Création & Design en Normandie 2013

1,565
-1

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,565
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Création & Design en Normandie 2013

  1. 1. Dossier de presse Création et Design en Normandie 27/28/29 septembre à Orbec Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr CRÉATION & DESIGN EN NORMANDIE
  2. 2. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 2 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 Sommaire 1. Une vitrine de la créativité et du savoir-faire .............. Assiste-t-on à la naissance d’une nouvelle filière économique en Normandie ? Evénement culturel autant que vitrine de la créativité des designers et du savoir-faire des PME locales en la matière, le salon Création & Design en Normandie d’Orbec le laisse à penser… Témoignages : trois questions à Eliane de Vendeuvre, spécialiste reconnue du design, et Thierry Desombre, designer et conférencier lors de la première édition. 2. Conférences et table ronde ............................................ . 2 conférences : « La protection juridique de la création artistique » par Martine Karsenty, avocate spécialisée en Propriété Intellectuelle et « L’histoire du Design » par Anne Bony, spécialiste du Design et de l’art du XXe siècle. . 1 table ronde autour du thème « Designer et entreprise, mode d’emploi » avec la participation exceptionnelle de Gilles Bonan, Président du Directoire de Roche Bobois, Christophe Delcourt, architecte et designer, Chantal Hamaide, rédactrice en chef de la revue Intramuros et Dominique du Merle, architecte et designer, fondateur de la société Loxos. 3. Les créateurs invités ......................................................... Sébastien Mittig Daan Koers Jérôme Tison Alain le Boucher Matthew Impey Nicolas et Nicolas Sylvain Tranquart Marie-Anne Thieffry Pierre Magnier Magali Senaux Clotilde Neveu et Julien Cantais 4. Carnet pratique ................................................................. p.13 p. 7 p. 3 p.18
  3. 3. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 3 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 Organisée par l’association « Trois journées du design à Orbec » (3JDO), Création & Design en Normandie s’est donné comme ambition de présenter au grand public les créations d’une douzaine de designers de la région. L’objectif de 3JDO est, avec cette exposition mais aussi en proposant des conférences et des débats, de mettre en valeur la richesse et la variété des métiers du design en Normandie et le potentiel que cette activité représente pour l’économie locale. « C’est pour témoigner de cette variété que nous avons choisi cet intitulé « Création et design en Normandie », note Anne-Marie du Merle, Présidente de 3JDO. « Tous les exposants de la première édition étaient excellents, et certaines pièces présentées étaient dignes de figurer dans les catalogues des diffuseurs les plus renommés ! », note Thibault Desombre, invité l’année dernière à animer une rencontre-débat. Habitué des grands rendez-vous internationaux du design, le designer se souvient d’avoir été, à Orbec, « surpris par la combinaison entre le haut niveau qualitatif du salon et l’ambiance de convivialité »quiyrégnait:«C’estunebellevitrine de la créativité, qui met en valeur la génération montante et qui lui permet de se rencontrer, de comparer les approches respectives. » Pourquoi en Normandie, et plus précisément ici, au cœur du Pays d’Auge ? À Orbec vivent et travaillent deux designers réputés - Matthew Impey et Dominique du Merle - ce qui constitue en soi - une circonstance favorable. On ne saurait pourautantparleràceproposd’unehypothétique « école normande du design », mais plutôt de la présence, en Normandie, d’un design de qualité reconnue avec la présence d’un réseau d’artisans et de PME, un regroupement de compétences, qui rend techniquement réalisable les créations des designers locaux. Il y a en la matière, assure Dominique du Merle, une spécificité normande autour de ce savoir- faire : « Cette région a toujours eu une petite industrie de qualité, notamment autour du travail du bois, du métal, du cuir, des matériaux couramment utilisés en design. » Difficile de parler à ce stade d’une « filière normande du design », mais les bases sont là… Assiste-t-on à la naissance d’une nouvelle filière économique en Normandie ? Vitrine de la créativité des designers et du savoir-faire des PME locales en la matière, le salon/exposition Création & design en Normandie d’Orbec le laisse à penser… Le métier de designer se présente comme un large éventail qui s’étend graduellement du créateur individuel, proche de l’artisanat ou des métiers d’art, qui produit des pièces uniques, jusqu’au designer industriel dont les créations sont diffusées à des milliers d’exemplaires ou plus. Ce salon permet une confrontation amicale entre ces différentes tendances. Anne-Marie du Merle, Présidente de 3JDO 1. Une vitrine delacréativitéetdusavoir-faire
  4. 4. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 4 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 D’emblée, Création & Design en Normandie a reçu le soutien des collectivités locales. « Ce qui nous a séduit », explique Guillaume Lévêque, Directeur général des services de la Communauté de communes de l’Orbiquet, « c’est non seulement la qualité et l’ambition culturelle de ce projet, mais aussi le potentiel de développement économique local lié au design. » Car si les créations des designers voient le jour dans leurs ateliers, il faut ensuite les faire réaliser à plus grande échelle. De plus, même si l’objet à produire est en plastique (ou en toute autre matière), le « numéro zéro », le prototype, est quant à lui souvent fabriqué en bois. Les perspectives de développement sont donc réelles : « Le design et les activités connexes nous semblent une voie prometteuse. C’est une manière pour nous d’anticiper l’avenir. Nous avons des PME dynamiques et ouvertes vers l’exportation, dont le savoir-faire pourrait être utilisé dans le domaine du design : menuiserie industrielle, fabrication de mobilier, traitement de surfaces, ateliers de mécanique de précision… Nous devons être attentifs à conforter ces PME qui peuvent trouver dans le design une source de diversification. » Ancré dans la réalité économique du territoire, le salon Création & Design en Normandie se veut aussi moment de débat et d’échanges, lieu de ressources et de rencontre entre des personnes issues d’horizons à première vue très différents. C’est aussi et avant tout, un événement culturel qui donne à voir des créations brillantes, inventives et originales. La première édition, en avril 2012, avait attiré de nombreux curieux et amateurs, tant locaux que venus de l’Île-de-France toute proche. Tous ont été séduits par le haut niveau des créations exposées et par la qualité de la scénographie. Eliane de Vendeuvre, spécialiste reconnue du design évoque à ce propos « une mise en scène réussie et un graphisme parfait, jusque dans les plus petits détails. » ©PatrickHussenet/ddayphoto@neuf.fr
  5. 5. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 5 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 Le design, c’est quoi ? Il en existe de nombreuses définitions. Pour le grand designer français Roger Tallon, ce n’est « ni un art, ni un mode d’expression, mais une démarche créative méthodique qui peut être généralisée à tous les problèmes de conception. » Victor Papanek le définissait pour sa part comme « notre effort à la fois conscient et intuitif pour établir un ordre qui a du sens. » Pour l’italien Joe Colombo, le design s’applique à « tout ce qui est nécessaire pour vivre : habiter, travailler, voyager, se divertir… J’aime tout particulièrement cette formule : « Le design, c’est ce qui rend la technique aimable. » Quelle est sa place en France ? Au dernier salon du meuble de Milan, les noms de Jean-Marie Massaud, Christophe Pillet ou Philippe Starck, pour ne citer que ceux-là, étaient évoqués comme des références. Ils sont plus reconnus à l’étranger qu’en France, où ils peinent encore à se faire une place. Bien placée dans la grande industrie - aéronautique, construction spatiale ou nucléaire - la France est trop peu présente dans la production des biens de consommation, où l’intervention du designer est primordiale : design de produits (mobilier, luminaire, électroménager, transports, électronique…), design textile, design d’environnement (urbanisme), architecture d’intérieur, emballage et conditionnement, design de systèmes de produits... Quelles sont les perspectives ? Depuis le début des années 1980, la situation, incontestablement, s’est améliorée. La France a fait un saut qualitatif : elle a tourné la page, a plongédanslamodernité.Ilsuffitd’ouvrirlesyeux pour en avoir la preuve : notre environnement esthétique a considérablement évolué. C’est le casparexemplepourl’architectureintérieuredes hôtelset desrestaurants, maisaussidesmusées, qui ont complètement repensé leurs espaces d’exposition, de vente et de restauration. Même l’ambiance des hôpitaux a changé. Le design se diffuse progressivement dans la société. Les étudiants ont appris à travailler collectivement sur des projets réunissant écoles de design, d’ingénieurs et de commerce, ce qui est très positif. Les designers français sont aujourd’hui réputés, particulièrement dans certains secteurs comme le graphisme, les sites internet, les interfaces, le design médical. Et l’avenir est riche de promesses : je pense notamment au secteur des transports - plutôt du côté des transports collectifs que de l’automobile - au design sportif qui a bien évolué -avec des gammes de matériels, de cycles et de vêtements à créer - les soins du corps et les produits de beauté, le luxe, la cuisine et les arts de la table... Il y a aussi tout ce qui concerne le secteur médical ou paramédical (du mobilier de cabinet dentaire au matériel d’échographie, en passant par les brosses à dents), secteur où les objets, les ambiances, les locaux étaient, plutôt rebutants et qui deviennent « aimables ». Rendre la technique aimable Eliane de Vendeuvre a soutenu la première édition de Création & Design en Normandie en prêtant sa collection de maquettes originales.
  6. 6. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 6 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 Un empêcheur de penser en rond Le designer et conférencier Thibault Desombre, invité de la première édition de Création & Design en Normandie. Design, designer… Qu’y a-t-il derrière ces mots ? Souvent utilisé à tort et à travers, le terme de « design » est perçu de manière confuse par le grand public. Cela peut s’expliquer en partie par le fait que le designer touche à des domaines très variés : son intervention, dans le processus de production des objets, fait appel à des savoirs, et des savoir-faire, très étendus, qui vont de la création graphique au marketing, et qui exigent curiosité, sens de l’observation, capacité d’analyse, approche de la sociologie... Il paraît donc difficile d’en donner une définition étroite et arrêtée… J’aime à citer la formule du styliste industriel et graphiste franco-américain Raymond Loewy : « La laideur se vend mal, ce qui est beau se vend mieux. » Faute de mieux, on pourrait définir le design comme « une réflexion et un apport de créativité sur des objets proposés au public et produits en série. » Placé au carrefour d’une multitude d’intervenants, soumis à des contraintes parfois contradictoires, le designer se doit cependant de garder sa liberté de parole. C’est un empêcheur de penser en rond. Cette situation n’est-elle due à l’idée, souvent présente dans les entreprises, que l’intervention d’un designer représente un surcoût qu’il faudra répercuter dans le prix de revient ? Le designer se doit de prendre en compte cette dimension économique, même si, évidemment, elle ne pèse pas de la même manière quand on conçoit une ligne de verrerie pour Baccarat ou une série de chaises dont on sait à l’avance que le coût unitaire ne devra pas dépasser 8 ou 9 euros. Loin d’être réservé aux produits haut-de-gamme, le design concerne d’ailleurs une foule d’objets bon marché. Dans tous les cas, la question qui se pose, c’est « Qu’est-ce que je peux apporter de mieux ? » On attend du designer qu’il apporte une plus-value (fonctionnelle, ergonomique, esthétique…), au produit, sans toutefois en renchérir le prix de revient. Parce qu’il pense l’objet dans sa globalité, le designer peut même contribuer à optimiser les coûts de production… Comment le métier a-t-il évolué dans les dernières années ? Influencé par l’univers de la mode (design minimaliste, néobaroque, etc), le design renoue aujourd’hui avec l’idée d’authenticité. Ouvert sur l’avenir, il ne néglige pas pour autant les savoir-faire traditionnels et s’inspire aussi bien des maîtres-artisans d’Aubusson ou de Baccarat que du savoir-faire des tisseurs du Mexique ou de la Réunion. Attentif aux évolutions de son époque, il intègre les nouvelles préoccupations de la société : utilisation de matériaux écologiques, recyclés ou non-conventionnels, durabilité … Un produit naît, vit et meurt : beau et fonctionnel, il doit aussi être facile à démonter et à recycler. Etroitement relié au contexte économique et social, le designer reste vigilant sur l’évolution des techniques de fabrication, l’apparition de matériaux innovants… La richesse de ce métier, c’est d’avoir à se confronter sans cesse à ces nouveaux défis.
  7. 7. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 7 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 2. Table ronde etconférences ESPRIT MEUBLE DESIGNL’évolution esthétique de l’Antiquité à nos jours Editions du Regard Anne Bony focus p. 9 « Une histoire du meuble serait pratiquement celle de la société civilisée ; elle reste à faire. » Guillaume Janneau 1976. Rompant avec la structure classique du livre historique, cet ouvrage propose d’aller chercher à l’aube des civilisations les germes de la création contemporaine dans le domaine du mobilier. » Esprit Meuble Design Format : 24,5 x 31 cm 400 pages 500 Illustrations Prix : 59,00 euros Parution : septembre 2013 Vendredi 27 septembre à 17h « La protection juridique de la création artistique » Conférence donnée par Martine Karsenty, avocate spécialisée en Propriété Intellectuelle. Samedi 28 septembre de 10h à 12h «Designer et entreprise... mode d’emploi» avec la participation exceptionnelle de • Gilles Bonan, Président du Directoire de Roche Bobois, • Christophe Delcourt, architecte d’intérieur et designer • Chantal Hamaide, rédactrice en chef d’INTRAMUROS • Bertrand Foucher, Directeur de Normandy Ceramics et des Ets Fauvel • et enfin Dominique du Merle, architecte et designer, fondateur de la société Loxos. Table ronde animée par Jérôme Aumont, journaliste et consultant en design Dimanche 29 septembre à 15h « Le Design dans tous ses états ! » Conférence donnée par Anne Bony, spécialiste du design et de l’art du XXe siècle. (cf encadré page suivante) suivi d’une séance de dédicaces de son dernier livre « Esprit Meuble Design », l’évolution esthétique de l’antiquité à nos jours, aux éditions du Regard. Disponible en librairies en septembre 2013.
  8. 8. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 8 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 Édition Collabore avec les Éditions du Regard depuis 1980. Dirige une collection de livres d’art consacréeàlacréationauXXesiècle:LesAnnées 10, Les Années 20, Les Années 30, Les Années 40, Les Années 50, Les Années 60, Les Années 70, Les Années 80 et Les Années 90. Ces ouvrages collectifs dressent par décennie un panorama international de l’art, de l’architecture, du design, de la mode, du cinéma, de la musique, du théâtre, de la littérature… Le premier ouvrage de la collection fut publié en 1982, le dernier, en 2000. Auteure des livres Meubles et décors des années 40, Meubles et décors des années 60, Meubles et décors des années 70 et Meubles et décors des années 80, qui paraît au printemps 2010. Collabore avec les éditions Larousse Auteure, dans la collection « Comprendre et Reconnaître », de L’Architecture moderne. Histoire, principaux courants, grandes figures, 2006, et Le Design. Histoire, principaux courants, grandes figures, 2004. Collabore avec le VIA (Valorisation de l’innovation dans l’ameublement) Auteure de « Chronique du VIA » dans VIA design 3.0, en coédition avec les éditions du centre Pompidou, 2009. Auteure de « Prisunic et le design », 2008, en coédition avec les éditions Alternatives. Auteure du catalogue d’exposition « Le Dessein du Geste » aux Editions Skira-Flammarion, septembre 2012. Presse Collabore à des revues : Maison française. Connaissance des Arts, numéro spécial Patrimoine. Senso, en charge de la rubrique sur le design. La Gazette Drouot, en charge de la rubrique sur la céramique contemporaine. Paris-art. com, critique design. La Revue de l’estampe et du livre, dossier sur François-Louis Schmied. Enseignement Formation professionnelle pour l’Institut français de la mode (IFM) en design contemporain. Enseignante à l’IFM pour le diplôme postgraduate de management mode et design depuis 2005 : « Design contemporain, approches et rencontres ». Enseignante à l’Institut d’études supérieures des arts (IESA) depuis 2008 : « Art nouveau, art déco, design » et « Histoire du mobilier au XXe siècle ». Cycles pour Drouot Formation : « Mobilier et objets XXe » le Design des années 50 à nos jours. Anne Bony © Anne Bony
  9. 9. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 9 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 Designer, entreprise Mode d’emploi TABLE RONDE ANIMÉE PAR JÉRÔME AUMONT, JOURNALISTE ET CONSULTANT EN DESIGN. Les intervenants invités : 1/ Gilles BONAN, Président du Directoire de Roche Bobois 2/ Christophe DELCOURT, Architecte et designer 3/ Chantal HAMAIDE, Directrice de publication et rédactrice en chef du magazine INTRAMUROS 4/ Bertrand Foucher, Directeur de Normandy Ceramics / Ets Fauvel 5/ Dominique du Merle, Architecte et designer, fondateur de la société Loxos. > témoignage p.10 > témoignage p.12 De gauche à droite, Gilles Bonan, Christophe Delcourt, Chantal Hamaide et Dominique du Merle (Crédits photos : C. Delcourt © Pierre Even / C. Hamaide © Richard Dumas / D. du Merle © Stéphane maurice /J. Aumont © Christine Soler) Quels débouchés pour les quelques 30.000 designers que compte la France aujourd’hui ? Frapper à la porte de l’un des rares éditeurs faisant appel à des « signatures » (fussent- elles établies ou plus confidentielles) ? Tenter l’aventure de l’auto-édition et jouer les hommes d’orchestre : sélection des artisans, suivi de fabrication, création d’un réseau de distribution, etc. ? A l’heure où l’industrie du meuble affronte une période chahutée et des enjeux très variés (crise économique, difficultés d’exportation liées au coût de la main d’œuvre française, disparition de nombreux points de vente physique, resserrement du marché sur les « valeurs sûres »), comment faire en sorte qu’entreprises et designers travaillent davantage main dans la main ? Le métier même de designer est-il suffisamment connu et sa valeur ajoutée parfaitement identifiée au sein de l’entreprise ? Les écoles de design assurent-elles suffisamment la professionnalisation de leurs élèves ? Quel rôle pour les institutions en place ? Autant de points qui seront abordés lors de la table ronde, samedi 28 septembre, de 10h à 12h.
  10. 10. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 10 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 Une profession émergente, en quête de statut Entretien avec Chantal Hamaide, directrice de la publication et rédactrice en chef de la revue Intramuros. Invitée de la deuxième édition de Création & design en Normandie, elle interviendra dans le cadre de la table ronde « Designer – entreprise, mode d’emploi », le 28 septembre prochain de 10h à 12h. Quelle est la situation du métier de designer aujourd’hui en France ? Le designer a une activité mal définie. Il est, par définition, à cheval sur plusieurs métiers et son travail l’amène à se positionner sur des secteurs très différents : il y a plusieurs façons d’exercer cette profession. Le mot « design » est partout, mais le designer, lui, peine à être reconnu. C’est une profession encore émergente dont les prestations s’exercent sous plusieurs formes et à la frontière de plusieurs professions. Il y a d’abord les designers intégrés, qui travaillent principalement pour des grandes entreprises, notamment dans le secteur du transport, du sport ou du luxe : ceux-là sont salariés, attachés à la marque et dans une situation relativement stable. Ensuite, il y a ceux qui exercent dans des agences de design, avec des commerciaux qui sont souvent les interlocuteurs auprès des clients. Enfin, il y a les designers indépendants : leur travail est souvent plus médiatisé, à travers les salons ou les événements culturels. Pour la plupart, ils créent leur société, et la diversité de leurs missions (design, architecture intérieure, direction artistique…) complique la définition de leur statut et de leur rémunération. Dans son dernier numéro, votre revue publie un article consacré au statut de designer, un métier qui semble n’avoir pas encore trouvé sa place… Notre revue joue le rôle de détecteur de jeunes talents, ce qui nous permet d’être très souvent alertés des difficultés rencontrées par les designers. Depuis plusieurs années, les jeunes professionnels nous font part de l’inconfort de leur situation professionnelle, causé par l’absence d’un véritable statut juridique. C’est pourquoi nous avons consacré un long article à ce sujet*. Un certain nombre d’entre eux ont adhéré à la Maison des Artistes, en principe réservée aux créateurs qui produisent des œuvres uniques. Le travail du designer s’inscrit dans une équipe sur la base de la commande d’un industriel, d’un éditeuroud’undistributeur,enseconformantàun cahier des charges. Par définition, il intervient le plus souvent sur des objets produits en série avec ce que cela comporte de création individuelle et donc de propriété intellectuelle d’où la difficulté de trouver un cadre spécifique. Ce flou et cette incertitude sur le statut de designer est d’autant plus regrettable que nous avons en France un vivier important de designers et de vrais talents. Leurniveaudequalificationesttrèsélevé,d’autant qu’ils n’hésitent pas à bouger, à parfaire leur formation à l’étranger, dans les meilleures écoles d’Italie ou d’Angleterre. Les designers français sont très appréciés à l’étranger, ils bénéficient horsdenosfrontièresd’unereconnaissancequ’ils n’ont pas toujours chez eux. En France, travailler pour l’industrie n’est pas considéré comme une activité « noble ». Beaucoup sont tentés par la série limitée développée en galerie qui pour eux est un champ d’expérience élargi. ©RichardDumas
  11. 11. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 11 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 Cette situation est-elle en train d’évoluer ? La ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, et le ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, ont récemment montré tout l’intérêt qu’ils portaient au design. Arnaud Montebourg considère le design comme un levier pour le redressement productif du pays : « Le design n’est pas là pour faire joli, mais pour développer le commerce. », a-t-il dit. Il semble que les pouvoirs publics ont pris conscience du fait que cette absence de statut est le révélateur d’une méconnaissance du métier et qu’il était temps d’y remédier. Dans un premier temps, les ministres vont engager un travail d’état des lieux de la profession : il est grand temps de réunir, enfin, industriels et designers autour d’une même table. Ensuite, cela devrait se concrétiser assez rapidement sous la forme d’un texte législatif qui encadrerait plus clairement l’exercice de ce métier. * à lire dans le n° 166 d’Intramuros (mai-juin 2013) le dossier « Quel statut pour le designer ? »
  12. 12. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 12 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 Du concept ... à l’entreprise L’architecte et designer Dominique du Merle, fondateur de la société Loxos, interviendra dans le cadre de la table ronde. « Designer – entreprise, mode d’emploi », le 28 septembre prochain de 10h à 12h. A la fin des années 1980, l’architecte Dominique du Merle est chargé par la mairie de Paris d’un programme d’aménagement de crèches dans le 19e arrondissement. Qui dit crèche, dit tables à langer. Celles qu’il découvre sur plan ne lui plaisent guère : « Elles avaient un aspect bétonné, dur. Visiblement, elles n’avaient pas été pensées pour le bien-être des enfants et de ceux qui s’en occupent… » Il propose de réaliser « quelque chose de mieux intégré aux locaux, plus chaud, avec un matériau plus souple… », un meuble qui saurait concilier ergonomie, esthétique, hygiène et sécurité : exactement ce qu’on attend d’un designer… Pour ce projet, Dominique du Merle a carte blanche : « Comme c’était une création, nous avons en grande partie établi nous-mêmes le cahier des charges, ce qui est rare dans l’univers du design. » D’emblée,cettetableàlangerrepenséeconnait le succès : dès 1991, Dominique du Merle fonde avec son épouse Anne-Marie une PME, Loxos, pour en assurer la commercialisation. « C’est un cas rare de création d’entreprise à partir d’un seul dessin, d’un modèle unique… » Mais bien vite, la production s’élargit à d’autres modèles : avec ses tables de soins fonctionnelles, esthétiques et colorées, Loxos s’impose dans les hôpitaux, les maternités, les services de pédiatrie et de néonatologie… Son atelier de fabrication est, dès 1994, installée à Orbec. La petite PME a peu de concurrents à cette époque, mais sa notoriété grandissant, ses modèles sont de plus en plus copiés, voire plagiés. Loxos connait durant toutes ces années une croissance soutenue, avec une progression du chiffre d’affaires annuelle moyenne de 16%. «En2000,audépartenretraitedesonpatron,nous avons racheté l’atelier de fabrication, qui travaillait d’ailleurs exclusivement pour nous. » La petite société normande est désormais la référence française dans son domaine, au point que son nomestdevenu,chezsesclients,unnomcommun : on dit « une loxos » pour désigner une table à langer ou une table de soins… « Leaders en France, nous avions des atouts pour envisager un déploiement vers les marchés étrangers. Rien que chez nos proches voisins européens, le potentiel est considérable. Malheureusement, développer l’export demande des moyens importants, c’est une étape difficile à franchir pour une PME. » En 2008, Dominique et Anne-Marie du Merle cèdent leur affaire. Loxos emploie à cette époque 25 personnes (dont 14 à l’atelier de fabrication), commercialise une trentaine de modèles différentsetréaliseun chiffre d’affaires de 4,2 millions d’euros. Depuis sa création, la société a conseillé et équipé plus de 2 000 maisons de la petite enfance et plus de 300 établissements hospitaliers. Un beau parcours né d’une idée originale. ©StéphaneMaurice/MyNormandie
  13. 13. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 13 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 3. Les créateurs invités Clotilde Neveu et Julien Cantais Alain le Boucher Magali Senaux Sébastien Mittig Pierre Magnier Daan Koers Marie-Anne Thieffry Matthew Impey Nicolas et Nicolas Sylvain Tranquart Jérôme Tison À travers l’exposition, le public pourra également découvrir quelques créations de Dominique du Merle, designer et co organisateur de l’exposition. S SÉBASTIEN MITTIG DAAN KOERS JÉRÔME TISON ALAIN LE BOUCHER MATTHEW IMPEY NICOLAS ET NICOLAS SYLVAIN TRANQUART MARIE-ANNE THIEFFRY PIERRE MAGNIER MAGALI SENAUX C. NEVEU & J.CANTAI CRÉATION & DESIGN EN NORMANDIE 27/28/29 Septembre2013 à ORBEC
  14. 14. Clotilde et Julien Alain Le Boucher Magali Senaux www.cnjc.fr www.alainleboucher.com www.magalisenaux.fr ClotildeNeveuetJulienCantaisproposentundesignsimpledanssondessin,samiseenœuvreetsacompréhension. PourCRÉATION&DESIGNENNORMANDIE,ceduodejeunesarchitectespassésaudesignnousracontesonparcours. Alain Le Boucher est le créateur des « Luchrones », des sculptures légères, fondées sur le temps et la lumière, la transparence et la légèreté. MagaliSenauxcréedumobilierenboisauxlignessimplesetcontemporaines,danslesquelselleseplaitàincorporer des rangements dissimulés, tout en ajoutant du relief à ses créations. BIO EXPRESS Elle originaire de Dieppe, lui du Havre, et tout deux âgés de 24 ans, Clotilde et Julien vivent et travaillent à Rouen. Diplômés d’Etat de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Normandie (ENSAN) en 2012, ils conçoivent leurs premiers projets de mobiliers et d’objets au cours de leur formation, dans le cadre d’une option design animée par l’architecte et designer Olivier Leblois. La même année, leur lampe « Get out ! » est éditée par Eno Studio et ils remportent le concours « Design jeunes créateurs 2013 Cinna/Maison Française » dans la catégorie mobilier avec le bureau « Ready to Go ! » BIO EXPRESS Né en 1950 en Bretagne, Alain Le Boucher vit en Normandie. Après des études de philosophie à Aix-en-Provence, il devient professeur de dessin, poste qu’il abandonne pour entrer en 1980 dans une société de micro-informatique. Il découvre dans les composants électroniques, dans la structure même des circuits, la possibilité de travailler la lumière elle-même. L’exploration de ce domaine de création donnera naissance aux « Luchrones », d’abord de petit format, puis à l’échelle monumentale. Ce passionné d’astronomie a également réalisé les Astrolabes de Val de Reuil (1990), Reims (1991) et Paris (1997). BIO EXPRESS Née en 1976, cette Parisienne amoureuse des chevaux et de l’équitation commence sa carrière comme cavalière professionnelle, puis décide suivre une formation d’ébéniste de trois ans en cours du soir à l’école Boulle à Paris. Diplômée en 2007, elle se spécialise dans la menuiserie d’agencement. En 2009, elle installe son atelier à Victot-Pontfol, au cœur du Pays d’Auge, où elle fabrique de petits objets de décoration ou des luminaires et assure la rénovation de quelquesmeubles.Unanplustard,encouragéeparsonentourageetsestoutpremierssuccès, elle investit dans des machines à bois pour réaliser son objectif : créer, fabriquer et signer du mobilier contemporain en bois, des pièces uniques ou en série limitée. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 14
  15. 15. Daan Koers Pierre Magnier Sebastien Mittig www.daankoers.fr designmobilier.online.fr Le néerlandais Daan Koers crée des meubles sensuels, tout en courbes et en tensions, distribués à travers un réseau de galeries. Il livre les secrets de ses créations à CRÉATION ET DESIGN EN NORMANDIE. « Simplicité » et « Sobriété » sont les mots qui viennent à l’esprit à la vue des créations de Pierre Magnier mais leurs lignes esquissent le cheminement de la pensée créative de ce designer/façonneur. Les meubles de Pierre Magnier s’apparentent à des architectures industrielles et sophistiquées. Il pâtine les maté- riaux bruts, des bois, des métaux, du verre, à toutes fins utiles. Sous le nom du marchand d’ombre Sébastien Mittig crée des objets illuminés qui ont pour vocation de nous rendre la vie plus féérique. BIO EXPRESS Né en 1962, vit et travaille à Saint Martin de Boscherville DaanKoerssedestinaitàlacharpenterienavaleauxPays-Basavantdedécouvrirl’ébénisterie d’art en France. A vingt ans, il choisit de s’y installer et obtient le diplôme de l’école Boulle. Pendant dix ans il exerce comme maître-ouvrier dans une ébénisterie d’art parisienne. En Normandie, où il décide de s’installer, il est embauché comme responsable prototypiste dans un bureau d’études aéronautique. Il peaufine son sens du détail, et découvre de nouveaux matériaux. En 2008, il se met à son compte et inaugure son atelier d’ébéniste créateur. BIO EXPRESS Né en 1960, travaille à Caen. Pierre Magnier est diplômé de l’école Boulle. L’atelier de ciselure dans lequel il se spécialise le mène d’abord sur la piste des bijoux, avant de passer du précieux au brut, avec un CAP de chaudronnier. Il travaille alors le métal à plus grande échelle dans la chaudronnerie. C’est en découvrant l’univers du théâtre et de la danse qu’il endossera, tour à tourpendant10ans,lesrôlesdedécorateur,scénographeetrégisseur. En 2005, il monte son atelier de mobilier. BIO EXPRESS Né en 1968, vit et travaille à Caen Sébastien Mittig a grandi au Brésil et est arrivé à Caen à 14 ans. Il en a gardé le goût de l’ailleurs, suit des études d’espagnol avant d’exercer divers métiers. En parallèle, il se passionne pour l’Art Brut et participe pendant quatre ans à des recherches qui mènent en 1995 à l’ouverture du Jardin de la Luna Rossa, réunissant les oeuvres inédites d’une dizaine d’artistes bruts de l’ouest de la France. En 2004, il se lance à plein temps dans la création de lampes et ouvre l’Atelier 121. Il a exposé depuis cette date à Paris et dans l’ouest de la France. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 15
  16. 16. Matthew Impey Nicolas & Nicolas www.matthewimpey.com www.nicolasetnicolas.com Sa formation d’artiste confère à son métier une vision singulière. Le créateur anglais Matthew Impey crée des meubles en bois comme des sculptures. Pour CRÉATION ET DESIGN EN NORMANDIE il dévoile sa vision du métier. Nicolas & Nicolas est l’atelier de deux jeunes ébénistes-designers qui veulent rendre hommage à notre patrimoine mobilier en y associant le meilleur du design. Maison Kurkdjian et le Cadre Noir de Saumur les ont déjà repérés. BIO EXPRESS Né en 1970, vit et travaille à Saint Germain la Campagne. Matthew Impey est diplômé des Beaux Arts à l’école Middlesex à Londres, il y suivra en dernière année une initiation au mobilier. Dans les années 1990, il entame avec succès une carrière de peintre abstrait à Londres. Mais la peinture ne correspond pas à ses attentes – le spectre des possibles est trop large, l’artiste cherche un cadre et entame peu à peu une formation d’ébéniste. Il découvre la Normandie dans le cadre d’un programme de relevé des monuments historiques et décide de s’y installer. Aujourd’hui il est créateur de mobilier à part entière, et peint toujours pour son plaisir. BIO EXPRESS Nicolas Basile né en 1988, travaille à Caen Nicolas Thienpont né en 1990, travaille à Caen NicolasBasileetNicolasThienpontsesontrencontréspendantleurdiplômedesmétiers d’art à Saint Quentin. Pour leur projet de fin d’étude en 2011, Nicolas Basile a réalisé un cabinet de curiosités pour la vitrine parisienne du parfumeur Francis Kurkdjian. Nicolas Thienpont a confectionné le bureau de direction de l’école nationale d’équitation du Cadre Noire de Saumur. Ils viennent de créer Nicolas & Nicolas. Marie-Anne Thieffry www.atelierbleuvache.com Transparent comme de la dentelle ou tressé comme du tissu… Marie-Anne Thieffry n’a de cesse de réinventer le carton et le papier. Pour CRÉATION ET DESIGN EN NORMANDIE, elle ouvre les portes d’Atelier Bleu vache, où elle réalise son mobilier. BIO EXPRESS Née en 1964, vit et travaille à Heudreville sur Eure. Marie-Anne Thieffry a suivi les cours de l’école ESAG- Penninghen et ENSAAMA-Olivier de Serres, elle est diplômée en architecture d’intérieur, option création de mobilier. Directrice artistique dans la publicité pendant 25 ans, elle découvre le carton en 2003, au travers des créations des architectes Frank Gehry et Shigeru Ban. Elle décide alors de revenir à ses premières amours et ouvre son atelier en 2005. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 16
  17. 17. SylvainTranquart www.creation-mobilier.com Sylvain Tranquart travaille à la manière d’un plasticien qui mêle le bois à différents métaux, à l’altuglass et au mélaminé pour lui donner une nouvelle modernité. Pour CRÉATION ET DESIGN EN NORMANDIE il livre sa conception du métier. BIO EXPRESS Né en 73, vit et travaille à Caen Sylvain Tranquart est diplômé des Beaux Arts de Caen. Il a découvert le meuble en 4ème année. Il entame une carrière d’artiste, expose en France et à l’étranger dans le cadre de l’association artistique Station Mir. Il devient en parallèle médiateur culturel pour l’artothèque de Caen. Attiré par la création de mobilier, il reprend un CAP d’ébéniste et ouvre son atelier en 2008.© Ouest-France Jérôme Tison www.cameleon-design-meubles.com Jérôme Tison dessine le mobilier haut de gamme du loft du XXIe siècle, tout en corian et inox brossé, verre et acier. Il les réalise et les commercialise à travers sa société, Caméléon design édition. BIO EXPRESS Né en 1971, vit et travaille à Tinchebray Jérôme Tison est très tôt passionné par la voile, mais choisit de développer le dessin, son second talent. Après un cursus d’arts appliqués au lycée Laplace de Caen il intègre l’ENSCI - les Ateliers. Jeune diplômé, il se lance dans le design industriel, et travaille notamment pour Bombardier, Nokia et Yamaha motor France. Puis il s’installe en Normandie et intègre une entreprise de quincaillerie décorative, où il dessine des objets haut de gamme pour le monde du luxe. En 2002, il crée Caméléon design, une agence de produits industriels, doublée d’une agence de supports de communication. En 2008, c’est le grand saut, il se lance dans le meuble et présente au salon Maison & Objet, sa maison d’édition ses premiers meubles, crée au sein de Caméléon. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 17
  18. 18. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 18 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 CARNET PRATIQUE Jours et horaires d’ouverture Vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 septembre de 10h à 19h Centre culturel d’Orbec - Place Foch - 14290 ORBEC Renseignements (visiteurs) Office de tourisme d’Orbec Tél : 02 31 32 56 68 / ot@tourisme-normandie.fr Association 3 JDO / 06 47 93 59 29 Comment venir ? En train Depuis Paris / Au départ de Paris Saint-Lazare, arrivée en gare de Bernay En voiture Depuis Paris / Autoroute A13 direction Rouen puis Caen Prendre ensuite l’autoroute A28 direction Bordeaux Prendre la sortie n°15 en suivant Orbec Centre puis Place de la Mairie Contacts CONTACTS ÉDITEURS Anne-Marie du Merle, Présidente de l’association 3JDO 06 47 93 59 29 CONTACT PRESSE Michèle Frêné - Elsa Burnel Agence Michèle Frêné Conseil 02 31 75 31 00 / mfc@michele-frene-conseil.fr
  19. 19. Michèle FRÊNÉ | Elsa BURNEL Agence Michèle Frêné Conseil - 5, Rue des Mazurettes - 14000 CAEN T. 02 31 75 31 00 - F. 02 31 73 43 43 - mfc@michele-frene-conseil.fr p. 19 Dossier de presse - Juillet / Août 2013 CRÉATION & DESIGN EN NORMANDIE est organisé avec le soutien de la Communauté de communes du pays de l’Orbiquet, du Conseil régional de Basse-Normandie, du Conseil général du Calvados, de la Chambre de commerce et d’industrie du Calvados et des communes d’Orbec et de la Vespière.

×