Your SlideShare is downloading. ×
0
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Cafecitoyen lafrançaise 12032013_boris_prat

85

Published on

Qui est riche, qui est pauvre ? …

Qui est riche, qui est pauvre ?

Les bons mots : richesseS, richesse, pauvreté et misère.
C’est quoi la richesse : ce qui compte ou ce qui se compte ?

Un peu de statistique : salaires, revenus, niveaux de vie et seuils de pauvreté.
Un peu de mathématiques : la moyenne et la médiane.
Riche, c'est à partir de combien ? Et qui sont les "fameuses" classes moyennes ? Et moi, j'suis où ?

Richesse, mérite, utilité sociale, bonheur : quels liens ?
Qu'est-ce qui fonde les différences de richesse économique ? Qu'est-ce qui les rend acceptables ou choquantes ?
Faut-il définir un espace d'acceptabilité : un plancher et un plafond ?

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
85
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Café citoyen Lafrançaise• Mardi 12 mars• Qui est riche, qui est pauvre ? – Les bons mots : richesseS, richesse, pauvreté et misère. – C’est quoi la richesse : ce qui compte ou ce qui se compte ? – Un peu de statistique : salaires, revenus, niveaux de vie et seuils de pauvreté. – Un peu de mathématiques : la moyenne et la médiane. – Riche, cest à partir de combien ? Et qui sont les "fameuses" classes moyennes ? Et moi, jsuis où ? – Richesse, mérite, utilité sociale, bonheur : quels liens ? – Quest-ce qui fonde les différences de richesse économique ? Quest-ce qui les rend acceptables ou choquantes ? – Faut-il définir un espace dacceptabilité : un plancher et un plafond ?
  • 2. Paul Ricoeur : la démocratie• "Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêts – [ c’est-à-dire des légitimités différentes ]• et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans• l’expression de ces contradictions,• l’analyse de ces contradictions• et la mise en délibération de ces contradictions,• en vu d’arriver à un arbitrage."
  • 3. Ce n’est pas facile MAIS…"Si nous ne faisons pas l’effort d’imaginer le monde que nous voulonset que nous ne faisons pas quelques pas pour le construire,nous allons hériter d’un monde que quelqu’un d’autre a voulu."
  • 4. Des règles du jeu• Ces sujets sont TRES compliqués.• Tout a déjà été pensé par d’autres. ?!• Certains ont LA vérité.• Il est conseillé de – manquer de respect, – ne pas écouter avant de s’exprimer, – couper la parole, – adopter un ton agressif, – répéter ce qui a déjà été dit, – monopoliser la parole, – parler hors sujet.• Prêter attention à la façon dont se passent les échanges : – d’abord essayer d’exprimer son point de vue (et pas une généralité), – écouter, • SANS réagir, sans se demander si l’on est d’accord ou pas d’accord, • Nous ne sommes pas habitués, mais « débattre » et « se contredire », ce n’est pas la même chose ! – ralentir le rythme, – permettre à tous de s’exprimer…
  • 5. Dans le dictionnaire• LA richesse – abondance de biens – fertilité (en parlant dun sol, par exemple) – abondance déléments dans un produit – fécondité (en parlant dun œuvre, didées...)• LES richesseS – produits économiques en général – objets de grande valeur (richesses archéologiques) – ressources naturelles (dun pays, de la planète)
  • 6. Qu’est ce que la richesse, pour vous ?• D’une personne / d’une œuvre• Bonheur de vivre : amitié, amour, découverte• Capacité à faire face à une situation, qualités intérieures• Ressource abondante utilisée• Picsou qui plonge dans un tas d’or : accumulation…• L’argent accumulé / de la relation avec les autres• Selon le contexte, la situation / une grande liberté• La diversité / opposé au manque• Vivre en accord avec ses valeurs et ses idées / connaissance de soi / au-delà des contraintes matérielles• Etre en accord avec soi même / avoir des bonnes relations• D’un lieu / d’un site / découverte / d’un échange / d’une culture / diversité• En + du nécessaire / permet l’échange / pour ne plus manquer• Intérieure / « tu es riche de ça et ça ne s’achète pas »• Quantité de
  • 7. Et son contraire ?• Pauvre• Manque• Nécessiteux• Indigent• Sécheresse• Par défaut• Fade• Uniformité• Pauvreté• Misère• Aridité• Désert• Triste• Malheureux• Banal
  • 8. La pauvreté et la misère• « La pauvreté représente le manque du superflu, alors que la misère signifie le manque du nécessaire. » Saint Thomas
  • 9. La pauvreté et la misère• Un mode de vie, une condition, • Une chute, une perte, une une éthique essentiellement dépossession fondés sur les principes de – sans repère – simplicité, – sans force individuelle – frugalité, – sans force sociale – considération pour ses • une altération de la prochains, personnalité – convivialité, – « son JE est alors détruit du – partage. dehors » - Simone Weil• selon des critères culturellement définis • On peut être riche• qanaat (persan et arabe) (économiquement) et miséreux – contentement de ce quon a et (moralement) de ce qui est perçu comme la – obsession pathologique du plus part de chacun dans lordre avoir, cosmique – insensibilité totale aux autres.• sumak kausay ou buen vivir (amérique latine)
  • 10. Qui est riche, qui est pauvre ?• On va parler – de perceptions, – de faits et de chiffres.• Il ne s’agit PAS, ICI, de juger : ni la situation présente, ni les personnes concernées.
  • 11. Perception(s)• 2/3 des français 3; 5% 17,4; considèrent appartenir 29% aux classes moyennes.• seuls 5% de la population estiment faire partie des gens « 39,6; privilégiés ». 66% Classe défavorisée – Enquête CREDOC Classe moyenne 2008 Classe privilégiée
  • 12. Français médian ou moyen ? 1000€ € ne de 61 < Moyen 50€Médiane : 5 € 40€ 6 7 8 9 10 11 30€ 1 2 3 4 5 20€ 5€ 5€ 5€5€ 5€ 10€6€6€6€6€ 1€ 1€ 1€ 1€ 1€
  • 13. Français médian ou moyen ? 60€ 50€Médiane : 5 € < Moyenne de 14 € 40€ 6 7 8 9 10 11 30€ 1 2 3 4 5 20€ 5€ 5€ 5€5€ 5€ 10€6€6€6€6€ 1€ 1€ 1€ 1€ 1€
  • 14. Le salaire • Données 2009 • Salaires mensuels nets • En équivalent temps plein • Salaire moyen d’un ouvrier agricole : 1 279 € • Salaire moyen agent catégorie C : 1 354 € • Salaire moyen d’un cadre : 4 083 € • Salaire moyen d’un médecin hospitalier : 6 515 € • Salaire moyen d’un avocat : 7 712 € • Salaire moyen d’un cadre Source : observatoiredesinegalités.fr financier : 10 919 € http://www.inegalites.fr/spip.php?article1457
  • 15. Le salaire • Données 2009 • Salaires mensuels nets • En équivalent temps plein • Salaire moyen d’un ouvrier agricole : 1 279 € • Salaire moyen agent catégorie C : 1 354 € • Salaire moyen d’un cadre : 4 083 € • Salaire moyen d’un médecin hospitalier : 6 515 € • Salaire moyen d’un avocat : 7 712 € • Salaire moyen d’un cadre financier : 10 919 € http://www.inegalites.fr/spip.php?article1457
  • 16. Le niveau de vie économique • Données 2008 de l’Insee, obtenues à partir des déclarations d’impôts. • Revenus mensuels nets, après impôts directs et prestations sociales. • Médian : qui sépare l’effectif des ménages en 2, la moitié a moins, la moitié davantage. • Pauvre : < ½ niveau médian • Riche : > 2x niveau médianhttp://www.inegalites.fr/spip.php?article1432&id_mot=130
  • 17. Budget médian
  • 18. Perception(s) et description 3; 5% 9; 3; 5% 17,4; 15% 18; 29% 30% 39,6; 30; 66% 50% Classe défavorisée Classe défavorisée Classe moyenne Classe moyenne Classe privilégiée Classe privilégiée * http://www.inegalites.fr/spip.php?article1432&id_mot=130
  • 19. Perception• (2008) Les Français fixent le seuil subjectif de richesse à 4 660 euros par mois pour une personne,• une somme pourtant perçue par seulement 3% dentre eux…
  • 20. Un exemple dans l’actualité• Taxer à 75 % la part des revenus déclarés dépassant le million deuros – 30 000 foyers (environ) qui ont déclaré en 2009 plus dun million deuros – Ex de M et Mme Gagnebien : 1,23 million deuros de revenu déclaré • 36 millions de foyers disposent d’un revenu inférieur au leur • 3 600 disposent d’un revenu supérieur au leur. » http://www.alternatives-economiques.fr/index.php? lg=fr&controller=article&action=html&id_article=58513 &id_parution=1143
  • 21. Evolutions• 2008-2011 : premières estimations de l’impact de la crise sur les revenus – Un gain de revenu de 7 900 euros pour les 1 % les plus riches entre 2008 et 2011 contre une perte de 24 euros pour les 5 % les plus pauvres. – La crise frappe bien davantage les ménages les plus pauvres que les autres.
  • 22. Part du revenu total détenue parles 1% les plus riches
  • 23. Décomposition du taux dimpositiontotal selon les revenus, en %http://www.alternatives-economiques.fr/les-classes-moyennes-sont-elles-en-_fr_art_1139_58177.html
  • 24. Evolution des revenus imposablesdéclarés, par niveau de vie
  • 25. Et au niveau mondial ? • Données 2003 Banque mondiale • Les « Français médians » sont plus riches que 90% des terriens. • Les 20% plus riches français sont plus riches que 96% des terriens. • Les français au RSA sont plus riches que 86% des terriens. • 225 personnes  2,5 milliards personneshttp://www.globalrichlist.com
  • 26. Constat• Les niveaux de richesse économique, c’est simple à décrire. Ca se mesure. – Cette description des faits, permet à chacun de se positionner.• Est-ce expliqué fréquemment à l’école ou à la télé ? – On ne réfléchit pas (seulement) avec ses émotions (tristesse, culpabilité, colère, jalousie, envie…).
  • 27. 2 pistes de réflexion1. La question de la définition et de la mesure • C’est quoi la richesse ? • Ce qui compte ou ce qui SE compte ? • …2. La question du sens • Pourquoi des riches et des pauvres ?
  • 28. Pourquoi ?• Quel est le fondement de ces différences ?• Comment nous expliquons / justifions cela ? – La richesse vient-elle des plus riches ? – La richesse arrive-t-elle aux plus riches ?
  • 29. Pourquoi ?Génération spontanée ? Mérite et ruissellement ?
  • 30. Pourquoi ?• La pensée orthodoxe dit • La pensée orthodoxe dit – Plus de richesse = plus de – Plus de valeur = plus bonheur. d’utilité (le marché – Ceux qui ont cette richesse rémunère ce qui a de la sont donc TRES utiles au valeur). bien-être collectif. – Notre utilité dérive de – Il faut leur donner « du l’argent : si on en gagne, bonheur » pour les c’est qu’on est utile. récompenser. » Etude publiée en décembre 2009 sous l’égide de la New Economic Foundation. Eilis Lawlor, Helen Kersley et Susan Steed, trois chercheuses britanniques, y abordent la question des inégalités, en comparant la rémunération de certains métiers, sélectionnés aux deux extrémités de l’échelle des revenus, à la « valeur sociale » qu’engendre leur exercice. » http://www.monde-diplomatique.fr/2010/03/RIMBERT/18923
  • 31. Utilité sociale et salaire• Ouvrier du recyclage – chaque livre dépensée en salaire générera 12 livres de valeur » pour l’ensemble de la collectivité.• Grand banquier d’affaires – détruit 7 livres de valeur sociale pour chaque livre de valeur financière créée.• Publicitaire – détruit 11,5 livres de valeur sociale pour chaque livre de valeur créée.• Agent de nettoyage hospitalier – pour chaque livre sterling qu’elle absorbe en salaire, cette activité produit plus de 10 livres de valeur sociale
  • 32. La pauvreté et la richesse• On ne remet pas en cause ce à quoi on aspire.• Le pauvre rêve de devenir riche. Il justifie ainsi la richesse. – « Tant que jai été pauvre jai considéré la richesse comme la pire des impostures; mais depuis que je suis devenu riche, je considère la pauvreté comme, la pire des hontes. » Personnage de Shakespeare
  • 33. • Pire, selon des chercheurs américains, le « dégoût de la dernière place » expliquerait pourquoi les citoyens les plus modestes manifestent une hostilité aux politiques de redistribution : – car celles-ci en aidant les derniers menaceraient le statut des avant-derniers. » Michael Behrent, pourquoi les pauvres votent-ils contre leurs intérêts économiques ?, 23 septembre 2011, http://alternatives-economiques.fr/blogs/behrent/
  • 34. Des limites• Faut-il un plancher et un plafond des revenus ? – Revenu Inconditionnel – Revenu Maximum Acceptable• Limiter les inégalités et les écarts de revenus a des effets sociaux importants – Faire société
  • 35. Toujours + riches ?• «Ce que souhaite lhomme, ce nest pas dêtre riche, mais dêtre plus riche que les autres». John Stuart Mill• « Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l’homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. » Gandhi• "C’est par la sobriété que nous pouvons couper les vivres à ceux qui profitent de nos excès.« Pierre Rabhi
  • 36. Une autre approche de la justice sociale• Les capabilités (Amartya Sen) » http://fr.wikipedia.org/wiki/Capabilité – Viser le développement des degrés de liberté EFFECTIFS pour chacun. – « Ne pas seulement défendre l’égalité des moyens (les biens sociaux premiers), mais l’égalité des possibilités effectives d’accomplir divers fonctionnements et d’effectuer certains actes. »
  • 37. Question Arbre des richesses qui comptent• Par contre, la question de savoir 2 2. Le bo quotidie ce qui compte, est complexe. 3. Les droits et libertés, les valeurs, l’éducation 3 Elle se partage et se discute. 1. Le liens s fraternité 1• Comment est-elle discutée aujourd’hui ? – Ce qui compte ou ce qui SE compte ?
  • 38. Une expérience concrète en Pays de la Loire• Définir ce qui compte le plus Arbre desnous qui compte pour richesses – Ce qui compte le plus 2 – Ce que nous avons perdu 2. Le quot – Ce que nous avons préservé 3. Les droits et libertés, les valeurs, l’éducation 3 – Ce que nous avons gagné – Ce que nous voulons transmettre 1. Le lien fraternité » http://www.paysdelaloire.fr/dossiers- thematiques/democratie-territoriale 1
  • 39. Qu’est ce que la richesse ?• Les richesses les plus • Ce qui compte le plus citées – Travail emploi – Humanité – Humanité – Valeurs, sens, morale – Enfants famille – Lien social – Environnement – Enfants famille – Lien social – Environnement – Bien être – Travail / emploi – Liberté Arbre des richesses qui comptent le p 2 – Rythme de vie 3. Les droits et libertés, les valeurs, l’éducation 3 2. Le bonheur e quotidien – Education – Valeurs, sens, morale 1. Le liens social, le fraternité 1
  • 40. Qu’est ce que la richesse ?• Ce que nous avons gagné • Ce que nous voulons – Transport mobilité transmettre – Culture arts – Citoyenneté, vie associative – Communication échanges – Arts, culture – Environnement – Solidarité – Santé – Santé, qualité de vie – Diversité – Education – Travail emploi Arbre des richesses qui comptent le p – Loisirs sports 2 2. Le bonheur e – quotidien Technologie 3. Les droits et libertés, les valeurs, l’éducation 3 1. Le liens social, le fraternité 1
  • 41. Arbre des richesses qui comptent le plus 2 2. Le bonheur et la qualité de vie au quotidien3. Les droits et libertés, les valeurs,l’éducation 3 1. Le liens social, le respect et la fraternité 1 44

×