Your SlideShare is downloading. ×
0
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Transmedia storytelling vu par rouge
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Transmedia storytelling vu par rouge

978

Published on

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
978
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
47
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Le succès pour une websérie c’est la reprise à la tv mais on observe surtout l’inverse. Des chroniques talentueuses de shows agrégateurs de chroniques comme Le Grand Journal voient leurs chroniques répandues sur le web après diffusion. Canalplus.fr a cessé d’exiger une inscription pour visionner ses programmes (Action Discrète, Kaïra shopping, Zapping, Petit Journal Actu) Dans ce cas la frontière entre TV à la demande et Websérie s’atténue, les internautes prennent le meilleur de la TV, à petites doses, quand ils le décident. L’audience après diffusion dépasse désormais régulièrement l’audience traditionnelle. Au départ, un concept imaginé par Franck Gastambide. Il le propose à MTV en 2006, ils n’en feront rien. En 2008 les scripts du téléshopping-racaille arrivent dans les mains de l’équipe Groland, séduits ils achètent et diffusent les pilotes dans Bienvenue en Groland. Carton immédiat, les enregistrements se retrouvent sur Dailymotion, les profils Facebook link les vidéos. Plus de 20 000 vues par jour. Au final c’est 40 épisodes que Canalplus aura commandé pour son site web. Tous en exclu avant d’atterrir sur Kaïrashopping.tv habillé par la marque Pepsi
  • Webseries : pour peu qu’elles soient poussées par un portail de grande audience, d’autant plus qu’elles restent souvent longtemps on-line, Notoriété : hormis quelques exemples très calibrés (Têtes à Claque)
  • Internet, un support privilégié pour regarder les séries ? Heroes serie phare de nbc
  • Charbon Vallée Changhxi, narration interactive, le lecteur s’informe lui-même, il devient journaliste BREVES DE MARSEILLE Seynettes comiques dans une librairie marseillaise. Produit par La Provence, La Chaîne Marseille et Orange (problématique locale intéressante – participation des lecteurs du quotidien au script). Valemont Intervention de marque : sponsor Verizon (chaque épisode commence avec un sms ou une vidéo reçus sur le téléphone Verizon d’un des personnages) Intervention des internautes :jeu ARG sur deux sites créant une communauté de fans actifs (ValemontU et Valemont Commons). Ils peuvent s’inscrire à cette université virtuelle, participer à sa Rush Week et à d’autres événements. La plupart des personnages de la série ont leur compte Twitter, voire un blog, que les internautes peuvent suivre et où ils peuvent échanger.
  • le site web a lancé un ARG, en relatant une banale histoire de disparition d’un étudiant nommé Eric. S’en sont suivi des discussions entre personnages via Twitter, une pseudo-enquête policière, des comptes-rendus d’interrogatoires cachant des indices, que les internautes pouvaient débusquer et dont ils pouvaient faire part à l‘inspecteur chargé de l’affaire. Les nouveaux « fans » ont ensuite été incités à s’inscrire à l’université de Valemont via le site dédié, formant ainsi une communauté, puis à participer à des événements sur le campus virtuel (Rush Week, inscription aux confréries…). Un véritable univers a donc été crée autour de cette intrigue. La série, forte de cette base de fans, a été lancée sur le site (12 épisodes) avec l’arrivée d’un nouveau personnage, la sœur d’Eric, étudiante de 1ère année, bien décidée à trouver qui a tué son frère. Enfin, les 23 autres épisodes de la série ont été diffusés sur la chaîne MTV, les internautes étant invités à suivre les personnages sur Twitter, Facebook, et blogs…
  • Les media digitaux augmentent considérablement la possibilité de créer des backstories et de les orchestrer en amont
  • Le web est aujourd’hui un média de masse, le mobile bientôt (nombre d’applis) 5,4 milliards de vidéos visionnées en sept. 2009 (+141% 2008) 34,6 millions de français ont regardé une vidéo en ligne en sept. * Au premier trimestre 2009, les dépenses publicitaires Web en Angleterre ont dépassé pour la première fois les dépenses TV (23,5% vs. 21,9%)** Les web séries diffusées on –line peuvent rencontrer un public important (entre 100 000 et 2M de vues) pour peu qu’elles soient poussées par un portail de grande audience, d’autant plus qu’elles restent souvent longtemps on-line Mais leur notoriété ne peut pas être comparée à celles de séries tv, hormis quelques exemples très calibrés (Têtes à Claque) La faute au support? Sans doute pas puisque ce support diffuse par ailleurs de plus en plus de séries TV en streaming ou téléchargées. Peut-être plutôt du fait d’un manque d’orchestration ?
  • Le web est aujourd’hui un média de masse, le mobile bientôt (nombre d’applis) 5,4 milliards de vidéos visionnées en sept. 2009 (+141% 2008) 34,6 millions de français ont regardé une vidéo en ligne en sept. * Au premier trimestre 2009, les dépenses publicitaires Web en Angleterre ont dépassé pour la première fois les dépenses TV (23,5% vs. 21,9%)** Les web séries diffusées on –line peuvent rencontrer un public important (entre 100 000 et 2M de vues) pour peu qu’elles soient poussées par un portail de grande audience, d’autant plus qu’elles restent souvent longtemps on-line Mais leur notoriété ne peut pas être comparée à celles de séries tv, hormis quelques exemples très calibrés (Têtes à Claque) La faute au support? Sans doute pas puisque ce support diffuse par ailleurs de plus en plus de séries TV en streaming ou téléchargées. Peut-être plutôt du fait d’un manque d’orchestration ?
  • Transcript

    • 1. Transmédia Storytelling “ A transmedia story unfolds across multiple media platforms with each new text making a distinctive and valuable contribution to the whole” - Henry jenkins [ rouge , l’agence des solutions révolutionnaires]
    • 2. Une nouvelle ère s’ouvre pour la production!
    • 3. Le web et le mobile Eldorado ou far-west ? 1
    • 4. <ul><li>+ en + </li></ul>FACILE de produire films et séries
    • 5. Toucher à peu de frais un public jeune international $ l’histoire réceptif DANS Prêt à intervenir
    • 6. AR G < // Les marques produisent des -séries web et mobiles mini aux internautes S01E07 imaginer des épisodes jouer sont intégrés progressivement Le transmedia et le participatif Choisir des fins alternatives
    • 7. commencent à co produire leurs propres séries Les media numériques initient leurs propres festivals de films web ou mobile Les grands portails web CBS Interactive Orange myspace
    • 8. Laboratoire d’expériences Web nouveau média de masse ? ou Consommation web M obile <ul><ul><li>TV </li></ul></ul>= ? <ul><ul><li>Business modèle viable </li></ul></ul><ul><ul><li>pour la </li></ul></ul>p roduction numérique ? L es marques productrices de séries ? Synergies entre Interêt $ marques producteurs diffuseurs ?
    • 9.  
    • 10.  
    • 11. Diffusion web only narration classique Diffusion Diffusion transmedia innovation narrative (transmedia storytelling) narration Web, TV mobile Web, tv web, tv, le Parisien web, canal + CBS show MySpace, Filles TV Karaoke, chansons en vente sur i store Spin-offs: web, mobile et TV Web, mobile, renvoi produits Le web comme promotion Brand content Fox, mobizode Sponsor : Clarins Téléch. musique Interactivité/participation Co-création, open source Narration subjective Reality fake Plurifocus ARG
    • 12. a – Dans la série Les facteurs clés de succès <ul><li>Pour les séries à gros budgets : </li></ul><ul><ul><li>Effets spéciaux : The Cell ► </li></ul></ul><ul><ul><li>Casting : Clark&Michael ► (avec l’acteur de Juno et Arrested Devt) </li></ul></ul><ul><li>Pour les séries à petit budget : </li></ul><ul><ul><li>Pitchs mystérieux : The Coat ► </li></ul></ul><ul><ul><li>Humour : Squeegees ► </li></ul></ul><ul><ul><li>Faible hermétisme des épisodes : Kaïra Shopping ► </li></ul></ul><ul><li>Indépendamment du budget : </li></ul><ul><ul><li>Un montage de plans courts : SAV des émissions ► </li></ul></ul><ul><ul><li>Un format adapté à chacun des 3 écrans </li></ul></ul>
    • 13. BOX OFFICE 11/  Temps mort  : 189 887 12/  Captain Brackmard  : 172 012 13/  Les voisins du dessus  : 164 553 14/  Les aventuriers de 8h22  : 143 196 15/  Decide -toi Clément  : 105 023 16/  Retrosexuel  : 84 293 17/  Paris d’amis  : 81 791 18/  Howard  : 59 853 19/  Antoine, bibi et casimir  : 59 296 20/  Wipitta  : 58 219 21/  Zoo City  : 57 541 22/  Les fantaisies de Monsieur Paul  : 41 568 23/  Gnome syndrome  : 40415 24/  Valentine et moi  :  39 502 25/  Frigollectif  : 30 962 26/  The marvelling flying box  : 30 962 27/  Kali  : 5573 Box-Office Dailymotion des Web-séries françaises janvier 2010 Source : les-webseries.com 1/  Hello Geekette   : 1 085 024 2/  Le visiteur du futur  : 1 029 664 3/   DRH  : 714 633 4/  Nous ne sommes pas des saints  : 583 778 5/  La cuisine de Nicolas  : 555 044 6/ Chat minou  :  541 949 7/  Dark Elevator   : 308 095 8/   Putain de série  : 221 374 9/  Superproducer  : 204 586 10/  Temps mort  : 189 887
    • 14. b – Le plan de communication Les facteurs clés de succès <ul><li>5 critères déterminants : </li></ul><ul><li>Le SOUTIEN d’une plateforme d’hébergement </li></ul><ul><li>L’humour avec un ratio de virilité inégalable </li></ul><ul><li>Une alimentation fréquente pour garder son audience captive </li></ul><ul><li>La créativité (l’originalité du programme) </li></ul><ul><li>L’innovation (utilisation du Transmédia) </li></ul>
    • 15. Les blogs les plus influents sur les séries eirian Les blogs les plus influents « wow j'attends ça avec impatience!!!! j'avais déjà bien kiffé le coup de la BD &quot;the dark defender&quot; même si on avait eu que quelques images dans l'épisode..en plus en prequel j'adore!!!!! vivement!!!!! :-) » « alors j'avais peur n'ayant jamais vu de websérie, mais il faut avouer qu'on s'y prend vite à celle-ci! Hâte que le deuxième DVD sorte!! » « le comédien François Müller remporte son pari : on finit par s’y attacher, à cet enfoi... à ce DRH. Pas étonnant que cette petite websérie revendique un million de vues dont la moitié sur Dailymotion », « LA WEBSERIE QUI DEBOITE » La durée des épisodes offre un rythme haletant au début et l’on suit les aventures de Kali (Alexia Barlier) sans peine. » « Pour ceux qui estiment, à juste titre, qu’il n’y a pas que la télé dans la vie, [HBO Imagine] a lancé une expérience aussi spectaculaire que prometteuse. »,
    • 16. Success case study : Kaïra Shopping Franck Gastambide 2006 2008 Plus de 20 000 vues / jour 40 épisodes en exclu Kaïrashopping.tv pour CANALPLUS .fr
    • 17. *source Comscore **source IAB Constat <ul><li>Le WEB est aujourd’hui un média de masse </li></ul><ul><li>Le MOBILE le devient : 3 Milliards de téléchargements AppStore </li></ul><ul><li>5,4 milliards de vidéos visionnées en sept. 2009 +141% / 2008) 34,6 MILLIONS DE FRANÇAIS ont regardé une vidéo en ligne en sept.* </li></ul><ul><li>Premier trimestre 2009, les dépenses publicitaires Web en Angleterre ont dépassé pour la première fois les dépenses TV 23,5% vs. 21,9%** </li></ul><ul><li>Les webséries peuvent atteindre entre 100 000 et 2M vues </li></ul><ul><li>Mais une notoriété faible comparée aux séries tv </li></ul><ul><li>La faute au support ? Sans doute pas puisque ce support diffuse par ailleurs de plus en plus de séries TV en streaming ou téléchargées. </li></ul><ul><li>Peut-être plutôt du fait d’un MANQUE D’ORCHESTRATION ? </li></ul>
    • 18. BOX OFFICE 1- Heroes 6,58 millions de téléchargements. 5,9 millions de téléspectateurs en moyenne. 2- Lost 6,31 millions de téléchargements. 11,05 millions de téléspectateurs en moyenne. 3- Prison Break 3,45 millions de téléchargements. 5,3 millions de téléspectateurs en moyenne. 4- Dexter 2,78 millions de téléchargements. 2,3 millions de téléspectateurs en moyenne. 5- Dr House 2,59 millions de téléchargements. 15,6 millions de téléspectateurs en moyenne. 6- 24 heures chrono 2,44 millions de téléchargements. 12,62 millions de téléspectateurs en moyenne. 7- Desperate Housewives 2,18 millions de téléchargements. 15,5 millions de téléspectateurs en moyenne. 8- Terminator : Les Chroniques de Sarah Connor 1,96 millions de téléchargements. 6,34 millions de téléspectateurs en moyenne. 9- Grey's Anatomy 1,74 millions de téléchargements. 15,64 millions de téléspectateurs en moyenne. 10- True Blood 1,6 millions de téléchargements. 12,4 millions de téléspectateurs. 12,4 millions de téléspectateurs. 
    • 19. <ul><li>Le manque de notoriété des web séries ? </li></ul><ul><li>La faute au système de buzz et à la façon dont cette notoriété se construit </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Manque de référencement </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Manque d’ orchestration </li></ul></ul></ul></ul></ul>Un déficit de promotion ?
    • 20. Le manque de référencement ? Un déficit de promotion ?
    • 21. Le manque d’ orchestration ? Un contenu c’est aussi un support de communication horizontal entre les gens, un vecteur d’échanges « Est-ce que c’est bien ? », « ou pas », … Aujourd’hui la consommation est trop individualiste, on ne partage pas, donc le PLAISIR N’EST PAS MAXIMISÉ Et donc même avec un super contenu, trop souvent les webséries ne rassemblent pas les publics. Il faut des plans de communication orchestrés . Un déficit de promotion ?
    • 22. Storytelling et Transmédia Laboratoire du futur ? 2
    • 23. <ul><li>Les coûts de production en numérique ont véritablement baissé (entre 200 000€ et 1M€) </li></ul><ul><li>Le web et le mobile permettent une véritable interactivité </li></ul><ul><li>Le web permet d’ expliquer véritablement un projet et de rentrer dans les détails de celui-ci. </li></ul><ul><li>Le web est sur-fréquenté par les innovateurs , les prescripteurs , il y a à la fois ceux qui tentent et ceux qui en parlent </li></ul>Pourquoi le Transmédia est-il le terrain d’expérimentation idéal ?
    • 24. <ul><ul><li>Dans le mode de production (Fausta, Elephant Dream en co-réalisation) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dans le mode de narration (Voyage au bout du Charbon) </li></ul></ul><ul><ul><li>Dans les interactions qu’elles proposent à leurs spectateurs (Brèves de Marseille, Valemont, the Cell) </li></ul></ul><ul><ul><li>Voire être commencée par des internautes </li></ul></ul>De nombreuses réalisations intègrent déjà des innovations Transmédia
    • 25. Les nouveaux acteurs de la production les internautes
    • 26. Que peut-on attendre des internautes ? 3
    • 27. <ul><li>Ce que les media digitaux permettent : une interaction étroite entre les séries et leurs publics. </li></ul><ul><li>Ceux-ci peuvent: </li></ul><ul><ul><li>Buzzer sur leurs séries préférées (Facebook, Twitter, Myspace, Flick’r) être mis au courant en temps réel des évolutions et des suites de leurs séries </li></ul></ul><ul><ul><li>Voter pour telle ou telle fin, tel ou tel personnage </li></ul></ul><ul><ul><li>Participer à la production </li></ul></ul><ul><ul><li>Créer leurs propres contenus </li></ul></ul>Des média participatifs par définition
    • 28. <ul><li>Des internautes à catégoriser en fonction de : </li></ul><ul><li>De la nature de leur participation </li></ul><ul><li>De leur type de participation </li></ul>Mais une participation limitée
    • 29. Les initiateurs 1% Les pratiquants 10% Les informés 50% Les spectateurs 39% Le type de participation des internautes
    • 30. <ul><li>Les informés (50%) </li></ul><ul><ul><li>Ils entretiennent une relation passive avec la série et sa communauté. La plupart du temps même, ils se contentent d’en entendre parler au travers de caisses de résonnances comme les grands média. </li></ul></ul><ul><li>Les curieux (39%) </li></ul><ul><ul><li>Ils sautent le pas et viennent voir régulièrement ce dont ils entendent parler. Ainsi , ils regarderont un ou plusieurs épisodes d’une série mais ne participent ni au buzz, ni à agir sur le cours de la série. Tout juste peut-on leur demander de voter si c’est immédiat. </li></ul></ul>Les cercles concentriques de participation
    • 31. <ul><li>Les pratiquants (10%) </li></ul><ul><ul><li>Ils ont adopté les nouveaux media et sont particulièrement sensibles à l’aspect social . Quelque soit l’événement, ils veulent en être et dire «  j’y étais ». Médiaphiles mais pas geek, ils postent volontiers des commentaires, votent et customisent légèrement </li></ul></ul><ul><li>Les initiateurs (1%) </li></ul><ul><ul><li>Comme leur nom l’indique, ils sont très actifs sur les media digitaux, soit d’une manière générale (bloggeurs et prescripteurs d’influence) soit par rapport à un domaine précis où s’exerce leur expertise </li></ul></ul>Les cercles concentriques de participation
    • 32. Critiques 19% Consommateurs 33% Spectateurs 50% Collecteurs 15% Créateurs 13% publient un blog, postent des vidéos sur Youtube compilent, utilisent RSS-taguent les pages web commentent les blogs, notent surfent, écoutent les podcasts, téléchargent, achètent lisent et ne font rien d’autre Créateur Collecteur Critiques Source: Forrester NACTAS Q4 2006 Devices &Access Online Survey Parmi les internautes actifs, plusieurs comportements
    • 33. <ul><li>Créateurs </li></ul><ul><ul><li>Fins à écrire, devenir réalisateur, expériences de co-création </li></ul></ul><ul><li>Collecteurs </li></ul><ul><ul><li>News en avant premières, exclusivités </li></ul></ul><ul><li>Critiques </li></ul><ul><ul><li>Invitations aux avant premières, journalisme amateur , panel en ligne </li></ul></ul><ul><li>Consommateurs </li></ul><ul><ul><li>Immersion dans l’univers de la marque, achats, vente aux enchères, visite sur les lieux de la série </li></ul></ul><ul><li>Spectateurs </li></ul><ul><ul><li>Indices dans la vie réelle pour buzz et rp </li></ul></ul>Des propositions adaptées aux différents comportements sur le net?
    • 34. Indices à trouver Plusieurs fins possibles Versions différentes selon le support Éléments accessibles sur un autre media Spin off sur un autre media Film mis à disposition partiellement ou totalement sur plusieurs supports Vêtements, mobilier.. des héros mis à disposition Renvoi sur DVD, musique en ligne ou sur support, posters, affiches Écriture d’un épisode par les internautes Création libre Indices ou traces présentes dans le monde réel Ex Dharma Project/ Lost Déclinaisons sur lieux: bars, appartements, parc d’attraction… Communication reprenant des perso ou des éléments de la série Figuration, participation au tournage Diffusion Jeu Créativité Immersion Tests Forums Diggs Panels sur un contenu - impliquant + impliquant Des propositions adaptées aux différents publics sur le web
    • 35. Le Transmédia 4
    • 36. <ul><li>“ Transmedia Storytelling is storytelling across multiple forms of media with each element making distinctive contributions to a viewer/user/player's understanding of the story world. By using different media formats, it attempts to create &quot;entrypoints&quot; through which consumers can become immersed in a story world.” Henry Jenkins </li></ul>Transmédia Storytelling
    • 37. Les influenceurs du Transmédia
    • 38.  
    • 39. Le Transmédia de Valemont U
    • 40. <ul><ul><li>Interférences entre l’histoire racontée et la réalité </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>L’affaire du dharma Project dans Lost/Conseillère technique en intelligence artificielle dans IA </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>L’authenticité suposée de l’histoire </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>le projet Blairwitch </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Lonely girl 15 </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Événements, opérations, comportements de fan </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Ecole Elfique (Le seigneur des anneaux/Episodes Harry Potter écrits par des fans) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Histoire parallèle du film (the Misfits, apocalypse Now, Lost in La Mancha) </li></ul></ul><ul><ul><li>Entrées ou sorties de personnages stars (Glenn Close-Damages; courtney Cox /Dirt) </li></ul></ul><ul><ul><li>Les fans influent sur le cours de l’histoire (Sherlock Holmes) </li></ul></ul><ul><ul><li>Des événements parallèles à la série (Jackass Festival…) </li></ul></ul>Exemples de Backstories
    • 41. Le Transmedia construit un univers à décliner Le Plinking
    • 42. <ul><li>Actuellement, encore aucune série réellement Transmédia n’a vu le jour </li></ul><ul><li>Un modèle de websérie IDÉAL (hors contraintes budgétaires) serait décliné sur chaque média (TV, web et mobile) en un format différent, avec une intrigue complémentaire </li></ul>Où en est-on sur le transmedia? Episodes 1 min Intrigue centrale Add-on 1 min Scènes coupées Making of Episodes 3 min Intrigue * 3 Site web Participatif
    • 43. L’intégration des marques dans le Transmédia et le Storytelling 5
    • 44. <ul><ul><li>Espace de liberté pour développer leurs propos </li></ul></ul><ul><ul><li>Créer du relationnel </li></ul></ul><ul><ul><li>La profondeur : la déclinaison des dispositifs 360 que ces contenus permettent sur tous les points de contact </li></ul></ul><ul><ul><li>Obtenir un fil rouge pérenne à l’inverse d’une opération one-shot </li></ul></ul><ul><ul><li>Devenir une love brand (raccourcis avec les communautés de fans) </li></ul></ul>Pourquoi les marques sont au premier rang ?
    • 45. <ul><li>1 – Lorsque la marque est créatrice de contenu </li></ul><ul><li>Mise en scène du produit, ou scénarisation de valeurs attribuées au produit </li></ul><ul><li>Ex : Hammer&Coop, Sunsilk </li></ul><ul><li>2 – Lorsque le contenu existe </li></ul><ul><li>Utilisation de la renommée des acteurs pour profiter de leur nouvelle notoriété </li></ul><ul><li>Placement de produits et licensing </li></ul><ul><li>Ex : Têtes à claques SFR, collection Gossip Girl, Kaïra shopping avec Pepsi </li></ul>Intervention de la marque
    • 46. <ul><li>Pour : Lexus Webtherapy, Subway </li></ul><ul><li>Contre la discrétion : Ikéa Easy to Assemble, Jeanlain, H&C </li></ul><ul><li>► Tout dépend de la façon dont on intègre les marques </li></ul>Faut-il qu’une marque soit discrète ?
    • 47. <ul><li>Loi n°86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication (Loi Léotard) </li></ul><ul><li>TITRE Ier : DU CONSEIL SUPERIEUR DE L'AUDIOVISUEL. </li></ul><ul><li>Article 14-1 </li></ul><ul><li>Créé par LOI n°2009-258 du 5 mars 2009 - art. 40 </li></ul><ul><li>Le Conseil supérieur de l'audiovisuel fixe les conditions dans lesquelles les programmes des services de communication audiovisuelle, et notamment les vidéomusiques, peuvent comporter du placement de produit. </li></ul><ul><li>Le Conseil supérieur de l'audiovisuel veille à ce que les programmes comportant du placement de produit respectent les exigences suivantes : </li></ul><ul><li>1° Leur contenu et, dans le cas de la radiodiffusion télévisuelle, leur programmation ne doivent en aucun cas être influencés de manière à porter atteinte à la responsabilité et à l'indépendance éditoriale de l'éditeur de services de médias ; </li></ul><ul><li>2° Ils n'incitent pas directement à l'achat ou à la location des produits ou services d'un tiers et ne peuvent en particulier comporter des références promotionnelles spécifiques à ces produits ou services ; </li></ul><ul><li>3° Ils ne mettent pas en avant de manière injustifiée le produit en question ; </li></ul><ul><li>4° Les téléspectateurs sont clairement informés de l'existence d'un placement de produit. Les programmes comportant du placement de produit sont identifiés de manière appropriée au début et à la fin de leur diffusion, ainsi que lorsqu'un programme reprend après une interruption publicitaire, afin d'éviter toute confusion de la part du téléspectateur. </li></ul>Intervention de la marque
    • 48. <ul><ul><li>Faire attention aux cloisons entre les métiers </li></ul></ul><ul><ul><li>Trouver le bon interlocuteur chez l’annonceur (l’objectif pour lui étant de déboucher sur un acte d’achat ) et surtout chez le prestataire pour mettre en place une opération réelle de Transmédia </li></ul></ul>Conclusion
    • 49. *source Comscore **source IAB Conclusions : Agatha Christie et le Transmedia storytelling Agatha Christie parvint d’un seul coup à une notoriété internationale, grâce au Meurtre de Roger Acroyd. Le meutrier, le docteur Sheppard, était également le narrateur. Le succès fut égal au scandale qui voulait que jamais les deux rôles ne fussent confondus! Le Storytelling fait converger l’intérêt des marques, des media, des producteurs et – peut-être- celui des audiences, qui doivent abandonner le confort d’un point de vue unique sur l’histoire. Vont-elles adhérer à de nouvelles conventions narratives, qui leur demandent plus d’implication?
    • 50. *source Comscore **source IAB Les grands media internet se rendent compte de la nécessité d’orchestrer une grille de contenus avec des temps et un rythme commun à tous: les internautes sont-ils prêts à explorer des dizaines de vies, de personnages, de possibilité et de s’impliquer autant? Le livre numérique va favoriser l’expansion du transmedia storytelling: est-on en train d’accoucher d’un nouveau type de lecteurs et de spectateurs, ouverts en permanence sur d’infinies possibilités d’histoires? Conclusion
    • 51. Vos contacts <ul><li>Laurence Malençon, Directrice de la stratégie </li></ul><ul><li>Mehdi Mejri, Planeur stratégique </li></ul><ul><li>Benjamin Huteau, Responsable du développement </li></ul><ul><li>Rouge – 01 42 26 99 00 – benjamin@rouge.fr </li></ul>
    • 52.  
    • 53. Annexes
    • 54. HBO Imagine Behind the scenes <ul><ul><ul><li>Format : aléatoire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création et réalisation : Noam Murro </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Biscuit Filmworks </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 41 séquences </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : web-série interactive </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : USA </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site web > le Cube </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : Enquête </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : L’internaute se retrouve face à un cube, les 4 faces diffusent la même scène mais filmée depuis 4 angles différents. On peut passer instantanément d’une face à l’autre pour découvrir se qui se trame en arrière plan. L’odre de visionnage des 41 parties importe peu, ce sont des pièces à conviction que l’internaute passe et repasse pour découvrir les secrets sous-jacents d’un kidnapping. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : pas dans l’immédiat, ce projet web est encore au stade expérimental pour HBO. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : montage </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : 10/10. Très novateur. Total visites : NC </li></ul></ul></ul>
    • 55. <ul><ul><ul><li>Format : 10’54 mm </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion : 2005/2006 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Ton Roosendaal </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Ton Roosendaal </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Ton Roosendaal </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet/ DVD/Cinéma </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : c’est un court métrage. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : Science-fiction / cinéma libre </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : Hollandais </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : Elephants Dream est une petite histoire mettant en scène deux personnages, Emo et Proog, dans un monde étrange. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : Il a été réalisé quasi exclusivement avec des logiciels libres, dans le but d'évaluer leurs capacités dans le milieu du cinéma professionnel. Le film ainsi que l'ensemble des fichiers source et matériaux ayant servi à sa réalisation sont disponibles sous licence Creative Commons. La Blender Foundation a sorti un nouveau film d'animation libre nommé Big Buck Bunny le 10 avril 2008, à Amsterdam. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : comme ce sont des logiciels libres qui on été utilisé, les utilisateurs peuvent modifier, de dupliquer, et de diffuser </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : 6/10. </li></ul></ul></ul>La co-réalisation: l’expérience Elephant Dream
    • 56. Lonelygirl15 <ul><ul><ul><li>Format : 3 mm </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2006 /2007 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création et réalisation : Miles Beckett, Mesh Flinders, Amanda Goodfried, Greg Goodfried </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Miles Beckett, Greg Goodfried </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 547. 3 saisons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : video-blog-fictionnel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : USA </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site web, site de partage. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : La vie quotidienne d’une ado de 16 ans. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : En juin 2006, les internautes tombent ainsi sous le charme d'une jeune femme qui poste son journal vidéo sur YouTube sous le pseudonyme de « lonelygirl15 ». D'abord vendues comme réelles, les aventures de lonelygirl sont dévoilées comme fictionnelles en septembre de la même année. Les fans appellent à la trahison mais continuent de regarder. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : pas au début. Avec le succès : La Century Fox comme sponsor de la 3e. Intégration des éléments du film « Jumper » produit par le studio. Un nouveau personnage sera ainsi présent dans les nouveaux épisodes de la série. Des vidéos de ce nouveau personnage sont diffusées. La série avait déjà fait la promotion de Neutrogena. Les producteurs ont également indiqué que la série est produite à l’économie puisque chaque minute coûte entre 2 500 et 3 000 $. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : commentaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : 10/10. La pionnière. Total vidéos vues : 110millions </li></ul></ul></ul>
    • 57. Télé leur vie <ul><ul><ul><li>Format : 3 mm </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion : 2007/2008 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Benjamin Ferel et Anthony Lancret </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Mathieu Ferel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : amateur puis Park Avenue Films </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet puis TV </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 1 saison 25 épisodes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : Comédie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : Français </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site web + site de partage vidéos+TV Plug (chaîne de TV Belge) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : Ben et Thonio deux colocataires reproduisent dans leur quotidien les moments phares de tous les programmes cultes dont ils ont été abreuvés. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : prix de la meilleure web fiction du festival international du film télé de Luchon 2008 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes --: </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : 8/10. 50 000 visonnages les deux premières semaines sur Dailymotion. Contacté par la télé. </li></ul></ul></ul>
    • 58. Green eyed world <ul><ul><ul><li>Format : 6 mn </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Sprite </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisodes : 5 avec 4 saisons prévues </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : Web Show. Entre réal Tv et Nouvelle Star </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : USA </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : Uniquement Youtube et le site support </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : les aventures de Katie Vogel, une jeune fille talentueuse, ambitieuse, toujours accompagnée de sa guitare verte et de chansons qui vont faire un tube. Chaque semaine, un nouvel épisode vous plonge dans le milieu de la musique dans différentes villes et pays à la recherche d'amusement, de liberté, de fans et d'amis. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : Exploitant les principes de la télé réalité tout en y intégrant la dimension communautaire propre au web, cette série a pour objectif de mobiliser les internautes autour du destin de cette wanabee chanteuse. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : sponsorisé par Sprite. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : Présenté comme un jeu interactif, le public peut dire ce qu’il pense sur la vie de Katie en votant et en publiant des commentaires. C’est la première série qui intègre Youtube avec Facebook. Le public peut partager ses opinions et ses votes à partir d’un profil Facebook, exporter le contenu sur leur propre blog, MySpace, iPhone/iPod Touch ainsi que télécharger la musique de Katie directement depuis Itunes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : 9/10. 193 069 vues au total, 13 707 votes, 1 665 commentaires. </li></ul></ul></ul>
    • 59. Putain de série <ul><ul><ul><li>Format : 5 mn quotidien, 26 mn en fin de semaine. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion : 2008 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Daive Cohen </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Julius Berg </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Stéphane Drouet de Making Prod </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet, cherche à se diffusé à la TV </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 10 soit deux semaines. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : Comédie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : Français </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site web, sites de partage. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : Chaque épisode correspond à une journée de travail de l’écriture d’une série intitulée Des robes et des hommes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : communauté facebook. En attendant les futurs épisodes, la prod a mit en ligne un bonus. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La série a fait découvrir les comédiens qui jouent dans d’autres séries. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Financement/Intervention de marque : Makingprod a financé 2x26’ pour un montant de 55 000 euros. Partenariat avec les magasins Texto. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : commentaire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : 7/10. Ils sont en contact avec des chaînes TV </li></ul></ul></ul>
    • 60. PromQueen <ul><ul><ul><li>Format : 2 mm </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2007/2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Douglas Cheney </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Douglas Cheney </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Laura Boersma, Danielle Turchiano, Vuguru France </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet et TV </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 95 épisodes, 2 saisons en cours </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : comédie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : américaine </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site web, site de partage et Filles TV (myspace ayant eu l’exclusivité au début) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : cinq filles vont être nominées pour l'élection de la Reine de la Promo. Une seule d'entre elles gagnera, et cette nuit-là... quelque chose de terrible va avoir lieu ! </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : DVD </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : Sponsor : Hairspray </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : Potentiel : 9/10-200 000 fois/jr en moyenne. </li></ul></ul></ul>
    • 61. Hometown Bagdad <ul><ul><ul><li>Format : web épisode transformé en film </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion : 2007 et 2009 pour le film </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : les personnages du documentaire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Chat the Planet ( société de production américaine) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : Internet et TV </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 38 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : documentaire. « video-blog » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : Américano-Irakien </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site internet, site de partage, Sundance Channel, National Geographic (international) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : 3 jeunes étudiants irakiens veulent montrer au monde entier que baddad est aujourd'hui une zone de guerre où plus personne n'ose y mettre les pieds. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : Commentaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : déjà au top. </li></ul></ul></ul>
    • 62. Ahmed&Salim <ul><ul><ul><li>Format : 3mm </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Tom Trager et Or Paz </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Tom Trager et Or Paz </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production :Sugar Zaza ( site internet Israélien) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support :Internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 6, le 7 e est en production </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : comédie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : Israélienne </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site web, site de partage </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : Inspiré de la célèbre série américaine “South Park”, le sitcom Ahmed et Salim raconte sous un mode caricatural les aventures de deux petits garçons musulmans, plutôt naïfs, dont le père désespère d’en faire des martyrs de Dieu. Teinté d’humour noir, le sitcom est censé tourner en ridicule les terroristes sans pour autant se moquer des musulmans. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : Produits dérivés : émoticône, fond d’écran, avatars, T-shirt. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : commentaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : 6/10 </li></ul></ul></ul>
    • 63. Twenty show <ul><ul><ul><li>Format : 3mm et un film de 90 mn </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion : 2008/2009 (le film : 19 juin 2009) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Tristan Séguela, Ariel Kenig, Ladj Ly, Audrey Diwan, Agathe Riedinger. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Tristan Séguela, Ariel Kenig, Ladj Ly, Audrey Diwan </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : ARTE et Zadig Productions </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : Internet et TV </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 10 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : web-documentaire-fiction + vidéo-blog </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : française </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site internet arte, myspace </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : Des journaux intimes filmés où des jeunes réalisateurs ont mis en scène des personnages d’horizons différents : Mia, la petite blonde qui rêve d’être chanteuse, Martin, alias Goldfish, étudiant en Maths-Sup en pleine rébellion, Victor, employé dans une grande chaîne de vêtements qui philosophe sur la société de consommation, Yasmine, apprentie comédienne d’origine maghrébine et Oumi, jeune ouvrière marseillaise </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : ils réagissent sur internet en postant leur propre vidéo-blog. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel </li></ul></ul></ul>
    • 64. Fixion <ul><ul><ul><li>Format : entre 3’30 et 5’00 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion : 2006-2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Fouad benhamou </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Fouad Benhammou </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Fouad Benammou </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : Internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 2 saisons de 15 épisodes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : Fiction </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : français </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site web, exclusivité MySpace </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : Une jeune femme découvre qu'elle est un pseronnage de FIXION et se rebelle contre son Créateur.. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : des acteurs connus jouent dans la série : Sergi Lopez, Mélanie Laurent, Daniel Mesguich, Bruno Salomone. Fouad Benhamou a tourné la deuxième saison et cherche un partenaire financier qui lui permettrait d'accéder à une diffusion plus large sur une chaîne hertzienne, de la TNT ou du satellite </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : 7/10. </li></ul></ul></ul>
    • 65. The Cell <ul><ul><ul><li>Format : 2 mm </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion : 2008/2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Endemol UK </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 20 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : thriller </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : Européen </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site de partage </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : Quelque part… dans une sordide prison, le jeune Spence se réveille, pris au piège. Il n’a aucune idée de l’endroit où il se trouve, ni de quelle manière il est arrivé là… Un teléphone portable sera son seul moyen de communication avec l'extérieur </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : l’école d’informatique Epitech est partenaire ainsi que la plate-forme publicitaire blogbang.com </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : commentaire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Potentiel : 8/10. </li></ul></ul></ul>
    • 66. Voyage au bout du charbon <ul><ul><ul><li>Création : Grégoire Basdevant, Abel Ségrétin, Arnaud Dressen </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Samuel Bolendorff </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production :Honky Tonk </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : web-documentaire, grand-reportage </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : française </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site du Monde.fr </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : sur les traces de deux reporters français, découverte des mines de la vallée du Shanxi, en Chine, et des conditions de travail de ceux qui participent au « miracle » économique chinois </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : le format est original, sur le modèle du « livre dont vous êtes le héros ». et fait appel à la curiosité du visiteur. Celui-ci n’est donc pas assuré d’avoir pu embrasser l’ensemble des données, photos et entretiens qui constituent le reportage d’origine. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Format : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2008 </li></ul></ul></ul>
    • 67. Kali <ul><ul><ul><li>Format : 6’00 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Richard Johnson, Romain Protat </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Richard Johnson </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : La Parisienne d’images, La Fabrique </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet puis TV </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 12 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : science-fiction </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : française </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site dédié, puis TV (Canal+) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : Kali se réveille dans l’Eurostar, amnésique, mais s’aperçoit rapidement que ses facultés dépassent la norme. Kali est en fait une sorte de « soldat du futur » et sert de cobaye à une expérience « live ». </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : série avec 100.000€ de budget, assez inhabituel pour le web. Avant d’être diffusée en télé, Kali est diffusée en 12 webisodes sur le site de la chaîne . La diffusion on-line est accompagnée de la mise en ligne d’un site autour de KALI, des nanotechnologies et du transhumanisme. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : </li></ul></ul></ul>
    • 68. Valemont University <ul><ul><ul><li>Format : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Brent Friedman, Christian Taylor </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Brent Friedman </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Electric Farm Entertainment </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet et TV </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 12 webisodes, puis 23 épisodes TV </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : fiction, thriller </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : américaine </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site dédié, en exclusivité, puis sur MTV en exclusivité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème :une histoire de meurtre sur le campus d’une prestigieuse université de la côte est, Valemont. Sophie, sous couvert d’une fausse identité, va essayer de découvrir qui a tué son frère Eric. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques :-- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : sponsor Verizon (chaque épisode commence avec un sms ou une vidéo reçus sur le téléphone Verizon d’un des personnages) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes :jeu ARG sur deux sites créant une communauté de fans actifs (ValemontU et Valemont Commons). Ils peuvent s’inscrire à cette université virtuelle, participer à sa Rush Week et à d’autres événements. La plupart des personnages de la série ont leur compte Twitter, voire un blog, que les internautes peuvent suivre et où ils peuvent échanger. </li></ul></ul></ul>
    • 69. L.A. Project <ul><ul><ul><li>Format : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009/2010 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Adrien Moisson </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Clément Beauvais, François Descraques, Etienne Pons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Elegangz </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 11, en cours </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : docu-fiction </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : française </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site dédié, Dailymotion, Blog Bang </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : Obsédé par Los Angeles, Nicolas Ullmann veut se lancer à la conquête de la Cité des Anges et en décrypte pour nous les codes et les tendances… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : un épisode par semaine, avec un time-to-market quasi similaire, forte réactivité et possibilité de happenings.. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : LG </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes :-- </li></ul></ul></ul>
    • 70. Jenlaincroyablevillage <ul><ul><ul><li>Format : 2’20 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Pierre-François Bertrand </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : PodcastTV </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Agence KRBO </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode :12 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : fiction, comédie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : française </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site dédié </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : retrace des scènes de vie, souvent ubuesques, d’un village du Nord, Jenlaincroyalevillage, dont les habitants s’appellent tous Jenlain-qqch </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : : le brasseur met en scène ses propres salariés, prenant les rôles d’habitants du village. Il s’agit d’une campagne de buzz viral pour faire connaître la bière Jenlain. Une façon, pour une entreprise moyenne, une des dernières brasseries indépendantes du marché français, de faire connaître ses produits sans passer par une campagne de publicité classique, nettement plus onéreuse. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : bière Jenlain, brasserie Duyck </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes :-- </li></ul></ul></ul>
    • 71. Fit to boom <ul><ul><ul><li>Format : 3’00-4’30 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009/2010 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Mark Koops </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Reveille </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 19 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : documentaire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : américaine </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : MSNBC, portail d’information </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : chaque épisode relate le changement de vie radical qu’a eu le courage d’entreprendre un baby-boomer </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : chaque épisode est inséré dans une plate-fome de divertissement et d’éducation censée donner des idées et inspirer les gens prendre des mesures dans leur propre vie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : le programme est fait pour Subway (« branded entertainment » de A à Z) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : un forum thématique lié à chaque type de changement de vie, un jeu-concours récompensant le changement de vie le plus drastique </li></ul></ul></ul>
    • 72. Dexter: Early Cuts <ul><ul><ul><li>Format : 2’00 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009/2010 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Lauren Gussis </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : un dessinateur différent pour chaque épisode </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Showtime </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 48 en quatre chapitres </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : policier </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : américaine </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site de Showtime </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème : revient sur le passé du héros de la série TV, Dexter, et permet de mieux comprendre certains aspects de sa personnalité… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : web série « dessinée » , doublée avec la voix de Michael C Hall, qui joue le personnage principal de la série télé. Exemple de série dérivée permettant d’élargir l’univers et l’histoire de la série TV, tout en permettant de conserver l’attention des fans entre deux saisons. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes :-- </li></ul></ul></ul>
    • 73. The Web Therapy <ul><ul><ul><li>Format : 5’00 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2008 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Lisa Kudrow, Dan Bucatinsky </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Dan Roos </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Is or isn’t Productions </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 15 épisodes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : fiction, comédie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : américaine </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : plateforme vidéo de la marque Lexus </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème :Lisa Kudrow (Friends), dans le rôle de Fiona Wallice, une psychothérapeute, mène des sessions ridicules de 3 minutes via Internet pour aider ses patients </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : Lexus </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes :-- </li></ul></ul></ul>
    • 74. Paris d’amis <ul><ul><ul><li>Format : 1’40-2’00 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009/2010 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Emeric Berco </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Romain Eisemberg </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Emeric Berco </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 13 épisodes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : fiction, soap-opéra </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : française </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site dédié, Dailymotion, Youtube </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème :La série aborde le thème du début de l’âge adulte à travers les histoires sentimentales d’une bande d’amis, avec en toile de fond la ville de Paris. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : Intervention de marque : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes :-- </li></ul></ul></ul>
    • 75. Easy to assemble <ul><ul><ul><li>Format : 2’00 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009/2010 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : Illeana Douglas </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation :Chris Bradley, Kyle LaBrache, Greg Pritikin </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : SXM </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 25 épisodes (2 saisons) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : comédie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : américaine </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site dédié </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème :Ileana Douglas quitte sa carrière de star à Hollywood et part travailler dans un magasin Ikea pour renouer avec une vie « normale » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : toute la série est imprégnée de la « culture » Ikea et tourne en dérision les grandes réalisations de la marque </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes :-- </li></ul></ul></ul>
    • 76. Model.live <ul><ul><ul><li>Format : 8’00 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Année de création/diffusion: 2009 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Création : -- </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réalisation : Daniel Schwachter </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Production : Vogue </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Support : internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nombre d’épisode : 16 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Genre : reality-show </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nationalité : américaine </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Canaux de diffusion : site Vogue.tv, Express.com, Hulu, Veoh </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thème :: le magazine Vogue suit le parcours de trois jeunes tops-models et dévoile les coulisses du monde de la mode </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Remarques :gros budget pour cette websérie (3 millions de dollars) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention de marque : la marque de prêt-à-porter Express </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Intervention des internautes : les internautes ont pu suivre les 3 modèles en temps réel sur la plate-forme BeBo, et peuvent également cliquer sur des liens pour acheter les vêtements que les modèles portent (ceux de la marque Express) </li></ul></ul></ul>

    ×