Your SlideShare is downloading. ×
Paré à innover 18
Paré à innover 18
Paré à innover 18
Paré à innover 18
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Paré à innover 18

323

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
323
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. #18 Avril / Mai 2004 DE l’iDÉE…… À L’iNNOVATiON Emballer sans polluer ^ … Demain, vous achèterez peut-être des tomates condition- nées dans des barquettes fabriquées avec du blé ou du maïs, qui n’auront du plastique que l’appa- rence. Ce n’est pas de la science-fiction. A l’heure des grands discours sur l’environne- ment, le volume croissant des emballages dans la collecte des déchets, leur recyclage, l’économie des énergies fossiles, le devenir de l’agriculture, une petite entreprise morbihannaise agit. Spécialisée depuis 15 ans dans la conception et la fabrication d’emballages plastiques thermoformés, Thermoformage Industrie se fait le pro- moteur français d’un matériau bien sympathique qui pourrait bouleverser le monde de l’emballage : le P.L.A. Interview : p.3 A l’origine de l’aventure, Jacky Fauchoux, directeur Jacky Fauchoux de Thermoformage Industrie. Rencontre. >> suite p.3 Thermoformage Industrie Sommaire p.2 Protection radioactive EICHROM Europe s’ancre en Ille-et-Vilaine p.4 Europe et Partenariat Donnez votre avis sur l’avenir de la politique Européenne d’entreprise
  • 2. PARÉ à INNOVER INITIATIVES ET PARTENARIATS PROTECTION RADIOACTIVE : EICHROM EUROPE S’ANCRE EN ILLE-ET-VILAINE PORTRAIT Créée en 1997 pour commercialiser sur notre continent les produits élaborés et fabriqués par sa maison-mère américaine, la société Eichrom Europe prend aujourd’hui de l’ampleur Adrien Savary, et du galon : outre la diffusion de produits de séparation des radionucléïdes, Eichrom Europe se dote d’un laboratoire d’analyse de la radioactivité des eaux de consommation. Pour se poser et se développer, elle a choisi le campus de Ker Lann, à Bruz (35). Chef de projet, ID 35 Eichrom Europe vend les technologies de son unique action- ID 35* est l’agence du déve- naire aux universités, aux installations nucléaires, aux loppement économique de hôpitaux, à tous ceux qui veulent s’assurer de la non- conta- l’Ille-et-Vilaine. Sa mission ? mination de leur environnement ou de leur personnel. La prospection des entreprises "Présenté sous forme de résines, c’est un procédé rapide, françaises en développement, efficace, fiable, et il remporte un grand succès, explique et l’accompagnement de leur Michaela Langer, Directrice générale d’Eichrom Europe. Nos implantation dans le départe- clients sont répartis dans plus de 30 ment. 8 personnes la pays, en Europe, mais aussi en composent. Au sein d’ID 35, Afrique et au Moyen-Orient, chaque projet d’implantation et notre chiffre d’affaires a est confié à un interlocuteur augmenté de 250% en 5 ans." unique qui accompagne le chef d’entreprise La nouvelle directive euro- du premier contact à la concrétisation : péenne portant sur la qualité "comme 4 de mes collègues, je suis là pour des eaux destinées à la que tout se passe au mieux, explique Adrien consommation humaine va Savary, Chef de projet : trouver un terrain, encore accroître la demande : des locaux, les aménager, monter les dossiers applicable depuis décembre administratifs, défendre les dossiers finan- 2003, elle impose aux états ciers, faciliter le recrutement du personnel, membres d’analyser la dose mettre en contact l’entreprise et les acteurs de radioactivité fournie aux locaux, organiser une conférence de presse, personnes par la consomma- dénicher la maison qui plaira à la famille du tion d’eau. "Rien qu’en PDG, trouver l’école qui accueillera ses France, il faudra traiter entre enfants…Je m’occupe en quelque sorte de 30 et 50 000 échantillons en 3 l’intendance. S’implanter dans une région ans, estime Michaela Langer. qu’on ne connaît pas n’est pas facile, on n’a L’an dernier, il y en a eu aucun contact, et les chefs d’entreprise n’ont 3000…Les labos existants ne pas de temps à perdre." Chaque année, près pourront pas faire face. Nous de 3000 entreprises de tous secteurs sont avons donc décidé de créer notre démarchées. Un travail titanesque qui se propre laboratoire d’analyse. Nous propo- concrétise par 12 à 15 implantations par an, sons une technologie novatrice, des avec près de 250 emplois à la clé. ID 35 est une structure originale, managée comme une Le partenariat avec ID 35 équipements de pointe, pour traiter jusqu’à 10 000 échantillons annuels. L’accréditation PME : son président est un chef d’entreprise. Lorsque Eichrom Europe décide de se déve- doit nous être délivrée en juin." 5 chimistes "Nous affichons les objectifs à atteindre et lopper, fin 2002, la délocalisation est la seule et 2 administratifs ont emménagé dans des mettons en oeuvre une véritable démarche solution : installée au cœur de Paris dans locaux neufs et spacieux, dotés d’équipe- commerciale en nous appuyant sur notre par- 60m2, la société sait qu’elle ne peut s’y agran- ments high-tech, en plein campus. Des faite connaissance du monde des PME-PMI, dir. Le grand Ouest est séduisant. Mais où embauches sont prévues dans les mois à poursuit Adrien Savary. Mais chez nous, les aller ? ID 35 entre alors en scène. Pour venir, lorsque l’autre projet de la jeune services sont gratuits." Michaela Langer, "ils ont été parfaits. Ils se Directrice générale aura abouti : la mise en sont occupés de tout, des locaux aux dos- place d’un laboratoire de Recherche et de Contact : siers financiers en passant par les contacts Développement pour prendre en charge les Adrien Savary-ID 35 avec les élus, le déménagement et le loge- nouveaux axes de recherche du groupe 02 99 53 65 65 ment des familles, les rendez-vous avec les Eichrom. adrien.savary@id35.com directeurs d’écoles. Grâce à eux, nous avons obtenu des subventions de la Région, du Contact : *ID 35 est financée par le Conseil général d’Ille-et- Conseil général d’Ille-et-Vilaine et de Rennes Michaela Langer - Eichrom Europe Vilaine, les Chambres de commerce et d’industrie de Métropole. Nous les avons rencontrés à la 02 23 50 13 80 Rennes, Saint-Malo et Fougères, Rennes Métropole et fin de l’année 2002, et en août 2003, nous eichromeurope@eichrom.com les Communautés d’agglomération ou de communes étions à Ker Lann !" www.eichrom.com de Saint-Malo, Vitré, Fougères et Redon. AGENDA s 4ème journée du cycle de rencontres "handicap et nouvelles technologies"/ 06 mai 2004 Faculté de Médecine à Rennes : Après 3 premières rencontres réussies, c’est au tour de Rennes de présenter les nouvelles technologies qui permettront d'améliorer le quotidien de personnes dépendantes ou handicapées. Plus d’infos : Pascal Vivies - pvivies@meito.com - www.meito.com s Journée PLATO / 24 juin 2004 2004 à Saint Brieuc : Le réseau des dirigeants d’entreprise PLATO vous invite, vous chefs d’entreprise, à venir les rencontrer lors de la "Journée Inter-régionale d’Echange et d’Affaires" le 24 Juin prochain. Plus de 200 entreprises sont attendues ! Plus d’infos : Corinne Garnier / 02 96 75 11 58 / corinne.gar- 2 PARÉ À INNOVER #18 - Avril / Mai 2004
  • 3. BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES……BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES… INTERVIEW Nouvelle recrue au CEVA : Jacky Fauchoux Thermoformage Industrie emballe Bio Luc Lurton, responsable du service DE l’iDÉE…… À L’iNNOVATiON (…suite) valorisation Ingénieur Agronome et Docteur en Sciences des Aliments, Luc Lurton a travaillé pendant plus de 15 ans comme chercheur et responsable d'équi- pes R&D dans les domaines de la technologie alimentaire et de l'agriculture. Il a également été Paré à Innover : Le PLA, qu’est ce que c’est ? démarche par Breizpack, le réseau des indus- pendant trois ans Directeur Technique et triels de l’emballage en Bretagne. Il est vrai que Scientifique d'une PME productrice d'extraits Jacky Fauchoux : Ce sont les initiales du Poly Lactic nous aurions pu continuer à fabriquer avec des végétaux à usages alimentaire et cosmétique. Il Acid. Derrière ce nom, se cache un matériau que matériaux traditionnels, sans nous poser de aura pour mission de coordonner l'ensemble des je crois promis à un bel avenir, en remplacement questions : après tout, notre entreprise marche programmes touchant à la valorisation des de plastiques issus du pétrole et utilisés pour la bien comme ça. Mais j’ai conscience du pro- algues : cosmétique, ingré- fabrication d’emballages. Leur production blème que pose la destruction des emballages, dients, alimentation humaine consomme une matière première fossile, j’ai conscience des menaces pour l’envi- et animale, santé, utilisations leur destruction pose problème : le PVC ronnement, des nuisances. En tant que agricoles, matériaux... Luc peut dégager du chlore, le PET est diffi- fabricant, je me sens concerné. Si je LURTON sera également cile à recycler. Issu de ressources n’avais rien fait, je m’en serais responsable qualité du CEVA. végétales comme le maïs, le blé, la voulu. pomme de terre ou la betterave, le PLA Contact : Luc Lurton CEVA / 02 96 22 93 50 économise de fait les ressources fossiles, Contact : algue@ceva.fr et est biodégradable en station de Jacky Fauchoux compostage industriel. Si son Thermoformage Industrie utilisation se généralisait, les 02 97 26 69 38 retombées économiques thermoformage.indus- pourraient être très intéres- santes : développement de trie@wanadoo.fr Formation : " Huiles essentielles, certaines cultures et nou- arômes et parfum " veau souffle pour Spécialiste de la valorisation des produits natu- l’agriculture française, rels, Archimex vous propose une formation de 2 création d’unités de pro- jours : les 27 et 28 mai à Vannes. duction de films PLA Au programme : les huiles essentielles et leurs dans l’hexagone, diminu- utilisations, les exigences réglementaires et leurs tion du nombre des évolutions, les techniques d’extraction, les déchets difficilement aspects de contrôle-qualité et d’évaluation des recyclables… effets biologiques… Le 27 au soir, une conférence vous est proposée PAI : Pourquoi le PLA par le Professeur Robert Anton sur le thème : n’est-il pas utilisé en "Ingrédients naturels : quelles frontières entre France ? ]…[elacov ecnassiannocer aL alimentaire, pharmacie et cosmétique ?" J.F. : Sans doute parce que les Français sont lacidém tairatérces el ennoitulovér Contact : Nora Monthuis Archimex / 02 97 47 06 00 formation@archimex.com conservateurs et un peu frileux. La nouveauté effraie, on n’ose pas prendre de risques. Ce matériau a été créé par les Américains, qui sont actuellement les seuls à le produire et l’utilisent ISOGONE 2004 Un label rouge attribué à un produit depuis quelques années. En Europe, 2 chaînes Les élèves-ingénieurs de l’INSFA de Rennes organi- de supermarchés et quelques producteurs ita- sent chaque année le Prix de l’Innovation Agro-alimentaire Bretonne : ISOGONE. La 18è édition breton de la mer : une première ! liens ne regrettent pas d’avoir sauté le pas, tant Les principaux acteurs de la filière bretonne se leur image de marque en est valorisée. C’est vrai récompensera les savoir-faire et les concepts nova- sont regroupés au sein de Poissons bleus de teurs des entreprises bretonnes. 4 prix seront que le PLA coûte plus cher que le PVC ou le PET Bretagne® pour le développement du Label Rouge décernés : utilisés pour fabriquer emballages, vaisselle de la sardine de Bretagne. Cette association créée jetable, bouteilles d’eau, ou employés par l’in- s Prix Produit en mars 2003, à l'initiative de conserveurs bretons dustrie automobile…Pour l’instant. Car si son s Prix Emballage (Chancerelle Douarnenez, Capitaine Cook emploi se généralise, son prix va chuter. Lorsque s Prix Art Culinaire industrialisé Plozévet), trois organisations de producteurs le PET a détrôné le PVC, à la fin des années 80, s Prix Sélection du jury. (OPOB Le Guilvinec, FROM Bretagne, nous étions dans le même cas de figure : le pre- Demandez dès à présent votre dossier de candida- Concarneau, PROMA Lorient) et deux partenaires mier valait le double du second. Ils sont ture auprès d’Isogone et retournez-le à l’association ("Cornouaille, Port de pêche" CCI de QUIMPER aujourd’hui au même prix. avant le 30 mai 2004. CORNOUAILLE, Normapêche Lorient) est ouverte a tout autre conserveur breton qui respecte le PAI : Le PLA est un pari sur l’avenir ; pourquoi Contact : cahier des charges du label qualité. avoir pris ce risque ? Association ISOGONE 02 99 59 48 22 Contact : Blandine Pamard CCI Quimper / 02 98 98 29 08 J.F. : C’est un risque calculé, tant je crois en ce isogone@agrorennes.educagri.fr blandine.pamard@quimper.cci.fr produit. J’ai d’ailleurs été soutenu dans ma nier@cotesdarmor.cci.fr s Le Salon de la Micro-Entreprise / 28-30 septembre 2004 aura lieu au Palais des Congrès - Porte Maillot à Paris. C’est la rencontre entre les petites et les grandes entreprises en matière de création, de gestion et de développement. Plus d’infos : www.salonmicroentreprises.com PARÉ À INNOVER #18 -Avril / Mai 2004 3
  • 4. PARÉ à …BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…KIOSQUE…KIOSQUE…KIOSQUE…KIOSQUE…BRÈVE INNOVER EUROPE ET PARTENARIAT Une version réactualisée du guide "essais cliniques et alléga- Donnez votre avis sur l'avenir de la politique tions santé" est disponible au européenne d'entreprise ! CRITT Santé Bretagne. Le programme pluriannuel pour les entreprises et l'esprit d'entreprise (MAP 2001-2005) est le cadre s accélérer l'ajustement des entreprises aux changements notamment par la promotion de Cet ouvrage, réalisé par le CRITT Santé avec l’appui de travail qui définit les objectifs de la politique l'utilisation des TIC, le développement de la des étudiants de la Licence professionnelle d'entreprise au niveau européen. Doté de 450 responsabilité sociale et la production durable "Aliments santé" de Quimper, est destiné aux pro- millions d'euros, le programme actuel a pour but dans les entreprises ; fessionnels de l’Industrie Agro-alimentaire. Il les de favoriser un environnement propice au déve- s encourager le développement des entreprises et informe sur les principales catégories d’aliments loppement des entreprises et plus l'esprit d'entreprise, en améliorant et simplifiant le cadre réglementaire, en aidant les entrepre- santé, les allégations nutritionnelles, fonctionnelles particulièrement des PME. Il a permis d'appuyer neurs à gérer les risques, en développant la et santé, la réglementation correspondante. les Etats membres dans l'optimisation de leurs culture de l'entreprenariat auprès des jeunes ; Il présente également la démarche à mettre en politiques et a également contribué au dévelop- oeuvre pour valider l’intérêt nutritionnel/santé de pement de réseaux d'appui, comme les Euro Info s renforcer la coopération entre entreprises, la coopération transfrontalière, les relations avec produits alimentaires, grâce notamment aux essais Centres, ainsi que la création d'instruments finan- les pays tiers, et développer les réseaux d'in- cliniques, en s’appuyant sur le principe de base ciers innovants en lien avec le Fonds Européen formation ; "toute allégation doit être étayée par des études d'Investissement. s et mieux tirer profit de l'innovation, de la connais- appropriées". En vue d'assurer la continuité de ces actions et de ren- sance et des technologies, grâce à la propriété forcer la compétitivité des entreprises, la Commission intellectuelle et le transfert de technologies. Contact :Anne-Claude Lefebvre va proposer cet été au Conseil de l'UE et au Parlement CRITT Santé Bretagne / 02 23 23 45 81 européen d'adopter un nouveau Programme En vue de collecter les points de vue des acteurs anne-claude.lefebvre@univ-rennes1.fr d'Appui à la Compétitivité des Entreprises (PACE), qui concernés par cette proposition, la DG Entreprises devrait débuter le 1er janvier 2006. de la Commission européenne a lancé une consul- Ce programme aura pour objectifs la mise en place tation publique jusqu'au 10 mai 2004. Le d'un cadre adapté pour : document de travail est disponible sur le site Internet suivant : http://europa.eu.int/comm/enterprise/enterprise_p olicy/spec/index.htm ANNONCE Contact : Alexandre Colomb Nouvelle acquisition 02 99 25 41 57 / eic@bretagne.cci.fr La plate-forme protéomique de OUEST-Genopole® gérée par la société rennaise Innova PROTEOMICS a fait récemment l'acquisition d'un analyseur de puces à protéines (ProteinChipT, Ciphergen Recherche de partenaires : Logiciel pour la télécommande de caméras et de machines industrielles à distance Biosystems) couplé à un automate de préparation Le service valorisation de l’université de Brest recherche un partenaire industriel pour l’exploitation d’un logiciel de contrôle et un spectromètre de masse MALDI ToF-ToF à distance de machines. Exemples d’application : la télécommande de bras manipulateur, de machine outils à commande (Ultraflex®, Bruker Daltonics). numérique ou encore de robots mobiles. Le logiciel utilise - comme support de communication - le réseau Internet. L’innovation ? Le logiciel mesure continuellement le temps d’un aller retour des données sur le réseau internet. Il peut Contact : Charles Pineau ainsi commuter d’un état de production à un état d’arrêt lorsque la qualité de communication varie dangereusement. charles.pineau@rennes.inserm.fr. Contact : Philippe Le Parc / UBO / 02 98 01 69 60 / Philippe.leparc@univ-brest.fr BBV à l'heure italienne Journée d’information : Pourquoi et comment participer à des projets européens ? Bretagne Biotechnologie Végétale accueille Mlle Tables rondes, réunions et témoignages d’entreprise, organisés par le réseau Noé, répondront à vos interrogations sur les Micol Bellucci au sein de son laboratoire de biolo- modalités de participation à des projets européens. gie moléculaire de février à août 2004. Cette La journée d’information aura lieu le vendredi 30 avril à Rennes sur le campus de Beaulieu, et à Brest par visioconférence. étudiante italienne se formera aux techniques Consultez le programme sur www.bretagne-innovation.tm.fr/News/noe.htm moléculaires permettant d'obtenir des empreintes génétiques chez les végétaux ; de telles emprein- Contact : Hélène Morin / Bretagne Innovation / 02 99 67 42 00 / cri@bretagne-innovation.tm.fr tes permettant notamment de détecter des fraudes : multiplication ou utilisation de variétés végétales sans l'autorisation de leur propriétaire. Nouveau : DIETECOM Bretagne Cet accueil a été rendu possible grâce au pro- DIETECOM : salon de nutrition pratique, sera présent pour la première fois en région les 9 et 10 Septembre 2004. Pour gramme européen "Leonardo da Vinci-II", qui vise ce faire, il a choisi la Bretagne, 1ère région agroalimentaire française. DIETECOM c’est : à promouvoir la mobilité des étudiants européens Le Congrès leader sur la Nutrition au travers de stages de 6 mois dans des entrepri- L’Interface entre les industries agroalimentaires, les collectives alimentaires, les laboratoires pharmaceutiques et les ses ou centres de recherches d'autres pays prescripteurs médicaux. membres de la communauté européenne. Si vous souhaitez participer au 1er DIETECOM Bretagne, contactez-nous dès maintenant ! Dans le cadre du Programme Nutrition Santé en Bretagne, les Conseillers nutrition présents dans les Centres tech- Contact : Christophe Bazinet niques sauront vous accompagner. BBV / 02 98 29 06 44 bazinet@bbv.fr Contact : Anne-Emmanuelle Le Minous / ADRIA / 02 98 10 18 37 ABONNEMENT PROCHAIN NUMÉRO : JUIN 2004 Directeur de Publication : James Leighton Vous souhaitez faire connaître Paré à Innover à… Rédaction : Chrystèle Guy, Nathalie Liva, Béatrice Peigné-Letanoux Création et réalisation : a utrement Loïc Bohuon Nom......................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Impression : CPS ISSN : 1624-8589 • Tirage 6000 ex Entreprise ........................................................................................................................................................................................................................................................................................ Avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne Adresse .............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Bretagne Innovation • 18 place de la gare • CS 26927 - 35069 Rennes Cx Tél 02 99 67 42 00 • Fax 02 99 67 60 22 • contact@bretagne-innovation.tm.fr 4 PARÉ À INNOVER #18 - Avril / Mai 2004

×