Your SlideShare is downloading. ×
Paré à innover 27
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Paré à innover 27

544
views

Published on

Published in: Business, Travel

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
544
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Paré à Innover Initiatives & Partenariats 2 Evénement Une journée pour 4 Profession : valoriser les atoutsCULTIVONS LÉTINCELLE Conseiller de l’industrie en technologique Bretagne Paré à Innover JOURNAL DE LINNOVATION EN BRETAGNE #27 Mai-Juin 2006 Remorques Rolland innovation 3ème génération Béatrice Le Gall / INTERVIEW 3 L’entreprise familiale de construction de remorques à destination du secteur agricole est en plein essor. Depuis un an : un déménagement, un nouvel outil de production et, depuis quelques semaines, une nouvelle dirigeante. Rencontre avec Béatrice Le Gall, petite-fille du créateur... // Suite p.3 Le Chiffre HEMARINA voit la vie en rouge 64,8% des organes et des tissus humains, commercialisé dès 2009, pour la à l’origine de problèmes majeurs de préservation d’organes et le SPD. Le santé : préservation des organes en marché est colossal. L’équipe fondatrice vue de transplantations, infarctus, AVC, -Morgane Rousselot, Roland Jourdain anémies sévères, syndrome du pied et Franck Zal,- a prévu 6 recrutements Et si votre vie dépendait un jour d’un diabétique (SPD), pertes sanguines progressifs d’ici 2009, pour favoriser ver marin… Ce n’est pas de la science- importantes en traumatologie… Mais l’émergence d’une culture d’entreprise. fiction. L’hémoglobine extracellulaire aucun projet n’a jusqu’à présent reçu Les arénicoles, quant à elles, sont des entreprises* considèrent que leur capacité d’innovation de l’Arenicola marina, petit ver des d’autorisation de commercialisation, élevées en Angleterre. La production pourrait être améliorée côtes atlantiques, a des propriétés à cause des effets secondaires. La pourra varier de quelques dizaines proches de la nôtre. C’est ce qu’a molécule de l’arenicole, tant mieux pour à quelques centaines de tonnes, au * interrogées par l’arist ouest en 2005 découvert une équipe de chercheurs nous, n’en génère pas. Ses découvreurs fur et à mesure de l’avancement du du CNRS de la station biologique viennent de créer HEMARINA, une projet. de Roscoff, et c’est une révolution. société de R&D. Elle développera les Depuis une vingtaine d’années, des applications cliniques jusqu’en phase Franck Zal - HEMARINA chercheurs essentiellement nord- II, la phase III et l’enregistrement étant Station biologique de Roscoff américains tentent de découvrir dans la confiés ultérieurement à un partenaire 02 98 29 23 09 nature un transporteur d’oxygène pour pharmaceutique. Le produit baptisé zal@sb-roscoff.fr solutionner le défaut d’oxygénation HbAm pour le moment, pourrait être Lactualité de linnovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  • 2. Paré à InnoverVONS LÉTINCELLE 2 Paré à Innover Initiatives & Partenariats Profession, JOURNAL DE LINNOVATION EN BRETAGNE Bref //////////////////////////////////////////////// conseiller technologique ! Enquête innovation et PME : E n B re t a g n e , l o r s q u ’ u n e comment mieux entreprise veut innover, elle vous aider ? peut compter sur 15 conseillers //////////////////////////////////////////////// de filières répartis sur Pour innover, les entreprises ont besoin d’un minimum d’”outils” à leur disposition. Pour l’ensemble du territoire. Réunis les aider dans leur développement et leurs en réseau au sein de Bretagne projets d’innovation, les pouvoirs publics sont Innovation, ces cadres en R&D ont souvent prêts à multiplier les efforts. Encore faut-il savoir si ces actions sont adaptées aux une solide expérience de l’entreprise, avec à leur actif plus de 500 Marie-Pierre Meuric besoins des entreprises d’aujourd’hui. partenariats par an. Credo : donner l’envie d’avoir envie d’innover. BRETAGNE INNOVATION C’est pourquoi Bretagne Innovation, avec le 02 99 67 42 05 soutien du Conseil Régional, invite les chefs d’entreprises à répondre à une enquête Paré à Innover vous présente aujourd’hui ces acteurs incontournables rdt@bretagne-innovation.fr afin de mieux connaître leurs besoins et les de l’innovation. S relations qu’ils entretiennent avec le dispositif de soutien existant. Les résultats de cette enquête permettront cientifiques de formation, les professionnelles. Un projet en cours de marche et que cela nous fasse gagner du de proposer des améliorations. conseillers technologiques réflexion ? « Nous accompagnons les PME temps ! ». Les entreprises trouveront cette enquête apportent conseil et assistance dans la maturation et la construction de Financée par les collectivités soucieuses dans ce journal. Elle est également disponible sous ce lien : pour amorcer la dynamique leur démarche d’innovation », rappelle d’accroître la compétitivité des entreprises www.bretagne-innovation.fr/enquete des projets d’entreprises. « L’entreprise Blandine Lagain de Breizpack. Un projet de leur territoire, l’action des conseillers Pour toute question concernant ce nous contacte et durant quelques jours, le déjà sur les rails ? Les conseillers vont technologiques est une mission d’intérêt questionnaire : spécialiste de la filière s’implique à ses côtés, l’accompagner au gré des aléas inhérents général ; « Il faut en profiter » rappelle Yvon Françoise Restif sur son dossier », indique Laure Rouxel de à l’innovation. Un projet terminé ? « Nous Lescoat de ADRIA Développement. Bretagne Innovation ZOOPOLE développement. restons toujours présents et disponibles », 02 99 67 42 08 Si une entreprise a besoin d’une aide sur le indique Michel Nedellec, d’ITG Ouest. Face f.restif@bretagne-innovation.fr montage d’un projet, les conseillers sont là pour apporter leur expertise. « J’arrive avec toute aux interrogations des PME tenues de s’adapter avec rapidité et souplesse aux ANAVELEC, l’innovation dans le vent //////////////////////////////////////////////// l’information actualisée et mon expérience pour marchés, les conseillers technologiques, Environnement, optimiser l’intervention publique sur les dossiers. au service de l’entreprise, fournissent une ///////////////////////////////////////////////// un réseau en action J’informe l’entreprise sur l’ensemble des moyens information en temps réel. ANAVELEC (du breton an avel : le vent //////////////////////////////////////////////// mobilisables pour ses projets futurs », précise Les maîtres mots du réseau sont « Rapidité - NDLR) est une entreprise finistérienne En Bretagne, ça bouge du côté de spécialisée dans le génie climatique appli- Christophe Bazinet de BBV. & Confidentialité » ajoute Nathalie l’environnement. Une association, Bretagne qué au secteur des élevages de porcs. Eco-Entreprises, créée fin 2004, réunit à ce Ces conseillers, passés maîtres dans l’art de la Letaconnoux de CBB Développement. « Pour garantir une viande de qualité, il jour une quarantaine d’entreprises*. Née confidentialité, constituent le premier réseau Et cela conduit parfois à des situations faut élever les animaux dans les meilleures de leurs échanges sur le pavillon régional de ressources technologiques en Bretagne cocasses ! Pour preuve, cet échange conditions sanitaires !», rappelle Michel au salon Pollutec depuis 1998, l’association LOAEC, gérant de l’entreprise. Mais alors tisse le réseau. Les entreprises adhérentes et assurent un service de proximité. Ils sont entre deux cadres d’entreprises du que d’autres se contenteraient de ventiler, mènent ainsi des travaux sectoriels hébergés au sein des centres de filière répartis secteur de la cosmétique lors d’un salon Michel a décidé de développer un concept (eau, déchets, énergie…) et transversaux innovant qui permet d’assurer le bien- sur l’ensemble du territoire : quelle que soit sur lequel ils ont été accompagnés par (formation, veille, international). être des animaux Aujourd’hui, elles sont consultées par le sa localisation, il y a toujours un conseiller à un des conseillers : « Au cours de notre en climatisant les Conseil Général 35 et la CCI de Rennes moins d’une demi-heure de l’entreprise. Elle discussion, nous nous sommes aperçus bâtiments d’éle- pour définir les contours d’une « Halle vage, tout en possède ainsi un accès direct au réseau et peut que nous faisions régulièrement appel technologique environnement ». Ce projet réalisant des éco- viserait à rapprocher, sur le site de élargir les connexions à d’autres domaines. aux mêmes conseillers. Cette démarche nomies d’énergies Ker Lann, le milieu industriel et le monde est devenue tellement naturelle que et en protégeant de la recherche. Plus largement, 500 Et ça marche ! entreprises pourraient être concernées par nous l’avons intégrée dans notre mode de l’environnement. La passion anime le débat dès lors que les fonctionnement, un peu comme on utilise « Je travaille depuis ce projet. plus de 5 ans avec * entreprises fournissant des biens et services conseillers échangent sur leurs pratiques l’informatique : l’essentiel, c’est que ça les conseillers aux entreprises et aux collectivités locales pour la préservation de l’environnement. Plus d’infos : technologiques de www.bretagne-eco-entreprises.fr ZOOPOLE déve- loppement ; ils m’apportent toutes Loïc Evain CCI Rennes HITEX, les informations dont j’ai besoin, directement chez moi dans 02 99 33 63 75 levain@rennes.cci.fr Un parfum d’innovation l’entreprise. La proximité est réelle. C’est un service vraiment appréciable lorsqu’on //////////////////////////////////////////////// /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////// est loin des spécialistes du domaine !», «10 clés pour HITEX est une entreprise d’une dizaine de salariés, localisée sur la zone d’activité Pentaparc, à Vannes, et spécialisée dans précise-t-il. « Ils m’ont également permis de trouver réussir sa création l’extraction haute technologie (CO2 supercritique) d’arômes, les moyens de financer une partie de ma R&D, de mettre en place des stages et de parfums et principes actifs. (cf. PAI N° 24) d’entreprise «Innovation, écoute, réactivité et confidentialité constituent le m’aider dans les démarches de propriété industrielle », poursuit-t-il. innovante» quotidien des relations avec nos clients » rappelle Irène Lamour, l’un des deux cadres dirigeants de l’entreprise qui apprécie de Le fruit de la technologie ANAVELEC, c’est //////////////////////////////////////////////// «Si le conseiller évidemment les animaux qui en parle- retrouver ces qualités dans ses échanges avec les conseillers raient le mieux ! Ils le font d’ailleurs en Cette publication, réalisée par Ernst & Young, technologiques. « La relation avec le conseiller s’établit sur le technologique n’existait grandissant mieux dans une atmosphère présente les axes de travail majeurs à intégrer long terme, avec des contacts et des interventions régulières, la pas, il faudrait de toute qui prend en compte leur réel besoin pour déjouer les pièges de l’entrepreneuriat. mise en place d’une relation de confiance et un objectif clair de urgence l’inventer », physiologique. Professionnels de la création d’entreprise développement de la PME-PMI. Ce type de relation permet d’aller innovante (investisseurs, entrepreneurs, « Ce système permet d’offrir un air d’une au fond des sujets et d’assurer suivi et adaptations. Cela est d’autant Irène LAMOUR - Hitex acteurs de l’accompagnement, incubateurs...) grande qualité aux animaux ; l’air vicié est plus efficace que la disponibilité et la réactivité sont réelles » ajoute témoignent de l’ensemble du processus de extrait des salles, puis lavé ; les calories Irène Lamour. Le conseiller peut alors intervenir au gré des divers besoins de l’entreprise. mise en œuvre en décrivant les préparatifs, sont récupérées grâce à un échangeur et «L’intérêt majeur pour l’entreprise, c’est que le conseiller technologique est capable d’intervenir les anticipations nécessaires, les obstacles à l’air propre refroidi est rendu au milieu avec pertinence tout au long de son développement. Il conseille non seulement sur des aspects de surmonter et les opportunités à saisir. extérieur ». développements techniques, mais aussi sur la partie stratégie, produits/marchés, ou encore ressources La technologie ANAVELEC permet humaines » souligne Irène Lamour. ainsi de concilier production animale, Cette publication est téléchargeable sur Pour exemple, les deux derniers recrutements (R&D, marketing) ont été effectués en relation avec bien-être animal et qualité de l’envi- www.bretagne-innovation.fr Roland Conanec, conseiller technologique de CBB Développement, tant sur le profil des candidats ronnement. Nul doute que la maîtrise que sur la recherche de soutien financier. L’accueil de ces nouvelles compétences a permis > rubrique études et publications notamment la mise au point, à l’échelle industrielle, d’un procédé innovant d’extraction sans solvant de tels systèmes va permettre la mise en place d’un nouveau mode d’élevage des arômes du rhum. Il devrait déboucher prochainement, toujours en relation avec le conseiller, s’inscrivant parfaitement dans la logi- sur le lancement de nouveaux produits pour la nutricosmétique et le démarrage de projets de R&D que du développement durable. dans le cadre du pôle de compétitivité VALORIAL.
  • 3. revonnI à éraP Paré à Innover CULTIVONS LÉTINCELLE ELLECNITÉL SN Actualités de lInnovation Paré à nI à éraP 3 revon InnoverRemorques Rolland nd JOURNAL DE LINNOVATION EN BRETAGNE E N G AT E R B N E N O I TA V O N N I L E D L A N R U O JInnovation 3ème générationRemorques Rolland est une entreprise de construction de remorques à destination du secteur agricole,de l’industrie ou encore du BTP. L’entreprise finistérienne a déménagé en 2005, investit dans un nouveloutil de production très innovant, et vient tout juste de fêter ses 60 ans.Ces dernières semaines, Béatrice Le Gall, troisième génération de cette entreprise familiale a éténommée PDG de l’entreprise. Début d’une reprise qui s’annonce prometteuse... > Béatrice Le Gall Paré à Innover : Cette entreprise, dont Mon père m’a toujours impliquée dans PAI : Depuis juin 2005, il y a eu beaucoup PAI : La cata... quoi ? vous êtes à la tête depuis peu, vous la les grandes décisions. Et comme c’est de changements pour l’entreprise. Alors quoi connaissez bien, non ? quelqu’un qui sait déléguer, je n’ai pas de neuf ? B.L.G. : La cataphorèse est une couche subi de «conflit générationnel». J’ai pris préalable de peinture sur les remorques etBéatrice Le Gall : Plutôt bien, oui. Mon l’ensemble des fonctions progressivement. B.L.G. : Tout d’abord, nous avons déménagé. les accessoires qui a des propriétés anti-grand-père a créé Remorques Rolland en Pour autant, reprendre une entreprise n’est L’entreprise était au cœur d’un bourg (Pencran), corrosives. Avec la cataphorèse et l’utilisation1946, mon père a pris la suite en 1978, et pas une décision qui se prend à la légère. de peinture poudre, nous allonsmoi, je ne suis pas complètement nouvelle Même si c’est une affaire familiale, ce n’est bien au-delà des normes endans l’entreprise, puisque j’y travaille pas plus facile, et devenir PDG n’a rien de vigueur. Cette installation estdepuis 8 ans. Quand j’y suis entrée, c’était naturel ! En ce qui me concerne, cela a été une solution respectueuseavec l’idée de poursuivre cette aventure mûrement réfléchi. Je dis réfléchi, mais de l’environnement puisqueen tant que dirigeante. Jusqu’ici, j’étais en même temps, j’ai envie de dire qu’il ne la réduction de composéschargée des relations clients à l’export, faut pas trop réfléchir non plus. Il y a aussi organiques volatiles (COV) est deet en même temps directrice générale beaucoup d’avantages à rester salarié. l’ordre de 98 %. En outre, nousdéléguée. Cette reprise se fait donc dans Alors sans doute faut-il, pour accepter ce avons mis en place un systèmela continuité ! défi, réfléchir et avoir le goût du risque ! de manutention, dans ce nouvel atelier, qui minimise les risques PAI : On peut imaginer de l’émotion sans PAI : Depuis la création de l’entreprise, en d’accidents corporels. doute, mais aussi peut-être un peu de 1946, il y a certainement eu des évolutions pression ? dans le management ? PAI : Quelles sont vos priorités pour les années à venir ?B.L.G. : Je ne le ressens pas de cette B.L.G. : Oui, en effet, la façon de managermanière. Depuis mon arrivée, j’ai toujours n’est plus la même aujourd’hui. Il faut B.L.G. : Développer toujours etparticipé à la stratégie de l’entreprise. également préciser que les attentes des ce qui ne se prêtait pas à l’évolution de notre encore l’activité de l’entreprise et continuer salariés ont, elles aussi, évolué. Je crois outil de production et aux normes à respecter. d’accroître notre réseau de distributeurs sur qu’il est très important d’organiser des Nous avons donc emménagé à Tréflévenez, qui les marchés français et internationaux. rendez-vous formels et réguliers pour est à 5 km de l’ancien site, où nous disposons communiquer avec l’ensemble du personnel, maintenant de 18 000 m2. Nous souhaitions ne expliquer les choix stratégiques, dire où on pas trop nous éloigner pour éviter de perdre les est et où on va, et s’assurer qu’on a bien la savoir-faire que nous avons dans l’entreprise. même conception du bon sens. La valeur Nous avons également investi dans un nouvel Béatrice Le Gall, du travail, le respect du client et des autres outil de production automatisé très innovant Remorques Rolland en général... Même s’il s’agit de notions avec une installation de cataphorèse. Dans 02 98 85 13 40 évidentes, il est bon de les verbaliser et de notre métier, nous sommes les seuls à le infosrolland@wanadoo.fr www.remorquesrolland.com les rappeler. proposer.Femmes «entrepreneures» : Bretagne Valorisation®un nouveau fonds d’investissement met le cap sur l’innovationEn Bretagne, un Fonds d’investissement Bretagne Valorisation®, service récemment Bretagne Valorisation® est constitué. Lesde proximité (FIP) destiné exclusivement constitué, mutualise les moyens humains établissements bretons qui souhaitentaux femmes chefs d’entreprise vient d’être et les outils financiers des 4 universités de optimiser leur processus de valorisationlancé. Ce fonds financera des projetsde création ou de développement. Cette Bretagne* et de deux écoles d’ingénieurs** pourront devenir membres.initiative, unique en son genre, est destinée pour stimuler l’innovation. En valorisant lesà encourager les femmes à reprendre des résultats de la recherche, il se positionnePME. en tant qu’acteur contribuant au dévelop-Une étude a récemment démontré que les pement économique régional et sur lequelsociétés les plus performantes sont celles il faudra compter.qui comptent le plus de femmes dans leurs Ce service se veut une interface entre * Rennes I, Rennes 2, Université de Bretagne-Sud, Université de Bretagne Occidentaleéquipes dirigeantes. Leur rentabilité sur la recherche publique et les acteurs A l’origine du projet, Florent de Kersauzon, ** Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes,capitaux propres est supérieure à celles qui socio-économiques publics ou privés. Les Institut National des Sciences Appliquées de Rennes dirigeant de la société de capitalsont uniquement dirigées par des hommes. investissement Brittany Ventures et objectifs sont ambitieux et prometteurs : la rennaise Daisy Dourdet, membre du développer la compétitivité des unités Claire Marzin Plus d’infos conseil d’administration de l’Agence pour de recherche régionales à l’échelle BRETAGNE VALORISATION www.investissement-bretagne.com la création d’entreprise. européenne et internationale, faciliter la 02 99 14 11 33 Ce fonds d’investissement attend ses relation université-entreprise, et favoriser valorisation@uhb.fr premières candidates. l’innovation dans les PME.
  • 4. Paré à InnoverVONS LÉTINCELLE 4 Paré à Innover JOURNAL DE LINNOVATION EN BRETAGNE Evénement Agenda Une journée pour valoriser //////////////////////////////////////////////// Salon européen de la les atouts de l’industrie en Bretagne recherche et de l’innovation du 8 au 11 juin 2006 A Paris, au parc d’exposition de la Porte de Versailles, le salon accueillera les principaux acteurs français et européens L du monde scientifique, entrepreunarial et institutionnel. Quatre jours, 4 pôles es Etats Généraux de l’Industrie d’exposition pour favoriser les échanges et valoriser les avancées de la recherche Bretonne (EGIB) réuniront 1000 industriels et partenaires le 9 « INNOVER OU DISPARAÎTRE ! », et leurs applications. UN FORUM DE CHOIX ! + www.salon-de-la-recherche.com //////////////////////////////////////////////// juin 2006 à partir de 10 h au complexe Mega CGR de La Mézière (35). Bretagne Innovation s’est associée au GFI La deuxième, intitulée « Vivons heureux, La première édition de cette manifestation Bretagne et organise un forum sur l’innovation vivons cachés ! », proposera une discussion Salon MaPetiteEntreprise.net du 19 au 20 juin 2006 est organisée par le Groupe des Fédérations industrielle « Innover ou disparaître ! ». Ce sur la nécessité de travailler en réseau pour Au Chorus de Vannes, un salon pour Industrielles de Bretagne. Les objectifs sont forum, au titre volontairement provocateur, piloter tout projet d’innovation. découvrir toutes les solutions numériques de dégager des priorités pour l’avenir de s’inscrit parmi les onze proposés lors de la Enfin, une troisième table ronde, destinées aux PME, TPE, commerçants, l’industrie bretonne, de proposer un plan matinée des Etats Généraux de l’Industrie « L’innovation, ça coûte cher ! » apportera entreprises artisanales etc. L’événement est organisé dans le cadre du tour de d’action et de renforcer les liens entre les Bretonne le 9 juin. des réponses sur les aspects financiers de France des bonnes pratiques numériques différents acteurs. Et quel programme ! Trois tables rondes l’innovation et les outils existants pour pallier en partenariat avec la CCI du Morbihan, rythmeront ce rendez-vous dédié aux ces difficultés. VIPE (Vannes Innovation Promotion Expansion) et OGGAM (réseau de Une journée, deux temps forts... entreprises qui innovent, mais surtout à Ce forum sera ponctué d’échanges avec le compétences en TIC). Le matin, à partir de 10 h, le public pourra celles qui cherchent des clés pour mener à public et agrémenté de surprises, mais là, + www.mapetiteentreprise.net //////////////////////////////////////////////// assister à l’un des forum sur les thèmes clés bien leurs projets d’innovation. on ne peut pas en dire plus... de la compétitivité. 11 forums sont proposés... La première table ronde « Mon entreprise n’a L’alimentation des seniors Aux entreprises de s’y inscrire selon leur pas besoin d’innover ! » amorcera le débat sur Laure Brulais 20 juin 2006 - 15H00 centre d’intérêt (voir ci-dessous « Les onze l’innovation dans les secteurs traditionnels et BRETAGNE INNOVATION Sur le site de Rennes aéroport, forums de la compétitivité »). l’utilité de la veille et de la créativité. 02 99 67 42 03 Créativ organise le 4e carrefour d’échanges dédié aux industriels de L’après-midi sera ponctuée de reportages l.brulais@bretagne-innovation.fr l’agroalimentaire et professionnels de la dynamiques, avec votes interactifs du restauration. L’objectif est de décrypter public sur 3 sujets : l’innovation, l’énergie / les comportements de consommation des seniors pour accompagner les professionnels de la chaîne alimentaire l’environnement et les ressources humaines. Cette demi-journée sera aussi l’occasion Pour s’inscrire à tout ou partie des dans la personnalisation de leur offre de produits et services. d’entendre des témoignages d’industriels Etats Généraux de l’Industrie Bretonne + Cédric Troadec - Créativ - 02 99 23 79 00 ctroadec@ceei-creativ.asso.fr et des interventions de politiques et de sociologues. www.gfibretagne.fr www.ceei-creativ.asso.fr //////////////////////////////////////////////// Innover pour demain du 29 juin au 1er juillet 2006 Au Palais du Grand Large de Saint-Malo, LE GFI BRETAGNE, C’EST QUI, C’EST QUOI ? Les 11 forums le réseau CURIE qui œuvre pour la de la compétitivité valorisation de la recherche publique au niveau national propose son congrès Les Etats Généraux de l’Industrie Le Groupement des Fédérations Industrielles de Bretagne, est le 1er GFI régional créé annuel sur la thématique de l’innovation. Bretonne, organisés le 9 juin 2006 à en France. Constitué en octobre 2004, sa démarche s’inscrit dans le prolongement partir de 10 h au complexe Mega CGR Programme et inscription en ligne (jusqu’au 16 juin) des actions du GFI national. En mutualisant les compétences des principaux acteurs de La Mézière (35) proposeront, pour + www.curie.asso.fr de l’industrie bretonne, le GFI est une force de propositions et d’actions pour valoriser démarrer la journée, onze forums sur + Information en région : Cyrille Chapon - SAIC - 02 23 23 37 22 le rôle et l’image de l’industrie régionale et relayer les messages du GFI national. les thèmes clés de la compétitivité. Ces rendez-vous se dérouleront en cyrille.chapon@univ-rennes1.fr Les actions menées depuis sa création illustrent les objectifs fixés : proposition d’un simultané dans des salles différentes. //////////////////////////////////////////////// schéma d’aménagement de l’espace industriel, promotion de l’industrie auprès des Voici le programme, à vous de choisir ! jeunes, relais d’information sur la campagne nationale « Avec l’industrie, mon aventure Forum des usages commence », ... et cette année, organisation des premiers Etats Généraux de l’Industrie coopératifs Forum 1 : Ressources humaines, du 5 au 7 juillet 2006 Bretonne », le 9 juin. piloté par l’ANDCP Bretagne Est A Brest, trois jours de rencontres entre Le GFI Bretagne, présidé par Frédéric professionnels et acteurs de terrain Marc Arlès Forum 2 : Innovation industrielle, Lescure, regroupe 9 fédérations indus- sur le campus de l’ENST Bretagne pour piloté par Bretagne Innovation trielles régionales , soit 4300 entreprises, * Délégué général échanger, mutualiser et débattre des Forum 3 : Sécurité, santé, pratiques coopératives sur les thèmes 100 000 salariés directs, et 25 % des 02 99 87 42 87 environnement, piloté par la CRAM «Co-productions, contenus ouverts et emplois privés bretons. info@gfibretagne.fr Bretagne multimédia». + www.megalis.org //////////////////////////////////////////////// * Ameublement, bois, caoutchouc, carrières et maté- riaux de construction, chaussure, chimie, imprimerie, Forum 4 : Energie, piloté par l’ADEME Bretagne métallurgie, plasturgie. Forum 5 : Marketing et Vente, piloté SIAL 2006 par la CRCI Bretagne du 22 au 26 octobre 2006 Le parc des expositions de Paris Nord Forum 6 : Logistique industrielle, Villepinte verra déferler une nouvelle vague piloté par ASLOG Bretagne de produits alimentaires innovants. Bretagne Forum 7 : Maintenance industrielle, Innovation se met au diapason et s’associe piloté par l’AFIM cette année avec le pôle de compétitivité Valorial. Les deux entités valoriseront les Annonces Forum 8 : Achats, piloté par la CDAF savoir-faire régionaux agroalimentaires sur le Forum 9 : Technologies de stand de la Région Bretagne (Hall 5 A). Grand prix des micro-entreprises Journée nutrition santé l’information et de la communication, + Chrystèle Guy – Bretagne Innovation 02 99 67 42 00 «Que feriez-vous avec 7 500 € pour développer votre activité ?» En répondant à cette question, Le 22 juin à Vannes, Archimex et la CCI du Morbihan organisent une journée de travaux dirigés sur piloté par le pôle « Un monde d’avance » cguy@bretagne-innovation.fr deux entreprises de moins de 20 salariés pourront le thème «Méthodes de veille et information être récompensées chacune par une dotation de stratégique en nutrition santé». Dédiée aux Forum 10 : Formation des dirigeants, //////////////////////////////////////////////// 7 500 € pour financer leur projet de développement. secteurs agroalimentaire, nutrition et diététique, pilotés par le CJD Ces Grand Prix, parrainés par Médicis et Sony, et cette journée vise à aider les entreprises dans Forum 11 : Gestion/Finance, piloté remis lors du salon des micro-entreprises (du 8 le développement de leurs projets et à leur par l’Ordre des experts-comptables de au 12 octobre à Paris), offrent aux candidats une ouvrir l’accès aux informations nutritionnelles, Bretagne large visibilité. scientifiques ou réglementaires. Directeur de Publication : James Leighton Rédaction : Chrystèle Guy, Nathalie Liva, Béatrice Pour participer, les entreprises doivent soumettre leur projet avant le 12 septembre 2006. + Elisabeth Audouze – Archimex 02 97 47 97 32 www.archimex.com + Information et inscription : + Ercksen, Laure Brulais Création et réalisation : autrement multidesign Dossier de candidature : www.gfibretagne.fr Impression : CPS www.salonmicroentreprises.com ISSN : 1624-8589 • Tirage 6000 ex Avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne BRETAGNE INNOVATION 18 place de la gare / CS 26927 / 35069 Rennes Cx Tél 02 99 67 42 00 / Fax 02 99 67 60 22 contact@bretagne-innovation.fr