Mbti Hertz 2007

1,498 views
1,387 views

Published on

0 Comments
4 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,498
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
7
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
4
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Mbti Hertz 2007

  1. 1. Facilitator Guide Presentation Page 11/05/02  Osiris Conseil Les types en images 11/05/02  Osiris Conseil Les types en images 2
  2. 2. Facilitator Guide Presentation Page 2 4 DIMENSIONS/ 8 PÔLES (E) Qu’est-ce qui me donne de l’énergie? (I) (S) Comment est-ce que je gère l’information? (N) (T) Comment est-ce que je prends mes décisions? (F) (J) Comment suis-je orienté? (P) 1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 3Le Myers Briggs type indicateur ouMBTI est un questionnaire d’autodiagnostique se présentant sousforme d’un questionnaire à choixforcé, traduit en 33 langues etpassé par plus de 10 millionpersonnes dans le monde le MBTIcontribue à sensibiliser lespersonnes appelés à travaillerensemble à ce qu’elles ont decommun et de particulier. 4
  3. 3. Facilitator Guide Presentation Page 3Les résultats du MBTIidentifient les différencesprécieuses qui existent entreles personnes différentes quipeuvent être la cause denombreux malentendus et demauvaises communications. 5Quiconque a pour but unemeilleure connaissance de soi, lacohésion du personnel, le travaild’équipe, une amélioration de lacommunication ou toutsimplement l’accroissement de laproductivité trouvera dans leMBTI un outil d’une efficacitééprouvée. 6
  4. 4. Facilitator Guide Presentation Page 4En effet vos réponses àl’inventaire MBTI vous permettrontd’identifier vos talents personnels.Les informations vous aideront àmieux connaître, à découvrir ce quivous motive, vos atouts naturelsainsi que les domaines danslesquels vous avez le potentiel devous développer. 7Il ne juge pas ; il n’y a pas de bonnesou de mauvaises réponses mais desmanières d’être et d’agir différents, dontil nous appartient de prendre consciencepour mieux les adapter aux différentessituations.Le MBTI décrit en finesse lefonctionnement de la personnalité enmettant en relier les points forts et lesdifficultés éventuelles de chacun. 8
  5. 5. Facilitator Guide Presentation Page 5Il permet ainsi decomprendre lesdifférences d’unepersonne à l’autre et d’entirer parti d’accepter l’autrenon plus « malgré » mes« pour » ses différences. 9Ce faisant il offre une grille delecture qui favorisel’épanouissement et l’autonomie dechacun.« De même que nous construisonsdes phrases différentes avec desmots semblables, de même chacund’entre nous est différent dansl’utilisation de préférences qu’onretrouve d’un individu à l’autre ». 10
  6. 6. Facilitator Guide Presentation Page 6Valorisant pour une personne carseule sa passation est en soi uninstrument de motivation qui ouvreun dialogue et qui fournit unlangage commun pour aborderobjectivement des réalités souventinsaisissables en les nommant.« Nommer est l’activité de base quipermet à la connaissance de sedévelopper ». 11MBTI a des nombreuses utilisationsDéveloppement Personnel –il aide à développer sonpotentiel propre et à enrichirsa personnalité en devenantde plus en plus ce que l’on estvraiment. 12
  7. 7. Facilitator Guide Presentation Page 7 Le management – il permet une action en profondeur en matière de :•Communication•Résolution de problèmes•Travail de groupe•Prévention et gestion des conflits•Constitution d’équipe•Prise de décision•Négociation•Gestion du temps•Style de leadership 13Approche de Jung ;une vision intégrative de l’homme,dont toutes les dimensions sontprises en compte.Une vision positive du rôle que jouel’inconscient dans le développementde la personne. 14
  8. 8. Facilitator Guide Presentation Page 8Une vision dynamique entièrementfondée sur la loi des polarités.Les polarités inhérent à la naturehumain sont à la fois l’origine de nostensions et de nos déchirements etla source de notre dynamisme, denotre volonté de progrès et de notrevie même. 15 Qu’est-ce qu’un type psy.La classification des typespsychologiques est une théorie dela personnalité développée par lepsychiatre suisse Carl G. Jung pourexpliquer les différences normalesqui existent entre personnes enbonne santé. 16
  9. 9. Facilitator Guide Presentation Page 9Sur la base de ses observations, Jungconclut que les différences decomportement sont le fruit destendances innées qui poussent chacunà utiliser son esprit de manièresdifférentes.Le fait d’agir selon ces tendancesamène à la création de schémascomportementaux. 17Notre manière de faire est si bienancrée qu’il nous paraîtincompréhensible que d’autres puissentfaire autrement.A noter que si les autres fontautrement que nous, cela veut direqu’ils utilisent le pôle qui est celui denotre gaucherie ; de la à penser qu’ilssont aussi gauches que nous en cedomaine, et cela en permanencepuisqu’il s’agit de leur préférence. 18
  10. 10. Facilitator Guide Presentation Page 10Le principe du MBTI est simple. Lesvariations de comportement que l’onobserve entre les individus ne sont pasle résultat hasard mais la conséquencede préférences spontanées concernantquatre dimensions fondamentales ».La combinaison de ces préférencesconduit à des familles de caractères ouTypes Psychologiques. 19La hypothèse fondamentale de Jungreprise dans le MBTI :« Si nous disposons tous de toutes lespossibilités de chaque pôle et si surchaque dimension nous utilisonsnécessairement les comportementscorrespondant à chacun des deux pôlesnous n’en avons pas moins unepréférence innée pour l’un ou l’autre deces pôles ». Une prédilectionspontanée, non réfléchie 20
  11. 11. Facilitator Guide Presentation Page 11 Comment utiliser « l’introduction aux types psychologiques »? Le Myers-Briggs Type Indicateur est un questionnaire d’auto diagnostique qui a pour but de rendre la théorie de Jung sur les différents types psychologiques facile à comprendre et à utiliser dans la vie de tous les jours.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 21 MBTI Myers - Briggs La mise en œuvre opérationnelle de la pensée de Jung sur le fonctionnement de l’esprit humaine1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 22
  12. 12. Facilitator Guide Presentation Page 12 Les résultats du MBTI identifient les différences précieuses qui existent entre les personnes différentes qui peuvent être la cause de nombreux malentendus et mauvaises communications.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 23 Vos réponses à l’inventaire du MBTI vous permettront d’identifier vos talents personnels.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 24
  13. 13. Facilitator Guide Presentation Page 13 Les informations vous aideront à mieux connaître, à découvrir ce qui vous motive, vos atouts naturels ainsi que les domaines dans lesquels vous avez le potentiel de vous développer.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 25Le MBTI présente de nombreux avantages: Il ne Juge pas – il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses mais des manières d’être et d’agir différents, dont il nous appartient de prendre conscience pour mieux les adapter aux différents situations1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 26
  14. 14. Facilitator Guide Presentation Page 14 MBTI avantages continuées: Il décrit en finesse le fonctionnement de la personnalité en mettant en relier les points forts et les difficulté éventuelles de chacun. Il propose des démarches d’amélioration appropriées1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 27 MBTI avantages continuées: Il permet ainsi de comprendre les différences d’une personne à l’autre et d’en tirer parti d’accepter l’autre non plus «malgré » mes « pour » ses différences.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 28
  15. 15. Facilitator Guide Presentation Page 15 MBTI avantages continuées: Ce faisant, il offre une grille de lecture qui favorise l’épanouissement et l’autonomie de chacun1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 29« de même que nous construisons des phrases différentes avec des mots semblables, de même chacun d’entre nous est différent dans l’utilisation de préférences qu’on retrouve d’un individu à l’autre »1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 30
  16. 16. Facilitator Guide Presentation Page 16 MBTI avantages continuées: Il fournit un langage pour aborder objectivement des réalités souvent insaisissables en les nommant« Nommer est l’activité de base qui permet à la connaissance de se développer »1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 31 Développement personnel – il aide à développer son potentiel propre et à enrichir sa personnalité en devenant de plus en plus ce que l’on est vraiment.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 32
  17. 17. Facilitator Guide Presentation Page 17 Le Management – il permet une action en profondeur en matière de communication, travail de groupe,1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 33 constitution d’équipe , négociation, résolution de problèmes, prévention et gestion des conflits, prise de décision, gestion du temps, style de leadership etc.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 34
  18. 18. Facilitator Guide Presentation Page 18 Approche de JungUne vision intégrative de l’homme,dont toutes les dimensions sontprises en compte. Une vision positive du rôle que jouel’inconscient dans le développementde la personneUne vision dynamique entièrementfondée sur la loi des polarités1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 35 Les polarités inhérent à la nature humaine L’origine de nos tensions et de nos déchirements La source de notre dynamisme, de notre volonté de progrès et de notre vie même.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 36
  19. 19. Facilitator Guide Presentation Page 19 Qu’est-ce qu’un type psychologique? La classification des types psychologiques est une théorie de la personnalité développer par le psychiatre suisse Carl G. Jung pour expliquer les différences normales qui existent entre personnes en bonne santé.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 37 Sur la base de ses observations, Jung conclut que les différences de comportement sont le fruit des tendances innés qui poussent chacun à utiliser son esprit de manières différentes.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 38
  20. 20. Facilitator Guide Presentation Page 20 Le fait d’agir selon ces tendances amène à la création de schémas comportementaux.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 39 Notre manière defaire est si bien ancréequ’il nous paraîtincompréhensibilitésque d’autres puissentfaire autrement.1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 40
  21. 21. Facilitator Guide Presentation Page 21 A noter que s’il les autres font autrement que nous, cela veut dire qu’ils utilisent le pôle qui est celui de notre ‘gaucherie’; de là à penser qu’ils sont aussi gauches que nous en ce domaine, et cela en permanence puisqu’il s’agit de leur préférence!1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 41 Caractéristiques du MBTI Le principe du MBTI est simple:« les variations decomportement que l’on observeentre les individus ne sont pasle résultat hasard mais laconséquence de préférencesspontanées concernant quatredimensions fondamentales ».1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 42
  22. 22. Facilitator Guide Presentation Page 22 La combinaison de ces préférences conduit à des familles de caractères ou « Type Psychologiques » . 1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 43L’hypothèse fondamentale de Jung reprise dans le MBTI: Si nous disposons tous de toutes les possibilités de chaque pôle et si sur chaque dimension nous utilisons nécessairement les comportements correspondant à chacun des deux pôles, nous n’en avons pas moins une préférence innée pour l’un ou l’autre de ces pôles;« une prédilection spontanée, non réfléchie. » 1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 44
  23. 23. Facilitator Guide Presentation Page 23 Demandes de l’environnementZone de Confort Zone d’effort__________________________________A B Préférences Naturelles1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 451/05/02  Osiris Conseil Les types en images 46
  24. 24. Facilitator Guide Presentation Page 24 A Noter: « qui « Extraverti » ne signifier pas parle beaucoup » ou « qui parle fort »; « Introverti » ne signifie pas « timide » ou « inhibé »; « Sentiment » ne signifie pas « émotive »; « Jugement » ne signifie pas « qui juge les autres d’une manière catégorique »; « Perception » ne signifie pas « perspicacité ».1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 471/05/02  Osiris Conseil Les types en images 48
  25. 25. Facilitator Guide Presentation Page 25 1/05/02  Osiris Conseil Les types en images 49MYERS-BRIGGS INDICATEUR de TEMPERAMENT Idealist Choleric Rational Phlegmatic Guardian Melancholic INTERACTION STYLES Artisan Sanguine 50
  26. 26. Facilitator GuidePresentation Page 26 Idealists Rationals Guardians Artisans 51 52
  27. 27. Facilitator GuidePresentation Page 27 53 54
  28. 28. Facilitator GuidePresentation Page 28 55 56
  29. 29. Facilitator GuidePresentation Page 29 57 58
  30. 30. Facilitator GuidePresentation Page 30 59 60
  31. 31. Facilitator GuidePresentation Page 31 61 62
  32. 32. Facilitator GuidePresentation Page 32 63 64
  33. 33. Facilitator Guide Presentation Page 33Sur quoi préférez-vous porter votre attention?D’où tirez vous votre énergie? La dichotomie E-I 65 66
  34. 34. Facilitator Guide Presentation Page 34 67 Les Attitudes: Extraversion et IntroversionLes Attitudes sont les deux pôles de la psyché qui en donne l’orientation: vers le monde vers le monde extérieur intérieur(E=Extraversion), (I=Introversion) 68
  35. 35. Facilitator Guide Presentation Page 35 69 ExtraversionL’orientation du sujet vers le «dehors », vers le monde despersonnes, des choses, desévénements, tant pour y puiserson énergie que pour yexprimer son action 70
  36. 36. Facilitator Guide Presentation Page 36 IntroversionL’orientation du sujet vers le « dedans », vers le monde des pensées et des réflexions, tant pour s’y ressourcer que pour s’exprimer. 71 72
  37. 37. Facilitator Guide Presentation Page 37 Caractéristiques associés aux personnes qui préfèrent l’extraversion• En harmonie avec l’environnement extérieur.• Préfèrent communiquer oralement.• Discutent de leurs idées pour arriver à une conclusion.• Apprennent mieux par l’action ou la discussion.• Ont des intérêts variés.• Sont sociables et expressives.• Sont prêtes à prendre des initiatives au travail et dans les relations. 73 Caractéristiques associés aux personnes qui préfèrent l’introversion:• Attirées par leur monde intérieur;• Préfèrent communiquer par écrit;• Arrivent à des conclusions en réfléchissant leurs idées.• Apprennent mieux par la réflexion et la pratique « mentale ».• Se concentrent en profondeur sur leurs intérêts;• Sont quelque peu secrètes et réservées;• Prennent l’initiative lorsque la situation ou le problème leur paraît vraiment important. 74
  38. 38. Facilitator Guide Presentation Page 38 75 Principaux traits caractéristiques• Le « E » habituellement tend à agir d’abord et à réfléchir ensuite;• le « I » réfléchit longtemps avant de passer à l’action• La séquence d’apprentissage pour le «E» est Action- Réflexion - Action et pour le «I » c’est Réflexion – Action - Réflexion 76
  39. 39. Facilitator Guide Presentation Page 39 Extraversion• Le « E » pense à haute voix; il a besoin de parler pour former sa pensée; son discours est donc changeant, et il ne craint pas les contradictions successives, puisqu’il exprime le mouvement de ses pensées. 77 Introversion• L’introverti ne parle qu’après mûre délibération; il n’énonce à haute voix que ce qu’il a bien réfléchi; il n’exprime que ce que lui pense 78
  40. 40. Facilitator Guide Presentation Page 40 79 Le Contact• Le « E » aime le contact, même surtout quand il est imprévu et spontané, le «I » aime mieux d’être prévenu de la visite.• Le téléphone sonne le « E » se dit spontanément, « Chouette! Qui m’appelle »; le « I », « Zut! Qui me dérange! » 80
  41. 41. Facilitator Guide Presentation Page 41 81 Le Contact• En société, le « E » est un briseur de glace, celui qui fait volontiers les présentations, établit les liens entre les personnes, initie les conversations et les anime. Son talent est d’établir le contact.• Le « I » ne parle pas facilement que sur un sujet qu’il connaît bien ou qui lui tient à cœur. Son talent est d’approfondir le contact 82
  42. 42. Facilitator Guide Presentation Page 42 83Les Canaux de Communication• Le « E » exprime facilement ses pensées et ses émotions;• Le « I », tout aussi intense et passionné, ne les livrera que dans une atmosphère de confiance• Le « E » cherche le contact et l’échange et y puisera son énergie; le « I » trouve son ressourcement dans l’intimité.• Conséquence – le « E » est plus facile à connaître que le « I » 84
  43. 43. Facilitator GuidePresentation Page 43 85 86
  44. 44. Facilitator Guide Presentation Page 44 Excès ou Perception réciproques négatives • Si en soi une préférence n’est pas meilleurs qu’une autre, l’utilisation exclusive ou excessive d’une préférence aboutit à un déséquilibre. • Chaque préférence à son versant pathologique, qui bien souvent n’apparaître jamais, mais chez certains individus ou dans certaines circonstances peut se manifester. 87 Les Excès• C’est à ces excès que précisément se référeront d’ailleurs fréquemment les personnes ayant le préférence opposée pour critiquer ou décrier ceux qui ne leur ressemblent pas.• Il arrive même que la différence soit perçue comme un excès chez l’autre alors qu’elle n’a rien que de normal. Pour le « E », tout extraverti est facilement classé parmi les « inhibés » et pour le « I », tout extraverti est volontiers rangé parmi les « hystériques » 88
  45. 45. Facilitator GuidePresentation Page 45 89 90
  46. 46. Facilitator GuidePresentation Page 46 91 92
  47. 47. Facilitator Guide Presentation Page 47 93 When communicating with Extraverts• Acknowledge you are listening and use cues to show you are preparing a response• Provide immediate feedback and verbal acknowledgement• Express overt interest and enthusiasm: lean forward, nod, smile, and maintain eye contact• If needed, ask for time to think about something, then set a time to communicate;• Anticipate others will want feedback and be prepared to share more information sooner• Focus on discussing topics you know well or have had a chance to consider• Seek networking opportuinities; find someone to help you make links and contacts• Take initiative to introduce yourself or start a conversation• Deal with conflict and be willing to confront issues when they occur• Remeber others often think out loud, so don’t assume words are well thought out 94
  48. 48. Facilitator Guide Presentation Page 48 When communicating with introverts• Think before speaking or let others know you are thinking out loud• Respect need for privacy, build trust, and be sure to respect confidentiality• Choose a time and place to communicate with a minimum of distraction• Speak slowly and calmly (without being condescending)• Pause and wait for a response; don’t jump in to fill silence, especially with small talk• Don’t come across as imposing or demanding of an immediate response• Provide information ahead of time and allow time and space for processing• Focus on one topic, stay on topic, and avoid making immediate decisions• Summarize and share your final thoughts and direction. 95 96
  49. 49. Facilitator GuidePresentation Page 49 97 98
  50. 50. Facilitator Guide Presentation Page 50 Comment préférez-vousrecueillir les informations? La dichotomie S - N 99 100
  51. 51. Facilitator Guide Presentation Page 51 101 Eléments de la théorie de la personnalité de Jung• Jung observa que l’activité de l’esprit humain se répartit en deux grands types d’activité: - Recueil de l’information ou perception - Organisation de cette information et formation de conclusions ou jugement 102
  52. 52. Facilitator Guide Presentation Page 52 Les Fonctions de Perception• Les fonctions de perception sont souvent qualifiées d’irrationnelles, signifiant par là qu’elles ont pour objet la perception pure, à l’exclusion de tout critère de vrai ou de faux, ou de bien et de mal. 103• L’examen critique de l’information, la décision qu’il faut en tirer, est l’affaire des fonctions « rationnelles », celles qui mettent en œuvre la capacité de discernement. Elles se content de rapporter l’information brute. 104
  53. 53. Facilitator Guide Presentation Page 53 105 Les fonctions irrationnelles dePerception – Sensation et Intuition• Avec la Sensation « S » nous captons les données par nos cinq sens; les processus est analytique et discursif, semblable à celui d’un ordinateur.• Nous appellerons les personnes chez qui ce mode est prédominant « factuelles » ou « sensorielles » 106
  54. 54. Facilitator Guide Presentation Page 54 Les fonctions irrationnelles dePerception – Sensation et Intuition• Avec l’Intuition « N » nous avons une vision globale obtenue par un processus inconscient.• Les personnes utilisant ce mode par préférence seront dites intuitives. 107 108
  55. 55. Facilitator Guide Presentation Page 55 Sensation • Les personnes qui préfèrent la Sensation aiment saisir les informations qui sont réelles et tangibles – ce qui se passe réellement. • Elles observent en détail ce qui se passe au tour d’elles et savent particulièrement bien reconnaître les réalités pratiques 109 INTUITION• Les personnes qui préfèrent l’Intuition aiment saisir les informations en considérant l’ensemble des choses, en se concentrant sur les relations et les associations entre les faits. 110
  56. 56. Facilitator Guide Presentation Page 56• Elles veulent saisir les tendances et savent particulièrement bien identifier de nouvelles possibilités. 111 112
  57. 57. Facilitator Guide Presentation Page 57Principaux traits caractéristiques de Sensation (S) • Le sensoriel aime le concret; il croit ce qu’il voit et doit voir pour croire.• Ce qui l’intéresse, ce sont les faits précis, mesurables, vérifiables; tous les détails sont importants. 113Principaux traits caractéristiques de l’Intuition (N)• L’intuitif « N » aime ce qui émerge mais ce n’est pas encore; ce qui l’intéresse, ce sont les possibilités, les potentialités.• Souvent, sinon toujours «là-bas et ailleurs», son esprit se projette sans cesse dans le futur qu’il « voit » mieux que le présent. 114
  58. 58. Facilitator Guide Presentation Page 58 115• Pour le sensoriel la valeur d’une action se juge aux résultats, à l’efficacité et plus tôt se manifeste cette efficacité, mieux cela est.• Les Sensoriel vit essentiellement dans le présent, dont il sait profiter, sans regret pour le passé ni attente de l’avenir. « Ici et maintenant » pourrait être sa devise. 116
  59. 59. Facilitator Guide Presentation Page 59 117 Caractéristiques associés auxpersonnes qui préfèrent l’Intuition• Orientées vers des possibilités futures;• Imaginatives et verbalement créatives;• Se concentrent sur les tendances et la signification es données; 118
  60. 60. Facilitator Guide Presentation Page 60• Se souviennent des détails lorsque ceux-ci ont un lien avec un schéma d’ensemble;• Arrivent rapidement à des conclusions, suivent leur intuition;• Veulent clarifier les idées et les théories avant de les mettre en pratique;• Font confiance à leur inspiration. 119• Pour l’intuitif « N » parler des « détails ennuyeux » est un pléonasme.• Dans l’action, ce qui lui importe, c’est l’originalité, la nouveauté. 120
  61. 61. Facilitator Guide Presentation Page 61• Bien entendu une personne de type « S », peut avoir des intuitions.• Il est même parfois difficile de distinguer une « intuition » (éclair immédiate), d’une compilation ultra - rapide de sensations. 121• De même, un Intuitif « N » n’ignore pas les sensations; lui aussi utilise ses 5 sens.• Mais pour le Sensoriel « S », la démarche sera plutôt séquentielle avec des étapes connues qui peuvent être répétées, alors que pour l’Intuitif « N », la démarche sera plus immédiate et inconsciente. 122
  62. 62. Facilitator Guide Presentation Page 62• Sensation « S » et Intuition « N » peuvent s’applique aussi bien l’une que l’autre au monde extérieur et au monde intérieur.• Le sensoriel extraverti captera d’abord des informations relatives à son environnement alors que le sensoriel introverti sera plus sensible aux signaux envoyés par son propre corps 123• L’intuitif extraverti aura des « flashes » concernant les personnes avec qui il est en relation alors que l’intuitif introverti saisira un nouveau concept. 124
  63. 63. Facilitator Guide Presentation Page 63 125Les modes d’apprentissage « S » et «N» • Les modes d’apprentissage sont très différents. • Le sensoriel « S » aime apprendre pas à pas, en expérimentant concrètement ce qui lui est dit. Son savoir passe par ses mains. • L’Intuitif « N » aime apprendre savoir comment avoir de passer à l’action. 126
  64. 64. Facilitator Guide Presentation Page 64 127 Le mode d’exposition « S » et « N »• Le Sensoriel « S » aime bien avancer son raisonnement par étape, sans sauter une articulation logique.• Le Sensoriel « S » commence au début et termine par la fin.• L’Intuitif « N » procède par sauts; la conclusion lui saute aux yeux avant les étapes intermédiaires. 128
  65. 65. Facilitator Guide Presentation Page 65 129Excès ou perceptions réciproques négatives « S/N »• La dimension « S/N » est sans doute celle sur laquelle les difficultés de compréhension sont les plus profondes – elles reflètent le mode irrationnel non réfléchi de perception de la réalité. 130
  66. 66. Facilitator Guide Presentation Page 66• Les fonctions « S » et « N » sont vraiment les lunettes que nous chaussons pour regarder le monde et, tout naturellement, nous avons chacun du mal à imaginer qu’il peut être perçu autrement que tel que nous le percevrons nous-mêmes. 131 132
  67. 67. Facilitator Guide Presentation Page 67 Mots Clés « S et N »SENSATION INTUITIONDétails Grandes lignesPrésent FuturPratique ImaginatifProcédures InventionsSéquentiel AléatoireLigne de Conduite FlairRépétition VariétéJouissance du Présent Anticipation du futurConserver Changer 133 134
  68. 68. Facilitator GuidePresentation Page 68 135 136
  69. 69. Facilitator GuidePresentation Page 69 137 138
  70. 70. Facilitator Guide Presentation Page 70 Sensing Types in communication « Just the facts please »Communication Strengths:• Are anchored in current realities and common sense• Are practical and realiste• Are observant and attend to details• Retain and learn well from experience• Immediately apply what is communicated 139 Communication approach with Sensing types• Seek facts, details, and concrete examples• Link information to immediate applications• Want specific plans and procedures• Like step-by-step explanations• Relate information to what has happened in the past of is happening now• Prefer practical, plain language to symbols, metaphors, theory or abstraction• Focus on the here and now• Don’t trust long-term, strategic communications• Trust what has already been tried and proven to be true• Are comfortable with familiarity and practicality 140
  71. 71. Facilitator Guide Presentation Page 71 When communicating with sensing types:• Be practical and find ways to bring ideas down to earth• Provide information on specific realities, details, and immediate applications• Provide concrete examples to prove your ideas work; share facts and observations• Present information sequentially rather than changing topics and exploring links• Show a plan and process for change rather than only a concept• Listen carefully to the facts and link new ideas to current realities• Remember others may not seek change• Assess what is working well as well as what needs to be changed• Avoid extensive use of metaphors, analogies, and other abstract communications• Use words that relate to sensory and real-life images 141Sensing types need intuitive types:• To bring up new possibilities• To supply ingenuity on problems• To read the signs of coming change• To see how to prepare for the future• To have enthusiasm• To watch for new essentials• To tackle difficulties with zest• To show that the joys of the future are worth looking at 142
  72. 72. Facilitator Guide Presentation Page 72 Intuitive types in communication « I can see it all now »Communication strengths:• Are open to possibilities• Anticipate and create change• Are future orientated; see trends• Link and integrate information• Generate ideas 143 Intuitive communication approach• Want to know implications and relationships, not just facts• Become bored or impatient with details• Like to brainstrom or play with ideas and imagine what could be• Focus on the future and long-term aspects and impacts• See patterns and understand the big picture• Are stimulated by possibilities; seek t create, grasp, and share new ideas• Use metaphors, analogies, and other forms fo symbolic language• In conversations, may jump across topics exploring links• Trust and are eager to apply theories, models and frameworks• Don’t like to be hampered by barriers or limits 144
  73. 73. Facilitator Guide Presentation Page 73 When communicating with intuitive types• Consider possibilities that may initially seem far fetched• Provide an overview or thumbnail sketch first• Suspend realities when necessary to brainstorm and generate ideas• Don’t get bogged down in facts and details• Share main points, then add some detail as necessary• Stretch toward taking a longer-term, future focus• Show future possibilities of your ideas• Trust what works and be open to changing what doesn’t work• Let others share their ideas and dreams• Provide a reality check without discarding ideas; help intuitive types link ideas to reality 145 Intuitive types need sensing types:• To bring up pertinent facts• To apply experience to problems• To read the fine print in a contract• To notive what needs attention now• To have patience• To keep track of essential details• To face difficulties with realism• To remind them that the joys of the present are important 146
  74. 74. Facilitator Guide Presentation Page 74Comment prenez-vous les décisions? La dichotomie T - F 147 148
  75. 75. Facilitator Guide Presentation Page 75 149 Les fonctions rationnelles deJugement: Pensée (T) et Sentiment (F)• Après le recueil d’informations, sur l’un ou l’autre mode, vient le moment de décision.• Le type de critère que nous adoptons alors dépend de notre préférence pour l’une des deux fonctions rationnelles: la Pensée (Thinking) « T » ou le Sentiment (Feeling) « F ». 150
  76. 76. Facilitator Guide Presentation Page 76 Prendre une décision• Pour Jung, il y a donc deux manières tout aussi relationnelles l’une que l’autre de prendre une décision: l’une consiste à s’appuyer sur un raisonnement impersonnel et logique, l’autre sur l’intime conviction, le foi intérieur. 151Pensée « T » et Sentiment « F »• Le résultat des deux démarches peut au demeurant être strictement le même; ce qui différencie le « T » et le « F », cest la manière d’arriver à la conclusion, pal la conclusion elle-même. 152
  77. 77. Facilitator Guide Presentation Page 77 153 Principaux traits caractéristiques: Pensée « T »• Par rapport à une événement, la personne de type Pensée « T » prendra généralement une attitude détachée; elle se situera à l’extérieur, en observateur impartial, qui analyse les facteurs explicatifs et pèse les « pour » et les « contre » de la décision à prendre 154
  78. 78. Facilitator Guide Presentation Page 78 PENSEE/THINKING (T)• Les personnes qui préfèrent utiliser la Pensée pour prendre des décisions aiment considérer les conséquence logiques d’un choix ou d’une action.• Elles veulent s’écarter mentalement de la situation afin d’examiner le pour et le contre d’une manière objective. 155• Elles sont dynamisées par l’évaluation et l’analyse qui permettent d’identifier ce qui ne va pas et de résoudre ainsi le problème;• Leur but est de trouver une norme ou un principe qu’elles pourront appliquer à toutes situations comparables. 156
  79. 79. Facilitator Guide Presentation Page 79 SENTIMENT/FEELING (F)• Les personnes qui préfèrent utiliser le Sentiment dans la prise de décision aiment considérer ce qui est important pour elles et pour les personnes concernées.• Elles se placent mentalement au centre de la situation afin de s’identifier à chacun et de pouvoir prendre des décisions basées sur leurs valeurs d’engagement envers les autres. 157• Elles sont dynamisées par l’appréciation et le soutien aux autres.• Elles cherchent des qualités pour en faire l’éloge.• Leur but est de créer l’harmonie et de traiter chaque personne comme un individu unique. 158
  80. 80. Facilitator Guide Presentation Page 80 159 Caractéristiques associées auxpersonnes qui préfèrent la Pensée.• Analytiques;• Utilisent un raisonnement de cause à effet;• Résolvent les problèmes avec logique;• S’efforcent de trouver une norme objective de ce qui est correct;• Raisonnables;• Peuvent se montrer dures;• Justes – veulent que chacun soit traité avec équité. 160
  81. 81. Facilitator Guide Presentation Page 81 Caractéristiques associés auxpersonnes qui préfèrent le Sentiment• Empathiques;• Guidées par les valeurs personnelles;• Evaluent l’impact des décisions sur autrui;• S ’efforcent de trouver l’harmonie et les interactions positives; 161• Font preuve de compassion;• Peuvent sembler avoir le « cœur tendre »;• Justes – veulent que chacun soit traité comme un individu. 162
  82. 82. Facilitator Guide Presentation Page 82 163 La Pensée (Thinking) « T »• La personne de type de type Pensée « T » se décide en fonction de ce qui lui paraît logique, objectif.• La question fondamentale à laquelle elle cherche à répondre est de distinguer le vrai du faux. 164
  83. 83. Facilitator Guide Presentation Page 83 Le Sentiment (Feeling) « F »• La personne de type Sentiment « F », se décide en fonction de ses valeurs personnelles, subjectives.• La question fondamentale est pour elle de distinguer le bien du mal. 165 166
  84. 84. Facilitator Guide Presentation Page 84 Les modes de communication « T » et « F » sont différents• Le « T » démontre et pense que l’adhésion intellectuelle est le moteur de la décision:• Le « F » convainc et estime que la motivation personnelle est le ressort de l’action.• Le « T » compare les solutions possibles, c’est un spécialiste de l’analyse multicritères; le « F » évalue en bien ou en mal, son système est binaire 167 Les modes de communication « T » et « F » sont différents• Le message de la personne du type T (Pensée) porte sur les principes: le contenu du discours est pour elle le plus important. 168
  85. 85. Facilitator Guide Presentation Page 85• Le message du « F » porte sur les personnes et leurs valeurs; les modalités du discours, l’interaction entre l’émetteur et le récepteur, sont pour lui essentielles. 169 170
  86. 86. Facilitator Guide Presentation Page 86 Les Relations « T »• En ce qui concerne les relations le « T » les aime en général impersonnelles et objectives: non qu’il évite l’intimité avec les personnes qui lui sont proches.• Cette intimité est souvent vécue sur un mode de compréhension intellectuelle.• Le « T » a avant tout besoin de clarté. 171 Les Relations « F » • Le « F » pour sa part souhaite des relations personnelles, empreints d’intimité et d’émotion; • Ce qui prime le « F » c’est le besoin d’harmonie. 172
  87. 87. Facilitator Guide Presentation Page 87 173 L’Empathie• Décrit par le psychologue Carl Rogers comme la capacité de percevoir exactement le cadre de référence interne d’une autre personne avec les composantes émotionnelles et les significations qui s’y attachent, comme si l’on était l’autre personne, mais sans jamais perdre la condition du comme si. 174
  88. 88. Facilitator Guide Presentation Page 88 L’Empathie pour le « F » • Cette faculté, qu’au demeurant chacun peut acquérir, est naturelle aux personnes de type Sentiment « F ». • Le « F » vibrera aux sentiments de l’autre comme s’ils étaient siens, avant même de chercher à savoir s’il les partage ou non. 175 L’Empathie pour le « T »• Le « T » pourra prendre en compte les sentiments des autres; mais comme un des facteurs qui entrent dans son analyse, au même titre que d’autres éléments.• Le « T » pourra même porter un jugement par rapport aux sentiments et manifestera de la sympathie s’il les approuve, de l’antipathie s’il les désapprouve. 176
  89. 89. Facilitator Guide Presentation Page 89 177 La critique• La position distanciée du « T » lui permet d’atteindre plus aisément son objectif de justice et clarté; le souci,d’implication du « F » rend apte à faire régner l’harmonie, qui, est une de ses principales préoccupations.• Ceci traduit également dans la manière dont l’un et l’autre émettent et reçoivent la critique. 178
  90. 90. Facilitator Guide Presentation Page 90 • Pour le « T », ce qui ne va pas saute aux yeux et doit être dit tel que: le louange viendra ensuite • Pour le « F », l’appréciation positive est première; les défauts ne sont signalés ensuite qui se le climat permettant de les dire sans vexer à été établi. 179 Réception de la Critique « T »• La réception de la critique sera symétrique de son émission. C’est-à- dire que le « T » sera satisfait qu’on lui signale le défaut à corriger.• Le « T » qui se situe à l’extérieur pour juger se situe également à l’extérieur pour entendre; c’est la bavure qui est critiquée, pas lui 180
  91. 91. Facilitator Guide Presentation Page 91 Réception de la Critique « F »• A l’opposé du « T » le « F » différencie en général mal la critique spécifique et la remise en cause personnelle;• Le « F » n’entend pas qu’il a fait une erreur, il comprend qu’il est nul 181 Une remarque de vocabulaire s’impose • Le verbe « sentir » est utilisé dans le langage courant aussi bien pour le sentiment que pour le sensation – se « sentir bien (ou mal) » évoque autant une expérience physique qu’un ressenti psychologique. 182
  92. 92. Facilitator Guide Presentation Page 92• Nous réservons sensation à l’aspect extérieur, et sentiment à l’état intérieur qui l’accompagne tout en sachant que les deux aspects sont intiment liés dans le vécu individuel. 183 Le mot « Sentiment »• Le mot « sentiment » lui-même est très largement pris dans le sens de « émotions, affects » avec éventuellement une connotation amoureuse (« avoir un sentiment pour quelqu’un »). Ceci représente le sentiment « Chaud ». 184
  93. 93. Facilitator Guide Presentation Page 93 185Excès ou perceptions réciproques négatives « T »• La personne de type « T » peut apparaître comme froide, voire condescendante ou sans cœur.• Sa facilité de critique peut friser la causticité 186
  94. 94. Facilitator Guide Presentation Page 94• Il arrive ainsi au « T » de blesser sans le vouloir et même parfois sans s’en rendre compte.• L’excès de logique peut le conduire à négliger si fortement les sentiments des autres qu’il se les aliénera. 187Excès ou perceptions réciproques négatives « F »• Le « F » paraîtra émotionnel sans rime ni raison.• Le goût de l’harmonie pourra conduire le « F » à éviter les conflits à tout prix et à céder plutôt qu’à exprimer ses propres désirs. 188
  95. 95. Facilitator Guide Presentation Page 95• Si le « F » ne contrôle pas sa capacité empathique à percevoir les sentiments de ceux avec qui il est en contact, il pourra se laisser envahir par des émotions extérieures dont il sera l’otage. 189 Mots Clés • Pensée • Sentiment Objectif Subjectif Justice Harmonie Froid Chaleureux Impersonnel Personnel Critique Compliment Analyse Empathie Principes Valeurs Conviction Persuasion Juge Avocat Fermeté Fermeté 190
  96. 96. Facilitator GuidePresentation Page 96 191 192
  97. 97. Facilitator GuidePresentation Page 97 193 194
  98. 98. Facilitator GuidePresentation Page 98 195 196
  99. 99. Facilitator Guide Presentation Page 99 Thinking types in communication « Is it logical ? »Communication strengths:• Calm, reasonable, and under control• Provide honest and frank feedback• Analyze, evaluate and critique• Objective and principled• Clear thinking process using defined criteria 197 Communication approach Thinking Types• Use logic and analysis to spot flaws or weaknesses• Need to know « why »?• Prefer information that is presented objectively as a matter of fact• Debate or challenge information• List and consider pros and cons• Create or use clearly defined criteria• Trust competence and expertise• Like completion and want to win• Use precise and concise language• Task and goal focused 198
  100. 100. Facilitator Guide Presentation Page 100 When communicating with thinking types• Be calm and objective and demonstrate your competence• Offer honest and frank feedback as well as positive comments• Detach from situations and view them logically and objectively• Support your opinions with logical reasoning and clear thinking• Avoid becoming overly emotional or passionate when discussing issues• Be logical, reasonable, clear, concise• Focus on tasks and objectives as well as on individuals involved in the situation• Don’t feel threatened or attacked when others like to compete, debate or challenge• Show cause-and-effect relationships and pros and cons• Accept critical feedback without personalizing it. 199 Thinking types need feeling types:• To persuade• To conciliate• To forecast how others will feel• To arouse enthousiasm• To teach• To sell• To advertise• To appreciate the thinker 200
  101. 101. Facilitator Guide Presentation Page 101 Feeling types in communication « Will anyone be hurt ? »Communication strengths• Able to empathize and develop rapport• Often can see and appreciate others’ perpectives• Supportive, nurturing, and interested in others• Enjoy cooperating and collaborating• Connect with others and create a harmonious environment 201 Communication approach Feeling types• Focus on situational and subjective beliefs and values• See strengths and positive attributes• Enjoy encouragement and positive feedback• Share personal situations, case histories, stories and examples• Want to get to know someone personally• Like making linds to and connections with others• Like collaboration and want to cooperate• Warm, supportive, expressive and harmony• Interested in people and their needs 202
  102. 102. Facilitator Guide Presentation Page 102 When communicating with feeling types• Avoid critiquing and evaluationg when you are listening• Focus on people in the situation; find out what is valued and important• Consider the needs of others for harmony and a positive atmosphere• Be friendly and approachable and offer encouragement and support• Know when to provide feedback gently and critique behaviours not people• Include personal needs as criteria in decision making; show people impacts• Connect first, then challenge later, find areas of agreement• Be careful to acknowledge and not analyze others’ feelings and values• Remember some people dislike competition; focus on creating win-win situations 203 Feeling types need thinking types:• To analyze• To organise• To find flaws in advance• To reform what needs reforming• To hold consistently to a policy• To weigh « the law and the evidence »• To fire people when necessary• To stand firm against oppostion 204
  103. 103. Facilitator Guide Presentation Page 103 Comment abordez-vous le monde extérieur? La dichotomie J - P 205 La préférence pour la recherched’information ou la prise de décision• Jung a distingué les fonctions de perception (S/N) et les fonctions de jugement (T/F) mais n’a pas fait de l’opposition entre jugement et perception une dimension spécifique de la psyché. 206
  104. 104. Facilitator Guide Presentation Page 104 207• C’est Isabelle Myers qui a formalisé cette attitude qui indique la manière dont chacun se situe par rapport au monde extérieur et organise son mode de vie.• Elle se caractérise par deux pôles: la préférence pour le perception (P) d’une part, ou pour la décision ou jugement (J) d’autre part. 208
  105. 105. Facilitator Guide Presentation Page 105 209Les attitudes de Perception « P » et Jugement « J »• La personne de type « J » a une attitude « proactive »; elle préfère exercer la plus grande maîtrise possible sur son mode de vie. 210
  106. 106. Facilitator Guide Presentation Page 106• La personne de type « P » a une attitude « réactive »: elle préfère être disponible le plus possible aux opportunités de la vie. 211 212
  107. 107. Facilitator Guide Presentation Page 107 JUGEMENT• Les personnes qui préfèrent utiliser le Jugement dans le monde extérieur aiment un univers planifié et ordonné.• Elles aiment prendre des décisions, arriver à une conclusion et passer à l’étape suivante. 213• Leur vie a tendance à être structurée et organisée et elles aiment que les choses soient finalisées.• Adhérer à un plan et des délais fixés est important et elles sont dynamisées par l’accomplissement de la tâche. 214
  108. 108. Facilitator Guide Presentation Page 108 PERCEPTION• Les personnes qui préfèrent utiliser La Perception dans le monde extérieur, aiment vivre d’une manière souple et spontanée, en essayant de faire l’expérience de la vie et de la comprendre plutôt que de la contrôler;• Les plans détaillés ainsi que les décisions définitives leur paraissent restreignant;• Elles préfèrent demeurer ouvertes à de nouvelles informations et à des options de dernière minute.• Elles sont dynamisées par leur ingéniosité à s’adapter à la demande du moment. 215 216
  109. 109. Facilitator Guide Presentation Page 109 217 Principaux traits caractéristiques du « J »• Le « J » a un mode d’existence organisé: il aime ses activités et se préparer à ce qui va arriver.• Le « J » aime l’ordre, le classement,le rangement• La pensée du « J » est claire, elle s’exprime dans un ordre cohérant, prévu et souvent prévisible.• Le « J » aime prendre les décisions, mettre les choses en forme définitive.• Le principe « ne jamais remettre à demain ce que l’on peut faire aujourd’hui » est celui d’un « J »• Pour le « J » le temps est une donnée mesurable, contrôlable. Un « J » est à l’heure, il a le sens de délais, des horaires. 218
  110. 110. Facilitator Guide Presentation Page 110 Principaux traits caractéristiques du « P »• Le « P » aime bien être flexible, s’adapter aux circonstances.• Le « P » aime la profusion, le jaillissement, le choc des idées.• Le « P » aime explorer, chercher; les décisions lui semblent figer le mouvement de la vie;• « Ne jamais décider aujourd’hui ce que l’on peut remettre à demain » est son principe. 219 220
  111. 111. Facilitator GuidePresentation Page 111 221 222
  112. 112. Facilitator Guide Presentation Page 112 La relation au temps• Les différences sont frappantes en ce qui concerne la relation au temps;• Pour le « J » le temps est une donnée, mesurable, contrôlable. Il a le sens de délais, des horaires. Un « J » est à l’heure. 223• Pour le « P » le temps est un flux qui l’emporte, dont les limites sont imprécises et élastiques. Pour lui, être à l’heure à une réunion veut dire partir à l’heure que la réunion commence. 224
  113. 113. Facilitator Guide Presentation Page 113 225Excès ou perceptions réciproques négatives « J/P »• Ces deux attitudes sont particulièrement visibles dans le quotidien, puisque la préférence J/P se manifeste par définition dans la vie extérieure. 226
  114. 114. Facilitator Guide Presentation Page 114• Les heurts entre personnes ayant des préférences différentes sont très fréquents – non seulement il peut y avoir des rigidités de comportement dans un sens ou dans l’autre, mais en ce domaine, une attitude même « normal » est facilement perçue par une personne de la préférence opposée comme insupportable. 227Excès ou perceptions réciproques négatives « J »• Le « J » peut devenir, ou est facilement perçue comme rigide, tendu, exigeant, maniaque.• Son sens d’organisation peut le conduire à la bureaucratie tatillonne, à l’incapacité de s’adapter aux circonstances nouvelles. 228
  115. 115. Facilitator Guide Presentation Page 115• Il arrive à « J » de persévérer dans l’erreur plutôt que de remettre en cause une décision prise. 229Excès ou perceptions réciproques négatives « P »• Le « P » peut devenir, ou est facilement perçu comme irresponsable, brouillon, inorganisé.• La flexibilité du « P » peut l’amener à ne jamais terminer les projets commencés, à papillonner d’une idée à l’ ans se fixer sur aucune. 230
  116. 116. Facilitator Guide Presentation Page 116• Sa difficulté à respecter les horaires peut tourner au retard permanent à manquer des opportunités faute d’organisation. 231 232
  117. 117. Facilitator GuidePresentation Page 117 233 234
  118. 118. Facilitator GuidePresentation Page 118 235 236
  119. 119. Facilitator GuidePresentation Page 119 237 238
  120. 120. Facilitator GuidePresentation Page 120 239 240
  121. 121. Facilitator Guide Presentation Page 121Perceiving types in communication « Let’s wait and see »Communication strengths:• Are flexible and adaptable• Respond to the situation as needed• Are open to new information• Generate and consider a wide range of options• Take an easygoing approach to change 241 Communication approach Perceiving types• Seek new information and explore options• Include lots of data and ideas in the decision making process• Have a flexible, spontaneous, and unstructured communication style• Are open to respond to unexpected requests or opportunities• Can postpone decisions or make tentative decisions that can change• Seek input form others exactly when they need it• Feel boxed in if immediate decisions are requested• Ask questions and provide options• Prefer open-ended discussions and language to conclusive statements• See opportunity in interruptions and diversions 242
  122. 122. Facilitator Guide Presentation Page 122 When communicating with percieving types• Allow opportunities to explore before deciding• Expect and schedule in discussion time and plan for changes in your schedule• Establish mutual deadlines rather than direct others• Avoid making decisions too quickly; seek more information before deciding• Check to ensure you are not making conclusions when speaking• Describe situations rather than evaluate them• COnsider multiple options and ask more questions to gather information• Be open to changing and dynamic information and situations• Be willing to take intial steps without making a complete plan• Be open to accommodating enexpected communication opportunities 243 Judging types in communication « Just do something »Communication strengths:• Are decisive• Share decisions, then move ahead• Are well organised and efficient communicators• Are task and goal focused• Provide clear expectations and timelines 244
  123. 123. Facilitator Guide Presentation Page 123 Communication approach judging types• Reach conclusions quickly, make decisions, and provide closure• Establish clear expectations, timelines, and objectives• Are punctual and expect others to be on time• Communicate well-defined assignments and consequences• Like organised and efficient communications• Prefer structured and scheduled interactions• Are uncomfortable with open-ended, free-flowing discussions• Like to have information ahead to time, especially if it is needed to complete tasks• Expect and receive input from others withing scheduled timelines 245When communicating with judging types• Avoid sharing too many options by focusing on what is most important• Negotiate specific timelines and deadlines and consistently deliver projects on time• Avoid seeking immediate input on changes to established plan• Narrow and focus your options before sharing them• Know when to stop exploring and start making decisions• Create and share timelines so others know when your part of the project will be completed• When sharing information or assigning tasks, provide structure and clear expectations• Avoid adding unexpected tasks or options to a project, especially at the last minute. 246
  124. 124. Facilitator GuidePresentation Page 124 247 248
  125. 125. Facilitator GuidePresentation Page 125 249 250
  126. 126. Facilitator Guide Presentation Page 126 251 Type T F F T INFJ INTJ JI ISTJ ISFJI ISTP ISFP INFP INTP PE ESTP ESFP ENFP ENTP PE ESTJ ESFJ ENFJ ENTP J RM 252 5-1
  127. 127. Facilitator GuidePresentation Page 127 253 254
  128. 128. Facilitator Guide Presentation Page 128AG, EP, NC, BD, CV NB BR, JMC PL 255 AG, EP, NC, BD, CV NB BR, JMC PL 256
  129. 129. Facilitator Guide Presentation Page 129OE CV, BD, EP, AG, NC NB 257OE CV, BD, EP, AG, NC NB 258
  130. 130. Facilitator Guide Presentation Page 130BR, JMC 259BR, JMC 260
  131. 131. Facilitator Guide Presentation Page 131 261 Les modes de perception Dautres ont plutôt une vue densemble immédiate et voient la forêt avant les arbres Certains préfèrent des faits précis et voient les arbres avant la forêt Osiris Conseil 26 2 Deux points de départ différents SENSATION (6 personnes) Harley Davidson Panneau antibruit Image – pas du reflet de la réalité Reflet de ce qu’il pense Un drapeau peut être deux Obélisque du Capitole F16, Mirages au dessus de la Concorde 1959 Photo Montage Le gars réfléchit à la guerre qu’il a faite Des pavés Les signatures Osiris Conseil Une chaîne-clé, portefeuille, gants Le soleil
  132. 132. Facilitator Guide Presentation Page 132 26 3 Osiris Conseil 26 4 Deux points de départ différents INTUITION (3 personnes) Une certaine idée des US Anachronisme entre le personnage moderne – cool etc. – et le respect des valeurs anciennes Fin de la division – opposition du symbole du mur/miroir Album musical 2 images Osiris Conseil
  133. 133. Facilitator Guide Presentation Page 133 26 5 Osiris Conseil 26 6 Quelques caractéristiques S N Porte son attention sur les Porte son attention sur les faits, les éléments possibilités, les relations Réaliste, pratique, orienté Imaginatif, conceptuel, attiré vers le résultat par la nouveauté Procède par étapes, avec des Procède par à-coups, avec méthodes éprouvées, de façon des méthodes originales, progressive saute à la conclusion Osiris Conseil
  134. 134. Facilitator Guide Presentation Page 134 26 7 Lorientation de lénergie Et dautres plutôt vers le monde intérieur ! Certains dentre nous sont plutôt attirés vers le monde extérieur Osiris Conseil 26 8 Les Extrovertis vus par les Introvertis Ce qu’ils aiment: Ce qu’ils n’aiment pas: Bonne vision des choses; Parlent de 3 sujets à la Premier contact facile; fois; Sympathique et Superficiels; chaleureux; Ne laissent pas les Cherche l’aval des autres s’exprimer; autres. Jugement à l’emporte pièce; Difficile à suivre; Osiris Conseil Trop rapide.
  135. 135. Facilitator Guide Presentation Page 135 26 9 Osiris Conseil 27 0 Les Introvertis vus par les Extrovertis Ce qu’ils aiment: Ce qu’ils n’aiment pas: Posés et réfléchis; On ne sait pas ce qu’ils pensent; Profondeur de la réflexion; On leur tire les vers du nez; Prennent du recul; Impression de lenteur – on Sereins et calmes; déconnecte; Qualité de leur parole – c’est Angoissés; pensée; Nous énerve; Nous permet de réfléchir. Coléreux – soupe au lait; Ne tranchent pas; On a envie de parler à leur place; Déconcertants; Manquent d’enthousiasme; Susceptibles; Osiris Conseil Ternes
  136. 136. Facilitator Guide Presentation Page 136 271 Osiris Conseil 27 2 Quelques caractéristiques E I Tire son énergie du contact, Tire son énergie de son brise facilement la glace monde intérieur, parle des sujets qui lintéressent Action, réflexion, action ; Réflexion, action, réflexion ; élabore sa pensée en parlant parle après avoir élaboré sa pensée Sexprime spontanément ; Manifeste de la réserve ; communication intense et contacts approfondis sans forte interactivité être interrompus Osiris Conseil
  137. 137. Facilitator Guide Presentation Page 137 27 3 Les critères de décision Et dautres se décident plutôt en fonction de leur échelle de valeurs personnelle Certains procèdent plutôt dune manière logique en appliquant une grille de critères Osiris Conseil 27 4 Les Penseurs (T) vus par les « Feelers » (F) Ce qu’ils aiment: Ce qu’ils n’aiment pas: Juste; Trop froids; Logique; Agressif et méchant; Cartésiens; Jamais satisfaits; Rigueur; Trop de détails; Sait prendre les décisions Trop rationnel; difficiles (licenciements etc.) Critique, même blessants; Efficace; Mauvaise foie; N’hésitez pas à créer le conflit; Manque d’émotions; On peut s’appuyer sur eux. Manque d’empathie; N’attendez pas le « bon moment »; Pas très souple – ni diplomate; Idées arrêtées. Osiris Conseil
  138. 138. Facilitator Guide Presentation Page 138 27 5 Osiris Conseil 27 6 Les « Feelers » (F) vus par les Penseurs (T) Ce qu’ils aiment: Ce qu’ils n’aiment pas: Plus humains; Manquent de franchise; Calment le jeu; Lent dans la décision; Temporisent; Pas assez factuels; Refusent/évitent le Pas tranché; conflit; Compliquent les choses; Savent qu’ils ont besoin Ne règlent pas le de nous (T) problème; Ne pensent pas aux conséquences; Fuitent les problèmes; Osiris Conseil Influencables.

×