Your SlideShare is downloading. ×
Paré à innover 32
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Paré à innover 32

625
views

Published on

Published in: Business

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
625
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Paré à Innover Initiatives & Partenariats 2 Retour sur… La 1ère Semaine 4 CULTIVONS L'ÉTINCELLE Algoss déroule le fil du de l’innovation en réseau… et gagne ! Bretagne Paré à Innover JOURNAL DE L'INNOVATION EN BRETAGNE #32 Septembre-Octobre 2007 Léna Orchids Deux PME cultivent la passion La Canopée Colette Barthélémy & Lénaïg Le Gal / INTERVIEW 3 Elles sont deux en Bretagne. Deux femmes à s’être lancées dans la production d’orchidées : l’une à Plouay, l’autre à Plougastel. Par leur marché, par leurs objectifs, elles ont choisi des voies différentes. Points communs : la passion, la détermination et le sens des réalités. Rencontres... Belles rencontres. // Suite p.3 Le Chiffre ALEOR cultive un champ au fond de la mer clients qui peinaient jusqu’alors la pharmacie et l’agriculture (engrais 326 à trouver des algues de qualité, bio), utilisent aussi les algues et seront calibrées et en grande quantité. sans conteste les clients de demain de Trois algues sont actuellement cette jeune entreprise. élevées par Aléor, naturellement Des bâtiments tout neufs abritent C présentes dans les eaux bretonnes à Lézardrieux les laboratoires, la « ultivateur d’algues », paysan et marin vivant en symbiose, afin de ne pas en modifier l’écosystème. Trente tonnes vont être récoltées structure de traitement et de calibrage de la société. Les algues sont élevées un nouveau métier ? Trois en 2007, et probablement cent vingt sur deux concessions, au large de C’est le nombre d’emplois générés par les 54 amis des Côtes d’Armor l’an prochain. « Nous prévoyons de Bréhat, où la qualité de l’eau profite entreprises accompagnées se sont lancés dans l’entreprise développer, en collaboration avec nos à l’himanthale, à la saccharine et au dans le cadre de l’incubateur en novembre 2006, après 18 mois clients, trois nouvelles espèces par kombu. Emergys depuis sa création d’études, pour «produire des algues an, poursuit Olivier Bourtourault. Il en janvier 2000. marines par culture, et créer ainsi en s’agira de trouver avec eux l’algue la Europe la première ferme aquacole sur plus appropriée à leurs projets. » La Jean-Yves de Chaisemartin un mode intégré », explique Olivier cosmétique est actuellement le secteur Olivier Bourtourault Bourtourault, l’un des associés. le plus demandeur, et apprécie un James Amos Reproduction, écloserie des plantules, fournisseur qui peut livrer des algues ALEOR élevage en mer, récolte, traitement et cueillies deux heures plus tôt. D’autres 08 71 24 63 76 calibrage, Aléor se charge de tout pour secteurs, comme l’alimentation www.aleor.org répondre à la demande croissante de humaine et animale, la parapharmacie, L'actualité de l'innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • 2. Paré à Innover VONS L'ÉTINCELLE 2 Paré à Innover JOURNAL DE L'INNOVATION EN BRETAGNE Initiatives & Partenariats Bref //////////////////////////////////////////////// SIAL 2008, ça se prépare ! Algoss //////////////////////////////////////////////// Le SIAL 2008 se tiendra au parc des déroule le fil du réseau… et gagne ! expositions de Paris Nord Villepinte du 18 au 23 octobre. La COCEB* propose aux PME bretonnes, qui souhaitent participer pour la première fois au salon, de leur en faciliter l’accès. Les entreprises peuvent ainsi exposer leurs produits sur des stands collectifs « Bretagne », implantés dans Dix-huit ans que Didier Le Néel dirige Algoss à Bruz, dans la périphérie les différents secteurs du SIAL. La COCEB rennaise. L’entreprise intervient dans l’automatisation des processus facilite les démarches en amont de la manifestation, gère la logistique auprès industriels et dans l’amélioration de sites de production. Jusqu’en des organisateurs, s’occupe du volet 2004, la PME a grandi «toute seule» s’appuyant sur les communication et assure une présence compétences qu’elle avait en interne. Et puis, Didier Le permanente sur le salon. Néel a rencontré Hubert Boury et Jean-Marc Thouélin, * La COCEB est l’association qui regroupe les 3 Chambres régionales consulaires de Bretagne respectivement directeur et chargé d’affaires de l’Institut Catherine Matte Maupertuis, et de nouveaux projets ont vu le jour… COCEB A 02 99 25 41 33 lgoss étudie et réalise des qui va piloter le projet. Par cette conven- grandes séries. Autant dire qu’une fois //////////////////////////////////////////////// p ro j e t s d’automatisme, tion, Didier Le Néel a bénéficié « d’une industrialisé, Sweep 3D peut intéresser Emballage : d’informatique, d’électricité compétence, d’un encadrement mais aussi toutes les filières. « Suite au travail que du nouveau ! industrielle, de mesure et de d’un financement ». nous avons mené ensemble, nous avons //////////////////////////////////////////////// contrôle pour les entreprises qui veulent récupéré un produit au stade du prototype. Installée, depuis 3 ans à Caudan créer ou améliorer leur outil de pro- Une innovation nommée Nous passons maintenant à la phase de (56), Ami-pack – filiale française du duction. La PME réalise des prestations Sweep 3D l’industrialisation et Jean-Marc Thouélin groupe Ilpra – propose du matériel de conditionnement aux entreprises à partir de cahiers des charges spécifi- Pendant un an, un étudiant du département nous a mis en contact avec OSEO pour nous agroalimentaires : thermoformeuses, ques. Selon les besoins de ses clients, génie mécanique et automatisme de l’Insa aider dans cette tâche. Toujours sur ses operculeuses ou encore remplisseuses de Algoss propose une offre complète, de va plancher sur le sujet. De ce partenariat conseils, nous avons rencontré l’INPI et pots personnalisables. En 2006, Ami-pack lançait Easyskin, une thermoformeuse l’étude de faisabilité à l’intégration de va naître Sweep 3D, un capteur destiné déposé un brevet », conclut Didier Le Néel très compacte s’adaptant aux petites solutions, la mise en service, la forma- à réaliser des mesures et des contrôles Des rencontres en cascade, effet réseau et moyennes productions. Cette année, tion et la maintenance du matériel. géométriques en 3 dimensions sur des assuré ! l’entreprise a planché sur un nouveau concept, Visiopack, basé sur le scellement Depuis 1989, l’entreprise travaille aussi lignes de production à haute cadence et d’une barquette aluminium et d’un bien pour le secteur de l’agroalimentaire, sans contact avec les pièces contrôlées. couvercle transparent en forme de dôme. Les qualités de cet emballage sont d’offrir que pour ceux de l’environnement, de la Résultat, ce système d’une grande une atmosphère protectrice au produit, métallurgie ou encore de l’automobile. précision peut s’adapter sur les lignes Didier Le Néel de le mettre en valeur et de passer Lorsqu’en 2004, une fonderie demande existantes et assure un gain de temps ALGOSS directement au four. Une entreprise innovante suivie par à Didier Le Néel, dirigeant d’Algoss, de non négligeable pour les entreprises de 02 99 52 54 10 Breizpack, le réseau des industriels de lui apporter une solution pour mettre en production qui fabriquent des pièces en didier.leneel@algoss.fr l’emballage en Bretagne. place un système de contrôle en ligne tri- Paul Le Claire dimensionnel, l’entreprise se penche sur Ami-pack le projet. Un nouveau produit, un capteur, 06 75 38 15 28 pleclaire.amipack@ilpra.com www.ilpra.com va bientôt voir le jour ; mais avant, il faut encore trouver quelques compétences et PORTRAIT //////////////////////////////////////////////// aussi un peu de temps… Jean-Marc Thouélin, Un festival de… chargé d’affaires Une rencontre qui tombe à pic… à l’Institut Maupertuis sécurité Coup du hasard ou coup de chance, en /////////////// ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// //////////////////////////////////////////////// parallèle de la réflexion que mène la Cet été, les Vieilles Charrues ont testé un PME pour répondre à son client, un Ingénieur en génie physique, Jean-Marc Thouélin a débuté sa système de diagnostic à distance pour carrière dans l’industrie des semi-conducteurs : un premier poste l’ tout autre projet vient de sortir de aider le centre de secours à faire face à Grenoble, un deuxième à Rennes chez ST Microelectronics, il terre : la création, à deux encablures s’occupe alors de mettre en place des procédés de fabrication et aux blessures ou aux malaises potentiels des festivaliers. Le concept permettait d’Algoss, de l’Institut Maupertuis. des méthodologies pour l’amélioration des postes opérateurs. au responsable du centre de secours de Hubert Boury, son directeur, vient Juste avant la délocalisation de l’entreprise en 2003, il participe correspondre avec les équipes soignantes avec un groupe de cadres à une réflexion sur la diversification des activités de l’usine : « Notre alors présenter à Didier Le Néel les objectif était de monter une plate-forme MEMS – Micro electronics & mecanics systems – ouverte hospitalières de Carhaix ou de Brest. A partir de vidéomédecine nomade, activités de ce nouveau centre d’études aux entreprises car les applications de cette technologie sont multiples et peuvent intéresser développée par Camka System (56), et d’innovations techniques spécialisé plusieurs filières. Finalement, la direction en a décidé autrement et le matériel a été transféré à l’urgentiste pouvait, de l’hôpital, visualiser Singapour. Mais ce projet m’avait amené à tisser des liens avec les centres de recherche rennais le patient et guider le secouriste dans en… productique et mécatronique ! en biologie et hyper-fréquence et avec les collectivités », explique Jean-Marc Thouélin. C’est à les soins à apporter. L’innovation est « Je peux dire que cette rencontre ce moment qu’il rencontre Louis Mercier, président du Pôle productique Bretagne et Hubert d’avoir associé à cette technologie une est arrivée au bon moment ! », se Boury qui déposent à l’époque les statuts de l’Institut Maupertuis, un nouvel acteur dans le valise de télémédecine – conçue par une paysage économique breton qui vise à rapprocher les sites de production et les laboratoires entreprise autrichienne – qui apporte souvient le dirigeant. « Jusqu’alors de recherche spécialisés en productique et mécatronique. Hubert Boury, le directeur, ne tarde en outre les paramètres biologiques du nous n’avions jamais travaillé avec des pas à lui confier le Pôle projets. Voilà donc trois ans que Jean-Marc Thouélin occupe le poste patient (électrocardiogramme, résultats relais institutionnels ou académiques de chargé d’affaires et apporte aux entreprises du conseil technologique dans le domaine de d’analyses…). Avec ces deux technologies la mécatronique et de la productique : « Mon métier est de trouver en région les compétences réunies, le secouriste bénéficie d’une pour nous développer. Il s’agissait académiques voire privées pour permettre aux entreprises de résoudre une problématique ou de aide à la décision efficace. d’un monde complètement étranger », mettre en route un projet. Une fois le laboratoire identifié, l’Institut Maupertuis contractualise une Sur ce projet, non seulement les ajoute-t-il. convention d’études entre la PME, le partenaire et nous. Je joue alors le rôle de chef de projet sur la deux entreprises ont collaboré mais En rencontrant ensuite Jean-Marc gestion du planning et du budget, le respect des accords de confidentialité et bien sûr la livraison de l’implication et l’intérêt du personnel la prestation. Les technologies de la productique intéressent l’ensemble des filières, tout l’enjeu est soignant des hôpitaux cités ont été très Thouélin, le chargé d’affaires de l’Insti- importants. Un travail d’interface qu’a de les transférer d’une filière à une autre, de voir comment elles peuvent s’appliquer. Un seul credo : tut Maupertuis, Didier Le Néel sait qu’il augmenter la compétitivité des entreprises ! », précise Jean-Marc Thouélin. mené le CRITT Santé Bretagne. Ce dispositif a été très bien accueilli a trouvé à qui parler : « Cela nous a Doté d’une compétence dans l’utilisation de la RFID, ce breton « pur beurre » de 37 ans est par les organisateurs du festival qui également secrétaire de la jeune association RFID Bretagne Développement, et impliqué dans donné confiance pour mettre au point notre souhaitent bien évidemment garantir une différents réseaux : « Pour un conseiller technologique, il est primordial de ne pas se cloisonner sécurité optimale aux quelques 200 000 produit », explique le chef d’entreprise. et de s’ouvrir aux réseaux. C’est une façon d’apporter un esprit d’équipe à ma fonction. Par ces personnes qu’ils accueillent sur le site de Une convention d’étude, proposée par le échanges, j’approche ainsi toutes les filières et j’ai le sentiment de vraiment travailler au cœur du Carhaix. conseiller, est alors signée entre Algoss, système économique breton », ajoute Jean-Marc Thouélin. Apporter sa pierre en quelque sorte ? Pierre Couëdelo l’Insa de Rennes et l’Institut Maupertuis « Un petit caillou ! », rectifie-t-il avec humilité. Jean-Marc Thouélin Camka System INSTITUT MAUPERTUIS Mais, à mettre des petits cailloux les uns 02 97 05 11 99 derrière les autres, on finit parfois par trouver… 02 99 05 84 56 contact@camka.com le chemin de la réussite. jean-marc.thouelin @institutmaupertuis.fr
  • 3. revonnI à éraP Paré à Innover CULTIVONS L'ÉTINCELLE ELLECNITÉ'L SN Actualités de l'Innovation Paré à nI à éraP 3 revon Innover JOURNAL DE L'INNOVATION EN BRETAGNE E N G AT E R B N E N O I TA V O N N I ' L E D L A N R U O J Lena Orchids & La Canopée Canopée, Deux PME cultivent la passion Lénaïg Le Gal et Colette Barthélémy, respectivement directrice de Léna Orchids (56) et de La Canopée (29), ont un point commun : la passion des orchidées. La première produit des Phalaenopsis connues de tous, la deuxième s’est lancée dans la production d’orchidées botaniques appréciées des collectionneurs. Pour monter leur entreprise, elles n’ont pas fait les mêmes choix mais elles se rejoignent sur une exigence : la qualité. Entre ces deux femmes de > Colette Barthélémy tête, pas de concurrence, mais plutôt une complémentarité et un respect mutuel. & Lénaïg Le Gal Paré à Innover : Comment a germé plusieurs espèces d’orchidées botaniques. C.B. : Nous avons un équivalent en Belgique des leviers qui existent en Bretagne pour l’idée de produire des orchidées ? Nous avons réalisé qu’il y avait sûrement, qui propose une offre semblable à la nôtre. faire progresser notre projet. Nous avons comme nous, d’autres passionnés en quête Si notre cible principale est une clientèle pris des risques mais tous étaient calculés. Lénaïg Le Gal : J’avais une dizaine d’an- de nouvelles espèces. Nous avons démarré de collectionneurs, nous n’excluons bien Parmi nos partenaires, nous comptons nées quand j’ai trouvé sur mon chemin de façon très artisanale, mais c’était aussi sûr pas la clientèle grand public. Nous la CCI de Lorient, Lorient technopole des orchidées sauvages. J’ai commencé notre choix de ne pas aller trop vite. Après innovation, Oseo, l’incubateur Emergys et une collection qui a vite envahi la maison quelques années passées dans une serre de Bretagne Biotechnologie Végétale (BBV). familiale. Plus tard, quand j’ai étudié dans 100 m2 nos quelques 2000 espèces peuvent Ils nous ont apporté au bon moment une le domaine de la production horticole avec maintenant prendre leurs aises dans une aide dans le montage du projet. Grâce une spécialité en biotechnologie, j’avais nouvelle serre de 1000 m2. à ces partenaires, nous avons participé déjà mon projet d’entreprise en tête. Ma deux fois au concours national de famille m’encourageait dans cette voie et PAI : Comment vous positionnez-vous l’entreprise innovante et nous avons gagné s’y impliquait aussi. Avec une serre très sur vos marchés respectifs ? successivement dans les deux catégories expérimentale d’abord, j’ai collecté des « Emergence » et « En création ». informations liées à la culture de la plante. L.L.G : Ce qui nous différencie de nos C.B. : Depuis plusieurs années, nous Celles-ci étaient rares et il fallait que je concurrents c’est l’innovation, la qualité de travaillons avec BBV qui nous apporte fasse mes armes moi-même. Mes connais- nos plantes et un vrai service. Nous avons proposons de la vente par correspondance, ses compétences dans l’hybridation sances se sont étoffées peu à peu, même choisi de cultiver le Phalaenopsis, qui est et avec notre site internet nous gagnons de et la multiplication des semis. Nous s’il reste une masse considérable de l’espèce d’orchidée la plus connue nouveaux marchés à l’échelle européenne. bénéficions aussi de leur veille scientifique choses à apprendre sur l’orchidée. du grand public et pour laquelle il y a Nos clients sont aussi des jardins botaniques et technique. En revanche, quand nous Aujourd’hui l’entreprise compte trois aujourd’hui une forte concurrence. et des institutions publiques et privées avons démarré l’activité en 1999, le marché entités : une pour la recherche autour Mais, par nos recherches, liées au jardin. Enfin, nous participons à de l’orchidée n’était pas celui qu’il est de l’hybridation et la culture in vitro, une nous offrons une grande de nombreuses expositions en France ou devenu et financièrement personne ne autre qui est l’outil de production variété de plantes aux couleurs à l’étranger qui sont des lieux d’échanges voulait nous suivre. Nous avons toujours en serre et une toute dernière, et aux parfums très divers. Nous avec les autres producteurs. Un jour, tenu compte des réalités économiques et Léna Orchids, pour la commer- savons aussi optimiser la rapidité un producteur amateur nous a apporté nous ne nous sommes pas lancés dans des cialisation qui a démarré en 2006. de croissance, la résistance aux quelques pieds d’une espèce d’Afrique du investissements trop lourds. Aujourd’hui, Colette Barthélémy : Après une pathogènes, le nombre de fleurs... Sud, la Disa. Après des croisements que nous sommes reconnus sur notre marché. expérience dans l’industrie pétrochi- Nos clients sont des particuliers, nous avons faits dans nos serres, nous C’est une belle revanche. mique, je souhaitais radicalement changer un réseau de fleuristes que nous avons obtenu deux nouveaux hybrides qui de cap. J’avais envie de monter un projet a v o n s sélectionnés et des grossistes. ont été déposées à la Royal horticultural d’entreprise et de concilier cette nouvelle Un nouveau marché est en train d’émerger society de Londres. Aujourd’hui nous Lénaïg Le Gal - Lena Orchids activité avec ma vie de famille. Nous y avons avec des professionnels qui nous louent sommes reconnus dans toute l’Europe 02 97 33 36 09 réfléchi avec mon mari, qui est respon- nos plantes. Nous avons mis en place un pour cette espèce magnifique. lenaigleGal@yahoo.com sable du Pavillon tropical à Océanopolis, service de refleurissement. Le client qui et après quelques idées farfelues, le projet n’arrive pas à faire refleurir sa plante la PAI : Comment se fait-on aider en Colette Barthélémy - La Canopée nous est apparu comme une évidence. Nous ramène là où il l’a achetée. Le fleuriste Bretagne dans la production d’orchidées ? 02 98 04 27 86 avions dans notre jardin une petite serre nous la renvoie et la plante vient se refaire contact@lacanopee.com dans laquelle nous cultivions avec passion une santé dans nos serres. L.L.G : Nous ne nous sommes pas privés L’innovation d’une même voix Près de 200 acteurs du développement missions et des objectifs du dispositif économique breton se sont réunis le de soutien à l’innovation en Bretagne 17 septembre pour lancer officiellement ainsi que des moyens de mise en œuvre la définition du Schéma régional de et des modalités de coordination. l’innovation (SRI). De septembre 2007 à L’organisation opérationnelle de cette juin 2008, le Conseil régional de Bretagne, action, qui impliquera les acteurs clés en accord avec l’Etat, s’est engagé dans du développement économique régional l’élaboration d’un SRI qui permettra de pendant les mois à venir, a été confiée répondre aux besoins des entreprises à Bretagne Innovation, composante de et de doper leur compétitivité grâce à l’Agence économique de Bretagne. l’innovation. L’enjeu, à terme, est de doter la Bretagne, ses entreprises et ses acteurs de terrain d’un document de référence en matière de politique Plus d’infos sur le SRI d’innovation. Ce plan d’actions commun www.bretagne-innovation.fr établira une vision claire et partagée des
  • 4. Paré à Innover VONS L'ÉTINCELLE 4 Paré à Innover JOURNAL DE L'INNOVATION EN BRETAGNE Retour sur… Une semaine Agenda //////////////////////////////////////////////// pleine de promesses 5e Rencontres Synerg’ETIC Jeudi 15 novembre 2007 La 1ère Semaine de l’innovation en Bretagne 25 – 29 juin 2007 A l’ENST Bretagne de Brest, et organisée par la Meito, les Rencontres Synerg’ETIC est destinée à faciliter et promouvoir les relations entre les acteurs de la Du 25 au 29 juin dernier, la Bretagne a vécu à l’heure de l’innovation. recherche et les entreprises TIC* De Brest à Fougères en passant par Pontivy, Saint Brieuc et Vannes, du grand Ouest (* Electronique, Informatique, Télécom) 38 manifestations destinées aux entreprises ont été programmées dans 19 villes + Plus d’infos : www.meito.com //////////////////////////////////////////////// bretonnes. Pour sa première édition, la Semaine de l’innovation en Bretagne a éveillé la curiosité de 1500 visiteurs dont 60 % de PME. L’IFP et les Pme, À le partenariat gagnant Mardi 20 novembre 2007 l’initiative des structures démontrer que l’innovation est à la portée un espace partenaires pour échanger en direct A la CCI de Nantes, séminaire à régionales de soutien à de toutes les entreprises, mais, par-dessus avec les acteurs du soutien à l’innovation. destination des entreprises où, avec l’innovation, et coordonnée tout, de répondre concrètement à leurs Cette soirée a accueilli plus de 200 personnes exemples de projets à l’appui, sera exposé la politique de soutien à par Bretagne Innovation, la préoccupations quotidiennes et de favoriser dont près de la moitié issue du monde de l’innovation que mène l’Institut français première Semaine de l’innovation a été des prises de contact rapides… Cette l’entreprise. du pétrole. organisée dans l’objectif de faire découvrir première opération a été l’occasion, pour les Devant la forte mobilisation des acteurs + Contact : Francis Biolley – IFP 02 28 24 01 98 - francis.biolley@ifp.fr aux entreprises bretonnes les ressources PME, de rencontrer celles et ceux qui pouvaient régionaux de l’innovation et le succès des //////////////////////////////////////////////// de proximité disponibles pour mener à leur faciliter la tâche pour innover. manifestations en terme de fréquentation, bien leurs projets de développement. Bretagne Innovation et ses partenaires SIFAO Une offre riche sur le fond… Sans grande théorie, l’ambition était de prévoient de pérenniser l’opération. Du 21 au 22 novembre 2007 et sur la forme ECHOS A l’INSA de Rennes, la 5e convention d’affaires destinée aux constructeurs, Sur les 38 manifestations programmées équipementiers, fournisseurs, prestataires, tout au long de cette semaine, le public centres de R & D, laboratoires de la filière automobile offrira l’opportunité de … des entreprises avait le choix tant sur le fond que sur la multiplier les contacts, de confronter les Plus de 1000 entreprises se sont forme ! Parmi les événements proposés, les expériences et de découvrir une vitrine des déplacées aux différentes manifestations dirigeants des PME et leurs équipes ont pu dernières innovations. Cette manifestation est co-organisée par la CCI de Rennes, organisées dans le cadre de la Semaine. se rendre à des journées portes ouvertes de Performance 2010 et PSA Peugeot Citroën. Certaines ont même participé à plusieurs centres techniques, à des mini conférences + Plus d’infos : www.sifao.com //////////////////////////////////////////////// d’entre elles. Ressentis… adossées à des visites d’entreprises, assister « J’ai participé à la journée portes ouvertes à des présentations de technologies, visiter RFID 2007 organisée par ID. MER. J’y suis allé avec des laboratoires ou encore participer à des Du 21 au 22 novembre 2007 rencontres sur le financement de l’innovation mon projet sous le bras qui les a tout de ECHOS A Paris, CNIT La Défense, 1er salon suite intéressés. Nous avons commencé ou le management de projets par exemple. européen 100 % RFID. Au programme : solutions concrètes et innovantes à travailler ensemble et j’ai découvert un Autant d’opportunités pour les dirigeants d’entreprises, démonstrations et outil parfaitement adapté. Les rencontres d’aller à la rencontre de tout un réseau, de applications de la technologie, ateliers, rendez-vous personnalisés, présence de ce type sont assez rares. Là, nous nous découvrir les ressources qui se trouvent à … des partenaires d’experts nationaux et internationaux, sommes tout de suite compris. », Marcel leur porte et dont ils ignoraient parfois les Pour servir l’ambition de la Semaine de RFID University…. compétences, voire même l’existence. Quels l’innovation, plus de cinquante acteurs + Besnard, directeur de Performance IAA www.rfid-show.com que soient leur secteur d’activité et leur régionaux se sont mobilisés pour apporter //////////////////////////////////////////////// « J’ai noué des contacts avec des personnes localisation géographique, les entreprises ont aux entreprises bretonnes compétences de la CCI Quimper lors de la manifestation 6è Rencontre technologique pu se concocter un parcours de l’innovation et expertises sur les thématiques clés Jeudi 22 novembre 2007 «Mise en place d’un processus d’innovation sur mesure. de l’innovation. En un temps record, A l’Ecole Navale de Brest, une journée en PME». Elles m’ont présenté les destinée aux professionnels qui traitera les acteurs du soutien à l’innovation, ateliers qu’elles proposent à l’année et qui Tenue de soirée… des objets communicants à destination coordonné par Bretagne Innovation, se m’intéressent fortement. » Emmanuel du grand public, des industriels et des Pour lancer cette semaine et communiquer sont organisés et ont joué collectif en militaires. Cette journée est organisée Duteil, Bio Armor Développement. sur le programme de l’opération, Bretagne mutualisant leur énergie pour proposer par les technopoles de Brest et de « Nous n’avons pas trouvé d’outils pour nos Quimper, Jessica France et l’AFEIT et Innovation avait réuni ses partenaires et aux entreprises une offre variée. Un vrai bénéficie du soutien du Pôle Images projets et notre secteur d’activité, mais c’est invité les entreprises bretonnes le 25 juin travail en réseau, marque de fabrique de & Réseaux. Le public aura accès au toujours positif de voir ce qui se fait dans à Rennes lors d’une soirée d’ouverture la Bretagne… simulateur de navigation de l’Ecole d’autres domaines. » Stéphanie Le Dérout, Navale. parrainée par Claude Guillemot, pdg de A l’heure du bilan de la semaine, les + Contact : Technique : Jean-Luc Fleureau – 06 63 00 86 98 Polaris. « La matinale de Rennes Atalante nous a Guillemot Corporation. Plusieurs temps forts étaient proposés : deux partenaires ont recueilli des chiffres intéressants en terme de participation aux Inscription : veronique.leloup@tech- permis de valider notre projet de création tables rondes – une première sur les différentes manifestations et un taux de satisfaction brest-iroise.fr d’entreprise innovante car jusqu’alors nous stratégies pour innover, une deuxième sur élevé de la part de leur public : « Nous avons ne savions pas s’il était éligible ou non Le l’intelligence économique comme source accueilli 30 participants qui ont pu découvrir bretagne-innovation.fr projet démarre donc plus concrètement d’innovation – une galerie de l’innovation dans notre nouveau hall technologique, explique puisqu’il va être suivi par la technopole. », laquelle les visiteurs pouvaient découvrir des Dominique Duché, directeur du Ceva à Christophe Martin, Csol Environnement. réalisations d’entreprises accompagnées par Pleubian. Grâce à de nombreux échanges le Réseau de développement technologique et avec les visiteurs, nous avons identifié de nouveaux besoins qui seront pour nous des axes de travail pour l’avenir. » Même satisfaction du côté des CCI bretonnes qui ont organisé 8 manifestations et réuni 200 personnes : + D'ACTUALITÉS « Les chefs d’entreprises ont apprécié la + DE CONTACTS démystification de l’innovation, déclare Michel Sorel de la CRCI. Nous leur avons + D E R ÉS EAU X montré qu’il ne s’agissait pas seulement de brevets, mais plutôt d’éléments différenciateurs qui leur permettent de Directeur de Publication : James Leighton se positionner autrement, c’est très large Rédaction : Chrystèle Guy, Nathalie Liva, Béatrice Ercksen l’innovation ! » Création et réalisation : autrement multidesign La grande majorité des partenaires sont Impression : ITF ISSN : 1624-8589 • Tirage 6500 ex volontaires pour s’associer dans la durée Avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne et d’OSEO Innovation à cette initiative. BRETAGNE INNOVATION 18 place de la gare / CS 26927 / 35069 Rennes Cx Tél 02 99 67 42 00 / Fax 02 99 67 60 22 contact@bretagne-innovation.fr