• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Programme congres i expo 2012
 

Programme congres i expo 2012

on

  • 773 views

programme du congres i-expo juin 2012 Paris

programme du congres i-expo juin 2012 Paris

Statistics

Views

Total Views
773
Views on SlideShare
773
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Programme congres i expo 2012 Programme congres i expo 2012 Document Transcript

    • PROGRAMME DES ATELIERS Les formations du GFII www.gfii.fr CONGRÈS 13 & 14 juin 2012 SALON Paris - Porte de Versailles - Hall 5.1Les acteurs du marché de l’information et de la connaissance www.i-expo.net
    • BIENVENUEIntroduction par la Présidente du comité scientifique 2012 Ghislaine CHARTRON Professeur titulaire de la chaire ingénierie documentaire, INTD Conservatoire national des arts et métiers, Paris. Les transformations à l’œuvre depuis plusieurs années au sein de l’économie de l’information ont continué de s’affirmer en 2011: servicialisation des offres, reconfiguration des modèles économiques, croissance des pratiques « amateurs », positionnement des géants du web sur les contenus, poids des nouveaux entrants technologiques et transformation des pratiques des usagers. L’accélération est continue, les technologies et les modes de management ne cessent de reconfigurer la production, la distribution, les pratiques des « prosumers » (producteur et consommateur à la fois). La décomposition et la recomposition constante des chaînes de valeur installent de toute évidence un contexte très concurrentiel pour les agents économiques, instable pour les usagers, mais aussi particulièrement innovant et créatif pour l’ensemble des acteurs. L’année 2011 et ce début 2012 confirment le développement des réseaux sociaux, l’intégration croissante du web sémantique dans les plateformes de contenus, le décollage du marché des tablettes, l’offensive des géants du web sur tous les maillons de la chaîne de valeur et en particulier sur la distribution numérique. Les tensions sur la captation de la valeur ont suscité une actualité réglementaire inédite nationale, européenne et internationale : la loi sur le prix unique du livre numérique, la loi sur les œuvres orphelines et indisponibles, ACTA... La régulation du marché de l’information et de ses services reste une question vive, dans une tension permanente entre innovation, créativité, protection de la diversité, modèles économiques pérennes. Le comité scientifique de i-expo 2012 s’est montré particulièrement sensible à trois orientations cette année, tout d’abord l’ouverture à divers secteurs du marché de l’information. Une place particulière est donnée à l’actualité de la presse et à ses mutations, aux contenus audiovisuels des entreprises porteurs d’un intérêt croissant mais aussi, bien entendu, à l’information professionnelle et scientifique. Ce regard transversal conduit à privilégier l’analyse comparative et à tenter quelques bilans intermédiaires des reconfigurations sur les modèles économiques, les pratiques des usagers, la production des connaissances à l’heure des réseaux sociaux et de l’open data, sur l’évolution des cadres juridiques dans un contexte de formes de production plus collaboratives et enfin sur les compétences renouvelées des gestionnaires de l’information. Nous avons également accordé une grande attention aux services innovants qui traverseront l’ensemble des ateliers et des conférences avec en particulier des focus sur le Cloud computing, le Web 3.0 et la cartographie des contenus. Que i-expo 2012 puisse continuer à éclairer, stimuler et associer les différents professionnels de l’information réunis sur ce salon, au cœur des économies contemporaines ! Souhaitons également que les nombreux étudiants et adultes en formation puissent y parfaire leurs connaissances et leurs compétences. Au fondement même de sa mission pour la formation professionnelle supérieure tout au long de la vie et pour la recherche technologique et l’innovation, le Conservatoire National des Arts et Métiers où j’enseigne est particulièrement attaché à ces rencontres que rend possible, et nous la remercions, une association aussi dynamique et ouverte que le Groupement Français de l’Industrie de l’Information. Ghislaine CHARTRON2 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • COMITÉ SCIENTIFIQUELes conférences sont organisées par un comité scientifique Présidente : Ghislaine Chartron, Professeur, Directrice du département « Culture, Information, technique et Société » de l’Ecole Management et Société du CNAM et de l’INTD. u  rançoise Benhamou, Professeur de sciences économiques, CEPN, Université Paris 13 and CRG Ecole F Polytechnique. u Christine Berdon-Mouhoud, Direction Information Documentation, Total. u Denis Berthault, Directeur du développement des contenus, LexisNexis. u Rémi Bilbault, Président du GFII, Directeur Général du Pôle Santé de Wolters Kluwer France. u François Bourdoncle, co-fondateur et président de la société Exalead. u Grégory Colcanap, Coordonnateur du consortium, Couperin. u Sylvie Dalbin, Consultante en organisation, Assistance & Techniques Documentaires. u Olivier Delteil, Responsable du développement Nouveaux Médias, Groupe Les Echos. u Elisabeth Gayon, Consultante, Cabinet Ourouk, Présidente de l’ADBS. u Louise Guerre, PDG Serda-Archimag, Vice-Présidente du GFII. u Christian Harbulot, Directeur de l’Ecole de guerre économique et directeur associé du cabinet Spin Partners.  u François Laurent, Consumer Insight, Coprésident de l’ADETEM. u Lionel Maurel, Conservateur, Auteur du blog S.I.Lex. u Ruth Martinez, Déléguée Générale du GFII. u Jenny Rigaud, Responsable pôle Culture - Bibliothèques et Patrimoines, Centre national de la fonction  publique territoriale, Institut National Spécialisé d’Etudes Territoriales. u Guido Zosimo-Landolfo, Directeur Général, Springer-Verlag France.3 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • ATELIERS i-expo & kmforumPrésentation du GFII Le Groupement Français de l’Industrie de l’Information (GFII) regroupe les acteurs du marché de l’information et de la connaissance : producteurs d’information, éditeurs, serveurs, intermédiaires, diffuseurs d’information, prestataires, éditeurs de logiciels, bibliothèques et organismes acheteurs d’information. Le GFII anime des groupes de travail, qui permettent aux acteurs de l’industrie de l’information de se rencontrer, de confronter et d’échanger leurs points de vue sur les aspects juridiques, techniques et économiques du secteur. Du fait de sa composition, rassemblant des membres des secteurs privé et public, le GFII est un lieu privilégié pour faire progresser la connaissance mutuelle des différents acteurs de l’information, leurs métiers, objectifs et contraintes. Le GFII met au service de ses adhérents un réseau social réservé (AMICO, les Acteurs du Marché de l’Information et de la Connaissance), permettant au nombre grandissant des membres de la communauté GFII de participer plus activement aux activités de l’association. AMICO offre la possibilité de sélectionner des thématiques et de recevoir des alertes, d’accéder aux ressources centralisées de l’association, d’échanger avec les autres membres du GFII dans un espace sécurisé... Il permet également de recevoir une veille sur l’actualité du secteur avec deux services : la Dépêche du GFII (analyse d’une actualité du secteur) et GFII 360 (brèves sur l’actualité de l’industrie de l’information, de l’industrie des infologiciels et de l’industrie des connaissances). Pour valoriser l’ensemble de ses travaux, le GFII organise des journées d’étude, propose des formations, et publie des ouvrages de référence. Le GFII organise également des voyages d’étude à la Foire du Livre de Francfort et au congrès Online Information de Londres. Le GFII s’est investi depuis 2003 dans l’organisation du salon i-expo, en partenariat avec la société SPAT pour promouvoir le marché de l’information et des connaissances et offrir pendant deux jours un espace de rencontres et de discussions. Le GFII développe de nombreux partenariats avec les associations professionnelles du secteur afin de favoriser les échanges entre les différents métiers de l’information.Ateliers i-expo/km forum 2012 – Les formations du GFIIA côté des conférences plénières gratuites, le comité scientifique organise des ateliers de 2 heures. A la demandede nombreux congressistes et compte tenu de la qualité des intervenants sollicités, ces ateliers sont désormaiséligibles à la formation permanente.Les personnes qui s’inscrivent à ces ateliers recevront un dossier contenant les supports communiqués par lesintervenants et bénéficieront d’un accueil personnalisé sur le stand du GFII.Si vous souhaitez bénéficier d’une convention de formation, nous vous remercions de le mentionner dans lebulletin d’inscription ci-joint. Pour les conventions de formation, une attestation de présence sera adressée àl’issue de la formation.L’équipe du GFII se tient à votre disposition pour toute information complémentaire :u par courrier électronique à l’adresse gfii@gfii.fru par téléphone au 01 43 72 96 52.4 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • ATELIERS Mercredi 13 juin 2012 - Accès payant A1 Licences nationales, nouveau modèle, nouveaux enjeux Mercredi 13 juin 2012, 9h30-11h30Les programmes d’acquisition nationaux, ou «licences nationales», prennent une place grandissantedans le paysage global de l’information scientifique et technique. Or les questions que soulèvent de telsprogrammes sont nombreuses : quel périmètre exact donner aux licences signées ? Quelle pérennitépour les investissements humains et financiers consentis ? Quelles articulations entre les politiquesdocumentaires nationales et locales ? Quelle prise en compte des besoins à l’échelle nationale ? Quelsrôles pour les différents acteurs qui œuvrent aujourd’hui à la diffusion de l’IST ? A travers les exposésde représentants des programmes allemand, canadien, algérien et français, nous tenterons d’aborder cesdifférentes problématiques. Nous nous attacherons à préciser les spécificités de chacun de ces programmesmais aussi à en dégager les convergences, pour tenter de mieux cerner quel pourrait être, à terme, l’impactde ces programmes sur l’accès à l’IST de demain.Animateur :Thomas Parisot, Responsable commercial et marketing de Cairn, Animateur du Groupe de travail «Licences nationales»du GFIIIntervenants :Michel Marian, Mission de l’Information Scientifique et Technique et du Réseau Documentaire, Ministère del’Enseignement supérieur et de la RechercheDr. Hildegard Schäffler, Coordinatrice du programme de licence nationale allemand / Responsable des acquisitionsnumériques à la Bibliothèque d’Etat de Bavière (sous réserve)Deb de Bruijn, Directrice du Réseau Canadien de Documentation pour la Recherche (RCDR)Pr. Abdelhafid Aourag, Directeur de la DGRS-DT Ou Pr. Nadjib Badache - Directeur du CERIST, Responsable duSNDL, le Système National de Documentation en Ligne algérien (sous réserve) A2 Les opportunités du Cloud computing Mercredi 13 juin 2012, 9h30-11h30Le cloud computing est « tendance » : toute la toile en parle, déclenchant beaucoup d’intérêt, parfois un réelengouement, mais également beaucoup d’inquiétudes, voire de l’hostilité. Au-delà des présupposés et despréjugés, qu’est-ce réellement que le cloud computing … et quel est son réel apport à la gestion quotidiennedes entreprises en général et dans le domaine de la documentation en particulier ? Car si pour les particuliers,l’intérêt du cloud est assez évident (partage de photos, réseaux sociaux, etc.), est-il bien sérieux pour uneentreprise de mettre ses données les plus sensibles « quelque part » dans les nuages ? En fait, le cloudcomputing s’est toujours inscrit dans les racines du Web : les premiers promoteurs de la toile l’imaginaient sousla forme d’un immense nuage de données … qu’aujourd’hui, les technologies permettent enfin de réaliser. Cetatelier permettra aux entreprises de comprendre les opportunités qu’offre aujourd’hui le cloud computing, ens’appuyant notamment sur l’exemple de la gestion de projets inter et intra entreprises.Intervenants :François Laurent, Coprésident de l’Adetem, introduira le concept de Cloud Computing,Augustin Nicolau, Directeur commercial de Conseils-Plus, expliquera comment le Cloud Computing s’est imposé dans lagestion de projets,Damien Anfroy, CEO de DAWA, développera son expérience d’agence de conseil en webmarketing,Claude Fauconnet, DSI de Total, présentera l’expérience d’un groupe multinational,Un représentant d’Electre, abordera la question du Cloud Computing dans leur activité de base de référence desprofessionnels du livre.5 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • ATELIERS Mercredi 13 juin 2012 - Accès payant A3 Actualité des moteurs de recherche Mercredi 13 juin 2012, 13h30-15h30Les moteurs continuent d’étendre leur territoire de chasse. D’un côté, il leur faut savoir gérer des entrepôtsmassifs, dispersés, multimédias et multi-formats et de l’autre s’adapter au mieux à l’utilisateur final enpersonnalisant les réponses. Cet atelier fera le point sur les évolutions majeures du secteur, en s’intéressantnotamment aux défis de la recherche sémantique, aux enjeux de l’implantation de schema.org pour leréférencement, aux systèmes de recommandation et aux Discovery Tools.Animateur :Serge Courrier, formateur et consultant indépendantIntervenants :Les défis de la recherche sémantique à l’heure du Big Data, François Bourdoncle, co-fondateur et Directeur de la Stratégie,ExaleadSchema.org : comment faciliter l’accès à ses contenus via Bing/Google/Yahoo, Sylvie Dalbin, Consultante en organisation etingénierie documentaire, Assistance & Techniques DocumentairesQuand les systèmes de recommandations s’adaptent à l’utilisateur, Damien Poirier, Chercheur au Laboratoire d’InformatiqueFondamentale d’Orléans et auteur d’une thèse sur les systèmes de recommandationL’avènement des « Discovery Tools » : guichets uniques de la recherche en bibliothèques (tous supports, tous lieux de stockage),André Dazy, Conservateur, Coordinateur du Département études et prospective du Consortium Couperin A4 Enjeux des contenus audiovisuels en entreprise Mercredi 13 juin 2012, 13h30-15h30A partir d’expériences concrètes, cet atelier propose un éclairage sur les applications actuelles de plus en plusdiversifiées de gestion des contenus audiovisuels en entreprise et leurs enjeux. Les projets de numérisation despatrimoines audiovisuels se multiplient, la gestion des connaissances intègre le Rich Media, la vidéo s’installecomme vecteur d’information client et les plateformes de gestions de contenus d’entreprise (ECM) convergentvers les logiciels de gestion de ressources audiovisuelles (DAM) : de nouvelles fonctions de gestionnairesaudiovisuels vont-elles émerger ?Animateur :Claire Scopsi, Maître de conférence à l’Institut National des Techniques de la Documentation, CNAMIntervenants :La convergence des ECM (Entreprise Content Management) et du DAM (Digital Asset Management)Thomas Dechilly, CTO & Executive Director de SOLLAN FranceKnowledge Management et vidéo numérique : les enjeux du projet DAM de BNP ParibasSylvie Jarrige, BNP ParibasEnjeux de la numérisation des patrimoines audiovisuels des entreprises : l’expérience d’ESSILORPriscille Mahé, Directrice commerciale de Cité de mémoireAnticiper les risques dans un projet de plateforme audiovisuelle 2.0Louise Millet, Chargée de développement de l’information au pôle information des collectivités territoriales, Caisse desDépôts6 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • ATELIERS Mercredi 13 juin 2012 - Accès payant A5 Comportement et stratégie des usagers Mercredi 13 juin 2012, 16h-18hLes biens culturels et informationnels auxquels sont aujourd’hui confrontés les usagers sont en grandepartie numériques. Face à cette nouvelle offre les comportements évoluent et de nouvelles stratégies deconsommation se mettent en place. L’objectif de cet atelier est de proposer une vision d’ensemble de cesnouveaux comportements en rassemblant les auteurs de plusieurs études d’envergure sur ce sujet.Rassembler ces analyses (sur le marché du eBook, les pratiques culturelles des Français...) permet de dresserun état des lieux intéressant des comportements et stratégies des usagers des ressources informationnelleset culturelles numériques.Animateur :Benoît Epron, Maître de conférences, Université de Lyon, enssib A6 Nouveaux usages de la veille : retours d’expérience Mercredi 13 juin 2012, 16h-18hLa dissémination des applications accessibles via internet qui permettent un accès aux informations tendà réduire l’écart dans les pratiques de veille entre l’expert et l’internaute. L’innovation a irrigué l’ensembledes outils sans distinction de cible et concoure à l’idée largement répandue que l’accès à l’information s’estdémocratisé. Le nouveau paysage informationnel engendre de nouvelles pratiques de veille. Cet ateliers’attachera via des retours d’expérience à dresser un état des lieux des technologies disponibles en matièrede collecte et de traitement des données et émettre des hypothèses sur les fonctions que couvriront les outilsde veille de demain.Animateur :Ludovic Bour, Animateur du groupe GFII Intelligence économiqueIntervenants :Avec les retours d’expérience deValérie Brosset-Heckel et Michèle Champagne, Direction Technique et Opérations , Veolia EauElise Grousset, Responsable des relations extérieures, SAURJulien Romestant, Responsable veille, Cosmetic Valley7 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • ATELIERS Jeudi 14 juin 2012 - Accès payant Open data : A7 retours d’expériences sur l’ouverture des données publiques Jeudi 14 juin 2012, 9h30-11h30Six mois après le lancement de data.gouv.fr, cet atelier propose de faire le point sur des retours d’expérienced’organismes publics concernant la mise à disposition d’informations publiques à des fins de réutilisation :comment les services s’organisent et coopèrent, quelles sont les difficultés techniques rencontrées, quelssont les projets futurs (linked data), comment évaluer le volume et la qualité des services créés à partir desinformations ouvertes...Animateur :Denis Berthault, Animateur du groupe de travail Données publiques du GFII,Intervenants :Retour d’expérience de l’INSEE, Pierre Audibert, Directeur de la diffusion et de l’action régionale, INSEERetour d’expérience d’un ministère ayant ouvert récemment – à titre gratuit et/ou payant – certaines de ses donnéesL’ouverture des données dans le Département de Saône-et-Loire, Pierre Martinerie, Vice-président du Conseil généralchargé du développement durable, de la démocratie participative et du projet stratégique pour la Saône-et-Loire etPierre-Paul Pénillard, chef du projet Open Data 71, Conseil général de Saône-et-LoireSynthèse des bonnes pratiques, Denis Berthault, Animateur du groupe de travail Données publiques du GFII, Directeurdu développement des contenus, LexisNexisLa révision de la directive Public Sector Information : quelles conséquences pour les producteurs et les réutilisateursd’information, Guy Lambot, Avocat A8 Que reste-t-il de la propriété dans le numérique aujourd’hui ? Jeudi 14 juin 2012, 9h30-11h30La révolution numérique avait jusqu’à présent laissé relativement intacte la nature de nos biens. Aussi bienpour les créateurs que pour les consommateurs, la propriété continuait de jouer un rôle essentiel, sécurisantles rapports entre acteurs. Plusieurs évolutions récentes conduisent cependant à l’émergence de modèlesoù la propriété des contenus devient relative. C’est le cas pour les livres numériques par exemple, alors quel’attachement à la propriété des supports était traditionnellement forte dans ce domaine. Le développementdu cloud computing induit également une nouvelle forme de propriété dans les nuages, moins assurée. Lesréseaux et médias sociaux drainent des masses de contenus générés par leurs utilisateurs, sur lesquels ilss’arrogent des formes subtiles de propriété, par le biais de leurs conditions d’utilisation. Des évolutions encoreen gestation, comme l’impression 3D, laissent enfin entrevoir un moment où le numérique pourra redéfinirla définition même de propriété des objets physiques. Au-delà des aspects juridiques, il paraît essentiel dequestionner ces évolutions dans la perspective de l’émergence de nouveaux services et modèles économiques.Animateur :Lionel Maurel, Conservateur, Auteur du blog S.I.LexIntervenants :La propriété des livres numériques a-t-elle encore un sens ?Hubert Guillaud, Rédacteur en chef d’InternetActu, responsable de la veille à la FingCloud computing, la propriété dans les nuagesIntervenant à confirmerPropriété des contenus et des données sur les réseaux sociauxIntervenant à confirmerL’impression 3D, prochaine révolution de la propriété ?Intervenant à confirmer8 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • ATELIERS Jeudi 14 juin 2012 - Accès payant Réseaux Sociaux d’Entreprises, production d’information A9 et gestion des connaissances collaboratives Jeudi 14 juin 2012, 13h30-15h30A l’heure où les réseaux sociaux sont omniprésents sur le Web et commencent à pénétrer la sphère desentreprises, cet atelier fera le point sur ces pratiques sociales émergentes dans le contexte de la productiond’information. Les premiers résultats de l’étude GFII menée par le groupe de travail sur les réseaux sociauxd’entreprises seront présentés, appuyés par des retours d’expériences concrets dans ce domaine. Enfin, unéclairage sociologique sera apporté afin de prendre du recul sur ces nouvelles pratiques. L’objectif étant pourles professionnels de l’information de mieux appréhender quels sont les impacts à venir dans leurs métiers.Animateur :Alain Garnier, Animateur du groupe GFII RSEIntervenants :Présentation des résultats de l’enquête du GFII sur les RSE et la production d’informationProduction collaborative de bonnes pratiques, Jean-Luc Abelin, Knowledge Manager, de la division Bétons et Granulats,LafargeRetours sur AMICO, le réseau social du GFII : le passage d’une lettre d’information à la production collaborative deveilles thématiques, Vivien Mann, Chargé de mission, GFIIEclairage sociologique, Pierre Mercklé, Maître de conférences en sociologie à l’ENS de LyonTable ronde sur les perspectives du RSE avec les membres du groupe de travail du GFII(BNP Paribas, Jamespot, Knowledge Plaza, Yoolink Pro…) A10 Médias/Presse : quel avenir ? Jeudi 14 juin 2012, 13h30-15h30Cet atelier propose une réflexion prospective sur l’avenir des Médias en général et de la presse en particulier.Quels contenus à valeur ajoutée doit proposer un support de presse en numérique (infographies, formatscourts, vidéo, audio) ? Comment « repenser » le contenu en fonction du mode de distribution et des usages ?Quelles plateformes utiliser pour un titre de presse en fonction de quels usages ?Animateur :Olivier Delteil, Responsable du développement Nouveaux Médias, Groupe Les Echos et Christine Berdon-Mouhoud,Direction Information Documentation, TotalIntervenants :Eric Scherer, Directeur de la prospective, de la stratégie numérique et des relations internationales nouveaux médias deFrance TélévisionsJodie Hopperton, Regional Director, New York TimesLaurent Mauduit, Journaliste, MediapartOtman Merich, Responsable du Business Développement, AFPPhilippe Torres, Département Conseil et Stratégie numérique de l’Atelier, cellule de veille technologique du GroupeBNP Paribas9 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • ATELIERS Jeudi 14 juin 2012 - Accès payant A11 Cartographie de l’information, pourquoi faire et comment ? Jeudi 14 juin 2012, 16h00-18h00 Le dernier livre blanc du GFII sur les nouveaux usages de la veille met en évidence l’importance de la cartographie d’information. Comment cartographier le web ? Ce “système topologique complexe”, territoire de veille, est un vrai défi technique mais surtout questionne les usages. Des cartes, mais pour quoi faire ? Pour représenter des documents ? Des réseaux sociaux ? Des interactions ? Des flux d’informations ? Sur quels supports ? Après une courte restitution des travaux du GFII, cet atelier propose un débat entre plusieurs spécialistes de la question. Animateurs : Muriel de Boisseson, Factiva et Stéphane Martin, Elsevier (membres du groupe IE du GFII) Intervenants : Frédéric Datchary, Directeur associé, Pikko Software Guilhem Fouetillou, CPO & Co Fondateur, Linkfluence Franck Ghitalla, Enseignant Chercheur, l’Atelier de la cartographie Yves Simon, Directeur associé, Social Computing Christophe Tricot, Vice-Président, Metacarto A12 Bilan sur la création collective d’un « livre blanc numérique » Jeudi 14 juin 2012, 16h00-18h00 Début 2012, le groupe de travail e-book du GFII a produit en quelques semaines un livre numérique, intitulé l’ebook dans l’EPUR (le livre numérique dans l’édition professionnelle, universitaire et de recherche), présenté lors du salon du livre en mars. Après une présentation de l’objectif et du contenu de l’ouvrage, le groupe de travail propose de partager lors de cette session son retour d’expérience autour de la production technique, les formats à prévoir et leurs contraintes, les caractéristiques de la feuille de style, l’écriture collaborative, l’intégration des réactions dans les mises à jour… Ce livre bénéficie du soutien de Jouve et de la SOFIA. Animateur : Catherine Thiolon, Responsable des Editions Quae et Animatrice du groupe de travail e-book du GFII. Intervenants : Cette session fera intervenir les membres du groupe de travail qui se sont investis sur ce projet : éditeurs, responsables de bibliothèques universitaires, intégrateurs…10 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • PROGRAMME DES CONFÉRENCES 1 SEUL RENDEZ-VOUS = 3 SALONS i-expo Km Forum Information Médias Le salon des acteurs de l’information Le salon de la gestion des Le salon de l’information à destination et de la veille connaissances des Dir Com et agences de RP CONGRÈS 13 & 14 juin 2012 SALON Paris - Porte de Versailles - Hall 5.1Les acteurs du marché de l’information et de la connaissance www.i-expo.net
    • i-expo, kmforum, information medias se dérouleront conjointement pour permettre aux visiteurs de bénéficier d’une offre complète dans les domaines complémentaires de l’information numérique, la veille, l’intelligence économique, la gestion des connaissances, le travail collaboratif, l’e-commerce... i-expo et kmforum vous offrent un panorama unique des tendances mondiales de l’information numérique et de la gestion des connaissances : u Editeurs et producteurs d’information (Information financière, économique, marketing, Information presse,  Information juridique, Information scientifique et technique, Brevets, Information administrative...) u  diteurs d’outils pour la valorisation de l’information (Logiciel documentaire, GED, Logiciel de bibliothèque, Moteur E de recherche, Traduction automatique, Gestion des connaissances, Portail, Veille, Référencement) u ntermédiaires d’information (Diffuseurs, Agrégateurs, Serveurs, Agences d’abonnement, Courtiers...) I DEMANDEZ VOTRE BADGE D’ACCES GRATUIT POUR VISITER L’EXPOSITION www.i-expo.frListe provisoire des exposants au 02/03/2012ADBS l ADEQUATE SYSTEMS l AIDEL l ALIZES CONSEILS l AMI SOFTWARE FRANCE l ANTIDOT lAT2O CONSEIL l CAIRN l CAPADOC l CEDROM - SNI l CENGAGE LEARNING l DATA PRESSE l DIGIMINDl DILA l EBSCO INFORMATION SERVICES l ELECTRE l EUROSTAT l EX LIBRIS France l FACTIVA, DOWJONES l GFII l HORS ANTENNE l INFOTRIEVE l INIST - CNRS l INPI l INTELLIXIR l ISCOPE KEYWATCHl ISSN l IXXO l KMB PARTNERS l KNOWLEDGE PLAZA l LEXIS - NEXIS EUROPE l LINGWAY l NOOPSISl PR NEWSWIRE l PRESS INDEX l PROQUEST l QUESTEL l QWAM CONTENT INTELLIGENCE l SINDUPl SPRINGER l SWETS l THE IET, INSPEC l TRENDY BUZZ l TSP DIFFUSIONLes partenaires presse et associations12 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • Les espaces thématiquesLes espaces thématiques rassembleront différents secteurs desegments spécialisés, autour d’une agora centrale permettantinformation, échanges et rendez-vous d’affaires.Parmi ces espaces : APPLICATIONS MOBILES EBOOK RÉSEAUX SOCIAUX D’ENTREPRISE INFORMATION MEDIAS13 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • PLÉNIÈRES Mercredi 13 juin 2012 - Accès libre P1 Défis et questions pour l’industrie des connaissances en Europe Mercredi 13 juin 2012, 10h-12h La BSA a publié l’IT Industry Competitiveness Index qui compare 66 pays. La France se situe au 21ème rang. La France est-elle vraiment à la traîne dans l’économie numérique ? Comment se situe-t-elle dans le contexte européen ? Quelles seraient les mesures à prendre dans le contexte national pour favoriser l’économie de la connaissance, en matière de fiscalité, francophonie, d’emploi, gouvernance d’internet, de recherche ? Comment les initiatives nationales s’articulent avec les différents chantiers de la Commission européenne sur le Digital Agenda ? Président : Rémi Bilbault, Président du GFII. Intervenants : Gilles Babinet, Président du Conseil National du Numérique Ghislaine Chartron, Professeur, Directrice du département « Culture, Information, technique et Société » de l’Ecole Management et Société du CNAM et de l’INTD, Présidente du comité scientifique i-expo 2012 Eric Scherer, Directeur de la prospective, de la stratégie numérique et des relations internationales nouveaux médias de France Télévisions Un représentant de la Commission européenne. P2 Diversité, convergence des modèles pour l’économie des contenus ? Mercredi 13 juin 2012, 14h30-16h30 Après plus de 20 ans de développement de l’Internet, que peut-on dire des mutations, divergences et convergences des différentes filières de production-distribution de contenus ? Selon une approche comparée entre secteurs (presse, édition-littérature, édition scientifique, musique), cette session s’intéressera à dresser un bilan du développement de l’économie numérique en particulier dans le contexte du client entreprise ou institutionnel : • Quelles transformations sur les contenus, leurs frontières et leurs modes de « consommation » ? • Quelles concurrences entre acteurs, quelles nouvelles alliances et quels modèles économiques viables se  sont développés ? Assiste-t-on à une convergence des modèles de vente : licence, agrégation, achat à l’unité, « patron driven acquisition » ? • Le poids des géants du web (Amazon, Apple, Google,…) sur la distribution ? • La qualité des contenus prime-t-elle toujours dans l’acquisition ? On observe que le choix des contenus obéit  de plus en plus à d’autres critères : disponibilité sur des supports ergonomiques (iPad…), disponibilité des métadonnées, richesse d’un catalogue… • Quelle hybridation avec le gratuit et les contenus générés par les utilisateurs ? • Quelles évolutions des régulations sectorielles peut-on dresser ? Présidente : Ghislaine Chartron, Professeur, Directrice du département « Culture, Information, technique et Société » de l’Ecole Management et Société du CNAM et de l’INTD. Intervenants : Simon Baldeyrou, Directeur Général Adjoint, Deezer Françoise Benhamou, membre du collège de l’ARCEP, Professeur de sciences économiques, Chercheur au CEPN (Centre d’économie de Paris Nord) et au CRG (Ecole Polytechnique) Philippe Montjolin, Senior Vice President, The New York Times Guido Zosimo-Landolfo, Directeur Général, Springer France.14 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • PLÉNIÈRES Jeudi 14 juin 2012 - Accès libre P3 Internet, source d’information vs communication d’influence Jeudi 14 juin 2012, 10h-12h L’objectif de ce débat sur Internet, source d’information vs communication d’influence sera de montrer les différents enjeux informationnels générés par Internet. Les thèmes dominants seront : - l’émergence d’une nouvelle forme de compétition informationnelle, - la définition d’une aire de confrontation où la posture offensive prime sur la posture défensive, - a prise en compte des modes de production de connaissance et le positionnement des acteurs afin de mieux l cerner les stratégies d’influence orchestrées par le biais du web. Président : Christian Harbulot, Directeur de l’Ecole de guerre économique et directeur associé du cabinet Spin Partners. Intervenants : Alain Beauvieux, Président d’AMI Sofware François Jeanne Beylot, Professeur Associé à l’Ecole de Guerre Economique, Directeur d’InMédiatic Fabrice Frossard, Journaliste et ancien animateur du site de l’Usine Nouvelle Antoine Violet-Surcouf, Directeur du département Image & Réputation à l’ADIT, Président de l’AEGE. P4 Nouveaux territoires pour les professionnels de l’information Jeudi 14 juin 2012, 14h-16h30 A l’occasion de la refonte de son référentiel Emplois métiers compétences, l’ADBS, l’Association des professionnels de l’information et de la documentation, propose de questionner lors de cette table ronde les différentes approches de la fonction information dans les organisations (métier, fonction spécialisée, compétence, activité, processus) pour mieux cerner les nouveaux territoires qu’occupent les professionnels de l’information. Nouvelles activités, nouveaux positionnements ou repositionnements, convergence des métiers de la documentation, des bibliothèques et des archives : après une intervention sur l’approche méthodologique adoptée par l’ADBS pour construire un référentiel en phase avec le paysage informationnel et ses besoins, des professionnels en poste témoigneront de ces évolutions et des responsables de formation expliqueront comment ils accompagnent et anticipent ces mutations. Présidents : Elisabeth Gayon, Présidente de l’ADBS et Arnaud Jules, Responsable département APH - Records Manager, France Telecom. Intervenants : Ghislaine Chartron, Professeur titulaire de la chaire d’ingénierie documentaire du Cnam Séverine Denys, Responsable Ingénierie Solutions archivages électroniques, Locarchives Carole Jacquet, Responsable des ressources documentaires du Centre culturel irlandais Arnaud Jules, Responsable département APH et Records Manager, groupe France Telecom Loïc Lebigre, Responsable emploi formation à l’ADBS et Claude Fluck, consultante Carole Letrouit, Vice-Présidente de l’ADBU Claudine Masse, Directrice de l’EBD Diane Sciandra, Data product manager, Cassidian.15 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • LES CONFÉRENCES D’APPLICATIONRetrouvez au centre de l’exposition les conférences d’application ! Elles vous permettront de découvrir les produits, lesservices et innovations présentés par les acteurs du marché. ADEQUATE SYSTEMS Comment publier et analyser l’impact des communiqués de presse sur le web et les réseaux sociaux ? DIGIMIND - session 1 Les bonnes pratiques en e-réputation. DIGIMIND - session 2 Les bonnes pratiques en e-réputation. EBSCO INFORMATION SERVICES - session 1 Intégration et valorisation du livre électronique dans les bibliothèques et centres de documentation. EBSCO INFORMATION SERVICES - session 2 Discovery Tool d’EBSCO Publishing, pour faciliter l’accès à l’intégralité de vos collections papier et électroniques. EUROSTAT Eurostat – Accès gratuit et direct aux statistiques européennes. FACTIVA DOW JONES Factiva : Innovations et mobilité dans la veille. ISCOPE - KEYWATCH Plate-forme de veille KeyWatch : Démonstration de la toute nouvelle Version 5. IXXO Squido explore et analyse les informations web. KMB PARTNERS Les logiciels qui empêchent de travailler...16 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • LES CONFÉRENCES D’APPLICATION ProQuest Early European Books. QUESTEL Cartographie de brevets : des limites largement repoussées pour affûter le processus de décision. QWAM CONTENT INTELLIGENCE Nouvelle solution de veille web en temps réel, gestion et partage de l’information. SWETS Le catalogue d’eBooks comparatif de Swets. TSP DIFFUSION KNOVEL : La pertinence d’un outil interactif au service de la recherche STM.(Programme provisoire-non exhaustif au 08/03/12)17 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • MASTER CLASS Mercredi 13 & jeudi 14 juin 2012 - Accès libre MC1 ANTIDOT Le Linked Enterprise Data, une révolution annoncée dans les systèmes d’information des entreprises. Exemple chez un grand industriel. La vague du web sémantique déferle, démultipliant la valeur des données et des documents ! Le Linked Enterprise Data décloisonne les silos applicatifs : dans une démarche agile, il fait émerger les informations contextuelles au métier de chacun. Découvrez comment un grand industriel a identifié et cartographié les compétences de milliers de collaborateurs à partir de l’information enfouie dans son SI. Intervenant : Fabrice Lacroix, Fondateur et P-DG d’Antidot. MC2 SINDUP La veille stratégique pour entreprises avec Sindup - session 1 Sindup : la culture du résultat et de l’accessibilité - session 2 MC3 SWETS Mendeley : la recherche à l’ère des médias sociaux.18 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • PLANNING GÉNÉRAL DES CONFÉRENCES & ATELIERSVéritable source d’information & complément indispensable de la visite du salon i-expo : les conférencesplénières, les ateliers et les master class se tiennent au coeur du salon et rassemblent de nombreuxprofessionnels. Voici un récapitulatif : Mercredi 13 juin 2012 A1 Licences nationales, nouveau modèle, nouveaux enjeux 9h30 à 11h30 A2 Les opportunités du Cloud computing 9h30 à 11h30 P1 Défis et questions pour l’industrie des connaissances en Europe 10h00 à 12h00 A3 Actualité des moteurs de recherche 13h30 à 15h30 A4 Enjeux des contenus audiovisuels en entreprise 13h30 à 15h30 P2 Diversité, convergence des modèles pour l’économie des contenus ? 14h30 à 16h30 A5 Comportement et stratégie des usagers 16h00 à 18h00 A6 Nouveaux usages de la veille : retours d’expérience 16h00 à 18h00 Jeudi 14 juin 2012 Open data : retours d’expériences sur l’ouverture des données pu- A7 9h30 à 11h30 bliques A8 Que reste-t-il de la propriété dans le numérique aujourd’hui ? 9h30 à 11h30 P3 Internet, source d’information vs communication d’influence 10h00 à 12h00 Réseaux Sociaux d’Entreprises, production d’information A9 13h30 à 15h30 et gestion des connaissances collaboratives A10 Médias/Presse : quel avenir ? 13h30 à 15h30 P4 Nouveaux territoires pour les professionnels de l’information 14h00 à 16h30 A11 Cartographie de l’information, pourquoi faire et comment ? 16h00 à 18h00 A12 Bilan sur la création collective d’un « livre blanc numérique » 16h00 à 18h00 Master class Le Linked Enterprise Data, une révolution annoncée dans les MC1 systèmes d’information des entreprises. Exemple chez un grand ANTIDOT industriel MC2 La veille stratégique pour entreprises avec Sindup SINDUP MC2 Sindup : la culture du résultat et de l’accessibilité SINDUP MC3 Mendeley : la recherche à l’ère des médias sociaux SWETS19 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net
    • PRIX i-expo 2012Prix i-expo récompensant les 8 innovations de l’année 2012 Usages RSE et KM Ce prix récompense un acteur du marché, exposant sur i-expo, présentant des usages innovants de réseau social d’entreprise ou de service de gestion des connaissances. Le dossier peut être présenté par la société exposante et/ou un organisme client ayant développé ces usages. Usages Veille Ce prix récompense un acteur du marché, exposant sur i-expo, présentant des usages de veille innovants. Le dossier peut être présenté par la société exposante et/ou un organisme client ayant développé ces usages. Information professionnelle Ce prix récompense un acteur du marché, exposant sur i-expo, dont l’offre de fournisseur d’information professionnelle ou de valorisation de l’information professionnelle est innovante. Application mobile (décerné par le public – un iPad et des abonnements à gagner) Ce prix récompense un acteur du marché, exposant sur i-expo, dont l’application mobile est innovante. Start-up Ce prix récompense une entreprise récemment créée (moins de 3 ans), exposant ou non à i-expo, dont l’offre est innovante. Sur dossier à remplir en ligne sur i-expo.net. Bibliothèque du futur (prix pour les bibliothèques) Ce prix récompense un service innovant, non commercial, dans une bibliothèque (publique ou privée, municipale, universitaire…). sur dossier ou sur proposition du jury. Documentation nouvelle génération Ce prix récompense un service innovant, non commercial, déployé dans un centre de documentation, public ou privé... sur dossier ou sur proposition du jury. Réutilisation des données publiques Ce prix récompense une initiative de réutilisation de données publiques, innovante, provenant du secteur public, privé ou associatif... sur dossier ou sur proposition du jury.20 Toute l’actualité du salon sur : www.i-expo.net