Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
  • Save
audit du niveau d'anglais des sociétés du SBF 120
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

audit du niveau d'anglais des sociétés du SBF 120

  • 517 views
Published

 

Published in Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
517
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. pour Audit du niveau d’anglais des sociétés du SBF 120 Avril 2010
  • 2. 1 Méthodologie 2 2
  • 3. Note méthodologique (1/3) Etude réalisée par : goFLUENT Echantillon : Echantillon de 480 personnes, travaillant dans les sociétés du SBF 120, au sein de chacune des directions suivantes : - Ressources humaines ou juridiques - Ventes - Marketing / communication - Finances Mode de recueil : Les interviews ont eu lieu par téléphone et ont été réalisées par les salariés du groupe goFLUENT, tous formateurs professionnels de langue maternelle anglaise. L’Ifop a réalisé le traitement et l’analyse des résultats. Dates de terrain : Du 20 janvier au 20 mars 2010. 3
  • 4. Note méthodologique (2/3) Afin de mesurer le niveau d’anglais des salariés des 120 plus grosses entreprises françaises, le processus d’enquête mystère suivant a été mis en place :  Appel par les formateurs professionnels de goFLUENT des 4 directions à évaluer de chaque société ;  Mise en place d’une situation banale de conversation en anglais. L’enquêteur joue un rôle prédéterminé et suit un scénario propre à chaque direction contactée : Direction Rôle endossé par Question l’enquêteur Direction financière / Actionnaire « Nous sommes des actionnaires et nous souhaiterions connaître le bénéfice relation actionnaire de l’entreprise en 2008 … Dans quelle rubrique du site puis-je trouver le rapport d’activité de l’année dernière ? » Direction de la Journaliste « Nous sommes des journalistes et nous souhaiterions connaître ce qui est communication fait dans l’entreprise pour lutter contre le réchauffement climatique … Suivez-vous les directives fournies par le Protocole sur les gaz à effet de serre publié par le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (World Business Council for Sustainable Development) et le World Resources Institute (Protocole WBCSD / WRI) ? » Direction commerciale Partenaire « Nous sommes américains et nous souhaitons proposer un partenariat commercial potentiel commercial (ou une Joint Venture) à l’entreprise … Quelle est la surface économique minimum pour devenir partenaire ? » Direction juridique ou Personne en « Je suis en recherche d’emploi et je souhaite savoir comment déposer une RH recherche d’emploi candidature spontanée … Quelles sont les règles anti-discrimination que vous avez mises en place à respecter sur mon CV ? » 4
  • 5. Note méthodologique (3/3)  Une question commune est posée en fin d’entretien : « Avez-vous souvent reçu des demandes comme celle que je viens de vous soumettre ? ... Combien de fois diriez-vous ? » ;  Le niveau de chaque salarié interrogé est évalué sur trois points (la grammaire, le vocabulaire et l’accent) selon le barème suivant : faible, moyen, bon.  Le formateur professionnel peut également attribuer trois types de fautes (les petites fautes, les moyennes fautes et les grosses fautes).  Sur cette base, une évaluation du niveau d’anglais de chaque direction a été réalisée et a permis de distribuer une note globale sur 10 ;  La note globale de chaque direction permet de calculer une note globale (sur 10) de chaque société du SBF120. 5
  • 6. 2 Les résultats de l’audit 6 6
  • 7. A Le classement général 7 7
  • 8. Note générale Note de 8 à 10 25 Moyenne générale des Note de 7 à moins de 8 32 entreprises interrogées : 6,7 / 10 Note de 6 à moins de 7 34 Note de 5 à moins de 6 21 Note de moins de 5* 8 *Note de lecture : 8 entreprises ont obtenu une moyenne générale inférieure à 5/10 8
  • 9. Note générale - Les vingt meilleures sociétés du SBF 120 (1/2) Note obtenue 9 9 9 8,75 8,75 8,75 8,75 8,5 8,5 8,5 8,5 9
  • 10. Note générale - Les vingt meilleures sociétés du SBF 120 (2/2) Note obtenue ESSILOR INTL. 8,25 GECINA NOM. 8,25 LAFARGE 8,25 IMERYS 8,25 LVMH 8,25 NEOPOST 8,25 NEXANS 8,25 NICOX 8,25 PEUGEOT 8,25 10
  • 11. Note générale - Les trois moins bonnes sociétés du SBF 120 Note obtenue 4 3,5 3,25 11
  • 12. B Le détail des appréciations obtenues 12 12
  • 13. Les appréciations du niveau de grammaire des sociétés du SBF 120 Correct 78% Incorrect 22% Détail des appréciations par département Finances 84% 16% Commercial 83% 17% Marketing / Communication 77% 23% Ressources Humaines ou juridiques 67% 33% 13
  • 14. Les appréciations du niveau de vocabulaire des sociétés du SBF 120 Bon 6% Très bon 12% Moyen Faible 69% 13% Détail des appréciations par département Finances 16% 8% 67% 9% Marketing / Communication 14% 8% 72% 6% Ressources Humaines ou juridiques 11% 3% 63% 23% Commercial 7% 8% 73% 12% 14
  • 15. Les appréciations de l’accent des sociétés du SBF 120 Très bon 13% Moyen 68% Mauvais 19% Détail des appréciations par département Marketing / Communication 23% 67% 10% Finances 12% 79% 9% Ressources Humaines ou juridiques 9% 77% 14% Commercial 8% 48% 44% 15
  • 16. Le nombre moyen de fautes observées 15 ou plus 28 Nombre moyen de fautes De 10 à moins de 15 41 par entreprise : 11 De 5 à moins de 10 40 Grosses fautes 1 Fautes moyennes 2 Petites fautes Moins de 5 11* 8 *Note de lecture : 11 entreprises ont fait moins de 5 fautes durant l’évaluation 16
  • 17. C Le classement par direction 17 17
  • 18. Note générale – classement des directions 1 Ressources humaines et Juridique 7,4 2 Commercial 7,3 3 Marketing/Communication 6,3 4 Finances 6,0 18
  • 19. Note des directions des ressources humaines ou directions juridiques Note de 9 à 10 42 Moyenne des notes des directions interrogées : 7,4 / 10 Note de 7 à 8 43 Note de 5 à 6 20 Note de moins de 5 15 19
  • 20. Note des directions commerciales Note de 9 à 10 29 Moyenne des notes des directions interrogées : 7,3 / 10 Note de 7 à 8 59 Note de 5 à 6 23 Note de moins de 5 9 20
  • 21. Note des directions du marketing et de la communication Note de 9 à 10 17 Moyenne des notes des directions interrogées : Note de 7 à 8 41 6,3 / 10 Note de 5 à 6 39 Note de moins de 5 23 21
  • 22. Note des directions des finances Note de 9 à 10 22 Moyenne des notes des Note de 7 à 8 34 directions interrogées : 6 / 10 Note de 5 à 6 36 Note de moins de 5 28 22
  • 23. D Le classement par secteur 23 23
  • 24. Moyenne générale – classement des secteurs 1 Energie, ressources naturelles 7,2 2 Banques, assurances et sociétés foncières 7,15 3 Industrie chimique et pharmaceutique 7,0 4 Production 7,0 5 Informatique, Internet et télécommunications 6,9 6 Automobile, aéronautique et aérospatial 6,65 7 Commerce et distribution 6,4 8 Agroalimentaire 6,3 9 Construction, BTP Immobilier , 6,1 24
  • 25. Moyenne générale – Le secteur des énergies et ressources naturelles Les trois meilleures sociétés du secteur des énergies et ressources naturelles Moyenne générale du secteur : 7,2 / 10 9/10 8,50/10 8/10 Les trois moins bonnes sociétés du secteur des énergies et ressources naturelles 6,5/10 6/10 5,25/10 Répartition des notes, en nombre d’entreprises 4 4 3 1 0 Moins de 5 De 5 à moins de 6 De 6 à moins de 7 De 7 à moins de 8 De 8 à 10 25
  • 26. Moyenne générale – Le secteur des banques, assurances et sociétés foncières Les trois meilleures sociétés du secteur des banques, assurances et sociétés foncières Moyenne générale du secteur : 7,15 / 10 8,75/10 8,50/10 8,50/10 Les trois moins bonnes sociétés du secteur des banques, assurances et sociétés foncières 6,25/10 5,25/10 5/10 Répartition des notes, en nombre d’entreprises 5 4 2 2 0 Moins de 5 De 5 à moins de 6 De 6 à moins de 7 De 7 à moins de 8 De 8 à 10 26
  • 27. Moyenne générale – Le secteur de l’industrie chimique et pharmaceutique Les trois meilleures sociétés de l’industrie chimique et pharmaceutique Moyenne générale du secteur : 7 / 10 8,25/10 8,25/10 7,75/10 Les trois moins bonnes sociétés de l’industrie chimique et pharmaceutique 6,25/10 6/10 5,75/10 Répartition des notes, en nombre d’entreprises 4 2 1 1 0 Moins de 5 De 5 à moins de 6 De 6 à moins de 7 De 7 à moins de 8 De 8 à 10 27
  • 28. Moyenne générale – Le secteur de la production Les deux meilleures sociétés du secteur de la production Moyenne générale du secteur : 7 / 10 8,75/10 8,50/10 Les trois moins bonnes sociétés du secteur de la production 5,25/10 4,5/10 4,25/10 Répartition des notes, en nombre d’entreprises 7 4 4 3 2 Moins de 5 De 5 à moins de 6 De 6 à moins de 7 De 7 à moins de 8 De 8 à 10 28
  • 29. Moyenne générale – Le secteur de l’informatique, Internet et des télécommunications Les deux meilleures sociétés du secteur de l’informatique, Internet et des télécommunications Moyenne générale du secteur : 6,9 / 10 9/10 8,75/10 Les trois moins bonnes sociétés du secteur de l’informatique, Internet et des télécommunications 6,25/10 5,5/10 4,75/10 Répartition des notes, en nombre d’entreprises 7 5 2 1 1 Moins de 5 De 5 à moins de 6 De 6 à moins de 7 De 7 à moins de 8 De 8 à 10 29
  • 30. Moyenne générale – Le secteur de l’automobile, de l’aéronautique et de l’aérospatial Les trois meilleures sociétés du secteur de l’automobile, de l’aéronautique et de l’aérospatial Moyenne générale du secteur : 6,65 / 10 8,25/10 8/10 7.5/10 Les trois moins bonnes sociétés du secteur de l’automobile, de l’aéronautique et de l’aérospatial 5,5/10 4,5/10 4/10 Répartition des notes, en nombre d’entreprises 5 2 2 2 1 Moins de 5 De 5 à moins de 6 De 6 à moins de 7 De 7 à moins de 8 De 8 à 10 30
  • 31. Moyenne générale – Le secteur du commerce et de la distribution Les trois meilleures sociétés du secteur du commerce et de la distribution Moyenne générale du secteur : 6,4 / 10 9/10 8,75/10 8,25/10 Les trois moins bonnes sociétés du secteur du commerce et de la distribution 5/10 3,5/10 3,25/10 Répartition des notes, en nombre d’entreprises 7 6 5 4 2 31 Moins de 5 De 5 à moins de 6 De 6 à moins de 7 De 7 à moins de 8 De 8 à 10
  • 32. Moyenne générale – Le secteur de l’agroalimentaire Les trois meilleures sociétés du secteur de l’agroalimentaire Moyenne générale du secteur : 6,3 / 10 7,75/10 6,75/10 6,50/10 Les trois moins bonnes sociétés du secteur de l’agroalimentaire 6,25/10 5,5/10 5,25/10 Répartition des notes, en nombre d’entreprises 3 2 1 0 0 Moins de 5 De 5 à moins de 6 De 6 à moins de 7 De 7 à moins de 8 De 8 à 10 32
  • 33. Moyenne générale – Le secteur de la construction, de l’immobilier et du BTP Les trois meilleures sociétés du secteur de la construction, de l’immobilier et du BTP Moyenne générale du secteur : 6,1 / 10 7,75/10 7,25/10 7/10 Les trois moins bonnes sociétés du secteur de la construction, de l’immobilier et du BTP 5,5/10 5,25/10 4,25/10 Répartition des notes, en nombre d’entreprises 4 3 1 1 0 Moins de 5 De 5 à moins de 6 De 6 à moins de 7 De 7 à moins de 8 De 8 à 10 33