Your SlideShare is downloading. ×
Cahier PAI 2002 : Génopole Ouest
Cahier PAI 2002 : Génopole Ouest
Cahier PAI 2002 : Génopole Ouest
Cahier PAI 2002 : Génopole Ouest
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Cahier PAI 2002 : Génopole Ouest

488

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
488
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. PARÉ à INNOVER Lettre d’information de l’innovation en bretagne numéro spécial supplément au n°8 janvier - février 2002 Génopole OUEST, un nouveau levier pour la recherche et le transfert de technologieEditorialEditorialGénopole OUEST :Chercheurs à lunisson Sommaire SommaireLe long travail de structuration et de matura- de nouvelles perspectives tant au niveau for-tion du secteur de la biologie dans les secteurs mation quau niveau de la valorisation pour P.2 Le projetde la mer, de lagro alimentaire et de la santé a accueillir de nouveaux chercheurs et favoriserpermis la création au 1er janvier 2002 dune le transfert de technologies et la création den- Génopole OUESTgénopole interrégionale Bretagne - Pays de la treprises de biotechnologies dans lOuest. JeLoire. Actuellement 750 chercheurs et 47 uni- profite de lopportunité de cet éditorial pourtés de recherche sont mobilisés autour de pro- remercier tous les partenaires associés à lagrammes de génomique et post génomique àgrande échelle. A ce jour, les recherches sont génopole et tout particulièrement les deux Conseils Régionaux et les deux DRRT de P.3 Zoom sur laorientées autour de 5 plates-formes : bio- Bretagne et Pays de La Loire qui dès le départ valorisationinformatique, séquençage-génotypage, explo- nous ont soutenus, et pour vous offrir tous nosration fonctionnelle, bio puce et protéomique. meilleurs vœux pour 2002 au nom du comitéElles sont pour certaines déjà opérationnelles, de pilotage de Génopole OUEST.et pour dautres, elles le seront dans leursformes optimales dici le printemps 2002. Un Michel Renard P.4 Bio Informatique,autre défi de la labellisation est douvrir aussi Directeur de génopole OUEST. Infos pratiques et petit lexique
  • 2. PARÉ à Lettre d’information de l’innovation en bretagne INNOVER Génopole OUEST Le projet… Les domaines de la génomique et de la post-génomique ouvrent des perspectives considérables dans les domaines de l’agrobiologie, de la mer et de la santé. La géno- mique consiste en l’étude du génome et, depuis quelques années, la révolution géno- mique bouleverse incontestablement lapproche technologique et la connaissance du vivant. En effet, grâce au séquençage massif et systématique de nombreux génomes, dont le génome humain, une formidable source dinformations est désormais dispo- nible. La post-génomique prend alors le relais car elle s’applique à l’étude de l’expres- sion de ces gènes et à l’identification de leurs fonctions biologiques. S’associer pour capitaliser Volet scientifique les expériences Mettre en commun des Génopole OUEST est un projet stratégique Enfin, Génopole OUEST s’appuiera sur le outils et des compétences pour la formation supérieure et la recherche réseau des Technopoles et des Centres de Quels que soient les espèces et les dans le domaine des sciences du vivant, de la Transfert de Technologie pour promouvoir la domaines, les questions fondamentales de la bio-informatique et pour le développement valorisation des activités scientifiques vers le génomique restent les mêmes ainsi que les économique dans les domaines de la mer, de secteur privé et la création de nouvelles outils méthodologiques à mettre en œuvre l’agroalimentaire et de la santé. entreprises. pour y répondre. C’est sur ce constat que repose la conception de Génopole OUEST. L’objectif est ainsi de : participer col- D’autre part, il était primordial de construire lectivement à l’évolution tech- ce dispositif de grande échelle en s’appuyant nologique, dynamiser et struc- sur les forces régionales déjà existantes. turer la recherche, la forma- La mise en commun des outils et des com- tion et le développement pétences (Mer, Agro, Santé, Bio-Info) doit économique, et enfin réaliser permettre à l’Ouest de réaliser des pro- le changement d’échelle pour grammes de Biologie d’envergure internatio- renforcer l’excellence scienti- nale tout en tenant compte des secteurs fique du Grand Ouest. d’importance économique régionale : La Génopole OUEST est Application de la recherche scientifique dans constituée de 3 volets : les secteurs clés de la génomique… • le volet scientifique • le volet formation • le volet valorisation et de 5 plateaux techniques : • Puces à ADN Mer : • Génotypage/Séquençage • Explorer la diversité marine, • Protéomique • Mieux gérer les populations marines d’intérêt • Exploration Fonctionnelle économique, • Bio-Informatique • Développer des recherches sur les modèles marins de biologie fondamentale • Exploiter les océans par l’utilisation de gènes d’intérêt. Volet valorisation Volet formation Contact : Catherine Boyen CNRS / Goëmar (Roscoff) • 02 98 29 23 30 La Bretagne et les Pays de la Loire se situent au Concourir à faire boyen@sb-roscoff.fr 2ème rang national pour le nombre d’entre- prises spécialisées en biotechnologie. de l’Ouest un pôle L’interrégionalité de la Génopole OUEST pré- d’excellence Agronomie sente ainsi un terrain particulièrement favorable à la valorisation des résultats de recherche en Etudier les organismes vivants d’intérêt pour Génopole OUEST regroupe 400 doctorants l’agriculture et la transformation des produits génomique et post-génomique. en biologie. Un DEA de "Génomique et Les deux Régions présentent des structures Informatique" a été créé en 2000. L’originalité alimentaires. Un intérêt particulier sera porté professionnalisées performantes pour le trans- de ce DEA réside dans le double recrutement aux espèces d’importance économique pour le fert de technologies et la création d’entreprises de biologistes et d’informaticiens. Grand Ouest. en biotechnologie : CRITT Santé Bretagne et Un DESS "Entrepreunariat" a été ouvert en Contact : Madeleine Douaire Pays de la Loire Innovation, BBV et CBB 2001, couplé à un Diplôme Universitaire INRA-ENSAR • 02 23 48 54 62 Développement. "Création d’Entreprises Technologiques" Au total, 10 Technopoles sur les deux Régions madeleine.douaire@roazhon.inra.fr ouverts aux créateurs. vont participer à la création d’entreprises de Enfin, Génopole OUEST a mis en place pour biotechnologie via deux incubateurs Atlanpole les chercheurs, enseignants-chercheurs et en Pays de la Loire et Emergys en Bretagne. Enfin, l’ensemble des établissements et des ingénieurs des formations spécifiques en Protéomique, en Bio-Informatique et sur la Santé : grands organismes impliqués présentent des préparation des Puces à ADN. Etendre les recherches concernant les patholo- structures de valorisation pour les aspects de gies humaines les plus répandues dans le Grand propriété industrielle, de formalisation des Ouest pour lesquelles les scientifiques de contrats et de suivi de dossiers. Ces struc- Bretagne et Pays de la Loire ont une expertise tures travaillent déjà en réseau. Contact : reconnue internationalement. Il faut souligner, pour finir, les initiatives com- Daniel Boujard • UMR CNRS Rennes munes pour proposer aux jeunes des "bourses Contact : Jean-François Bouhours 02 23 23 63 76 INSERM Nantes • 02 40 41 28 35 à la création d’entreprise", et pour créer un fond d’amorçage commun. Daniel.Boujard@univ-rennes1.fr jfb@nantes.inserm.fr 2 Paré à Innover • N°8 • janvier - février - 2002
  • 3. PARÉ à INNOVERZoom de la valorisation. valorisation Des acteurs sur la Zoom sur la valorisation CRITT SantéBretagne Biotechnologie CBB Développement Bretagne La concertation entre les cher-Végétale (BBV) : Avec plus de 15 ans d’expérience dans le transfert des biotechnolo- gies, CBB Développement est l’un des partenaires de Génopole cheurs, les DRRT (Direction régio-Le développement des outils de biologie moléculaire, comme le OUEST pour la valorisation de la recherche dans le secteur de la nale de la recherche et de laséquençage de l’ADN a ouvert de nouveaux horizons aux applications biotechnologie. technologie) et les conseils régio-des biotechnologies pour le végétal. Pour BBV, les travaux de géno- Les secteurs médicaux et agricoles étant confiés à BBV et au CRITT naux des deux régions se concré-mique sont déterminants. Santé, CBB Développement couvre les autres thématiques horizon- tisent par un soutien d’animation"BBV est partenaire de Génopole OUEST au titre de la valorisation tales : le diagnostic, la chimie ou l’environnement. et de coordination via le CRITTdes résultats de la recherche. Notre objectif est d’appliquer les A terme, fin 2002, voire 2003, les travaux de recherches engagés Santé Bretagnerésultats de la génomique et de profiter des transferts de connais- aujourd’hui devront se traduire par des réalisations concrètes :sance en la matière. Par exemple, nous allons pouvoir exploiter les transferts de technologies et créations d’entreprises avec l’incuba- Le CRITT Santé Bretagne (Centrerecherches qui sont faites sur des ‘plantes cousines’ du chou-fleur, teur Emergys. Régional d’Innovation et Transfertcomme le colza, pour accélérer nos propres travaux portant sur ce "Plus concrètement, pour l’année 2002, notre rôle portera sur 3 de Technologies) est un centrelégume typique de notre région. points : d’interface dédié au secteur de laLa plate-forme Génotypage-Séquençage prévue par le projet sera • la veille technologique, au sens économique (et non scientifique), santé.établie au CNRS de Roscoff, ce qui est un atout en terme de proxi- c’est à dire réaliser un état de l’art sur les marchés, sur la concur- Ses missions concernent la diffu-mité. Ses équipements ultra-modernes, parfois tout juste sortis du rence, sur les choix qui sont faits dans le monde, et les paris tech- sion de technologies, l’interfacestade prototype, donc souvent trop coûteux pour BBV, seront éga- nologiques à faire ;lement à notre disposition pour nos recherches." • la communication, créer des espaces de rencontres entre les cher- entre la recherche et l’industrie, le cheurs et les applicateurs, qui se traduira par une aide logistique conseil technologique, l’ingénierieContact : pour participer à des événements tels que Génom’Expo, Bio 2002 de projets et l’accompagnementSerge Mabeau / Stéphane Boury • BBV ou le Carrefour des Biotechnologies. de projets innovants. • une réflexion sur l’expertise économique que les centres de trans- Les missions spécifiques dans le02 98 29 06 44 cadre de Génopole OUEST sont fert peuvent apporter aux plates-formes technologiques afin deboury@bbv.fr mieux analyser les développements industriels possibles." destinées à accompagner et conseiller les promoteurs de la Contact : génopole OUEST , à mettre en Gilbert Blanchard • CBB Développement place une animation en concerta- 02 99 38 33 30 tion avec le comité de pilotage, à info@cbb-developpement.com soutenir la mise en place des plate-formes et à accompagnerUne illustration du principe de valorisation les programmes qui reposent sur une complémentarité de compé- tences, de thématiques et deaprès la recherche fondamentale : les tests, moyens à l’échelle des deux régions.puis les applications Nouvelle recrue au CRITT SantéBiotrial teste pour le CNRS Biopredic : Efficacité et pour la Génopole Ouestun possible substitut sanguin Sécurité des produits Depuis le 7 janvier 2002, Jocelyne Le Seyec a rejointBiotrial, laboratoire de recherche en pharmacologie s’est vurécemment confié par le CNRS de la station Biologique de cosmétiques, pharmaceutiques l’équipe du CRITT Santé Bretagne au poste d’animateur/coordina-Roscoff les tests sur l’arénicole, un petit ver marin utilisécomme appât par les pêcheurs. et compléments santé teur pour la Génopole OUEST.L’arénicole est notre ‘cousin’ sanguin. Une molécule extra- Biopredic a été créée en 1987 par Christophe Chesné, l’actuel Docteur en Biologie Moléculaire etcellulaire de ce ver présente des propriétés similaires aux Directeur Général de la société. Cellulaire de l’Université de Rennes 1,nôtres. Son sang pourrait donc se révéler être un substitut A l’origine de cette PME rennaise : un transfert de technologie que suivi d’un post-doctorat de 2 anssanguin efficace et Christophe Chesné a entrepris avec l’INSERM - l’Institut National en Finlande, elle occupait un postepourrait ainsi pallier à de la Santé et de la Recherche Médicale. Ce transfert portait sur la de chef de projet dans la sociétéla pénurie des dons. culture de cellules du foie, une technique qu’il a ensuite exploitée de biotechnologie ValiGen à Paris.La recherche fonda- pour développer toute une série de tests in vitro.mentale a été effec- Biopredic compte aujourd’hui 25 salariés et propose aux entreprises de : Contact :tuée par le docteur • tester in vitro les interactions médicamenteuses, établir le profil Jocelyne Le seyecFranck Zal du CNRS. Arénicole métabolique des médicamentsDes premiers tests CRITT Santé Bretagneont d’ores et déjà été effectués sur des souris et se sont • réaliser les études consommateurs pour évaluer l’efficacité des 02 23 23 45 81révélés encourageants. Biotrial gère aujourd’hui les tests pré- compléments alimentaires et produits cosmétiques crittgbm.bretagne@univ-rennes1.frcliniques sur d’autres animaux. • réaliser les essais nécessaires pour assurer la sécurité des produitsCes tests doivent déterminer si l’hémoglobine d’arénicole cosmétiquesremplit tous les critères d’efficacité et de sécurité pour pou- En 1993, Christophe Chesné a également lancé Biopredicvoir être transfusés à l’homme. Le cas échéant, une synthèse International. Cette société permet à ses clients de réaliser leurspar génie génétique ou bien l’élevage de ces arénicoles propres tests produits grâce à l’utilisation de kits diagnostics déve-(aquaculture) pourrait être envisagé dans la région. loppés par Biopredic International.Contact : Contact :Jean-Marc Gandon / Christophe Drieu La Rochelle Christophe Chesné • BiopredicBiotrial • 02 99 59 91 91 02 99 14 36 14christophe.drieu@biotrial.com christophe.chesne@biopredic.com 3
  • 4. PARÉ à Lettre d’information de l’innovation en bretagne INNOVER Petit lexique … Si comme certains Bio-informatique Bio-informatique d’entre nous, vous n’êtes pas Relever le défi du décryptage des des "pros" de la génomes : la Bio-informatique génomique… Dans le projet de la Génopole OUEST, la bio-infor- nées massives de la génomique et leur analyse au L’ADN matique prend naturellement une place stratégique. quotidien Celle-ci repose sur des moyens de cal- C’est une macromolécule servant de Il s’agit de mettre à disposition des biologistes une culs puissants, coordonnés par l’Irisa de Rennes, et support à linformation génétique infrastructure performante pour la gestion des don- articulés au sein du réseau régional haut débit chez la plupart des êtres vivants. Mégalis. Il s’agit ensuite de relever le formidable Le gène Radiographie ADN défi du décryptage des génomes nouvellementC’est une portion d’ADN contenue dans séquencés, c’est à dire de développer desle chromosome qui va conditionner la recherches en collaboration étroite entre biolo- transmission et la manifestation d’un gistes et informaticiens, nécessaires au passage de caractère héréditaire donné. données expérimentales brutes à de véritables Le génome connaissances sur le fonctionnement du vivant. C’est la carte d’identité de l’individu Contact :c’est à dire l’ensemble des gènes qu’il Jacques Nicolas • IRISA Rennes transmet à sa descendance. 02 99 84 73 12 Le génotype Jacques.Nicolas@irisa.frC’est lensemble des caractères hérédi-taires propres à un individu et contenu dans le génome. La génétique Infos pratiques Infos pratiquesC’est l’étude de la structure des gènes. Les chiffres clés La génomique C’est l’étude de la structure et des Secteur mer : Secteur agronomique : fonctions des génomes. Economiquement, le secteur de la mer dans L’activité agronomique en Bretagne et Pays de La protéomique l’Ouest c’est : la Loire est très importante puisque ces deux C’est l’étude de la structure et des régions produisent par rapport à la produc-fonctions des protéines codées par les • Pour la pêche : tion nationale : gênes pour transmettre les informa- 50 % de la production nationale de poisson tions relatives aux caractères hérédi- (350 000 tonnes) et 100 % de la production • 70 % de choux-fleurs, • 42 % de viande de volaille, taires. Déceler parmi les protéines d’algues (50 000 tonnes) sont réalisées dans l’ouest. • 33 % de pommes de terre, • 31 % de veau, celles qui sont responsables de mala- • 36 % de primeurs, • 20 % de lait, dies peut permettre à l’industrie phar- • Pour l’aquaculture : maceutique de mettre au point de 30% de la production nationale provient • 30 % de pommes, • 47 % d’œuf, nouveaux traitements thérapeutiques. de l’ouest. • 56 % de porc, • 45 % d’aliment pour le bétail. Les puces à ADN (ou biopuces) • Pour la conserverie : Sans compter les industries agroalimentairesLes puces à ADN sont des supports (sili- 80 % des conserves nationales de poissons, qui réalisent à elles seules (produits finis, salai- cium, plastique, verre, etc.) dune taille sardines, maquereaux, thons sont issues de la sons…) le plus gros chiffre d’affaires de l’indus- denviron 1 cm2 sur lesquels sont greffés production de l’ouest. trie régionale dans l’Ouest. des sondes d’ADN qui vont reconnaître une séquence d’ADN donnée. Les bio-puces sont appelées à devenir des outils de choix pour les chercheurs qui tra- vaillent dans la génomique. Le séquençage (des gènes) Agenda Kiosque C’est le décryptage des séquences Quelques dates à retenir pour 2002 Tout comprendre de la génomiquemoléculaires composant un gène, une protéine 6ème congrès annuel de la Société Française en trois clics de Pharmacologie Si vous souhaitez en savoir plus, le site Rennes du 8 au 10 avril. www.sciences-en-ligne.com vous propose des http://www.pharmacol-fr.org/rennes2002 modules animés pour comprendre le génome et la génétique, une sélection d’ouvrages, des infos scienti- BIO 2002 à Toronto fiques, techniques et industrielles sur la génomique. (Canada) du 9 au 13 juin http://www.bio.org JOBIM (Journées Ouvertes Biologie Informatique Mathématique)Directeur de Publication : St Malo du 10 au 12 juin.Michel KervoasRédaction : équipe de Bretagne Innovation http://www.irisa.fr/JOBIMet correspondantsCréation et réalisation : 1er Carrefour européen des biotechnologies etAgence de création autrement Loïc Bohuon 6ème Carrefour FrançaisImpression : Imprimerie CPS Lille les 15-16 octobre.ISSN : 1624-8589 • Tirage 5500 ex http://www.biotech-lille.comAvec le soutien duConseil Régional de BretagneBretagne Innovation • 18 place de la gareCS 26927 - 35069 Rennes cedex 4 Paré à Innover • N°8 • janvier - février - 2002contact@bretagne-innovation.tm.fr

×