• Save
Paré à innover n°48
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Paré à innover n°48

on

  • 1,777 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,777
Views on SlideShare
1,204
Embed Views
573

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 573

http://www.bretagne-innovation.tm.fr 459
http://www.bdi.fr 114

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Paré à innover n°48 Paré à innover n°48 Document Transcript

  • # 48 innoverParé à décembre 2011 le journal de l’innovation internationaL p 4 teamcast : un trophée pour sa breizh ingéniosité ! réseau p 7 Création dentreprises innovantes Linvité de marque p 12 Hugues Meili, La marque Bretagne crée du lien antoine cabot haploid Linnovation, ladn de notre société paroLe(S) d’innovateur p 3
  • InItIatIve avec Qualinautic, les artisans jouent collectif Près d’arzal (56), une dizaine d’artisans se sont regroupés et ont créé Qualinautic, un collectif au service des plaisanciers. Un petit groupe d’artisans s’est regroupe aujourd’hui une dizaine coordinateur et en charge du suivi de constitué il y a quatre ans pour trou- de professionnels. « C’est une ini- travaux « Je fais l’interface entre le ver de nouvelles façons de répondre tiative unique en France, indique plaisancier et le technicien. J’écoute à leurs clients. Les professionnels Brice Guyot le coordinateur du et reformule la demande du client, faisaient les mêmes constats et groupement. Les plaisanciers ont je m’occupe de faire le planning, percevaient la difficulté pour les souvent besoin de savoir-faire et de les rapports de visites et de fin de plaisanciers de dénicher les arti- compétences très pointus auxquels chantier. » L’initiative, soutenue par sans en capacité de répondre à leurs les chantiers ne savent pas toujours la Chambre régionale des métiers et besoins spécifiques pour entretenir, répondre et, par conséquent, ils ne de l’artisanat et le Conseil régional rénover ou personnaliser leurs savent plus vers qui se tourner. » de Bretagne, est en pleine phase ContaCt : bateaux. Les quatre artisans ont Qualinautic, c’est la possibilité pour de communication. elle devrait Qualinautic eu l’idée de créer un collectif qui les plaisanciers de trouver des solu- s’étendre à d’autres territoires Contact : Brice Guyot réunirait sur un même secteur géo- tions de mise en œuvre en n’ayant bretons et au-delà. Le groupement 06 78 99 42 07 qualinautic@live.fr graphique plusieurs compétences qu’un seul interlocuteur. C’est là était au salon nautic 2011 et awww.qualinautic.com sous une marque unique. Ainsi est toute l’originalité du groupement, suscité un vif intérêt de la part des née l’association Qualinautic qui comme nous l’explique Brice Guyot, visiteurs. en bref Concours prix emballage : Les biscuits Speculos de Loc Maria (un à l’entreprise Guyader pour saluer sa politique d’innovation dynamique, ses Isogone : emballage recyclable, des encres végétales et des dessins ludiques produits pérennes et ses nombreuses participations au concours Isogone. et pédagogiques). la sélection 2011 www.isogone.com prix pAI (produit Alimentaire Intermé- est arrivée ! diaire): Les perles de saveurs frozen Creativ food d’Algues de Bretagne La remise des prix du concours (perles d’alginate surgelées au cœur Isogone, qui récompense l’inno- fondant ou liquides déclinées en vation dans l’industrie agroali- 6 parfums exotiques et développées en mentaire bretonne, s’est tenue le collaboration avec des chefs étoilés). 24 novembre dernier à l’issue sélection du Jury : le Cheesecake du colloque Valorial, sur le site au caramel au beurre salé de l’Agrocampus Ouest. de Marie Morin : une version pour cette 25e édition, l’association bretonne du célèbre gâteau étudiante et le jury ont décerné d’outre Atlantique, sans colo- leurs prix dans 4 catégories : rants ni conservateurs, et for- mulée à partir de matières pre- prix produit : La pizza à la pâte mières locales. aux légumes des Délices de saint Léonard (une nouvelle façon de pour marquer les 25 ans du concours, consommer des légumes qui se l’association avait invité Hervé this, le décline en 4 saveurs : épinard, co-fondateur de la cuisine molécu- carotte, betterave et tomate). laire. Celui-ci a remis un prix spécial2 paré à innover I décembre 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • entreprIses ParoLe(S) d’Innovateur antoine Cabot, Haploid Linnovation,Crédit photo : emmanuel pain ladn de notre société Haploid est une jeune entreprise de 3 ans, issue dun essaimage dorange Labs. antoine Cabot, lun de ses fondateurs, gérant et directeur r&d, consolide lassise financière de la société et mise sur recherche et innovation pour se différencier de la concurrence. Installé à Lannion, il est accompagné dans sa démarche par les acteurs bretons. Paré à Innover : dès sa création, de nouveaux concepts. pour cela, centre de recherche historique des Haploid a été pionnière dans lactivité r&D est primordiale, mais télécommunications. nous avons un secteur très concurrentiel. elle est gourmande : nous avons été soutenus dès notre création Il fallait oser se lancer… aujourdhui atteint une taille (10 par les acteurs locaux et régionaux, salariés) et un chiffre daffaires emergys, Anticipa-ADIt, Images antoine Cabot : nous étions trois qui nous permet de consacrer et réseaux. La technopole nous ingénieurs télecom à croire au une partie de notre budget à la a évité de lever des fonds en nous développement dapplications recherche. nous allons ainsi aidant à obtenir des subventions. mobiles. Cest aujourdhui évident, pouvoir continuer à développer notre implantation en Bretagne ça ne létait pas en 2008. nous une technologie de convergence nous permet également dutiliser avons créé Haploid pour éditer multi-écrans, dinteractions entre Imaginlab, la plate-forme de test et vendre des applications pour applications. nous anticipons 4G installée à Brest. Autant de smartphones. Mais ce nest pas les usages. Haploid va devenir bonnes raisons pour que le siège un marché très rentable, et nous éditrice dun service convergent social dHaploid reste ici ; notre avons changé de stratégie pour à destination des entreprises, commercial est basé à paris. devenir prestataire de services par le biais de la vente dune et réaliser des applications pour licence dutilisation. OseO nous * Grâce à ses liens dautres : Haploid est devenue avec des groupes a beaucoup aidés : sans son lagence mobile officielle du groupe de presse, Haploid aide, nous aurions dû engranger participe à des nextradio tV (BFMtV, rMC…),* deux fois plus de prestations projets pilotes liés a créé lapplication mobile du à la "social tV" pour financer notre cellule r&D. groupe Fortuneo… Il y a beaucoup Létablissement co-finance une de monde sur le marché de la étude de faisabilité et nous octroie prestation, mais notre savoir- ContaCt : une aide au développement. en faire historique est un facteur de Antoine Cabot 2012, nous allons lancer une levée 09 72 22 51 37 différenciation de plus en plus de fonds privés pour financer contact@haploid.fr important. Ce positionnement nous lindustrialisation des produits que www.haploid.fr permet aujourdhui de relancer une nous développons. activité r&D en propre. PaI : 90 % de vos clients sont PaI : la prestation de services en région parisienne, et vous serait donc un moyen, non une fin ? choisissez de vous installer à Lannion, pourquoi ? a.C. : cette activité nous a permis de faire grandir et grossir la société. a.C. : jai passé plusieurs années La prestation de services est un dans cette ville, et jy ai conservé secteur où il y a peu dinnovation, des contacts facilement activables. où les clients réclament ce De plus, Lannion se trouve dans que fait la concurrence. nous une zone pilote du déploiement souhaitons pourtant leur proposer de la 4G en france, et est un paré à innover I décembre 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 3 View slide
  • entreprIses InternatIonaL teamcast : un trophée pour sa breizh ingéniosité ! ContaCt : serge Mal Leader de solutions avancées pour la tv teamcast 02 23 25 26 80 samuel ryckewaert, responsable commercial numérique, la société rennaise teamcast www.teamcast.com et eric pinson, responsable de la ligne de produit teamcast vient de remporter le prix IbC award (1). (1) prix remis au salon septembre 2011, teamcast reçoit norme de seconde génération, la premier déploiement commercial IBC, le salon international pour l’industrie de la l’IBC Award, catégorie « Diffusion DVB t2, plus performante, et qui en sFn. Une innovation mondiale qui télévision. de contenu » ainsi que le Grand a été retenue par certains pays a convaincu le jury des IBC Award ! (2) DVB-t pour Digital prix du Jury. Un véritable sésame européens, l’Afrique et la Finlande. Adhérente de rennes Atalante, la Video Broadcasting qui réjouit serge Mal, le directeur terrestrial est une norme La Finlande justement, où teamcast pMe rennaise, fière de son ancrage, général « C’est une confirmation de diffusion de la tnt. a déployé le premier réseau a été bien aiguillée dans son déve- pour teamcast. nous disposons (3) Les réseaux sFn mondial DVB t2 en mode sFn (3). loppement et a bénéficié de soutien (single Frequency d’une expertise technique pointue Ce développement fait suite financier, comme le rappelle serge networks) permettent en tV numérique. Cette recon- à plusieurs émetteurs à 2 projets coopératifs, pilotés Mal « Les aides de l’Anr et d’OseO naissance du secteur est un atout situés dans un même par teamcast, ayant regroupé 35 ont été essentielles. La Bretagne secteur géographique formidable ! » d’émettre sur la même partenaires de 9 pays européens est le berceau de la tV française, fréquence. Les normes de la télévision numé- de 2008 à 2010. L’objectif était alors elle est reconnue dans le monde rique terrestre (tnt) évoluent. d’aider à l’élaboration de la norme entier. pour nous, c’est important Aujourd’hui, la norme DVB t(2) DVB t2, d’en établir des proto- de véhiculer cette image d’une domine mais, déjà, se profile une types sur un site pilote avant le Bretagne numérique innovante ! ». teCHnoLoGIeS diafir : à infrarouge au service du monde médical, explique son président, La région Bretagne et le Fonds européen Feder apportent leurs son capteur Hugues tariel. Le partenariat avec le laboratoire de rennes 1 était essentiel soutiens financiers. « Bretagne Valorisation, l’Incubateur emergys, ContaCt : Hugues tariel est le fruit d’une car il est à la pointe de la technologie le Critt santé Bretagne nous ont optique infrarouge dans le monde ». fortement accompagnés… La Bre-hugues.tariel@diafir.com « open innovation » L’équipe Fer et Foie (2) de l’Inserm va tagne fourmille de compétences pointues, c’est un terreau propice à À peine née, voilà la toute jeune ensuite démontrer la pertinence de la (1) Diafir est lauréat du l’innovation » conclut Hugues tariel. Concours du Ministère société Diafir sous les feux de la mesure par fibre optique. pari gagné ! de la recherche en 2010, catégorie « emergence », rampe (1) du milieu médical et de Alternative à la biopsie, la technologie du concours Creacc l’analyse biologique. son projet est permet d’identifier un milieu sain Innovation 2011 et du le résultat d’une « open innovation » ou pathologique par simple contact. programme régional pHAr. ou croisement de compétences « L’innovation majeure se situe au (2) Les premières entre sociétés privées et labora- niveau du capteur en fibre optique. applications envisagées toires publics. Ce dernier est non invasif pour le concernent les maladies chroniques du foie. tout a commencé début 2000, avec patient, une prise de sang ou un la collaboration entre le Laboratoire simple contact suffisent pour faire « Verres et Céramiques » de l’Uni- un diagnostic », poursuit Hugues versité rennes 1 et Diafir. tariel. L’intérêt du milieu médical est manifeste. « Les médecins sont « nous voulions mettre la puissance impatients de voir arriver notre d’analyse de la spectroscopie produit sur le marché ». 4 paré à innover I décembre 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr View slide
  • réseauaccompagnement à la création L a création d’une entreprise innovante passe par bien des étapes : validation du concept, formalisation, structuration, recherche de d’entreprise partenaires, de financement… en Bretagne, que le porteur de projet soit issu du monde de la recherche ou non, et quel que soit son secteur innovante d’activités, il peut compter sur tout un réseau de partenaires de proximité qui seront à ses côtés et l’accompagneront à chaque étape de son projet. paré à innover I décembre 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 5
  • CréatIon d’entrePrISeS InnovanteS ILS témoIGnent… trouver le bon interlocuteur ! Seul, on ne peut pas tout voir Témoignage de Jacques Jestin, conseiller en création dentreprise innovante, Technopôle Brest Iroise témoignage de stéphane "Laccompagnement des entre- mobiliser pour financer son projet ? quelques Le Cun, Muscidia (29) : statistiques en clin prises est régi par la règle des 3 p : Je donne des conseils, des pistes, dœil, notées par professionnalisation de laccom- des contacts pour quelle avance Jacques Jestin : "Muscidia* a été créée en avril pagnateur -il doit parfaitement par étape. Cest à elle de mener − une entreprise 2008, mais je travaille le projet connaître le monde de lentreprise-, sa barque, et je suis là pour laider a plus de chance depuis 2000, et le techonopôle de durer si elle Brest-Iroise ma énormément proximité -il doit intervenir dans un quand elle le demande et jusquà ce est créée par secteur géographique déterminé quelle nait plus besoin de moi : un une équipe aidé en ante-création, entre et en connaître les acteurs-, per- suivi peut durer 3 ans, 6 ans ou 10 − les créatrices 2006 et 2008. Jacques Jestin, sonnalisation – il accompagne une ans…" Le conseiller suit stéphane réussissent mieux mon tuteur, ma orienté sur personne, pas une structure, et Le Cun depuis 4 ans : cet ingénieur que les créateurs : différentes aides du Conseil au bout de 5 ans, adapte son suivi à chaque porteur a créé Muscidia, une société qui les entreprises régional, sans lesquelles mon de projet-." À la fin de cette année, développe la production de préda- constituées par entreprise naurait pu voir le jour. Jacques Jestin partira en retraite. teurs de la mouche des élevages. une femme sont Ces aides ont financé des études plus nombreuses Depuis 1988, il a accompagné par le biais de Créinnov, il a obtenu (de 10 %) que qui mont permis de lever certains 240 entreprises. Classiques ou un financement pour faire des celles qui lont été doutes, de me conforter dans la innovantes, il estime quelles ont expérimentations et stabiliser les par un homme… poursuite de laventure et des sauf quand besoin du même accompagnement : procédures, puis un second pour léquipe créatrice actions concrètes pour lancer "lorsque je reçois quelquun, je me une étude de marché. est entièrement lactivité. Jai également bénéficié pose 3 questions, explique Jacques féminine ! ? dun plan daffaires à 3 ans. Le Jestin : la personne ou léquipe technopôle ma enfin dirigé vers a-t-elle les capacités nécessaires ContaCt : le Crédit Agricole : jai posé ma Contact : Jacques Jestin candidature à IDeCA, un fonds de pour mener à bien son projet ? Y a-t- 02 98 05 44 51 il un marché pour ce quelle veut jacques.jestin@tech-brest-iroise.fr développement local mis en place développer ? Quelles ressources par létablissement bancaire, et obtenu 1 500 € de bourse et 1500 € de crédit à 0 %. Je vois Jacques Jestin chaque trimestre depuis L’action des 5 ans, et ces rencontres sont importantes pour moi : quand on 7 technopoles travaille seul, ce qui est mon cas Zoom pour linstant, on ne peut pas tout bretonnes (1) en voir. Être accompagné permet davoir un autre point de vue, chiffres (2010) : sur les de poser les choses." 140 nouveaux projets accueillis form’actions *Muscidia élève des auxiliaires parasitoïdes utilisables en lutte biologique contre les mouches des 116 projets anté-création en cours daccompagnement Les form’actions, organisées par le réseau des sept technopoles(1) élevages 62 créations dans lannée de Bretagne et financées par les fonds pour la création d’activités ContaCt : 10 Contact : stéphane Le Cun salons nationaux ou internationaux technologiques (CAt) du Conseil 02 98 21 97 70 régional, ont pour objectif de 7 lecun.stephane@muscidia.fr Formactions (Formations proposées consolider l’expérience et d’ouvrir www.muscidia.fr par les technopoles bretonnes de nouveaux horizons aux jeunes et réservées aux porteurs de projets créateurs d’entreprises technolo- et entreprises de moins de 3 ans) giques accompagnées par l’une ou l’autre des technopoles. elles sont (1) rennes Atalante, Anticipa technopole Lanion-trégor, Zoopôle saint- Brieuc – ploufragan, technopôle Brest Iroise, technopole Quimper- réservées aux porteurs de projets Cornouaille, Lorient technopole Innovation, pays de Vannes technopole. et entreprises de moins de 3 ans.6 paré à innover I décembre 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • rÉseAU ACCOMpAGneMent À LA CrÉAtIOn D’entreprIses InnOVAntes CréatIon d’entrePrISe et reCHerCHeLe soutien à la création d’entreprises :une stratégie de valorisation gagnanteDepuis sa création en 2006, 35 master recherche et desstart-up aujourd’hui en activité ont jeunes chercheurs. selon Vincentbénéficié d’un accompagnement Lamande, directeur adjoint, « Lesde Bretagne Valorisation®(1), en universités et écoles d’ingénieurspartenariat avec les technopoles et sont les premiers capitaux-l’incubateur régional emergys. risqueurs sur les projets de création d’entreprises. nosAdoptant une politique volonta- apports en matière de propriétériste, Bretagne Valorisation® offre intellectuelle et de mise ànotamment l’opportunité aux disposition de locaux constituentchercheurs, futurs créateurs un véritable socle pour la créationd’entreprise, de tester une inno- d’entreprises innovantes et unvation sur un marché, via des gage de pérennité. nous entendonsbusiness units au sein des établis- bien poursuivre une politique activesements. Celles-ci permettent en en la matière. »conditions commerciales réellesde comprendre les clients, leursbesoins et de générer un pre- (1) Bretagne Valorisation® : servicemier chiffre d’affaires. Bretagne mutualisé de valorisation de la rechercheValorisation® propose aussi de de 9 Universités et écoles d’ingénieur de entrepreneuriat innovant : Bretagne. Il impulse la création d’entreprisesnombreuses actions de formations qui se développent en région sur la base de Bretagne Valorisation® a lancéà l’innovation et l’entrepreneuriat technologies et de savoir-faire issus de la un module de formation en ligne Contactsà destination des étudiants en recherche académique. http://www.bretagne-valorisation.fr 7 technopoles: www.rennes- atalante.fr www.technopole- fInanCementS SPéCIfIQueS anticipa.com www.zoopole.com www.tech-brest- iroise.fr"au-delà du www.tech-quimper.fr www.lorient- technopole.comfinancement, www.vip-expansion.fr bretagneun gage de valorisation® www.bretagne- valorisation.frcrédibilité" 3 CrItt Centre de biotechnologie en Bretagne (CBBtémoignage de Yannick Houriez, Développement)vetimune (22) www.cbb- developpement.comLorsque Yannick Houriez évoque les CrItt Santépremières phases de la création de de solliciter des prestataires et propres ». Le dispositif lui permet bretagneson entreprise Vetimune, il souligne d’obtenir des réponses sur le en outre de bénéficier pendant un cadre juridique, les aspects de an d’un « coaching » assuré par www.critt-sante.frle rôle de Zoopôle Développement propriété industrielle, la faisabilité le réseau Bretagne entreprendre. meito (filièrequi, dit-il, lui a permis de « tracer numérique)sa route » et de l’orienter vers technique et l’intérêt économique « Chaque mois, nous faisons un de son projet. Une fois le projet point sur les tableaux de bord et la www.meito.comles meilleurs interlocuteurs.positionné sur un marché de niche, sécurisé, Yannick Houriez présente situation de l’entreprise, explique bretagne entreprendreYannick Houriez souhaite lancer à nouveau son dossier devant les Yannick Houriez. Cela me permetun nouveau médicament à base financeurs (région Bretagne et de ne pas être isolé et de me faire www.reseau- Caisse des dépôts) pour passer à la connaître des réseaux. Au-delà entreprendre-d’immunoglobulines destiné aux bretagne.frpoulains. Avec le soutien de Zoopôle phase de création. Convaincus par de l’aspect financier, ces aides le caractère innovant du projet, ils apportent une reconnaissance et oseoDéveloppement, il constitue unpremier dossier de financement lui accordent 45 000 € au travers une véritable crédibilité ». www.oseo.frCréinnov qu’il présente à un comité du phar, le prêt d’honneur pour Conseil régional l’amorçage régional qui lui assure de bretagnetechnique régional. Il obtient uneaide de 13 000 € qui lui permet le premier financement en « fonds www.vetimune.fr www.bretagne.fr paré à innover I décembre 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 7
  • LeS éCHoS du réSeau Plato bretagne, aGendaenjeux de la promotiondu design en europedu 9 au 10 janvier 2012 à Paris(Cité des sciences et de l’industrie) un modèle de dynamismeOrganisée par l’Agence pour la promotionde la création industrielle (ApCI), la 9e ne manquent pas ! en fonctionconférence sur les enjeux de la promotion de leurs problématiques et leurs vos contacts:du design en europe sera consacrée, secteurs d’activités, les groupes CCI des Côtesla première journée à l’intégration dudesign dans les Pme. Comme chaque définissent leur programme de d’armor & ade de Saintannée, la 2e journée ouvrira largement travail à l’année. La méthode, basée brieucsur les champs du design. « Comment penser mon entreprise autrement », sur les attentes de chacun des Olivier COrDUAnProgramme et inscription en ligne sur : tel était le thème de la dernière plénière plato groupes, se veut opérationnelle et 02 96 78 62 00http://www.weezevent.com/ Bretagne (13 octobre 2011 – st-Brieuc) conviviale. olivier.corduan@conferenceeuropeenne cotesdarmor.cci.fr en bretagne, le réseau Plato un coaching personnaliséSalon Interclima a déjà fidélisé plus de 400 en s’inscrivant dans la dynamique CCI du finistère Catherine Lamidondu 7 au 10 février 2012, chefs dentreprises et de plato, les dirigeants des tpe/ 02 98 99 34 04parc des expositions Paris-versailles pMe ont accès au savoir-faire et représente à lui seul 30 % catherine.lamidon@Le pôle Cristal renouvelle son accompa- du réseau national. aux compétences de cadres issus de morlaix.cci.frgnement auprès d’entreprises régionales grandes entreprises. Ces 90 cadresen organisant une participation collective adere 35 né à la fin des années quatre-vingt coachent ainsi les groupes bretons.à ce salon. Valérie tHOrree en Belgique, le concept des réseaux selon les sujets, les coordinateurs 02 23 20 37 15Disposant d’un stand en îlot de 60 m²,le pôle Cristal propose à 4 entreprises plato, basé sur des échanges entre départementaux font également vthorree@rennes.un espace individuel de 10 m². 1 espace dirigeants de pMe/pMI, experts et intervenir des experts extérieurs cci.frreste disponible à ce jour. cadres de grands groupes autour qui apportent d’autres éclairages. CCI du morbihanContact : marylène LandaIS de la gestion d’entreprise, s’est peu enfin, chaque année des journées patrick Le02 96 87 20 00 à peu étendu en europe. Arrivé en d’affaires sont organisées ainsi BOUrLAIsm.landais@pole-cristal.tm.fr France en 1998, le concept a été qu’une réunion générale. Cette t. 02 97 02 40 00 repris en Bretagne un an plus tard. plénière, dont la dernière a eu lieu p.lebourlay@CfIa Depuis, le réseau s’est développé le 13 octobre à st-Brieuc, illustre à morbihan.cci.frdu 13 au 15 mars 2012, rennes en région et compte aujourd’hui 441 plus grande échelle la mutualisationen partenariat avec les organisateurs adhérents répartis dans 35 groupes des compétences et le partagedu Carrefour des fournisseurs de de travail sur les 4 départements. d’expérience.l’industrie agroalimentaire, Bretagne porté par différents acteurs bretons*Développement Innovation et le pôle decompétitivité Valorial s’associent pour pour booster le développement économique de la région, plato Parole de coach !renforcer la promotion des dynamiques Jean-Yvon Prigent, directeur départementald’innovation et de valoriser le travail en Bretagne étend son réseau grâceréseau sur notre territoire. Ils seront sur au soutien du Conseil régional qui Groupama Loire Bretagne (plérin)un espace dédié reposant sur le « pool » intervient financièrement dans lerégional de compétences innovation/ Plato est un véritable travail d’équipe !r&D/technologies et ensemble, ils ont cadre dune convention passée avecchoisi d’illustrer la thématique « L’usine GDF suez (détenteur exclusif des Le groupe que je co-anime compte une dizaineagroalimentaire du futur ». droits d’utilisation de la marque d’entreprises issues de domaines d’activitésContact : manon Le nir plato). Avec près de 90 cadres de variés. La diversité donne lieu à une approchebdI – 02 99 84 85 30 grands groupes qui mettent leurs différenciée et enrichissante des problématiques.m.lenir@bdi.fr compétences à disposition des Il y a beaucoup d’interaction dans les échanges et je pMe/pMI, le réseau breton est un souhaite apporter au groupe autant que j’en retire.u’cosmetics modèle de dynamisme.22 mars 2012, Guingamp un programme annuel, des rendez-U’cosmetics est un événement double. vous mensuels… ILS en ParLent !C’est à la fois le nom du concoursétudiants sur la formulation et Chaque mois, plato permet aux alain Le faucheur, Concept Automatisme Ouestl’innovation cosmétique et un colloque dirigeants de se retrouver autourporté et organisé par les licences etmasters de l’Université Catholique de de thématiques d’intérêt commun. J’ai intégré Plato dans un premier tempsl’Ouest Bretagne nord et de l’Université Objectifs ? Dabord renforcer leurs pour sortir de l’isolement et m’ouvrir surde Bretagne sud, en partenariat avec la compétences managériales, mais l’extérieur. Une fois par mois, les rendez-voustechnopole Anticipa. L’édition 2012 aura aussi rompre leur isolement, sont l’occasion pour chacun d’apporter sapour thème La cosmétique « sans » (sansparaben, sans allergène, sans silicone…). stimuler l’innovation et leur propre expertise autour de thématiques telles quepour le concours, la date limite compétitivité. De la fiscalité au le management, la prise de parole, la gestion desde réception des candidatures est fixée marketing en passant par le RH… J’apprécie ces échanges très concrets quiau 15 janvier 2012. pilotage de projet ou la gestion des se déroulent en toute confidentialité.Plus d’infos : http://ucosmetics.fr ressources humaines… Les sujets 8 paré à innover I juin 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • InnOVAtIOn & AttrACtIVItÉ DU terrItOIreattractivitéde la bretagne…ce qu’en pensent lesinvestisseurs étrangers.Pas question pour la bretagne de se contenter EntrEprisE FilièrE EFFEcti chiFFrE Maison iMplantationd’une économie résidentielle ! C’est en toutcas (BrEtagnE) d’aFFairEs (BrEtagnE) MèrEl’ambition de Jean-Yves Le drian, président TRW auTomobile 49 13, m€ éTaTs-unis plouzané (29) auTomoTivede la région, pour qui le territoire a bien d’autres pRemieR Tech enviRonnemenT 45 23 m€ canada châTeauneufatouts à offrir aux investisseurs étrangers. eT éco-acTiviTés d’ille-eT- vilaine (35) Wind RiveR Tic 30 nc éTaTs-unis vannes (56)Croissance démographique, force soutien apporté par les partenaires nissui agRoalimenTaiRe 500 85 m€ japon la pRenessayeindustrielle et capacité d’innovation, bretons dans le projet d’implantation ciTé maRine (22)telles sont les cartes de la Bretagne sur du groupe japonais : « Il n’y a pas sanden auTomobile / 780 216 m€ japon TinTéniac (35)lesquelles le président de la région veut d’autres régions dans lesquelles on eneRgiemiser pour tracer l’avenir économique peut trouver un si bon relationneldu territoire et optimiser son attractivité.C’est en ces termes qu’il s’est exprimé ou un tel niveau de confiance ». tout comme Wind river et premier Les investissements étrangerslors d’une table-ronde en présence tech qui ont été convaincus pard’investisseurs étrangers, le 25 octobre des compétences et des hommesdernier à Kervignac, dans les locaux de « fiables et pointus », selon philippenissui Cité Marine.un rendez-vous pour optimiser la Maisonneuve, directeur de Wind river. D’autres atouts ont également été en bretagne soulignés, comme la créativité et lapolitique d’attractivité capacité d’innovation de la Bretagne.À l’initiative de Jean-Yves Le Drianet de Gilles Falc’hun, président de tous s’accordent pour dire qu’il faut encourager le développement de 472 sitesBretagne Développement Innovation,cette rencontre, à laquelle était plateformes technologiques et Olivier Campy signale la nécessité de « créer 352 entreprises étrangères 34 610 salariésassociée Bretagne International, a des spécialisations sectorielles »réuni des responsables d’entreprises autour desquelles la Bretagneétrangères implantées en Bretagne. pourrait affirmer son image. Daniel Données extraites de l’observatoire régionalen établissant un dialogue, qui se Gallou, pDG de Cité Marine pense Invest in Bretagne animé par BDIveut régulier, l’objectif est de mieux en outre qu’il faudrait « renforcer les (source : BDI et Bretagne International)apprécier l’image économique de échanges et les passerelles avec lesla bretagne, telle qu’elle est perçue grandes écoles et les universités » www.invest-in-bretagne.orgau-delà des frontières nationales, et et valoriser les métiers de l’industrieaussi mieux cerner les attentes des auprès des jeunes.entreprises pour les attirer sur notre Le diagnostic est très positif enterritoire et les accueillir dans les termes de savoir-faire, de qualitémeilleures conditions. de production et de main d’œuvreCinq entreprises étrangères étaient et les investisseurs étrangersprésentes à ce premier rendez-vous : présents en bretagne sont de bonsle groupe trW Automotive*, premier ambassadeurs pour relayer cestech, Wind river, nissui - Cité Marine messages. toutefois, la Bretagneet sanden. doit encore s’attacher à valoriser et à promouvoir ses atouts industrielsdes qualités mais une image auprès d’autres investisseursindustrielle à consolider potentiels. C’est tout l’enjeu de la politique d’attractivité, porté par La rencontre entre les investisseurs étrangers s’est prolongée parLes représentants des entreprises une visite du nouveau site de production de Cité Marine; Danielont unanimement reconnu les Bretagne Développement Innovation : Gallou, le pDG, a annoncé un investissement de l’ordre de 21 M€, et construire une offre économique la création de Cité Marine 3, la nouvelle usine de transformation dequalités de confiance et de fiabilité poisson à Kervignac : 10.000m² d’espace supplémentaire, intégranttrouvées sur le territoire. Olivier territoriale pertinente, adaptée aux une plateforme logistique avec à la clé 130 nouveaux emplois. nissui, groupe japonais, conforte ainsi Cité Marine dans une position de têteCampy, directeur général de sanden attentes et propice au développement de pont pour le marché européen.Manufacturing europe a évoqué le des entreprises. paré à innover I décembre 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 9
  • numérIQue thomson video networks s’épanouit à rennes rachetée en 2011 à technicolor par le fCde* et son management, thomson video networks s’enracine près de rennes. L’indépendance permet à l’entreprise de se concentrer sur son cœvur de métier, de choisir sa stratégie en r&d et ses investissements. *Fonds de Le nom est nouveau, mais l’entreprise dont certains font aujourd’hui partie de nos choix, » explique Crystèle consolidation et de développement des est implantée en Bretagne depuis 1995 de notre société. Vivre dans ce trevisan, vice-présidente en charge de entreprises. Détient et consolide son ancrage en installant milieu nous permet d’assurer un la communication. L’entreprise est en 85 % du capital de son siège social à Cesson-sévigné, processus d’innovation continue. C’est plein redéploiement à l’international, thomson Video networks sur son principal site d’activité. également un vivier de collaborateurs où elle fait près de 90 % de son CA. ses **projet d’Institut Leader mondial des systèmes de potentiels important : notre croissance clients sont des opérateurs de réseaux, de recherche compression et de streaming video, entraînera un développement local des fournisseurs de contenus ou des technologique tVn a choisi rennes « parce que, dit et des recrutements. » entreprise opérateurs pay-tV. Une quinzaine consacré aux réseaux et contenus son président, Christophe Delahousse, de taille intermédiaire, thomson de filiales sont ainsi implantées, de demain, porté par c’est un vivier universitaire sur les Video networks est membre du pôle pour continuer à se développer sur Orange et Inria et en hautes technologies. L’effervescence de compétitivité Images et réseaux des technologies innovantes : « nous cours d’élaboration au sein des acteurs du numérique a pris à rennes il y a et fortement impliquée dans la voulons notamment accroître notre du pôle Images et une vingtaine d’années ; la définition conception du projet B-Com**. « notre part de marché sur le segment réseaux. de la norme est née dans ses labos indépendance facilite les relations émergent de la web-tV, en proposant et ses entreprises. Depuis 1995, nous avec les acteurs bretons et nos clients : une diffusion de qualité vidéo travaillons avec ces chercheurs, nous sommes aujourd’hui maîtres premium », conclut le président. mobILIté déCarbonée les abonnés de À rennes, 2 voitures électriques viennent de « vraies » voitures, avec de réelles qualités routières, silencieuses, sans émanations de CO2. Le conducteur ne City roul’ augmenter le parc de véhicules proposés perd pas de temps à aller faire le plein : il la ramène et la branche à une des 8 bornes de rechargement installées en en autopartage. une testent électrique expérimentation menée en partenariat avec la ville, pour que la voiture soit prête pour l’adhérent suivant. » en élargissant son offre, City roul’ apporte des région bretagne, rennes réponses différenciées aux besoins de ses abonnés. L’entreprise souhaite *plusieurs métropole et PSa, dans accompagner progressivement les expérimentations le cadre du plan véhicule utilisateurs rennais à des pratiques vont être menées ou sont en cours dans vert breton*. plus responsables en faisant preuve le cadre de ce plan. de pédagogie autour de la mobilité Celle pilotée par City décarbonée : « contrairement à paris roul est la première. Lentreprise a « L’électrique, nous y pensions. ou nice, où le parc en autopartage bénéficié dune aide Le plan Véhicule vert a permis est entièrement électrique, nous financière de rennes d’accélerer les choses, explique proposons des véhicules différents en Métropole et de la région Bretagne pascal roux, dirigeant de City roul’. fonction de l’usage : thermiques pour pour lachat des Depuis le 5 décembre, 2 véhicules les trajets longs, hors agglomération véhicules électriques, sont disponibles, au prix de 5 € de et électriques, si on le souhaite, pour ainsi que de prix négociés avec psA." l’heure, kilométrage compris. Ce sont les trajets urbains. »10 paré à innover I décembre 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • DU CôtÉ Des FILIères aGroaLImentaIre btCI invente la yaourterie écologique. date, le concept inédit de yaourterie, moins de consommation électrique. * BtCI spécialisée l’entreprise répond « banco ! ». par rapport à un meuble réfrigéré sur les métiers de la tuyauterie classique, la yaourterie permet industrielle, de la L’aventure démarre sous forme de d’économiser 451 kg de CO² par an, chaudronnerie et projet collaboratif soutenu par Oséo et de la métallerie/ l’équivalent de 3.750 Kms parcourus la région Bretagne. « Avec cette aide, serrurerie par une voiture moyenne. nous avons pu faire appel au Centre de ressource pôle Cristal de Dinan troisième défi, proposer un produit pour la technologie du froid. Ces aides (yaourt brassé et dessert à base régionales sont indispensables. nous de soja) moins cher du fait de la remercions tous ceux qui nous ont réutilisation de l’emballage. soutenus » lance Christian Lemaire, Les 3 premières yaourteries sont président de BtCI. installées chez Biocoop à rennes, 3 innovations en 1 Lorient et Le Mans. L’offre séduit déjà de nombreux consommateurs. La première innovation porte surI le concept même d’un distributeur Au final c’est une innovation nnovation, écologie, prix… c’est de yaourt, produit sensible, et la 100 % bretonne puisque tous les l’équation résolue par la société fabrication d’une machine avec partenaires sont bretons. « nous BtCI* qui a lancé la première toutes les garanties sanitaires avons des valeurs à partager, c’était yaourterie en self-service. associées. Le défi est relevé ! important pour nous que cetteUn développement 100 % breton ! innovation soit totalement conçue en deuxième innovation, un distribu- Bretagne » confie Christian Lemaire.Quand fin 2008 BtCI propose à teur qui s’inscrit dans une logiquetriballat noyal, client de longue écologique : moins d’emballage et www.btci.fr nautISmeZoom sur le nautIC 2011Cette année, la bretagne était en force au 51e salon nautic2011 : une dynamique collective sous la marque bretaGne.avec 1000 m² dédiés, trois espaces distincts et un partenariatavec le nautic Café, le dispositif était exceptionnel !région maritime par excellence, sous limpulsion de Bretagnela Bretagne est aujourdhui Développement Innovation (BDI),leader dans la pratique des ont exposé leurs innovations sur 1activités nautiques en France et 000 m² au cœur de paris et animé lesen europe. Forte dun tissu très temps forts du salon. sur 3 espaces,dense de chantiers, darchitectes, les visiteurs ont pu découvrir ladentreprises de haute technicité, Bretagne à travers les dernièresdéquipementiers, mais aussi de productions de ses chantiers, l’offretrès grands noms de la course de loisirs nautiques et aussi les deuxau large, cest tout naturellement événements maritimes de l’annéequelle a pris ses quartiers au nautic 2012 : l’unique étape française de lade paris, du 3 au 11 décembre 2011. Volvo Ocean race (Lorient - 17 juin -réunis sous la marque BretAGne, 1er juillet) et les tonnerres de Brestlensemble des acteurs de la filière, (13 – 19 juillet). paré à innover I décembre 2011 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 11
  • LInVItÉ De MArQUe Hugues meili, niji niji, belle Pme rennaise de 440 personnes, est implantée sur plusieurs sites en france. Spécialisée dans la convergence numérique, elle a candidaté à la marque bretagne* et a obtenu à l’automne la licence d’exploitation. une manière pour son dirigeant Hugues meili, notre premier Invité de marque, de rappeler son attachement sans faille à la bretagne. Depuis 10 ans, niji œuvre dans niji pour développer de nouvelles cela n’a pas forcément de sens de les usages et les technologies offres. Comme le précise Hugues rappeler notre identité bretonne. de la convergence numérique à Meili, « Le consommateur devient Cependant, nous avons trouvé travers ses métiers de conseil et de plus en plus digital et les l’initiative originale et nous avons de réalisation marques doivent eu envie de nous y rallier. sans logicielle comme s’y adapter et communautarisme aucun, cette l’explique Hugues proposer des démarche montre simplement Meili, son pDG : La marque offres de produits que les Bretons s’organisent pour « nous avons une et services plus faire rayonner la région et cela très forte maîtrise bretagne numériques en crée du lien entre eux. Les valeurs des technologies numériques. crée du lien adéquation avec les nouveaux associées à cette nouvelle marque de territoire sont très proches de Cependant, nous comportements celles de niji et nous nous y sommes n’amorçons que induits ». Faire ses aussitôt reconnus. Hors de la très rarement la relation avec nos courses sur le web, consulter ses Bretagne, cette marque nous rend clients par cette porte d’entrée comptes sur mobile, télé-déclarer encore plus Bretons. et, afficher mais plutôt sous l’angle des ses revenus à l’administration ainsi notre soutien à cette initiative usages et du business associé ». fiscale depuis une tablette sont des sur plusieurs de nos supports À l’écoute de ses clients, niji exemples de nouveaux usages sur numériques de communication transforme le numérique en offre lesquels niji apporte son expertise. éveille immédiatement la curiosité », commerciale ou en nouveau canal souligne Hugues Meili. d’interaction client et réalise plus niji soutient la marque L’entreprise poursuit son de 80 % de son chiffre d’affaires bretagne ! développement avec notamment avec des entreprises BtoC le lancement d’une filiale, Kurmi (Business to Consumer, cest-à- Avec 150 salariés installés au software. Cette dernière, née d’un dire les enseignes qui s’adressent siège social de rennes et 250 essaimage au sein de niji, édite aux consommateurs finaux). à paris (l’entreprise est aussi et commercialise des solutions Les banques, les assurances, la implantée à Lille et à nantes), logicielles innovantes. tout comme grande distribution, l’énergie, les l’entreprise a souhaité souligner niji, Kurmi software compte opérateurs de télécommunication, son attachement à la Bretagne en également se porter candidate à la les médias et les organismes publics postulant en septembre dernier à marque Bretagne. sont autant de secteurs d’activités la marque Bretagne. « À paris, niji qui font appel aux compétences de est très connue. Dans notre activité, www.niji.fr * La Bretagne a créé une marque de territoire destinée à être partagée par tous ceux qui se réfèrent à la Bretagne pour se faire connaître et promouvoir leurs intérêts ou leurs créations sur la scène nationale ou internationale. La démarche est ouverte à tous ceux dont lactivité contribue à l’attractivité et au rayonnement de la Bretagne. tous les secteurs sont concernés, les entreprises de toute taille, la recherche, les universités et grandes écoles, le tourisme, les grands événements, l’art et la culture, l’économie résidentielle, l’environnement, l’agriculture, l’agroalimentaire, le maritime, le sport et les loisirs. Plus d’infos : www.marque-bretagne.fr publication de Bretagne Développement Innovation I Directeur de la publication : Frédéric rode I rédaction : Chrystèle Guy, Béatrice ercksen, Dominique Quintin I Crédits photos : emmanuel pain, Dominique Leroux I Création et réalisation : Avec le hippocampe.com - 800011 I Impression : Imprimerie des Hauts de Vilaine - Issn : 1624-8589 I tirage 7000 ex Isoutien de Bretagne Développement Innovation - 1 bis route de Fougères / 35510 Cesson sévigné I tél. 02 99 84 53 00 / Fax 02 99 84 01 20 I Ce projet est cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Bretagne mail : redaction@bdi.fr avec le Fonds européen de développement régional