• Like
Le bois et lamellé collé
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

Le bois et lamellé collé

  • 3,795 views
Published

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
3,795
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
232
Comments
0
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. École Polytechnique D’Architecture et D’UrbanismeE P A UEXPOSE SURLES STRUCTURES ENBOIS(LE LAMELLÉCOLLÉ)GR : 04Les Étudiants:BENABDESADOK MohamedLAMRAOUI ThameurL’Enseignant:Mr KEHHILA YoucefMARS 2007Module : Structure Spéciale
  • 2. PLAN DE TRAVAILPLAN DE TRAVAIL1-Introduction1-Introduction2- Le Bois Comme Matériau De Construction2- Le Bois Comme Matériau De Construction3- Aspects écologiques Du Bois3- Aspects écologiques Du Bois4- Le Confort Du Bois4- Le Confort Du Bois5-Quelques Domaines D’Utilisation du Bois Dans le Bâtiment5-Quelques Domaines D’Utilisation du Bois Dans le Bâtiment6-Les Nouvelles Structures En Bois6-Les Nouvelles Structures En Bois Le LamiboisLe Lamibois Le Panneau Contrecollé CroiséLe Panneau Contrecollé Croisé Le Caisson-plancher CreuxLe Caisson-plancher Creux Les Éléments Murs-plancher En Bois TourillonnéLes Éléments Murs-plancher En Bois Tourillonné7- LE LAMELLE-COLLE7- LE LAMELLE-COLLE DéfinitionDéfinition Le Principe de FabricationLe Principe de Fabrication Les Avantages du Lamellé ColléLes Avantages du Lamellé Collé Le DimensionnementLe Dimensionnement Les Assemblages et FixationsLes Assemblages et Fixations8-Quelques Exemples de structures en Lamellé Collé8-Quelques Exemples de structures en Lamellé Collé9- La Conclusion9- La Conclusion
  • 3. INTRODUCTIONINTRODUCTIONL ’essor des matériaux de constructionL ’essor des matériaux de constructionindustriels et le manque de main-industriels et le manque de main-d ’œuvre qualifiée ont marginalisé led ’œuvre qualifiée ont marginalisé lebois au début du siècle, le reléguant abois au début du siècle, le reléguant ades emplois de décoration .des emplois de décoration .Redécouvert dans les années 70 parRedécouvert dans les années 70 parquelques pionniers, le bois estquelques pionniers, le bois estdésormais un matériau performantdésormais un matériau performantprésent dans tout les programmes deprésent dans tout les programmes destructure .structure .
  • 4. LE BOIS COMMELE BOIS COMMEMATERIAU DEMATERIAU DECONSTRUCTIONCONSTRUCTIONMatériau solide et légerMatériau solide et léger L’épicéa (une essence de bois) pèse entre 430 et 470 kg/m³ lorsqu’il est sec àL’épicéa (une essence de bois) pèse entre 430 et 470 kg/m³ lorsqu’il est sec àl’air ( taux d’humidité du bois 15%), soit cinq fois moins que le béton et dix-l’air ( taux d’humidité du bois 15%), soit cinq fois moins que le béton et dix-sept fois moins que l’acier. Une maison de deux étages et de 100m² au sol pèsesept fois moins que l’acier. Une maison de deux étages et de 100m² au sol pèse200 tonnes si elle est construite en matériaux durs, et seulement 70 tonnes en200 tonnes si elle est construite en matériaux durs, et seulement 70 tonnes enossature bois ! La résistance du bois par rapport à son poids le rend très attractifossature bois ! La résistance du bois par rapport à son poids le rend très attractifpour des réalisations légères. Le bois amortit les chocs.pour des réalisations légères. Le bois amortit les chocs. Le bois est très résistant dansLe bois est très résistant dans le sens longitudinal, en compression et enle sens longitudinal, en compression et entractiontraction. Il a aussi une assez bonne résistance à. Il a aussi une assez bonne résistance à la flexion transversalela flexion transversale. Mais. Maismême s’il ne casse pas, il peut plier, et c’est pourquoi les pièces soumises à lamême s’il ne casse pas, il peut plier, et c’est pourquoi les pièces soumises à laflexion (arbalétriers, poutres) doivent avoir une section relativement importante.flexion (arbalétriers, poutres) doivent avoir une section relativement importante.En compressionEn compression, le problème du flambement, lié à la souplesse du bois, doit, le problème du flambement, lié à la souplesse du bois, doitêtre résolu par un rapport hauteur-largeur relativement petit. La résistance duêtre résolu par un rapport hauteur-largeur relativement petit. La résistance dubois à la compression est élevée, c’est ainsi qu’il faudrait exercer une charge debois à la compression est élevée, c’est ainsi qu’il faudrait exercer une charge de10 tonnes pour écraser un cube en bois de 5 cm d’arête.10 tonnes pour écraser un cube en bois de 5 cm d’arête. Pour des pièces de résistance égale, le bois demande cependant une sectionPour des pièces de résistance égale, le bois demande cependant une sectionplus grande que l’acier ou le béton.plus grande que l’acier ou le béton.
  • 5.  Matériau isolantMatériau isolant La conductivité thermique de l’épicéa, par exemple, est de λ = 0.11La conductivité thermique de l’épicéa, par exemple, est de λ = 0.11W/m°C, donc quinze fois plus faible que celle du béton et quatreW/m°C, donc quinze fois plus faible que celle du béton et quatrecent fois plus faible que celle de l’acier.). Un bâtiment à ossaturecent fois plus faible que celle de l’acier.). Un bâtiment à ossaturebois se chauffe facilement. L’air y est sec et sain, non seulementbois se chauffe facilement. L’air y est sec et sain, non seulementgrâce au bois mais aussi à l’isolant que l’on peut aisément placergrâce au bois mais aussi à l’isolant que l’on peut aisément placerentre les montants de l’ossature.entre les montants de l’ossature. •• Dans les pays froids, le bois est très apprécié pour les qualitésDans les pays froids, le bois est très apprécié pour les qualitéscitées ci-dessus.citées ci-dessus. •• Dans les pays chauds, le bois est moins agréable que la pierreDans les pays chauds, le bois est moins agréable que la pierrecar il accumule mal la fraîcheur de la nuit.car il accumule mal la fraîcheur de la nuit. Le bois a une conductivité thermique plus grande (donc un pouvoirLe bois a une conductivité thermique plus grande (donc un pouvoirisolant moindre) dans le sens de ses veines que dans la directionisolant moindre) dans le sens de ses veines que dans la directionperpendiculaire. C’est pour cela que les sols en pavés de bois «perpendiculaire. C’est pour cela que les sols en pavés de bois «debout » sont plus frais que des sols du même bois, d’épaisseurdebout » sont plus frais que des sols du même bois, d’épaisseuridentique, en planches couchées ou en lames de parquet.identique, en planches couchées ou en lames de parquet.
  • 6.  Chimiquement résistantChimiquement résistantCertaines essences de bois ont une résistance à la corrosionCertaines essences de bois ont une résistance à la corrosionélevée. Elles supportent bien les agressions chimiques, ceélevée. Elles supportent bien les agressions chimiques, cequi n’est pas le cas du béton ou de l’acier courant. Cestqui n’est pas le cas du béton ou de l’acier courant. Cestpour cela que le bois est fréquemment utilisé pour lapour cela que le bois est fréquemment utilisé pour laconstruction des usines dont latmosphère est agressive.construction des usines dont latmosphère est agressive.Certaines espèces de bois ont des composés chimiques quiCertaines espèces de bois ont des composés chimiques quipeuvent réagir à certains matériaux ferreux Il estpeuvent réagir à certains matériaux ferreux Il estindispensable de les assembler avec des fixations en acierindispensable de les assembler avec des fixations en acierinoxydableinoxydable
  • 7. Adaptation aux sols difficilesAdaptation aux sols difficilesLe bois sadapte à des sols difficiles par la pente, la faible portance, laLe bois sadapte à des sols difficiles par la pente, la faible portance, lasismicité, par sa légèreté et sa souplesse. Les affaissements sont d’unesismicité, par sa légèreté et sa souplesse. Les affaissements sont d’unepart plus faibles, d’autre part absorbés sans conséquences visiblespart plus faibles, d’autre part absorbés sans conséquences visibles(fissures) par les structures en bois. Pour les nouvelles constructions, les(fissures) par les structures en bois. Pour les nouvelles constructions, lescoûts des fondations sont réduits, particulièrement sur les terrainscoûts des fondations sont réduits, particulièrement sur les terrainsdifficiles ou en pente. Les extensions, domaine particulier dedifficiles ou en pente. Les extensions, domaine particulier del’architecture, engendrant trop souvent des désordres dûs au tassementl’architecture, engendrant trop souvent des désordres dûs au tassementde la nouvelle construction, sont souvent réalisées en bois, car le faiblede la nouvelle construction, sont souvent réalisées en bois, car le faiblepoids de la structure entraîne un tassement plus faible, donc moins depoids de la structure entraîne un tassement plus faible, donc moins derisques de fissures.risques de fissures.Dans les pays à forte sismicité, on construit de préférence en bois, car saDans les pays à forte sismicité, on construit de préférence en bois, car sasouplesse absorbe les chocs sismiques au lieu de les transmettre. Ausouplesse absorbe les chocs sismiques au lieu de les transmettre. AuJapon, les assemblages sont à bords arrondis pour encore plus deJapon, les assemblages sont à bords arrondis pour encore plus desouplessesouplesse ²
  • 8. Facilité de mise en œuvreFacilité de mise en œuvreLe bois se prête à l’autoconstruction, à la préfabrication, à l’artisanatLe bois se prête à l’autoconstruction, à la préfabrication, à l’artisanatcomme à l’industrie. Le système à ossature est très flexible, lescomme à l’industrie. Le système à ossature est très flexible, lesbâtiments en bois sont faciles à transformer et à agrandir. Les méthodesbâtiments en bois sont faciles à transformer et à agrandir. Les méthodesd’assemblage sont nombreuses et s’adaptent à toutes les situations, dud’assemblage sont nombreuses et s’adaptent à toutes les situations, dusimple clouage au collage très performant, en passant par les broches,simple clouage au collage très performant, en passant par les broches,plaques, boulons, etc.plaques, boulons, etc.
  • 9. DurableDurableDu point de vue mécanique (durabilité), les constructions en bois sontDu point de vue mécanique (durabilité), les constructions en bois sontd’une remarquable stabilité. Il est donc entièrement faux de penserd’une remarquable stabilité. Il est donc entièrement faux de penserqu’une habitation en bois sera moins durable qu’une habitation enqu’une habitation en bois sera moins durable qu’une habitation enbriques ou en béton, bien au contraire. À titre de preuve.briques ou en béton, bien au contraire. À titre de preuve.En Scandinavie, en Slovaquie et en Pologne, un certain nombresEn Scandinavie, en Slovaquie et en Pologne, un certain nombresdéglises en bois, sans aucune restauration importante, existent depuisdéglises en bois, sans aucune restauration importante, existent depuis600 ans. LÉgypte ancienne nous a donné de nombreux meubles et une600 ans. LÉgypte ancienne nous a donné de nombreux meubles et unebarque solaire en parfait état de conservation (environ 2500 ans). Desbarque solaire en parfait état de conservation (environ 2500 ans). Desbateaux coulés en mer, y reposent depuis des siècles.bateaux coulés en mer, y reposent depuis des siècles.
  • 10. Résistance au feu meilleure queRésistance au feu meilleure quedautres matériauxdautres matériauxLe bois est certes combustible mais il est plus résistant à l’incendie queLe bois est certes combustible mais il est plus résistant à l’incendie qued’autres. Lorsque les armatures du béton armé se déforment et fontd’autres. Lorsque les armatures du béton armé se déforment et fontbasculer la structure, le bois ne brûle que de 0,7 mm par minute (4,2 cmbasculer la structure, le bois ne brûle que de 0,7 mm par minute (4,2 cmpar heure) et la couche carbonisée forme une protection pour le cœur dupar heure) et la couche carbonisée forme une protection pour le cœur dubois. De plus les pompiers ont coutume de dire que le bois a "lélégancebois. De plus les pompiers ont coutume de dire que le bois a "lélégancede prévenir" avant de céder, il craque, contrairement à une ossaturede prévenir" avant de céder, il craque, contrairement à une ossaturemétalllique, ce qui leur laisse le temps de sortir.métalllique, ce qui leur laisse le temps de sortir.
  • 11. Le bois est un matériau naturel, une matière première renouvelable. IlLe bois est un matériau naturel, une matière première renouvelable. Ilpeut facilement être un matériau indigène car il est souvent disponiblepeut facilement être un matériau indigène car il est souvent disponiblesur place.sur place.Lutilisation du bois nécessite peu de matière et dénergie, et ceci dansLutilisation du bois nécessite peu de matière et dénergie, et ceci danstoutes les étapes dune construction : la fabrication se fait naturellement,toutes les étapes dune construction : la fabrication se fait naturellement,la transformation est faible, la mise en œuvre nécessite peu de produitsla transformation est faible, la mise en œuvre nécessite peu de produitsannexes et reste généralement facile. La pollution des milieux physiquesannexes et reste généralement facile. La pollution des milieux physiques(air, sol, eau) est très faible, et les déchets peuvent parfois être recyclés(air, sol, eau) est très faible, et les déchets peuvent parfois être recyclésdans d’autres constructions ou brûlés pour produire de lénergie.dans d’autres constructions ou brûlés pour produire de lénergie.Aspects écologiques DuAspects écologiques DuBoisBois
  • 12. •• Le bois naturel ne contient pas de substances nocives et nenLe bois naturel ne contient pas de substances nocives et nenproduit pas en cas dincendie. Mais certains produits de traitements,produit pas en cas dincendie. Mais certains produits de traitements,contenant des substances nocives, sont dangereux tant pour la santé descontenant des substances nocives, sont dangereux tant pour la santé deshabitants que pour lenvironnement. Les produits peuvent se dégager soushabitants que pour lenvironnement. Les produits peuvent se dégager sousforme de gaz dans l’atmosphère intérieure.forme de gaz dans l’atmosphère intérieure.•• Le bois est le moins radioactif de tous les matériaux deLe bois est le moins radioactif de tous les matériaux deconstruction.construction.Grâce à la mise en œuvre à sec, les constructions en bois possèdent uneGrâce à la mise en œuvre à sec, les constructions en bois possèdent uneatmosphère saine et un pouvoir isolant dès la fin du chantier.atmosphère saine et un pouvoir isolant dès la fin du chantier.Par contre, le bois est un piètre isolant phonique. Il ne peut opposer dePar contre, le bois est un piètre isolant phonique. Il ne peut opposer demasse importante à la transmission des bruits aériens. On corrige ce défautmasse importante à la transmission des bruits aériens. On corrige ce défauten ajoutant des matériaux isolants dans la composition de la paroi.en ajoutant des matériaux isolants dans la composition de la paroi.Néanmoins, le bois absorbe les sons et il est utilisé pour répondre auxNéanmoins, le bois absorbe les sons et il est utilisé pour répondre auxexigences des salles de concert.exigences des salles de concert.CONFORT DU BOISCONFORT DU BOIS
  • 13. Quelques DomainesQuelques DomainesD’Utilisation du Bois DansD’Utilisation du Bois Dansle Bâtimentle BâtimentPoteaux Poutres RespirantPoteaux Poutres Respirant1:1: BardeauxBardeaux2: Protection de débord de toit2: Protection de débord de toit3: Support de couverture en planches3: Support de couverture en planches4: Solive4: Solive5: Sous-toiture5: Sous-toiture6: Chevron6: Chevron7: Chevron de rive7: Chevron de rive8: Soffite8: Soffite9: Aérateur de soffite9: Aérateur de soffite10: Isolation du toit10: Isolation du toit11: Bardage11: Bardage12: Vide ventilé et tasseaux12: Vide ventilé et tasseaux13: Panneau softwood paraffiné13: Panneau softwood paraffiné14: Isolation et ossature du mur14: Isolation et ossature du mur16: Panneau d’OSB classe III Sterling16: Panneau d’OSB classe III Sterling18: Poutre portant les chevrons18: Poutre portant les chevrons19: Poteau structurel principal19: Poteau structurel principalL’air ventilant les bardages et la toitureEst représenté par les flèches grises.
  • 14. OssatureOssature1: Bardeaux 2: Protection de débord de toit1: Bardeaux 2: Protection de débord de toit3: Support de couverture en planches3: Support de couverture en planches4: Solive4: Solive5: Sous-toiture5: Sous-toiture6: Chevron6: Chevron7: Chevron de rive7: Chevron de rive8: Soffite8: Soffite9: Aérateur de soffite9: Aérateur de soffite10: Isolation du toit10: Isolation du toit11: Bardage11: Bardage12: Vide ventilé et tasseaux12: Vide ventilé et tasseaux13: Panneau de particules et pare-pluie13: Panneau de particules et pare-pluie14: Isolation et structure portante14: Isolation et structure portante15: Pare-vapeur15: Pare-vapeur16: Panneau16: Panneau17: Sablière17: Sablière
  • 15. CouvertureCouvertureFabrication traditionnelle des essis (tuiles enbois) dans les VosgesIl existe de vieux toits en bois, et ils résistent assez bien aux intempéries. Pourtant ils sontles plus exposés! Mais si la toiture est bien pentue, et que les bardeaux sont fendus (passciés !), assez grossièrement pour ne pas coller les uns aux autres, et donc ne pas produire decapillarité et laisser une certaine aération, le tout sèche assez rapidement après une aversepour ne pas laisser le temps aux champignons de se développer.Dans les pays où il neige beaucoup, il faut tenir compte de la fonte de la neige du toit. Au-dessus de la maison, chauffée, la neige fond. Mais sur le débord de toiture il gèle et il seforme une digue de glace qui retient l’eau au niveau du début du porte-à-faux. Une bonneisolation de toiture réduit le phénomène.
  • 16. Les Éléments SaillantsLes Éléments SaillantsOn prévoit des revêtements en cuivre,en zinc ou autre, sur la facesupérieure des éléments de construction en bois exposés auxintempéries (pergolas, poutres et charpentes prolongées vers l’extérieur).Les éléments exposés à la pluie ne présenteront pas de bois de bout versle haut, seront coupés de biais plutôt qu’horizontalement, auront desprofils étudiés pour le rejet de l’eau.Ci-dessus : À gauche, un poteau coupé droit sera vite détérioré par l’eau quiy restera stagnante.. À droite, une planche protège le poteau tout enprésentant des fibres couchées à l’eau, qui ne pourra que difficilement ypénétrer. C’est la meilleure solution.
  • 17. Le BARDAGELe BARDAGE
  • 18. L’IntérieurL’IntérieurRevêtements de murs et de plafondsles panneaux décoratifs à l’intérieur doiventlaisser l’air circuler derrière eux. La ventilationest assurée par la mise en place d’un double litde tasseaux ou par leur pose discontinue. Le baset le haut de l’ouvrage doivent laisser un passagepour assurer un flux continu d’air. Il est de plusconseillé d’éloigner le bois du sol d’environ 10cm.Contact entre le bois et la maçonnerieIL faut faire attention aux parties de bois qui sont enfermées dans la maçonnerie(cas typique dune poutre dans le mur porteur). Il y a risque de pourriture lorsqueles poutres sont posées à joint serré dans les engravures murales au point quel’humidité ne peut pas facilement s’échapper. L’engravure dans le mur pour cespoutres devrait être suffisamment grande pour laisser un espace d’au moins 1.5cmsur les côtés et l’extrémité de la poutre pour la ventilation.
  • 19. Revêtements de solsPour le choix du bois du plancher, lastabilité dimensionnelle et la dureté enfonction de l’utilisation sont plusimportantes que la durabilité.Si on décide d’intégrer un chauffage par lesol au parquet, il faut que le bois soitsuffisamment sec au moment de la pose (8à 10% pour le parquet mosaïque ou àlames, 7 à 9% pour le parquet contre-collé)et que la chape ait un taux d’humiditéapproprié. On conseille de faire tourner lechauffage à l’essai avant de poser leparquet, en augmentant la température del’eau de 5°C max. par jour jusqu’à 35°Cmax.EscalierPour un escalier, il faut un bois qui ait : Une résistance élevée à l’usure,une bonne rigidité et une bonne solidité, une faible fissilité, une faiblerétractabilité, une bonne aptitude à l’usinage.
  • 20. Les Nouvelles Structures En BoisLes Nouvelles Structures En Bois
  • 21. Le LAMIBOISLe LAMIBOIS Il est Composé de placages épais de 3 mm de bois recollés à fils parallèlesIl est Composé de placages épais de 3 mm de bois recollés à fils parallèlesou croisés transversalement, le lamibois est un matériau structurel tout àou croisés transversalement, le lamibois est un matériau structurel tout àfait révolutionnaire, ouvrant de nouveaux champs d’application. Il est enfait révolutionnaire, ouvrant de nouveaux champs d’application. Il est eneffet utilisé par recoupe de plateaux :effet utilisé par recoupe de plateaux : en membrure de poutre et de solivage en caissons structurels,en membrure de poutre et de solivage en caissons structurels, sur chant comme poutre mince et à grande portée,sur chant comme poutre mince et à grande portée, à plat en panneaux Auto-porteurs en support de couverture ou en plancher,à plat en panneaux Auto-porteurs en support de couverture ou en plancher, en vêture de façade grand format.en vêture de façade grand format.Il offre de remarquables qualitésstructurelles, comme ledémontre cette Sous-toiture.Il peut également être utilisé envêture de façade, où sesdimensions (jusquà 2,5 m sur20) font merveille.
  • 22.  Sa polyvalence, couplée à ses caractéristiquesSa polyvalence, couplée à ses caractéristiquesmécaniques très élevées (supérieures à celle dumécaniques très élevées (supérieures à celle dulamellé-collé) en fait un matériau performant :lamellé-collé) en fait un matériau performant : Mince et léger .Mince et léger . A structure homogène.A structure homogène. Résistant et stable (2 fois plus qu’un bois massif enRésistant et stable (2 fois plus qu’un bois massif encontraintes axiales) .contraintes axiales) . Compatible avec divers traitements (autoclaveCompatible avec divers traitements (autoclaveclasse III et IV) et finitions .classe III et IV) et finitions . Résistant au feu.Résistant au feu.Il seIl se présente en plateaux larges (jusquà 2,50 m)présente en plateaux larges (jusquà 2,50 m)de longueur importante (20 m ), et dans unede longueur importante (20 m ), et dans unegamme d’épaisseurs variables selon le nombre degamme d’épaisseurs variables selon le nombre deplis.plis.
  • 23. Le Panneau Contrecollé-CroiséLe Panneau Contrecollé-Croisé Très spectaculaire également, le panneau contrecollé-croisé est un conceptTrès spectaculaire également, le panneau contrecollé-croisé est un conceptinnovant, alliant liberté de conception et grande rapidité de mise en œuvre.innovant, alliant liberté de conception et grande rapidité de mise en œuvre. Fabriqué à partir de lames d’épicéa séchées artificiellement, calibrées etFabriqué à partir de lames d’épicéa séchées artificiellement, calibrées etcontrecollées en au moins 3 plis croisés , le panneau contrecollé-croisécontrecollées en au moins 3 plis croisés , le panneau contrecollé-croisépermet de construire planchers, murs ou toitures en un temps record (2permet de construire planchers, murs ou toitures en un temps record (2jours pour 150 m2 !) et en dehors de toute contrainte modulaire ou de trame.jours pour 150 m2 !) et en dehors de toute contrainte modulaire ou de trame.La préfabrication des panneauxcontrecollés-croisés permet unmontage sur chantier simple etrapide.Le préperçage des murs et lesqualités esthétiques du matériaufacilitent le second oeuvre.Le contrecollé-croisé peut êtreutilisé pour réaliser lintégralitédun bâtiment, comme cettecrèche, par exemple.
  • 24.  En effet, chaque élément est conçu et fabriqué individuellementEn effet, chaque élément est conçu et fabriqué individuellement(forme, taille) dans des panneaux de grande envergure (5 m x 15 m)(forme, taille) dans des panneaux de grande envergure (5 m x 15 m)dont l’épaisseur (multiple de 17 ou de 27 mm) varie selon ladont l’épaisseur (multiple de 17 ou de 27 mm) varie selon laperformance recherchée. La précision de préfabrication permet unperformance recherchée. La précision de préfabrication permet unassemblage sans réajustement sur chantier des éléments, qui sont àassemblage sans réajustement sur chantier des éléments, qui sont àla fois :la fois : porteurs à grande capacité de descente de charges,porteurs à grande capacité de descente de charges, de grandes portées,de grandes portées, à bonne isolation phonique et thermique,à bonne isolation phonique et thermique, avec percements et revêtements intérieurs intégrés.avec percements et revêtements intérieurs intégrés. en qualité vue ou pour finitions classiques (bardage, enduit…).en qualité vue ou pour finitions classiques (bardage, enduit…). De plus, grâce à une préfabrication soigneuse et détaillée, leDe plus, grâce à une préfabrication soigneuse et détaillée, lepanneau intègre en préfabrication ouvertures (portes, fenêtres,panneau intègre en préfabrication ouvertures (portes, fenêtres,trémies) et préperçage des murs pour câblages (électricité,trémies) et préperçage des murs pour câblages (électricité,téléphone…). Cela permet un montage sur chantier simple et rapidetéléphone…). Cela permet un montage sur chantier simple et rapideet facilite le travail de second œuvre.et facilite le travail de second œuvre.
  • 25. Le Caisson-plancher CreuxLe Caisson-plancher Creux•Le caisson-plancher creux est un produitsemi-fini pour planchers et toitures. Il formeune surface continue remplissant desfonctions tout à la fois porteuses, esthétiques,d’isolation phonique et/ou thermique et deprotection incendie.•Ce produit "tout en un" mince et légers’adresse aussi bien à la rénovation debâtiments anciens qu’à la construction debâtiments neufs.•A l’instar des produits précités, lapréfabrication usine permet de réaliser deconsidérables économies de temps etd’argent puisque les caissons peuvent êtrelivrés sur chantier câblés, lestés et/ou isolésselon la demande. Coupés sur mesure, ilssont également livrés prêts à gruter.Le caisson-plancher creux, unproduit "tout-en-un"
  • 26. Les Éléments Murs-plancher EnLes Éléments Murs-plancher EnBois TourillonnéBois TourillonnéCes éléments développent un procédé semi-industriel particulièrement ingénieux. Ilconsiste en un arrangement de planches sur chant (denviron 60 cm de largeur) danslequel sont percés à intervalles réguliers (15-20 cm) des trous de diamètresextrêmement précis.Dans ces percements sont introduits des tourillons de bois en hêtre. Au contact desdeux bois, des échanges hygrométriques s’opèrent, faisant gonfler les tourillons dehêtre de façon irréversible, et apportant ainsi une très grande stabilité à l’ensemble.Cet assemblage ne nécessite donc pas de colleTrois exemples de planchers en bois tourillonné, stables et légers.
  • 27. Les Matériaux Bois Sont PerformantsLes Matériaux Bois Sont PerformantsTechniquement, Le Sont-ils Au Niveau DeTechniquement, Le Sont-ils Au Niveau DeLa Mise En Œuvre ?La Mise En Œuvre ?"Ils permettent une mise en œuvre beaucoup plus rapide, fiable, et"Ils permettent une mise en œuvre beaucoup plus rapide, fiable, etdonc performante : cest leur raison dêtre ! Actuellement, en Europe,donc performante : cest leur raison dêtre ! Actuellement, en Europe,on considère quune construction bois, une maison par exemple, eston considère quune construction bois, une maison par exemple, estextrêmement performante si elle est livrée clés en main en un mois.extrêmement performante si elle est livrée clés en main en un mois.Mais demain, lobjectif sera de réduire encore ce délai, et daller versMais demain, lobjectif sera de réduire encore ce délai, et daller versune maison livrée et montée en 24 heures ! Déjà les constructeurs deune maison livrée et montée en 24 heures ! Déjà les constructeurs demodules tri-dimensionnels sont capables de livrer, poser et connectermodules tri-dimensionnels sont capables de livrer, poser et connecteren quelques heures un habitat aménagé jusquà 50 m². On est dans sesen quelques heures un habitat aménagé jusquà 50 m². On est dans sesmurs en une journée !murs en une journée !De plus, la majorité des systèmes constructifs sappuyant sur desDe plus, la majorité des systèmes constructifs sappuyant sur desproduits semi-finis bois éliminent une bonne partie des risques derreurproduits semi-finis bois éliminent une bonne partie des risques derreuret de malfaçon : ils privilégient la préfabrication, contre les aléas duet de malfaçon : ils privilégient la préfabrication, contre les aléas duchantier."chantier."Hartmut HeringConseiller Construction BoisARBOCENTRE
  • 28. Quel Matériau Innovant A VotreQuel Matériau Innovant A VotrePréférence ?Préférence ?La construction par éléments en panneaux de bois contrecollé-croisé enLa construction par éléments en panneaux de bois contrecollé-croisé enbois massif. Ce système traduit les plans darchitecte en plans debois massif. Ce système traduit les plans darchitecte en plans dedécoupe à commande numérique (dimensionnement des panneaux,découpe à commande numérique (dimensionnement des panneaux,réalisation des raccords, des réservations pour ouvertures telles queréalisation des raccords, des réservations pour ouvertures telles quefenêtres et portes, ventilations, câblages électriques, trémies...) pourfenêtres et portes, ventilations, câblages électriques, trémies...) pourlivrer sur chantier des éléments mur/plancher/toiture prêts aulivrer sur chantier des éléments mur/plancher/toiture prêts aumontage. Il permet dériger le gros œuvre dune maison en 1 journée, àmontage. Il permet dériger le gros œuvre dune maison en 1 journée, àpartir de fondations prêtes.partir de fondations prêtes.Ce mode de construction correspond bien à notre époque.Ce mode de construction correspond bien à notre époque.Nous sommes aujourdhui capables de planifier et de préparerNous sommes aujourdhui capables de planifier et de préparerindustriellement des solutions individuelles comme s’il sagissait deindustriellement des solutions individuelles comme s’il sagissait deséries, et par conséquent de construire avec une grande rapidité ! Avecséries, et par conséquent de construire avec une grande rapidité ! Avecce procédé, chaque projet est étudié et ensuite réalisé, comme avec unce procédé, chaque projet est étudié et ensuite réalisé, comme avec unpatron de couture, permettant des réalisations individuelles, identiquespatron de couture, permettant des réalisations individuelles, identiquesou déclinées."ou déclinées."Hartmut HeringConseiller Construction BoisARBOCENTRE
  • 29. LE LAMELLE-LE LAMELLE-COLLECOLLE
  • 30. Ce fut au 16ème siècle que Philibert DELORME, architecte, aCe fut au 16ème siècle que Philibert DELORME, architecte, aeu lidée dutiliser des bois assemblés entre eux pour réalisereu lidée dutiliser des bois assemblés entre eux pour réaliserdes fermes en arcs.des fermes en arcs.Trois siècles plus tard, le Colonel EMY imagine le systèmeTrois siècles plus tard, le Colonel EMY imagine le systèmequi porte son nom. Il sagissait de lamelles de boisqui porte son nom. Il sagissait de lamelles de boisassemblées par des boulons et des brides métalliques. Unassemblées par des boulons et des brides métalliques. Unexemple de ce type de fabrication existe encore à la gare deexemple de ce type de fabrication existe encore à la gare deDieppe.Dieppe.En 1890, le Suisse Otto HETZER songea à remplacer lesEn 1890, le Suisse Otto HETZER songea à remplacer lesboulons par de la colle résorcine. La charpente lamellé-colléboulons par de la colle résorcine. La charpente lamellé-colléétait née.était née.Un Aperçu HistoriqueUn Aperçu Historique
  • 31. On appelle lamellé-collé, des pièces massives reconstituées à partir deOn appelle lamellé-collé, des pièces massives reconstituées à partir delamelles de bois de dimensions relativement réduites par rapport à celleslamelles de bois de dimensions relativement réduites par rapport à cellesde la pièce. Assemblées par collage, les lamelles sont disposées de tellede la pièce. Assemblées par collage, les lamelles sont disposées de tellesorte que les fils soient parallèles.sorte que les fils soient parallèles.DéfinitionDéfinition
  • 32. Le Principe de FabricationLe Principe de Fabrication le collage n’est réalisé qu’en bois de lale collage n’est réalisé qu’en bois de lamême essence.même essence. La Fabrication se fait en usine, commeLa Fabrication se fait en usine, commesuit :suit :L EMPILAGE :L EMPILAGE :Les bois du Nord arrivent à lentreprise parLes bois du Nord arrivent à lentreprise parpiles mortes. Or, il est nécessaire davoirpiles mortes. Or, il est nécessaire davoirpour le séchage ainsi que laboutage despour le séchage ainsi que laboutage desplanches empilées sur liteaux. Pour cela,planches empilées sur liteaux. Pour cela,lEntreprise possède une empileuselEntreprise possède une empileuseautomatique. Ce type de machine nécessiteautomatique. Ce type de machine nécessitelemploi dune seule personne et réalise unlemploi dune seule personne et réalise untrès bon rendement (grande rapidité).très bon rendement (grande rapidité). LE SECHAGE DES BOIS :LE SECHAGE DES BOIS :A leur arrivée dans lentreprise, les bois ont uA leur arrivée dans lentreprise, les bois ont utaux dhumidité de 20% (parfois 25%). Or, potaux dhumidité de 20% (parfois 25%). Or, pole collage, il est nécessaire quils soient amenle collage, il est nécessaire quils soient amenà un équilibre hygroscopique de 8 à 14%, doùà un équilibre hygroscopique de 8 à 14%, doùla nécessité davoir un séchoir.la nécessité davoir un séchoir.LEntreprise possède donc à cet effet un ouLEntreprise possède donc à cet effet un oudeux séchoirs dune capacité denviron 30m3deux séchoirs dune capacité denviron 30m3régulation automatique. (Nota: la totalité desrégulation automatique. (Nota: la totalité desbois pour la production de lamellé-collé estbois pour la production de lamellé-collé estsouvent séchée par lentreprise.)souvent séchée par lentreprise.)
  • 33. L ‘Aboutage :L ‘Aboutage :Les structures en lamellé-collé seLes structures en lamellé-collé se caractérisent par descaractérisent par deséléments de grande longueur. Pour obtenir ces pièces, iléléments de grande longueur. Pour obtenir ces pièces, ilest nécessaire dassembler les lamelles entre elles bout àest nécessaire dassembler les lamelles entre elles bout àbout. A cet effet, on utilise un assemblage à entures.bout. A cet effet, on utilise un assemblage à entures.Le rabotage des lamellesAprès aboutage, un rabotage des lamelless’effectue au maximum 24 h avant l’encollage.Encollage des lamellesAutrefois, il était effectué manuellement. Aumoment du collage, les surfaces doivent êtrepropres, et l’adhésif appliqué uniformément.Serrage des lamellesIl a pour but de maintenir les pièces encolléesà la pression voulue dans la forme désiréependant le temps de polymérisation de lacolle.Taillage et FinitionsIl s’agit essentiellement des opérations derabotage, de perçage et taillage et applicationde produits de traitement et/ou finitions.L’AboutageLe RabotageL’Encollage
  • 34. Les Avantages Du Lamellé ColléLes Avantages Du Lamellé Collé1- Le lamellé-collé est beau et résistant. Le fait1- Le lamellé-collé est beau et résistant. Le faitde coller les planches de résineux entre ellesde coller les planches de résineux entre elleset de répartir les nœuds de manière équitableet de répartir les nœuds de manière équitableaugmente sa résistance. La haute résistanceaugmente sa résistance. La haute résistancedu lamellé-collé par rapport à son poidsdu lamellé-collé par rapport à son poidsdémontre quà prix comparable, il est le plusdémontre quà prix comparable, il est le plussolide des matériaux de construction. Il estsolide des matériaux de construction. Il estpossible de fabriquer des éléments courbes oupossible de fabriquer des éléments courbes oudroits, selon la demande.droits, selon la demande.2- Permettre la réalisation de structures de2- Permettre la réalisation de structures degrandes portées (jusqu’à 150 mètres) et à desgrandes portées (jusqu’à 150 mètres) et à desformes architecturales éventuellement trèsformes architecturales éventuellement trèscomplexes.complexes.3- Son coût dentretien est bas grâce à son haut3- Son coût dentretien est bas grâce à son hautdegré dimperméabilité à lhumidité et à ladegré dimperméabilité à lhumidité et à lapollution.pollution.4- Sa bonne stabilité au feu, la combustion4- Sa bonne stabilité au feu, la combustionprogresse lentement de 7 a 10 mm par minute.progresse lentement de 7 a 10 mm par minute.car, à linverse du métal, son mode decar, à linverse du métal, son mode decombustion et lépaisseur des sectionscombustion et lépaisseur des sectionsutilisées lui permettent de conserver sautilisées lui permettent de conserver sarésistance lorsquil est exposé à de fortesrésistance lorsquil est exposé à de fortestempératures.températures.
  • 35. Modèles Statiques :Modèles Statiques :Pour la réalisation de structures dePour la réalisation de structures dehalls industriels, agricoles, sportifshalls industriels, agricoles, sportifsou commerciaux, les charpentesou commerciaux, les charpenteslamellées collées appartiennent àlamellées collées appartiennent àdes modèles statiques divers :des modèles statiques divers : Poutres simples sur 2 appuis,Poutres simples sur 2 appuis, Poutre continues ou cantilever surPoutre continues ou cantilever surappuis multiplesappuis multiples Arcs curvilignes à 2 ou 3Arcs curvilignes à 2 ou 3articulationsarticulations Portiques à arbalétriers et poteauxPortiques à arbalétriers et poteauxrectilignes assemblés parrectilignes assemblés parmoisement,moisement, Fermes trianguléesFermes triangulées Poutres ou arbalétriers sous-tendusPoutres ou arbalétriers sous-tenduspar tirants métalliquespar tirants métalliques Poutres recollées pour utilisationPoutres recollées pour utilisationen bandeaux ou poutres porteusesen bandeaux ou poutres porteusesd’ouvrages d’artsd’ouvrages d’arts
  • 36. TABLEAU IesTABLEAU Ies CONTRAINTES ADMISSIBLES ET PROPRIETESCONTRAINTES ADMISSIBLES ET PROPRIETESASSOCIEES DU BOIS LAMELLE COLLE PANACHE à 12 % en N/mm2ASSOCIEES DU BOIS LAMELLE COLLE PANACHE à 12 % en N/mm2KN/mm2 ou Kg/m3KN/mm2 ou Kg/m33,22,82,62,2___s ‘ tCompressiontransversale13,812,611,410___s ‘Compressionaxiale0,20,20,20,2___s tTractiontransversale10,79,37,96,7___sTractionaxiale17,115,213,311,4___s fRésistance enflexionNOT.CB71GL 36 ccombinéGL 32 ccombinéGL 28 ccombinéGL 24 ccombinéClasse de résistancedu Bois LamelléCollé3,22,82,62,2___s ‘ tCompressiontransversale13,812,611,410___s ‘Compressionaxiale0,20,20,20,2___s tTractiontransversale10,79,37,96,7___sTractionaxiale17,115,213,311,4___s fRésistance enflexionNOT.CB71GL 36 ccombinéGL 32 ccombinéGL 28 ccombinéGL 24 ccombinéClasse de résistancedu Bois LamelléCollé
  • 37. 540500460420Masse volumiquemoyenne***0,850,780,720,59E GModule moyen decisaillement **14,713,712,6011,60E FModule moyend’élasticité axiale**1,81,51,31,0___tCisaillement540500460420Masse volumiquemoyenne***0,850,780,720,59E GModule moyen decisaillement **14,713,712,6011,60E FModule moyend’élasticité axiale**1,81,51,31,0___tCisaillement
  • 38. CONTRAINTES ADMISSIBLES ET PROPRIETES ASSOCIEES DU BOISCONTRAINTES ADMISSIBLES ET PROPRIETES ASSOCIEES DU BOISLAMELLE COLLE HOMOGENE à 12 % en N/mm2 (KN/mm2 ou Kg/m3)LAMELLE COLLE HOMOGENE à 12 % en N/mm2 (KN/mm2 ou Kg/m3)17,115,213,3011,4___s fRésistance enflexionNOT.CB71GL 36 hhomogèneGL 32 hhomogèneGL 28 hhomogèneGL 24 hhomogèneClasse de résistance duBois Lamellé Collé17,115,213,3011,4___s fRésistance enflexionNOT.CB71GL 36 hhomogèneGL 32 hhomogèneGL 28 hhomogèneGL 24 hhomogèneClasse de résistance duBois Lamellé Collé
  • 39. 560520480440Masse volumiquemoyenne ***0,910,850,780,72E GModule moyen decisaillement **14,7013,7012,6011,60E FModule moyend’élasticitéaxiale **2,01,801,501,30___tCisaillement3,43,22,802,6___s ‘ tCompressiontransversale14,8013,812,6011,40___s ‘Compressionaxiale560520480440Masse volumiquemoyenne ***0,910,850,780,72E GModule moyen decisaillement **14,7013,7012,6011,60E FModule moyend’élasticitéaxiale **2,01,801,501,30___tCisaillement3,43,22,802,6___s ‘ tCompressiontransversale14,8013,812,6011,40___s ‘Compressionaxiale
  • 40. Le DimensionnementLe DimensionnementDonc, il est utile de connaître les ordres de grandeurs desdimensions des poutres ou portiques en lamellé collé.La conception et le dimensionnement des structures en lamellées collées sontrégis par les codes de calculs généraux de charpente bois en vigueur ce quiconcerne les pays européens .
  • 41. Portique droit à 3 articulations0,250,300,350,400,450,500,90 .... 1,351,00 .... 1,451,10 .... 1,551,20 .... 1,651,30 .... 1,751,35 .... 1,850,400,450,500,550,600,6514°14°14°14°14°14°5,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,5015,0017,5020,0022,5025,0027,50Portique à troisarticulation en boislamellé collé avecangle assemblé parbrochesh3mh2mh1maem1mDimensionsInclinaison du toitEcartement desportiquesPortéeDénomination dusystème0,250,300,350,400,450,500,90 .... 1,351,00 .... 1,451,10 .... 1,551,20 .... 1,651,30 .... 1,751,35 .... 1,850,400,450,500,550,600,6514°14°14°14°14°14°5,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,5015,0017,5020,0022,5025,0027,50Portique à troisarticulation en boislamellé collé avecangle assemblé parbrochesh3mh2mh1maem1mDimensionsInclinaison du toitEcartement desportiquesPortéeDénomination dusystème
  • 42. Arc à 3 articulations Etredressement3,003,504,004,505,005,506,006,500,250,300,350,400,450,500,550,650,45...0,700,50...0,750,55...0,800,60...0,850,65...0,900,70...0,950,75...1,000,85...1,100,55....0,800,60.... 0,850,65 .... 0,900,70 .... 1,000,75 .... 1,100,80 .... 1,200,85 .... 1,301,00 .... 1,400,300,350,400,450,500,550,600,6514°14°14°14°14°14°14°14°5,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,5015,0017,5020,0022,5025,0027,5030,0035,00Arc à 3articulations enboislamellécolléavecossaturederedressementrmh4mh3mh2mh1maem1 mDimensionsInclinaisondutoitEcartementdesfermesPortéeDénomination dusystème3,003,504,004,505,005,506,006,500,250,300,350,400,450,500,550,650,45...0,700,50...0,750,55...0,800,60...0,850,65...0,900,70...0,950,75...1,000,85...1,100,55....0,800,60.... 0,850,65 .... 0,900,70 .... 1,000,75 .... 1,100,80 .... 1,200,85 .... 1,301,00 .... 1,400,300,350,400,450,500,550,600,6514°14°14°14°14°14°14°14°5,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,505,00....7,5015,0017,5020,0022,5025,0027,5030,0035,00Arc à 3articulations enboislamellécolléavecossaturederedressementrmh4mh3mh2mh1maem1 mDimensionsInclinaisondutoitEcartementdesfermesPortéeDénomination dusystème
  • 43. Arc surbaissé à3 articulations6,257,508,7510,0011,2512,5015,0020,0025,000,500,600,700,800,901,001,201,602,000,250,300,350,800,450,500,601,601,005,00.... 7,505,00.... 7,505,00.... 7,503,50....15,503,50....15,503,50....15,503,50....15,503,50....15,503,50....15,5025,0030,5035,0040,5045,0050,5060,0080,00100,00Arc à 3articulation enbois lamellécolléfmh2mh1me = m1 = mDimensionsEcartementdes fermesPortéeDénominationdu système6,257,508,7510,0011,2512,5015,0020,0025,000,500,600,700,800,901,001,201,602,000,250,300,350,800,450,500,601,601,005,00.... 7,505,00.... 7,505,00.... 7,503,50....15,503,50....15,503,50....15,503,50....15,503,50....15,503,50....15,5025,0030,5035,0040,5045,0050,5060,0080,00100,00Arc à 3articulation enbois lamellécolléfmh2mh1me = m1 = mDimensionsEcartementdes fermesPortéeDénominationdu système
  • 44. Poutre lamellé collé à une seule travéesur poteaux Encastré en Pied49963723,6522,781691631079718,020,025,0025,00CII ouGL2442255722,1221,15158151999216,018,022,5022,50CII ouGL2447763019,5018,61139133878116,018,020,0020,00CII ouGL2440054717,8616,96128121827514,016,017,5017,50CII ouGL2446964215,1614,38108103706414,016,015,0015,00CII ouGL24acmrmhmcmhacmbcmlmEcartement desraidisseursRayon decourbureHauteur despoutresÉpaisseursdes poutresPortéeCatégorie49963723,6522,781691631079718,020,025,0025,00CII ouGL2442255722,1221,15158151999216,018,022,5022,50CII ouGL2447763019,5018,61139133878116,018,020,0020,00CII ouGL2440054717,8616,96128121827514,016,017,5017,50CII ouGL2446964215,1614,38108103706414,016,015,0015,00CII ouGL24acmrmhmcmhacmbcmlmEcartement desraidisseursRayon decourbureHauteur despoutresÉpaisseursdes poutresPortéeCatégorie
  • 45. Poutre Sur 2 appuiset 3 appuis19 x 9119 x 1120,425,0019 x 11019 x1230,6=19 x 12819 x 1410,8L19 x 14419 x 152116 x 8016 x 960,420,0016 x 9716 x 1090,6=16 x 11216 x 1200,8L16 x 12516 x 130114 x 6414 x 740,415,0014 x 7814 x 850,6=14 x 9014 x 940,8L14 x 10014 x 101111 x 4711 x 510,410,0011 x 5811 x 620,6=11 x 6711 x 680,8L11 x 7511 x 751Section3 appuisSection2 appuisP/ml = chargeen tonne par mètre linéaire19 x 9119 x 1120,425,0019 x 11019 x1230,6=19 x 12819 x 1410,8L19 x 14419 x 152116 x 8016 x 960,420,0016 x 9716 x 1090,6=16 x 11216 x 1200,8L16 x 12516 x 130114 x 6414 x 740,415,0014 x 7814 x 850,6=14 x 9014 x 940,8L14 x 10014 x 101111 x 4711 x 510,410,0011 x 5811 x 620,6=11 x 6711 x 680,8L11 x 7511 x 751Section3 appuisSection2 appuisP/ml = chargeen tonne par mètre linéaire
  • 46. L’Assemblage et FixationL’Assemblage et FixationLes assemblages en structures bois lamellé collé sontnombreux, et au cours des dernières années, denouveaux systèmes sont apparus.Les Assemblages et LeLes Assemblages et LeSéismeSéismeAu cours d’un séisme. la réaction d’une structure enbois consiste à transmettre de l’énergie. Lorsque lesondes du séisme atteignent la structure. L’énergiesismique est transmise au bâtiment qui se déplacelatéralement sous l’influence des chargeshorizontales. Dans la mesure où la structure peutrésister aux charges imposées et transmettre l’énergiedu séisme par voie d’amortissement. de friction ou dedéformation des assemblages sans dommageimportant. alors la structure pourra résister au séisme.
  • 47. Les Types D’AssemblagesLes Types D’Assemblages
  • 48. Les Assemblages Bois Sur BoisCe sont tous les assemblages de la charpente traditionnelle, et quipeuvent être réalisés de manière classique avec du bois lamellécollé :- Tenon et mortaise- Embrèvement- Entaille-Assemblage à mi boisBien évidemment, la purge des singularités du bois lors de lafabrication du Lamellé Collé, contribue à fiabiliser ce typed’assemblages.
  • 49. Les Assemblages Par OrganesLes Assemblages Par OrganesMétalliquesMétalliquesIls sont principalement réalisés par les organes suivants :- pointes ou clous- vis ou tire-fonds- boulons ou broches- assembleurs ( crampons, anneaux)- connecteurs métalliques- boîtiers et plats métalliquesTous ces assemblages sont dimensionnés conformément aux différents codes decalculs utilisés qui spécifient également les règles de mise en oeuvre et en particulierles dispositions de distances entre les organes.
  • 50. Lors du séisme, les assemblages a boulonsdépendent des propriétés du bois. Del’effilement du boulon (rapport de largeur del’élément au diamètre du boulon) De ladistance d’extrémité de l’assemblage et del’espacement des attaches parallèlement etperpendiculairement au fil du bois.On obtient le meilleur rendement sismiqueen utilisant un écartement relativementgrand entre des chevilles minces.On devrait éviter les assemblages réalisés àl’aide de chevilles de fort diamètre ou dechevilles rapprochées dans les régionssismiques actives.
  • 51. D’après les recherches faites pour établir lecomportement statique et sismique . Certainsassemblages se sont révélés moins efficaces enraison de la diminution de la résistance aujoint causée par les trous percés dans lespoutres. Pour obtenir un bon résultat avec lesassemblages qui utilisent des supports en acieret des tiges qui sont collés dans le bois.
  • 52. Les Assemblages Collés Et Métallo-collésLes Assemblages Collés Et Métallo-collésLa nécessité de transfert d’effortsLa nécessité de transfert d’effortsparfois très importants a conduitparfois très importants a conduitau développement d’assemblagesau développement d’assemblagesnon traditionnels de typenon traditionnels de typemécanique (procédés BSB à âmesmécanique (procédés BSB à âmesmultiples brochées ou Centor, àmultiples brochées ou Centor, àanneaux sertis) ou de type métallo-anneaux sertis) ou de type métallo-collé (douilles Bertche scellées parcollé (douilles Bertche scellées parbroches et mortier, ou goujonsbroches et mortier, ou goujonscollés, ces derniers faisant l’objetcollés, ces derniers faisant l’objetde recommandationsde recommandationsprofessionnelles).professionnelles).
  • 53. Les Assemblages Entre RaidisseursEtPoutresDans la construction en bois les assemblages sont à la fois lapartie la plus importante et la moins bien comprise.Les assemblages assurent la continuité des éléments ainsi quela résistance et la stabilité du système structurel.
  • 54. Les Assemblages Béton Et Lamellé ColléLes Assemblages Béton Et Lamellé Collé
  • 55. Les Assemblages Béton Armé Et LamelléLes Assemblages Béton Armé Et LamelléColléCollé
  • 56. Les EXEMPLESLes EXEMPLES
  • 57. ATELIER D ’ARCHITECTUREATELIER D ’ARCHITECTUREA MONTBRISONA MONTBRISON FRANCEFRANCE
  • 58. Un Immeuble d’Habitation auxVosgesLe Volume linéaire s’enrichit d’unrelief accentué Un jeu de double bardage associedes clins de pin et des panneauxbakélisés rouge foncésSur l’angle Nord Est du batiment,les balvons loggias circulaires enlamellé collé
  • 59. Parement Et AménagementParement Et AménagementIntérieurIntérieurDétail de fixationDétail de fixation
  • 60. Le système se compose de refends porteurs et de poutres en lamellécollé contreventé par des remplissages en ossature boiset leurs deuxparements ainsi que par le plancher collaborant Bois Béton.
  • 61. La ConclusionLa ConclusionLa noblesse chaleureuse du bois confère une force tutélaire, uneLa noblesse chaleureuse du bois confère une force tutélaire, unedignité protectrice et un profil bienveillant à ces batiments biendignité protectrice et un profil bienveillant à ces batiments biencharpentées qui ont lair de défier léternité. Le bois anime unecharpentées qui ont lair de défier léternité. Le bois anime uneesthétique naturelle qui se conjugue à une créativitéesthétique naturelle qui se conjugue à une créativitéarchitecturale incomparable en sadaptant aux terrains difficiles,architecturale incomparable en sadaptant aux terrains difficiles,en modulant les espaces grâce à des extensions facilementen modulant les espaces grâce à des extensions facilementréalisables pour un moindre coût.réalisables pour un moindre coût.
  • 62. BibliographieBibliographie 1)Charpentes en bois lamellé-collé, guide pratique de conception et de miseen œuvre ; (1976 - Edition eyrolles). 2)- règles de calcules et de conception des charpentes en bois.(documenttechnique unifie 3éme édition juin 80). 3)- La charpente en bois traditionnelle et moderne.(Éditions J-BBAILLIERE). 4)- Pratique de la construction des bâtiment par Mittag. 5)- ENCARTA 20076)- Le Web: Google.com