Paré à innover 22

662 views
588 views

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
662
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Paré à innover 22

  1. 1. #22 Mars / Avril 2005 … DE l’iDÉE… À L’iNNOVATiON IZIY,facilitateur de crèches IZIY, … Interview : p.3 Céline Jacquey, IZIY Iziy fait une entrée réussie et remarquée dans le secteur de la crèche d’entreprise. Jeune société créée en 2003, basée à Saint Grégoire (35), elle surfe sur la vague d’un marché en pleine expansion. Iziy est née de la rencontre de Véronique Delestre et Soline Gravouil, deux mamans convaincues que la crèche d’entreprise deviendra bientôt incontournable, persua- dées qu’elle est bénéfique autant à l’entreprise qu’aux sala- riés, certaines qu’elle est une réponse aux problèmes de garde d’enfants. En Bretagne, où les places d’accueil, notamment collectif, font cruellement défaut, de nombreuses sociétés envisagent aujourd’hui de se doter d’une crèche. Les mesures incitatives prises lors de la Conférence de la Famille du 29 avril 2003 y sont pour beaucoup. Mais penser, créer et gérer une crèche, ce n’est pas le cœur de métier des en- treprises : c’est celui d’Iziy, «facilitateur de crèches», comme l’explique Céline Jacquey, chargée de com- munication. >>>Suite page 3 Sommaire p.2 Initiatives et partenariats André Scouarnec, CCI Quimper p.4 Zoom sur La Brasserie de Brocéliande, Guy Le Lay, Distillerie des Menhirs lauréate du Concours Isogone 2004
  2. 2. PARÉ à INNOVER INITIATIVES ET PARTENARIATS PORTRAIT Eddu, quand le blé noir André Scouarnec, prend les couleurs de l’ambre et de l’or. responsable de l’unité DITIE* La Distillerie des Menhirs de Plomelin c’est Au niveau à la Chambre de Commerce et d’abord une histoire de famille. Voici 4 géné- rations que l’entreprise produit du cidre* et des cements, finan- d’Industrie de Quimper du lambig*. Cela aurait pu continuer ainsi des plusieurs années durant, mais c’était sans compter sur partenaires Depuis bientôt 17 ans, Guy Le Lay, qui, après avoir un peu boudé la se lancent André Scouarnec est au distillerie familiale – il a d’abord été professeur dans l’aven- service des entreprises du de Maths / Physique Chimie – a finalement re- ture avec pays de Cornouaille. Afin de pris le flambeau. Et quel flambeau ! Des envies l’appui de les aider à concrétiser leurs d’innover, il en a à revendre. Lorsqu’il reprend la CCI de projets de développement, l’affaire de ses parents, il comprend que, pour Quimper : il rencontre des chefs d’en- durer, il faut créer de nouveaux produits. Fer- la banque, treprise et intervient à diffé- vent défenseur de la culture bretonne, Guy l’Anvar et le rents stades de maturation Le Lay a été le premier à lancer le Pommeau Conseil Régio- du projet. Ses échanges avec de Bretagne*, récompensé au Concours Agri- nal de Bretagne. les dirigeants d’entreprises cole de Paris en 89. C’est lors d’un voyage en Emballés par cette innovation, tous y croient. servent à identifier la nature des projets Ecosse en 1992 que lui vient une nouvelle idée, Seulement voilà, le métier de distillateur ne pour trouver les interlocuteurs adaptés et plus ambitieuse encore. Fabriquer un whisky* s’improvise pas et ce n’est qu’après bien des les faire aboutir. «D’une manière géné- à base de la céréale emblématique de la Bre- essais, et quelques déboires, que Guy Le Lay rale, ce que recherche le chef d’entreprise tagne, le blé noir. Il confie, dans un premier trouve son partenaire au L.E.C. (Laboratoire c’est un regard extérieur, souligne André temps, son projet à l’Adria Développement de Evelyne Chanson) de Cognac. C’est un expert Scouarnec. Parfois, l’enthousiasme généré Quimper qui va étudier la saccharification du en spiritueux de ce laboratoire de renommée par un nouveau projet occulte certains blé noir, c’est-à-dire transformer la céréale en internationale qui va lui prodiguer ses con- aspects auxquels le chef d’entreprise sucre. Le potentiel est là, mais il reste encore seils en la matière «Cet expert est un puits de n’avait pas pensé. Mon métier c’est donc bien du chemin à faire. Du résultat obtenu, science dans son domaine, s’enthousiasme Guy de proposer des pistes d’amélioration avec Guy Le Lay y ajoute des levures pour la fer- Le Lay. A chaque fois que j’avais une question, un point de vue neutre, car il est évident mentation et distille le tout. Le produit tant il me trouvait une solution soit le jour même, que je suis amené à visiter des entrepri- attendu se révèle et s’avère d’une pureté, soit le lendemain». L’entreprise s’équipe alors ses parfois concurrentes. En fonction des d’une légèreté et d’une finesse remarquable. d’un alambic qui utilise le principe de la dou- besoins détectés, et si le chef d’entreprise «A ce moment là, nous confie Guy Le Lay, j’ai même ble distillation et du chauffage direct à feu nu. est prêt à s’engager en contre-partie d’une fait goûter ce prototype à mon banquier, qui du C’est donc en 1997 que Eddu** voit le jour. demande d’aide publique, notre rôle est coup, n’a pas hésité à Mais ce n’est pas fini. Avant de le commercia- de jouer l’interface avec les services instruc- me suivre dans liser il va encore falloir attendre. C’est lors de teurs, de l’accompagner dans le montage le projet». son vieillissement en barriques de chêne de des dossiers, ou du moins de faire connaî- France, que le fameux liquide va donner tous tre les dispositifs existants. Par exemple, ses arômes. En 2002, le succès commercial est nous sommes prescripteurs des 4 réseaux au rendez-vous. En 2004, 25 000 bouteilles ont de compétitivité bretons**. Pour nous, été vendues et il en prévoit 35 000 pour cette c’est une boîte à outils que nous proposons année. « On vit un rêve, ici, commente Guy Le selon les besoins perçus. Ce métier est enri- Lay. Nous connaissons un énorme succès avec chissant par la diversité des contacts que l’Eddu Silver Pur blé noir que nous distribuons nous avons. Pour un problème donné, je chez les cavistes et la maison du Whisky. Une suis toujours étonné de voir les différentes de nos fiertés est d’avoir été noté 91/100 par la approches : il y a les optimistes, les poin- bible du whisky Jim Murray’s. Nous avons éga- tilleux, les super prudents, c’est donc une lement élaboré un deuxième whisky pour la démarche toujours renouvelée. Ce métier grande distribution, qui est un blend d’excel- réclame toutefois une certaine antériorité lente qualité, qui a été, lui aussi, récompensé de terrain pour pouvoir développer des par le Prix «Meilleure Nouveauté» de l’associa- relations de confiance et de confidentialité tion Produit en Bretagne en 2004». avec l’entreprise. C’est ce qui se passe avec Guy Le Lay de la Distillerie des Menhirs que je suis depuis plus de 10 ans. C’est un chef Contact : Guy Le Lay – Distillerie des Menhirs d’entreprise innovateur et enthousiaste 02 98 94 23 68 - contact@distillerie.fr qui a l’optimisme de la réussite. Mon rôle a été de canaliser cet enthousiasme afin de * L’abus d’alcool est dangereux pour la réfléchir ensemble, et dès le départ, à tous santé – A consommer avec modération. les risques qu’il y avait, pour ensuite mieux ** Blé noir en breton les appréhender. En ce qui concerne ce projet, l’accompagnement financier a été déterminant dans son succès». Contact : André Scouarnec – CCI Quimper 02 98 98 29 08 andre.scouarnec@quimper.cci.fr AGENDA *DITIE : Développement Industriel, Technologi- que, International et Environnement. C’est une ■ Un lundi de la Mécanique sera organisé à la CCI de Brest le 23 mai (de 16 h 45 à 19 h 30) sur le thème «Tech- des 4 unités du service développement écono- nologie de l’Assemblage : déterminante dans la qualité et le coût de l’assemblage des produits». Contact : Bruno Legout, mique de la CCI Quimper. ** Performance Bretagne : Qualité +, Bretagne Ressources Humaines +, Bretagne Environne- délégué régional Bretagne – 02 40 37 35 20 – bruno.legout@cetim.fr. Plus d’infos : www.cetim.fr ■ Le Centre Européen ment +, PSA Peugeot Citroën. de Recherche et d’Enseignement sur le Lait organise les «2èmes Journées CEREL» les 6 et 7 juillet 2005 2 PARÉ À INNOVER #22 - Mars / Avril 2005
  3. 3. ACTUALITÉS ET RENDEZ-VOUS A LA UNE Interview Nouvelle recrue au CEVA BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES DE l’iDÉE…… À L’iNNOVATiON Estelle Deniaud a rejoint le service valorisation Céline Jacquey, IZIY [...suite] du CEVA en tant que responsable du labo- ratoire de recherche. Titulaire d’un docto- rat en océanologie biologique (Paris VI), au cours duquel elle a étudié les parois cellulai- res de Palmaria palmata, elle a ensuite tra- vaillé pendant 2 ans à la Station Biologique Paré à Innover : «facilitateur de crèches», seront celles qui proposeront des services per- de Roscoff sur les éliciteurs des méca- ça signifie quoi ? mettant de concilier vie professionnelle et fami- nismes de défense des plantes, puis sur liale, qui favoriseront l’égalité professionnelle la structure fine des fucanes. Céline Jacquey : Iziy est une société de conseil en entre hommes et femmes. création et gestion de services d’accueil de la petite enfance. Elle s’adresse aux entreprises, P.A.I. : Les crèches d’entreprise commencent seule- aux collectivités, aux associations qui souhaitent ment à «pousser» en France. Pourquoi maintenant ? mettre sur pied ces services mais n’ont ni les compétences, ni le temps pour gérer un projet lourd et complexe : quel type de C.J. : Parce que la Conférence de la Famille d’avril 2003 a permis d’offrir aux entre- Les journées techniques d’IDMer garde doit-on privilégier ? Dans quels locaux ? Quelles sont les attentes des salariés ? A quelles Facilitateur prises des avantages qui n’exis- taient pas auparavant : aides à l’investissement, au fonctionne- Cette année, IDMer organise des journées prospectives sur des techniques et procédés innovants pour les industriels de l’agroa- aides a-t-on droit ? Comment re- cruter le personnel encadrant ? Quel budget doit-on prévoir ?… de crèches ment, ou versées directement… Du coup, alors qu’Iziy était l’une des sociétés pionnières de la créa- limentaire bretons (au moins une fois par trimestre). Objectifs : présenter ces techniques et leurs avantages, et les mettre en œuvre sur les Interlocuteur unique, Iziy centralise les infor- tion de crèches d’entreprise, on voit aujourd’hui produits des industriels présents, dans l’atelier mations et gère le dossier de A à Z dans la plus des concurrents émerger un peu partout. Notre pilote d’IDMer. grande transparence : le client reste maître du atout, c’est notre expérience : Iziy est née de la La première journée s’est déroulée le 1er Mars projet et le suit pas à pas. volonté de 2 mamans de proposer aux familles 2005 à Lorient devant une quinzaine d’industriels des choix de garde innovants, en se servant de bretons (responsables qualité, R&D, mainte- P.A.I. : Pourquoi une entreprise devrait-elle créer leur vécu de gestionnaires de crèche parentale nance…). Le sujet retenu était la vision industrielle une crèche ? Après tout, ça coûte cher… et de halte-garderie. Aujourd’hui, 7 personnes et ses applications dans l’agroalimentaire, que ce composent la société ; 3 crèches «Iziy» ouvriront soit pour la reconnaissance de défauts, le posi- C.J. : C’est vrai. En fonctionnement, une place de dans la région en juin et au 1er janvier 2006*, et tionnement d’objets ou la traçabilité. La société crèche coûte à l’entreprise entre 2500 et 3500 € une dizaine de projets sont en cours sur toute la Cognex a présenté les différentes technologies par an. Mais que coûtent à cette même entre- France. et ses produits de vision. L’entreprise ATM a prise les retards et les absences dues à la dé- mis en avant son savoir faire en tant qu’intégra- faillance d’un mode de garde, que coûtent les Contact : Céline Jacquey teur de solutions vision. Elle a également fait la temps partiels et les congés parentaux subis ? Iziy - 02 99 23 74 39 démonstration d’un équipement complet de Le monde du travail se féminise ; le phénomène cjacquey@iziy.fr reconnaissance de caractères sur barquettes par va s’accentuer avec le papy-boom, et les sociétés vision, ainsi qu’un équipement de détection de qui voudront recruter et fidéliser leur personnel * «Plein Sud», crèche de la SVA contaminants par rayons X. Le déjeuner qui s’en Jean Rozé (Vitré ,35) est suivi autour d’une bonne table lorientaise fut «Coccinelle», crèche de la l’occasion de nouer des liens plus approfondis commune de Noyal sur Vi- laine (35) et de l’entreprise dans un cadre convivial. Triballat «Ty bon’home», crèche Contact : Yves Batrel – IDMer 02 97 83 86 83 - contact@idmer.com des entreprises DELTA DORE, AES et de la commune de Bon- nemain (35) Partenariat métrologie / mécanique Depuis le 13 avril, le CRT Métrologie de Morlaix s’est rapproché du Cetim, centre technique des industries mécaniques basé à Nantes et de son centre associé le Cetim Certec spécialisé dans le travail de l’aluminium et le prototypage rapide, Ty Bon'home - 1ère crèche privée française installée en campagne. basé à Bourges. Le CRT Métrologie propose déjà aux entreprises un service d’étalonnage, de contrôle, d’expertise et de formation dans Elle est la première crèche française privée ins- était compliqué. Le personnel d’Iziy s’est occupé le domaine de la métrologie, et développe de tallée en campagne : Ty bon’home ouvrira ses de tout.» 15 places sont réservées à DELTA DORE, nouvelles prestations telles que l’analyse et portes le 1er janvier 2006 à Bonnemain, village 3 à AES Laboratoire, une entreprise voisine de le choix des matériaux, la (re)conception de de 1138 habitants situé entre Rennes et Saint- 80 employés, et 2 à la commune de Bonnemain, produit, la gestion des flux ou la modélisation Malo. Pour mener à bien ce projet qui lui tenait dont l’ancienne école maternelle accueillera Ty de l’organisation de la production. à cœur depuis longtemps, Joël Renault, prési- bon’home. En s’associant à ces structures existantes, le CRT dent de DELTA DORE, a fait confiance à Iziy. Un Métrologie entend renforcer, développer et choix dont il se félicite selon Marie-Anne Peude- Evoluant dans les domaines de la thermique, de échanger de nouvelles compétences et savoir- nier, chargée de communication de l’entreprise : l’alarme, des automatismes et de la domotique, faire et les mettre à profit pour les entreprises «nous avons d’abord tenté de nous occuper Delta Dore emploie 402 personnes à son siège régionales. nous-mêmes du dossier, mais nous avons vite de Bonnemain. compris que nous ne pourrions pas faire face Contact : Ludovic Bara – CRT Métrologie seuls : contraintes de sécurité et d’hygiène, amé- Contact : Marie-Anne Peudenier 02 98 15 22 55 nagement des locaux, statuts juridiques, tout 02 99 73 45 17 - mpeudenier@deltadore.com ludovic.bara@crt-metrologie.com à Agrocampus Rennes sur le thème «Filières lait et gestion des territoires». Plus d’infos : www.cerel.org. ■ Semaine pour la Qualité de Vie au Travail du 9 au 13 mai 2005, organisée par le Réseau ANACT qui propose 4 rencontres débats en Bretagne :le 10/05, Loudéac : les liens entre prévention des risques professionnels et amélioration de la performance, 11/05, Lesneven : «Comment favoriser le travail à tout âge ?», 12/05, Rennes : «Comment intégrer le travail dans les projets d’investissements TIC ?», 13/05, Rennes : remise des trophées régionaux aux entreprises lauréates de la Qualité de Vie au Travail. Programme complet : www.anact.fr - Inscription : Isabelle Lechevallier - Anact Bretagne 02 23 44 01 44 PARÉ À INNOVER #22 - Mars / Avril 2005 3
  4. 4. PARÉ à INNOVER ZOOM SUR LACTIWEL®,la bière de lait : Lauréat Isogone 2004. … BRÈV ES …BR ÈVE S…B RÈV ES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BR ÈVES…BR ÈVES…BR ÈVES… BR ÈVES Salon Atout Pays de Vannes Rêveur, l’inventeur de la bière de lait ? Ne vous méprenez pas : Marcel Besnard est passionné certes, mais lorsqu’il se lance dans la nouveauté c’est avec méthode, technique et stratégie. Après 2 ans de recherche 20 et 21 mai 2005 - Chorus et d’investissement personnel, il obtient, en 2004, le prix sélection du Jury Isogone pour cette bière Parc des Expositions -Vannes originale. 6 mois après, quelles sont les retombées ? Marcel Besnard aime à dire qu’il est «agriculteur- Nous avons ainsi initié une réflexion sur le position- Ce sera la 4ème édition de ce salon incontourna- ble pour les entreprises et les réseaux économiques chercheur». Dès 1992, il déposait son premier nement marketing de Lactiwel et identifié des vannetais. brevet sur les moyens d’influencer, dans le lait, partenaires industriels potentiels pour l’exploitation Vitrine du savoir-faire et de l’innovation des la production d’oméga 3, 6 et 9, éléments qui de ce concept». acteurs économiques locaux : entreprises, parte- connaissent un réel succès aujourd’hui. Outre la recherche active de partenaires, Marcel naires économiques, collectivités, ce rendez-vous est «Pour Lactiwel, mon idée de départ était de produire Besnard se consacre aujourd’hui au dévelop- l’occasion d’afficher le dynamisme et les compéten- de l’alcool à partir des sucres du lait, explique-t-il. Il pement d’une pâtisserie fabriquée à partir des ces nouvelles ou approfondies de chacun. Les ex- ne s’agissait pas de développer une nouvelle bière, co-produits issus de la fabrication de cette bière et posants sont regroupés par thème : Santé/Bien-être mais une réelle innovation. Notre concept dont on qui pourrait bien concourir aux Isogones 2005… a vérifié la nouveauté, est unique». – Environnement – Mécanique/Matériaux – NTIC – Services aux entreprises – Bâtiment/Travaux publics Expérimentation de différents ferments lactiques Contact : Marcel Besnard et levures, tests de pré-industrialisation sur une La Brasserie de Brocéliande – Formation – Loisirs – Réseaux – Services publics. 02 99 06 97 59 - performance35@wanadoo.fr Ce salon joue la carte des réseaux et permet ainsi unité pilote, analyses en laboratoires et tests consommateurs… 2 ans de recherche qui lui ont de créer ou renforcer des liens entre les différents partenaires. permis d’aboutir au concept de la bière de lait baptisée Lactiwel“. Sa composition : 75% de lait, Isogone, Prix de l’innovation Agro- Nouveauté de l’édition 2005 : elle s’adresse aux acteurs écono- 25% de malt, aucun conservateur ni arôme et alimentaire bretonne : Concourir en 2005 miques des 61 communes du colorant artificiels. Pour la 19e année consécutive, l’Association Pays de Vannes ! Curiosité ou méfiance : la bière de lait Lactiwel ne ISOGONE, formée d’élèves ingénieurs de l’INSFA laisse personne indifférent. «Lorsqu’un consom- (Institut National Supérieur de Formation Agroali- Contact Inscriptions : mateur y goûte la première fois, il est en général mentaire) de Rennes, s’investit pour récompenser Fanny LE MENTEC - Chorus surpris du résultat et souvent séduit», commente et valoriser l’innovation. ISOGONE encourage les - 02 97 46 29 63 Marcel Besnard. entreprises en décernant 4 prix de l’innovation : VIPE - Pays de Vannes Technopole - 02 97 68 14 23 En 2004, Lactiwel se voit décerner le prix Sélection Prix Produit, Prix Emballage, Prix Art culinaire du Jury Isogone. «Cela nous a apporté une industrialisé et Prix Sélection du jury. crédibilité supplémentaire Les entreprises souhaitant participer au concours Mettre au point un nouvel outil pour la auprès des professionnels. Outre l’année de réfé- 2005 peuvent retirer leurs dossiers de candidature jusqu’au 8 Mai par téléphone, ou en téléchar- connaissance génétique du pyrèthre rencement à Leclerc St- Grégoire, Isogone geant et en renvoyant la demande de dossier disponible sur www.isogone.com. Ces dossiers Pyco est une société à vocation agro-industrielle, nous a permis de devront être retournés avant le 18 Mai. créée en 2000 installée dans les Landes qui tra- développer un vaille sur le pyrèthre naturel*. O. Ladsous, chef de partenariat avec Contact : ISOGONE projet, avait besoin dans le cadre de ses travaux AltiDéveloppement. 02 99 59 48 22 de recherche en création variétale de pyrèthre des isogone@agrorennes.educagri.fr compétences d’un laboratoire spécialisé en biolo- gie moléculaire. Il contacte Stéphane Boury, res- ANNONCES ponsable du Laboratoire de Biologie moléculaire SIFAO International, identifier des partenaires européens dans le secteur de l’automobile INTERNATIONAL de Bretagne Biotechnologie Végétale. Avec le sou- tien financier de l’association ACTION-RDTA, cette Plusieurs délégations européennes sont attendues pour cette 4ième édition du SIFAO (Salon Inversé de la Filière collaboration a permis de démontrer la faisabilité Automobile de l’Ouest) qui se tiendra les 11 et 12 mai 2005* au Forum du Centre des Expositions du Mans. de caractériser des proximités et des éloignements Le SIFAO s’adresse aux sous-traitants, fournisseurs de l’automobile, aux prestataires de services à l’automobile, génétiques entre familles aux entreprises à la recherche de partenaires, aux offreurs de solutions technologiques avancées. Outre l’espace pour identifier les croi- de rendez-vous, il accueille : sements à réaliser - SIFAO INNOVATION : des tables rondes sur les thèmes de l’électronique, la plasturgie, la productique & l’assemblage. par RAPD** - SIFAO INTERNATIONAL : une bourse d’échanges technologique co-organisée par le Centre Relais Innovation (Random Centr’Atlantic afin de favoriser les rencontres entre les entreprises régionales et les délégations étrangères. Amplified Le Centre Relais Innovation Centr’Atlantic, présent sur l’espace «International», accompagnera les entreprises Polymorphic régionales dans leurs prises de contact avec les délégations étrangères. DNA). *Le mercredi 11 mai : de 13h30 à 17h30 - Le jeudi 12 mai : de 8h30 à 17h30 «Empreintes génétiques (RAPD), à BBV» Contact : Véronique LEGRAND - CRI Centr’Atlantic - 02 28 01 90 30 v.legrand@pdlinnov.com - www.sifao-2005.com Contact : Stéphane Boury – BBV 02 98 29 06 44 - boury@bbv.fr Mission Commerciale et Scientifique au Québec & Canada Atlantique *Chrysanthème sauvage fournissant un insecticide puissant La CCI International Bretagne et Brest Métropole Océane organisent une mission commerciale et scien- et non toxique pour l’homme tifique pour les entreprises et les organismes scientifiques des secteurs de l’agroalimentaire, des T.I.C. et **Technique permettant d’obtenir des empreintes généti- des sciences et techniques de la mer. Par cette action collective, les entreprises et les organismes scienti- ques pour tous les êtres vivants, plus particulièrement utili- sée à BBV pour caractériser et identifier les plantes et leurs fiques pourront pendant 5 jours rencontrer des partenaires potentiels lors de rendez-vous ciblés. micro-organismes pathogènes. Les empreintes génétiques Cette mission aura lieu du 17 au 25 septembre 2005. Date limite d’inscription : 20 mai 2005 produites par cette technique résultent de l’amplification de fragments d’ADN en utilisant le principe de la PCR; cette Contact entreprises : Diana Laliche - CCI Rennes - 02 99 33 66 36 - dlaliche@rennes.cci.fr dernière technique étant à l’origine de l’explosion des tra- vaux de génomique au cours des 20 dernières années.» Contact organismes scientifiques : Michel Guivarch - Brest Metropole Océane - 02 98 33 52 33 michel.guivarch@brest-metropole-oceane.fr ABONN E M E N T PROCHAIN NUMÉRO : MARS - AVRIL 2005 Directeur de Publication : James Leighton Vous souhaitez faire connaître Paré à Innover à… Rédaction : Chrystèle Guy, Nathalie Liva, Béatrice Ercksen Création et réalisation : a utrement Loïc Bohuon Nom ................................................................................................................................................................................................................................................. Impression : CPS ISSN : 1624-8589 •-Tirage 5500 ex Entreprise ................................................................................................................................................................................................................................ Avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne Adresse ....................................................................................................................................................................................................................................... Bretagne Innovation •-18 place de la gare • CS 26927 - 35069 Rennes Cx Tél 02 99 67 42 00 • Fax 02 99 67 60 22 • contact@bretagne-innovation.fr 4 PARÉ À INNOVER #22 - Mars / Avril 2005

×