Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
  • Save
Paré à innover 19
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply
Published

 

Published in Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
362
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. #19 Juin / Juillet / Août 2004 DE l’iDÉE…… À L’iNNOVATiON Edixia voit loin … Ses clients sont des grands de l’agroalimentaire, de l’automobile ou du multimédia : Danone, Lu, Nestlé, PSA, Renault, Volkswagen, Valéo, Philips lui font confiance. Implantée à Vern- sur-Seiche, en périphérie rennaise, Edixia surfe depuis 20 ans sur la vague de la vision industrielle. Avec brio : numéro 1 français, la société ne cesse de progresser, augmente effectifs et chiffre d’affaires, Interview : p.3 équipe des clients dans le monde entier, fait parler d’elle en inno- vant toujours, en déposant des brevets, en étant récompensée Michel Ollivier pour ses découvertes. Responsable de la communication, Martine Martine Hatton Hatton nous a ouvert les portes de l’entreprise. >> suite p.3 Edixia Sommaire p.2 O.B.S. Sait planter les choux ! p.4 Europe et Partenariat L’ouverture vers l’est, une opportunité pour la Bretagne
  • 2. PARÉ à INNOVER INITIATIVES ET PARTENARIATS PORTRAIT Serge Mabeau, O.B.S. Bretagne Biotechnologie SAIT PLANTER LES CHOUX ! Savez-vous planter les choux,... à la mode de chez Végétale Implanté à Saint Pol de Léon, BBV est le centre nous ? O.B.S. peut incontestablement répondre par l'affirmative à cette comptine de notre enfance. Semencier et obtenteur de créations variétales, technique du végétal. Ce centre de recherche l'O.B.S., Organisation Bretonne de Sélection, a été appliquée en biotechnologie a été créé en 1989 à créée en 1980 afin d'apporter des solutions aux l'initiative des agriculteurs de la filière légumière producteurs des filières légumière et horticole régionale (Cérafel) et soutenu par les collectivités : bretonnes. Pour eux, O.B.S. créé de nouvelles Région, Département. Depuis 9 ans, Serge Mabeau variétés maraîchères pour répondre aux nou- dirige ce centre technique, qui emploie aujourd'hui veaux modes de consommation auxquels ils sont 23 personnes. soumis. Par exemple, il y a 20 ans la probléma- "BBV a 3 spécialités dans le domaine du végétal. La tique des producteurs était d'homogénéiser les 1ère c'est l'appui à la création variétale ; nous variétés de choux-fleurs. Aujourd'hui les attentes apportons ainsi aux agriculteurs notre savoir-faire ont changé. Êtes-vous conscient que lorsque vous en biotechnologie pour créer de nouvelles variétés. achetez un chou-fleur, vous le préférez très blanc La 2ème spécialité, c'est la protection des végé- taux. Trois approches sont possibles. La plante est et non "jauni", même si le goût, finalement reste le même ? Les producteurs, s'ils veulent rester LE PARTENARIAT AVEC BBV sélectionnée pour sa capacité à résister seule à la compétitifs doivent s'adapter à toutes ces nouvel- O.B.S. répond également à la préoccupation des maladie : c’est la lutte génétique. La plante est les exigences de consommation, et sur ce point producteurs face aux différentes maladies et protégée par pulvérisation de phytosanitaires, O.B.S. tente de mieux les armer avec des semen- pathologies végétales. détruisant le pathogène, c’est la lutte chimique. ces adaptées. La plante est pulvérisée avec un stimulateur des "Les travaux de sélection que nous menons sont "Notre travail en tant que sélectionneur est défenses naturelles (SDN), qui lui permet de résis- orientés par les besoins de la production et, in fine, d'identifier des variétés résistantes et stables, ter à son agresseur. BBV intervient sur ces trois les attentes des consommateurs, nous explique Tim reprend Tim Lunn. On parle aujourd'hui d'agricul- volets, respectivement pour mettre en évidence les Lunn, directeur d'O.B.S depuis 1992. Nous mettons ture durable. Pour s'assurer de cette stabilité, il plantes résistantes, pour améliorer les traitements à la disposition des producteurs les variétés de faut comprendre ce qui se passe au niveau du pour une meilleure préservation de l’environne- légumes les plus adaptées au terroir breton : gène. Ce travail est une affaire de spécialistes, et ment, et pour évaluer les SDN. Notre 3ème chou-fleur, échalote de type Jersey, oignon “rosé c'est justement sur cet aspect que BBV nous spécialité c'est la qualité nutritionnelle et senso- de Roscoff“, artichaut “Camus de bretagne“. épaule. Nous avions une attente forte vis-à-vis de rielle des produits. Cette activité permet de Nous sommes organisés en Union de Coopératives BBV. Nous sommes en effet créateur de variétés valoriser l'existant (faire savoir par exemple qu'il y a Agricoles, c'est à dire que nous fournissons unique- avec une activité de laboratoire tournée vers la autant de vitamine C dans le chou-fleur que dans ment les 6 coopératives qui en font partie et qui production. Ce qui nous manquait c'était une l'orange !), puis d’optimiser les produits. BBV fait alimentent à leur tour les producteurs compétence en biologie moléculaire et un savoir- partie d'un dispositif organisé en 4 structures com- bretons." faire en résistance variétale”. plémentaires qui viennent en appui technique à la filière légumière. En amont, l’INRA contribue essen- OBS travaille également à d’autres projets. tiellement aux connaissances fondamentales. Notamment celui de développer des semences BBV intervient ensuite sur la recherche appliquée pelliculées, un procédé qui réduit considé- à l'échelle du laboratoire. La station agronomique rablement l'utilisation d'insecticides et (CATE) valide alors les résultats obtenus à l'échelle autres matières actives. Un des objec- de la production, c'est à dire au champ ou sous tifs d’OBS aujourd'hui est de créer serre. Enfin, la Chambre d'Agriculture gère la des variétés végétales dans le cadre diffusion vers les producteurs. Comme d'une agriculture raisonnée, et ainsi pour toute activité de développement, de mieux protéger l'environnement. cette progression "en entonnoir" est On ne peut que les encourager sur indispensable : il arrive par exemple que cette voie ! des produits prometteurs à l’échelle du laboratoire s’avèrent inefficaces au champ. Toutes nos compétences sont mises au service de la filière Contact : Tim Lunn bretonne, cela représente 80 % OBS / 02 98 29 92 55 de notre activité. Nous pouvons info@o-b-s.com également travailler en recherche www.o-b-s.com sous contrat pour des entreprises de la filière hors région." Contact : Serge Mabeau BBV / 02 98 29 06 44 contact@bbv.fr Serge Mabeau (BBV) et Tim Lunn (OBS) AGENDA s Journée "Proteome Tour" / 15 septembre La plate-forme protéomique de OUEST-Genopole organise sa journée "Proteome Tour", sur le campus rennais de Beaulieu. Plus d’infos : Jocelyne LE SEYEC ® - CRITT Santé Bretagne - 02 23 23 45 85 s FOODFACTORY / 6-7-8 Octobre Cette manifestation internationale incontournable sur l’usine alimentaire du futur se tiendra à Laval les 6,7 et 8 Octobre prochain. PME/PMI de l’agroalimentaire inscrivez-vous dès à présent sur www.foodfactory2004.com s Le SIAL (Salon International de l’Alimentation) / 17-21 octobre aura lieu à Paris –Nord Villepinte. C’est le plus grand rendez-vous mondial des professionnels de l’alimentation avec 5900 exposants venus de 98 pays et 135000 visiteurs de 188 pays. Plus d’infos : www.sial.fr 2 PARÉ À INNOVER #19 - Juin / Juillet / Août 2004
  • 3. BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES……BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES… INTERVIEW Eco Compteur® : un nouveau système de comptage des cyclistes DE l’iDÉE…… À L’iNNOVATiON Michel Ollivier - Martine Hatton Edixia (…suite) Paré à Innover : A quoi sert la vision industrielle ? la position du film sur la barquette à la cadence La famille des Eco compteurs® compte un nou- veau membre. Après le compteur de piétons dans les espaces naturels, le dernier produit de la gamme, le système de comptage des cyclistes, révolutionne la gestion des espaces publics. de 5400 barquettes à l’heure. Un brevet vient d’ê- Les avantages : le dispositif est invisible, il fonc- Martine Hatton : Elle sert à optimiser la marche des tre déposé pour ce système qui a été nominé aux tionne 10 ans sans changer la pile, les données ateliers de production. Elle est présente dans le Trophées de l’Innovation Cfia 2004. Nous tra- sont stockables heure par heure pendant un an et contrôle global, l’inspection des états de surface, vaillons actuellement sur un projet de découpe à transférables vers un ordinateur Palm®. les mesures, l’identification ou le guidage poids constant, qui intéresse les froma- de robot. gers. Nous avons toujours un projet C’est par exemple un moyen de à développer ! contrôle automatique employé sur une chaîne de production AI : Quel est l’avenir de la pour vérifier la qualité des pro- vision industrielle ? duits fabriqués : des caméras installées sur cette chaîne M.H. : C’est un marché en photographient les produits, constante évolution. Les analysent les clichés et don- industriels veulent une Contact : Eco compteur nent à un automate l’ordre automatisation optimale 0 820 820 412 d’éjecter ou de réorienter tout des chaînes, des cadences infos@eco-compteur.com produit défectueux. La vision plus rapides, une qualité irré- industrielle a remplacé le contrôle prochable : la vision industrielle visuel, moins rapide, moins fiable : est la réponse à ces exigences. Une personne ne peut rivaliser avec une vision industrielle de plus en plus per- Formation CAPI en Bretagne machine qui contrôle 32 biscuits à la seconde. formante, utilisant des composants A partir de janvier 2005 s’ouvre en Bretagne la De plus, l’erreur est humaine, et la productivité, la informatiques et électroniques de plus en plus formation diplômante C.A.P.I. (Certificat rentabilité, la sécurité ne se satisfont pas d’à peu petits et, paradoxalement, de plus en plus puis- d’Animateur Propriété Industrielle). Elle s’adresse près. La vision industrielle ne laisse rien passer. sants. Pour utiliser et entretenir ces machines, aux partenaires du développement économique C’est la politique du zéro défaut. nous formons les personnels des usines, nous pro- et technologique des entreprises et des centres de posons des contrats d’entretien ; nous organisons recherche qui ont à accompagner la protection et PAI : Quelle est la place d’Edixia dans ce secteur ? aussi des sessions de formation générale à la la valorisation des innovations. En 9 modules, vision. Entre 1992 et 2004, cette formation permettra aux animateurs d’assu- M.H. : Quand la société est notre effectif est passé de rer un rôle d’aide à la décision et d’orientation vis née, il y a 20 ans, nous fai- sions partie des pionniers. pour se maintenir à la première 50 à 80 personnes (dont 80% d’ingénieurs) et à vis des créateurs d’entreprise, PME, universités… Aujourd’hui, Edixia est leader français et l’un des place, il faut sans cesse innover notre chiffre d’affaires de 4 à 9,5 millions d’Euros. Contact : Thierry Lucas INPI / 02 99 38 16 68 tlucas@inpi.fr premiers européens de la vision industrielle. A la fois L’avenir ? Nous sommes confiants… concepteur de systèmes de vision et développeur d’applications, nous possédons un savoir-faire tech- Contact : nique pointu et une solide expérience de terrain : nous avons installé dans le monde entier plus de Michel Ollivier, Directeur général Yves Ansquer, Directeur Des "correspondants innovation" 5000 systèmes de vision sur plus de 400 sites indus- triels, dans l’automobile, l’électricité/électronique, EDIXIA / 02 99 62 86 11 vision@edixia.fr pour stimuler l’appétit d’innovation l’emballage, l’embouteillage, l’agroalimentaire, le www.edixia.com des PME bretonnes multimédia, le caoutchouc/plastique. Nous sommes Bretagne Innovation propose aux PME/PMI connus pour notre fiabilité, nos performances, nos bretonnes un programme de formation de résultats. Mais ça ne suffit pas : pour se maintenir "Correspondants Innovation"*. à la première place, il faut sans cesse innover. Objectifs : • favoriser l'émergence de projets innovants dans PAI : L’innovation, c’est justement une de vos l’entreprise priorités… • créer un réseau d'échanges • informer des aides à l'innovation disponibles. M.H. :Les ingénieurs de nos équipes technologies et 35 entreprises ont déjà participé à l’opération produits cherchent de nouvelles applications. Nous depuis début 2004. ne nous contentons pas de trouver une solution au Prochaines sessions : problème d’un client : nous essayons de devancer 1er et 2 juillet à Brest - 16 et 17 septembre les demandes en proposant aux chefs d’entreprises à Vannes - 12 et 13 octobre à Rennes des techniques susceptibles d’améliorer la qualité Durée : 2 jours et l’automatisation de leurs chaînes de production. Nous venons ainsi de mettre au point un contrôle Information et Inscription : de barquettes thermoscellées qui intéresse les Rémy Lantrade entreprises agroalimentaires : notre équipement Bretagne Innovation / 02 99 67 42 09 détecte dans les soudures des intrus de 0,5 mm, rlantrade@bretagne-innovation.tm.fr contrôle la présence et la véracité des DLC, vérifie Laurent ROUBERT, ingénieur Support Technique *projet financé par le Conseil Régional de Bretagne et le FEDER s Le 8è Carrefour européen des Biotechnologies / 27-29 octobre aura lieu à Marseille (Parc Chanot). Cette manifestation 3 en 1 (colloque professionnel, exposition et salon d’affaires) attend plus de 3000 visiteurs et 200 exposants. Plus d’infos : www.biomediterranee.com s Le Salon International de l’Emballage / 22-26 novembre aura lieu à Paris –Nord Villepinte. Plus de 2500 exposants dont 50% d’étrangers en provenance de 42 pays, présentent leur savoir-faire en matière d’emballage de conditionnement. Plus d’infos : www.emballage2002.com s Val'Océan 2004 / 23-24 novembre cette convention d'affaires dans le secteur des produits de la mer (produits finis alimentaires et ingrédients) en relation avec la Nutrition Santé se déroulera à Lorient. Plus d’infos : 02 97 83 80 88 - contact@valocean.com PARÉ À INNOVER #19 - Juin / Juillet / Août 2004 3
  • 4. PARÉ à …BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…KIOSUQE…KIOSUQES…KIOSUQE…KIOSUQE…BRÈV INNOVER EUROPE ET PARTENARIAT Guide : L’ouverture vers l’Est, "Les femmes en Bretagne" s 37 % des créateurs d’entreprises… une opportunité pour la Bretagne Avec l’élargissement de l’Union Européenne, l’arrivée s 23% des patrons des grandes entreprises contre 17% au niveau national… de 10 nouveaux pays, et surtout la Pologne*, les opé- Marc Gillaux rateurs bretons de l'agroalimentaire, de l’élevage et et Isabelle Charmeil s 11% des patrons des moyennes entreprises de l'agriculture doivent-ils se sentir menacés ? contre 13% au niveau national… s 32% des chercheurs de la recherche "Qu’ils soient Polonais ou Bretons, les industriels crai- gnent l'ouverture des frontières et ses conséquences publique… pour l’avenir" explique Marc Gillaux, directeur géné- …sont des femmes. ral de Bretagne International, qui lance une grande opération de sensibilisation pour encourager les L’emploi, la formation, * La Pologne représente à elle seule 50 % de la population entreprises bretonnes à se positionner sur les et du PIB des nouveaux entrants. la recherche, la créa- marchés polonais. "Si les PME bretonnes restent tion d’entreprise, la vie encore frileuses, d'autres, d’Allemagne et d’Italie par politique… enfin des informations actualisées exemple, n’attendent pas pour y installer leurs filiales commerciales ou industrielles", ajoute-t-il. Historique & chiffres sur les femmes en Cette opération qui se déroulera en 3 phases sur un Bretagne International, c’est l’ex-Mirceb (Mission Bretagne ! La Préfecture de an a pour objectif, à court terme, d’exporter les pro- Régionale de Coordination du Commerce Bretagne publie le guide duits ou savoir-faire bretons, et à plus long terme Extérieur Breton) association créée en 1983. "Les Femmes en Bretagne", à consulter sur d’investir pour participer à la mise à niveau des filiè- Bretagne International est unique, il n'existe pas http://www.bretagne.pref.gouv.fr res agri/agro polonaises. d'équivalent dans les autres régions de France. Voir l’élargissement de l’Union Européenne comme une chance pour les PME bretonnes, c’est, peut-être, s 10 à 12 actions collectives par an Semaine de la Qualité de Vie déjà faire un pas vers la construction de cette toute nouvelle Europe. s s 150 entreprises aidées par an Cible : PME (80%) au Travail 3 questions à Marc Gillaux, s Une équipe de 19 personnes Pour la 1ère semaine de la Qualité de Vie au s 50 relais sous contrat dans le monde Travail*, l’Anact Bretagne a organisé une rencon- tre sur "L’évaluation des risques professionnels Directeur Général de Bretagne International s Financement : 77 % Région Bretagne ; autres : contrats + adhésions dans les entreprises de moins de 50 salariés". Paré à Innover : Quelles sont les missions de Autour d’un témoignage d’entreprise, les partici- Bretagne International ? pants ont abordé l’utilité et les perspectives PAI : Y a-t-il un profil pour aller à l'international ? d’améliorations apportées par une action sur Marc Gillaux : Notre rôle est avant tout d’aider les l’évaluation des risques professionnels, ainsi entreprises bretonnes à définir leurs projets à l'inter- M.G. : L'international n'est pas une question de taille que la manière de mener ce type de projet. national. Nous informons les industriels des d'entreprise mais plutôt de marché et de volonté. A titre d’exemple, un guide "Repères pour agir" a potentialités offertes dans leur secteur d’activité à Nous ne voulons pas être restrictifs. Nous cherchons à été remis aux participants ; il est disponible gratui- l’étranger. Ensuite, ils choisissent ou non de franchir véhiculer l'optimisme, l'esprit d'entreprendre, pour tement auprès de l’antenne Anact Bretagne. le pas pour vendre, nouer un partenariat, s’implanter qu'on puisse dire "l'export, c'est moins compliqué ou simplement acheter. qu'il n'y paraît". Démystifier et abattre les obstacles, Contact : Thierry Debuc Faire de l’international revêt aujourd’hui un carac- voilà notre travail. Parfois, ce qui arrête les industriels, Antenne Anact Bretagne / 02 23 44 01 46 tère multiforme. ce sont des petits détails, les barrières de la langue par t.debuc@anact.fr / www.anact.fr Nous organisons également des opérations collecti- exemple. Nous cherchons à leur faciliter la tâche. * organisée du 3 au 7 mai dernier par le Réseau ANACT pour ves et encourageons les PME à participer à des salons Nous associons à nos missions collectives les chambres l’amélioration des conditions de travail internationaux(1). Nous lançons aussi des missions consulaires(2) pour qu'elles puissent être actrices des spéciales de prospection, comme celle de l’agri/agro projets et les relayer. en Pologne ou une autre dans le secteur automobile Je pense sincèrement que la clef de notre efficacité AGRO BUSINESS CONVENTION adressant 3 pays d’Europe Centrale. Bretagne International a aujourd’hui une approche réside dans le réseau et la mobilisation des acteurs de bonne volonté. Dans le cadre de Brest 2004, CCI International sectorielle. L’entreprise a un interlocuteur unique au Bretagne et l’Euro Info Centre organisent, le 12 sein de notre équipe. Sur zone, elle est suivie par un > Sur cette idée Bretagne Innovation rejoint juillet, une convention d’affaires du secteur de de nos relais. Au total, ils sont 50 dans le monde à tra- complètement Bretagne International car pour l’agro-industrie réunissant des entreprises de vailler à l'identification de partenaires commerciaux. promouvoir l’innovation, c'est aussi une affaire Bretagne et d’Europe centrale. Cet événement a de réseaux. pour but de permettre aux entrepreneurs bre- PAI : Qui sont ces relais ? tons de rencontrer leurs homologues de Hongrie, République tchèque, Pologne et Slovénie, afin de M.G. : Ce sont des professionnels des affaires à l’inter- Contact : Marc Gillaux développer des relations commerciales, tech- national, et pas seulement des consultants. Nous les Bretagne Internationale / 02 99 25 04 04 niques ou financières. A ce jour plus de 70 "recrutons" pour leurs compétences "business" et bretagne bretagne-internationale.com entreprises étrangères se sont inscrites. N’hésitez leurs qualités humaines. Ce sont des personnes de bretagne-internationale.com pas à contacter CCI International Bretagne pour terrain qui doivent apporter des réponses concrètes obtenir le profil des entreprises participantes. aux industriels bretons et offrir des contacts utiles. Lorsqu’une entreprise bretonne recherche un parte- (1) Bretagne International prend en charge la partie logistique de la Contact : Catherine Matte naire à l’étranger, le relais fait un gros travail en participation. Une subvention peut couvrir partiellement les frais du déplacement de l'entreprise. 02 99 25 41 33 amont. Le but est de proposer au final 3 ou 4 contacts (2) Chambres de Commerce et d’Industrie, Chambre Régionale des international@bretagne.cci.fr pertinents, plutôt qu’une longue liste inadéquate. Métiers et de l’Artisanat, Chambre Régionale d’Agriculture) ABONNEMENT PROCHAIN NUMÉRO : SEPTEMBRE 2004 Directeur de Publication : James Leighton Vous souhaitez faire connaître Paré à Innover à… Rédaction : Chrystèle Guy, Nathalie Liva, Béatrice Ercksen Création et réalisation : a utrement Loïc Bohuon Nom......................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Impression : CPS ISSN : 1624-8589 • Tirage 5500 ex Entreprise ........................................................................................................................................................................................................................................................................................ Avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne Adresse .............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Bretagne Innovation • 18 place de la gare • CS 26927 - 35069 Rennes Cx Tél 02 99 67 42 00 • Fax 02 99 67 60 22 • contact@bretagne-innovation.tm.fr 4 PARÉ À INNOVER #19 - Juin / Juillet / Août 2004