• Save
Approche architecturale
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Approche architecturale

on

  • 597 views

 

Statistics

Views

Total Views
597
Views on SlideShare
597
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft Word

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Approche architecturale Approche architecturale Document Transcript

  • STADE OLYMPIQUE MOHAMMADIA34Stade de MaracañaStade des jeux asiatiquesStade de MeknèsIntroduction :L’approche architecturale constitue la phase importante où le projet passe d’une somme d’images,de discours et d’intentions à une réalité spatiale, volumétrique et planimétrique.1) Système des concepts :« Les concepts sont des éléments existants ou symboliques qui répondent au niveaude la conception afin d’arriver à un sujet cohérent. »1La centralité :Le centre est le point sur lequel se focalise lattention.La simplicité :La simplicité c’est la rapidité de la perception et la facilité de la description.L’image mentale d’une forme simple est constituéed’une manière rapide et efficace: elle est saisie d’un seul coup d’œil.La fragmentation :L’idée est qu’au lieu de faire un objet compact et unique ; on le divise en pièces, pourcréer des failles, qui vont permettre de faire respirer les lieux.2L’articulation :L’articulation entre les éléments accentue l’autonomie des parties. Elle met en valeurl’existence et le rôle particulier des différents constitutifs du bâtiment. ²La monumentalité :De part son positionnement et son importance notre projet doit être monumental et identifiable etconstituer un élément d’appel et d’attraction.1Oswald Mathias UNGERS2Christian de PortzamparcStade de France
  • STADE OLYMPIQUE MOHAMMADIA35Le mouvement :Ce concept se traduira dans notre projet à travers la forme courbé et dynamique.2) Genèse du projet :*Choix de la figure géométrique de base:*Première hypothèse : Stade rectangulaireLa forme suit les lignes du terrain au plus près.Exemple dun stade rectangulaire3:Stade Lassessare, Espagne. Eduardo Arroyo et agence No. MAD ArchitectosPremière proposition : très sobre- le toit est un simple carrée.3Les équipements sportifs, Catherine Sabbah et François Vignole, édition LE MONITEUR.Lintérieur du stadePlan de 1erniveauCroquis Maquette de 1èrepropositionPlan masse
  • STADE OLYMPIQUE MOHAMMADIA36Maquette de la 1èrepropositionDeuxième proposition: très géométrisée- le toit est constitué principalement dun triangle et dunélément rappelant la piste dathlétisme.Critiques apportées aux propositions ayant la formerectangulaire:- Mauvaise visibilité aux coins.- beaucoup d’espaces perdus.*Deuxième hypothèse : stade circulaireLe centre de la pelouse définit le centre du cercle.Exemple dun stade circulaire :Stade de Miyagi, JaponPremière propositions: très diversifiée- les tribunes sont couvertes par unecoque.- les espaces annexes et le parvis sontcouverts par un toit fragmenté ensous objets dégradéset différenciés.Deuxième proposition: très dynamique- la couverture est fragmentée en donnant un aspect dynamique: elle se prolonge pour couvrir leparcours principal.Critiques apportées aux propositions ayant la forme circulaire:- Incompatibilité formelle avec le rectangle de la pelouse.Croquis Maquette de la 2èmepropositionCroquis de la 2èmepropositionStade de Miyagi, Japon
  • STADE OLYMPIQUE MOHAMMADIA37Synthèse:Lélément géométrique de base choisi cest lellipse- inégalité de la qualité de visibilité.- Difficulté d’organisation des principales fonctions.*Troisième hypothèse: stade elliptique :La forme elliptique caractérise la plupart des stades vu:- la compatibilité formelle avec le rectangle de la pelouse.- la bonne visibilité partout.- la courbe améliore la vision des spectateurs et favorisel’évolution des athlètes.Exemple dun stade elliptique : Stade Chaban Delmas, Bordeaux. 4Première proposition:- création dun élément dappel verticalsupportant un disque et couronné par unballon, symbolisant ainsi le football etla flamme olympique(la métaphore).4www.google.comMaquette de la 1ére propositionCroquis
  • STADE OLYMPIQUE MOHAMMADIA38Croquis de la 2èmeproposition- prolongement de la couverture du stade pour rejoindre lélément vertical (articulation).Critiques apportées à la 1èreproposition:- inutilité de création dun autre élément de repère (le stade déjà en lui-même remplie cette mission).- lélément vertical crée un obstacle vis-à-vis la fluidité de circulation au niveau du parvis.- problème de proportions entre le volume du stade et celui de lélément vertical.Deuxième Proposition :La forme du projet est une simple ellipse dont la couverture estfragmentée en sous objets complémentaires et dégradés.Introduire un aspect dynamique pour la couverture.Critiques apportées à la 2èmeproposition:-Problèmes techniques au niveau du chevauchement de deuxfragments du toit.-difficulté de réalisation.4- Proposition finale :*Première étape:Le centre géométrique de la parcelleDonne naissance au centre de lellipse.*Deuxième étape:CentralitéLe stade est le point de convergence du public.La pelouse est le point focal des spectateurs.
  • STADE OLYMPIQUE MOHAMMADIA39Rotation par 17° par rapport à laxe Nord/Sud, pour limiter léblouissement du soleil lorsdes compétitions.*Troisième étape:Reprendre la forme elliptique pour jalonner lasilhouette de la couverture.*Quatrième étape:Fragmentation de la couverture en deux sous objets pour :- éviter l’unicité du projet qui caractérise la plus part stades.- mettre en valeur les deux entrées principales(publique et privée) qui se positionnent au centrede chaque fragment.- faire aérer et éclairer le projet.-réduire l’aspect de massivité et de compacité duprojet.Fragmentation du volume en deux parties(définissant la tribune basse et haute) avec unezone intermédiaire.* Cinquième étape:Articulation entre les deux fragments de lacouverture par un volume au nord et par deséléments de structure légers au sud.Articulation entre la partie basse et la partie hautepar des éléments verticaux ; tout en mettant l’accent sur la zone intermédiaire.* Sixième étape :Introduire les éléments de circulation verticauxet horizontaux qui permettent de dynamiser leprojet à tous les niveaux. Ces éléments se
  • STADE OLYMPIQUE MOHAMMADIA40prolongent pour enraciner le projet dans le parvis et de l’articuler aux parcours.2) Description du projet :Le stade est organisé horizontalement suivant trois entités principales :-La première série de gradins-La deuxième série de gradins-Le niveau intermédiaire3) Les espaces extérieurs :Ils représentent l’environnement immédiat etles espaces d’accompagnement et de dessertdu stade. Ces espaces sont divisés en deuxparties séparées et desservies par deux accèsdistincts :-partie réservée au grand public (en liaison avec les parkings et le transport en commun)-partie réservée aux joueurs, VIP et journalistes.a- l’accès :Durant les jours de compétitions :L`accès vers les gradins se fait par desescaliers extérieurs et les rampes menant lepublic directement vers les gradins. L`accèsdes joueurs, VIP et journalistes se fait pardes entrées séparées les une par rapport auxautres et strictement distincts de celles dugrand public, par souci de sécurité.L`équipement comprend quartes accèsmécaniques pour les ambulances, les véhicules des pompiers et police, les engins,…etc.En dehors des jours de compétitions :Le stade est largement ouvert au public. Cet équipement est véritablement accessible par les gens àmobilité réduite (grâce aux ascenseurs et aux rampes), durant et en dehors des jours decompétitions.
  • STADE OLYMPIQUE MOHAMMADIA41b- Le parvis 5:Il représente un espace de regroupement et deréception du public. Le parvis permet d’installer lespoint de contrôle. Il peut aussi constituer un pointde vue sur l’équipement qui invite à la découvertedes espaces du stade.4)- les façades6:Les façades sont traitées d’une manière que les relations entre ses éléments soient facilementidentifiables à savoir : la symétrie, le rythme, la hiérarchie de traitement, la juxtaposition, …, ce quiconfère à la façade une unité d’ensemble et une image signifiante.Pour éviter la massivité et l’horizontalité du stade, on a opté pour la transparence et la légèreté aumoyen des éléments fins et élancés.Les parcours et les escaliers constituent des lignes de fuites qui accentuent la focalisation et lasingularité du projet.5Les équipements sportifs, Catherine Sabbah et François Vignole, édition LE MONITEUR.6De la forme au lieu, Pierre Van Miess.