Your SlideShare is downloading. ×
0
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Const stade
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Const stade

163

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
163
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConstruction duConstruction duStade de FranceStade de France
  • 2. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONPlan de l’exposéPlan de l’exposé La mise en place du projetLa mise en place du projet Formule financière et juridiqueFormule financière et juridique Construction du stade et exploitationConstruction du stade et exploitation L’intégration du stade de France dans la plaineL’intégration du stade de France dans la plaineSaint-DenisSaint-Denis
  • 3. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLa mise en place du projetLa mise en place du projet Les grandes étapes du montage du projet et deLes grandes étapes du montage du projet et dela réalisation.la réalisation. L’avant projet préparé par les services de l’EtatL’avant projet préparé par les services de l’Etat(les travaux du maître d’ouvrage)(les travaux du maître d’ouvrage) La mise en concurrence pour déterminer lesLa mise en concurrence pour déterminer lesmaîtres d’œuvre et les entreprises demaîtres d’œuvre et les entreprises deconstructionconstruction
  • 4. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLes grandes étapesLes grandes étapes•Janvier 1991 : lancement des consultations sur l’implantation du Grand Stade•Juillet 1992 : la FIFA choisit la France pour accueillir la Coupe du Monde•Septembre 1993 : Edouard Balladur, premier ministre, choisit la ville de Saint-Denis•Décembre 1993 : Appel de candidatures pour la conception/construction duGrand Stade•Février 1994 : 18 groupements d’architectes et d’entreprises sont agréés.•Mai 1994 : Première session du jury : sept projets sont distingués.•Octobre 1994 : Le premier ministre retient le projet du Consortium.•Mai 1995 : Ouverture du chantier, début des terrassements.•Novembre 1997 : Achèvement des travaux.•Juillet 1998 : Coup d’envoie de la coupe du monde de Football.
  • 5. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONL’avant projet de l’EtatL’avant projet de l’EtatFin 1993 : Création de la Mission Stade de France grâce aufinancement de la caisse des Dépôts (14M de francs) pour préparer :-La programmation du stade-Un avant projet du stade-Le concours et la formation du juryNovembre 1994 : Création de la SANEM chargée de l’aménagement duquartier et de la DICOM, chargée de piloter le concours, puis d’assurer lesuivi technique du stadeEn décembre 1993, 18 groupements entre entreprises etarchitectes sont agréés pour concourir.
  • 6. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLa mise en concurrence : lesLa mise en concurrence : les2 phases de la consultation2 phases de la consultation-Le premier tour pour juger la qualité architecturale et urbaine. Les critèrespris en compte par le jury sont :•L’insertion du projet dans le site et l’environnement urbain•Le fonctionnement : capacité, fonctions, accès, exploitation, polyvalence•La prise en compte des délais, coûts, surfaces, création d’emploi local et insertion8 projets retenus dont les alliances Sarfati/Eiffage, DragagesTravaux Publics avec les architectes Nouvel et Cattani, leConsortium avec les architectes Regembal, Zublena, Macary etConstantini.
  • 7. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONProjet Nouvel-Cattani(avec Dragages et TravauxPublics)Projet Vasconi-Ibos-Vitart(avec le Consortium)
  • 8. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION- Le second tour• Les candidats sélectionnés sont encouragés à envisager plusieursvariantes (modifications architecturales, discussion du cahier descharges) pour répondre aux contraintes fonctionnelles adressées parle jury;• Prise en compte du montage financier et de l’exploitation par lacommissionDeux candidats retenus à l’issue du second tour :-Dragages Travaux Publics-Le Consortium (Bouygues, Dumez, SGE)Octobre 1994 : Le premier ministre choisit le projet Consortium, plusclassique, moins onéreux et plus sûr financièrement.
  • 9. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConcédant : Etat (SANEM, DICOM)ConcessionnaireConsortiumExécution des travaux :ConsortiumStade Projet :ConsortiumBureau decontrôleCoordonnateursécuritéLien juridiqueLien fonctionnelContrat de concession
  • 10. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONFormule financière et juridiqueFormule financière et juridique Un partenariat public-privé nécessaire.Un partenariat public-privé nécessaire. Régime de la concession :Régime de la concession : partage de l’investissementpartage de l’investissement le concédant (la puissance publique)le concédant (la puissance publique)conserve une maîtrise de l’ouvrageconserve une maîtrise de l’ouvrage les concessionnaires (le Consortium, quiles concessionnaires (le Consortium, quiregroupent les partenaires privés)regroupent les partenaires privés)assurent la construction etassurent la construction etl’exploitationl’exploitation
  • 11. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONFormule financière et juridiqueFormule financière et juridique1. Le Stade de France sous le régimed’une concession « de travaux et deservices publics »2. Les équilibres financiers au cœur desnégociations de contrat
  • 12. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLe Stade de France sous le régimeLe Stade de France sous le régimed’une concessiond’une concession« de travaux et de services publics »« de travaux et de services publics »Trois axes de réflexion préalablesTrois axes de réflexion préalables financement et gestion par les pouvoirsfinancement et gestion par les pouvoirspublics = Tout publicpublics = Tout public concession intégrale au secteur privé =concession intégrale au secteur privé =Tout privéTout privé formule d’économie mixte : société mixteformule d’économie mixte : société mixteou CONCESSIONou CONCESSION
  • 13. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLe Stade de France sous le régimeLe Stade de France sous le régimed’une concessiond’une concession« de travaux et de services publics »« de travaux et de services publics »L’Etat comme concédantL’Etat comme concédant contrôle réel sur l’opérationcontrôle réel sur l’opération justification de la qualificationjustification de la qualificationd’équipement sportif « d’intérêt national »d’équipement sportif « d’intérêt national »d’où dérogation aux documentsd’où dérogation aux documentsd’urbanisme, en particulier le SDAUd’urbanisme, en particulier le SDAU(Schéma Directeur d’Aménagement et(Schéma Directeur d’Aménagement etd’Urbanisme) de la Régiond’Urbanisme) de la Région
  • 14. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLe Stade de France sous le régimeLe Stade de France sous le régimed’une concessiond’une concession« de travaux et de services publics »« de travaux et de services publics »Le « Consortium Stade de France » comme concessionnaireLe « Consortium Stade de France » comme concessionnaire Société anonyme créée le 27 décembre 1994Société anonyme créée le 27 décembre 1994 Président : Pierre ParisotPrésident : Pierre Parisot Capital : 22.5 millions d’euros apportés à égalité par troisCapital : 22.5 millions d’euros apportés à égalité par troisactionnaires :actionnaires : BouyguesBouygues GTM-Entrepose (Groupe Lyonnaise des Eaux)GTM-Entrepose (Groupe Lyonnaise des Eaux) SGE (groupe Générale des EauxSGE (groupe Générale des Eaux Objectif : « concevoir, construire, financer et exploiter le Stade deObjectif : « concevoir, construire, financer et exploiter le Stade deFrance pendant trente ans » à partir de la signature du contrat deFrance pendant trente ans » à partir de la signature du contrat deconcession , le 29 avril 1995, donc jusqu’en 2025concession , le 29 avril 1995, donc jusqu’en 2025
  • 15. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLes équilibres financiers aucœur des négociations decontratGaranties exigées par le ConsortiumGaranties exigées par le Consortium clause dite de paysageclause dite de paysage clause dite du club résidentclause dite du club résidentPosition de l’Etat délicatePosition de l’Etat délicate augmenter la subvention : un écueil budgétaireaugmenter la subvention : un écueil budgétaire accorder davantage de garanties auaccorder davantage de garanties auConsortium : écueil juridiqueConsortium : écueil juridique
  • 16. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLes équilibres financiers aucœur des négociations decontratPéripéties juridiquesPéripéties juridiquesLes clauses contractées engendrent deuxLes clauses contractées engendrent deuxrisques :risques : un financement public trop important met enun financement public trop important met encause la notion même de concessioncause la notion même de concession un cahier des charges bouleversé par rapportun cahier des charges bouleversé par rapportau dossier de consultation jette une suspicionau dossier de consultation jette une suspicionde concurrence faussée.de concurrence faussée.
  • 17. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLes équilibres financiers aucœur des négociations decontratRésultat de l’opérationRésultat de l’opération Allégement des charges pesant sur leAllégement des charges pesant sur lecontribuablecontribuable Respecter de délais serrésRespecter de délais serrés Paiement par les contribuables : 1240 millionsPaiement par les contribuables : 1240 millionsde franc versés sur trois ans (pour unde franc versés sur trois ans (pour uninvestissement global de 2640 millions deinvestissement global de 2640 millions defrancs)francs)
  • 18. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConstruction du StadeConstruction du Stade Importance de l’organisation:Importance de l’organisation: Consortium constitué de 3 groupes de culturesConsortium constitué de 3 groupes de culturesdifférentes (bouygues, GTM-Entreprise, SGE)différentes (bouygues, GTM-Entreprise, SGE) Recours à la sous-traitance locale qui a atteintRecours à la sous-traitance locale qui a atteintparfois près de 75% des travaux effectués.parfois près de 75% des travaux effectués. Delais très courts: début du chantier en Mai 1995Delais très courts: début du chantier en Mai 1995et livraison de l’ouvrage prévu fin novembre 1997et livraison de l’ouvrage prévu fin novembre 1997
  • 19. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConstruction du stadeConstruction du stade Organisation mise en place:Organisation mise en place:Constitution de 2 Groupes d’intérêtConstitution de 2 Groupes d’intérêtéconomiqueséconomiques GIE Stade Consortium: mainmise sur le chantierGIE Stade Consortium: mainmise sur le chantier GIE Stade Projet:GIE Stade Projet:- Maîtrise de l’ouvrage déléguée et maîtrise d’ouvreMaîtrise de l’ouvrage déléguée et maîtrise d’ouvre- Réception de l’ouvrage pour le concessionnaire etRéception de l’ouvrage pour le concessionnaire etpréparer l’acceptation auprès du concédantpréparer l’acceptation auprès du concédant(l’Etat).(l’Etat).
  • 20. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConstruction du StadeConstruction du Stade Découpage du chantierDécoupage du chantierStade de FranceSecteur nord- Ouest Secteur Sud- EstZone Nord Zone Ouest Zone Sud Zone EstChaque secteur se compose de 2 équipes de deuxconducteurs de travaux: les pilotes de zone
  • 21. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConstruction du stadeConstruction du stade Quelques remarques sur ce type d’organisationQuelques remarques sur ce type d’organisation Avantages:Avantages:- Traiter localement des problèmes d’interface survenant entreTraiter localement des problèmes d’interface survenant entreles différents corps d’état.les différents corps d’état.- Une économie physique et un gain de temps appréciable.Une économie physique et un gain de temps appréciable.- Ouverture plus importante sur la particularité de chaqueOuverture plus importante sur la particularité de chaquecorps d’état.corps d’état. Inconvénient: la multiplication des interlocuteurs pourInconvénient: la multiplication des interlocuteurs pourentreprises, les sous traitants et les gestionnaires deentreprises, les sous traitants et les gestionnaires decontrat.contrat.
  • 22. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConstruction du stadeConstruction du stade Principales dates:Principales dates: 2 mai 1995: début des terrassements2 mai 1995: début des terrassements Septembre 1995: réalisation des fondationsSeptembre 1995: réalisation des fondations Octobre 1995: réalisation du bétonnageOctobre 1995: réalisation du bétonnage Août 1996: début de la réalisation de la toitureAoût 1996: début de la réalisation de la toiture Février 1997: fabrication des tribunesFévrier 1997: fabrication des tribunesinférieuresinférieures Juin 1997: réalisation de la pelouseJuin 1997: réalisation de la pelouse
  • 23. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConstruction du stadeConstruction du stade Caractéristiques du stade de France:Caractéristiques du stade de France: Tribune modulable selon la nature deTribune modulable selon la nature del’événementl’événement
  • 24. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConstruction du stadeConstruction du stade Caractéristique du stadeCaractéristique du stade Toit flottant à 43m de la pelouse améliorantToit flottant à 43m de la pelouse améliorantle confort des spectateurs.le confort des spectateurs.
  • 25. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONConstruction du stadeConstruction du stade Caractéristique du stadeCaractéristique du stade La construction prend en compte plusieursLa construction prend en compte plusieurscontraintes:contraintes:- Le point le plus éloigné est à 193m du poteau deLe point le plus éloigné est à 193m du poteau decorner.corner.- La pente maximale est de 35°.La pente maximale est de 35°.- Absence de poteaux au sein des tribunes.Absence de poteaux au sein des tribunes.- ……
  • 26. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONExploitation du site:Exploitation du site: Le consortium: concession jusqu’en 2025.Le consortium: concession jusqu’en 2025. Le contrat de la concession comprendLe contrat de la concession comprendplusieurs clauses:plusieurs clauses:- Versement d’une indemnité au consortiumVersement d’une indemnité au consortiumlors de la présence de circonstanceslors de la présence de circonstancesimprévisibles.imprévisibles.- Versement d’une indemnité annuelle (70MF)Versement d’une indemnité annuelle (70MF)si aucun club ne réside dans le Stade desi aucun club ne réside dans le Stade deFrance.France.
  • 27. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONExploitation du siteExploitation du site Le stade accueille plusieurs événementsLe stade accueille plusieurs événementssportifs (équipe de France de football etsportifs (équipe de France de football etde rugby, coupe de France,…)de rugby, coupe de France,…) Grandes autres manifestations s’y sontGrandes autres manifestations s’y sontdéroulés ( concerts, manifestionsdéroulés ( concerts, manifestionssportives diverses,…)sportives diverses,…)Exploitation des gradins
  • 28. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONExploitation du siteExploitation du site L’organisation de séminaires/conférencesL’organisation de séminaires/conférences Une salle de conférence de 250 places.Une salle de conférence de 250 places. Une salle polyvalente de 2000m².Une salle polyvalente de 2000m². Deux restaurants.Deux restaurants. Deux salons de réception.Deux salons de réception. L’organisation de visites.L’organisation de visites.Exploitation des autres installations
  • 29. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONIV L’intégration du stade deIV L’intégration du stade deFrance dans la plaine Saint-DenisFrance dans la plaine Saint-Denis4 milliards de francs investis en infrastructures publiquesdont 2 milliards liés au StadeRéflexions portées sur :- les infrastructuresd’accompagnement du stade.- la création d’un quartier autour du stadepour éviter toute coupure entre le stade et lesautres parties de Saint-DenisVéritable opération d’aménagement urbain au-delà de la construction duStade souhaitée par l’Etat et les collectivités locales.
  • 30. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLes infrastructuresLes infrastructuresd’accompagnement du stade.d’accompagnement du stade.• Les transports en commun : construction de 2 gares deRER sur les lignes B et D• Couverture de l’autoroute A1 dans la Plaine Saint Denis• Prolongement de la ligne 13 jusqu’à l’université de Saint-Denis.
  • 31. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONLa création d’un quartierLa création d’un quartier• Une politique de plantation très affirmée (choix d’ arbres de hautes tigespour les voiries, les parkings et les berges, aménagées en promenade).• Nouveau quartier est avant tout dévolu au sport, à la culture et aux loisirs(84 000 m2) avec :• Logements en location ou en accession à la propriété (36 000 m2).- un magasin Décathlon- un complexe de cinémas Gaumont- un espace de restauration rapide.
  • 32. ECONOMIE DE LA CONSTRUCTIONUn espace attractifUn espace attractifNombreuses créations d’emplois pour les populations alentours.- un coût foncier très raisonnable malgré la proximité de Paris- une desserte exceptionnelle- une adresse de notoriété mondiale.Des promoteurs réputés très vite intéressés au site grâce à :

×