Your SlideShare is downloading. ×

Paré à innover 14

756

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
756
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. #14 Avril / Mai 2003 Innover, c’est une réflexion permanente Interview : p.3 Loc Maria - Christian Tacquard "Selon vous, innover c’est…" Qui ne connaît pas les fameuses "Gavottes", ces crê- pes dentelle enroulées dans du papier doré que l’on déguste de génération en génération…Gavottes, Galettes de Pleyben, Gaillardises… des marques familières toutes détenues par un même groupe spé- cialisé dans la fabrication de biscuits et pâtisseries : Loc Maria SAS. Chez Loc Maria, on revendique d’a- bord le respect et la garantie de ces recettes traditionnelles. Mais cela n’empêche pas les équipes issues des 4 sites bretons de s’affairer sur le développe- ment de nouveaux produits sucrés ou salés… Le 27 Mars dernier - lors de la 17 ème édition d‘Isogone, prix de l’innovation agroalimentaire bretonne, la société Loc Maria s’est vu récompensée pour une de ses toutes dernières inno- vations : les "berlingots pralinés", des mini-biscuits fourrés. A cette occasion Marie et Christian Tacquard, les dirigeants du groupe, nous ont ouvert les portes de Loc Maria pour nous faire découvrir la société et sa philosophie… >>>Suite page 3 Sommaire p.2 Laiterie de Kerguillet Trouver une solution emballage adaptée en région p.4 Un réseau européen pour la promotion de l’entreprenariat féminin
  • 2. PARÉ à INNOVER INITIATIVES ET PARTENARIATS PORTRAIT Laiterie de Kerguillet Thierry Varlet, Trouver une solution emballage adaptée en région Ingénieur Emballage Après avoir dirigé la Laiterie Le Gall à Ergué Gabéric (29) pendant 14 ans, Xavier Maréchal a décidé, cette année, de reprendre une laiterie artisanale qui était alors sous-traitante de Le Gall : la Laiterie de Kerguillet. Cette laiterie qu'il connaissait bien a conquis Xavier Maréchal à Breizpack. par son identité artisanale et son fort potentiel de développement. Xavier Maréchal a son idée : développer des produits à la fois bio et “éthiques”… Breizpack a été créé en 1996 par la Région Bretagne pour dynamiser le secteur de l'em- La laiterie de Kerguillet est spécialisée dans la ballage et ainsi, valoriser sa production fabrication de produits de la famille des fromages agroalimentaire. Ce réseau d'industriels frais (faisselles, fromages blancs…) et de la s'étend à l'ensemble du territoire breton et famille des fermentés (yaourts, lait ribot…). Elle rassemble environ 320 entreprises de toutes fabrique également des produits annexes comme tailles, qui emploient 9 000 personnes dans le khéfir, le gros lait ou le caillé. La matière grasse des métiers aussi variés que le métal, le est revalorisée sous forme de crème fraîche ou de papier, le carton, le plastique, le bois, les beurre. Pour compléter sa gamme, elle a aussi machines de conditionnement, le conseil ou une activité de négoce. Plusieurs produits bio sont le design. fabriqués à la laiterie de Kerguillet. L'équipe Breizpack constituée de 2 ingé- nieurs, est basée à Quimper. Nous avons rencontré l'un d'eux, Thierry Varlet, chef de Un homme, un projet… En arrivant à la laiterie de Kerguillet, Xavier projet, en poste depuis 2001. Maréchal souhaitait pérenniser les activités anté- "L'offre de Breizpack peut se rieures, mais aussi avoir sa propre démarche bio : définir comme la compétence "L'idée m'est venue tout d'abord parce que je suis technique "emballage" en un convaincu du bio. Mais je voulais aller plus loin région à disposition des entre- en combinant le bio et l'éthique et en créant une prises. En fait, nous avons 3 nouvelle marque. Cette marque, c'est étikéBio*. missions principales : le conseil Le concept repose sur la biodynamie (origine de en emballage, la veille techno- la bio) et sur l'éthique. A travers la marque PAI : Pouvez-vous nous parler de votre rencontre logique et réglementaire, et étikéBio, l'idée est de conjuguer 4 valeurs : la vérité avec Breizpack ? l'animation du réseau. économique, le développement social, le déve- Aujourd'hui, nous travaillons loppement sociétal et l'environnement. Par Xavier Maréchal : Avant de connaître Breizpack, j'ai essentiellement pour l'agroali- exemple, lorsque l'entreprise a déménagé de rencontré Thierry Varlet lorsqu'il était industriel mentaire, et sommes de plus en plus Kerguillet (Lorient) à Plouay, nous avons opté de l'emballage. A l'époque, j'étais encore chez présents sur d'autres secteurs industriels. Le pour la restructuration Le Gall. Je m'occupais de la conception des réseau s'est donc développé mais l'objectif d'une vieille usine désaf- emballages, et c'était un vrai casse tête car ce reste le même : faire travailler ensemble les fectée plutôt que de n'est pas mon métier. Nous n'avions pas fait industriels en répondant aux demandes que construire une nou- affaire, par contre il m'avait très bien conseillé. nous recevons et en proposant les solutions velle usine. Lorsqu'il est arrivé à Breizpack, il a repris contact des entreprises bretonnes, car la majorité Nous avons aussi avec moi pour m'expliquer sa nouvelle mission des compétences existent en région. choisi de ne pas nous (lire rubrique Portrait). Il m'a donné un coup de Cela représente une centaine de demandes éloigner de plus de main très précieux en gain de temps sur le plan directes par an. Ce travail est réalisé en duo 20 km afin de ne pas technique. Sur le plan financier, il m’a égale- avec Blandine Lagain, également ingénieur perdre le personnel ment épaulé par une participation aux frais emballage. La réponse peut aller jusqu'au déjà en place." d'agence pour l'étiquette de la marque étikéBio. montage de projet entre industriels. C'est Ce qui est intéressant à Breizpack, c'est la neu- d'ailleurs ce qui s'est produit pour la Laiterie tralité des conseillers, il n'ont pas d'intérêt à de Kerguillet." faire travailler un industriel plutôt qu'un autre. L'emballage d'aujourd'hui c'est quoi ? "Même s'il ressemble à un produit plutôt A présent, je tiens Thierry au courant de mes anodin, l'emballage doit posséder de nom- nouveaux produits et aussitôt l'équipe Breizpack breuses qualités. Tout d'abord on lui se met au travail pour faire fonctionner le demande d'être transporté dans les réseau. meilleurs conditions possibles jusqu'au * Les produits étikéBio sont distribués dans le réseau des magasin. Ensuite, dans le magasin, il faut biocoops soit 200 points de vente en France. qu’il protège le produit, qu'il soit inviolable et involable, qu'il soit beau et source d’in- formations. Arrivé chez le consommateur, il faut qu'il soit facile à ouvrir, refermable, Contact : qu'il redevienne protecteur (surtout pour Xavier Maréchal - Laiterie de Kerguillet les aliments), voire réutilisable et en fin de 02 97 33 06 83 - 06 07 97 66 04 vie non-polluant. L'emballage est un pro- duit auquel on demande beaucoup de Xavier Maréchal performances techniques, mais aussi des faibles coûts et une participation au respect de l’environnement". Contact : AGENDA Thierry Varlet – Breizpack 02 98 100 200 / 06 18 10 45 28 s Biotech Nantes / 25-26 septembre 2003 Le 7 è carrefour européen des biotechnologies à Nantes. thierry.varlet@tech-quimper.fr La spécificité de Biotech Nantes est de regrouper 3 événements dans un même lieu : un programme de confé- www.breizpack.net rence, un salon professionnel, une convention d'affaires. Plus d’infos : www.biotech-nantes.com s Lundi de la Mécanique / 10 juin 2003 Le Centre Technique des Industries Mécaniques (44) organise à la 2 PARÉ À INNOVER #14 - Avril / Mai 2003
  • 3. BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES……BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES… ACTUALITÉS ET RENDEZ-VOUS A LA UNE INTERVIEW Christian Tacquard - Loc Maria (…suite) Selon vous, innover c’est… Paré à Innover : Comment est né le groupe Loc Maria ? PAI : Deux des produits du groupe Loc Maria – les berlingots pralinés et les berlingots oignons - Anaximandre Christian Tacquard : L’origine ? 1920 à Dinan, la nais- ont été présentés à Isogone - Prix de l’innovation au carrefour sance des Gavottes et 1924 à Pleyben, celle des Galettes de Pleyben ! agroalimentaire bretonne - pourquoi avez-vous décidé de concourir ? des NTIC et des Pour ce qui est de Loc Maria SAS, la société est née d’une envie d’être entrepreneur. Marie Tacquard : Le berlingot est le résultat de 2 ans biotechnologies Chef d’entreprise à Besançon, je suis venu en de travail de nos équipes et est au centre du Anaximandre est une agence de communica- Bretagne acheter des Gavottes et j’ai eu un vrai développement de Loc Maria. Nous souhaitons tion scientifique et technique spécialisée dans coup de foudre pour l’entreprise et sa région. J’ai en effet aller vers des produits plus sophistiqués les biotechnologies, les compagnies pharma- alors bâti un projet industriel baptisé “Galápagos”. qui s’adaptent à la tendance nomade des ceutiques et les laboratoires de recherche. Galapagos SA, créé par la suite, est un ensemble consommateurs . Le berlingot en est une bonne Son activité repose sur une double compé- de petites sociétés avec des savoir-faire bien spéci- illustration. Concourir à ce prix était aussi très tence en sciences et en multimédia, ce qui lui fiques ; à l’image de l’archipel dont les petites îles motivant pour l’équipe qui l’a conçu et déve- permet de parler le même langage que ses ont chacune des spécificités de flore et de faune. loppé. L’intérêt d’Isogone est que la sélection clients. Le rachat des Gavottes date du 1er Octobre 1999. n’est pas réalisée par les fabricants mais par un La société utilise l’infographie, les images de L’entreprise faisait à cette époque un chiffre d’affai- jury formé d’étudiants et de professionnels qui synthèse et les animations multimédia pour res de 4,5 Millions d’Euros et comptait 50 salariés. portent un regard extérieur sur le produit. En développer les outils de communication des Par la suite nous avons racheté les Galettes de plus, les étudiants font du très bon travail et il y biotechnologies. L’activité d’Anaximandre en Pleyben, Gaillard pâtissier à Locminé et Alizé. Cette a une réelle volonté de leur part de faire pro- matière de développement informatique dernière possédait une petite avancée technologique gresser le prix d’année en année. étend son offre à la conception d’applications sur le fourrage de biscuits. En 2002, Loc Maria a en ligne spécifiques aux biotechnologies. réalisé 64 Millions de chiffre d’affaires PAI : Vous êtes lauréat du prix Isogone pour les Anaximandre innove en utilisant le multimé- dont 20% à l’export. 380 collaborateurs berlingots pralinés, quels bénéfices allez- dia pour modéliser des processus biologiques sont aujourd’hui répartis sur les 4 sites vous en retirer ? complexes comme la transmission du signal bretons et celui de Besançon. biologique dans la cellule, ce qui lui fait faire M.T. : Parmi les récompenses qui vont nous un pas vers une discipline en pleine révolu- PAI : Pour vous, innover qu’est-ce être attribuées, nous allons, par exemple, tion : la bioinformatique. que cela signifie ? bénéficier d’une campagne d’affichage, d’un référencement dans les enseignes Contact : Guy Mordret Anaximandre / 02 98 30 35 15 C.T. : Le développement d’un Champion de l’Ouest, d’un espace info@anaximandre.com produit peut être mené par une d’exposition au SIAL 2004... Etre www.anaximandre.com seule personne. Par contre, l’in- lauréat Isogone constitue pour nous novation implique forcément une aide précieuse en terme de com- un groupe de personnes qui partagent des connaissances et munication autour du produit. Bretagne Capital Solidaire des réflexions. L’innovation, soutient la création d'emploi c’est quelque chose que l’on a Contact : Bretagne Capital Solidaire est une société en soi et que l’on a envie de Marie Tacquard – Directrice Générale, coopérative de capital risque solidaire à transmettre aux gens de chargée de la communication destination des porteurs de projets pour la l’entreprise. Dans l’industrie, 02 99 84 82 00 création d'entreprises de petite taille, le progrès n’est peut être pas m.tacquard@locmaria.fr ayant des besoins financiers modestes, permanent mais, en tout cas, www.locmaria.fr mais générateurs d'emplois. Ces petites les améliorations peuvent sociétés ont souvent du mal à trouver des l’être si les salariés sont formés, informés et si financeurs traditionnels. C'est donc la mis- l’on sait dialoguer avec eux. sion de BCS, dans la limite de 15.000 € A Loc Maria, beaucoup d’idées émanent bien sûr du service Recherche et Développement mais aussi Lauréats Isogone 2003 Les prix Isogone ont été remis le 27 mars au par société. L'objectif que se fixe BCS, c'est de mobili- du service marketing et des commerciaux. C’est Conseil Régional de Bretagne. Les lauréats sont : ser toute personne désireuse d'utiliser une vraiment l’élément moteur de l’entreprise. Les Gavottes Cœur de Praliné de Loc Maria petite part de leur capacité d'épargne La difficulté en matière d’innovation, c’est qu’il pour le Prix Produit, le Suricrabe Connétable autour d'une activité dont ils seront à la faut savoir identifier, parmi toutes les idées, celles en dés de Wenceslas Chancerelle pour le fois les bénéficiaires et les acteurs : stimu- qui seront finalement concrétisées par la mise sur Prix Emballage, le Pain de poisson lieu et ler la création d'entreprises et d'emplois le marché de produits. saumon de Guyader pour le Prix Art culi- près de chez eux, s'impliquer, chacun à sa En 1920, les Gavottes devaient être une très grosse naire industrialisé, et la bière Britt blonde mesure, dans la dynamique économique innovation et c’est cela qui leur a permis de traver- en mini fût de 5 litres de Britt Brasserie et sociale de leur territoire. Les bulle- ser le temps. Les gavottes classiques représentent pour le Prix Sélection du Jury. tins de souscription sont disponibles sur aujourd’hui 20% de nos ventes mais sans doute simple demande. 99% de notre notoriété. Par contre, une des forces Contact : Contact : qu’il nous faut avoir c’est de pouvoir donner l’as- Gaëlle Leleoc’h - Association Isogone 02 99 59 48 22 Hervé Barraud / Hervé Quernée surance au consommateur que nos recettes isogone@agrorennes.educagri.fr BCS / 02 99 65 04 00 traditionnelles ne changent pas et cela en dépit bcs.bretagne@wanadoo.fr des fluctuations du prix du beurre ou du chocolat. bdibretagne.free.fr/bcs CCI de Lorient une journée sur l'ingénierie des peintures. Contact : Bruno Legout – CETIM / 02 40 37 35 20 - bruno.legout@cetim.fr s "Rendez-vous annuel des Managers Qualité en IAA" / 25 et 26 juin 2003 Organisé par l'Adria à Rennes. Il s'agit d'un séminaire de réflexion stratégique sur l'évolution du métier de qualiticien en industrie agroalimentaire. Lieu de rencontres et d'échanges, ce colloque s'adresse aux managers qualité des IAA mais aussi aux décideurs de l'agroalimentaire. Plus d’infos : Gilbert Diosi - Adria / 02 98 10 18 49 - gilbert.diosi@adria.tm.fr s PARÉ À INNOVER #14 -Avril / Mai 2003 3
  • 4. …BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES..…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES PARÉ à INNOVER EUROPE ET PARTENARIAT Webrecherche Afin d'aider les PME/PMI à identifier les compé- Un réseau européen pour promouvoir tences en recherche du secteur des biotechnologies et de la chimie en Bretagne, CBB Développement coordonne Webrecherche. WebRecherche est une plate-forme d'informa- la création d’entreprisespar les femmes tions sur l’offre de savoir-faire des laboratoires publics bretons (universités, ifremer, cnrs…) et se décline en deux outils : un site Internet www.cbb- LE CONSTAT En Europe, le nombre de femmes chefs d’entreprises est bien plus faible que developpement.com/webrecherche et un celui des hommes. Et la tendance est encore plus marquée lorsque l’on com- classeur papier de 220 fiches (disponible sur simple demande auprès de CBB Développement). pare le nombre de femmes et d’hommes qui dirigent des entreprises de plus L'objectif est de sensibiliser les PME-PMI à l'évolu- d’un salarié. Toutefois plusieurs indicateurs démontrent clairement que de tion des savoir-faire de leur environnement plus en plus de femmes s’intéressent à la création d’entreprises. scientifique et de susciter des coopérations entre PME et laboratoires de recherche En France comme en Europe, la proportion des femmes parmi les créateurs est de 30%. publics de Bretagne (contrats de R&D, transferts de technologies...). Contact : Roland Conanec PROMOUVOIR L’ENTREPRENARIAT FÉMININ À L’ÉCHELON EUROPÉEN CBB Développement / 02 99 38 33 30 Depuis 2001, un réseau européen pour l’entrepre- dans ProWomen dont la Bretagne au travers de la webrecherche@cbb-developpement.com nariat féminin a été constitué. Les activités de ce participation de Bretagne Innovation. Parmi elles, réseau baptisé ProWomen visent à identifier des certaines régions sont déjà dotées d’infrastructu- pratiques innovantes et à faire émerger des idées res et/ou de moyens visant à la promotion de BioTechno 2003 Le colloque BioTechno 2003 se tiendra le 19 juin pour la mise en place de nouveaux systèmes de soutien à l’entreprenariat féminin. l’entreprenariat féminin et d’autres possèdent peu ou prou d’expérience en la matière mais en recon- 2003 au Pôle d’Enseignement Supérieur et de Au total, 16 régions européennes sont impliquées naissent la nécessité. Recherche Agronomique de Rennes. Cette jour- née, organisée par les associations de doctorants LUCA (Rennes) et Biochim’action (Nantes), vise à QUELQUES PISTES D’ORES ET DÉJÀ IDENTIFIÉES… promouvoir l’insertion professionnelle des docto- rants et docteurs dans le secteur industriel des Une partie des résultats de ProWomen vient d’être Plus d’infos : sciences de la vie. publiée. Ces résultats ont révélé que les femmes Nathalie Liva – Bretagne Innovation Programme et inscriptions : www.luca-asso.fr.fm ne se lançaient pas dans la création d’entreprises 02 99 67 42 00 pour 3 raisons principales : nliva@bretagne-innovation.tm.fr Contact :Nicolas Cluchague www.prowomen-eu.net 02 23 23 45 36 s difficile de combiner vie de famille et vie Nicolas.Cluchague@univ-rennes1.fr professionnelle, s problèmes économiques dans les secteurs dits traditionnels sachant qu’il s’agit des secteurs Le geste salutaire d'Air Energie. Bien évidemment, personne n'est resté insensible de prédilection des femmes, s ou encore manque d’exemples de créations ANNONCES aux images violentes que l'on a pu voir pendant la réussies et initiées par des femmes qui pour- guerre en Irak. Indigné par cette violence faite notamment aux raient insuffler l’esprit d’entreprendre à Le CREMA davantage de femmes. enfants irakiens, Jean-Claude Puche, dirigeant Comité Régional d’Etudes sur la Maîtrise d'Air Energie (44) a décidé, avec le soutien de son équipe de s'impliquer concrètement dans une Pour parer à ces difficultés, pas de solution miracle mais des activités à mener sur le moyen et long d’Ambiance – lance un appel à projets pour opération humanitaire. D'ici fin 2003, Air Energie versera 1 % de son terme. Plusieurs initiatives ont ainsi été retenues favoriser les coopérations Recherche / PME-PMI parmi 80 exemples présentés par les régions euro- La maîtrise d’ambiance concerne tout ce qui a chiffre d'affaires (environ 12 000 €), et ceci bien péennes membres de Prowomen : trait, en situation industrielle, à la protection de sûr sans augmenter ses tarifs, à l'association s une "Starting line" suédoise, un guichet télé- l’homme, des produits industriels, ou de l’environ- Enfants du Monde – Droits de l'Homme. Cette phonique dédié aux (futures) créatrices pour nement, vis à vis d’un risque de contamination. association œuvre depuis 7 ans déjà en Irak. une première information et une mise en rela- Maintien d’une ultra propreté dans une salle blan- Air Energie, spécialisée dans la production, le trai- tement et les réseaux d'air comprimé pour tion adaptée, che pour la micro électronique, conditionnement l'industrie, a souhaité sensibiliser ses clients et ses s des expositions itinérantes consacrées aux de médicaments en milieu stérile ou encore non prospects par l'envoi de 6200 courriers, pour les femmes chefs d’entreprises et diffusées dans introduction de bactéries indésirables dans des inviter à suivre cette dynamique. divers lieux publiques, chaînes de production alimentaire, sont des exem- s un réseau de "mentors", constitué de femmes ples de problématiques industrielles relevant de la chefs d’entreprise "seniors" qui accompagnent maîtrise d’ambiance. et soutiennent de futures créatrices…etc. L’appel à projets, à destination prioritaire des PME- PMI et laboratoires de recherche bas-normands, Et pour le reste, patience…… ProWomen organise est également ouvert à des partenaires bretons. Le les 17 & 18 Septembre 2003 à Stuttgart texte de l’appel est consultable sur (Allemagne) une conférence internationale où http://www.gravir.org. Contact : Jean-Claude Puche sera dévoilée l’intégralité des résultats des 2 ans Air Energie / 02 51 80 40 06 du projet illustrés par les témoignages de "spécia- Contact : Secrétariat CREMA airenergie@wanadoo.fr listes de l’entreprenariat féminin" venus de toute 02 33 01 46 09 www.airenergie.fr l’Europe. crema@chbg.unicaen.fr ABONNEMENT PROCHAIN NUMÉRO : JUILLET 2003 Directeur de Publication : Michel Kervoas Vous souhaitez faire connaître Paré à Innover à… Rédaction : Chrystèle Guy, Nathalie Liva. Création et réalisation : a utrement Loïc Bohuon Nom......................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Impression : Imprimerie CPS ISSN : 1624-8589 • Tirage 5500 ex Entreprise ........................................................................................................................................................................................................................................................................................ Avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne Adresse .............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Bretagne Innovation • 18 place de la gare • CS 26927 - 35069 Rennes Cx Tél 02 99 67 42 00 • Fax 02 99 67 60 22 • contact@bretagne-innovation.tm.fr 4 PARÉ À INNOVER #14 - Avril / Mai 2003

×