Paré à innover 4

684 views

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
684
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Paré à innover 4

  1. 1. PARÉ à N°4 INNOVER Lettre d’information de l’innovation en bretagne avril - mai 2001 Innover, c’est être créatif… Interview : Sommaire Sommaire Michel Buntz, P.2 Création d’entreprise “Pécheur d’images” sur fond de produits “Selon vous, innover c’est…” de la mer Interview de Thierry Devisme Elles sont partout ! Les reproductions de “Pêcheur P.3 Selon vous, d’images” ornent les murs de milliers d’habitations, de halls d’entreprises ou de commerces. Michel Buntz, PDG des Editions “Pêcheur d’images”, a choisi de mener une politique d’auteur. Le 1er avril 1999, il crée innover c’est... sa société avec 12 salariés. Aujourd’hui, ils sont 18. Et Interview de Michel Buntz, c’est loin d’être un poisson d’avril. L’entreprise réalise Pécheur d’images un chiffre d’affaires de 26 millions de francs, dont près de la moitié à l’export. Tout est parti de l’amitié de deux hommes passionnés par la mer : le photographe Philip Plisson, et Michel Buntz, ancien patron des P.4 Deux projets agences photographiques Explorer et Hoa Qui. Pour ce Européens… PDG résolument attentif à tout ce qui bouge, l’innova- tion passe par le concept et le support de l’image. (Suite page 3)
  2. 2. PARÉ à Lettre d’information de l’innovation en bretagne INNOVER BREVES Initiatives et partenariats BREVES Initiatives et partenariats Création d’entreprise sur fond de produits de la mer Stérilisation Dans le créneau de la charcuterie de la mer, Thierry Devisme goûte des dispositifs aux frissons de la création d’entreprise, et à l’accomplissement médicaux d’un souhait d’indépendance. Récit d’une naissance, de la La collaboration des conseillers technologiques du CRITT Santé recherche d’un produit à sa commercialisation. Bretagne et de Pays de la Loire Innovation s’est concrétisée par la création d’un guide sur "la sté- siniers”, explique le conseiller technologique. rilisation des dispositifs médi- “Une fois la cible produit bien définie, nous caux". Ce guide pratique répond avons fait l’adaptation industrielle : d’abord aux préoccupations des fabri- trouver les matières premières disponibles sur le cants et des utilisateurs : contex- marché à des prix abordables, puis le procédé te normatif et réglementaire, industriel lui-même”. De leur association sont procédés, bibliographie et com- nées trois variétés de rillettes de la mer et deux pétences (régionales, nationales). terrines : une gamme traiteur à la coupe, une Contact : gamme en libre service. ID Mer accompagne toujours le jeune entrepreneur dans son déve- Annie AUDIC loppement. Le Centre d’Innovation fabrique CRITT Santé Bretagne A gauche Thierry Devisme, à droite Philippe Vignard Pdg de Vives Eaux pour l’instant ses produits dans de petites quan- 02 99 33 68 39 Issu d’une formation commerciale, Thierry tités, pour l’aider à démarrer. crittgbm.bretagne@univ-rennes1.fr Devisme a passé une douzaine d’années à tra- Pour commercialiser ses deux gammes, Thierry vailler pour une société informatique, avant de Devisme a reçu ses futurs interlocuteurs dans se tourner vers l’équipement dans l’agroalimen- les locaux de la société Vives Eaux, à Rezé (44). taire. Une idée lui trotte alors depuis quelques “Cela m’a permis d’avoir plus de crédit auprès temps en tête : créer sa propre structure. “J’avais des fournisseurs, banquiers, professionnels de la envie d’indépendance, je recherchais l’accom- filière… Pour créer son entreprise, il faut être plissement de soi, pour m’auto-alimenter et me déterminé. Cela ne laisse pas de place aux tracer un parcours”. A 36 ans, Thierry franchit doutes, surtout lorsqu’on a un projet industriel”. donc le cap de la création d’entreprise. “L’idée des produits de la mer m’est venue après avoir étudié différents secteurs. Il faut avoir un cré- neau à soi, et non essayer d’imiter ce qui se fait déjà avec une longueur d’avance. Elle résulte aussi d’une amitié avec le PDG de la société Vives Eaux, qui est devenu mon associé dans cette aventure”. Mise au point des produits “ID Mer (l’institut technique de développement des produits de la mer basé à Lorient, NDLR) m’a Produits fabriqués par la Société DEVISME MER aidé à mettre au point mes produits. Six mois plus tard (c’est à dire aujourd’hui), j’ai des pro- duits conformes à ce que je souhaitais”. Le direc- Contact : teur technique d’ID Mer, Pascal Larnaud, a ainsi Thierry Devisme, Tél: 06.07.30.48.34 apporté un soutien technique à Thierry. “Nous DÉCOR’ALG, avons lancé une approche culinaire avec nos cui- Devisme mer, 80 rue la basse île, 44400 Rezé la barde végétale PORTRAIT La PME Aquacole d’Ouessant a mis au point et breveté un nou- veau produit DECOR’ALG. Il s’agit d’une barde végétale au goût PORTRAIT neutre ayant l’aspect et les quali- Pascal Larnaud , la création de nouveaux produits.” “Ils viennent tés de résistance et de stabilité à Pascal Larnaud est directeur technique avec leur savoir-faire et leurs idées. J’apporte un la cuisson d’une barde de lard. d’ID Mer. Il est aussi ingénieur regard extérieur sur leurs projets. On travaille en conseiller technologique, membre du partenariat. Pour moi, le plus passionnant, c’est DECOR’ALG offre en plus une lorsque j’ai le sentiment de faire partie de l’entre- plus longue durée de conserva- Réseau de Diffusion Technologique. prise, que j’en partage la vie et les problèmes. En tion : 2 mois à 4°C contre 15 jours “Mon métier, c’est d’accompagner les dix ans, j’ai vu les entreprises se préoccuper de pour une barde de lard. PME de la filière Mer pour leur déve- plus en plus du marché>. On a suivi cette évolu- Contact : loppement. Je travaille avec les diri- tion en contribuant au montage technique et éco- geants ou les responsables techniques nomique des projets. Gilbert LE GALL sur l’amélioration de produits exis- AQUACOLE D’OUESSANT tants, la valorisation de co-produits et Contact : 02.97.83.86.83, contact@idmer.com 02 98 21 57 50 algue@ouessant.com 2 Paré à Innover • N°4 • Avril - Mai
  3. 3. PARÉ à INNOVER ACTUALITÉS ET RENDEZ-VOUS A LA UNE UNE BREVES ACTUALITÉS ET RENDEZ-VOUS A LA BREVES Interview : Michel Buntz, “Pécheur d’images” Commercialisation “Selon vous, innover c’est…” (suite) du procédé ‘Smelox’ Traitement du lisier de porc Le procédé Smelox - accrédité par l'Agence de l'Eau- a été mis au point par l’IFP avec le soutien technique du centre d’innova- tion Irma (Ploemeur). Il permet de réduire (de 70 % à 90 %) la quantité d’azote ammoniacal du lisier de porc par combustion catalytique (savoir-faire de l’Irma) et d’éliminer l’odeur désagréable du lisier. Le lisier ainsi déazoté devient conforme au cahier des charges pour PAI : “Selon vous, innover c’est…” 120x90 et 20x60. Il faut suivre la tendance de la l’épandage. Michel Buntz : “Chez nous, l’innovation passe décoration. Au Japon et en Corée par exemple, L'Irma a reçu un soutien finan- d’abord par le choix de notre créneau. Notre l’habitat est petit, avec peu de surface sur les cier du Conseil Régional de niche est d’être l’éditeur des photographes de murs. Aux Etats-Unis et au Canada, ils recher- Bretagne pour sa participation nature. C’est déjà innovant d’être ainsi les seuls chent au contraire de grandes images. Bien sûr, dans ce développement. à être spécialisé dans la photo, et encore plus on a pris le risque de se faire boycotter par les Contact : dans la photo de nature. Innover, c’est aussi pour encadreurs. Il y a toujours une part de risques à nous mener une politique d’auteur, et non de innover. Mais si on a la prétention de rester lea- Christian Hamon, Irma, 02 97 83 55 55, merchandising. C’est le nom des photographes der dans un domaine, on ne peut pas copier”. irma@wanadoo.fr Yann-Arthus Bertrand, Olivier Föllmi ou Philip PAI : Et dans votre façon de manager, êtes-vous Plisson que nous mettons en avant”. innovateur ? “Dans l’édition, l’innovation peut se situer dans Michel Buntz : “Je me sens plus animateur le concept. Nous éditons ainsi des images avec d’équipe que dirigeant. Je pratique la concerta- COSMETICS IN une plue-value esthétique, qui sortent des pho- tos convenues traditionnelles. Nos images ont tion. Par exemple, pour le choix d’images, j’expo- BRITTANY, stand un caractère universel, elles symbolisent les se les photos présélectionnées pour que chacun des salariés donne son avis et émette un classe- collectif breton forces de la nature (ndlr : elles sont d’ailleurs ment. Ce concours de pronostic sur les images A l’initiative de CBB Développement, vendues dans 37 pays). les plus demandées stimule toute l’équipe, avec les bretons exposent leur savoir- Nous innovons aussi sur le sup- de beaux cadeaux à l’arrivée”. faire en ingrédients cosmétiques port, au travers des formats. Au sur un stand collectif. Trois milieu des standards, nous PAI : Une innovation que vous auriez ratée ? Michel Buntz : “Il y a des images que j’aurais centres d’innovation technolo- sommes arrivés avec des for- gique (CBB Développement, le mats panoramiques : 33x95, et aimé éditer. Et aussi certaines mises en page aux- quelles j’avais pensé, mais d’autres ont été plus Ceva et le Critt Santé) s’y retrou- 52x150. Ça a été un succès, vent aux cotés de 3 entreprises, nous avons été copiés, et rapides que moi. La seule vraie innovation, c’est Agrimer(29), Proclaim (56) et Safecos nos formats sont le style d’image qu’on publie, plus que l’innova- Associates (35). même devenus des tion technique“. Rendez-vous au Stand n°150 – In standards. Cosmetics, Düsseldorf (Allemagne) Cette année, nous Contact : Editions Pêcheur d’images, Michel Buntz du 24 au 26 avril 2001. innovons en sor- tant deux nou- Tél : 02.97.30.12.12 Contact : Michel Buntz veaux formats : m.buntz@pecheur-d-images.com Roland Conanec , CBB Développement , 02 99 38 33 30, AGENDA info@cbb-developpement.com AGENDA Observatoire des compétences Le choix des Technologies de l’Ouest douces respectueuses du goût Les 7 et 12 juin 2001: 2 séances de déclaration, à l'at- et de la sécurité alimentaire tention des prestataires bretons, sont organisées Journée d’information sur les technologies dispo- pour enrichir l'observatoire des compétences de la nibles aux industriels avec de nombreuses démons- DRIRE et faciliter la mise en relation PMI/centres de trations sur des pilotes. compétences du Grand Ouest. Guingamp, Jeudi 26 avril 2001 à l’UCO Bretagne Inscription et contact : Nord . www.bretagne.drire.gouv.fr Contact : Lionel Malard, Sylvie Brichet, DRIRE Bretagne ADIT Lannion, 02 99 87 43 36 02 96 05 82 52 lionel.malard@industrie.gouv.fr sylvie.brichet@technopole.anticipa.com Paré à Innover • N°4 • Avril - Mai 3
  4. 4. PARÉ à Lettre d’information de l’innovation en bretagne INNOVER Kiosque Europepartenariat Europe et et partenariat Kiosque €€€ Deux projets Européens € € € Leçon du passé, E-Canned ou Traquer les multiplica- voies du la e-économie dans tions frauduleuses de futur. les conserveries plants de géranium. L’agroalimentaire breton à l’aube du 3ème millénaire E-Canned c’est le nom du projet européen qui a La moitié du marché du géranium serait consti- Réflexion sur la situation actuel- été lancé au mois de janvier et se prolongera tué de plantes multipliées sans l’autorisation de le et sur les enjeux de ce secteur pendant 1 an et demi. Ce projet vise à étudier les leur obtenteur. Pour lutter contre cette fraude, économique vital pour la région. bénéfices du commerce électronique pour les les principaux obtenteurs européens de variétés Numéro spécial, Mars 2001 conserveries de produits de la mer dans deux de géranium dont Géraflor*, se sont associés Observatoire des IAA régions européennes : la Bretagne et la Galice avec BBV**, pour obtenir un soutien européen, (Espagne). Les entreprises bretonnes participant afin de se doter d’un outil rapide et fiable leur au projet sont la COBRECO et les entreprises permettant d’identifier la variété à laquelle CESGA et SEMA (spécialisée en informatique). La appartient une plante “suspecte”. technopole de Quimper Pour mener à bien ce projet, BBV a collaboré Cornouaille intervient avec 3 autres laboratoires spécialistes de la pro- en tant que sous- duction d’empreintes génétiques chez les végé- Ajoutons de contractant des entre- taux : les Universités de Saint Andrews (Ecosse), la valeur dans prises bretonnes dans ce projet. de Francfort (Allemagne) et d’Angers. l’industrie Le projet se termine aujourd’hui avec succès, agroalimentaire après quatre années de partenariat en de Bretagne Recherche et Développement. * PME des Côtes d’Armor (Trégomeur) en pleine expansion Réflexion sur la situation actuel- **Centre d’innovation technologique pour les secteurs le et sur les enjeux de ce secteur légumiers et horticoles bretons (Saint Pol de Léon) économique vital pour la région. Rapport d’études, Janvier 2001 Contact : Conseil Economique et Social Christelle Bellenger - Technopole Quimper de Bretagne Contact : Cornouaille 02 98 100 200. Stephane Boury - BBV - 02 98 29 06 44, Christelle.bellenger@tech-quimper.fr boury@bbv.fr Appel à annonces Appel à annonces participation participation Prix européen IST, “Fournisseurs de l’élevage, innovez avec l’Europe” Colloque organisé par Anvar Bretagne Concrétiser vos idées… L'ADIT et Bretagne Innovation s'asso- cient pour vous aider à monter des Le Centre Relais Innovation Atlantic veille pour vous Le CRI vous propose de bâtir et Zoopole Développement pour projets européens dans le secteur votre profil technologique pour édition 2001 informer les fournisseurs d’élevages des TIC*. Nous vous aidons à : bénéficier de la veille européen- Si votre entreprise travaille dans le sur les programmes de Recherche et • trouver le financement européen ne personnalisée. Vous recevrez secteur des Technologies de l’infor- Développement, Eurêka et Craft. qui correspond à votre projet, ainsi chaque mois des offres et mation. Vous avez jusqu’au 15 Mai Exemples concrets et témoignages • trouver vos partenaires européens, des recherches de partenariats pour concourir au Prix européen IST pour comprendre l’intérêt des • rédiger le dossier de demande de correspondant aux secteurs clés qui récompense les équipes qui programmes européens et le mode financement. qui vous intéressent et émanant développent des produits innovants d’accès aux financements. * TIC : Technologies de l'Information et de la d'entreprises de toute l'Europe. à fort potentiel dans ce domaine. le 21 avril 2001 à Ploufragan Communication Contact : Nathalie LIVA • CRI L’entreprise Highwave de Lannion Contact : Anvar Bretagne, Contact : ADIT, Patrick JEZEQUEL 02 99 67 42 00 était lauréate de l’édition 2000. 02 99 38 45 45, 02 96 05 82 50 cri@bretagne-innovation.tm.fr breta@anvar.fr adit@technopole-anticipa.com Contact : Alexandre Colomb Zoopole Développement Bretagne Innovation, Hélène MORIN Euro Info Centre Bretagne 02 96 76 61 61, 02 99 67 42 00 alexandre.colomb@bretagne.cci.fr contact@zoopole.com cri@bretagne-innovation.tm.fr Parution prochain numéro Juin 2001 Directeur de Publication : Michel Kervoas ABonnement Abonnement Rédaction : équipe de Bretagne Innovation, Vous souhaitez abonner une de vos connaissances Béatrice Verstraete et correspondants Création et réalisation : Nom........................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Agence de création Loîc Bohuon Impression : CWI Entreprise ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. ISSN : en cours • Tirage 4000 ex Adresse ................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne Bretagne Innovation • 18 place de la gare CS 26927 - 35069 Rennes cedex 4 Paré à Innover • N°4 • Avril - Mai contact@bretagne-innovation.tm.fr

×