Placedela palabre 2012_5_picpétrolier_picdesressources
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Placedela palabre 2012_5_picpétrolier_picdesressources

on

  • 461 views

La fin du pétrole ? ...

La fin du pétrole ?
Pic des ressources, lien avec la crise économique et financière
Découplage, déchets, biens communs, économie stationnaire / circulaire / fonctionnelle, décroissance, résilience

Statistics

Views

Total Views
461
Views on SlideShare
459
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

1 Embed 2

http://placedelapalabre.blogspot.fr 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Placedela palabre 2012_5_picpétrolier_picdesressources Placedela palabre 2012_5_picpétrolier_picdesressources Presentation Transcript

  • « Place de la Palabre » Un nouveau rendez-vous chaque 1er jeudi du mois à 20h00 Des sujets d’actualité. Un esprit d’ouverture et d’écoute.• présenter, discuter et comprendre cesamorces des transformations personnelles etcollectives en cours.• inventer un futur AVEC tous et POUR tousdonc CONVIVIAL ! CONVIVIALITE = VIVRE AVECDans l’esprit du Pacte Civique, lancé en 2008
  • Le Pacte Civique• Un diagnostic : une crise, des possibles.• Une approche nouvelle du changement : – changements des comportements personnels ; – des modes de fonctionnements des organisations ; – des régulations institutionnelles et politiques. • Ces trois formes de changement se conditionnent mutuellement, aucune n’est suffisante à elle seule• Une démarche fondée sur lengagement et la coopération – 32 engagements – www.pacte-civique.org
  • Les précédentes « Palabres »1. La création monétaire, la finance, la dette 1. La monnaie, outil construit par les humains, est-il à toujours à leur service ?2. La « TVA Sociale », la fiscalité 1. Un système fiscal que personne ne comprend aide-t- il au débat démocratique ?3. Démocratie, vote et tirage au sort 1. Le vote et l’élection constituent-ils la fin de l’histoire démocratique ?4. Qui est riche, qui est pauvre ? 1. Pourquoi n’est-ce pas une information apprise par tous ?
  • • Actualité ≠ information ≠ savoir.• Savoir = connaître par les causes.• + un regard sur ce qui s’invente dans les marges.
  • Que voyez-vous ?
  • Et là ?
  • Penser « Transition », plutôt que « Crise »"Si nous ne faisons pas l’effort d’imaginer lemonde que nous voulonset que nous ne faisons pas quelques paspour le construire,nous allons hériter d’un monde que quelqu’und’autre a voulu."
  • Des règles du jeu• Ces sujets sont TRES compliqués.• Tout a déjà été pensé par d’autres.• Certains ont LA vérité.• Il est conseillé de – manquer de respect, – ne pas écouter avant de s’exprimer, – – – – – couper la parole, adopter un ton agressif, répéter ce qui a déjà été dit, monopoliser la parole, parler hors sujet. ?!• Prêter attention à la façon dont se passe le débat, ralentir le rythme, permettre à tous de s’exprimer…
  • Le sujet du jour• La fin du pétrole ? – Pic des ressources, lien avec la crise économique et financière – Découplage, déchets, biens communs, économie stationnaire / circulaire / fonctionnelle, décroissance, résilience
  • Une incroyable énergie• Sa découverte a été une révolution, un accélérateur incroyable du « phénomène humain ».• Multi-usages• Stockable, simple à transporter• Concentrée – 1 litre de pétrole = 5 semaines de travail humain = 35 travailleurs – + 100 « esclaves énergétiques » à notre service• TOUT notre mode de vie tourne autour de cette ressource.
  • Usages du pétrole• Mobilité, transport : 40% (fret routier, véhicules, navires, transport aérien)• Chauffage : habitat et bâtiment• Objets : matières plastiques, solvants, cosmétiques, détergents, caoutchoucs, adhésifs ou médicaments.• Electricité• Travaux publics : consomment 90% de la production mondiale de bitume• Agriculture et pêche : engrais et pesticides
  • Quels impacts de cette découverte ?
  • Vidéo 2004
  • Il nous reste la moitié !• Où est le problème ?• Ce n’est pas comme pour un réservoir d’essence. – Ce n’est pas à la dernière goutte que le problème survient. – La première moitié du chemin n’est pas équivalente à la seconde.• Ce n’est donc pas la fin du pétrole : c’est la fin du pétrole facile et pas cher.
  • Le pic pétrolier par pays
  • Causes Ecart !
  • • Agence Internationale de l’Energie, 2010 – « la production des champs de pétrole conventionnel existants devrait chuter de près de 30%, soit - 20 millions de barils par jour, d’ici à 2020. • Dit autrement, pour maintenir la production de pétrole conventionnel d’ici à 2020, ce sont deux Arabie Saoudite qu’il faudrait découvrir et mettre en exploitation. »
  • Taux de Retour Energétique (TRE)• Pour 1 d’énergie consommée, combien est extrait ou produit : – Pétrole, USA, avant 1970 : 1 + de 100 – Pétrole, USA, 2005 : 1 - de 15 – Charbon, Afrique du S : 1 3 – Gaz naturel : 1 1à6 – Agro-carburants 2005 : 1 0,7 à 1,3 – Photovoltaïque : 1 3 à 20
  • Réserves et nouvelles découvertes Il y a des réserves potentielles
  • « Découvertes historiques » ??• 2011 : découvertes au large du Brésil – offshore très profond, situé à plusieurs milliers de mètres sous la surface, avec une importante couche de sel à traverser. – Le total des découvertes serait de 30 milliards de barils ou plus. – = 1 année de la production mondiale. – C’est “la plus importante découverte de ces trente dernières années”.
  • Pic et réchauffement climatique• D’ici à 2050 : la combustion de toutes les réserves prouvées de pétrole, charbon et gaz de la planète engendrerait 2 795 gigatonnes de CO2.• Soit 5 fois plus que les 565 gigatonnes de CO2 ou équivalents CO2 pour avoir 4 chances sur 5 de ne pas dépasser les 2°C d’augmentation de la température globale - au-delà desquels les dérèglements climatiques ne seraient plus maîtrisables… – Dit autrement, 80% de ces réserves ne doivent pas être extraites et consommées si l’on veut respecter les préconisations des scientifiques.
  • Conséquences du pic• Basculement
  • Prix de l’énergie » http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i3863.asp
  • Pic et géopolitique• Quand la stabilité sociale et l’activité économique sont BASÉES sur une ressource, la question du prix ne se pose plus. Les pays producteurs ne VOUDRONT plus en vendre, quel que soit le prix.• Ils le garderont pour eux ! – S’ils ont la capacité de choisir. • Afghanistan, Irak, Iran…
  • A lire
  • Prix des métaux communs » http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i3863.asp
  • La dernière miette• Cuivre – 1930 : 55 tonnes de minerai pour un tonne de métal. – 2010 : 125 tonnes de minerai pour une tonne de métal.• Les investissement [en exploration minière] sont passés de 2 à 10 milliards de dollars entre 2002 et 2007.
  • Terres rares• Sc(Scandium), Y(Yttrium), La(Lanthane), Ce(Cérium), Pr(Praséodyme), Nd(Néodyme), Pm(Prométhium), Sm(Samarium), Eu(Europium), Gd(Gadolinium), Tb(Terbium), Dy(Dysprosium), Ho(Holmium), Er(Erbium), Tm(Thulium), Yb(Ytterbium), Lu(Lutécium). – Matières premières de tous nos produits électroniques.
  • Prix des produits alimentaires » http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i3863.asp
  • Retournement de situation• Ce qui était une force : maîtriser cette ressource formidable pour faire des choses incroyables !• Devient une faiblesse quand elle s’amenuise et que nous en sommes DEPENDANTS.• L’addiction, c’est faire quelque chose de dommageable mais qui fait apparaître les choses sous un jour meilleur à courte échéance.
  • Après l’âge du fer, l’âge du pétrole La fin d’un type de civilisation n’est pas la fin de l’histoire humaine… ?
  • Lien avec les crises économique,financière, politique…• On risque de croire que l’effondrement social qui arrive est dû à l’effondrement monétaire, financier, économique,• alors qu’en réalité, il est la conséquence du déclin du pétrole et du changement climatique. » Dennis Meadows
  • Rétrocontrôle « négatif »• Hausse du prix du baril > baisse de demande > baisse du prix du baril > baisse des investissements > baisse de l’offre > hausse du prix du baril…
  • Un impact déjà ancien La croissance est de plus en plus faible. Les ressources s’amenuisent déjà depuis plus de 50 ans. C’est moins « facile ».
  • De la croissance « verte » ?• Peut-on découpler la croissance (hausse de la production et des échanges) et la consommation de ressources ? – Découplage relatif (par unité) – Découplage absolu (en tout)
  • Découplage relatif Union Européenne Produits importés ? Désindustrialisation ? » http://www.ihqeds.ulaval.ca/14501.html?&no_cache=1&tx_ttnews%5Btt_news%5D=735&tx _ttnews%5BbackPid%5D=14484
  • Découplage absolu ? Pas de découplage
  • Objectifs de découplage PIB / CO2 20x 25x 55x 130x moins moins moins moins Aujourd’hui Requis pour atteindre l’objectif 450 ppm » Source : Tim Jackson, Prospérité sans croissance
  • Effet rebond• En 2010, un Français achète environ six fois plus déquipements électriques et électroniques quau début des années 1990• L’ économie « virtuelle » a un support réel bien matériel ! » http://www.stats.environnement.developpement- durable.gouv.fr/uploads/media/PointSur42.pdf
  • C’est quoi la croissance ? 30 ans de croissance à 3% par an…
  • Ressources agricoles et effet rebondChangement dans lesmodes d’alimentation x3,1 Humains2 7 Milliards x2,3 x2,3 3 Milliards1 » Evaluation de la demande mondiale en produits végétaux agricoles (En milliards de tonnes) Source : USDA and Goldman Sachs Commodities Research
  • Modes de vie et effet rebond
  • Vidéo• 300 ans d’énergies fossiles en 300 secondes » http://www.youtube.com/watch?v=EgpJa739N8Y
  • Quelles pistes ? Dépassement de la capacité de « régénération des ressources naturellles
  • L’innovation technologique• "En faisant le pari du tout technologique dans loptimisation de notre consommation énergétique et la lutte contre le changement climatique, nous recourons de façon accrue aux matières premières rares que nous ne savons (saurons) pas recycler, et dont la déplétion pourrait elle-même devenir un enjeu énergétique.« » Philippe Bihouix et Benoît de Guillebon, auteurs de Quel futur pour les métaux ?, EDP Sciences, 2010
  • Quel type de changements ?• Quantitatif ?• Qualitatif ?• Les 2 ? – "Si je pédale plus vite, le vélo va me dire où je vais."
  • 3 piliers pour repartir sur d’autresbases
  • Economie fonctionnelle• Location, partage, maintenance• ≠ propriété individuelle• ≠ obsolescence accélérée (≠ mode) » http://www.notre-planete.info/actualites/actu_541_developpement_economie_fonctionnelle.php
  • Economie circulaire• ≠ court terme• ≠ compétition• logique des biens communs » http://www.ecoconseil.org/devenir-eco- conseiller/promo-en-cours/actu-de-la- promo23/economie-circulaire
  • Economie circulaire La circularité n’est pas « parfaite » sous-recyclage déperditions (entropie)
  • Entropie• Conservation : rien ne se perd, rien ne se crée.• Entropie : tout se transforme (se dégrade).• Charbon travail mécanique + chaleur – Même quantité d’énergie – Différence de nature• On appelle entropie le processus par lequel l’énergie disponible se transforme en énergie non disponible. » http://agora.qc.ca/dossiers/Entropie
  • Economie stationnaire Comment faire « atterrir le vaisseau Economie » sans délitement de la société ? Paramètre principal Partage du travail » Peter Victor, Managing Without Growth: Slower by Design, Not Disaster, 2008
  • Ce n’est pas qu’une questionéconomique• L’atteinte des limites des ressources interroge aussi notre rapport – au progrès ? – à la prospérité ? – aux limites ? – à l’abondance ? – à la rareté ? – à l’avoir, à l’être ? – à la condition humaine ? – à la nature ?
  • Décroissance• Peut-on dire de nos économies quelles sont sur-développées ?
  • Florence Jany-Catrice, économiste• « Une société inégalitaire réduit la capacité de projection dans l’avenir d’une partie importante des citoyens. » – Les inégalités d’aujourd’hui bloquent la solidarité avec les générations futures. • A l’intérieur des sociétés du Nord. • Entre le Nord et le Sud.
  • Descente énergétique Décroissance au Nord Une autre croissance au Sud Des transferts massifs vers le Sud
  • Distinguercroissance quantitative et qualitative Plateau On trouve normal qu’un enfant arrête de grandir (en taille, en poids). Une fois adulte, sa croissance devient qualitative.
  • Croissance qualitative ? Innovation socialeLiens sociaux Culture Temps libéré Démocratie Autonomie
  • Résilience• La capacité d’un système à absorber un changement perturbant et à se réorganiser en intégrant ce changement. 1. Diversité (redondance) 2. Connectivité (liens, surtout locaux) 3. Efficience 4. Stocks-tampons 5. Modularité (système de systèmes)
  • Résilience
  • En haut du pic…
  • … ou au fond du trou