Archéologies du Cyborg

1,793 views
1,686 views

Published on

Slides de la 2e séance (9 déc. 2010) du séminaire « Corps et Technologies de l’Information et de la Communication : approches socio-anthropologiques des usages numériques » animé par Antonio Casilli (EHESS, IIAC / Centre Edgar-Morin)

Published in: Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,793
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
670
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Archéologies du Cyborg

  1. 1. Séminaire EHESS ‘Corps et TIC’ 2010-2011 Paris, 09 déc. 2010 <ul><li>Archéologies du Cyborg </li></ul><ul><li>Hybridation, contamination, individuation </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Antonio A. CASILLI, Centre Edgar-Morin, IIAC, EHESS </li></ul></ul></ul></ul></ul>
  2. 2. <ul><li>Cyborg : cybernetic organism </li></ul><ul><li>Être fictionnel : début du XXe siècle (Caronia 2001) </li></ul><ul><li>Premières expériences avec des micromachines NASA (Kline & Clynes 1960) </li></ul><ul><li>Popularisation : « Cyborgs are among us » ( Toffler 1970) </li></ul>
  3. 3. <ul><li>Donna Haraway : Cyborg Manifesto (Haraway 1991[1985]) </li></ul><ul><li>Incarnation d’instance de domination (militarisme, impérialisme, capitalisme, domination masculine) </li></ul><ul><li>Apprendre à se situer dans « un système de communication militarisé, basé sur les technosciences dans leurs version capitaliste et impérialiste » (Gardey 2009) </li></ul>
  4. 4. <ul><li>« Mythe ironique », figure de l’hybridation </li></ul><ul><li>Questionner la définition socialement acceptée de « corps humain » </li></ul><ul><li>Montrer en creux ce qui n’est pas reconnu comme corps (femme, non-blanc, animal, artificiel) </li></ul><ul><li>Questionner dychotomies féminin/masculin, nature/culture, organique/artificiel. </li></ul><ul><li>Sujet politique contrant l’essentialisme dominant </li></ul>
  5. 5. <ul><li>D. Haraway décennie précédente assez lointaine des problématiques technologiques (Haraway 1978, 1981) </li></ul><ul><li>« Nature » et idéologie en sociobiologie </li></ul><ul><li>Visions idéologiques légitimant ordres d’oppression dans sociétés animales et sociétés humaines </li></ul><ul><li>Quels liens entre féminisme, socialisme, culture des ordinateurs, cyborg ? </li></ul><ul><li>Un milieu « dense » d’universitaires, d’activistes, de militants de tout bords – de criminels informatiques </li></ul>
  6. 6. <ul><li>Passer par l’affaire de la disquette SIDA pour montrer que ces thématiques sont entremêlées de façon inextricable (Casilli 2009) </li></ul><ul><li>Déc 1989: 26000 disquettes envoyées par la poste </li></ul><ul><li>« un questionnaire interactif pour l’éducation à la prévention de l’affection appelée Sida » </li></ul><ul><li>Un test, des messages de santé et… un logiciel malveillant qui sature le disque dur, crypte le fichiers, impose un abonnement annuel de 189$ à payer à PC Cyborg Corporation , Panama City. </li></ul>
  7. 7. <ul><li>Arrestation de Popp </li></ul><ul><li>Décrédibilisé dans la presse : un savant fou ? un fou solitaire ? </li></ul><ul><li>Flying Doctors’ (Fond. Africaine Recherche Médicale) </li></ul><ul><li>C onseiller OMS systèmes informatiques prévention Sida </li></ul><ul><li>Colloque lancement d’Epimodel </li></ul><ul><li>Les listes d’adresses : participants 4e Colloque International Sida (Stockholm) </li></ul>
  8. 8. <ul><li>1979 PhD Harvard sous la direction d’Irven DeVore </li></ul><ul><li>1981 Harvard Masai Mara Baboon Research (Kenya) sous la direction d’Irven DeVore </li></ul><ul><li>1984-1988 Haraway attaque l’école de Sherwood Washburn, dont DeVore et Popp faisaient partie </li></ul><ul><li>1989 Popp fonde la PC Cyborg Corporation </li></ul><ul><li>Soigner un virus biologique par un virus informatique : rien de plus cyborg ? </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Attention d’Haraway et de son milieu pour la culture de la micro-informatique de masse </li></ul><ul><li>Le cyborg est mi-humain, mi-machine, mais vision de la machine personnelle et informationnelle. </li></ul><ul><ul><li>« Nos meilleures machines sont faites de lumière ; elles sont légères et propres, car elles ne sont que des signaux, des vagues électromagnétiques, section d’un spectre, et ces machines sont éminemment portables, mobiles. » </li></ul></ul><ul><ul><li>(Haraway, 1991 [1985]) </li></ul></ul>
  10. 10. <ul><li>Haraway : source d’inspiration pour son cyborg : recherche médicale appliquée au domaine militaire et industriel </li></ul><ul><ul><li>« La médecine moderne est pleine de cyborgs, de couplages entre organisme et machine, conçus comme des dispositifs codifiés dans une intimité. » (Haraway, 1991 [1985]) </li></ul></ul><ul><li>Norman Kline et Manfred Clynes étaient deux cliniciens en service aux Rocland State Hospital de New York (Hables Gray 1995) </li></ul>
  11. 11. <ul><li>Distinction traditionnelle entre cyborg fonctionnel (organisme modifié pour réaliser une tâche ponctuelle) et cyborg médical (anatomie modifiée par des prothèses pour faire face à une insuffisance corporelle) (Stableford, 1993). </li></ul><ul><li>Impératif d’adaptation à une norme corporelle biologique </li></ul><ul><li>Excès de la normation provoque un renversement ironique, grotesque </li></ul><ul><li>Dépassement paradoxal de l’humain </li></ul>
  12. 12. <ul><li>Défaite de la notion de corps « selon nature » </li></ul><ul><li>Ce n’est plus dans la pureté mais dans la contamination, dans l’hybridation </li></ul><ul><li>Discours sur la « pureté du système immunitaire », les contours de la « normalité » sociale et légitimait l’exclusion des sujets non-conformistes. </li></ul><ul><li>« Plaider en faveur de la contamination » ( Haraway 1989) </li></ul>
  13. 13. <ul><li>Regeneration vs. Rebirth without flaws </li></ul><ul><ul><li>« Je voudrais suggérer que les cyborgs relèvent plutôt de la régénération, et ne s’accommodent guère de la matrice reproductive et en général de la naissance. Pour les salamandres, la régénération suite à une lésion, comme par exemple la perte d’un membre, consiste en la reconstitution de la structure et la restauration des fonctions, avec une possibilité toujours présente d’une croissance jumelée ou d’autres productions étranges à l’endroit où était la lésion initiale. Le membre reconstitué peut être monstrueux, double, puissant. Nous avons tous été profondément lésés. Nous avons besoin de régénération, non pas de renaissance, et nos possibilités de reconstitution incluent le rêve utopique de l’espoir d’un monde monstrueux. » </li></ul></ul><ul><ul><li>(Haraway, 1991 [1985]) </li></ul></ul>
  14. 14. <ul><li>Assumer une quelque forme de viralité (« interconnectivité ») pour survivre au virus </li></ul><ul><li>Corps-cyborg, corps-Sida </li></ul><ul><ul><li>« Plutôt que réprimer la sexualité, les réseaux de corps-Sida la subliment, en dispersant le sexe orienté téléologiquement dans des activités plus polymorphes. […] Les limites traditionnelles, impalpables du corps se sont dissoutes dans des réseaux flous, dans des circuits ouverts d’interconnectivité […]. » </li></ul></ul><ul><ul><li>(Fraiberg 1991) </li></ul></ul>
  15. 15. <ul><li>Métaphore du corp infecté et connecté : « Matrice de corps inter-communicants et inter-contaminé ». </li></ul><ul><ul><li>« En dernière instance, les conjonctures qui nient l’intégration sous la modalité cyborg laissent intacts des sites de domination, des sites articulés de façons variées avec la ‘chose publique’ : par exemple, la recherche biomédicale, la position du Surgeon General , les décisions concernant les mesures administratives et légales. De l’autre côté, une reconnaissance à grande échelle de cette interconnectivité resituée, et la restructuration suivante de la surface du corps – de certains – pourrait commencer à déplacer ces sites de domination. » (Fraiberg, 1991) </li></ul></ul><ul><li>Rendre compte d’une interconnexion fondamentale de tous les corps, organiques ou artificiels. </li></ul>
  16. 16. <ul><li>Berque : impossible de dissocier le corps animal du corps médial </li></ul><ul><li>« Ce couplage, invalide radicalement le topos ontologique moderne ‘corps individuel : personne individuelle’ » (Berque 2003) </li></ul><ul><li>Système éco-techno-symbolique ou ‘milieu techno-géographique’ (Simondon) ? </li></ul>
  17. 17. <ul><li>« Principe d'individuation » de Simondon « à l'œuvre depuis les origines de l'humanité, la technique concourt à la naissance de l'individu à l'aube de l'industrialisation » (Picon 1998) </li></ul><ul><li>Le cyborg dissimule-t-il le corps médial en nous berçant dans l’illusion de la possibilité même du corps individuel ? </li></ul><ul><ul><li>Sentiment d’inquiétude quant à la « vérité » des corps (Haraway) s’accompagne à un sentiment d’inquiétude quant à leur individuation (Berque). </li></ul></ul>
  18. 18. Merci Email : antonio [dot] casilli [at] ehess [dot] fr Blog de recherche : http://www.bodyspacesociety.eu Veille Twitter : http://www.twitter.com/bodyspacesoc

×