Gestion de projet agile

1,018
-1

Published on

Conférence donnée à l'odre des ingénieurs, section Estrie. Comment incorporer les principes du développement agile dans la gestion de projet et dans l'organisation.

Published in: Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,018
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Gestion de projet agile

  1. 1. Vers l'organisation 3.0 à travers la croissance des logiciels et du contenu ouvert Benoît des Ligneris, Ph. D. 19 février 2013 Email : ben@rlnx.comOrdre des Ingénieurs du Québec, section Estrie
  2. 2. Plan de la présentation  Introduction personnelle  Introduction corporative  Expériences personnelles en agilité  Formalisation de la méthode (logicielle)  Simple ou complexe ?  La société du savoir (postindustrielle)  Le mythe de l'innovation  Vers la gestion 3.0
  3. 3. Présentation personnelle
  4. 4. Présentation personnelle  1998 : première contribution logiciel libre  1999 : rejoint un consortium international  2002-2004 : président du consortium  2003 : Ph. D. + Clustering + fondateur de Révolution Linux et de EduLinux  Depuis : R&D en logiciel libre, gestion et développement d'une organisation (2.0 3.0)→
  5. 5. Présentation de la compagnie
  6. 6. Présentation de la compagnie  25 ans dans le domaine de la gestion des connaissances  Éditeur de solutions innovatrices et de contenus multimédia  Solutions pour les villes, les bibliothèques, les entreprises, les administrations et le secteur de l’éducation  Forte expertise dans les logiciels ouverts et les services associés.
  7. 7. Bureaux internationaux  Mondo-In compte plus de 125 employés à temps plein répartis à travers cinq pays. Mondo-In possède sept bureaux dans le monde Amsterdam, Pays-Bas Québec, Canada Paris, France Sherbrooke, CanadaMontréal, Canada Dover, USA Cologne, Allemagne
  8. 8. Répartition géographique 48% 52%  1500 clients  11 Pays  5 Millions d’utilisateurs
  9. 9. Ecosystème 48% 52%  http://prezi.com/vgfqqlavbz82/ecosysteme-rapide-oiq-sherbrook
  10. 10. Plateforme technologique
  11. 11. Références
  12. 12.  Solution Portails – Catalogue documentaire en ligne – Compatible pour un accès à plusieurs SIGB et bases de données documentaires, – Enrichissement automatique des données – Identification des intérêts des utilisateurs – Intégration de bouquets de contenus multimédias sur mesure.  Solution Bibliothèques – Offres de SIGB/RFID compatibles avec tous les systèmes d’exploitation déployés. – Porfolio est un des SIGB les plus répandus dans les bibliothèques Nos solutions
  13. 13.  Solution Mobile – Création d’applications mobiles multiplateformes pour un accès à plusieurs SIGB et bases de données documentaires, – Consultation de contenus multimédias personnalisés et analyse sémantique – Réalité augmentée et un mur virtuel  Solution Entreprises – Gestion de contenus documentaires et multimédias – gestion des archives – gestion des rendez-vous, réunions et conseils d’administrations Nos solutions
  14. 14.  Solution Éducation – Gestion des cours et des emplois du temps – Compatibilité du système avec les tablettes et les nouvelles générations de tableaux blancs interactifs – Accès intégré à plusieurs bouquets de contenus éducatifs  Solution infrastructures et infogérance – Régie de parcs informatiques – Installation de terminaux légers – Gestion automatisée des accès et des utilisateurs – Gestion des impressions, des courriels et hébergement délocalisé. Nos solutions
  15. 15.  Catalogue de contenus numérique – Capsules de formation – Contenu éducatif – Culture et – Connaissances et savoir – Santé et bien-être – Musique – Vidéo – Journaux et informations – Agrégateur de contenus. Nos solutions
  16. 16.  Conseil/Analyse des besoins  Déploiement et intégration de solutions sur mesure  Formation et documentation  Support et évolution des solutions (agile) Nos services
  17. 17.  ETS – Technologies mobiles de motivation – Gestion des intérêts par graphe d'intérêt visuel  Université de Sherbrooke – Supercalculateur Mammouth – Projet OpenCloud Innovation Navigation gestuelle (MS Kinect) Réalité augmentée
  18. 18. Expériences agiles
  19. 19.  Logiciel ouvert = logiciel social  Exécution (pour tout usage, pour tous)  Code (modification)  Distribution (télécharger/vendre)  Améliorer (publier communauté)↔ Logiciel Ouvert
  20. 20.  Réduire les coûts  Sécurité, fiabilité  Formats ouverts -> interopérabilité, indépendance technologique  Support technique de meilleure qualité et à moindre coût  Solution virtuelle plus flexible et à moindre coût  * Selon IDC (mars 2009) L'adoption de Linux dans un contexte de récession globale. Pourquoi les logiciels ouverts* ?
  21. 21.  76 % : Qualité  71 % : Fiabilité  70 % : Meilleure sécurité  50 % : Meilleur coût  ** : Accenture 2010, Sondage réalisé auprès de 500 organisations (USA, UK) membres du Fortune  1000 Pourquoi les logiciels ouverts** ?
  22. 22.  1998 : Développement organique – Auto-organisé/méritocratie – Distribué (Internet) – Motivation intrinsèque (aka bénévole!)  1999 : Cluster UdeS (département de physique) – Communauté OSCAR  2000-2001 : SourceForge – Plate-forme Web – Tous les services de développement – Collaboration tout azimut ! Un développeur
  23. 23. Manifesto for Agile Software Development  We are uncovering better ways of developing software by doing  it and helping others do it.  Through this work we have come to value: – Individuals and interactions over processes and tools – Working software over comprehensive documentation – Customer collaboration over contract negotiation – Responding to change over following a plan  That is, while there is value in the items on the right, we value the  items on the left more. Agile Manifesto / 2001
  24. 24. Manifesto for Agile Software Development  We are uncovering better ways of developing software by doing  it and helping others do it.  Through this work we have come to value: – Individuals and interactions over processes and tools – Working software over comprehensive documentation – Customer collaboration over contract negotiation – Responding to change over following a plan  That is, while there is value in the items on the right, we value the  items on the left more. Agile Manifesto / 2001
  25. 25.  Les individus et leurs interactions plus que les processus  et les outils.  Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation  exhaustive.  La collaboration avec les clients plus que la négociation  contractuelle.  L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan. Agile Manifesto / 2001 - FR
  26. 26.  Notre plus haute priorité est de satisfaire le client en livrant rapidement et  régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée.  Accueillez positivement les changements de besoins, même tard dans le projet. Les  processus agiles exploitent le changement pour donner un avantage compétitif au  client.  Livrez fréquemment un logiciel opérationnel avec des cycles de quelques semaines à  quelques mois et une préférence pour les plus courts.  Les utilisateurs ou leurs représentants et les développeurs doivent travailler ensemble  quotidiennement tout au long du projet.  Réalisez les projets avec des personnes motivées. Fournissez-leur l’environnement et  le soutien dont ils ont besoin et faites-leur confiance pour atteindre les objectifs fixés.  La méthode la plus simple et la plus efficace pour transmettre de l’information à l'équipe  de développement et à l’intérieur de celle-ci est le dialogue en face à face. 12 valeurs agiles (1/2) - FR
  27. 27.  Un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement.  Les processus agiles encouragent un rythme de développement durable.  Ensemble, les commanditaires, les développeurs et les utilisateurs devraient  être capables de maintenir indéfiniment un rythme constant.  Une attention continue à l'excellence technique et à une bonne  conception renforce l’agilité.  La simplicité – c’est-à-dire l’art de minimiser la quantité de travail inutile –  est essentielle.  Les meilleures architectures, spécifications et conceptions émergent  d'équipes auto-organisées.  À intervalles réguliers, l'équipe réfléchit aux moyens de devenir plus  efficace, puis règle et modifie son comportement en conséquence. 12 valeurs agiles (2/2) - FR
  28. 28.  Expérience en communauté, agilité, processus, outils autour  de logiciels libres & de compagnies Dévelopeur
  29. 29.  2001-2003 : OSCAR & GULUS (président)   2002-2003 : EduLinux (+XP à l'université)  2003-2005 : OSCAR / Président  2003-aujourd'hui : Révolution Linux / R&D + président  (EduLinux, LTSP, LTSP-Cluster, Ubuntu, Edubuntu) –  Travailleurs du savoir  2008-aujourd'hui : ZAP Sherbrooke  2011-aujourd'hui : APELL (président) Dévelopeur / Gestionnaire
  30. 30.  Expérience en communauté, agilité, processus, outils autour  de logiciels libres, communautés, associations & compagnies  Découverte des 5P – Persévérance – Patience – Persuasion – Professionnalisme – Passion Agilité personnelle
  31. 31.  2001-2003 MyDynaWeb : CMS + système de gestion de  projet et du temps Web  2003 GULUS : Conférence sur le XP (eXtreme Programming)  à l'Université de Sherbrooke par Benoit LeBlanc.  Quels retours ?  Quels échos ?  Quelles résistances ? Premières tentatives
  32. 32. Formalisation
  33. 33.  Après le Manifesto  Besoin de cadres plus « rigides »(sic)  Plein de méthodes différentes le plus souvent  « brandées/brevetées » par des compagnies – Agile Modeling - Agile Unified Process (AUP) - Agile Data  Method - DSDM - Essential Unified Process (EssUP) - Extreme  programming (XP) - Feature Driven Development (FDD) -  Getting Real  - Open Unified Process (OpenUP) - Scrum  - Lean  software development – Test Driven Development (TDD) – etc. Des méthodes !
  34. 34. Des méthodes (2) Jurgen Appelo / Management 3.0
  35. 35.  Les plus sérieuses méthodes sont de type essai/erreur (« Try  and adapt »)  Elles sont plus un cadre de référence qu'une procédure à  suivre  Elles demandent de la part de chaque individu participant  aux processus : – Motivation – Implication – Changement ! Des meilleures pratiques
  36. 36.  Difficile de formaliser un processus quand on donne à  l'équipe le pouvoir de le changer !  Pas de recette unique : des principes fondateurs, des valeurs,  essai + erreur  La fin du Taylorisme pour les développeurs  Rejoint Peter Drucker, gourou du Management: – « Le plus grand défi d'un travailleur du savoir est de  décider ce qu'il doit faire » Peter Drucker Formalisable ?
  37. 37. Exemple : SCRUM
  38. 38. Suivi : Burndown
  39. 39. Suivi : Visuel (théorie)!
  40. 40. Suivi : Visuel (réel)!
  41. 41. Simplicité et Complexité
  42. 42. Réductionnisme  Chaque composant est : – simple ou simplifiable – Reproductible – Normé – Bien adapté au Taylorisme  Assemblage … complexe;-)
  43. 43. vs Systèmes Complexe  Théorie des systèmes (relations)  Cybernétique (systèmes en interaction avec l'environnement via un mécanisme de feedback)  Théorie des systèmes dynamiques  Théorie des jeux  Théorie du chaos (Lorentz + Mandelbrot)  Mécanique quantique  Etc. Jurgen Appelo / Management 3.0
  44. 44. Une équipe : simple ? Construit-on une équipe ? Jurgen Appelo / Management 3.0
  45. 45.  On ne « construit » pas : – Une équipe (se développe, croît) – Une ville (croît, décroît) – Une relation (se développe) – Un canard (est élevé) – Un logiciel (se développe)  On construit : – Un avion – Un pont – Une maison – Une route – Etc. Construction vs Croissance
  46. 46.  On ne construit pas un logiciel mais : – Des lignes de code – Des interactions avec les usagers – Des bases de données de bug – Des dépôts de données – Des réseaux sociaux (User Group, etc.) – Des interfaces utilisateur – Etc. Construction vs Croissance
  47. 47. Société du Savoir
  48. 48.  Pourquoi ? – Industrialisation – Mondialisation (logistique & transport) – Robolution – Impression 3D – Etc.  Pression économique incroyable : où est la valeur ajoutée ? – Innovation indispensable pour survivre Société du Savoir
  49. 49. Des usagers Michel Chartier, UQAM. ConstellationW
  50. 50. Des technologies Michel Chartier, UQAM. ConstellationW
  51. 51.  Design – « Designed in the USA ... made in China »  Savoir-faire  Expertise  Processus  Méthodes/outils/technologies  Assemblage  Domaine d'affaire Quel savoir ?
  52. 52.  Ponts : instrumentés  Véhicules : ordinateur de bord, GPS, 3G, etc.  Feu rouges : avec caméra, capteur de trafic, etc.  Habitations : consommation, etc.  Biens de consommation : TV, téléphone, etc.  Saisie de donnée : Watson, Siri, Google, etc.  L'informatique est partout  L'informatique est indispensable Tout devient technologique !
  53. 53. Qui possède le savoir ?
  54. 54. Les travailleurs + Michel Chartier, UQAM. ConstellationW
  55. 55. + données ouvertes + DBPedia + Données ouvertes (2010)
  56. 56. + réseau sociaux Jurgen Appelo / Management 3.0
  57. 57. Comment y accéder ?
  58. 58. Tout humain connecté
  59. 59. Smartphones
  60. 60. Futurologie ?
  61. 61.  Appareils mobiles intelligents (>3 Milliard en 2015)  Réseau plutôt qu'individu  Données ouvertes (Wikipedia, DBPedia, etc.)  Données sociales (Facebook, LinkedIn, Twitter, etc.)  Organisation/individu (données privées)  Équipe de travail (avec le client) Information !
  62. 62. Innovation
  63. 63.  Savoir de plus en plus disponible (ouvert, social, privé)  Construire de plus en plus maîtrisé (biens matériels)  Systèmes de plus en plus complexes (croître vs construire)  Relations de plus en plus importante  Compétition de plus en plus féroce (mondialisation) Innovation
  64. 64.  Maxime : « Ce n'est plus les gros qui mangent les petits mais les vites qui mangent les lents »  Vrai en : – Logistique (supply chain management) – Développement logiciel – Cloud computing – Mobilité  Changement drastique dans le processus de création de valeur Pourquoi innover
  65. 65. Comment innover ?  Qu'est-ce que l'innovation ?
  66. 66. Innovation Jurgen Appelo / Management 3.0
  67. 67. Savoir  Ouvert : Données ouvertes (Wikipedia, DBPedia, etc.)  Semi-ouvert : Données sociales (Facebook, LinkedIn, Twitter, etc.)  Privé : Organisation  Privé : Individuel
  68. 68. Créativité  Original – Copie ++ (itération)  Utile – À l'univers !
  69. 69. Diversité = connectivité !  Comprendre les autres (empathie)  Accepter les points de vue différents  Évoluer dans notre compréhension du monde
  70. 70. Personnalité  Un groupe ne fonctionne bien qu'avec des personnalités compatibles  Les valeurs doivent être communes au groupe – Respect, ouverture, focus, confiance, courage, engagement, etc.  Connaissez vous vous même … et les autres après – MyerBrigs (MBTI), énéagrammes, etc.
  71. 71. Motivation  Motivation intrinsèque  Démotivation extrinsèque  Théorie X : gestion traditionnelle – Baton & carotte  Théorie Y : prendre plaisir à ses actions – Créativité, essai-erreur, progrès, etc. – Gestion de type « jardinier » (croissance)  Théorie de la motivation-hygiène (F. Hertzberg)
  72. 72. Vers l'organisation 3.0
  73. 73. Être humain  Sécurité (hygiène)  Équipe  Organisation  Réseau  Humanité
  74. 74. Chaque être humain  S'auto-organise : – Gère sa vision du monde (objectifs de vie, objectifs pour l'humanité, etc.) – Gère ses priorités (urgent vs important) – Détermine ses prochaines tâches/actions – Apprend / s'informe – Démarche scientifique (essai/erreur)
  75. 75. Chaque équipe  S'auto-organise : – Auto-gestion : but de certains gourou agile – Gestion indispensable = maintenir les contraintes (hygiène?) – Gestion = vision + motivation
  76. 76. Émergence Survenance
  77. 77. Chaque gestionnaire  Jardine !  Aligne les contraintes  Est un leader / motive les autres  Fait croître les humains, les équipes, les processus, la structure dont il a la charge  Innove (dans tous les aspects de son activité!)
  78. 78. Modèle de la gestion 3.0 Jurgen Appelo / Management 3.0
  79. 79. Références  Synthèse Management 3.0 de Jurgen Appello http://www.mgt30.com/ Auteurs/ressources sur la même longueur d'onde  Jurgen Appelo / http://www.jurgenappelo.com/  Peter Drucker / http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Drucker  Mary & Tom Poppendieck / http://www.poppendieck.com/  Seth Godin / http://www.sethgodin.com/sg/  Daniel Pink / http://www.danpink.com/  Peter Scholtes/http://www.peterscholtes.com/leaders_handbook.html  Malcom Gladwell / http://www.gladwell.com/

×