Your SlideShare is downloading. ×
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Groupe de travail Internet 210610
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Groupe de travail Internet 210610

482

Published on

Groupe de travail internet. 21 juin 2010. Maison du tourisme "Baie de Morlaix - Monts d'Arrée" …

Groupe de travail internet. 21 juin 2010. Maison du tourisme "Baie de Morlaix - Monts d'Arrée"

Published in: Travel
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
482
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide





































































































































































  • Transcript

    • 1. GROUPE DE TRAVAIL INTERNET Plourin-lès-Morlaix / 21 juin 2010
    • 2. Ordre du jour
    • 3. Ordre du jour Campagne 2010 Google AdWords
    • 4. Ordre du jour Campagne 2010 Google AdWords Projet de formation-expérimentation 2.0
    • 5. Ordre du jour Campagne 2010 Google AdWords Projet de formation-expérimentation 2.0 Étude en cours Web 2.0
    • 6. BILAN DE LA CAMPAGNE GOOGLE ADWORDS Campagne active du 8 avril et le 16 mai
    • 7. RAPPEL Google Adwords kesako ?
    • 8. RAPPEL Google Adwords kesako ? programme publicitaire qui permet de créer et diffuser une annonce sur les pages de recherche Google lorsque la recherche d’un internaute correspond aux produits ou aux services proposés
    • 9. RAPPEL Google Adwords kesako ? programme publicitaire qui permet de créer et diffuser une annonce sur les pages de recherche Google lorsque la recherche d’un internaute correspond aux produits ou aux services proposés budget maximum défini par jour et le "coût par clic" de chaque internaute sur le lien
    • 10. RAPPEL Google Adwords kesako ? programme publicitaire qui permet de créer et diffuser une annonce sur les pages de recherche Google lorsque la recherche d’un internaute correspond aux produits ou aux services proposés budget maximum défini par jour et le "coût par clic" de chaque internaute sur le lien Création de la campagne et accompagnement assuré par GMT Éditions
    • 11. RAPPEL DES PARAMÈTRES
    • 12. RAPPEL DES PARAMÈTRES •5 groupes d'annonces : hôtels, campings, locations, chambres d'hôtes et nature
    • 13. RAPPEL DES PARAMÈTRES •5 groupes d'annonces : hôtels, campings, locations, chambres d'hôtes et nature • Cibles géographiques : Normandie (Haute et Basse), Bretagne, Pays de la Loire, Ile de France et Bretagne
    • 14. RAPPEL DES PARAMÈTRES •5 groupes d'annonces : hôtels, campings, locations, chambres d'hôtes et nature • Cibles géographiques : Normandie (Haute et Basse), Bretagne, Pays de la Loire, Ile de France et Bretagne • Budget par jour 130€, budget global 4500€HT
    • 15. RAPPEL DES PARAMÈTRES •5 groupes d'annonces : hôtels, campings, locations, chambres d'hôtes et nature • Cibles géographiques : Normandie (Haute et Basse), Bretagne, Pays de la Loire, Ile de France et Bretagne • Budget par jour 130€, budget global 4500€HT • Stratégie d'enchère :
    • 16. RAPPEL DES PARAMÈTRES •5 groupes d'annonces : hôtels, campings, locations, chambres d'hôtes et nature • Cibles géographiques : Normandie (Haute et Basse), Bretagne, Pays de la Loire, Ile de France et Bretagne • Budget par jour 130€, budget global 4500€HT • Stratégie d'enchère : > 0,80€ par clic max pour "nature", et "chambres d'hôtes",
    • 17. RAPPEL DES PARAMÈTRES •5 groupes d'annonces : hôtels, campings, locations, chambres d'hôtes et nature • Cibles géographiques : Normandie (Haute et Basse), Bretagne, Pays de la Loire, Ile de France et Bretagne • Budget par jour 130€, budget global 4500€HT • Stratégie d'enchère : > 0,80€ par clic max pour "nature", et "chambres d'hôtes", >1€ par clic max pour "hôtels", "camping" et "locations"
    • 18. RAPPEL DES PARAMÈTRES •5 groupes d'annonces : hôtels, campings, locations, chambres d'hôtes et nature • Cibles géographiques : Normandie (Haute et Basse), Bretagne, Pays de la Loire, Ile de France et Bretagne • Budget par jour 130€, budget global 4500€HT • Stratégie d'enchère : > 0,80€ par clic max pour "nature", et "chambres d'hôtes", >1€ par clic max pour "hôtels", "camping" et "locations" • 263 mots clés retenus
    • 19. VUE GÉNÉRALE
    • 20. VUE GÉNÉRALE
    • 21. VUE GÉNÉRALE •les requêtes des internautes ont généré 2,7 millions d'affichages d'annonces.
    • 22. VUE GÉNÉRALE •les requêtes des internautes ont généré 2,7 millions d'affichages d'annonces. •la campagne a produit 6775 clics sur 5 semaines
    • 23. VUE GÉNÉRALE •les requêtes des internautes ont généré 2,7 millions d'affichages d'annonces. •la campagne a produit 6775 clics sur 5 semaines • le coût par clic s'établit à 0,67€
    • 24. VUE GÉNÉRALE •les requêtes des internautes ont généré 2,7 millions d'affichages d'annonces. •la campagne a produit 6775 clics sur 5 semaines • le coût par clic s'établit à 0,67€ • le rang de l'affichage des annonces : entre 2 et 3
    • 25. VUE GÉNÉRALE •les requêtes des internautes ont généré 2,7 millions d'affichages d'annonces. •la campagne a produit 6775 clics sur 5 semaines • le coût par clic s'établit à 0,67€ • le rang de l'affichage des annonces : entre 2 et 3 • Si l’on tient compte du taux de rebond (45%), le coût au prospect est de 1,20€ environ
    • 26. Affichages des annonces lors de la campagne
    • 27. Affichages des annonces lors de la campagne
    • 28. Affichages des annonces lors de la campagne
    • 29. Affichages des annonces lors de la campagne le 12 avril, 4 jours après le lancement
    • 30. Affichages des annonces lors de la campagne le 12 avril, 4 jours après le lancement
    • 31. Affichages des annonces lors de la campagne le 12 avril, 4 jours après le lancement
    • 32. Affichages des annonces lors de la campagne le 12 avril, 4 jours après le lancement
    • 33. Affichages des annonces lors de la campagne le 12 avril, 4 jours après le lancement le 28 avril 4è rang
    • 34. Affichages des annonces lors de la campagne le 12 avril, 4 jours après le lancement le 28 avril 4è rang
    • 35. Affichages des annonces lors de la campagne le 12 avril, 4 jours après le lancement le 28 avril 4è rang
    • 36. Affichages des annonces lors de la campagne le 12 avril, 4 jours après le lancement le 28 avril 4è rang
    • 37. Affichages des annonces lors de la campagne le 30 avril Annonces le 12 avril, "premium" 4 jours après le lancement le 28 avril 4è rang
    • 38. PERFORMANCES DIFFÉRENCIÉES DES ANNONCES
    • 39. PERFORMANCES DIFFÉRENCIÉES DES ANNONCES • Camping : c’est le type d’offre qui a suscité le moins d’impressions (affichages à l'écran);
    • 40. PERFORMANCES DIFFÉRENCIÉES DES ANNONCES • Camping : c’est le type d’offre qui a suscité le moins d’impressions (affichages à l'écran); • Chambres d’hôtes : avec les locations, votre destination est clairement identifiée comme un territoire de "maisons de vacances";
    • 41. PERFORMANCES DIFFÉRENCIÉES DES ANNONCES • Camping : c’est le type d’offre qui a suscité le moins d’impressions (affichages à l'écran); • Chambres d’hôtes : avec les locations, votre destination est clairement identifiée comme un territoire de "maisons de vacances"; • Hôtels : un ratio nombre d'affichages/clics assez faible lié, de même que pour les campings, à une concurrence très vive ;
    • 42. PERFORMANCES DIFFÉRENCIÉES DES ANNONCES • Camping : c’est le type d’offre qui a suscité le moins d’impressions (affichages à l'écran); • Chambres d’hôtes : avec les locations, votre destination est clairement identifiée comme un territoire de "maisons de vacances"; • Hôtels : un ratio nombre d'affichages/clics assez faible lié, de même que pour les campings, à une concurrence très vive ; • Locations : le plus grand nombre d’impressions, mais le CTR le plus faible ;
    • 43. PERFORMANCES DIFFÉRENCIÉES DES ANNONCES • Camping : c’est le type d’offre qui a suscité le moins d’impressions (affichages à l'écran); • Chambres d’hôtes : avec les locations, votre destination est clairement identifiée comme un territoire de "maisons de vacances"; • Hôtels : un ratio nombre d'affichages/clics assez faible lié, de même que pour les campings, à une concurrence très vive ; • Locations : le plus grand nombre d’impressions, mais le CTR le plus faible ; • Nature : une demande correcte mais assez peu de clics, vous n’êtes peut-être pas encore assez identifiés comme une "destination nature".
    • 44. BILAN PAR GROUPE : CAMPING
    • 45. BILAN PAR GROUPE : CAMPING • Forte concurrence sur le marché
    • 46. BILAN PAR GROUPE : CAMPING • Forte concurrence sur le marché • "Camping pas cher" est l'annonce la plus cliquée (reflet des évolutions du marché)
    • 47. BILAN PAR GROUPE : CAMPING • Forte concurrence sur le marché • "Camping pas cher" est l'annonce la plus cliquée (reflet des évolutions du marché) • Développer d'autres moyens de promotion pour associer plus clairement le territoire à l'offre de camping
    • 48. BILAN PAR GROUPE : CAMPING • Forte concurrence sur le marché • "Camping pas cher" est l'annonce la plus cliquée (reflet des évolutions du marché) • Développer d'autres moyens de promotion pour associer plus clairement le territoire à l'offre de camping
    • 49. BILAN PAR GROUPE : CHAMBRES D'HÔTES
    • 50. BILAN PAR GROUPE : CHAMBRES D'HÔTES • Trèsbons résultats, 2947 clics sur ce groupe d'annonces soit 43% des clics générés sur la campagne.
    • 51. BILAN PAR GROUPE : CHAMBRES D'HÔTES • Trèsbons résultats, 2947 clics sur ce groupe d'annonces soit 43% des clics générés sur la campagne. • Ces mots clés "chambres d'hôtes" doivent être largement utilisés dans le prochain site pour créer du trafic
    • 52. BILAN PAR GROUPE : CHAMBRES D'HÔTES • Trèsbons résultats, 2947 clics sur ce groupe d'annonces soit 43% des clics générés sur la campagne. • Ces mots clés "chambres d'hôtes" doivent être largement utilisés dans le prochain site pour créer du trafic
    • 53. BILAN PAR GROUPE : HÔTELS
    • 54. BILAN PAR GROUPE : HÔTELS • L’essentiel des clics s’est fait sur une annonce assez atypique. Le fait de mixer "bord de mer" + un prix + "site officiel" semble produire de bons résultats
    • 55. BILAN PAR GROUPE : HÔTELS • L’essentiel des clics s’est fait sur une annonce assez atypique. Le fait de mixer "bord de mer" + un prix + "site officiel" semble produire de bons résultats • La performance du groupe hôtels est conforme à ce qui observé avec ce niveau d’enchères : très difficile de défendre les positions sur ce type d’offre extrêmement concurrencé.
    • 56. BILAN PAR GROUPE : HÔTELS • L’essentiel des clics s’est fait sur une annonce assez atypique. Le fait de mixer "bord de mer" + un prix + "site officiel" semble produire de bons résultats • La performance du groupe hôtels est conforme à ce qui observé avec ce niveau d’enchères : très difficile de défendre les positions sur ce type d’offre extrêmement concurrencé. • Parailleurs, les mots "Bretagne" et "Bord de mer" sont à valoriser dans le référencement
    • 57. BILAN PAR GROUPE : HÔTELS • L’essentiel des clics s’est fait sur une annonce assez atypique. Le fait de mixer "bord de mer" + un prix + "site officiel" semble produire de bons résultats • La performance du groupe hôtels est conforme à ce qui observé avec ce niveau d’enchères : très difficile de défendre les positions sur ce type d’offre extrêmement concurrencé. • Parailleurs, les mots "Bretagne" et "Bord de mer" sont à valoriser dans le référencement
    • 58. BILAN PAR GROUPE : LOCATIONS
    • 59. BILAN PAR GROUPE : LOCATIONS • Le groupe locations a suscité le plus grand nombre d’impressions (1,2 millions).
    • 60. BILAN PAR GROUPE : LOCATIONS • Le groupe locations a suscité le plus grand nombre d’impressions (1,2 millions). • C’est sur ce type d’offres que nous avons le plus de visibilité.
    • 61. BILAN PAR GROUPE : LOCATIONS • Le groupe locations a suscité le plus grand nombre d’impressions (1,2 millions). • C’est sur ce type d’offres que nous avons le plus de visibilité. • La "Maison de vacances au bord de mer" semble le mieux correspondre à ce que recherchent les clientèles ciblées dans le cadre de la campagne.
    • 62. BILAN PAR GROUPE : LOCATIONS • Le groupe locations a suscité le plus grand nombre d’impressions (1,2 millions). • C’est sur ce type d’offres que nous avons le plus de visibilité. • La "Maison de vacances au bord de mer" semble le mieux correspondre à ce que recherchent les clientèles ciblées dans le cadre de la campagne. • La mot clé "Bretagne" est très porteur sur ce groupe d'annonces
    • 63. BILAN PAR GROUPE : LOCATIONS • Le groupe locations a suscité le plus grand nombre d’impressions (1,2 millions). • C’est sur ce type d’offres que nous avons le plus de visibilité. • La "Maison de vacances au bord de mer" semble le mieux correspondre à ce que recherchent les clientèles ciblées dans le cadre de la campagne. • La mot clé "Bretagne" est très porteur sur ce groupe d'annonces
    • 64. BILAN PAR GROUPE : NATURE
    • 65. BILAN PAR GROUPE : NATURE • L'objectif était de valoriser la randonnée, les Monts d'arrée, les gîtes Rando Accueil, le VTT...
    • 66. BILAN PAR GROUPE : NATURE • L'objectif était de valoriser la randonnée, les Monts d'arrée, les gîtes Rando Accueil, le VTT... • Vastes champs d'activités => annonces plus compliquées
    • 67. BILAN PAR GROUPE : NATURE • L'objectif était de valoriser la randonnée, les Monts d'arrée, les gîtes Rando Accueil, le VTT... • Vastes champs d'activités => annonces plus compliquées • Cependant, le volume d’impression est satisfaisant
    • 68. BILAN PAR GROUPE : NATURE • L'objectif était de valoriser la randonnée, les Monts d'arrée, les gîtes Rando Accueil, le VTT... • Vastes champs d'activités => annonces plus compliquées • Cependant, le volume d’impression est satisfaisant • Recommandation pour développer ce marché : un accélérateur de type "jeu concours" ou jouer sur des évènements/animations
    • 69. BILAN PAR GROUPE : NATURE • L'objectif était de valoriser la randonnée, les Monts d'arrée, les gîtes Rando Accueil, le VTT... • Vastes champs d'activités => annonces plus compliquées • Cependant, le volume d’impression est satisfaisant • Recommandation pour développer ce marché : un accélérateur de type "jeu concours" ou jouer sur des évènements/animations • Mots clés à valoriser "Bretagne" et "randonnée"
    • 70. BILAN PAR GROUPE : NATURE • L'objectif était de valoriser la randonnée, les Monts d'arrée, les gîtes Rando Accueil, le VTT... • Vastes champs d'activités => annonces plus compliquées • Cependant, le volume d’impression est satisfaisant • Recommandation pour développer ce marché : un accélérateur de type "jeu concours" ou jouer sur des évènements/animations • Mots clés à valoriser "Bretagne" et "randonnée"
    • 71. IMPACTS SUR LA FRÉQUENTATION DU SITE
    • 72. IMPACTS SUR LA FRÉQUENTATION DU SITE La courbe montre clairement l’impact de la campagne Adwords sur l’audience du site. Environ 200 clics ont été envoyés chaque jour de la campagne.
    • 73. IMPACTS SUR LA FRÉQUENTATION DU SITE
    • 74. IMPACTS SUR LA FRÉQUENTATION DU SITE Le taux de rebond paraît très élevé, mais il est révélateur des évolutions habituelles dans le cadre d’une action de conquête.
    • 75. IMPACTS SUR LA FRÉQUENTATION DU SITE Le taux de rebond paraît très élevé, mais il est révélateur des évolutions habituelles dans le cadre d’une action de conquête. Des améliorations ergonomiques et de contenu seront à étudier à l’occasion de la refonte du site.
    • 76. IMPACTS SUR LA FRÉQUENTATION DU SITE Le taux de rebond paraît très élevé, mais il est révélateur des évolutions habituelles dans le cadre d’une action de conquête. Des améliorations ergonomiques et de contenu seront à étudier à l’occasion de la refonte du site.
    • 77. DONNÉES TIC TOURISME
    • 78. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010
    • 79. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010 81% des touristes français sont des internautes
    • 80. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010 81% des touristes français sont des internautes Les internautes = pouvoir d’achat supérieur aux non-internautes
    • 81. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010 81% des touristes français sont des internautes Les internautes = pouvoir d’achat supérieur aux non-internautes 51% des visiteurs ont préparé leur séjour en ligne
    • 82. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010 81% des touristes français sont des internautes Les internautes = pouvoir d’achat supérieur aux non-internautes 51% des visiteurs ont préparé leur séjour en ligne 8,8 millions F = préparation exclusivement en ligne (7.7 en 2009)
    • 83. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010 81% des touristes français sont des internautes Les internautes = pouvoir d’achat supérieur aux non-internautes 51% des visiteurs ont préparé leur séjour en ligne 8,8 millions F = préparation exclusivement en ligne (7.7 en 2009) 57% des sondés lisent les avis en ligne
    • 84. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010 81% des touristes français sont des internautes Les internautes = pouvoir d’achat supérieur aux non-internautes 51% des visiteurs ont préparé leur séjour en ligne 8,8 millions F = préparation exclusivement en ligne (7.7 en 2009) 57% des sondés lisent les avis en ligne 25% des sondés rédigent des avis en ligne
    • 85. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010 81% des touristes français sont des internautes Les internautes = pouvoir d’achat supérieur aux non-internautes 51% des visiteurs ont préparé leur séjour en ligne 8,8 millions F = préparation exclusivement en ligne (7.7 en 2009) 57% des sondés lisent les avis en ligne 25% des sondés rédigent des avis en ligne Avis positifs: 62 %
    • 86. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010 81% des touristes français sont des internautes Les internautes = pouvoir d’achat supérieur aux non-internautes 51% des visiteurs ont préparé leur séjour en ligne 8,8 millions F = préparation exclusivement en ligne (7.7 en 2009) 57% des sondés lisent les avis en ligne 25% des sondés rédigent des avis en ligne Avis positifs: 62 % Avis positifs et négatifs: 34 %
    • 87. DONNÉES TIC TOURISME Étude Guy Raffour juin 2010 81% des touristes français sont des internautes Les internautes = pouvoir d’achat supérieur aux non-internautes 51% des visiteurs ont préparé leur séjour en ligne 8,8 millions F = préparation exclusivement en ligne (7.7 en 2009) 57% des sondés lisent les avis en ligne 25% des sondés rédigent des avis en ligne Avis positifs: 62 % Avis positifs et négatifs: 34 % Avis exclusivement négatifs: 4%
    • 88. DONNÉES TIC TOURISME
    • 89. DONNÉES TIC TOURISME 39% des 15 ans et + ont accès à internet mobile
    • 90. DONNÉES TIC TOURISME 39% des 15 ans et + ont accès à internet mobile (smartphone ou 3G)
    • 91. DONNÉES TIC TOURISME 39% des 15 ans et + ont accès à internet mobile (smartphone ou 3G) + 50% sur les couches de population CSP+
    • 92. DONNÉES TIC TOURISME 39% des 15 ans et + ont accès à internet mobile (smartphone ou 3G) + 50% sur les couches de population CSP+ 47% disposent d’un ordinateur portable
    • 93. DONNÉES TIC TOURISME 39% des 15 ans et + ont accès à internet mobile (smartphone ou 3G) + 50% sur les couches de population CSP+ 47% disposent d’un ordinateur portable = / dans la valise des touristes
    • 94. DONNÉES TIC TOURISME 39% des 15 ans et + ont accès à internet mobile (smartphone ou 3G) + 50% sur les couches de population CSP+ 47% disposent d’un ordinateur portable = / dans la valise des touristes = demande wi-fi gratuite
    • 95. DONNÉES TIC TOURISME 39% des 15 ans et + ont accès à internet mobile (smartphone ou 3G) + 50% sur les couches de population CSP+ 47% disposent d’un ordinateur portable = / dans la valise des touristes = demande wi-fi gratuite 1% des 15 ans et +: smartphone = terminal unique
    • 96. DONNÉES TIC TOURISME 39% des 15 ans et + ont accès à internet mobile (smartphone ou 3G) + 50% sur les couches de population CSP+ 47% disposent d’un ordinateur portable = / dans la valise des touristes = demande wi-fi gratuite 1% des 15 ans et +: smartphone = terminal unique 500 000 personnes
    • 97. DONNÉES TIC TOURISME Étude TNS Sofrès Mars 2010 39% des 15 ans et + ont accès à internet mobile (smartphone ou 3G) + 50% sur les couches de population CSP+ 47% disposent d’un ordinateur portable = / dans la valise des touristes = demande wi-fi gratuite 1% des 15 ans et +: smartphone = terminal unique 500 000 personnes
    • 98. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX
    • 99. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX «Situé au bord de Morlaix, construit dans un vieil entrepôt de tabac... le prix était bon et j’y retournerai au besoin» (TripAdvisor)
    • 100. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX «Situé au bord de Morlaix, construit dans un vieil entrepôt de tabac... le prix était bon et j’y retournerai au besoin» (TripAdvisor) «Excellent rapport qualité-prix, nous reviendrons avec plaisir» (TripAdvisor)
    • 101. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX «Situé au bord de Morlaix, construit dans un vieil entrepôt de tabac... le prix était bon et j’y retournerai au besoin» (TripAdvisor) «Excellent rapport qualité-prix, nous reviendrons avec plaisir» (TripAdvisor) «Petit restaurant à la cuisine entre tradition et créativité» (ledenisblog, via Nomao)
    • 102. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX «Situé au bord de Morlaix, construit dans un vieil entrepôt de tabac... le prix était bon et j’y retournerai au besoin» (TripAdvisor) «Excellent rapport qualité-prix, nous reviendrons avec plaisir» (TripAdvisor) «Petit restaurant à la cuisine entre tradition et créativité» (ledenisblog, via Nomao) «Cette brasserie allie un décor superbe à une carte alléchante» (mmmm via Nomao)
    • 103. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX DE QUI DIT-ON ? «Situé au bord de Morlaix, construit dans un vieil entrepôt de tabac... le prix était bon et j’y retournerai au besoin» (TripAdvisor) «Excellent rapport qualité-prix, nous reviendrons avec plaisir» (TripAdvisor) «Petit restaurant à la cuisine entre tradition et créativité» (ledenisblog, via Nomao) «Cette brasserie allie un décor superbe à une carte alléchante» (mmmm via Nomao)
    • 104. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX
    • 105. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Analyse depuis ZA Keriven
    • 106. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Analyse depuis ZA Keriven 31 hôtels
    • 107. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Analyse depuis ZA Keriven 31 hôtels dont 2/ SMDC et 6 / Morlaix jusqu’à Roscoff
    • 108. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Analyse depuis ZA Keriven 31 hôtels dont 2/ SMDC et 6 / Morlaix jusqu’à Roscoff 4 hôtels sans avis
    • 109. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Analyse depuis ZA Keriven 31 hôtels dont 2/ SMDC et 6 / Morlaix jusqu’à Roscoff 4 hôtels sans avis 26 restaurants
    • 110. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Analyse depuis ZA Keriven 31 hôtels dont 2/ SMDC et 6 / Morlaix jusqu’à Roscoff 4 hôtels sans avis 26 restaurants 10 restaurants sans avis
    • 111. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Analyse depuis ZA Keriven 31 hôtels dont 2/ SMDC et 6 / Morlaix jusqu’à Roscoff 4 hôtels sans avis 26 restaurants 10 restaurants sans avis Deux avis en japonais !
    • 112. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Analyse depuis ZA Keriven 31 hôtels dont 2/ SMDC et 6 / Morlaix jusqu’à Roscoff 4 hôtels sans avis 26 restaurants 10 restaurants sans avis Deux avis en japonais ! Activités
    • 113. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Analyse depuis ZA Keriven 31 hôtels dont 2/ SMDC et 6 / Morlaix jusqu’à Roscoff 4 hôtels sans avis 26 restaurants 10 restaurants sans avis Deux avis en japonais ! Activités 1 activité: Écomusée de Plouigneau
    • 114. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX EXEMPLE DE TRIP ADVISOR Analyse depuis ZA Keriven 31 hôtels dont 2/ SMDC et 6 / Morlaix jusqu’à Roscoff 4 hôtels sans avis 26 restaurants 10 restaurants sans avis Deux avis en japonais ! Activités 1 activité: Écomusée de Plouigneau
    • 115. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX
    • 116. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit.
    • 117. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit.
    • 118. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM
    • 119. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM Pas de site à proximité: Baie de Lannion
    • 120. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM Pas de site à proximité: Baie de Lannion EXEMPLE DE EVERYTRAIL
    • 121. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM Pas de site à proximité: Baie de Lannion EXEMPLE DE EVERYTRAIL Mountain bike à Brasparts
    • 122. TÉMOIGNAGES SUR MORLAIX EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM Pas de site à proximité: Baie de Lannion EXEMPLE DE EVERYTRAIL Mountain bike à Brasparts Voie verte à Ploermel
    • 123. LA PRATIQUE NOMADE
    • 124. LA PRATIQUE NOMADE Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit.
    • 125. LA PRATIQUE NOMADE EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit.
    • 126. LA PRATIQUE NOMADE EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM
    • 127. LA PRATIQUE NOMADE EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM Pas de site à proximité: Baie de Lannion
    • 128. LA PRATIQUE NOMADE EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM Pas de site à proximité: Baie de Lannion EXEMPLE DE EVERYTRAIL
    • 129. LA PRATIQUE NOMADE EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM Pas de site à proximité: Baie de Lannion EXEMPLE DE EVERYTRAIL Mountain bike à Brasparts
    • 130. LA PRATIQUE NOMADE EXEMPLE DE ZEVISIT Interprétation des enclos paroissiaux. Gratuit. EXEMPLE DE CITYZEUM Pas de site à proximité: Baie de Lannion EXEMPLE DE EVERYTRAIL Mountain bike à Brasparts Voie verte à Ploermel
    • 131. LES ENJEUX
    • 132. LES ENJEUX Multi-représentation d’un territoire
    • 133. LES ENJEUX Multi-représentation d’un territoire 1. Représentation officielle: l’office de tourisme
    • 134. LES ENJEUX Multi-représentation d’un territoire 1. Représentation officielle: l’office de tourisme 2. Représentation «professionnelle»: les entreprises
    • 135. LES ENJEUX Multi-représentation d’un territoire 1. Représentation officielle: l’office de tourisme 2. Représentation «professionnelle»: les entreprises (hôtels, restaurants, musées, équipements...)
    • 136. LES ENJEUX Multi-représentation d’un territoire 1. Représentation officielle: l’office de tourisme 2. Représentation «professionnelle»: les entreprises (hôtels, restaurants, musées, équipements...) 3. Représentation «citoyenne»: les avis, les associations, etc.
    • 137. LES ENJEUX Multi-représentation d’un territoire 1. Représentation officielle: l’office de tourisme 2. Représentation «professionnelle»: les entreprises (hôtels, restaurants, musées, équipements...) 3. Représentation «citoyenne»: les avis, les associations, etc. Comment optimiser notre présence sur le net ?
    • 138. LES ENJEUX Multi-représentation d’un territoire 1. Représentation officielle: l’office de tourisme 2. Représentation «professionnelle»: les entreprises (hôtels, restaurants, musées, équipements...) 3. Représentation «citoyenne»: les avis, les associations, etc. Comment optimiser notre présence sur le net ? Quel site choisir ?
    • 139. LES ENJEUX Multi-représentation d’un territoire 1. Représentation officielle: l’office de tourisme 2. Représentation «professionnelle»: les entreprises (hôtels, restaurants, musées, équipements...) 3. Représentation «citoyenne»: les avis, les associations, etc. Comment optimiser notre présence sur le net ? Quel site choisir ? Quelles compétences mobiliser ?
    • 140. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0
    • 141. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Un projet de «formation - expérimentation»
    • 142. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Un projet de «formation - expérimentation» à destination des partenaires locaux
    • 143. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Un projet de «formation - expérimentation» à destination des partenaires locaux Une action conjointe
    • 144. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Un projet de «formation - expérimentation» à destination des partenaires locaux Une action conjointe Maison du tourisme «Baie de Morlaix - Monts d’Arrée»
    • 145. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Un projet de «formation - expérimentation» à destination des partenaires locaux Une action conjointe Maison du tourisme «Baie de Morlaix - Monts d’Arrée» Maison du tourisme du Pays de Redon
    • 146. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Un projet de «formation - expérimentation» à destination des partenaires locaux Une action conjointe Maison du tourisme «Baie de Morlaix - Monts d’Arrée» Maison du tourisme du Pays de Redon Un financement régional (appel à projets «innovation»)
    • 147. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Un projet de «formation - expérimentation» à destination des partenaires locaux Une action conjointe Maison du tourisme «Baie de Morlaix - Monts d’Arrée» Maison du tourisme du Pays de Redon Un financement régional (appel à projets «innovation») Redon et Morlaix, territoire pilote pour la Région Bretagne
    • 148. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0
    • 149. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Le principe
    • 150. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Le principe 1.Des sessions de formation
    • 151. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Le principe 1.Des sessions de formation Facebook, Twitter, Blogging, etc.
    • 152. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Le principe 1.Des sessions de formation Facebook, Twitter, Blogging, etc. 2. Une expérimentation «grandeur nature»
    • 153. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Le principe 1.Des sessions de formation Facebook, Twitter, Blogging, etc. 2. Une expérimentation «grandeur nature» 3. Une évaluation ou retour d’expérience
    • 154. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0
    • 155. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Facebook»
    • 156. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Facebook» Ressemblances et différences / autres réseaux
    • 157. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Facebook» Ressemblances et différences / autres réseaux Quelle valeur ajoutée pour votre activité ?
    • 158. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Facebook» Ressemblances et différences / autres réseaux Quelle valeur ajoutée pour votre activité ? Les différents types de comptes
    • 159. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0
    • 160. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Blogging»
    • 161. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Blogging» Opportunités et limites du blog
    • 162. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Blogging» Opportunités et limites du blog En quoi, est-ce différent d’un site web ?
    • 163. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Blogging» Opportunités et limites du blog En quoi, est-ce différent d’un site web ? Écrire / blog est différent de toute autre publication en ligne
    • 164. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Blogging» Opportunités et limites du blog En quoi, est-ce différent d’un site web ? Écrire / blog est différent de toute autre publication en ligne Quelle ligne éditoriale ?
    • 165. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0
    • 166. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Outils collaboratifs»
    • 167. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Outils collaboratifs» Objectif: zéro e-mail
    • 168. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Outils collaboratifs» Objectif: zéro e-mail Stimuler les réflexes «wiki», «blog», «discussion»...
    • 169. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Outils collaboratifs» Objectif: zéro e-mail Stimuler les réflexes «wiki», «blog», «discussion»... Comment gérer les profils, les groupes, les réseaux ?
    • 170. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Outils collaboratifs» Objectif: zéro e-mail Stimuler les réflexes «wiki», «blog», «discussion»... Comment gérer les profils, les groupes, les réseaux ? Pour quel objet ?
    • 171. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Ex. Formation «Outils collaboratifs» Objectif: zéro e-mail Stimuler les réflexes «wiki», «blog», «discussion»... Comment gérer les profils, les groupes, les réseaux ? Pour quel objet ? (relations client, projet, communauté...)
    • 172. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0
    • 173. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation
    • 174. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation Comment aborder les sites d’avis ?
    • 175. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation Comment aborder les sites d’avis ? Que faut-il répondre à un avis négatif ?
    • 176. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation Comment aborder les sites d’avis ? Que faut-il répondre à un avis négatif ? Pourquoi créer un blog en plus d’un site internet ?
    • 177. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation Comment aborder les sites d’avis ? Que faut-il répondre à un avis négatif ? Pourquoi créer un blog en plus d’un site internet ? Quel contenu ?
    • 178. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation Comment aborder les sites d’avis ? Que faut-il répondre à un avis négatif ? Pourquoi créer un blog en plus d’un site internet ? Quel contenu ? Web communautaire, web affinitaire
    • 179. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation Comment aborder les sites d’avis ? Que faut-il répondre à un avis négatif ? Pourquoi créer un blog en plus d’un site internet ? Quel contenu ? Web communautaire, web affinitaire Intervention «Village breton» / forum «Vieux tracteurs bretons»
    • 180. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation Comment aborder les sites d’avis ? Que faut-il répondre à un avis négatif ? Pourquoi créer un blog en plus d’un site internet ? Quel contenu ? Web communautaire, web affinitaire Intervention «Village breton» / forum «Vieux tracteurs bretons» Le «Cairn» / «Passions-histoire.net»
    • 181. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation Comment aborder les sites d’avis ? Que faut-il répondre à un avis négatif ? Pourquoi créer un blog en plus d’un site internet ? Quel contenu ? Web communautaire, web affinitaire Intervention «Village breton» / forum «Vieux tracteurs bretons» Le «Cairn» / «Passions-histoire.net» OT Carantec / Page Facebook «Appel du 18 juin 1940» (2400 fans)
    • 182. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Exemples d’expérimentation Comment aborder les sites d’avis ? Que faut-il répondre à un avis négatif ? Pourquoi créer un blog en plus d’un site internet ? Quel contenu ? Web communautaire, web affinitaire Intervention «Village breton» / forum «Vieux tracteurs bretons» Le «Cairn» / «Passions-histoire.net» OT Carantec / Page Facebook «Appel du 18 juin 1940» (2400 fans) «Les ailes de Primel» / Le forum «CerfVolant.info»
    • 183. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0
    • 184. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Évaluation partagée
    • 185. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Évaluation partagée Comité de pilotage animé par Morlaix et Redon
    • 186. ÊTRE PLUS ACTIFS / WEB 2.0 Évaluation partagée Comité de pilotage animé par Morlaix et Redon Associant CDT(s) et CRT
    • 187. EN PARALLÈLE...
    • 188. EN PARALLÈLE... Création d’un groupe de travail TIC / Fédération des PAT Bretagne
    • 189. EN PARALLÈLE... Création d’un groupe de travail TIC / Fédération des PAT Bretagne Groupe sur Facebook: «BZH eTourisme»
    • 190. EN PARALLÈLE... Création d’un groupe de travail TIC / Fédération des PAT Bretagne Groupe sur Facebook: «BZH eTourisme» Création d’un réseau d’animateurs numériques de territoire
    • 191. EN PARALLÈLE... Création d’un groupe de travail TIC / Fédération des PAT Bretagne Groupe sur Facebook: «BZH eTourisme» Création d’un réseau d’animateurs numériques de territoire Programme «échanges de savoir-faire»
    • 192. EN PARALLÈLE... Création d’un groupe de travail TIC / Fédération des PAT Bretagne Groupe sur Facebook: «BZH eTourisme» Création d’un réseau d’animateurs numériques de territoire Programme «échanges de savoir-faire» (expériences sur les territoires, offres sur le marché)

    ×