S6. Privé/Public - Cultures et Sociabilités du Numérique

489 views
415 views

Published on

Slides de la sixième séance 05/11/12 de l'enseignement master Telecom ParisTech "Cultures et Sociabilités du numérique" (CNS) assuré par Antonio A. Casilli

Published in: Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
489
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
27
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

S6. Privé/Public - Cultures et Sociabilités du Numérique

  1. 1. CSN Cultures et Sociabilités du Numérique SES223 Antonio CASILLIdirection ou services CSN S6
  2. 2. LECTURES direction ou services CSN S6
  3. 3. LECTURES • Stephana Broadbent (2011), Lintimité au travail : La vie privée et les communications personnelles dans l’entreprise, FyP. • Melissa Gregg (2011) Works Intimacy, Polity • Helen Nissenbaum (2009), Privacy in Context. Technology, Policy, and the Integrity of Social Life, Stanford U. Press. direction ou services CSN S6
  4. 4. LECTURES • Susan B. Barnes (2006) A privacy paradox: Social networking in the United States, First Monday, 11 (9) • danah boyd (2008) Facebook’s Privacy Trainwreck: Exposure, Invasion, and Social Convergence, Convergence, 14 (1): 13-20 • danah boyd & Eszter Hargittai (2010) Facebook privacy settings: Who cares?, First Monday, 15 (8) direction ou services CSN S6
  5. 5. VIDEO SOCIO TIC • Mike Wesch – Information R/evolution • Evgeny Morozov – Dictatorship and Technologies • Gabriella Coleman - Geek Politics and Anonymous • Stefana Broadbent - Internet and intimacy • Amber Case – Everyday cyborgs • danah boyd – Privacy in Social Media • Barry Wellman – Networked individualism direction ou services CSN S6
  6. 6. NOMMER LES WIKISTES direction ou services CSN S6
  7. 7. PRIVE/PUBLIC direction ou services CSN S6
  8. 8. • Cultures technologiques contemporaines ne pevent être pensées qu’en rapport à leurs métaphores des « espaces informationnels »• Historiquement, dialectique imaginaire entre ouvert (frontière électronique, étendue marine à « naviguer ») et clos (références à la maison - pages d’« accueil », « adresses », « fenêtres ») direction ou services CSN S6
  9. 9. direction ou services CSN S6
  10. 10. direction ou services CSN S6
  11. 11. direction ou services CSN S6
  12. 12. direction ou services CSN S6
  13. 13. • TIC pénètrent la sphère intime à partir de la moitié du XXe siècle• Usagers projettent des désidérata d’ordre personnel, privé• Deux dynamiques sociales concomitantes: - Reterritorialisation - Miniaturisationdirection ou services CSN S6
  14. 14. • Miniaturisation • De Colossus… • ...à UNIVAC • ..à IBM 5100 • …aux ordinateurs « portatifs » direction ou services CSN S6
  15. 15. • Miniaturisation • De Colossus… • ...à UNIVAC • ..à IBM 5100 • …aux ordinateurs « portatifs » direction ou services CSN S6
  16. 16. • Reterritorialisation: • Des bases militaires… • ..vers les usines • ..vers les bureaux • ..vers les maisons des particuliers direction ou services CSN S6
  17. 17. • Reterritorialisation: • Des bases militaires… • ..vers les usines • ..vers les bureaux • ..vers les maisons des particuliers direction ou services CSN S6
  18. 18. direction ou services CSN S6
  19. 19. • Le noms commerciaux des ordinateurs s’inspirent de• Prénoms communs d’hommes et de femmes • Noms d’enfants (piccolo, lisa, junior…) • Animaux (husky, bee…) • Fruits (apricot, apple…)• Les fiascos commerciaux = noms exprimant puissance direction ou services CSN S6
  20. 20. • Le noms commerciaux des ordinateurs s’inspirent de• Prénoms communs d’hommes et de femmes • Noms d’enfants (piccolo, lisa, junior…) • Animaux (husky, bee…) • Fruits (apricot, apple…)• Les fiascos commerciaux = noms exprimant puissance direction ou services CSN S6
  21. 21. • Le noms commerciaux des ordinateurs s’inspirent de• Prénoms communs d’hommes et de femmes • Noms d’enfants (piccolo, lisa, junior…) • Animaux (husky, bee…) • Fruits (apricot, apple…)• Les fiascos commerciaux = noms exprimant puissance direction ou services CSN S6
  22. 22. • Les usages finaux reviennent hanter le monde du travail• Brouillage des frontières travail/ vie privée• Changement des rythmes• Mais travail traditionnel remplacé par le weisure = work + leisure• Éléments parasitaires, « bruit », perte de maîtrise sur l’information direction ou services CSN S6
  23. 23. • Banalité => familiarité => intimité• Confusion entre public et privé ?• Changement du rapport à l’espace où l’information est produite et consommée• Changement des interactions sociales médiatisées et favorisées par les TIC direction ou services CSN S6
  24. 24. • L’hypothèse de la « fin de la vie privée en ligne »• De la « death of privacy » (Garfinkel 2000) à la « publitude » (publicness) (Jarvis, 2011)• Augmentation de la connectivité = érosion des valeurs de privacy ?• Notre identité est-elle publique « par défaut » ? direction ou services CSN S6
  25. 25. • Mark Zuckerberg : « Public is the new ‘Social Norm’ »• Evolution sujette à controverse : elle n’est pas automatique ni linéaire• Périodicité des scandales de vie privée impliquant les médias sociaux• Réactions virulentes des usagers qui s’organisent, conséquences en termes de sanctions et rétropédalages direction ou services CSN S6
  26. 26. direction ou services CSN S6
  27. 27. • Il n’y a rien de normal, juste un « entrepreneur de morale » qui cherche à influencer un groupe de personnes dans le but de leur faire adopter ou maintenir une norme• Une guerre autour de la vie privée que les propriétaires de grandes exploitations de données sont loin d’avoir gagné• Contextualiser d’un point de vue historique pour comprendre direction ou services CSN S6
  28. 28. • Les origines de la notion de privacy• Toqueville (1835) : l’opinion publique est une force redoutable, capable de façonner les lois et les mœurs• Danger sans précédent pour l’autonomie individuelle• « Tyrannie de la majorité » : risque d’uniformisation et aplatissement des spécificités et des libertés individuelles direction ou services CSN S6
  29. 29. • John Stuart Mill (1859) : « one very simple principle », le principe de non-nuisance• « Le seul aspect de la conduite dun individu qui soit du ressort de la société est celui qui concerne les autres. Mais, pour ce qui ne concerne que lui, son indépendance est, de droit, absolue »• Contours de la notion de privacy se dessinent direction ou services CSN S6
  30. 30. • Jusque là la notion ne concerne que les comportements : quid de l’information ?• Fonctionnement démocratique se base sur une citoyenneté bien informée• Evolutions médiatiques & techniques problématisent l’expérience démocratique• Presse populaire, journalisme d’enquête, photographie : invasion de la vie de personnes plus ou moins célèbres direction ou services CSN S6
  31. 31. • Louis Brandeis & Samuel Warren (1890) : le droit à la privacy• La législation sur la calomnie ne suffit plus• Le principe de non-nuisance non plus• Pour toute information qui ne revêt pas un intérêt public, on reconnaît un nouveau droit : the right to be left alone direction ou services CSN S6
  32. 32. • Brandeis incarne l’approche traditionnelle de la privacy as penetration• Vie privée conçue comme comme cercle intime• Vision monodirectionnelle : noyau de données sensibles à protéger• L’invasion de la vie privée est perpétrée par un agent extérieur direction ou services CSN S6
  33. 33. • Mais la privacy n’est pas un objet unique : composée de multiples éléments – certains s’activent, selon milieux et situations.• De surcroît, les individus ne sont pas de simples victimes à la merci de forces qui les dépassent• Irwin Altman (1974) : approche de la privacy as regulation• Notion bidirectionnelle : limiter les intrusions de l’extérieur, gérer ce qui sort de la sphère personnelle direction ou services CSN S6
  34. 34. • Distinctif du Web social : privacy as negotiation• Confidentialité contextuelle est sujette à à une concertation cues collective physical or Observer• Notion multidimensionnelle : social environment dévoilement va de pair avec adaptation aux signaux venant de l’environnement social• Modèle de la lentille de Brunswik : plus de signaux envoyés à l’environnement social, plus de feedback de l’environnement direction ou services CSN S6
  35. 35. Privacy as penetrationdirection ou services CSN S6
  36. 36. Privacy as regulationdirection ou services CSN S6
  37. 37. Privacy as negotiation ?direction ou services CSN S6
  38. 38. • Dévoilement  adaptation aux signaux  positionnement dans le réseau• Négociation de la privacy en ligne est une négociation de la présence au sein d’un dispositif sociotechnique• Question : « Comment maximiser son capital social en ajustant la présentation de soi dans son profil en ligne à travers la mise en commun de plus en plus de détails ayant trait à la vie privée ? » direction ou services CSN S6
  39. 39. • Expérience: créer deux profiles• Inviter 100 individus à devenir « amis »• L’un des deux profils partage et participe davantage, l’autre ne participe pas• Les amis fournissent des feedback sur comment modifier et enrichir les profils (Commentaires, Messages, J’aime, Partages)• Comparer les deux profils après 50 jours direction ou services CSN S6
  40. 40. • Comparaison des graphes sociaux du profile authentique et du profile témoin• Résultats : Le réseau personnel du profil qui se dévoile continue de s’accroître et les connexions entre ses membres se développent• Le dévoilement favorise la cohésion sociale (bonding) et la connectivité sociale (bridging) de l’utilisateur avec ses contacts et des contacts entre eux direction ou services CSN S6
  41. 41. • Le dévoilement finalisé à la constitution du capital social en ligne (expression, partage, mise en présénce) conduit a une négociation de la privacy• Pas automatiquement « publicness »• La privacy, en tant que trait distinctif de la vie démocratique moderne a encore de beaux jours devant elle• Mais l’accent est moins sur une vision de la privacy « pénétrable » et monodimensionnelle que sur une vision de la privacy « négociable » et multidimensionnelle.• Responsabilité individuelle et tâche collective : exercer une pression sur gouvernements et entreprises pour le respect de ces conditions démocratiques direction ou services CSN S6
  42. 42. FOIRE AUX PROJETS direction ou services CSN S6
  43. 43. EXPOSE • Sous forme de Pecha Kucha • 20 slides x 20 secondes par slide = 6 minutes 40 • Sur un sujet de votre choix • Mobiliser les notions et les méthodes étudiées dans l’UE direction ou services CSN S6
  44. 44. Critères évaluation Pecha Kucha1) La capacité à mobiliser les notions présentées dans le cours2) La pertinence et la cohérence du fond et du message véhiculé3) La clarté de l’argumentation4) Le respect du modèle de support direction ou services CSN S6
  45. 45. SUJETS ? direction ou services CSN S6
  46. 46. Pour la prochaine séance : • Les « wikistes » : • Pour mercredi, mettre en ligne notes (rédigées !), 3 références biblios (sérieuses), et un commentaire (500 signes). • Pour vendredi, fusionner les notes sous forme d’article Wikipedia direction ou services CSN S6
  47. 47. Merci ! direction ou services CSN S6

×