aux pMe : mieux acheter, mieux ouverture sur le monde, une valeur d’idées ». se considérant « plus « sourcer » certains produits, qui est, avant tout, une attitude. » Le groupe Guyader Gastronomie, dont le chiffre d’affaires s’élève à 42 millions en 2011, a racheté tout récemment Bretagne saumon. Le groupe compte aujourd’hui trois pôles d’activités : traiteur pour 40 % (terrines, cakes, légumes, etc), charcuterie pour 20 % et poissons et poissons fumés pour 40%. publication de Bretagne Développement innovation i Directeur de la publication : Frédéric rode i rédaction : Chrystèle Guy, Avec le Béatrice ercksen, Dominique Quintin i Crédits photos : emmanuel pain i Création et réalisation : hippocampe. com - 800011 isoutien de impression : imprimerie des Hauts de Vilaine - issn : 1624-8589 i tirage 7300 ex i Bretagne Développement innovation, Ce projet est cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Bretagne 1 bis route de Fougères / 35510 Cesson sévigné i tél. 02 99 84 53 00 / Fax 02 99 84 01 20 i mail : redaction@bdi.fr avec le Fonds européen de développement régional