Le Carnet de l'Innovateur 2013

1,478 views
1,369 views

Published on

Published in: Business
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,478
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
476
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Le Carnet de l'Innovateur 2013

  1. 1. Del ingenierieSwarSeawaysDiatecAsta buenLudikenergieT.I.B.Breizhair conceptFiiishKorilogLaisne freresBarnhaven primrosesFast suspensionAb activlaboratoiresCppJossoPluriellesGaec de KergreguinGBP environnement“Success stories”du Réseau breton de l’innovationLe carnetde l’innovateur
  2. 2. 2UN RÉSEAU À VOTRE SERVICELe Réseau breton de l’innovation (RBI),est constitué de conseillers de proximité,déployés sur l’ensemble du territoire.Ces conseillers accompagnent les entreprisesdans toutes les étapes de leurs projets :détection et formalisation du besoin ;appui stratégique et technologique ;aiguillage vers les interlocuteurs adaptés ;montage de dossiers de financement...Chacun d’eux est une porte d’entréesur l’ensemble des compétences du réseau.Le carnetde l’innovateur“Success stories”du Réseau breton de l’innovationLE COUP DE POUCE FINANCIERLa Prestation régionale de diffusionde l’innovation (PRDI).Pour accompagner les PME/TPE bretonnesdans la première marche de l’innovation,les conseillers peuvent prescrireaux entreprises qu’ils suivent une aidefinancière : la PRDI.Ce dispositif permet aux entreprisesde recourir à l’intervention de prestatairespour la réalisation de leurs projetsd’innovation.Cette aide, gérée par BretagneDéveloppement Innovation, est financéepar la Région Bretagne et Oséo.Elle est plus particulièrement destinéeaux PME-PMI de moins de 50 salariés,pas ou peu familiarisées avec l’innovationet le partenariat technologique.Le montant maximum de cette subventionest de 10 000€.Autres dispositifs financiersLa Région Bretagne et Oséo proposentd’autres dispositifs d’accompagnementde l’innovation pour les entreprisesbretonnes. De la valorisation de la rechercheà la création d’activités nouvelles, l’objectifest d’assurer le continuum du financementdes différentes phases de l’innovation.Certaines de ces aides sont ainsi évoquéesdans les exemples proposés dans le Carnetde l’innovateur.
  3. 3. 3Le carnet de l’innovateur :la nouvelle collection du RBIFavoriser l’innovation dans les PMEen les encourageant à se tournervers l’extérieur et à saisir les opportunitésde collaboration, tel est le rôle des conseillersdu Réseau breton de l’innovation.Pour valoriser leur travail de terrain auprèsdes entreprises, Bretagne DéveloppementInnovation, en charge de l’animation du RBI,publie chaque année le carnet de l’innovateur,un document qui présente une vingtainede success stories.Une action fédératrice :la Semaine de l’innovationen BretagneCoordonnée par Bretagne DéveloppementInnovation, la Semaine de l’innovationest une opération organisée par les acteursdu RBI. Depuis sept ans, la 3esemaine de juinest le rendez-vous des entreprisesqui innovent.Par des présentations de services, des visiteset des témoignages d’entreprises, l’objectifest de donner une impulsion pour quel’innovation devienne l’affaire de tous.Votre contact réseau /Paul-François JullienAnimateur du RBIT. 02 99 67 42 06E. rbi@bdi.frRetrouvez tous vos interlocuteurssur www.bretagne-innovation.fr
  4. 4. Des conseillers à l’écoute4
  5. 5. Des entreprises bienaccompagnées5AB ACTIV LABORATOIRES& Roland Conanec /CBB DéveloppementASTA BUEN& Françoise Duprat /Technopôle Brest-IroiseBARNHAVEN PRIMROSES& Christophe Bazinet / VegenovBREIZHAIR CONCEPT& Eric Perchais / OseoCPP& Emmanuel Remeur / CCI MorlaixDEL INGENIERIE& Estelle Keraval /Technopole ADIT AnticipaDIATEC& Christian Petton / AristFAST SUSPENSION& Thierry Lucas / InpiFIIISH& Julie Martet & DominiqueChamoux / CCI BrestGAEC DE KERGREGUIN& Véronique Lemonon /Pôle Innovation du Pays de MorlaixGBP ENVIRONNEMENT& Jean-Erik Blochet /Zoopôle DéveloppementJOSSO& Virginie Fray / CCI MorbihanKORILOG& Jocelyne Le Seyec /CRITT Santé BretagneLAISNE FRERES& Françoise Montiège / CCI RennesLUDIKENERGIE& Jean-Marc Thouélin /Institut MaupertuisPLURIELLES& Amélie Gossens / Neve’oSWAR (ex Rebloch’head)& Blandine Lagain / BreizpackSEAWAYS& Yann Dollo & Christelle Marécaille/ Lorient Technopole InnovationsT.I.B.& Luc Besnard / Arist06081012141618202224262830323436384042Sommaire
  6. 6. 6Roland Conanec - CBB DéveloppementRennes (35)“AB Activ Laboratoires est une toute jeune entreprise axéesur le développement de produits innovants. Je connais ses dirigeantsdepuis plusieurs années, lorsqu’ils faisaient partie d’une autre société,et nous avons mis en place un accompagnement “de confiance”.Ils savent qu’ils peuvent compter sur l’expérience de la structure,et sur la mienne, pour les aider à se poser les bonnes questions,leur apporter un regard extérieur, leur permettre d’avoir le reculdont tout entrepreneur a besoin, et pour les faire bénéficierde l’expertise de tout un réseau. Une PRDI a financé une étudetechnique de validation de produits et une demande pour une aidede faisabilité a été déposée auprès d’Oséo. Nous avons égalementpermis à la société de trouver un local sur l’Agrocampus de Rennes.Au-delà d’un accompagnement du projet d’innovation techniqueet de marketing d’AB Activ, CBB Développement a étépour l’entreprise une porte d’entrée sur le réseau.”Contact :T. 02 99 38 33 30roland.conanec@cbb-developpement.comPRDI pour une étude techniqueDépôt pour une aide de faisabilitéOséo / Région Bretagne20122013les coups de poucele conseiller
  7. 7. 7Matthieu Besnard - Le co-dirigeant“J’ai eu l’occasion de travailler antérieurement avec RolandConanec. C’est donc naturellement que je lui ai présentémon projet dès son origine. Je voulais avoir son avis d’experten innovation, en biotechnologies et en nutrition santé.Suite à ses conseils, nous avons retravaillé notre stratégieet notre projet a pris de la consistance. Il nous a aidésà constituer un dossier afin d’obtenir une PRDI pour la miseau point de la formulation innovante de notre premierproduit. Il est à chaque fois de bon conseil, et nous meten réseau avec d’autres professionnels, et d’autres structures.C’est grâce à lui, par exemple, que nous sommes aujourd’huiinstallés dans l’incubateur d’Agrocampus. Nous souhaitonsà présent étoffer notre gamme avec des produits finisinnovants, notamment en développant des ingrédientsspécifiques. Roland Conanec nous a aidés à monterun dossier de demande d’aide à l’étude de faisabilitéauprès d’Oséo. C’est une vraie personne ressource.”AB activEffectif : 2 co-gérants + stagiaireCA 2012 : 31 K€Contact : 02 23 48 56 71matthieu.besnard@ab-activ.comwww.activ-complementsbio.frCompléments nutritionnelsbiologiques à effet santé validéscientifiquementPeumerit Quintin (22)laboratoirel’entreprise
  8. 8. 8Françoise Duprat - Technopôle Brest-IroiseBrest (29)“André Le Gall est un patron-pêcheur qui s’est penchéen 2009 sur la problématique de l’échouage des algues vertessur les grèves de la rade de Brest. Il a effectué des essais de chalutage,et perfectionne depuis son dispositif de récolte. Nous avons été misen contact avec lui par le biais de Brest métropole océane : il souhaitaitpouvoir protéger son dispositif et voir comment passer d’une phaseexpérimentale à une phase de production. Nous avons activéune PRDI pour le dépôt d’un premier brevet. J’accompagne Monsieuret Madame Le Gall dans leur projet d’entreprise par une mise en réseauet l’identification des différents maillons de la chaine de valorisationdes algues. Je les aide à développer ce projet au sein de leur activitéde pêche pour qu’il devienne une activité rentable. C’est un projetintéressant qui permet d’introduire innovation et diversificationdans une filière traditionnelle. Il a un potentiel de développementréel et une portée environnementale particulièrement intéressantepour la Bretagne.”Contact :T. 02 98 05 63 11francoise.duprat@tech-brest-iroise.frPRDI pour le dépôt d’un premier brevet2013le coup de poucela conseillère
  9. 9. 9André Le Gall - Le dirigeant“Lorsque j’ai imaginé un procédéde ramassage d’algues vertes en merpour éviter les échouages, j’ai naturellementréalisé un prototype, puis un deuxièmeque j’ai amélioré. Ces deux idées ont étécopiées, et j’ai pris conscience qu’il fallaitque je protège ce que je créais. J’ai contactéBrest métropole océane, où on m’a orientévers le Technopôle Brest-Iroise. FrançoiseDuprat m’a aidé à obtenir une aide financièrepour le dépôt de brevet d’un troisièmeprototype. Je suis actuellement en attentede l’accord d’industriels, de plates-formesde compostage ou de communautésde communes intéressés par la valorisationdes algues. Je suis accompagnédans ma démarche par Eric Vandenbroucke,le directeur adjoint du Technopôle Brest-Iroisequi travaille sur la structuration de la filièrealgue.”Asta BuenEffectif : 2CA 2012 : 90 000 €Contact : 06 85 08 06 46astabuen@orange.frArmement de pêchePlougastel-Daoulas (29)l’entreprise
  10. 10. 10Christophe Bazinet - VegenovSaint-Pol-de-Léon (29)“En allant rencontrer Lynne et David Lawson, ce fut la découvertede 75 années de renommée et de passion pour les primevères.En échangeant sur leur expérience au quotidien, j’ai pu identifierdes procédés biotechnologiques susceptibles d’accélérerleur programme de création de variétés innovantes de Primula acaulis.La mise en relation avec un prestataire a permis le développementd’un protocole de culture in vitro, et l’accès à un outil performantpour la propagation à façon de leurs créations exclusives.Lors de l’établissement d’un partenariat avec un multiplicateur,Lynne et David Lawson ont également bénéficié d’un accompagnementet d’un transfert technologique. Outre cet apport d’expertisetechnique, j’ai prodigué des conseils en matière de stratégiepour la protection industrielle et la promotion de leurs inventions.Au quotidien, l’entreprise Barnhaven Primroses trouve auprèsde Vegenov un soutien tant pour assurer sa compétitivitéque pour trouver les partenaires adéquats.”Contact :T. 02 98 29 06 44bazinet@vegenov.comPRDI pour le développement d’un procédéde multiplication de variétés innovanteschez Primula acaulis (primevères).2010le coup de poucele conseiller
  11. 11. 11Lynne et David Lawson -les dirigeants“Nous avons repris l’entreprisequi existe depuis plus de 75 ans, et jouitd’une renommée mondiale. L’interventionde Christophe Bazinet a permis de clarifiernos souhaits, de faire éclore des idéespour le développement de notre société.Nous avions déja pensé faire appelà des procédés in vitro pour la multiplicationde certaines de nos variétés, mais c’étaitresté à l’état d’idée : il n’est pas facilepour une petite entreprise de savoir à quellesportes frapper pour avoir de bons conseils,pour trouver les bons partenaires. ChristopheBazinet a su nous orienter, et la PRDI a permisde financer le procédé de culture in vitro.Sans ces aides, nous ne nous serionspas lancés.”BarnhavenPrimrosesContact : 02 96 35 68 41info@barnhaven.comwww.barnhaven.comCréation et commercialisationde variétés de primevèresPlestin les Grèves (22)l’entreprise
  12. 12. 12Eric Perchais - OséoRennes (35)“J’ai connu Rodolphe Bourdet via l’agence de développement Vipe(Vannes Innovation Promotion Expansion), qui accompagne Breiz’HairConcept. Il avait imaginé un concept de bac de lavage des cheveuxpour salons de coiffure, réglable et ergonomique, destiné au confortdes clients comme des coiffeurs. Rodolphe Bourdet avait déja bienavancé dans son projet, mais il lui fallait un financement pourdévelopper sa gamme. J’ai prescrit une PRDI pour finaliser des étudesliées à la conception du bac de lavage. Le produit est aujourd’hui sortiet est référencé par la Carsat des Pays de la Loire. Rodolphe Bourdetvise un référencement national et, à ce titre, il sera subventionnéà 50% à l’achat. La fabrication a été confiée à des entreprisesde la région. Oséo pourra accompagner Breiz’Hair Conceptdans ses besoins de financements pour la production à venir,et mettre à sa disposition des outils d’aide à l’exportation.”Contact :T. 02 99 29 81 58eric.perchais@oseo.frPrêt d’honneur de 15 k€ auprès de PVIR(Pays de Vannes Initiative Réseau)PRDI de 10 k€ pour des études pour la conceptiond’un bac de lavage ergonomiquePré-diagnostic propriété industrielle201220122012les coups de poucele conseiller
  13. 13. 13Rodolphe Bourdet - Le dirigeant“J’ai conçu un bac de lavage breveté qui génère un meilleurconfort pour le client et réduit l’apparition de troublesmusculo-squelettiques pour le professionnel. La versionhydraulique a été certifiée par l’Apave*, la version électriquedevrait l’être fin mai 2013. Lorsqu’on dirige une TPE, il fautavoir plusieurs casquettes mais on ne peut pas maîtriserparfaitement tous les sujets : les conseils et les échangesque j’ai eus avec Oséo et avec VIPE, l’agence économique localesont des aides précieuses. De même, l’innovation, synonymed’ambition, implique des risques budgétaires, des fraisd’études non négligeables, et l’accompagnement financierde la Région ainsi que d’autres organismes publicsest important. Si je devais me lancer à nouveau dans l’aventure,je prendrais contact avec les conseillers du réseau encoreplus en amont que je ne l’ai fait. Quand on a un projet,qu’on est convaincu de son bien-fondé, on a hâte de passerles haies et de franchir la ligne d’arrivée. Il ne faut pourtantpas griller les étapes.”* Le groupe Apave accompagne entreprises et collectivitésdans la maîtrise des risques techniques et environnementaux.Effectif : 1CA 2012 : 30 k€Contact : 02 97 48 35 53r.bourdet@breizhair-concept.comwww.breizhair-hair-concept.comMobilier design et ergonomiquepour salons de coiffureMuzillac (56)Breiz’hairconceptl’entreprise
  14. 14. 14Emmanuel Remeur - CCIT de MorlaixMorlaix (29)“Lorsque Franck Levillain a pris en 2010 les rênes de CPP, il a réorganiséles projets et la stratégie de l’entreprise pour développer de nouveauxconcepts et services. Il a ainsi imaginé du mobilier en kit pourles professionnels, adapté aux salons et expositions. Démontableset remontables en quelques minutes, rangeables dans un petitvolume comme un coffre de voiture, chaises, tables ou cloisonsde stands sont, en outre, personnalisables. Afin de vérifierla pertinence du projet et avant d’engager des frais de dépôt de brevet,j’ai demandé à l’ARIST Bretagne de réaliser un pré-diagnostic propriétéindustrielle. La confirmation nous a permis d’engager un processusde dépôt de brevet et d’obtenir une aide financière (PRDI) poursoutenir l’action d’innovation de la société. De plus, nous échangeonsrégulièrement vers d’autres pistes d’innovation et de développementpour la société.”Contact :T. 02 98 62 39 39emmanuel.remeur@morlaix.cci.fr• Pré-diagnostic propriété industrielle• PRDI pour une recherche d’antériorité,la rédaction et le dépôt d’une demandede brevet français2012les coups de poucele conseiller
  15. 15. 15Frank Levillain - Le dirigeant“Sans Emmanuel Remeur de la CCI de Morlaix, je n’auraispas pensé à demander une aide financière pour développermon projet de mobilier en kit à usage professionnel (salons,animations, événementiels). J’étais loin d’imaginer que ce genrede trouvaille pouvait générer un quelconque appui.En 2010, lorsque j’ai repris la société (alors axée sur l’enseigneet la signalétique, ndlr), je savais ce que je voulais en faireet que les finances seraient très serrées. Alors bien sûr, la PRDIa été une aide non négligeable. J’aurais fait sans si j’y avaisété obligé, j’aurais trouvé d’autres solutions, mais elle a étéla bienvenue ! Si je ne pensais pas à demander un soutien,c’est aussi parce que je croyais qu’il fallait déplacerdes montagnes pour obtenir quelque chose, et que j’avais autrechose à faire... Emmanuel Remeur m’a épaulé, m’a communiquéles coordonnées des cabinets conseils auxquels je pouvaism’adresser, bref, m’a fait gagner du temps. On échangede façon régulière, il fait de la veille pour nouset m’accompagne dans ma réflexion sur l’avenirde mon entreprise.”Effectif : 3 salariésCA 2012 : 360 K€Contact : 02 98 24 96 80contact@cppvotreimage.frwww.cppvotreimage.frNomad’Kit :communication et mobilier en kitLandivisiau (29)CPPl’entreprise
  16. 16. 16Estelle Keraval - ADIT, Technopole AnticipaLannion-Trégor (22)“Del Ingénierie conçoit et commercialise des produits d’éclairageà LED permettant des rendements supérieurs aux produits existants.La société produit en France et notamment en Bretagne. J’accompagneDel Ingéniérie depuis plus de 2 ans. Basé sur une relation de confianceentre l’entreprise et la technopole et sur une totale transparencedes dirigeants, l’accompagnement se fait au plus proche des besoinsde l’entreprise. J’ai guidé Yvan Camuset et François Bousseaudans la structuration de leur société, la recherche d’aides financières,la mise en réseaux, les relations avec les banques et le montagede leur business plan. Aujourd’hui, je les soutiens dans leur recherched’investisseurs pour accompagner la croissance de leur société.C’est un travail effectué pas à pas dans les différentes phasesde développement de la société.”Contact :T. 02 96 05 41 70estelle.keraval@technopole-anticipa.comPrêt d’honneur Initiative TrégorInnov’armor - aide à l’innovation CG 22CREInnov – aide à la structuration de projetCréarmor - aide à la création2012201220112011les coups de poucela conseillère
  17. 17. 17Yvan Camuset - Le dirigeant“La technopole nous accompagne depuis nos débuts.Estelle Keraval nous a été très utile par ses conseilsdans différents domaines liés à la création de la société.Très professionnelle, elle nous a déchargés du travailde recherche de subventions, nous permettant de nousconsacrer entièrement à notre métier, au développementde nos produits et au montage de l’entreprise : ça a étéun gain de temps énorme, et les financements sont arrivésau bon moment. Estelle Keraval continue à accompagnerle développement de Del Ingenierie. Elle sait se rendredisponible, elle est avec nous à 300% : nous organisonsactuellement une levée de fonds, et elle me contacterégulièrement par mail. Un tel engagementest plus qu’appréciable.”Effectif : 2CA 2012 : 300 K€Contact : 02 56 39 29 82info@del-ingenierie.frwww.del-ingenierie.frSolutions d’économie d’électricitésur les éclairagesLannion (22)Del ingenieriel’entreprise
  18. 18. 18Christian Petton - ARIST BretagneRennes (35)“Diatec est un constructeur de machines capable de releverles challenges les plus variés dans le domaine de la mécanisationindustrielle. Il souhaite développer une activité constante grâceà un produit d’avenir. Ce projet ambitieux apporterait une solutionpour résoudre le problème du stockage de l’énergie issue des énergiesrenouvelables. Ce système porte sur la réalisation d’un dispositifmécanique réversible destiné à améliorer le rendement et l’autonomiedes petites et moyennes installations de production d’électricité.L’ARIST a effectué une recherche internationale afin de listerles brevets existant autour du procédé que Diatec souhaite utiliser,et d’identifier les publications scientifiques traitant du sujet.Il nous fallait être certains qu’il n’y avait pas d’obstacleau développement du système. Suite à ces études, nous avonsrecommandé une protection par un dépôt de brevet. DelphineLegras, conseiller Oséo, a permis l’obtention d’une aide de l’entreprisepublique afin de financer cette étude de faisabilité et de brevetabilitédu système.”Contact :T. 02 99 25 41 25christian.petton@bretagne.cci.frPré-diagnostic PIAide Oséo / Région Bretagne pour une étudede faisabilité20112013les coups de poucele conseiller
  19. 19. 19Jean-Paul SAUVEE - Le dirigeant“Nous avons obtenu une aide co-financée par Oséo et la RégionBretagne pour financer une étude de faisabilité concernantun système mécanique innovant pour récupérer et convertirtoute forme d’énergie (solaire, thermique, éolienne, mécanique,électrique, etc.), la stocker pendant plusieurs moiset la restituer sous forme d’électricité. Ce système permet,entre autres, de stocker et lisser la production des systèmesliés aux énergies renouvelables. Nous souhaitions développercette idée depuis plusieurs années, mais nous étions bloquéspour des raisons budgétaires. Nous avons ainsi pu validerla pertinence de notre projet, et nous assurer,grâce à une étude de brevetabilité réalisée par l’ARIST,qu’il n’existait pas de procédé semblable sur le marché.Nous réalisons actuellement une maquette pour validernotre process, et recherchons des partenaires ayantune expérience industrielle pour développer un produitcommercialisable. Un dépôt de brevet est à l’étude,et nous commençons à avoir des contactsavec des organismes intéressés par notre projet.”Effectif : 10CA 2012 : 1 150 000 €Contact : 02 99 74 01 71contact@diatec-machinedeproduction.comwww.diatec-machinedeproduction.comEquipements de productionsur mesure pour l’industrieVitré (35)Diatecl’entreprise
  20. 20. 20Thierry Lucas - INPIRennes (35)“Fabien Glatre souhaite développer un nouveau type de suspension :via l’INPI, nous lui avons proposé la mise en place d’un pré-diagnosticpour répondre à ses questionnements sur la liberté d’exploitationdu système, pour vérifier que la technique était brevetable. Le pré-diagnostic repose sur une analyse objective et qualifiée, et permetà une entreprise d’évaluer, à partir d’un état des lieux, ses enjeuxde propriété industrielle. Il prend en compte l’ensemble des outilsde protection industrielle mobilisables au sein de la société ;c’est aussi l’occasion d’aborder la protection du design et des signesdistinctifs (marque), les aspects “confidentialité”. Cet éclairageamont renseigne sur l’opportunité de déposer ou non un brevet :tout n’est pas brevetable. L’exploitation de l’innovation qu’on pensaitbreveter peut aussi porter atteinte à un droit antérieur. Les recherchesd’antériorité dans le domaine et sur les disponibilités sont essentielles.Les conclusions du pré-diagnostic permettent à Fabien Glatre d’étudieractuellement l’opportunité de déposer un brevet.”Contact :T. 0820 21 32 13tlucas@inpi.frPré-diagnostic propriété industrielle2012le coup de poucele conseiller
  21. 21. 21Fabien Glatre - le dirigeant“Le produit que nous souhaitons fabriquer contourneun brevet actuel. L’INPI nous a proposé de faire réaliserun pré-diagnostic par un de ses conseillers. La propriétéindustrielle est un domaine qui exige de la maîtrise.On ne s’improvise pas spécialiste. Thierry Lucas en est un,il connaît son sujet et c’est appréciable. Il a passé plusieursheures dans l’entreprise, a pris le temps d’effectuerdes recherches, d’étudier les recours possibles,de me renseigner sur l’existant. Il m’a orienté versun cabinet pour la production. Il a su se rendreindispensable. Son diagnostic est aujourd’hui terminé,pourtant il a la gentillesse de continuer à me répondre quandje le questionne. Il est disponible et consciencieux. Je pensem’orienter vers un dépôt de marque et de plans, dès quej’en aurai le temps. Les entreprises innovantes ne saventpas assez qu’elles peuvent bénéficier gratuitementd’un pré-diagnostic PI, c’est dommage ! J’en parle autourde moi, et j’encourage les dirigeants que je connaisà en faire la demande.”Effectif : 3CA 2012 : 250 000€Contact : 02 96 34 17 74fabien@fastsuspension.comwww.fast-suspension.comFabrication et réparationde suspensions pour VTTPlestan (22)FastSuspensionl’entreprise
  22. 22. 22Julie Martet et Dominique Chamoux - CCI BrestBrest (29)“Fiiish est une TPE, créée fin 2009, dont l’activité commercialea démarré en octobre 2010 avec le lancement de son produit phare,le Black Minnow, un leurre souple pour la pêche récréative. Précédéed’un échange sur le propriété industrielle avec Christian Pettonde l’ARIST, une PRDI montée par mon collègue Dominique Chamouxa permis à Fiiish de financer un dépôt de brevet pour ce produit.Conseillère référente du programme SIDE, j’accompagne FrédéricOrlach dans la croissance de sa société, depuis le lancementde produits innovants jusqu’au développement à l’international,en passant par la consolidation du marché français. Je vaisprochainement revoir Frédéric Orlach pour l’aider à structurersa société, à identifier les points de vigilance afin d’avoir sans cesseune avance sur la concurrence. Cette année, l’entreprise va se doterd’une unité RD pour réaliser des prototypes. Elle va égalementrenforcer sa structure commerciale par un plan de recrutementsur 3 ans. Le montage des dossiers de financement est en cours.”Contact :T. 02 98 00 38 71julie.martet@cci-brest.frPRDI pour un dépôt de brevet• Intégration au dispositif SIDE(Structurer l’innovation pour le développementde l’entreprise)• Fiiish a reçu en 2011 le Trophée de l’innovationau “Salon européen des pêches en mer” à Nantes20102012les coups de pouceles conseillers
  23. 23. 23Frédéric Orlach - le dirigeant“Dominique Chamoux, conseiller entreprise à la CCIde Brest, nous a permis, dès nos débuts, d’aborder les chosesd’une manière professionnelle et structurée. Nous avionsun produit à commercialiser. Dans un premier temps,la CCI nous a mis en relation avec l’ARIST pour échangersur la propriété industrielle. Echange qui a abouti à un dépôtde brevet financé par une PRDI. La procédure s’est faitenaturellement, sans heurt : elle aurait certainement été pluscomplexe à gérer sans accompagnement, et aurait pesé surles finances de l’entreprise. L’accompagnement de Julie Martetest également intéressant : elle m’a proposé d’intégrerle dispositif SIDE dont un des atouts, à mon sens,est de rompre l’isolement inéluctable que connait tout jeunechef d’entreprise. SIDE permet de se connecter au réseau,d’échanger avec des dirigeants locaux, de faire partied’un “tissu” : c’est important pour le moral. Quand on dirigeune entreprise, on a naturellement tendance à faireles choses soi-même. Je m’appuierai pourtant de plusen plus sur l’accompagnement que je trouve structurant.”Effectif : 3 associés + 3 ETPContact : 02 98 840 828fred@fiiish.frwww.fiiish.frwww.facebook.com/pages/Fiiish/139318416116417Produits destinés à la pêche grand publicBrest (29)Fiiishl’entreprise
  24. 24. 24Véronique Lemonon - Pôle innovationdu Pays de MorlaixMorlaix (29)“Dès 2006, Pascal Roué s’est interrogé sur la diversificationde son activité de maraîchage via la valorisation de l’artichaut.Le GAEC de Kergreguin, adhérent de la Coopérative La Bretonne,a fait appel à ADRIA Développement qui a validé le procédéet le type de conditionnement de l’Arti-Frais, cuit à la vapeuret prêt à être consommé. En 2012, par le biais d’un financementPRDI, le procédé est transféré dans l’unité de production du GAEC.En partenariat avec Françoise Duprat, une collègue du TechnopôleBrest-Iroise, j’accompagne Pascal Roué dans les différentes étapesde son projet, depuis l’étude de marché qui a permis d’identifierde nouvelles pistes de commercialisation potentielles jusqu’aulancement sur site de production, en passant par l’obtentiond’aides publiques.”Contact :T. 02 98 62 39 57veronique.lemonon@paysdemorlaix.comPRDI pour assistance au lancementdu produit sur le site de production(avec ADRIA Développement)Dispositif régional CREInnovLauréat du prix Innovafel (concours nationalde l’innovation en fruits et légumes)201220122010les coups de poucela conseillère
  25. 25. 25Pascal Roué - Le gérant“L’accompagnement des conseillers du Réseau bretonde l’innovation et les études d’ADRIA Développement*ont été essentiels. Je suis agriculteur, je me suis lancédans un nouveau métier - la transformation de mes produits -et je n’aurais rien pu faire sans ces appuis extérieurs.Grâce au financement de la coopérative La Bretonne, en 2006,et à une PRDI, j’ai pu lancer les premières études avec ADRIADéveloppement. Mis en vente dans trois supermarchésde la région l’été dernier, l’Arti-Frais a été très bien accueillipar les consommateurs. Le concept Arti-Frais a par ailleursremporté le 1erprix Innovafel au salon international des Fruits Légumes d’Avignon, le 23 octobre 2012. Fort de ces succès,le projet va se moderniser pour la saison 2013 afin d’augmenterles capacités de production pour satisfaire de nouveaux clientssur l’ensemble du territoire national, mais peut-être aussià l’export.”* Institut technique agro-industriel en RD installé à QuimperContact : 02 98 69 38 19kergreguin@orange.frdirection.coop@orange.frTransformation de l’artichauten produit prêt à consommerSaint-Pol de Léon (29)GAECKergreguinl’entreprise
  26. 26. 26Jean-Erik Blochet - ZOOPOLE développementPloufragan (22)“GBP Environnement commercialise à l’usage des vétérinairesdes flores bactériennes vivantes pour le traitement des déchetsorganiques d’origine animale. Ces flores d’environnement,utilisées en présence des animaux, sont pulvériséessur les litières et concourrent à la réduction des nuisancesgénérées par les déchets organiques issus du métabolisme.GBP Environnement a fait appel à un prestataire reconnupour identifier les flores bactériennes d’environnementet les quantifier dans leur action de nettoyeur biologique.La PRDI a financé cette intervention. ZOOPOLE développementsuit Yannick Berraute depuis 2010. Cet accompagnementdans la durée, et qui monte en puissance, touche aux différentsvolets de l’innovation : la construction de la RD, la recherched’outils financiers pour soutenir la promotion commerciale,les ressources humaines.”Contact :T. 02 96 76 61 61jean-erik.blochet@zoopole.asso.frSubvention du Conseil général des Côtes d’Armorpour une aide au recrutementPré-diagnostic propriété industriellePRDI pour une étude analytique (biologiemoléculaire)201020112012les coups de poucele conseiller
  27. 27. 27Yannick Berraute - le dirigeant“Que ce soit sur le plan technique, administratifou scientifique, le dossier a été très bien mené par Jean-ErikBlochet et le Dr Dabert de l’IRSTEA*. C’est vers eux que j’orienteles sociétés avec lesquelles je travaille lorsqu’elles fontde la RD. Si tous les dossiers pouvaient être traités comme ça,ce serait parfait ! Je ne sais pas si nous aurions fait appelà l’IRSTEA si nous n’avions pas obtenu d’aide pour financerles études de ce prestataire de référence. L’entreprise auraitforcément été pénalisée. Grâce à ces analyses, nous seronsles premiers à fournir la preuve scientifique du rôle actifdes bactéries apportées dans le traitement des effluentssolides. C’est un vrai avantage concurrentiel. Nous pourronségalement envisager, dans les années à venir, de mettreen oeuvre les techniques utilisées pour d’autres produitsde l’entreprise dans un programme de RD plus ambitieux.”* Institut national de recherche en sciences et technologiespour l’environnement et l’agriculture (ex Cemagref)Effectif : 3CA 2012 : 600 K€Contact : 06 07 38 78 92y.berraute@gbpenvironnement.comwww.gbpenvironnement.comCompostage biologique des déchetsorganiquesPlénée-Jugon (22)GBPEnvironnementl’entreprise
  28. 28. 28Virginie Fray - CCI du MorbihanLorient (56)“La CCI organise chaque année les Trophées de l’Innovation 56,concours réservé aux porteurs de projets et aux entreprisesdu Morbihan. Lors de l’édition 2012, le jury a souhaité mettre Jossoà l’honneur, en lui attribuant son Coup de cœur pour son innovationsociale. La mise en place d’une fonction “assistance sociale” au seinde l’entreprise a séduit les jurés. Consciente que tout accidentde la vie a un retentissement sur le bien-être du salarié doncsur sa capacité à travailler dans des conditions de sécuritéet de sérénité suffisantes, la direction de Josso a créé un servicedestiné à écouter, soutenir et accompagner les salariésqui connaissent des difficultés (divorces, problèmes financiers,relations conflictuelles avec des institutions...). Josso apportela preuve que l’innovation n’est pas seulement technique,mais également organisationnelle. La CCI accompagne l’entreprisedepuis plusieurs années dans ses projets, dont certains ont étésoutenus financièrement par le Département et la Région Bretagne(innovation, immobilier, conditions de travail, équipements, conseil...).”Contact :T. 02 97 02 40 00v.fray@morbihan.cci.fr• ARI (aide à la ré-industrialisation) : Etat• Aide à l’immobilier : Département 56• ARDC (avance remboursable) : Région Bretagne• ACTEM (aide pour amélioration des conditionsde travail) : Département 56NOVATEC (aide à l’Innovation ) : Département 56PRDI20122010les coups de poucela conseillère
  29. 29. 29Saïd Bakhtous - le directeur administratifet financier, responsable RH“Josso est une entreprise familiale qui connaitun turn-over très faible. Il existe un lien fort entre l’entrepriseet nos salariés, que nous tenons à conserver. Nous travaillonsainsi depuis longtemps sur l’amélioration des conditionsde travail, sur la réduction des TMS*, sur la sécurité,sur la qualification de nos ouvriers. Confrontés au mal-êtreévident de certains salariés – baisse de productivité,refus d’aller en pause ou de discuter avec les collègues –,nous avons décidé de mettre en place un servicequi permettrait à ces personnes plutôt “taiseuses” d’exposerleurs problèmes et d’y chercher, avec nous, une solution.Tout le monde est gagnant : le salarié qui sort la tête de l’eauet retrouve de la sérénité, l’entreprise qui conserve un ouvrierà nouveau productif. Les RH ne doivent pas s’arrêterà la sphère professionnelle. La distinction obtenueaux Trophées de l’Innovation est une belle reconnaissance.Elle nous encourage à aller plus loin.”* Troubles musculo-squelettiquesEffectif : 70CA 2012 : 12 000 K€Contact : 02 97 74 70 00info@josso.comwww.josso.comFabrication de palettes en boisLe Roc Saint André (56)Jossol’entreprise
  30. 30. 30Jocelyne Le Seyec - CRITT SANTÉ BRETAGNERennes (35)“Korilog est une société de bio-informatique spécialiséedans les logiciels de comparaison de séquences biologiques.L’entreprise a participé avec l’équipe Genscale du centre InriaRennes-Bretagne Atlantique à un programme collaboratifde recherche de la Région Bretagne. Ce projet nommé KORIPLAST,accompagné par le CRITT Santé Bretagne, s’est étalé sur 18 moiset a abouti au développement de KLAST, un logiciel très innovantdans le domaine du séquençage de nouvelle génération en général,et de la métagénomique en particulier. Les performances de KLASTdépassent celles des logiciels de référence existants. J’accompagnePatrick Durand depuis qu’il a créé Korilog, avec notamment une miseen relation avec le réseau Biogenouest en Bretagne et Pays de la Loire,dont je coordonne aussi les plates-formes technologiques en sciencesdu vivant et de l’environnement.”Contact :T. 02 23 23 45 85jocelyne.leseyec@univ-rennes1.frProgramme collaboratif de recherchede la Région Bretagne (KORIPLAST)20122011le coup de poucela conseillère
  31. 31. 31Patrick Durand - le dirigeant“Le projet KORIPLAST a été très important pour notre société,puisqu’il a permis de développer une technologie qui nousplace dans le club des fournisseurs de technologie de calculà haute performance pour la génomique. Seul, il nous auraitété vraiment difficile de mener cette action.Ce qui a été très intéressant, c’est de travailleravec un laboratoire de recherche (l’INRIA), et d’obtenirdes financements de la Région Bretagne pour ne pas avoirà supporter la totalité des frais de RD qui sont conséquents.Sachant que la RD est indispensable pour resterdans la course face à la concurrence, toute aideest la bienvenue. Jocelyne Le Seyec nous a épaulés bienen amont de ce projet, nous a accompagné pendantson déroulement, et a participé à la préparation du bilan.Le développement de la gamme de logiciels issue de KORIPLASTnous a amenés à changer d’activité : de prestataire de services,KORILOG est devenue fournisseuse de la technologie KLAST.”Effectif : 4CA 2012 : 60 K€Contact : 09 60 36 80 38pdurand@korilog.comwww.korilog.comLogiciels scientifiquesQuestembert (56)Korilogl’entreprise
  32. 32. 32Françoise Montiège - CCI RennesRennes (35)“L’entreprise Laisné Frères a été reprise en 2010 par Xavier Charron.À nouveau dirigeant, nouvelle stratégie : pour se développersur un marché en baisse et se différencier de la concurrence, XavierCharron a fait le choix d’une triple innovation. Nouveau matériau,nouveau marché, nouveau business modèle placent la sociétéen rupture avec les acteurs traditionnels de la fabricationpour cuisinistes. J’ai fait le point avec le dirigeant sur ses projetsinnovants, lui ai présenté les différents financements et aidesà l’innovation auxquels il pouvait prétendre. Je l’ai accompagnépour le montage du dossier de PRDI. Ce dispositif a permisde financer une partie de la prestation d’un designer, chargé de créerune gamme innovante pour salles de bain. Le recours à un designerétait une première pour l’entreprise. Je continue à suivre les projetsen cours et le développement de la société.”Contact :T. 02 99 33 66 23fmontiege@rennes.cci.frPRDI pour financer la prestation d’un designer2012le coup de poucela conseillère
  33. 33. 33Xavier Charron - Le gérant“Nous souhaitions diversifier notre production,innover, proposer à nos clients des produits finis qui nouspermettraient de nous inscrire dans une démarche pertinentede différenciation. Nous sommes plus artisan que créateur,nous avons donc ressenti le besoin de faire appel à quelqu’unqui saurait faire le lien entre notre expérience, nos savoir-faire, nos envies et les exigences du marché.Françoise Montiège s’est bien saisie de notre problématique,et a su nous conseiller. La PRDI a permis de financerl’intervention du designer Richard Gandon. Il s’est appuyésur nos compétences et les matériaux que nous travaillonshabituellement, a introduit de nouvelles matières, de nouvellesformes, pour faire émerger une gamme originale en ruptureavec les acteurs traditionnels du marché.”Effectif : 65CA 2012 : 9 M€Contact : 02 99 13 11 09contact@laisne-sa.comwww.laisne-sa.comPlans de travail pour cuisineset salles de bainLa Chapelle des Fougeretz (35)Laisnéfrèresl’entreprise
  34. 34. 34Jean-Marc Thouélin - Institut MaupertuisBruz (35)“Spécialisée dans les animations ludiques destinées à sensibiliserle public aux problématiques de consommation énergétique,l’entreprise Ludikenergie a eu besoin de réaliser rapidementun démonstrateur afin de prouver l’intérêt de son offre. Il s’agissaitde développer un applicatif sur tablette destiné à être présentéau cours d’un évènement proche à des clients potentiels. Il fautsouvent du temps pour monter les dossiers afin d’obtenir des aidespubliques. L’un des avantages de la PRDI, c’est qu’elle peut être vitedélivrée : il n’a fallu qu’une quinzaine de jours pour que l’entrepriseen bénéficie. Je me suis impliqué dans la rédaction du dossier, boucléen quelques heures, et le feu vert a été rapide. Cette prestationest un atout pour les PME et TPE qui ont parfois besoin d’un soutienfinancier immédiat. Les conseillers sont là aussi pour accélererle processus.”Contact :T. 02 99 57 17 64jean-marc.thouelin@institutmaupertuis.frPRDI pour la réalisation d’un produit ludiqueet communicant pour sensibiliser le grand publicà la réduction de leur consommation énergétique2012le coup de poucele conseiller
  35. 35. 35Matthieu Penet -Le co-dirigeant“Nous avons été impressionnés par la rapiditéde prise de décision pour l’attributionde la PRDI. Entre le premier contactavec Jean-Marc Thouélin et l’obtentionde l’aide, il s’est écoulé un mois.Nous qui sommes habitués aux méandresde l’administration - il faut souvent des moiset des mois pour obtenir une aide - nous avonsété agréablement surpris, d’autant que nousavions une date butoir pour réalisernotre produit de monitoring. Nous n’avonspas bénéficié d’un accompagnementsur le plan technologique car notre projetétait au point, mais d’un suivi étapepar étape pour vérifier que tout se déroulaitbien comme convenu, d’un bilan et d’un appuien termes de communication.”Effectif : 2CA 2012 : NCContact : 06 75 61 50 39contact@ludikenergie.frwww.ludikenergie.frEco-animations alternativesRennes (35)Ludikenergiel’entreprise
  36. 36. 36Anne-Laure Andreu - NEVE’ORostrenen (22)“La SARL Plurielles met au point et commercialise une gammede produits Nomad’yo®pour laquelle elle a déposé un breveten 2011. Ces produits fermentés, substituts végétaux du yaourtà base de graines de céréales biologiques, présentent un fortpotentiel de développement. Christophe Favrot est suivi depuisquelques années par Christian Mao, conseiller entreprise à l’antenneCentre Finistère de la CCI de Morlaix. C’est ce dernier qui lui a conseilléde contacter NEVE’O. Après examen de son dossier et des souhaitsexprimés, Christophe Favrot a présenté son projet devant le comitéde chefs d’entreprises et d’experts. Ce comité qui fait la spécificitéet la force de NEVE’O lui a fait part de préconisations et de conseils.Christophe Favrot a apprécié ces échanges, qui lui ont permisde mieux appréhender sa stratégie et d’envisager son développementavec des atouts supplémentaires. C’est NEVE’O qui l’a orientévers le concours Innova bio, dont il a été lauréat.”Contact :T. 02 96 29 26 51agriculture@centre-ouest-bretagne.org1erprix régional en catégorie Emergencedu Concours national d’aide à la créationd’entreprises de technologies innovantes,organisé par le ministère de l’Enseignementsupérieur et de la Recherche, en partenariat avecOséo (subvention pouvant aller jusqu’à 40 000€)Lauréat du concours Innova’bio, organisépar Agrobio 35Intégration au dispositif NEVE’O201220122012les coups de poucela conseillère
  37. 37. 37Christophe Favrot - Le dirigeant“L’accompagnement de NEVE‘O nous a permis,et nous permet encore, de clarifier nos objectifs et de définirce qui est essentiel pour l’entreprise. Lorsqu’on est dansl’innovation, on est emporté par les événements, le calendrier :NEVE’O nous aide à prendre le recul nécessaire. Par sa veille,la structure nous informe des dispositifs auxquels nouspouvons prétendre et des concours qui nous sont ouverts :c’est ainsi que nous avons participé au Concours nationald’aide à la création d’entreprises de technologies innovantesdont nous avons été lauréat régional en 2012 (catégorieEmergence). Les chefs d’entreprises qui composent le comitéde NEVE’O portent un regard neutre sur les projets, formulentles questions que l’on a du mal à se poser sur les aspectséconomiques et humains… Quelle rentabilité peut-on espérer ?Quelle organisation pour la société, la place et les fonctionsdes personnes qui y travailleront ? Sur quels partenariatsfinanciers peut-on compter ? Un des membres de ce comiténous a même suggéré un nom pour le produit qu’on avaitdu mal à positionner. Je voudrais également souligner le rôlecapital joué par Christian Mao depuis les débuts de Plurielles :ce conseiller entreprise basé à l’antenne Centre Finistèrede la CCI de Morlaix nous accompagne avec le cœur…”Effectif : 1CA 2012 : 30 000 €Contact : 06 25 87 46 26nomad-yo@hotmail.frwww.nomad-yo.blogspot.frProduits alimentaires innovantsLa Feuillée (29)SARLPluriellesl’entreprise
  38. 38. 38Christelle Marécaille et Yann Dollo -Lorient Technopole InnovationsLorient (56)“La société Seaways développe des activités de métrologiedans les domaines maritimes et aéronautiques, qu’elle metnotamment au service de la course au large. Désireux de diversifierson activité, Pierre Bourcier a mis au point des drones de surfaceautonomes multimissions et multicapteurs, destinés aux mesuresen eau peu profonde ainsi qu’en conditions offshore. Ce systèmede mesures innovant utilise l’accoustique sous-marine. Nous avonsaccompagné le dirigeant dans sa réflexion de changement de cap ;nous l’aidons à trouver des contacts, des marchés, des partenaires.Pierre Bourcier cherchait un prestataire capable de traiterles données issues des capteurs embarqués des drones,et le financement nécessaire à ce partenariat : une PRDI a permisde financer une mission de traitement et d’interfaçage des données.Christelle Marécaille et moi-même apportons des compétencesdifférentes et complémentaires.”Contact :T. 02 97 88 23 23contact@lti-eurolarge.frPRDI pour une mission de traitementet d’interfaçage de données2012le coup de pouceles conseillers
  39. 39. 39Pierre Bourcier - Le dirigeant“Christelle Marécaille et Yann Dollo forment une équipeprofessionnelle, dynamique et efficace. Nous travaillonsen collaboration : nous avons des échanges réguliers et,une fois par an, je leur présente une de mes activités.C’est un exercice de style important pour moi. Leur appuiest indispensable : l’innovation ne peut se développeret être viable sans les subventions publiques ni les conseilsavertis des structures d’accompagnement. Elles organisentdes rencontres avec des industriels de la région avec lesquelsil me serait difficile d’échanger sans ces rendez-vous.En contre-partie, je réponds facilement aux demandesde participation à des séminaires, afin d’apportermon témoignage. J’ai bénéficié d’une PRDI qui m’a incitéà raisonner comme si j’avais un client à satisfaire et un produità livrer : ce n’est pas une subvention classique, attribuéeparfois sans contrepartie. Je me suis mis dans la positiond’avoir du résultat. Ce qui me pose problème, c’est la lenteurdu débloquage des aides attribuées : il faut parfois des moispour qu’elles soient versées.”Effectif : 1CA 2012 : 110 000 €Contact : 06 75 31 75 37pbourcier@seaways.frwww.seaways.frMétrologie pour activités maritimeset aéronautique et développementde drones de surfaceLa Trinité-sur-Mer (56)Seawaysl’entreprise
  40. 40. 40Blandine Lagain - BreizpackQuimper (29)“La marque Swar s’adresse à une clientèle de sportifs branchés :elle leur propose des produits haut de gamme, de qualité,avec un design différenciant. J’ai été mise en contactavec Grégory Malo par un collègue de Lorient Technopole Innovations,car le dirigeant souhaitait travailler sur l’emballage d’un casque.Le projet ne me paraissait pas abouti, et il m’a semblé plus pertinentde le perfectionner en faisant réaliser des plans par un vrai bureaud’études. Grégory Malo a suivi mon conseil, et une PRDI a permisde faire appel à un prestataire de qualité qui a travaillé sur des étudesde résistance, sur le design, sur l’épaisseur du casque. Le projet initiala évolué, à la satisfaction du dirigeant qui va commercialiserun casque techniquement haut de gamme, ergonomiqueet esthétique. Nous allons poursuivre notre collaborationen nous intéressant à l’emballage.”Contact :T. 02 98 10 02 00blandine.lagain@breizpack.netPRDI pour la réalisation de plans2011le coup de poucela conseillère
  41. 41. 41Grégory Malo - Le dirigeant“Je développe un casque “multi-sports” pour la pratiquedes sports de glisse, qui sera homologué pour différentesactivités (ski/snowboard/vélo/skate/aérien) et éventuellementles sports nautiques comme le wakeboard. Avant de rencontrerBlandine Lagain, j’avais identifié différents bureauxd’études pour travailler sur la réalisation des plans en vuede la production, mais je n’avais pas le financement nécessaire.En attendant que la situation se débloque, je me suis intéresséà l’emballage du futur casque : je veux un packaging original,esthétique, écologique et économique. J’ai été mis en contactavec Blandine Lagain par Lorient Technopole Innovations.Elle m’a présenté le réseau de l’emballage en Bretagneet m’a très bien conseillée. Je lui ai parlé du développementdes plans et du blocage que je subissais, et elle m’a aidéavec l’appui de LTI à obtenir une PRDI pour financerla prestation du bureau d’études. Aujourd’hui, les planssont développés, j’ai réalisé un business plan, j’ai lancéune collecte de fonds sur internet* pour financer les derniersprototypes qui serviront à réaliser nos commandes et passeren production. LTI et Blandine suivent l’évolutionde mon projet. C’est à chaque fois un plaisir de la voir,car elle me soutient et créée de l’émulation.”* Collecte sur www.octopousse.com, le site du crowfunding breton.Effectif : 3 personnesCA 2012 : 110 000 €Contact : 06 66 31 91 20gregory.malo@gmail.comcontact.swar@gmail.comwww.facebook.com/swar.frMatériel sportif haut de gammeLanester (56)Swarl’entreprise
  42. 42. 42Luc Besnard - ARIST BretagneRennes (35)“Patrice Leblevenec souhaitait reconcevoir ses produits.Il a fait appel à plusieurs structures publiques et privéesqui ont travaillé sur le même projet : un consultant qui accompagnele dirigeant dans le développement de l’entreprise, un experttechnique en mécanique, l’ARIST et Oséo, le financeur. PatriceLeblevenec voulait que nous réfléchissions ensemble au moyende réduire le prix de revient de ses produits, et de se différencierde la concurrence. J’ai animé, dans les locaux de TIB, des séancesde créativité regroupant, avec l’expert technique, des salariésdu bureau d’études et de la production, le chef d’atelier et le dirigeant.Il en est sorti une soixantaine de propositions. Celles qui ont étéretenues permettent de standardiser les produits en conservantl’adaptation à chaque site, de réduire les délais de livraison,de supprimer les tâches de mécano-soudure réalisées sur les sites.L’ARIST a été une brique dans un projet global, financé par une aideOséo à l’innovation.”Contact :T. 02 99 25 41 25luc.besnard@bretagne.cci.frAide Oséo à l’innovation2011le coup de poucele conseiller
  43. 43. 43Patrice Leblevenec -le dirigeant“Je voulais trouver de nouvelles idéespour améliorer un projet et les faire émergeren apportant de la méthodologie en interne.Faire appel à des experts différents a étéune réussite : chacun vient avec ses façonsde faire, ses compétences techniques,et leur mise en commun est stimulantepour toute l’entreprise. Les ateliers animéspar Luc Besnard ont été très positifs :ils ont permis de rassembler autourd’une table des personnes qui n’ont pasl’habitude de réfléchir ensemble. Ils ont cadrénotre façon de traiter la problématique, touten faisant jaillir des pistes auxquelles nousne pensions pas. Nous n’avons pas encoretout reconçu, le projet n’est pas abouti,mais on a des perspectives. Nos salariésapprécient de participer aux discussions,et même si ce n’est pas la norme pour tousles sujets qui demandent réflexion,nous avons renouvelé l’expériencede la mise en commun des idées.”Effectif : 25CA 2012 : 2,65 M€Contact : 02 99 43 77 24contact@tib-metal.comwww.tib-metal.comConception et réalisationde projets métalliquesBain de Bretagne (35)T.I.B.l’entreprise
  44. 44. les partenaires du réseauConseil régional de BretagneOséoDireccte BretagneINPI BretagneChambres de commerces et d’industrieterrritoriales de BretagneChambres de métiers et de l’artisanat de BretagneChambres d’agriculture de BretagneCentres techniques / CrittTechnopolesPôles de compétitivitéPlates-formes technologiquesUniversités, écoles d’ingénieurs, lycées techniqueset laboratoires de rechercheRetrouvez tous vos contacts sur :www.bretagne-innovation.fr©Création:www.pollenstudio.fr-Rédaction:BéatriceErcksen©Photos:D.Leroux,F.Betermin-Juin2013-papier100%recycléBretagne Développement Innovation1 bis, route de Fougères35510 Cesson SévignéT. 02 99 84 53 00 • rbi@bdi.fr

×