Your SlideShare is downloading. ×
2009 03 12 Week End
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

2009 03 12 Week End

581
views

Published on

Published in: Travel

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
581
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Sommaire Magazine D u 16 au 21 novembre prochain, et après une vingtaine d’années d’une attente laborieuse, sage et enthousiaste, la Tunisie se prépare avec sérieux et application à accueillir le congrès mondial de l’une des plus prestigieuses organisations non- gouvernementales du monde, la Jeune chambre internationale (JCI ou Jaycee). La ville de La Goulette est connue pour sa cuisine, sa plage et son esprit balnéaire qui cultive la mentalité de la fête. Une ville, un patrimoine et une harmonie entre les différentes cultures qui ont cohabité dans un esprit de tolérance. Voyage dans La Goulette éternelle ... TELEVISION A nos annonceurs Les programmes complets Nous informons nos chers de la semaine . . . . . . . . . . . . . .pp.20-39 clients annonceurs que, désor- LES BOKBOK mais, le dernier délai de dépôt de leurs annonces dans La Deux pages pleines de bandes Presse-Magazine est fixé au dessinées . . . . . . . . . . . . . .pp.44-45 mardi à 13h00. DETENTE Avec les remerciements de La Presse-Magazine Horoscope…………………………...…P.48 Directeur responsable : Mohamed GONTARA Rédaction et Coordination : Salem TRABELSI Edité par la SNIPE - 6, rue Ali Bach Hamba - Tunis - Tél.: 71 341 066 - Fax: 71 349 720 http://www.lapresse.tn Supplément distribué gratuitement avec le journal La Presse
  • 2. EN COUVERTURE 64e Congrès mondial de la JCI — Hammamet 2009 (du 16 au 21 novembre à Yasmine-Hammamet La Tunisie capitale des Jeunes chambres internationales Du 16 au 21 novembre prochain, et après une vingtaine d’années d’une attente laborieuse, sage et enthousiaste, la Tunisie se prépare avec sérieux et application, à accueillir le congrès mondial, l’une des plus prestigieuses organisations non-gouver- nementales du monde, la Jeune chambre interna- tionale (JCI ou Jaycee). Cette 64e rencontre de très haut niveau aura lieu, en effet, à Yasmine-Hammamet et rassem- blera pas moins de 5.000 participants, tous des cadres et décideurs venant de plus de 120 pays pour débattre de thèmes intéressant l’avenir de l’humanité, renforcer la formation de ses memb- res, donc de leur efficacité pour eux-mêmes en tant que jeunes, mais aussi pour leurs communautés respectives et pour l’humanité entière. Elue pour cette cruciale manifestation à la quasi- unanimité, face au Canada en novembre 2007 à Antalya (Turquie) en raison de son efficacité et son sérieux, la Jeune chambre économique de Tunisie (Jcet) qui est 8e sur le plan mondial, a du pain sur la planche. Cette manifestation confirme encore une fois le statut de la Tunisie en tant que pays capable, de par son savoir-faire, son savoir-être et son infras- tructure, d’abriter les méga-manifestations, à l’i- mage du Sommet mondial sur la société de l’in- formation (SMSI 2005), la Coupe d’Afrique de foot- ball, le championnat du monde de handball, les Jeux méditerranéens, le Sommet 5+5, le congrès de l’Unité africaine, le congrès de la Ligue des Etats Arabes… Un label à préserver et à renforcer. Les préparatifs avancent Fac-similé de la couverture du Magazine du 13 septembre 1998 : un impact certain Ainsi, les pouvoirs publics ont soutenu comme sur le devenir du mouvement en Tunisie il se doit et comme d’habitude les organisateurs de l’évènement. d’y adhérer (voir fac-similé de la couverture). De son côté, le Coréen Jun Sup Shin, président «J’espère, en vous sollicitant de publier un numé- mondial en exercice a exprimé sa satisfaction quant ro, que le même effet se reproduira auprès d’aut- à l’avancement des préparatifs. res jeunes pour le bien de la Tunisie et de l’huma- Une mission d’inspection conduite par le Secrétaire nité entière», nous a-t-il précisé. général de la JCI, a été effectué, dans ce sens du Pour notre part, nous réitérons l’appel lancé au 21 au 24 février dernier. sein du mouvement depuis 2000 et repris deux fois Parler de grands thèmes, c’est bien, glisser cer- de suite sur notre journal (supplément La Presse.com). tains petits détails, cela peut faire du bien. En nous D’abord, retransmettre via internet les travaux du contactant pour nous proposer l’élaboration de ce congrès, ensuite penser à créer un second ras- numéro de votre magazine, M. Larbi Nabli, prési- semblement comme le forum mondial virtuel à tra- dent de la Jcet pour 2009, nous a confié un petit vers le web de façon à ce que tous les Jaycees du secret. C’est en lisant notre dossier sur l’organi- monde puissent communiquer et, pourquoi pas, sation, publié dans le magazine de La Presse du délibérer sans se déplacer. 13 septembre 1998, qu’il avait entendu parler pour la première fois de cette organisation et a décidé Foued ALLANI La Presse Magazine - N° 1117/ 8 mars 2009 P. 3
  • 3. EN COUVERTURE M. Naceur Bouyahia Fajraoui, directeur du comité d’or- ganisation du Congrès mondial de la Jeune chambre internationale - Hammamet 2009 Un programme à la hauteur de l’évènement • Plus de 35 commissions pour mener à bon port le grand rassembement Ce congrès va avoir lieu en Tunisie et c’est une première en Afrique et au Moyen Orient… Après 25 ans d’atten- te, la Tunisie organise pour la première fois le congrès mondial de la Jeune chambre interna- tionale. C’est aussi le cou- ronnement des efforts de plusieurs générations de Tunisiens des Jeunes chambres économiques qui, pendant ces 25 ans, n’ont cessé de présenter la candidature tunisien- ne pour que le congrès ait lieu sur notre sol. On peut déjà dire que la Tunisie a beaucoup donné pour pouvoir un jour organi- ser un tel événement. Sur quelles bases la Le monument aux sirènes devant la plage de Hammamet Tunisie a-t-elle été choi- sie pour abriter ce ser ce genre de mission. cours de formation pour drapeau officiel de la JCI congrès? de la Tunisie au Japon, les jeunes de la JCI et le En 2007, nous avons puisque c’est le pays qui Quels sont les axes «trade show», une foire présenté notre candida- abritera le congrès en majeurs de ce congrès? économique et commer- ture, lors du congrès mon- 2010. Le congrès se dérou- ciale où les JCI étrangè- dial qui a eu lieu en C’est la deuxième gran- lera à la Médina Yasmine res feront la promotion Turquie, conjointement de manifestation du point Hammamet du 16 au 21 des produits économiques avec la Jeune chambre de vue nombre de parti- novembre. Il y aura entre et touristiques de leur du Québec (Canada). cipants après le SMSI. 4.000 et 5.000 partici- pays. On va également Après les élections, la On va de nouveau confir- pants de plus de 111 pays, voter pour élire le meilleur Tunisie a eu 583 voix cont- mer que la Tunisie est membres de la JCI. Ce plan d’affaires «best busi- re 21 pour le Canada. A capable d’organiser de congrès dure une semai- ness plan» et les 10 jeu- mon avis, le choix de notre grands événements. Pour ne et comporte plusieurs nes les plus remarqua- pays a eu pour base l’ex- cela, on a mis des petits volets. bles au monde dans le périence de la Tunisie en plats dans les grands. Après la cérémonie domaine de la santé, l’en- matière d’organisation Nous avons plus de 35 d’ouverture, qui sera gran- vironnement, la vie asso- des événements mondiaux commissions pour orga- diose, il y aura l’assem- ciative, entre autres. Il y niser cet événement. à succès, à l’instar du blée générale de la Jeune aura également les soi- Notre organigramme SMSI. Si la Jeune cham- chambre internationale rées nations où chaque est d’ailleurs inspiré de bre internationale nous qui verra les élections de pays organise une soirée celui du Comité d’orga- a confié cette mission, 2010 et le choix du pays qui le représente et le nisation du SMSI. c’est parce que la Tunisie qui va abriter le congrès dîner-gala, au cours de la S.T. a vraiment les atouts en 2011.Au cours de cette cérémonie de clôture où nécessaires pour organi- semaine, on a prévu des il y aura la passation du P. 4 La Presse Magazine - N° 1117/ 8 mars 2009
  • 4. EN COUVERTURE M. Larbi Nabli, président de la Jcet Un précieux capital savoir-faire en perspective «Il s’agit de la 2e plus gran- est une vraie opportunité ainsi que les membres euro- de manifestation mondiale pour un autodéveloppement péens et africains. «Nos frè- qu’accueille la Tunisie, après durable, poursuit-il. Ainsi res de Libye, d’Algérie, des le Sommet mondial sur la le congrès sera une occasion Emirats Arabes Unis et société de l’information», pour nos compétences, y com- d’Arabie Saoudite ont déjà nous répond d’emblée M. pris celles non adhérentes, promis d’y assister et ce sera Larbi Nabli, président de la pour des échanges intellec- une occasion supplémentai- Jeune chambre économique tuels et culturels de très re pour les aider à fonder de Tunisie (Jcet) et coordi- haut niveau. Avec l’accord leurs propres organisations nateur pour la présentation du bureau mondial de la nationales», explique notre de la candidature de la JCI, précise notre interlo- interlocuteur. Tunisie lors du Congrès mon- cuteur, les procédures pour Bref, des retombées posi- dial de 2007 (Antalya - assurer la ristourne relati- tives sur tous les plans et Turquie) à propos du congrès ve à la taxe à la formation un savoir-faire de très haut toujours selon M. Nabli. mondial des Jeunes cham- professionnelle (TFP) vont niveau que les Jaycees ne La rencontre sera égale- bres internationales (JCI) être mises en place. manqueront pas de mettre ment une occasion pour raf- qui aura lieu à Yasmine- La Jcet profitera de cette à la disposition des struc- fermir les relations amica- Hammamet, du 18 au 21 mégarencontre pour pro- tures du pays lorsque l’oc- les et de partenariat avec novembre 2009. mouvoir et soutenir l’ini- casion d’organiser des méga- les pays asiatiques qui seront En tant que plus grande tiative du Chef de l’Etat manifestations se présen- présents d’une manière organisation de formation consistant en l’organisation tent, conclut le responsable. remarquable comme pour des jeunes au monde, pour- en 2010 d’un dialogue des F.A. tous les derniers congrès, suit le responsable, la JCI jeunes au niveau mondial, 3 questions à Me Moncef Barouni, président mondial de la JCI en 1986 Pour réussir : présence massive et discipline • Me Moncef Barouni a été à la tête de la Jeune chambre internationale (JCI) en 1986, seul Africain et Arabe à avoir accédé à cette responsabilité supérieure au sein du mouvement. Le président mondial Barouni a été président de la Jeune chambre économique de Tunisie (Jcet) en 1980, vice-président international en 1983, vice-président exécutif mon- dial en 1984. Toujours disponible pour donner un cours au profit d’une organisation locale ou pour répondre à des questions, il n’a pas dérogé à son habitude malgré son emploi du temps très chargé. Il nous a répondu d’ailleurs à partir de l’étranger. Pourquoi tant d’an- titude des Jaycees gués, avec un comité d'or- nées pour enfin voir tunisiens pour pou- ganisation de 700 memb- confier à la Jcet l’or- voir faire de ce res et en présence de ganisation du congrès congrès un succès l'Empereur Akihito et son mondial de la JCI ? total ? épouse. Le congrès mondial JCI Le succès de notre Je me rappelle que j'ai a été obtenu après une lon- congrès mondial dépendra commencé mon discours à gue et coûteuse campagne. essentiellement des fac- la cérémonie d'ouverture Les premiers obstacles teurs suivants à mon avis par : Bismillahi Errahmani au début de ladite campa- : une présence active et Errahimi, et l'Empereur gne en 1986 sont d'ordre massive des membres de avec toute l'assistance ont politique du fait de l'accueil notre mouvement en applaudi par respect à cette de l' OLP en Tunisie au Tunisie, une discipline de déclaration. Ceci m'a donné moment où celle-ci n'était tous les Jaycees tunisiens une grande énergie pour le pas reconnue par certains pour servir au mieux nos reste des travaux du congrès membres de la commu- invités du monde entier. qui s'est terminé par une zones A, B, C et D a été nauté internationale. Par Vos souvenirs en tant fair-well party très émou- adopté. Par ailleurs, la JCI la suite, il y a eu une ruée que président du vante . Tunisie a fait preuve de per- des ONM vers l'organisa- congrès mondial de J'espère que ces souve- sévérance et de confiance tion des congrès mondiaux 1986 ? nirs se répèteront au mois en soi, ce qui lui a permis et la compétition était dure, J'ai eu le privilège de de novembre prochain. d'obtenir une décision quasi jusqu'au moment où le prin- présider le congrès de Propos recueillis unanime des JCI en sa cipe de la rotation du site Nagoya au Japon, en 1986, par F.A. faveur. du congrès à travers les où il y a eu 14.000 délé- Quelle doit être l’at- La Presse Magazine - N° 1117/ 8 mars 2009 P. 5
  • 5. EN COUVERTURE Jeune chambre internationale Une grande école de la vie La Jeune chambre internationa- et ce, dans quatre grands domaines (développement personnel), intellec- le (JCI) a vu le jour le 11 décembre qui sont : l’individu (grâce à la for- tuel, matériel, etc. 1944, à Mexico (Mexique). Plusieurs mation par les cours et l’action), la Etre Jaycee, c’est acquérir un lea- associations nationales, celles des communauté, les affaires et, enfin, dership efficace et utile pour le bien Etats-Unis, du Canada, d’Angleterre l’internationalisme. de la communauté, sa petite com- et d’Amérique latine, s’étaient alors Ainsi, le membre JCI (Jaycee), munauté locale, sa communauté natio- réunies à Mexico pour fonder ce mou- grâce à cette dynamique, devient plus nale et pour l’humanité entière, sans vement devenu, aujourd’hui, mon- efficace (respect des horaires et du distinction de race, ni de religion ni dial, représenté dans plus de 120 pays temps, procédures parlementaires d’appartenance politique. Le mou- et territoires, implanté dans près de dans les réunions et assemblées, pla- vement insiste d’ailleurs, sur ce der- 10.000 communautés (le niveau local) nification), plus ouvert (rencontres nier aspect en clamant haut et fort et rassemblant plus d’un demi-million interculturelles), plus créatif, plus son caractère apolitique. de membres actifs, âgés entre 18 et serviable et plus attentionné (respect Et qui dit «bien», dit création de 40 ans (âge réglementaire pour adhé- du protocole). richesses, justice, paix, coopération, rer à la JCI). Quelque 15 millions de Le Jaycee doit donc être dyna- fraternité, liberté responsable… personnes à travers le monde ont mique et innovant, mais doit aussi Au sein du mouvement, le Jaycee apprend d’une manière perpétuelle, grâce à la formation, mais aussi grâce Credo de la JCI aux actions auxquelles il prend part. Il apprend aussi grâce aux erreurs qu’il peut commettre en cours de Ce sont les six principes clarifiant la philosophie de la Jeune chambre inter- route. nationale (JCI), les Jaycees affirment ainsi qu’ils croient que : Devant lui, une carrière des plus • «La foi en Dieu donne à la vie son véritable sens. intéressantes s’ouvre au sein du mou- • «La fraternité humaine transcende la souveraineté des nations. vement. D’un simple membre obser- • «La liberté des individus et de l’entreprise assure mieux la justice économique vateur, il peut devenir tour à tour • «Le gouvernement doit s’appuyer sur la loi et non sur l’arbitraire membre titulaire, directeur d’une • «La personne humaine est la plus précieuse des richesses. • «Servir l’humanité constitue l’œuvre la plus noble d’une vie». action, vice-président au niveau local La conception de ce texte a eu lieu, en juillet 1946 aux Etats-Unis par C. William au sein de l’organisation locale, mem- Brownfield, vice-président national des Jaycees américains (adopté en 1948) à l’ex- bre (olm), président de cette olm, vice- ception du premier principe qui a été ajouté en 1950. président régional, puis national, pré- sident national, vice-président inter- national, vice-président exécutif puis, appartenu à cette grande école de exprimer sa gratitude à ses aînés enfin, président mondial. Soit une leadership pour le bien de la com- dans le mouvement à son parrain, à dizaine d’années en tout et pour tout, munauté (au triple niveau local, natio- ses formateurs, aux anciens respon- à raison d’une année seulement par nal et mondial), son développement, sables, aux sénateurs Jaycee, etc. responsabilité. sa prospérité et sa sécurité, avec pour Bref, il doit devenir meilleur dans objectif général la paix mondiale sta- tous les domaines, aussi bien sur le F.A. ble et durable. plan moral que psychologique et social La JCI est de ce fait la première organisation mondiale pour la jeu- nesse. Elle est la troisième plus gran- Programmes mondiaux de association au service de l’huma- nité. Avant cela, le mouvement était né La Jeune chambre internationa- année aux Etats-Unis, le 13 octobre 1915 à le lance chaque année ces program- Saint-Louis (Missouri), pour être pré- mes et récompenses afin de créer une Jumelage cis, le jour où une trentaine de jeu- véritable émulation entre membres Échange culturel entre les chapi- individuels, ainsi qu’entre organisa- tres JCI dans le monde entier nes présidés par Henry Giessenbier tions-membres. fondèrent l’Association civique pro- Toyp BNE gressiste des jeunes gens (Ympca), Le programme des Jeunes cham- L'Evénement JCI du Réseau d'af- et ce n’est qu’en 1920 qu’une asso- bres les plus remarquables faires ciation nationale formée de 29 de ces clubs verra le jour aux Etats-Unis. BBP Le Championnat mondial (Better Business Plan) JCI d'art oratoire Devenir meilleur Concours du meilleur plan d'en- Promotion des compétences ora- treprise toires dans le monde entier Toutes les activités et actions de Récompenses CYEA la JCI doivent être conformes à son JCI reconnaît les meilleurs pro- La récompense JCI pour un jeune credo. Un ensemble de six principes jets de ses organisations locales et entrepreneur créatif interdépendants établi à partir de nationales 1946 (voir encadré). Elles doivent Le Championnat mondial aussi être conduites selon une démar- Efficacité 100% JCI de débat che de bonne gouvernance, avec un JCI reconnaît les organisations Promotion des compétences de nationales les plus efficaces chaque débat dans le monde entier esprit d’équipe et de saine émulation, P. 6 La Presse Magazine - N° 1117/ 8 mars 2009
  • 6. EN COUVERTURE Jeune chambre économique de Tunisie De plus en plus vieille, de plus en plus active Classée 8e meilleure il avait exposé l’idée de organisations nationales été représentée au bureau organisation nationale créer une organisation surtout dans sa région. mondial par un vice-pré- dans le monde, malgré similaire à feu Ferjani Elle a également accueilli sident exécutif mondial ses moyens très limités, Belhaj Ammar, à l’époque plusieurs manifestations en la personne de M. et 1ère en Afrique, la Jeune président de la centrale chambre économique de syndicale patronale qui Jaycees tunisiens remarquables Tunisie (Jcet) est née le avait bien accueilli le pro- jeudi 2 février 1961 à jet. Parmi les jaycees tunisiens qui se sont dis- Tunis. Une assemblée «J’ai fait cela pour le générale de 250 parmi les bien de la Tunisie, et seuls tingués nous citerons cadres et décideurs de la les actes dans les bonnes M. Foued M’bazaâ vie active a ainsi donné intentions peuvent durer», Mme Chedlia Boukhchina corps à cette initiative avait déclaré le Dr. El M. Chedly Neffati dont le premier germe Mehdi à l’occasion du 40e M. Hédi Djilani M. Hatem Ben Othman Structures d’appui de la JCET régionales de la JCI (prin- Houssem Belhaj. Entre- Afin de réaliser le maximum d’efficacité, la Jcet s’est cipalement africaines). temps et jusqu’à l’année dotée de plusieurs structures d’appui qui sont : En 1986, elle a été à la en cours, elle a donné à • L’institut national de la formation • Le comité de planification à l’échelle nationale tête de l’organisation à la JCI plusieurs vice-pré- • Le comité national d’arbitrage • Le réseau tunisien des affaires Jaycees étrangers remarquables La Jcet dispose également d’un sénat tunisien qui regroupe les sénateurs JCI, membres seniors à vie recon- nus comme tel pour avoir rendu de grands et loyaux ser- Plusieurs hautes personnalités dont : vices à l’organisation. - Kofi Annan - Gerald Ford revient au Dr Salah El anniversaire de la Jcet. - Richard Nixon Mehdi (le célèbre compo- Forte de plusieurs dis- - Bill Clinton siteur et musicologue). tinctions, à la fois au - Plusieurs chefs de gouvernement japonais, En visite aux Etats- niveau des ressources dont Taro Aso Unis en juillet 1959, le Dr humaines (dirigeants, for- - Jacques Chirac El Mehdi avait fait mateurs, sénateurs), - Le Prince Albert II de Monaco connaissance de la Jeune qu’au niveau des actions, chambre de ce pays-là et la Jcet a aussi parrainé assisté à bon nombre de la création (ou la prépa- l’échelle mondiale en la sidents chargés de sous- ses activités. ration pour une prochai- personne de M. Moncef régions. A son retour à Tunis, ne création) de plusieurs Barouni et en 2005 elle a F.A. « Pour une Tunisie et un monde meilleurs» ... déclare feu Hassib Ben Ammar, président fondateur de la JCET, à l’occasion du 30ème anniver- saire de l’organisation en 1991. A l’occasion du 30e anniversaire de la Jeune chambre économique de Tunisie (Jcet) le 2 février 1991,Hassib Ben Ammar, président -fondateur de l’organisation, qui vient de nous quitter, avait adressé un message aux jay- cees tunisiens dont ci-après de larges extraits.«La Jeune chambre avait l’ambition (au moment de sa création- Ndlr) de préparer l’avénement d’un nouveau type d’entreprise où le mot participation ne soit pas un mot formel, où l’homme ne se trouve pas sacrifié à la machine, où règne un esprit de solidarité,en un mot une entreprise plus humaine. Aujourd’hui, les jaycees devraient œuvrer au sein de chaque entreprise économique, publique ou privée, pour promouvoir un plan de développement de l’entreprise avec des objectifs clairs tant sur le plan des programmes de production que sur celui de l’intéressement des producteurs aux niveaux matériel, social et culturel. Une struc- ture quadripartite, groupant autour de la direction, les cadres de l’entreprise, les représentants des travailleurs, ainsi que ceux des consommateurs ou usagers, veillerait à créer les conditions psychologiques et matérielles de succès d’un tel projet. L’intérêt privé s’en trouverait confondu avec l’intérêt collectif, au bénéfice de tous. ... Ils voulaient également contribuer à ouvrir la Tunisie sur le monde extérieur, cette Tunisie qui a toujours eu une vocation universaliste. Nouer des relations amicales avec les Jeunes chambres à travers le monde est une œuvre fort utile et enrichissante. Enfin, quel beau credo que celui des Jeunes chambres ! Si les jaycees arrivent à le concrétiser dans leur vie de tous les jours, s’ils donnent vraiment l’exemple, ils auront œuvré pour une Tunisie et un monde meilleurs. Une mission combien exaltante !» La Presse Magazine - N° 1117/ 8 mars 2009 P. 7
  • 7. EN COUVERTURE 3 questions à M. Houssem Belhaj, vice-prési- dent exécutif mondial de la JCI en 2005 La satisfaction du participant, priorité des priorités M. Houssem Belhaj a dirigé la Jeune responsabilités au niveau internatio- chambre économique de Tunisie (Jcet) nal. En 2004, il a été élu vice-prési- en 2009 puis a été chargé de plusieurs dent exécutif mondial pour 2005. Quelles sont, d’après vous, son amabilité, sa compétence et participation aux manifestations rons-le, l’opportunité de visiter les retombées attendues sa tolérance. internationales et les projets des la Tunisie en tant que touristes du congrès mondial de la Pourquoi toute cette JCI locales qui ont reçu des récom- pour découvrir notre belle Tunisie JCI ? attente pour se voir penses à l’échelle de l’Afrique et ou pour investir, profitant de la Parmi les retombées, je cite- confier l’organisation du du Moyen-Orient ainsi qu’au stabilité politique, économique rai la participation de quelque congrès mondial ? niveau mondial. Je mentionne- et sociale de notre pays et de la 3.000 à 4.000 délégués venant Il est vrai que ce rêve d’or- rai également toutes ces mani- compétence du Tunisien. Pour de plus de 100 pays. Il s’agit ganiser le congrès mondial de la festations brillamment organi- cela, chaque membre de l’équi- d’entrepreneurs et de décideurs JCI date des années 80. Je par- sées par la Tunisie ces derniè- pe chargée de l’organisation doit qui non seulement participeront lerai plutôt des facteurs qui on res années, en particulier le SMSI. assumer sa tâche avec passion, aux différentes manifestations milité en faveur du choix de notre Quelles sont les clés de discipline et efficacité, depuis du congrès mais également décou- pays. Tout d’abord, je citerai le réussite de cet évène- l’arrivée des délégués en Tunisie vriront la beauté de notre pays, travail qui a été fait au sein même ment? jusqu’à leur retour chez eux. La la qualité de notre hospitalité de la JCI Tunisie qui est aujour- Il faudrait que nous ayons à qualité de l’accueil, le transport, ainsi que les différentes oppor- d’hui classée 8e à l’échelle mon- l’esprit que la priorité des prio- l’hébergement, la restauration tunités qu’offre la Tunisie en tant diale du point de vu de l’effectif, rités est la satisfaction du par- et la disponibilité de tout un cha- que destination touristique par l’image qui a été donnée par les ticipant. En effet, un délégué cun sont autant d’éléments clés excellence et site reconnu d’im- personnes qui ont assumé ces content de sa participation sera contribuant à la réussite du plantation des investissements. dernières années des responsa- un «ambassadeur» de plus de congrès. Il ne faut surtout pas Nous ferons découvrir à nos hôtes bilités au sein du bureau mon- notre pays. Il en parlera à ses oublier de faire tout cela avec le que la plus belle des richesses dial, l’image donnée par les mem- proches, collègues, journalistes sourire. de notre pays c’est le Tunisien, bres de la JCI Tunisie lors de la et autres amis qui auront, espé- M. Qossay Haydar, président de la JCET en 2000 Une occasion en or pour participer au changement positif M. Qossay Haydar a été à la certificat du projet parmi les 100 ble est alors acquis et permettra tête de la JCET en l’an 2000. Mais meilleurs au monde. Ci-après son ainsi au jeune d’avoir un leaders- avant d’accéder à cette responsa- témoignage à propos de la Jeune hip pour le bien de la communauté. bilité, il s’est distingué à plusieurs chambre d’une façon générale. Il ne faut pas oublier aussi que reprises au sein du mouvement. «Ce qui m’a d’abord attiré dans la Jeune chambre évolue en tant nal la Jeune chambre nous donne Nous citerons un certificat de méri- ce mouvement c’est la discipline et que partie du tissu associatif. Ce aussi l’occasion de tisser des rela- te du président mondial en 1994, les méthodes d’action basées sur qui renforce les opportunités d’ac- tions avec des citoyens d’autres le trophée de membre le plus remar- la participation du groupe, sur le tion et de changement positif. Nous pays avec lesquels nous avons des quable au niveau mondial en 1996, dialogue et sur le partage. Au sein avons là à la fois l’occasion de déve- échanges fructueux d’idées et d’ex- le trophée du meilleur président de la Jeune chambre, on se forme lopper l’individu et la commu- périences». d’une organisation locale memb- aussi en agissant et c’est très impor- nauté. Propos recueillis par F.A. re (celle de Gabès) en 1996 et le tant car un savoir-faire inestima- Vu son caractère internatio- Jeune Chambre économique de Tunisie section Junior Paroles de jaycee ! Jeune Chambre économique international. plutôt que de se confiner dans section Junior, c’est là une trou- Haythem Fantar, lui, n’a pas une attitude d’inertie impro- vaille de la Jeune Chambre éco- perdu beaucoup de temps avant ductive : voilà à grands traits le nomique de Tunisie (JCET) qui d’intégrer la Junior, à 15 ans, il credo de Haythem et, en toile de aimerait à brasser large. Aux y était déjà. Il s’exprime aujour- fond, la philosophie du réseau 14-18 ans, on offre l’opportuni- d’hui sur la question avec l’en- mondial constitué des jeunes té de s’initier à l’alpha et l’omé- thousiasme de ses 17 ans : chambres économiques parse- réussite de notre mouvement», ga du mouvement international. «Aujourd’hui, j’ai l’impression mées aux quatre points cardi- laisse entendre Haythem de la Autant dire que les juniors y font de me retrouver comme dans une naux du monde : «Etre ambi- Jeune Chambre de Ksar Hellal, leurs premières armes, s’apprê- seconde famille. Je peux vous tieux, c’est la qualité d’un Jaycee aujourd’hui coordinateur natio- tant plus tard à livrer un com- dire que c’est le contexte idéal où et parmi mes ambitions, c’est de nal des Juniors. Avant d’émett- bat fleur au fusil. Une sorte de tout jeune apprend à devenir un voir généraliser l’expérience re les vœux d’un succès pour le pépinière qui approvisionne la citoyen actif, un jeune qui posi- Junior dans d’autres pays, que congrès mondial qu’abritera notre Jeune Chambre économique de tive et aspire à un développement tout jeune de bonne moralité puis- pays dans les mois à venir. Tunisie de futurs membres imbi- à dimensions multiples». se intégrer une jeune chambre Mehdi BEN REJEB bés des fondements du concept Agissant, actif et influent, ceci, économique et prendre part à la P. 8 La Presse Magazine - N° 1117/ 8 mars 2009