Your SlideShare is downloading. ×
Enquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Enquete sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes

1,332
views

Published on

Enquete ARIST 2011 sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes

Enquete ARIST 2011 sur les pratiques de veille des entreprises bretonnes

Published in: Business

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,332
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Quelques enseignements… de l’enquête sur les pratiques de veille et d’intelligence économique des entreprises bretonnes 2011
  • 2.
      • Les 3 volets sont jugés importants, avec une avance pour la Veille  :
        • La veille 87,3%
        • La protection de l’information 75,3%
    • Le lobbying 67,3 %
    A quoi sert l’intelligence économique   ?
  • 3.
      • Ces trois 1 ères finalités enregistrent une forte hausse comparativement à l’édition 2009.
    Les finalités de la veille   ?
  • 4. 58,6 % des répondants ont mis en place une démarche de veille Qui fait quoi   ?
      • Les pratiques de veille tendent à se diffuser dans les entreprises, tant par le nombre d’entreprises pratiquantes que par l’organisation de plus en plus collégiale.
      • Le dirigeant devient de moins en moins l’instigateur exclusif de la veille (30%)
      • et, de manière encore marginale, il peut être fait appel à des prestataires externes (4%) .
  • 5.
      • Le manque de temps constitue la difficulté n°1 des entreprises en matière de veille et les compétences en veille demeurent insuffisantes.
      • La profusion d’informations sur le web renforce de manière significative la difficulté à extraire, analyser et recouper
      • les informations utiles à l’entreprise.
      • En matière de diffusion et d’exploitation des informations, les entreprises évoquent de nouveau les écueils rencontrés
      • pour transformer ces informations de veille en leviers d’action.
    Les difficultés rencontrées   ?