UNE BRETAGNENATURELLEMENTBIOTECHNOLOGIQUEBIOTECH NANTES2003                  L’économie régionale bretonne, s’appuyant sur...
CEVA : la valorisation des algues et les biotechnologies    Le ZOOPOLE,                                             Centre...
LAdria et les biotechnologies                                                                                       Nos mo...
a utrement Loïc Bohuon - 02 99 78 09 09                                                            CRITT Santé : les biote...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Cahier PAI 2003 : special biotechnologie

710

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
710
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Cahier PAI 2003 : special biotechnologie

  1. 1. UNE BRETAGNENATURELLEMENTBIOTECHNOLOGIQUEBIOTECH NANTES2003 L’économie régionale bretonne, s’appuyant sur ses ressources marines, le dynamisme de son agriculture et de ses entreprises agroalimentaires, ainsi que la qualité de son environnement, s’est très tôt souciée de l’impact que représenterait le développement des biotechnologies. Ayant fait le constat lors d’une étude prospective que tous les secteurs bénéficieraient des avancées technologiques issues de ces connaissances nouvelles, la Région Bretagne a créé, dès 1989, des outils afin que ces tech- niques puissent être intégrées par les PME/PMI régionales. Ainsi est né le premier programme mobilisateur pour le développement des biotechnologies en Bretagne. Créant un continuum de la recherche au laboratoire jusqu’au développement économique des produits, des techniques ou des services (via les structures de transfert de technologies), ce programme a connu un réel succès et, chaque année, c’est plus d’une vingtaine de projets qui sont soutenus. Ce processus a aussi permis l’émergence de nombreuses start-up : ELORA, BIOPREDIC, ADIAGENE, GENESYSTEM, BIOMEDIC INSURE, NATURAL IMPLANT, KERNOV, ICI BIO, AQUASTREAM, INNOVA PROTEOMICS,… Après une douzaine d’années d’efforts (et environ une centaine d’entre- prises* impliquées), en s’associant avec la région voisine des Pays de la Loire, la Bretagne a souhaité fédérer et renforcer ses équipes de recherche en biotechnologies. Le regroupement de 54 laboratoires et la création de 5 plates-formes a permis en janvier 2002 la labellisation du programme OUEST–Genopole®. Ayant naturellement privilégié les biotechnologies marines et végétales dans un premier temps, celles du diagnostic et de la santé ensuite, les bio- technologies bretonnes, qui étaient balbutiantes à l’aube des années 90, ont été enviées par nombre de régions françaises lors du salon internatio- nal "BIO 2003" à Washington en juin dernier. Maintenant que la région Bretagne est reconnue pour ses compétences en biotechnologies, il convient de faire connaître nos capacités d’accueil aux entreprises qui souhaitent bénéficier de cette dynamique. A l’occasion de BIOTECH–NANTES, Bretagne Innovation (organisme d’anima- tion et de promotion des actions technologiques régionales) a souhaité présenter quelques-unes des clés d’entrée dont vous pouvez user pour venir nous rejoindre et développer ensemble les produits issus des biotechnologies de demain. Gilbert Blanchard - Directeur CBB Développement * par exemple : AES Laboratoire, JAVENECH Group, Bioprojet Biotech, BIOTRIAL, GOEMAR, MEDICAPS, Laboratoire OLIGOCAPS, Pierre JOUAN Biotechnologies… Adria - BBV - CBB developpement - CEVA - CRITT Santé Bretagne - Rennes Atalante - Zoopole - Bretagne Innovation
  2. 2. CEVA : la valorisation des algues et les biotechnologies Le ZOOPOLE, Centre d’Innovation Technologique dédié aux algues, le CEVA constitue avec son équipe de 24 personne la 1ère équipe de "recherche appliquée Algue" en Europe. les biotechnologies Les algues marines de par leur contenu en colloïdes particuliers (alginates, agars, carraghénanes…) au service de la santé constituent une matière première de premier ordre pour les biotechnologies. Le CEVA a mis à profit l’expertise de ses techni- animale et de la ciens dans le domaine de la glycochimie et de l’enzymologie pour répondre aux sollicitations de sécurité alimentaire ses clients industriels. Ont été réalisés des sujets tels que : s la mise au point d’un agarose de culture in vitro, Technopole du pays de Saint Brieuc, le ZOOPOLE s l’immobilisation de cellules, abrite huit unités de recherche de lAFSSA, des s l’encapsulation de molécules actives, instituts de formation, des organismes dappui s la mise au point d’un kit de dosage, industrie, prébiotiques et immunostimulant en technique et plus de 20 entreprises, soit 700 pro- s la mise au point d’alginates ultra-purs pour des nutrition, modulateur de gélification en agroali- fessionnels au service des biotechnologies applications biomédicales. mentaire, actif cosmétique) ou leur mise en (sécurité sanitaire des aliments, nutrition, envi- œuvre pour accéder à de nouvelles molécules ronnement, santé animale…). Par ailleurs, le CEVA étudie, depuis une dizaine amphiphiles biodégradable et biocompatible 10.000 m2 de d’année, la dépolymérisation des phycocolloïdes. (agents moussants, émulsifiant, bolaforme…). laboratoires Des thèses ont été réalisées au CEVA sur la pro- Les résultats de ces travaux ont fait l’objet de (dont P2 et P3) et duction de bactéries marines productrices dépôts de brevet. d’élevages expé- d’enzymes dépolymérisant les alginates. Des travaux équivalents dans leur approche sont rimentaux sont à Une alginate-lyase qui dépolymérise lalginate est en cours sur les fucanases. la disposition des produite par fermentation à l’échelle semi-indus- équipes de trielle (1 000 l). CEVA recherche dans Les mélanges limites produits à partir de cette Presqu’Ile de Pen-Lan différents domai- enzyme sont composés de dimères, de trimères et 22610 PLEUBIAN nes : études des pathologies émergentes dans les de tétramères. Tél. : + 33 (0)2 96 22 93 50 filières avicoles, cunicoles et porcines, conception Le champ d’application de ces nouvelles molécules Fax : + 33 (0)2 96 22 84 38 de nouveaux outils de diagnostics, mise en œuvre concerne leur utilisation directe (éliciteur en agri- algue@ceva.fr - www.ceva.fr de nouvelles analyses en hygiène… Les porteurs de projet, les créateurs d’entreprises et les entreprises candidates à l’implantation bénéficient d’un accompagnement personnalisé et d’une offre immobilière adaptée à leur projet BBV (Bretagne Biotechnologie Végétale) (plate-forme technologique, laboratoires, salles de réunion, Internet haut débit…). Les entreprises qui ont choisi le ZOOPOLE profi- Innovation génétique et qualité dans les filières végétales tent enfin de l’image de marque du site, dont la BBV est le centre de biotechnologie appliquée dont des plantes à l’aide des empreintes génétiques (tra- qualité scientifique et technologique est unani- se sont dotés, dès 1989, les 5000 agriculteurs de la çabilité, détection de fraudes, contrôle qualité). mement reconnue au plan national et filière légumière régionale (Prince de Bretagne, international. Saveol…), soutenus par les collectivités. C’est aussi le partenaire d’autres entreprises du végétal, en NOS RÉALISATIONS s Nos protocoles de culture in vitro sont utilisées recherche sous contrat. en routine par nos clients. Sa mission première est d’appliquer les biotech- s Les empreintes génétiques permettent à nos nologies à la création de nouvelles variétés, plus partenaires sélectionneurs de dépister précoce- ZOOPOLE Développement adaptées aux attentes des consommateurs et des ment les caractères d’intérêt, de contrôler la 2, rue Jean Rostand - BP 7 - 22440 Ploufragan agriculteurs. qualité de leurs semences, et de protéger leurs Tél. : +33 (0)2 96 76 61 61 La préservation de l’environnement, avec la droits d’obtenteurs. Fax : + 33 (0)2 96 76 61 69 recherche de résistances naturelles aux maladies - s Des études sensorielles et nutritionnelles contact@zoopole.com - www.zoopole.com sans recours à la transgenèse - et l’évaluation de permettent d’optimiser les choix variétaux, stimulateurs de défenses naturelles, est un culturaux ou de transformation post-récolte, en objectif prioritaire. fonction des attentes du consommateur. Autre objectif clé de BBV, la qualité des pro- s Nos travaux de pathologie végétale permettent ductions : adaptation de la qualité de sélectionner les variétés les plus robustes, et sensorielle et nutritionnelle, identification d’évaluer l’efficacité de nouveaux produits fon- gicides ou stimulateurs des défenses naturelles, plus respectueux de l’environnement. Nos moyens : s Nos services historiquement ciblés sur les pro- ductions légumières régionales, sont désormais s Une équipe de 21 chercheurs et techniciens déclinés à de nombreuses espèces, sous contrat s Des spécialistes de veille stratégique avec des entreprises : abricotier, agapanthe, s Des partenariats de recherche européens betterave sucrière, chrysanthème, cyclamen, s 1300 m2 de laboratoires colza, genêt, iris, lin, maïs, orchidée, pêcher, s 500 m2 de serres et salles de culture pélargonium, pyrèthre, tulipe… s Des membres privés et publics, en synergie : Cerafel, Ceraflor, OBS, CRITT Santé, INRA, CNRS, BBV UBO, Conseil Général 29, SINF Penn ar Prat - 29250 Saint Pol de Léon s Le concours du Conseil Régional, de l’Union Tél. : +33 (0)2 98 29 06 44 Européenne, de l’ONIFLHOR, du Ministère de la Fax : +33 (0)2 98 69 24 26 Recherche. contact@bbv.fr www.cerafel.com/bbv/2 BIOTECH NANTES 2003
  3. 3. LAdria et les biotechnologies Nos moyens :au service de la qualité agroalimentaire s Effectif 110 personnes dont 44 chercheurs ingénieurs. s Locaux sur 4750 m2.LAdria développe des recherches et des s Laboratoire de biologie moléculaire.prestations de services pour lindustrie ali- s Laboratoires d’analyses :mentaire avec une expertise dans les microbiologiques et chimiques.domaines suivants : s Laboratoires d’évaluations sensorielles : Quimper, Toulouse et partenaires en France et en Europe.s Meilleure connaissance et amélioration des pro- s Laboratoires d’études et de recherche : cédés de fermentation : sélection de souches sciences de la consommation, formulation, mesures technologiques et détermination des souches physiques, sécurité & conservation des aliments. selon leur fonctionnalité durant la fermentation, s Atelier pilote agréé CEE N° 29.232.21: dynamique des écosystèmes microbiens, Développement de produits et de procédés.s Sécurité des aliments incluant : les méthodes s Hall GIA : Génie Industriel Alimentaire. alternatives pour la détection rapide, la quanti- s Travail en réseau avec des experts nationaux fication, lidentification et le typage de (INRA, CNRS, IFREMER, ARIST, ANVAR…) microorganismes pathogènes dans les aliments, des Centres techniques régionaux (BRETAGNE- lamélioration des procédés pour garantir lin- Adria Développement INNOVATION), nationaux (ACTIA, ACTA), nocuité des aliments, Créach Gwen - 29196 Quimper cedex et internationaux…s Bio-mathématiques et le développement de Tél. : +33 (0)2 98 10 18 18 modèles prévisionnels pour la mise au point dali- Fax : +33 (0)2 98 10 18 99 ments micro-biologiquement stables, Contact Scientifique : Dominique Thuaults Formulation et incorporation des nouveaux ingré- dominique.thuault@adria.tm.fr dients issus des biotechnologies dans les aliments, Contact Clients : Anne Piclets Incidence des bio-procédés sur les propriétés anne.piclet@adria.tm.fr nutritionnelles des aliments. www.adria.tm.fr / www.clubiaa.net (adhérents)CBB Developpement, un spécialiste des Rennes Atalante :biotechnologies au service de tous et de chacun une technopole pourLa mission première du Centre de Biotechnologies en Bretagne est le transfert de technologies.Mais, cette terminologie peut recouvrir des réalités diverses : développer les activitéss D‘abord, CBB Developpement a une vocation institu- tionnelle de développement économique régional de biotechnologies Rennes Atalante est la technopole de Rennes par lapport de conseils technologiques aux entre- Métropole visant à accueillir et accompagner prises et en aidant à la création de sociétés nouvelles les activités de haute technologie. Elle a choisi nées des résultats des travaux de recherche. pour axe de développement les activités des Ensuite, CBB Developpement est chargé d’appor- biotechnologies : bioinformatique, cardiologie, ter à l’ensemble des entreprises concernées par les génomique, imagerie et télémédecine, nutri- biotechnologies les informations juste nécessaires tion, valorisation du lait, amélioration pour qu’elles puissent innover. C’est à dire trans- végétale… former un résultat de recherche en un produit ou Rennes Atalante regroupe établissements de un service commercialisable. Plusieurs média sont recherche et d’enseignement supérieur, entre- utilisés pour ce faire : la veille technologique prises de technologie, financeurs de "BRITTA", des synthèses documentaires personna- l’innovation et structures de transfert de tech- lisées, l’organisation de colloques et de journées nologies. Son objectif est de développer les de transfert thématiques ainsi qu’une lettre men- synergies entre la communauté scientifique et suelle d’informations. le monde industriel, d’accueillir et d’animer less Enfin, les compétences regroupées à CBB Cependant, les techniciens de CBB Developpement, entreprises de technologie et d’apporter un Developpement sont mises au service des entrepri- spécialisés en microbiologie, en fermentation, en chi- appui aux créateurs d’entreprises, en particu- ses pour les aider à monter leurs projets innovants : mie fine, en enzymologie, … ont acquis une expertise lier au sein de l’incubateur Emergys. soit par la recherche de partenaires R&D, soit par le particulière dans le domaine des ingrédients, tant Le site dédié à l’implantation d’entreprises de montage de dossiers de financements (demandes pour des usages alimentaires que pour des utilisations biotechnologies est situé près de l’hôpital et de subventions régionales, nationales ou euro- cosmétiques et pharmaceutiques. Nos références du campus universitaire, à proximité de centres péennes), soit enfin en mettant un récentes dans ce domaine sont des collaborations de recherches nationaux : Inserm, CNRS, Inra, ingénieur-projet à temps partagé pour gérer l’in- avec les sociétés : SOLABIA, ADICEA, NUTRINOV, HTL, Inria, soit 20 unités de recherche et 18 labo- génierie complète du projet. INNOVENTIS, SECMA, ou PHYTOMER. ratoires de recherche clinique. En parallèle, les ingénieurs de CBB Developpement N’hésitez donc plus à nous joindre. Si nous n’avons GeneSystems, Médi Système, Innova ayant acquis une expérience, ils sont fréquemment pas la réponse immédiatement, nous trouverons dans PROTEOMICS sont parmi les dernières entre- consultés comme experts tant par les collectivités nos réseaux le bon partenaire et nous vous aiderons à prises créées sur le site. qui souhaitent développer leur secteur des bio- innover en biotechnologies appliquées. technologies que par les réseaux qui désirent Technopole bénéficier des savoir-faire de CBB Developpement CBB Developpement Rennes Atalante et ne pas avoir à les ré-inventer. Ainsi, CBB 9, rue du clos courtel - 35700 Rennes 15 rue du Chêne Germain Developpement collabore avec : l’incubateur Tél. : + 33 (0)2 99 38 33 30 35510 Cesson Sévigné Emergys, le SAIC de l’Université, OUEST-Genopole®, Fax : + 33 (0)2 99 63 76 88 Tél : + 33 (0)2 99 12 73 73 l’Union des Industries Chimiques, l’ADEBIO, … Fax : + 33 (0)2 99 12 73 74 Cette notion de "réseau" est très importante car gilbert.blanchard@cbb-developpement.com technopole@rennes-atalante.fr c’est elle qui permet de démultiplier les actions. www.cbb-developpement.com www.rennes-atalante.fr BIOTECH NANTES 2003 3
  4. 4. a utrement Loïc Bohuon - 02 99 78 09 09 CRITT Santé : les biotechnologies au service de la santé Le CRITT Santé travaille avec des laboratoires de recherche et des entreprises implantés en Bretagne qui sinvestissent dans la recherche, le développement et la valorisation des tech- nologies appliquées à la santé (70 laboratoires publics et 150 PME). Il a un rôle dassistance technologique, de Le CRITT Santé accompa- réponse aux demandes de partenariat, de veille, gne le projet “puces à dexpertise, daide au montage de projets et da- cellules” soutenu par le nimation en : programme national s Génomique et post-génomique Genhomme et conduit Programme Régional s Sécurité sanitaire et nutrition santé s Médicaments et nouvelles thérapies par lunité Biomis de lENS Cachan à Bruz, lunité Nutrition Santé en Bretagne s Dispositifs médicaux et biomatériaux INSERM U522 et la société Le CRITT Santé coordonne le Programme STMicroelectronics de Régional Nutrition Santé en Bretagne créé en Le CRITT Santé coordonne le huitième centre de Rennes. Ce projet utilise janvier 2003 qui fédère les centres techniques, génomique créé en France en janvier 2002 : la des technologies propres les chercheurs et les entreprises au sein dun OUEST-Genopole®. à la micro-électronique réseau sur le thème de la nutrition santé. Ce Ce réseau interrégional Bretagne / Pays de la pour la conception de microsystèmes pour la programme vise à accompagner le dévelop- Loire emploie environ 2000 personnes dont 800 santé. Il a pour objectif la conception de bio- pement de produits industriels à forte valeur chercheurs et enseignants-chercheurs. La géno- puces mettant en réseau des milliers de cellules ajoutée en tenant compte des évolutions de la pole fédère les activités en génomique de la vivantes pour des applications en thérapie cellu- recherche et des contraintes liées à la régle- biologie marine, de la santé, de lagronomie et laire, pharmacologie et toxicologie. mentation et à lanalyse du marché. de la bio-informatique. La recherche sarticule Outre son rôle danimation et de promotion, autour de 5 plates-formes technologiques : en lien avec le Programme National de Séquençage/Génotypage, Transcriptome, Nutrition Santé, le CRITT Santé assure la diffu- Protéome, Exploration fonctionnelle et Bio- sion dinformations sur la réglementation et la informatique. santé et mobilise des experts sur les actions Les missions spécifiques du CRITT Santé dans le collectives et les projets industriels spécifiques. cadre de la OUEST-Genopole® visent à accompa- CRITT Santé Bretagne Enfin, le CRITT Santé soutient le programme gner et conseiller les promoteurs de la génopole, 2 av du Pr Léon Bernard - CS 34317 - interrégional Bretagne / Pays de la Loire de à animer le réseau en concertation avec le 35043 Rennes Cx recherche en nutrition santé. Conseil Scientifique, à soutenir le développe- Tél. : +33 (0)2 23 23 45 81 - Fax : +33 ment des plates-formes technologiques et à (0)2 23 23 45 86 créer des outils de communication. annie.audic@univ-rennes1.fr Bretagne Innovation*, l’esprit réseau Notre vocation… animer et coordonner les acteurs régionaux de linnovation. Nos missions : s Valoriser les compétences et savoir-faire de la Bretagne. s Faciliter les partenariats technologiques en région ou en Europe. s Favoriser les échanges et la réflexion en matière dinnovation. Bretagne Innovation se définit comme un relais auprès des entreprises pour les aider à trouver la bonne information ou le bon partenaire aussi bien en région avec le Réseau de Développement Technologique (Présence Bretagne), quen Europe avec le Centre Relais Innovation Atlantic. En participant à des projets européens, Bretagne Bretagne Innovation Innovation contribue à faire évoluer les idées et à CS 26927 stimuler la réflexion sur la politique dinnovation 18 place de la gare dans sa région. Lobjectif étant de partager des 35069 Rennes cx expériences avec d’autres pays européens, cest à Tél. : +33 (0)2 99 67 42 00 dire faire connaître nos "bonnes pratiques" et en Fax. +33 (0)2 99 67 60 22 acquérir de nouvelles. contact@ Pour informer les entreprises des compétences recon- bretagne-innovation.tm.fr nues sur le territoire breton, Bretagne Innovation a lancé en 2000 une lettre dinformation bimestrielle "Paré à Innover" et a mis en ligne, fin 2002, son site www.bretagne-innovation.tm.fr Afin dencourager les actions collectives de ses membres, Bretagne Innovation a coordonné laspect communication du stand "Bretagne Innovation - Biotech". * Bretagne Innovation est une association soutenue par le Conseil Régional de Bretagne .4 BIOTECH NANTES 2003

×