Fr E Routing Slm V40

26,024 views
25,788 views

Published on

Published in: Technology, Education
1 Comment
9 Likes
Statistics
Notes
  • correction des exercices svp; et merci
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total views
26,024
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
22
Actions
Shares
0
Downloads
822
Comments
1
Likes
9
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Fr E Routing Slm V40

  1. 1. CCNA Exploration 4.0 Protocoles et concepts de routage Manuel de travaux pratiques du participant Ce document est la propriété exclusive de Cisco Systems, Inc. Il est réservé exclusivement à l’usage des formateurs du cours CCNA Exploration : Protocoles et concepts de routage, pour lesquels il peut être imprimé et copié à des fins de distribution non commerciale dans le cadre d’un programme officiel Cisco Networking Academy Program.
  2. 2. Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Diagramme de topologie Table d’adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut 192.168.1.1 255.255.255.0 s/o Fa0/0 R1 192.168.2.1 255.255.255.0 s/o S0/0/0 192.168.3.1 255.255.255.0 s/o Fa0/0 R2 192.168.2.2 255.255.255.0 s/o S0/0/0 s/o 192.168.1.10 255.255.255.0 192.168.1.1 PC1 s/o 192.168.3.10 255.255.255.0 192.168.3.1 PC2 Objectifs pédagogiques À l’issue de ces travaux pratiques, vous serez en mesure d’effectuer les tâches suivantes : • Câbler des périphériques et établir des connexions à une console • Effacer et recharger les informations des routeurs • Exécuter des opérations d’interface de ligne de commande IOS de base • Effectuer une configuration de routeur de base • Vérifier et tester les configurations en utilisant des commandes show, ping et traceroute • Créer un fichier de configuration de démarrage • Recharger un fichier de configuration de démarrage • Installer un programme d’émulation de terminal Scénario Au cours de cet exercice, vous allez réviser des connaissances déjà acquises : câblage des périphériques, établissement d’une connexion console et commandes basiques de configuration et de fonctionnement de l’interface de ligne de commande IOS. Vous apprendrez également à enregistrer des fichiers de configuration et à capturer vos configurations dans un fichier texte. Les compétences présentées dans ces travaux pratiques sont essentielles à la poursuite du reste du cours. Vous pouvez toutefois choisir la version condensée, Travaux pratiques 1.5.2 : Configuration de base des routeurs, si votre formateur juge que vous possédez les connaissances essentielles présentées dans ces travaux pratiques. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 1 sur 30
  3. 3. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Tâche 1 : câblage des liaisons Ethernet du réseau Câblez les liaisons Ethernet pour réaliser un réseau similaire à celui du diagramme de topologie. La sortie utilisée dans ces travaux pratiques provient de routeurs Cisco 1841. Vous pouvez toutefois utiliser n’importe quel routeur actuel, pourvu qu’il comporte les interfaces nécessaires illustrées dans la topologie. Pour identifier facilement les interfaces disponibles sur un routeur, il suffit d’entrer la commande show ip interface brief. Quels périphériques du diagramme de topologie doivent être reliés par un câble Ethernet ? _____________________________________________________ Étape 1 : connexion du routeur R1 au commutateur S1 Utilisez un câble Ethernet droit pour connecter l’interface FastEthernet 0/0 du routeur R1 à l’interface FastEthernet 0/1 du commutateur S1. Quelle est la couleur du voyant d’état de liaison correspondant à l’interface FastEthernet 0/0 sur R1 ? _______________ Quelle est la couleur du voyant d’état de liaison correspondant à l’interface FastEthernet 0/1 sur S1 ? _______________ Étape 2 : connexion de PC1 au commutateur S1 Utilisez un câble Ethernet droit pour connecter la carte réseau de PC1 à l’interface FastEthernet 0/2 du commutateur S1. Quelle est la couleur du voyant d’état de liaison correspondant à l’interface de la carte réseau sur PC1 ? _______________ Quelle est la couleur du voyant d’état de liaison correspondant à l’interface FastEthernet 0/2 sur S1 ? _______________ Si les voyants d’état de liaison ne sont pas verts, patientez un peu, le temps que la liaison entre les deux périphériques s’établisse. Si les voyants ne deviennent toujours pas verts, vérifiez que vous utilisez un câble Ethernet droit et que les commutateurs S1 et PC1 sont sous tension. Étape 3 : connexion de PC2 au routeur R2 Utilisez un câble de croisement Ethernet pour connecter l’interface FastEthernet 0/0 du routeur R2 à la carte réseau de PC2. Comme il n’existe pas de commutateur entre PC2 et le routeur R2, un câble de croisement est nécessaire pour établir une liaison directe entre le PC et le routeur. Quelle est la couleur du voyant d’état de liaison correspondant à l’interface de la carte réseau sur PC2 ? _______________ Quelle est la couleur du voyant d’état de liaison correspondant à l’interface FastEthernet 0/0 sur R2 ? _______________ Tâche 2 : câblage de la liaison série entre les routeurs R1 et R2 Dans une connexion étendue (WAN) du monde réel, l’équipement d’abonné, souvent un routeur, est l’équipement terminal de traitement de données (ETTD). Celui-ci est connecté au fournisseur de services à l’aide d'un équipement de terminaison de circuit de données (ETCD), en général un modem ou un périphérique CSU/DSU. Ce périphérique est utilisé pour convertir les données de l’ETTD en un format acceptable pour le fournisseur de services WAN. Dans le monde réel, les câbles série ne sont pas connectés dos-à-dos comme pour les besoins de nos travaux pratiques. En situation réelle, un routeur pourrait se trouver à New York, et un autre à Sydney. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 2 sur 30
  4. 4. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Un administrateur situé à Sydney devrait se connecter au routeur de New York via le nuage WAN afin de dépanner le routeur de New York. Dans la configuration de ces travaux pratiques, les périphériques du nuage WAN sont simulés par les câbles de connexion directe entre les ETTD et ETCD. La connexion entre l’interface série d’un routeur et celle d’un autre routeur simule l’ensemble du nuage du circuit. Étape 1 : création d’un câble série Null pour connecter le routeur R1 au routeur R2 Dans les travaux pratiques, la connexion WAN entre les routeurs s’effectue au moyen d’un câble ETCD et d’un câble ETTD. La connexion ETCD/ETTD entre les routeurs est appelée câble série Null. Dans ces travaux pratiques, nous utiliserons un câble ETCD V.35 et un câble ETTD V.35 pour simuler la connexion WAN. Le connecteur ETCD V.35 est généralement un connecteur V.35 femelle (34 broches). Le câble ETTD comporte un connecteur V.35 mâle. Les câbles sont également étiquetés DCE (ETCD) ou DTE (ETTD) à l’extrémité qui se raccorde au routeur. Les câbles ETTD et ETCD V.35 doivent être raccordés. En tenant une des extrémités V.35 dans chaque main, examinez les broches et prises ainsi que les connecteurs à vis. Notez qu’il existe une seule façon de raccorder les câbles. Alignez les broches du câble mâle avec les prises du câble femelle et raccordez- les doucement. Vous devez exercer une pression modérée. Une fois le raccordement effectué, serrez les molettes dans le sens des aiguilles d’une montre et fixez les connecteurs. Étape 2 : connexion de l’extrémité ETCD du câble série Null à l’interface Serial 0/0/0 du routeur R1, et de l’extrémité ETTD à l’interface Serial 0/0/0 du routeur R2 Avant d’effectuer ces connexions, examinez les informations ci-dessous. Avant de connecter un des routeurs, examinez le connecteur au niveau du routeur et du câble. Notez que les connecteurs comportent un détrompeur pour éviter une connexion incorrecte. En tenant le connecteur dans une main, orientez les connecteurs du câble et du routeur de façon que les embouts coïncident. Engagez le connecteur du câble dans le connecteur du routeur. Il n’entrera probablement pas à fond étant donné que les molettes des connecteurs doivent être serrées. En tenant le câble dans une main et en le poussant doucement contre le routeur, serrez les molettes dans le sens des aiguilles d’une montre, de 3 ou 4 tours pour engager le filetage. Faites de même avec l’autre molette. Le câble doit être alors suffisamment engagé pour que vous puissiez libérer vos mains pour serrer les molettes de la même manière jusqu'à ce que le câble arrive en butée. Ne serrez pas excessivement ces connecteurs. Tâche 3 : établissement d’une connexion console au routeur R1 Le port console est un port de gestion qui permet l’accès hors bande à un routeur. Il sert à définir la configuration initiale d’un routeur et à la contrôler. Un câble de renversement et un adaptateur RJ-45/DB-9 servent à connecter un PC au port console. Comme vous l’avez appris dans les cours précédents, un logiciel d’émulation de terminal permet de configurer le routeur sur la connexion console. Le programme Cisco Networking Academy recommande d’avoir recours à Tera Term. Vous pouvez toutefois préférer HyperTerminal, intégré au système d’exploitation Windows. À l’issue de ces travaux pratiques, vous pourrez vous reporter aux trois annexes suivantes, pour plus d’informations sur ces deux programmes d’émulation de terminal : • Annexe 1 : Installation et configuration de Tera Term en vue de son utilisation sous Windows XP • Annexe 2 : Configuration de Tera Term comme client Telnet par défaut sous Windows XP • Annexe 3 : Accès à HyperTerminal et configuration Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 3 sur 30
  5. 5. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 1 : examen du routeur et identification du connecteur RJ-45 étiqueté Console Étape 2 : examen de PC1 et identification du port série d’un connecteur mâle 9 broches Il est possible qu’il soit étiqueté COM1 ou COM2. Étape 3 : identification du câble de console Il arrive qu’un adaptateur RJ-45/DB-9 soit intégré à l’extrémité de certains câbles de console. Ce n’est pas toujours le cas. Repérez un câble de console avec un adaptateur intégré ou comportant un adaptateur RJ-45/DB-9 connecté à une extrémité. Étape 4 : connexion du câble de console au routeur et au PC Commencez par connecter le câble de console au port console du routeur (connecteur RJ-45). Connectez ensuite l’extrémité DB-9 du câble de console au port série de PC1. Étape 5 : test de la connexion au routeur 1. Ouvrez votre logiciel d’émulation de terminal (HyperTerminal, Tera Term ou tout autre logiciel indiqué par votre formateur). 2. Configurez les paramètres logiciels propres à votre application (pour de l’aide supplémentaire, voir les annexes). 3. Lorsque la fenêtre du terminal est ouverte, appuyez sur la touche Entrée. Le routeur doit répondre. Dans ce cas, la connexion est réussie. En l’absence de connexion, recherchez les causes du problème. Par exemple, vérifiez que le routeur est sous tension. Vérifiez la connexion au port série sur le PC et au port console sur le routeur. Tâche 4 : rffacement et recharge des informations des routeurs Étape 1 : dans la session HyperTerminal de la tâche 3, accès au mode EXEC privilégié sur R1 Router>enable Router# Étape 2 : effacement de la configuration Pour effacer la configuration, lancez la commande erase startup-config. Lorsqu'un message vous y invite, confirmez la commande et répondez no à la demande d’enregistrement des modifications. Le résultat doit être similaire à celui-ci : Router#erase startup-config Erasing the nvram filesystem will remove all files! Continue? [confirm] [OK] Erase of nvram: complete Router# Étape 3 : rechargement de la configuration Au retour de l’invite, lancez la commande reload. Lorsqu'un message vous y invite, confirmez la commande. Dès que le routeur a terminé l’amorçage, choisissez de ne pas utiliser la fonction AutoInstall : Would you like to enter the initial configuration dialog? [yes/no]: no Would you like to terminate autoinstall? [yes]: Press Enter to accept default. Press RETURN to get started! Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 4 sur 30
  6. 6. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 4 : ouverture d’une session HyperTerminal avec R2 Recommencez les étapes 1 à 3 pour supprimer tout fichier de configuration de démarrage éventuellement présent. Tâche 5 : principes élémentaires de la ligne de commande Étape 1 : ouverture d’une session HyperTerminal avec le routeur R1 Étape 2 : activation du mode EXEC privilégié Router>enable Router# Étape 3 : saisie d’une commande incorrecte et la réponse du routeur Router#comfigure terminal ^ % Invalid input detected at '^' marker. Router# Les erreurs sur la ligne de commande sont principalement des erreurs de frappe. En cas de saisie incorrecte d’un mot-clé de commande, l’interface utilisateur utilise l’accent circonflexe (^) pour identifier et isoler l’erreur. Ce signe est inséré dans la chaîne de commande, à l’endroit ou près de l’endroit où se trouve une commande, un mot-clé ou un argument erroné. Étape 4 : correction de la commande précédente Si une commande est entrée incorrectement et que vous appuyez sur la touche Entrée, vous pouvez appuyer sur la flèche Haut pour répéter la dernière commande. Utilisez les flèches Droite et Gauche pour placer le curseur à l’emplacement de l’erreur. Effectuez ensuite la correction. Si une suppression est nécessaire, utilisez la touche Retour arrière. Utilisez les touches de direction et la touche Retour arrière pour corriger la commande en configure terminal, et appuyez sur Entrée. Router#configure terminal Tapez les commandes de configuration (une par ligne). Terminez par CNTL/Z. Router(config)# Étape 5 : retour en mode EXEC privilégié à l’aide de la commande exit Router(config)# exit %SYS-5-CONFIG_I: Configured from console by console Router# Étape 6 : examen des commandes possibles pour le mode d’exécution privilégié Si vous entrez un point d’interrogation (?) à l’invite, la liste des commandes disponibles s’affiche. Router#? Exec commands: <1-99> Session number to resume clear Reset functions clock Manage the system clock configure Enter configuration mode Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 5 sur 30
  7. 7. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs connect Open a terminal connection copy Copy from one file to another debug Debugging functions (see also 'undebug') delete Delete a file dir List files on a filesystem disable Turn off privileged commands disconnect Disconnect an existing network connection enable Turn on privileged commands erase Erase a filesystem exit Exit from the EXEC logout Exit from the EXEC no Disable debugging informations ping Send echo messages reload Halt and perform a cold restart resume Resume an active network connection setup Run the SETUP command facility show Show running system information --More-- Remarquez la ligne --More-- à la fin du résultat de la commande. L’invite --More-- indique que le résultat comporte plusieurs écrans. Dès que vous voyez une invite --More--, vous pouvez appuyer sur la touche Espace pour afficher l’écran suivant. Pour afficher uniquement la ligne suivante, appuyez sur la touche Entrée. Appuyez sur une autre touche pour retourner à l’invite. Étape 7 : affichage du résultat Pour afficher le reste du résultat de la commande, appuyez sur la touche Espace. Le reste du résultat s’affiche à la place de l’invite --More--. telnet Open a telnet connection traceroute Trace route to destination undebug Disable debugging functions (see also 'debug') vlan Configure VLAN parameters write Write running configuration to memory, network, or terminal Étape 8 : désactivation du mode d’exécution privilégié à l’aide de la commande exit Router#exit Le résultat suivant doit s’afficher : Router con0 is now available Press RETURN to get started. Étape 9 : utilisation de la touche Entrée pour passer en mode d’exécution utilisateur L’invite Router> doit être visible. Étape 10 : saisie d’une commande IOS abrégée Vous pouvez abréger les commandes IOS, du moment que vous entrez suffisamment de caractères pour qu’IOS reconnaisse la commande voulue. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 6 sur 30
  8. 8. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Entrez uniquement le caractère e à l’invite de commande et observez le résultat. Router>e % Ambiguous command: quot;equot; Router> Entrez à présent en à l’invite de commande et observez le résultat. Router>en Router# La commande abrégée en contient suffisamment de caractères pour qu’IOS puisse distinguer la commande enable de la commande exit. Étape 11 : utilisation de la touche Tab après une commande abrégée pour utiliser la fonction de fin de saisie automatique Si vous saisissez une commande abrégée, comme conf, puis appuyez sur Tab, le nom partiel de la commande est complété. Cette fonctionnalité d’IOS porte le nom de fin de saisie automatique. Entrez la commande abrégée conf, appuyez sur Tab et observez le résultat. Router#conf Router#configure La fonction de fin de saisie automatique est utilisable si vous tapez suffisamment de caractères pour qu’IOS reconnaisse la commande voulue. Étape 12 : saisie des commandes IOS dans le mode adapté Les commandes IOS doivent être entrées dans le mode adapté. Par exemple, vous ne pouvez pas modifier la configuration en mode privilégié. Essayez d’entrer la commande hostname R1 en mode privilégié et observez le résultat. Router#hostname R1 ^ % Invalid input detected at '^' marker. Router# Tâche 6 : exécution d’une configuration de base du routeur R1 Étape 1 : ouverture d’une session HyperTerminal avec le routeur R1 Étape 2 : activation du mode d’exécution privilégié Router>enable Router# Étape 3 : activation du mode de configuration globale Router#configure terminal Tapez les commandes de configuration (une par ligne). Terminez par CNTL/Z. Router(config)# Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 7 sur 30
  9. 9. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 4 : configuration du nom du routeur en tant que R1 À l’invite de la commande, entrez hostname R1. Router(config)#hostname R1 R1(config)# Étape 5 : désactivation de la recherche DNS avec la commande no ip domain-lookup R1(config)#no ip domain-lookup R1(config)# Pourquoi désactiver la recherche DNS dans des travaux pratiques ? ___________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Que se passerait-il si vous désactiviez la recherche DNS en production ? ___________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Étape 6 : configuration d’un mot de passe pour le mode EXEC Lancez la commande enable secret mot de passe pour configurer un mot de passe pour le mode d’exécution. Indiquez class comme mot de passe. R1(config)#enable secret class R1(config)# La commande enable secret offre une couche supplémentaire de sécurité par rapport à la commande enable password. En effet, elle conserve le mot de passe d’enable secret à l’aide d’une fonction cryptographique irréversible. La couche de sécurité supplémentaire que procure le chiffrement est utile dans les environnements où le mot de passe transite par le réseau ou est conservé sur un serveur FTP. Lorsque les mots de passe d’enable password et d’enable secret sont tous les deux activés, le Étape 7 : suppression du mot de passe enable password Comme enable secret est configuré, enable password n’est plus nécessaire. Il est possible de supprimer les commandes IOS dans la configuration en spécifiant no devant la commande. R1(config)#no enable password R1(config)# Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 8 sur 30
  10. 10. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 8 : configuration d’une bannière de message du jour à l’aide de la commande banner motd R1(config)#banner motd & Enter TEXT message. End with the character '&'. ******************************** !!!AUTHORIZED ACCESS ONLY!!! ******************************** & R1(config)# Quand cette bannière s’affiche-t-elle ? ___________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Pourquoi chaque routeur doit-il avoir une bannière de message du jour ? ___________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________ Étape 9 : configuration du mot de passe de la console sur le routeur Entrez le mot de passe cisco. Quittez ensuite le mode de configuration de ligne. R1(config)#line console 0 R1(config-line)#password cisco R1(config-line)#login R1(config-line)#exit R1(config)# Étape 10 : configuration du mot de passe pour les lignes de terminal virtuel Entrez le mot de passe cisco. Quittez ensuite le mode de configuration de ligne. R1(config)#line vty 0 4 R1(config-line)#password cisco R1(config-line)#login R1(config-line)#exit R1(config)# Étape 11 : configuration de l’interface FastEthernet 0/0 avec l’adresse IP 192.168.1.1/24 R1(config)#interface fastethernet 0/0 R1(config-if)#ip address 192.168.1.1 255.255.255.0 R1(config-if)#no shutdown %LINK-5-CHANGED: Interface FastEthernet0/0, changed state to up %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface FastEthernet0/0, changed state to up R1(config-if)# Étape 12 : utilisation de la commande description pour obtenir une description de cette interface R1(config-if)#description R1 LAN R1(config-if)# Étape 13 : configuration de l’interface Serial0/0/0 avec l’adresse IP 192.168.2.1/24 Réglez la fréquence d'horloge sur 64 000. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 9 sur 30
  11. 11. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Remarque : puisque les routeurs de ces travaux pratiques ne sont pas connectés à une ligne louée active, un des routeurs devra se charger de la synchronisation du circuit. Cette synchronisation est normalement assurée par le fournisseur de services. Pour fournir le signal de synchronisation des travaux pratiques, un des routeurs doit avoir le rôle d’ETCD sur la connexion. Cette fonction s’obtient en appliquant la commande clock rate 64000 à l’interface Serial 0/0/0, là où l’extrémité ETCD du câble Null modem a été connectée. L’intérêt de la commande clock rate est traité ultérieurement au chapitre 2, « Routes statiques ». R1(config-if)#interface serial 0/0/0 R1(config-if)#ip address 192.168.2.1 255.255.255.0 R1(config-if)#clock rate 64000 R1(config-if)#no shutdown R1(config-if)# Remarque : l’interface n’est pas activée tant que l’interface série de R2 n’est pas configurée et activée. Étape 14 : utilisation de la commande description pour obtenir une description de cette interface R1(config-if)#description Link to R2 R1(config-if)# Étape 15 : utilisation de la commande end pour repasser en mode EXEC privilégié R1(config-if)#end R1# Étape 16 : enregistrement de la configuration de R1 enregistrez la configuration de R1 à l’aide de la commande copy running-config startup-config. R1#copy running-config startup-config Building configuration... [OK] R1# Tâche 7 : exécution d’une configuration de base du routeur R2 Étape 1 : répétition des étapes 1 à 10 à partir de la tâche 6 pour R2 Étape 2 : configuration de l’interface Serial 0/0/0 avec l’adresse IP 192.168.2.2/24 R2(config)#interface serial 0/0/0 R2(config-if)#ip address 192.168.2.2 255.255.255.0 R2(config-if)#no shutdown %LINK-5-CHANGED: Interface Serial0/0/0, changed state to up %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface Serial0/0/0, changed state to up R2(config-if)# Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 10 sur 30
  12. 12. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 3 : utilisation de la commande description pour obtenir une description de cette interface R1(config-if)#description Link to R1 R1(config-if)# Étape 4 : configuration de l’interface FastEthernet 0/0 avec l’adresse IP 192.168.3.1/24 R2(config-if)#interface fastethernet 0/0 R2(config-if)#ip address 192.168.3.1 255.255.255.0 R2(config-if)#no shutdown %LINK-5-CHANGED: Interface FastEthernet0/0, changed state to up %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface FastEthernet0/0, changed state to up R2(config-if)# Étape 5 : utilisation de la commande description pour obtenir une description de cette interface R1(config-if)#description R2 LAN R1(config-if)# Étape 6 : utilisation de la commande end pour repasser en mode privilégié R2(config-if)#end R2# Étape 7 : enregistrement de la configuration de R2 Enregistrez la configuration de R2 à l’aide de la commande copy running-config startup-config. R2#copy running-config startup-config Building configuration... [OK] R2# Tâche 8 : configuration des adresses IP sur les ordinateurs hôtes Étape 1 : configuration de l’hôte PC1 Configurez l’ordinateur hôte PC1 connecté à R1 avec une adresse IP 192.168.1.10/24 et une passerelle par défaut 192.168.1.1. Étape 2 : configuration de l’hôte PC2 Configurez l’ordinateur hôte PC2 connecté à R2 avec une adresse IP 192.168.3.10/24 et une passerelle par défaut 192.168.3.1. Tâche 9 : examen des commandes show des routeurs Il existe de nombreuses commandes show utilisables pour examiner le fonctionnement du routeur. Dans les modes d’exécution privilégié et utilisateur, la commande show ? présente la liste des commandes show disponibles. Cette liste est beaucoup plus longue en mode privilégié qu’en mode utilisateur. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 11 sur 30
  13. 13. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 1 : examen de la commande show running-config La commande show running-config affiche le contenu du fichier de configuration en cours d’exécution. En mode d’exécution privilégié sur le routeur R1, examinez le résultat de la commande show running- config. Si l’invite –-More–- apparaît, appuyez sur la touche Espace pour afficher le reste du résultat. R1#show running-config ! version 12.3 ! hostname R1 ! ! enable secret 5 $1$AFDd$0HCi0iYHkEWR4cegQdTQu/ ! no ip domain-lookup ! interface FastEthernet0/0 description R1 LAN mac-address 0007.eca7.1511 ip address 192.168.1.1 255.255.255.0 duplex auto speed auto ! interface FastEthernet0/1 mac-address 0001.42dd.a220 no ip address duplex auto speed auto shutdown ! interface Serial0/0 description Link to R2 ip address 192.168.2.1 255.255.255.0 clock rate 64000 ! interface Serial0/1 no ip address shutdown ! interface Vlan1 no ip address shutdown ! ip classless ! ! ! ! line con 0 password cisco line vty 0 4 password cisco login ! end Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 12 sur 30
  14. 14. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 2 : examen de la commande show startup-config La commande show startup-config affiche le fichier de configuration de démarrage en mémoire NVRAM. En mode d’exécution privilégié sur le routeur R1, examinez le résultat de la commande show startup-config. Si l’invite –-More-- apparaît, appuyez sur la touche Espace pour afficher le reste du résultat. R1#show startup-config Using 583 bytes ! version 12.3 ! hostname R1 ! ! no ip domain-lookup ! interface FastEthernet0/0 description R1 LAN mac-address 0007.eca7.1511 ip address 192.168.1.1 255.255.255.0 duplex auto speed auto ! interface FastEthernet0/1 mac-address 0001.42dd.a220 no ip address duplex auto speed auto shutdown ! interface Serial0/0 description Link to R2 ip address 192.168.2.1 255.255.255.0 clock rate 64000 ! interface Serial0/1 no ip address shutdown ! interface Vlan1 no ip address shutdown ! ip classless ! ! ! ! line con 0 password cisco line vty 0 4 password cisco login ! end Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 13 sur 30
  15. 15. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 3 : examen de la commande show interfaces La commande show interfaces affiche des statistiques pour toutes les interfaces configurées sur le routeur. Il est possible d’ajouter une interface donnée à la fin de cette commande pour afficher uniquement les statistiques pour cette interface. En mode d’exécution privilégié sur le routeur R1, examinez le résultat de la commande show interfaces fastEthernet0/0. Si l’invite –-More-- apparaît, appuyez sur la touche Espace pour afficher le reste du résultat. R1# show interfaces fastEthernet 0/0 FastEthernet0/0 is up, line protocol is up (connected) Hardware is Lance, address is 0007.eca7.1511 (bia 0002.1625.1bea) Description: R1 LAN Internet address is 192.168.1.1/24 MTU 1500 bytes, BW 100000 Kbit, DLY 100 usec, rely 255/255, load 1/255 Encapsulation ARPA, loopback not set ARP type: ARPA, ARP Timeout 04:00:00, Last input 00:00:08, output 00:00:05, output hang never Last clearing of quot;show interfacequot; counters never Queueing strategy: fifo Output queue :0/40 (size/max) 5 minute input rate 0 bits/sec, 0 packets/sec 5 minute output rate 0 bits/sec, 0 packets/sec 0 packets input, 0 bytes, 0 no buffer Received 0 broadcasts, 0 runts, 0 giants, 0 throttles 0 input errors, 0 CRC, 0 frame, 0 overrun, 0 ignored, 0 abort 0 input packets with dribble condition detected 0 packets output, 0 bytes, 0 underruns 0 output errors, 0 collisions, 1 interface resets 0 babbles, 0 late collision, 0 deferred 0 lost carrier, 0 no carrier 0 output buffer failures, 0 output buffers swapped out R1# Étape 4 : examen de la commande show version La commande show version affiche des informations sur la version logicielle actuellement chargée avec les informations sur le matériel et les périphériques. En mode d’exécution privilégié sur le routeur R1, examinez le résultat de la commande show version. Si l’invite –-More-- apparaît, appuyez sur la touche Espace pour afficher le reste du résultat. R1#show version Cisco IOS Software, 1841 Software (C1841-IPBASE-M), Version 12.3(14)T7, RELEASE SOFTWARE (fc2) Technical Support: http://www.cisco.com/techsupport Copyright (c) 1986-2006 by Cisco Systems, Inc. Compiled Mon 15-May-06 14:54 by pt_team ROM: System Bootstrap, Version 12.3(8r)T8, RELEASE SOFTWARE (fc1) System returned to ROM by power-on System image file is quot;flash:c1841-ipbase-mz.123-14.T7.binquot; This product contains cryptographic features and is subject to United States and local country laws governing import, export, transfer and use. Delivery of Cisco cryptographic products does not imply third-party authority to import, export, distribute or use encryption. Importers, exporters, distributors and users are responsible for Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 14 sur 30
  16. 16. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs compliance with U.S. and local country laws. By using this product you agree to comply with applicable laws and regulations. If you are unable to comply with U.S. and local laws, return this product immediately. A summary of U.S. laws governing Cisco cryptographic products may be found at: http://www.cisco.com/wwl/export/crypto/tool/stqrg.html If you require further assistance please contact us by sending email to export@cisco.com. Cisco 1841 (revision 5.0) with 114688K/16384K bytes of memory. Processor board ID FTX0947Z18E M860 processor: part number 0, mask 49 2 FastEthernet/IEEE 802.3 interface(s) 2 Low-speed serial(sync/async) network interface(s) 191K bytes of NVRAM. 31360K bytes of ATA CompactFlash (Read/Write) Configuration register is 0x2102 R1# Étape 5 : examen de la commande show ip interface brief La commande show ip interface brief affiche un récapitulatif des informations sur l'état de chaque interface. En mode d’exécution privilégié sur le routeur R1, examinez le résultat de la commande show ip interface brief. Si l’invite –-More-- apparaît, appuyez sur la touche Espace pour afficher le reste du résultat. R1#show ip interface brief Interface IP-Address OK? Method Status Protocol FastEthernet0/0 192.168.1.1 YES manual up up FastEthernet0/1 unassigned YES manual administratively down down Serial0/0/0 192.168.2.1 YES manual up up Serial0/0/1 unassigned YES manual administratively down down Vlan1 unassigned YES manual administratively down down R1# Tâche 10 : utilisation de la commande ping La commande ping est un outil pratique de dépannage des couches 1 à 3 du modèle de référence OSI et de diagnostic de la connectivité réseau de base. Vous pouvez exécuter cette commande en mode utilisateur ou privilégié. La commande ping envoie un paquet ICMP (Internet Control Message Protocol) au périphérique spécifié et attend une réponse. Vous pouvez envoyer des tests ping depuis un routeur ou un PC hôte. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 15 sur 30
  17. 17. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 1 : utilisation de la commande ping pour tester la connectivité entre le routeur R1 et PC1 R1#ping 192.168.1.10 Type escape sequence to abort. Sending 5, 100-byte ICMP Echos to 192.168.1.10, timeout is 2 seconds: .!!!! Success rate is 80 percent (4/5), round-trip min/avg/max = 72/79/91 ms Chaque point d'exclamation (!) indique un écho réussi. Chaque point (.) indique que l’application sur le routeur est temporisée pendant qu'elle attend un paquet d'écho d’une cible. Le premier paquet ping a échoué car le routeur ne disposait pas d’une entrée de table ARP correspondant à l’adresse de destination du paquet IP. En l’absence d’entrée dans la table ARP, le paquet est abandonné. Le routeur envoie ensuite une requête ARP, reçoit une réponse et ajoute l’adresse MAC à la table ARP. Le transfert du paquet ping suivant est réussi. Étape 2 : nouvelle commande ping entre R1 et PC1 R1#ping 192.168.1.10 Type escape sequence to abort. Sending 5, 100-byte ICMP Echos to 192.168.1.10, timeout is 2 seconds: !!!!! Success rate is 100 percent (5/5), round-trip min/avg/max = 72/83/93 ms R1# Dans ce cas, tous les paquets ping ont abouti car le routeur comporte une entrée pour l’adresse IP de destination dans la table ARP. Étape 3 : envoi d’un paquet ping étendu entre R1 et PC1 Entrez ping à l’invite d’exécution privilégiée et appuyez sur Entrée. Répondez comme suit aux invites suivantes : R1#ping Protocol [ip]: Target IP address: 192.168.1.10 Repeat count [5]: 10 Datagram size [100]: Timeout in seconds [2]: Extended commands [n]: Sweep range of sizes [n]: Type escape sequence to abort. Sending 10, 100-byte ICMP Echos to 192.168.1.10, timeout is 2 seconds: !!!!!!!!!! Success rate is 100 percent (10/10), round-trip min/avg/max = 53/77/94 ms R1# Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 16 sur 30
  18. 18. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 4 : envoi d’un paquet ping entre PC1 et R1 Sous Windows, choisissez Démarrer > Programmes > Accessoires > Invite de commandes. Dans la fenêtre Invite de commandes, lancez la commande suivante pour envoyer un paquet ping à R1 : C:> ping 192.168.1.1 Cette commande doit réussir. Étape 5 : envoi d’un paquet ping étendu entre PC1 et R1 Entrez la commande suivante à l’invite de commande Windows : C:>ping 192.168.1.1 –n 10 Cette commande doit renvoyer 10 réponses positives. Tâche 11 : utilisation de traceroute La commande traceroute est un excellent utilitaire de dépannage du chemin parcouru par un paquet dans un interréseau de routeurs. Elle permet d'identifier les liaisons et les routeurs problématiques tout au long du chemin. Elle utilise des paquets ICMP et les messages d'erreur générés par les routeurs lorsque la durée de vie d’un paquet est dépassée. Cette commande peut être exécutée en mode utilisateur ou privilégié. La version Windows de cette commande est tracert. Étape 1 : utilisation de la commande traceroute à l’invite d’exécution privilégiée sur R1 pour connaître le chemin que suivra un paquet entre le routeur R1 et PC1 R1#traceroute 192.168.1.10 Type escape sequence to abort. Tracing the route to 192.168.1.10 1 192.168.1.10 103 msec 81 msec 70 msec R1# Étape 2 : utilisation de la commande tracert à l’invite de commande Windows pour connaître le chemin que suivra un paquet entre le routeur R1 et PC1 C:>tracert 192.168.1.1 Tracing route to 192.168.1.1 over a maximum of 30 hops: 1 71 ms 70 ms 73 ms 192.168.1.1 Trace complete. C:> Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 17 sur 30
  19. 19. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Tâche 12 : vréation d’un fichier start.txt Il est possible de capturer la configuration d’un routeur dans un fichier texte (.txt) que vous enregistrez pour l’utiliser par la suite. Vous pouvez recopier la configuration dans le routeur pour ne pas avoir à entrer les commandes une par une. Étape 1 : utilisation de la commande show running-config pour afficher la configuration actuelle du routeur R1#show running-config ! version 12.3 ! hostname R1 ! ! enable secret 5 $1$J.hq$Ds72Qz86tvpcuW2X3FqBS. ! no ip domain-lookup ! interface FastEthernet0/0 description R1 LAN mac-address 0007.eca7.1511 ip address 192.168.1.1 255.255.255.0 duplex auto speed auto ! interface FastEthernet0/1 mac-address 0001.42dd.a220 no ip address duplex auto speed auto shutdown ! interface Serial0/0 description Link to R2 ip address 192.168.2.1 255.255.255.0 clock rate 64000 ! interface Serial0/1 no ip address shutdown ! interface Vlan1 no ip address shutdown ! ip classless ! ! ! ! line con 0 password cisco Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 18 sur 30
  20. 20. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs line vty 0 4 password cisco login ! end R1# Étape 2 : copie du résultat de la commande Sélectionnez le résultat de la commande. Dans le menu Edition du logiciel HyperTerminal, choisissez la commande Copier. Étape 3 : collage du résultat dans le Bloc-notes Ouvrez le Bloc-notes. Vous le trouvez généralement en sélectionnant Démarrer, puis Tous les programmes > Accessoires. Dans le menu Edition du Bloc-notes, cliquez sur Coller. Étape 4 : modification des commandes Il sera nécessaire de modifier ou d’ajouter certaines commandes pour appliquer le script de démarrage à un routeur. Voici des exemples de modifications : • ajouter une commande no shutdown aux interfaces FastEthernet et série utilisées ; • remplacer le texte chiffré de la commande enable secret par le mot de passe adapté ; • supprimer la commande mac-address des interfaces ; • supprimer la commande ip classless ; • supprimer les interfaces non utilisées. Procédez comme suit pour modifier le texte dans le fichier du Bloc-notes : hostname R1 ! ! enable secret class ! no ip domain-lookup ! interface FastEthernet0/0 description R1 LAN ip address 192.168.1.1 255.255.255.0 no shutdown duplex auto speed auto ! interface Serial0/0 description Link to R2 ip address 192.168.2.1 255.255.255.0 clock rate 64000 no shutdown ! ! Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 19 sur 30
  21. 21. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs ! ! line con 0 password cisco line vty 0 4 password cisco login ! end Étape 5 : enregistrement du fichier ouvert dans le Bloc-notes sous le nom start.txt Tâche 13 : chargement du fichier start.txt sur le routeur R1 Étape 1 : effacement de la configuration de démarrage actuelle de R1 Lorsqu'un message vous y invite, confirmez la commande et répondez no à la demande d’enregistrement des modifications. Vous devez obtenir un résultat similaire à celui-ci : R1#erase startup-config Erasing the nvram filesystem will remove all files! Continue? [confirm] [OK] Erase of nvram: complete Router# Étape 2 : lancement de la commande reload au nouveau message d’invite Lorsqu'un message vous y invite, confirmez la commande. Dès que le routeur a terminé l’amorçage, choisissez de ne pas utiliser la fonction AutoInstall : Would you like to enter the initial configuration dialog? [yes/no]: no Would you like to terminate autoinstall? [yes]: Press Enter to accept default. Press RETURN to get started! Étape 3 : activation du mode de configuration globale Router#configure terminal Tapez les commandes de configuration (une par ligne). Terminez par CNTL/Z. Router(config)# Étape 4 : copie des commandes Dans le fichier start.txt créé dans le Bloc-notes, sélectionnez toutes les lignes et choisissez Édition > Copier. Étape 5 : choix de la commande Coller vers l’hôte dans le menu Edition du logiciel HyperTerminal Étape 6 : vérification de la configuration en cours Lorsque toutes les commandes collées sont appliquées, vérifiez à l’aide de la commande show running-config que la configuration actuelle est celle voulue. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 20 sur 30
  22. 22. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 7 : enregistrement de la configuration en cours Utilisez la commande copy running-config startup-config pour enregistrer la configuration en cours dans la mémoire NVRAM. R1#copy running-config startup-config Building configuration... [OK] R1# Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 21 sur 30
  23. 23. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Annexe 1 : installation et configuration de Tera Term en vue de son utilisation sous Windows XP Tera Term est un programme d’émulation de terminal gratuit pour Windows. Vous pouvez l’utiliser à la place de Windows HyperTerminal dans le cadre des travaux pratiques. Vous pouvez vous procurer Tera Term à l’adresse URL suivante : http://hp.vector.co.jp/authors/VA002416/teraterm.html Téléchargez le fichier « ttermp23.zip », décompressez-le et installez Tera Term. Étape 1 : ouverture du programme Tera Terminal Étape 2 : attribution d’un port série Pour utiliser Tera Term pour la connexion à la console du routeur, ouvrez la boîte de dialogue New connection et sélectionnez le port Serial. Étape 3 : définition des paramètres du port Serial Définissez les paramètres voulus pour le port dans la section Serial de la boîte de dialogue Tera Term:New Connection. Normalement, la connexion s’effectue par COM1. Si vous n’êtes pas sûr du port à utiliser, demandez à votre formateur. Étape 4 : configuration des paramètres Vous pouvez modifier certains paramètres Tera Term pour faciliter son utilisation. Dans le menu Setup > Terminal, cochez la case Term size = win size. Le résultat de la commande reste ainsi visible lorsque la fenêtre Tera Term est redimensionnée. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 22 sur 30
  24. 24. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 5 : changement du nombre de mémoires tampon de défilement Dans le menu Setup > Window, modifiez le nombre de lignes de la mémoire tampon de défilement avec un nombre supérieur à 100. Ce réglage permet de faire défiler et d’afficher les précédentes commandes avec leur résultat. S’il existe uniquement 100 lignes disponibles en mémoire tampon, seules les 100 dernières lignes du résultat sont visibles. Dans l’exemple ci-dessous, la mémoire tampon de défilement est modifiée pour conserver 1000 lignes. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 23 sur 30
  25. 25. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Annexe 2 : vonfiguration de Tera Term comme client Telnet par défaut sous Windows XP Il est possible de configurer Windows pour qu’il utilise par défaut HyperTerminal comme client Telnet. Vous pouvez également configurer Windows pour qu’il utilise la version DOS de Telnet. Dans l’environnement NetLab, vous pouvez modifier le client Telnet en client Telnet local, ce qui signifie que NetLab ouvre le client Telnet par défaut en cours dans Windows. Vous pouvez adopter HyperTerminal ou la version DOS de Telnet intégrée au système d’exploitation Windows. Pour que votre client Telnet par défaut soit Tera Term (ou tout autre client Telnet), procédez comme suit : Étape 1 : affichage des Options des dossiers Cliquez deux fois sur Poste de travail, puis choisissez Outils > Options des dossiers. Étape 2 : accès à (AUCUN) URL : Protocole Telnet Cliquez sur l’onglet Types de fichiers et faites défiler la liste Types de fichiers enregistrés : jusqu’à ce que vous trouviez l’entrée (AUCUN) URL : Protocole Telnet. Sélectionnez-la et cliquez sur le bouton Avancé. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 24 sur 30
  26. 26. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 3 : modification de l’action open Dans la boîte de dialogue Modification du type de fichier, cliquez sur Modifier pour modifier l’action open. Étape 4 : modification de l’application Dans la boîte de dialogue Modification de l’action pour le type : URL : Protocole Telnet, la zone Application utilisée pour exécuter cette action contient actuellement HyperTerminal. Cliquez sur Parcourir pour modifier l’application. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 25 sur 30
  27. 27. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 5 : ouverture de ttermpro.exe Naviguez jusqu’au dossier d’installation de Tera Term. Cliquez sur le fichier ttermpro.exe pour indiquer ce programme pour l’action open, puis cliquez sur Ouvrir. Étape 6 : confirmation de ttermpro.exe et fermeture Cliquez deux fois sur OK, puis sur Fermer pour fermer la boîte de dialogue Options des dossiers. Le client Telnet par défaut de Windows est à présent Tera Term. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 26 sur 30
  28. 28. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 27 sur 30
  29. 29. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Annexe 3 : accès à HyperTerminal et configuration Dans la plupart des versions de Windows, vous pouvez trouver HyperTerminal en naviguant dans Démarrer > Tous les programmes > Accessoires > Communications > HyperTerminal. Étape 1 : création d’une connexion Ouvrez HyperTerminal pour créer une nouvelle connexion avec le routeur. Entrez une description appropriée dans la boîte de dialogue Description de la connexion, puis cliquez sur OK. Étape 2 : attribution du port COM1 Dans la boîte de dialogue Connexion, vérifiez que le port série correct est sélectionné dans le champ Connecter en utilisant. Certains PC sont équipés de plusieurs ports COM. Cliquez sur OK. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 28 sur 30
  30. 30. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 3 : définition des propriétés de COM1 Dans la boîte de dialogue Propriétés de COM1, dans Paramètres du port, il suffit normalement de cliquer sur Paramètres par défaut pour définir les propriétés voulues. Si ce n’est pas le cas, définissez les propriétés d’après les valeurs indiquées dans l’illustration suivante, puis cliquez sur OK. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 29 sur 30
  31. 31. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs Étape 4 : vérification de la connexion Vous devez alors avoir une connexion console au routeur. Appuyez sur Entrée pour afficher l’invite du routeur. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 30 sur 30
  32. 32. Travaux pratiques 1.5.2 : configuration des paramètres de base d’un routeur Diagramme de topologie Table d’adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut : 192.168.1.1 255.255.255.0 s/o Fa0/0 R1 192.168.2.1 255.255.255.0 s/o S0/0/0 192.168.3.1 255.255.255.0 s/o Fa0/0 R2 192.168.2.2 255.255.255.0 s/o S0/0/0 192.168.1.10 255.255.255.0 192.168.1.1 PC1 s/o 192.168.3.10 255.255.255.0 192.168.3.1 PC2 s/o Objectifs pédagogiques À l’issue de ces travaux pratiques, vous serez en mesure d’effectuer les tâches suivantes :  Câbler un réseau conformément au diagramme de topologie  Effacer la configuration de démarrage et recharger un routeur dans son état par défaut  Exécuter des tâches de configuration de base sur un routeur  Configurer et activer les interfaces Ethernet  Tester et vérifier les configurations  Réfléchir à l’implémentation du réseau et fournir la documentation associée Scénario Au cours de cet exercice, vous allez créer un réseau similaire à celui présenté dans le diagramme de topologie. Commencez par câbler le réseau en respectant le diagramme de topologie. Vous effectuerez ensuite les configurations initiales des routeurs nécessaires pour la connectivité. Utilisez les adresses IP fournies dans le diagramme de topologie pour appliquer un système d’adressage aux périphériques réseau. Lorsque la configuration du réseau est terminée, examinez les tables de routage pour vérifier le fonctionnement correct du réseau. Ces travaux pratiques sont une version abrégée des Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs. Vous êtes censé maîtriser les concepts de câblage de base et de gestion des fichiers de configuration. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 1 sur 9
  33. 33. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Travaux pratiques 1.5.2 : configuration des paramètres de base d’un routeur Présentation du routage et du transfert de paquets Tâche 1 : câblage du réseau Installez un réseau similaire à celui du diagramme de topologie. La sortie utilisée dans ces travaux pratiques provient de routeurs 1841. Vous pouvez utiliser n’importe quel routeur des travaux pratiques, pourvu qu’il comporte les interfaces nécessaires illustrées dans la topologie. Vérifiez que vous utilisez le type de câble Ethernet voulu pour effectuer les branchements entre hôte et commutateur, commutateur et routeur, et hôte et routeur. En cas de problème de branchement des périphériques, voir les Travaux pratiques 1.5.1 : câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs. Veillez à bien connecter le câble ETCD au routeur R1 et le câble série ETTD au routeur R2. Répondez aux questions suivantes : Quel type de câble permet de connecter l’interface Ethernet d’un PC hôte à l’interface Ethernet d’un commutateur ? __________________________ Quel type de câble permet de connecter l’interface Ethernet d’un commutateur à l’interface Ethernet d’un routeur ? __________________________ Quel type de câble permet de connecter l’interface Ethernet d’un routeur à l’interface Ethernet d’un PC hôte ? ___________________________________ Tâche 2 : effacement et recharge des informations des routeurs Étape 1 : ouverture d’une session de terminal avec le routeur R1 Pour plus d’informations sur l’émulation de terminal et la connexion à un routeur, voir les travaux pratiques 1.5.1, « Câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs ». Étape 2 : activation du mode d’exécution privilégié Router>enable Router# Étape 3 : effacement de la configuration Pour effacer la configuration, lancez la commande erase startup-config. Lorsque vous êtes invité à confirmer (via [confirm]) que vous voulez vraiment effacer la configuration actuellement enregistrée en mémoire NVRAM, appuyez sur Entrée. Router#erase startup-config Erasing the nvram filesystem will remove all files! Continue? [confirm] [OK] Erase of nvram: complete Router# Étape 4 : rechargement de la configuration Au retour de l’invite, lancez la commande reload. Si vous êtes invité à enregistrer les modifications, répondez par no. Que se passerait-il si vous répondiez yes à la question, “System configuration has been modified. Save?” _______________________________________________________________________________ _______________________________________________________________________________ Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 2 sur 9
  34. 34. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Travaux pratiques 1.5.2 : configuration des paramètres de base d’un routeur Présentation du routage et du transfert de paquets Vous devez obtenir un résultat similaire à celui-ci : Router#reload System configuration has been modified. Save? [yes/no]: no Proceed with reload? [confirm] Lorsque vous êtes invité à confirmer (via [confirm]) que vous voulez vraiment recharger le routeur, appuyez sur Entrée. Dès que le routeur a terminé l’amorçage, choisissez de ne pas utiliser la fonction AutoInstall : Would you like to enter the initial configuration dialog? [yes/no]: no Would you like to terminate autoinstall? [yes]: [Press Return] Press Enter to accept default. Press RETURN to get started! Étape 5 : répétition des étapes 1 à 4 sur le routeur R2 pour supprimer tout fichier de configuration de démarrage éventuellement présent Tâche 3 : exécution d’une configuration de base du routeur R1 Étape 1 : ouverture d’une session HyperTerminal avec le routeur R1 Étape 2 : activation du mode d’exécution privilégié Router>enable Router# Étape 3 : activation du mode de configuration globale Router#configure terminal Tapez les commandes de configuration (une par ligne). Terminez par CNTL/Z. Router(config)# Étape 4 : configuration du nom du routeur comme R1 À l’invite de la commande, entrez hostname R1. Router(config)#hostname R1 R1(config)# Étape 5 : désactivation de la recherche DNS Utilisez la commande ip domain-lookup pour désactiver la recherche DNS. R1(config)#no ip domain-lookup R1(config)# Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 3 sur 9
  35. 35. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Travaux pratiques 1.5.2 : configuration des paramètres de base d’un routeur Présentation du routage et du transfert de paquets Pourquoi désactiver la recherche DNS dans des travaux pratiques ? _______________________________________________________________________________ _______________________________________________________________________________ Que se passerait-il si vous désactiviez la recherche DNS en production ? _______________________________________________________________________________ _______________________________________________________________________________ Étape 6 : configuration du mot de passe pour le mode d’exécution Lancez la commande enable secret mot de passe pour configurer un mot de passe pour le mode d’exécution. Indiquez class comme mot de passe. R1(config)#enable secret class R1(config)# Pourquoi la commande enable password mot de passe n’est-elle pas nécessaire ? _______________________________________________________________________________ _______________________________________________________________________________ Étape 7 : configuration d’une bannière du message du jour Configurez une bannière de message du jour à l’aide de la commande banner motd. R1(config)#banner motd & Enter TEXT message. End with the character '&'. ******************************** !!!AUTHORIZED ACCESS ONLY!!! ******************************** & R1(config)# Quand cette bannière s’affiche-t-elle ? _______________________________________________________________________________ Pourquoi chaque routeur doit-il avoir une bannière de message du jour ? _______________________________________________________________________________ Étape 8 : configuration du mot de passe de la console sur le routeur Entrez le mot de passe cisco. Quittez ensuite le mode de configuration en ligne. R1(config)#line console 0 R1(config-line)#password cisco R1(config-line)#login R1(config-line)#exit R1(config)# Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 4 sur 9
  36. 36. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Travaux pratiques 1.5.2 : configuration des paramètres de base d’un routeur Présentation du routage et du transfert de paquets Étape 9 : configuration du mot de passe pour les lignes de terminal virtuel Entrez le mot de passe cisco. Quittez ensuite le mode de configuration en ligne. R1(config)#line vty 0 4 R1(config-line)#password cisco R1(config-line)#login R1(config-line)#exit R1(config)# Étape 10 : configuration de l’interface FastEthernet0/0 Configurez l’interface FastEthernet0/0 avec l’adresse IP 192.168.1.1/24. R1(config)#interface fastethernet 0/0 R1(config-if)#ip address 192.168.1.1 255.255.255.0 R1(config-if)#no shutdown %LINK-5-CHANGED: Interface FastEthernet0/0, changed state to up %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface FastEthernet0/0, changed state to up R1(config-if)# Étape 11 : configuration de l’interface Serial0/0/0 Configurez l’interface Serial0/0/0 avec l’adresse IP 192.168.2.1/24. Réglez la fréquence d'horloge sur 64 000. Remarque : l’intérêt de la commande clock rate est expliqué au chapitre 2 : Routes statiques. R1(config-if)#interface serial 0/0/0 R1(config-if)#ip address 192.168.2.1 255.255.255.0 R1(config-if)#clock rate 64000 R1(config-if)#no shutdown R1(config-if)# Remarque : l’interface est activée jusqu’à ce que l’interface série de R2 soit configurée et activée. Étape 12 : retour au mode d’exécution privilégié Utilisez la commande end pour repasser en mode privilégié. R1(config-if)#end R1# Étape 13 : enregistrement de la configuration de R1 Utilisez la commande running-config startup-config pour enregistrer la configuration de R1. R1#copy running-config startup-config Building configuration... [OK] R1# Quelle est la version abrégée de cette commande ? ___________ Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 5 sur 9
  37. 37. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Travaux pratiques 1.5.2 : configuration des paramètres de base d’un routeur Présentation du routage et du transfert de paquets Tâche 4 : exécution d’une configuration de base du routeur R2 Étape 1 : répétition des étapes 1 à 9 à partir de la tâche 3 pour R2 Étape 2 : configuration de l’interface Serial 0/0/0 Configurez l’interface Serial 0/0/0 avec l’adresse IP 192.168.2.2/24. R2(config)#interface serial 0/0/0 R2(config-if)#ip address 192.168.2.2 255.255.255.0 R2(config-if)#no shutdown %LINK-5-CHANGED: Interface Serial0/0/0, changed state to up %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface Serial0/0/0, changed state to up R2(config-if)# Étape 3 : configuration de l’interface FastEthernet0/0 Configurez l’interface FastEthernet0/0 avec l’adresse IP 192.168.3.1/24. R2(config-if)#interface fastethernet 0/0 R2(config-if)#ip address 192.168.3.1 255.255.255.0 R2(config-if)#no shutdown %LINK-5-CHANGED: Interface FastEthernet0/0, changed state to up %LINEPROTO-5-UPDOWN: Line protocol on Interface FastEthernet0/0, changed state to up R2(config-if)# Étape 4 : retour au mode d’exécution privilégié Utilisez la commande end pour repasser en mode privilégié. R2(config-if)#end R2# Étape 5 : enregistrement de la configuration de R2 Utilisez la commande running-config startup-config pour enregistrer la configuration de R2. R2#copy running-config startup-config Building configuration... [OK] R2# Tâche 5 : configuration des adresses IP sur les ordinateurs hôtes Étape 1 : configuration de l’hôte PC1 Configurez l’ordinateur hôte PC1 connecté à R1 avec une adresse IP 192.168.1.10/24 et une passerelle par défaut 192.168.1.1. Étape 2 : configuration de l’hôte PC2 Configurez l’ordinateur hôte PC2 connecté à R2 avec une adresse IP 192.168.3.10/24 et une passerelle par défaut 192.168.3.1. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 6 sur 9
  38. 38. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Travaux pratiques 1.5.2 : configuration des paramètres de base d’un routeur Présentation du routage et du transfert de paquets Tâche 6 : vérification et test des configurations Étape 1 : vérification que les tables de routage contiennent les routes suivantes à l’aide de la commande show ip route La commande show ip route et son résultat sont examinés en détail dans les chapitres suivants. Pour le moment, ce qui vous intéresse est le fait que R1 et R2 ont chacun deux routes. Les deux routes sont indiquées par la lettre C. Il s’agit des réseaux connectés directement qui ont été activés lorsque vous avez configuré les interfaces sur chaque routeur. Si deux routes pour chaque routeur ne sont pas affichées (voir le résultat ci-dessous), passez à l’étape 2. R1#show ip route Codes: C - connected, S - static, R - RIP, M - mobile, B - BGP D - EIGRP, EX - EIGRP external, O - OSPF, IA - OSPF inter area N1 - OSPF NSSA external type 1, N2 - OSPF NSSA external type 2 E1 - OSPF external type 1, E2 - OSPF external type 2 i - IS-IS, su - IS-IS summary, L1 - IS-IS level-1, L2 - IS-IS level-2 ia - IS-IS inter area, * - candidate default, U - per-user static route o - ODR, P - periodic downloaded static route Gateway of last resort is not set C 192.168.1.0/24 is directly connected, FastEthernet0/0 C 192.168.2.0/24 is directly connected, Serial0/0/0 R1# R2#show ip route Codes: C - connected, S - static, R - RIP, M - mobile, B - BGP D - EIGRP, EX - EIGRP external, O - OSPF, IA - OSPF inter area N1 - OSPF NSSA external type 1, N2 - OSPF NSSA external type 2 E1 - OSPF external type 1, E2 - OSPF external type 2 i - IS-IS, su - IS-IS summary, L1 - IS-IS level-1, L2 - IS-IS level-2 ia - IS-IS inter area, * - candidate default, U - per-user static route o - ODR, P - periodic downloaded static route Gateway of last resort is not set C 192.168.2.0/24 is directly connected, Serial0/0/0 C 192.168.3.0/24 is directly connected, FastEthernet0/0 R2# Étape 2 : vérification des configurations des interfaces Un autre problème courant provient des interfaces des routeurs qui ne sont pas configurées correctement ou qui ne sont pas activées. Pour vérifier rapidement la configuration des interfaces de chaque routeur, utilisez la commande show ip interface brief. Le résultat doit être similaire à celui-ci : R1#show ip interface brief Interface IP-Address OK? Method Status Protocol FastEthernet0/0 192.168.1.1 YES manual up up FastEthernet0/1 unassigned YES unset administratively down down Serial0/0/0 192.168.2.1 YES manual up up Serial0/0/1 unassigned YES unset administratively down down Vlan1 unassigned YES manual administratively down down Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 7 sur 9
  39. 39. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Travaux pratiques 1.5.2 : configuration des paramètres de base d’un routeur Présentation du routage et du transfert de paquets R2#show ip interface brief Interface IP-Address OK? Method Status Protocol FastEthernet0/0 192.168.3.1 YES manual up up FastEthernet0/1 unassigned YES unset administratively down down Serial0/0/0 192.168.2.2 YES manual up up Serial0/0/1 unassigned YES unset down down Vlan1 unassigned YES manual administratively down down Si up et up apparaissent pour les deux interfaces, les deux routes figurent dans la table de routage. Vérifiez à nouveau ce point avec la commande show ip route. Étape 3 : test de la connectivité Testez la connectivité en envoyant des paquets ping à partir de chaque hôte, à destination de la passerelle par défaut configurée pour lui. Depuis l’hôte raccordé à R1, est-il possible d’envoyer un paquet ping à la passerelle par défaut ? __________ Depuis l’hôte raccordé à R2, est-il possible d’envoyer un paquet ping à la passerelle par défaut ? __________ Si vous obtenez une réponse négative à l’une ou l’autre de ces questions, dépannez les configurations pour localiser l’erreur en procédant systématiquement comme suit : 1. Vérifiez les PC. Sont-ils connectés physiquement au routeur correct ? (La connexion peut être directe ou passer par un commutateur.) __________ Les voyants de liaison clignotent-ils sur tous les ports voulus ? __________ 2. Vérifiez la configuration des PC. Correspondent-elles au diagramme de topologie ? __________ 3. Vérifiez les interfaces du routeur avec la commande show ip interface brief. Les interfaces apparaissent-elles up et up ? __________ Si vous répondez Oui lors de ces trois étapes, vous devez réussir à envoyer un paquet ping à la passerelle par défaut. Étape 4 : test de la connectivité entre les routeurs R1 et R2 Depuis le routeur R1, est-il possible d’envoyer un paquet ping à R2 avec la commande ping 192.168.2.2 ? ________ Depuis le routeur R2, est-il possible d’envoyer un paquet ping à R1 avec la commande ping 192.168.2.1 ? ________ Si vous obtenez une réponse négative à ces questions, dépannez les configurations pour localiser l’erreur en procédant systématiquement comme suit : 1. Vérifiez les branchements. Les routeurs sont-ils physiquement connectés ? ________ Les voyants de liaison clignotent-ils sur tous les ports voulus ? ________ Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 8 sur 9
  40. 40. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Travaux pratiques 1.5.2 : configuration des paramètres de base d’un routeur Présentation du routage et du transfert de paquets 2. Vérifiez les configurations des routeurs. Correspondent-elles au diagramme de topologie ? ________ Avez-vous configuré la commande clock rate du côté ETCD de la liaison ? ________ 3. Vérifiez les interfaces du routeur avec la commande show ip interface brief. Les interfaces apparaissent-elles « up » et « up » ? ________ Si vous répondez par Oui lors des trois étapes, vous devez réussir à envoyer un paquet ping de R2 à R1 et de R2 à R3. Tâche 7 : remarques générales Étape 1 : tentative d’envoi d’un paquet ping depuis l’hôte connecté à R1 jusqu’à l’hôte connecté à R2 Ce ping doit échouer. Étape 2 : tentative d’envoi d’un paquet ping depuis l’hôte connecté à R1 jusqu’au routeur R2 Ce ping doit échouer. Étape 3 : tentative d’envoi d’un paquet ping depuis l’hôte connecté à R2 jusqu’au routeur R1 Ce ping doit échouer. Que manque-t-il au réseau pour que la communication entre ces périphériques soit possible ? ________________________________________________________________________________ ________________________________________________________________________________ Tâche 8 : documentation Sur chaque routeur, capturez le résultat de la commande suivante dans un fichier texte (.txt) et enregistrez-le pour y faire référence par la suite.  show running-config  show ip route  show ip interface brief Si vous voulez revoir les procédures de capture du résultat d’une commande, reportez-vous aux travaux pratiques 1.5.1, « Câblage d’un réseau et configuration de base des routeurs ». Tâche 9 : remise en état Effacez les configurations et rechargez les routeurs. Débranchez les câbles et stockez-les. Pour les PC hôtes normalement connectés à d’autres réseaux (comme le réseau local du centre de formation ou Internet), remettez-en place les câblages adaptés et restaurez les paramètres TCP/IP. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 9 sur 9
  41. 41. Travaux pratiques 1.5.3 : confirmation de configuration des routeurs Diagramme de topologie Table d’adressage Masque de Passerelle Périphérique Interface Adresse IP sous-réseau par défaut Fa0/0 s/o R1 S0/0/0 s/o Fa0/0 s/o R2 S0/0/0 s/o PC1 Carte réseau PC2 Carte réseau Objectifs pédagogiques À l’issue de ces travaux pratiques, vous serez en mesure d’effectuer les tâches suivantes :  Créer des sous-réseaux dans un espace d’adressage d’après des consignes données  Attribuer des adresses appropriées aux interfaces et les documenter  Câbler un réseau conformément au diagramme de topologie  Effacer la configuration de démarrage et recharger un routeur dans son état par défaut  Exécuter des tâches de configuration de base sur un routeur  Configurer et activer les interfaces série et Ethernet  Tester et vérifier les configurations  Réfléchir à l’implémentation du réseau et fournir la documentation associée Scénario Au cours de cet exercice, vous concevrez et appliquerez un système d’adressage IP pour la topologie présentée dans le diagramme. Vous recevrez une adresse de classe C que vous devez découper en sous-réseaux pour fournir un système d’adressage logique au réseau. Vous devez commencer par câbler le réseau, comme illustré, avant de démarrer la configuration. Une fois le réseau installé, configurez chaque périphérique avec les commandes de configuration de base appropriées. Les routeurs sont ensuite prêts pour la configuration d’adressage d’interface en fonction de votre système d’adressage IP. Lorsque la configuration est terminée, utilisez les commandes IOS appropriées pour vérifier le bon fonctionnement du réseau. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 1 sur 4
  42. 42. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.3 : confirmation de configuration des routeurs Tâche 1 : subdivision de l’espace d’adressage Étape 1 : examen des besoins du réseau L’espace d’adressage 192.168.1.0/24 est à votre disposition pour la conception de votre réseau. Le réseau se compose des segments suivants :  Le réseau connecté au routeur R1 a besoin d’adresses IP en nombre suffisant pour prendre en charge 20 hôtes.  Le réseau connecté au routeur R2 a besoin d’adresses IP en nombre suffisant pour prendre en charge 20 hôtes.  La liaison entre le routeur R1 et le routeur R2 exige des adresses IP à chacune de ses extrémités. (Remarque : n’oubliez pas que les interfaces des périphériques réseau sont également des adresses IP hôte et figurent dans le modèle d’adressage ci-dessus). Étape 2 : questions à prendre en comptre lors de la création de votre conception de réseau Quel est le nombre de sous-réseaux nécessaires à ce réseau ? ____________________ Quel est le masque de sous-réseau de ce réseau au format décimal à point ? ____________________ Quel est le masque de sous-réseau de ce réseau au format avec barre oblique ? ______________ Combien y a-t-il d'hôtes utilisables par sous-réseau ? ____________________ Étape 3 : attribution d'adresses de sous-réseau au diagramme de topologie 1. Affectez le premier sous-réseau (réseau de plus bas niveau) au réseau connecté à R1. 2. Affectez le deuxième sous-réseau à la liaison entre R1 et R2. 3. Affectez le troisième sous-réseau au réseau connecté à R2. Tâche 2 : détermination des adresses des interfaces Étape 1 : attribution des adresses appropriées aux interfaces des périphériques 1. Attribuez la première adresse hôte valide du premier sous-réseau à l’interface de réseau local sur R1. 2. Attribuez la dernière adresse hôte valide du premier sous-réseau à PC1. 3. Attribuez la première adresse hôte valide du deuxième sous-réseau à l’interface de réseau étendu (WAN) sur R1. 4. Attribuez la dernière adresse hôte valide du deuxième sous-réseau à l’interface de réseau étendu (WAN) sur R2. 5. Attribuez la première adresse hôte valide du troisième sous-réseau à l’interface de réseau local de R1. 6. Attribuez la dernière adresse hôte valide du troisième sous-réseau à PC2. Remarque : le quatrième sous-réseau (niveau le plus élevé) n’est pas indispensable dans cette topologie. Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 2 sur 4
  43. 43. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.3 : confirmation de configuration des routeurs Étape 2 : documentation des adresses à utiliser dans le tableau fourni sous le diagramme de topologie Tâche 3 : préparation du réseau Étape 1 : installation d’un réseau similaire à celui du diagramme de topologie Vous pouvez utiliser n’importe quel routeur des travaux pratiques, pourvu qu’il comporte les interfaces nécessaires illustrées dans la topologie. Étape 2 : suppression de toute configuration existante sur les routeurs Tâche 4 : exécution des configurations de base des routeurs Procédez à une configuration de base des routeurs R1 et R2 en suivant les consignes suivantes : 1. Configurez le nom d’hôte du routeur. 2. Désactivez la recherche DNS. 3. Configurez un mot de passe pour le mode EXEC. 4. Configurez une bannière du message du jour. 5. Configurez un mot de passe pour les connexions console. 6. Configurez un mot de passe pour les connexions VTY. Tâche 5 : vonfiguration et activation des adresses de série et Ethernet Étape 1 : vonfiguration des interfaces des routeurs Configurez les interfaces des routeurs R1 et R2 avec les adresses IP de la conception de votre réseau. Lorsque vous avez terminé, n’oubliez pas d’enregistrer la configuration en cours d’exécution dans la mémoire NVRAM du routeur. Étape 2 : configuration des interfaces des PC Configurez les interfaces Ethernet de PC1 et PC2 avec les adresses IP et les passerelles par défaut provenant de la conception de votre réseau. Tâche 6 : vérification des configurations Répondez aux questions suivantes pour vérifier que le réseau fonctionne comme prévu. Depuis l’hôte raccordé à R1, est-il possible d’envoyer un paquet ping à la passerelle par défaut ? ______ Depuis l’hôte raccordé à R2, est-il possible d’envoyer un paquet ping à la passerelle par défaut ? ______ Depuis le routeur R1, est-il possible d’envoyer un paquet ping sur l’interface Serial 0/0/0 de R2 ? ______ Depuis le routeur R2, est-il possible d’envoyer un paquet ping sur l’interface Serial 0/0/0 de R1 ? ______ Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 3 sur 4
  44. 44. CCNA Exploration Protocoles et concepts de routage : Présentation du routage et du transfert de paquets Travaux pratiques 1.5.3 : confirmation de configuration des routeurs La réponse aux questions précédentes doit être oui. Si un paquet ping ci-dessus a échoué, vérifiez les connexions physiques et les configurations. Si nécessaire, voir les travaux pratiques 1.5.2, « Configuration de base des routeurs ». Quel est l’état de l’interface FastEthernet 0/0 de R1 ? _____________ Quel est l’état de l’interface Serial 0/0/0 de R1 ? _____________ Quel est l’état de l’interface FastEthernet 0/0 de R2 ? _____________ Quel est l’état de l’interface Serial 0/0/0 de R2 ? _____________ Quelles sont les routes présentes dans la table de routage de R1 ? __________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________ Quelles sont les routes présentes dans la table de routage de R2 ? __________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________ Tâche 7 : remarques générales Le réseau contient-il des périphériques qui ne peuvent pas s’envoyer mutuellement des paquets ping ? __________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________ Que manque-t-il au réseau pour que la communication entre ces périphériques soit possible ? __________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________ Tâche 8 : description des configurations des routeurs Sur chaque routeur, capturez le résultat de la commande suivante dans un fichier texte (.txt) et enregistrez-le pour y faire référence par la suite.  Configuration en cours  Table de routage  Récapitulatif des informations d’état pour chaque interface Copyright sur l’intégralité du contenu © 1992 – 2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 4 sur 4
  45. 45. 1.6.1 : exercice d’intégration des compétences Packet Tracer Diagramme de topologie Table d’adressage Passerelle Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau par défaut Fa0/0 N/D HQ S0/0/0 N/D S0/0/1 N/D Fa0/0 N/D B1 S0/0/0 N/D Fa0/0 N/D B2 S0/0/1 N/D PC1 Carte réseau PC2 Carte réseau PC3 Carte réseau Copyright sur l'intégralité du contenu © 1992–2007 Cisco Systems, Inc. Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 1 sur 4

×