• Like
Les espaces verts et les jardins
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Les espaces verts et les jardins

  • 1,215 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • http://jardinamira.wix.com/jardinamira
    Are you sure you want to
    Your message goes here
No Downloads

Views

Total Views
1,215
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
62
Comments
1
Likes
4

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Les espaces vertsEt les jardins
  • 2. Plan de travailChapitre I: introductionChapitre II: Les espaces verts:1) Définition2) Caractéristiques des espacesverts3) La vocation des espaces vertsChapitre III: les jardins:1) définition2) histoire des jardins(et les caractéristiques dechaque période)3) les jardins en Algérie(ex: jardin d’Essai)Chapitre VI: conclusion
  • 3. Chapitre I:Introduction:comme dans tout les domaines la nature est bien la source del’évolution et la civilisation humaine, allons de la création dumonde jusqu’à nos jours nous rencontrerons que cette dernièrejoue un rôle très important dans le développement.Alors découvrons ensemble en ce modeste exposé les notion debases des espaces verts et ainsi les jardin et leurs évolution dansle temps.
  • 4. Chapitre II:les espaces verts:1) Définition:zone urbaine non bâtie et réservée à la nature- En urbanisme: le terme despace vert désigne tout espacedagrément planté de fleurs, darbres ou engazonné.2) Caractéristiques des espace vert:Il doit être:- Très grand- ouvert au public- accessible facilement à pied et généralement en vélo mais non aux engins motorisés.Remarque: un rond-point fleuri nest pas un espace vert
  • 5. 3) Vocation des espaces vertsLinstallation dun espace vert se fait de plus en plus dans un milieu quien manque pour des raisons écologiques et dagrément,La vocation sociale et écologique des espacesverts tend à se développer en recherchant plus denaturalité avec la gestion écologique et doncdifférenciée « gestion évolutive durable », selonles villes.
  • 6. Chapitre III:Les jardins1) Définition: lieu ordinairement enclos, ou l’on cultive des fleurs (parterre), deslégumes (potager), des arbres (fruitier ou verger) … (1)Lieu ordinairement clos de murailles, de haies, de fossés, dans lequel on cultivedes légumes, des fleurs, des arbres, etc.Jardin potager.Jardin fruitier.Jardin d’hiver, pièce vitrée où des plantes d’ornement sont à l’abri. . (3)(1): dictionnaire larousse; (2): encarta 2008 ;(3): www.wikitionary.orgUn jardin est un terrain, réservé par lhomme, généralement fermé, où lon cultivedes plantes dornement ou dalimentation (légume et arbres fruitiers). Lexistence desjardins suppose une maîtrise établie des techniques agricoles.(2)
  • 7. 2) L’histoire des jardins:cette phase nous fera découvrir lhistoire des jardins depuis la création dumonde avec la jardin d’EDEN jusquau célèbre jardin anglais, à la mode encore denos jours.Le jardin d‘Eden.Les jardins perses(-500à -300Av JC)Les jardins égyptiens(-3000 à -1000 A JC)Les jardins grecs(-800 à -500A JC)Les jardins RomainsLes jardins arabes636 AP JCLes jardins médiévauxLes jardins de larenaissance italienneIV à VII siècleLes jardins de larenaissance françaiseLes jardins classiques à laFrançaiseLes jardins paysagers àlanglaiseLes jardins Asiatiques(-1500 av JC)
  • 8. Le jardin d‘Eden.Cest un jardin calme, de plaisir. Ilregroupe leau et les montagnes.Daprès les textes, ce jardin a été créé par dieupour lhomme. Il se situerait au Moyen- Oriententre le Tigre et lEuphrate.On y trouve des plantes vivrières et décoratives.On retrouve tous les éléments quun paysagiste abesoin dans la réalisation dun jardin. Le climatdoux entraîne la nudité. La présence du serpentreprésente la peur de la nature.On ne sait pas si ce jardin à vraiment existé mais ilreprésente tout ce que lon veut obtenir de lanature.Éden tel que dépeint par Hieronymus Boschdans le Jardin des délices
  • 9. Les jardins PersesIls se situent en Iran entre le Tigre, leNil, l’Indus et l’Euphrate, de -500 à -300 avantJC . Ces quatre fleuves sont représentés par descanaux.Ces jardins sont fermés pour repoussélennemi.La montagne représente un lieu de vie et demort. 4 principaux caractéristiques : leau, lacouleur avec la lumière, les ombres, le bruit.Végétation : palmiers dattiers,amandier, cyprès…Pas de statues car les végétaux unereprésentation symbolique. Palmier dattier :fécondité Cyprès : mort Amandier : vie.
  • 10. Quelques jardins encor de la Mésopotamie:Jardins suspendus de BabyloneJardins suspendus de BabyloneMaerten Van Heemskerck, les Jardins suspendus de Babylone, 1572. Gravure de Filips Galle (1537-1612) daprès un dessin original.Les jardins suspendus deBabylone ou jardinssuspendus de Sémiramis (reine légendaire de Babylone)dans lIrak actuel, étaient ladeuxième des sept merveillesdu monde.
  • 11. Les jardins GrecsOn trouve dans ces jardins beaucoup de colonnes de statues pour représenter lesdieux.Ces jardins étaient en terrasse car les pentes étaient très raides. On trouvait ce style de jardinsautour des temples où ils étaient sacrés. Egalement des espaces plantés autour desuniversités.De -800 à -500, était lépoque des cités. De -500 à -300, était lépoque de grandsphilosophes.La création des premiers parcs publics sest fait vers -510 avant JC. On trouvait desalignements de platanes ainsi que des gymnases dans les parcs.On utilisait les végétaux par rapport à la religion, beaucoup de buis. Les végétauxse situaient la plupart du temps dans des poteries.On pense que les grecs intégraient leurs bâtiment dans le paysage et le prenaient encompte dans leurs aménagements.Les palais étant construit sur des colline afin de voir arriver lennemi. Ces maisonsétaient ouvertes sur le paysage. Le style de ces jardins était régulier : allée rectilignes, jardinsélaborés.On utilisait beaucoup leau sous différente forme : bassin, fontaine, jeu deau,piscine…
  • 12. Les jardins Asiatiques1. Les jardins chinois.Ils ont été créé en -1500 avant JC.Les chinois vénèrent la nature.Dans ces jardins :· On représente les éléments les plus importants de la terre.· Leau représente les fluides.· Les rochers et les pierres représentent le squelette.Principes :· Pas de symétrie, pas daxe.· Succession de scène pour surprendre le visiteur· Complémentarité des scènes, des éléments.On trouve des contrastes :· Montagne / plaines· Eaux / rochers· Verticales / horizontales .
  • 13. 2. Les jardins JaponaisCes jardins sont plus épurés que les jardins chinois.Ces jardins sont zen, on recherche la pureté dans la simplicité.On trouve quatre grands types de jardins :· Le jardin de rocher· Le jardin deau.· Le jardin des lettrés : jardin simple : rochers, sables, eau.· Les jardins de thé.Les caractéristiques de ces jardins:· On peut trouver des chutes deau, des lacs, des étangs, des petites îles, des ponts…· Les lanternes de pierres ont une lumière qui soit disant dissipe les ténèbres.
  • 14. Les jardins RomainsLes romains étaient une civilisation guerrière et de conquête.Ils sinspiraient des jardins des contrées quils allaient conquérir. Les romains étaient unecivilisation de bâtisseur et daménageurs (route, pont,…).On trouvait des jardins privés ou de jardins publics. Les palais étant construit sur descolline afin de voir arriver lennemi.Ces maisons étaient ouvertes sur le paysage. Le style de ces jardins était régulier : alléerectilignes, jardins élaborés.Certaines plantes nétaient pas taillées mais présentes sous forme de bosquets. Ces jardinsétaient en fait une salle de séjour en plein air.Cet espace était beaucoup utilisé. On récupérait les eaux de pluie dans un bassin. Cest àcette époque que fut inventé lart topiaire, cest à dire la taille des végétaux.On y trouvait des fontaine monumentales, des alignements darbres, voir des arcs detriomphe. Lirrigation était très au point.Végétation : buis, cyprès, olivier, platanes, figuiers, lauriers, fleurs (roses, iris).
  • 15. Les jardins arabesIls ont été construits vers 636 ap JC. Ces jardins sontinspirés des jardins Perses.Ils sont agréables, fermés, avec beaucoup deau sousdifférentes formes (calme, qui coule, en jet…), beaucoup devégétaux, pas de statues, des oiseaux, des orangés.La végétation était très luxuriante et diversifiéeJardin Marrakech
  • 16. En fait, tous les sens de lhomme sont apaisés :· La vue :- Par les couleurs des différents végétaux : rosiers, orangers, lauriers, œillet, lavande…- Par les couleurs des matériaux : céramiques, reflets, diffraction…- Par la taille et la forme des différents végétaux.Lodorat :- Par les végétaux tels que : oranger, rosier, lavande, jasmin, chèvrefeuille, thym, basilic, menthe,sauge, romarin, eucalyptus…· Louïe :- Par le bruit de leau- Par le chant des oiseaux- Par la musique et le bruits produits par le vent· Le toucher :- Par leau- Par les textures des plantes, des sols, des matériaux- Par les ombres, la fraîcheur.· Le goût :- Par les fruits ou les plantes aromatiques
  • 17. Les jardins médiévauxOn trouve ces jardins dans les monastères. Ceux-ci sont clos et plus ou moins carrés.Ces jardins avaient deux fonctions principales :- Sources de plantes médicinales et aromatiques.- Endroit pour se recueillir.Ces jardins étaient entourés sur les quatre côtés par une galerie appelée cloître.Composition :- Au centre, on trouvait un élément qui pouvait être un puit, un arbre ou un bacs.- Sur les côtés des arbres fruitiers.- Quatre petit carrés de jardins potager, médicinales ou aromatique.Ces jardins étaient austères, tristes, froids. Ils navaient quune fonction utilitaire.Végétation : lys (dédier à la vierge, (lys blanc = pureté)), et des roses.
  • 18. Le jardin médiéval de Bois Richeux
  • 19. Les jardins de la renaissance italienneDate du 14 ème au 17 ème siècle après JC.A cette époque, on a un esprit humaniste , cest à dire que lon étudie les anciens dans un espritneuf. On pense que lhomme est au centre de lunivers.Les mécènes sont des riches qui entretiennent les artistes, les génies, les jardiniers. Cest à cetteépoque que commence le développement des sciences de lart du jardin.Les principes de conception sont de la sorte :· On sadapte au terrain : Construction du jardin en terrasses, utilisation de eau, du dénivelé.· Intervention de la géométrie : Création daxes. en général un grand axe en continuité aveclhorizon.· Jeu déchelle : Jeu monumental et individuel (bosco).· Animations : Par les jets deau, les fontaines, les sculptures, les dénivelés…Les plus connut sont la villa dEste à Rome et jardin Boboli à Florence. Les premiers jardinsbotaniques sont crées en 1545 à Padou.
  • 20. Jardin à litalienne du Château dAmbleville (France)
  • 21. Les jardins de la renaissance françaiseFrançois 1er fait beaucoup de guerre dItalie et fait construire et embellir beaucoup de châteaux.Les caractéristiques de ces jardins sont :· les terrasses sont moins importantes que les jardins italiens.· La géométrie est renforcée par des broderies.· On a une utilisation très forte de leau ( bassins, fontaines…)Le jardin le plus connu est celui de Villandry.Orangerie deVersailles (Origine: Style Renaissance- Architecture :Style à laFrançaise)
  • 22. Les jardins classiques à la FrançaiseCes jardins ont été créés par Le Notre.Fouquet, intendant du roi soleil, demande à le Vau, Le Brun et Le Notre de lui créeun château (Vaux le vicomte). Louis XIV étant très jaloux des jardins de Le Vau, lefit emprisonné et sempara de ces biens.Louis XIV récupère les trois architectes pour construire un jardin encore plus beauet majestueux : Versailles.On trouve :· Beaucoup deau sous forme de jets· De nombreuses symétries qui crée un effet dillusion· Un axe principal, perpendiculaire ou oblique · Un point dappel On pense quelhomme est supérieur à la nature.Le parc de Versailles avait et à une superficie denviron 6000 hectares.En 1662 débute les travaux de construction pour finir en 1687.Entre 1668 et 1672, plus de 132 000 arbres ont été plantés.
  • 23. Le château de Versailles
  • 24. Les principes de ce jardin :· Un axe principal· Des broderies taillées· Des jeux deau· Des symétrie· Des jeux sur la perspective (on trompe lœil)· Notion dordre et de puissance par la position supérieure des bâtiments (ils dominent leparc).Laxe principal est très fort. On a une vison à linfini grâce aux effets de perspectives,impression de tout dominé.On façonne le relief et le paysage par les broderies.On trouve de nombreuses allées bordées darbre taillés :· A la française· En marquise· En mail double alignement ou en quinconce.Ces types de jardins se sont rependus dans le reste de lEurope voir en Chine .Ces jardins sont restés à la mode jusquen 1750 voir 1760.Après est arrivé un phénomène de lassitude en parallèle au philosophe Rousseau (retour àla nature).
  • 25. Le Château de Courances
  • 26. Les jardins paysagers à langlaiseOn rencontre une lassitude vis à vis des jardins Français.On a un besoin de retour à la nature.En Angleterre, apparition de parcs paysagers en harmonie avec le paysage alentour.On construit des ha ha appelés également saut de loup.Ce sont en fait des sortes de fossés empêchant que les bêtes ne remontent sur les terres avales(sorte de terrasse). Avec la perspective, cette barrière naturelle était invisible à lœil.Les premiers jardins naturels ont été créé à Stowe en Angleterre par Charles Bridgmon en 1700.Kent, architecte peintre a également crée bon nombre de jardins à cette époque.Daprès lui, lart des jardins, cest la peinture du paysage. Humphrey Repton est le premier vraipaysagiste qui crée des jardins dit naturels.Il les lista dailleurs dans un bouquin très connu sous le nom de " Red book ".Ce style de jardin apparu en France dans les années 1770 - 1780.Les premiers parc publics apparaissent en France au 19 ème siècle.Par exemple, le parc de la tête dor à Lyon. En France, sous le règne de Napoléon III, Paris futtransformé.De grands boulevard furent construits, ainsi que des parcs publics.
  • 27. Les jardins de Wilton HouseImageLes jardins de WiltonHouse Image
  • 28. Les jardins en Algériejardin d’ESSAI:Située au fond de la baie d’Alger, danssa partie sud.été créé dès 1832, mais les aménagements actuelsont été dessinés, en 1929, par l architecte françaisRégnier. Il présente, dit-on plus de 3.000 essencesdifférentes. Le Jardin du Hamma, dont une partieest affectée à la culture des plantes depépinières, abrite les services de l Institutnational de la recherche agronomique.
  • 29. Conclusion:Toute nouvelle histoire de l’art des jardins doit avant touts’efforcer de résoudre la question d’une bonnecompréhension de ce qui s’est passé au XIX siècle. Ellesera guidée dans cette voie par quelques préoccupationfondamentales, dont certaines découlent de l’abandon deprésupposés de l’ancienne historiographie et d’autresd’un retour à ce que j’ai appelé la conception evelyniennedu jardin, conception selon laquelle un jardin représenteet incarne une personne, une culture, une époque ou unlieu donnélart du jardin et son histoire par JOHN DIXONHUNT, édition ODILE JACOB novembre 1996