Livre blanc sur les clusters

5,637 views
5,564 views

Published on

Published in: Business
1 Comment
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
5,637
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
126
Actions
Shares
0
Downloads
187
Comments
1
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Livre blanc sur les clusters

  1. 1. 1 2
  2. 2. 3 4 “Nous sommes là pour accomplir une oeuvre commune, non pour négocier des avantages, mais pour rechercher notre avantage dans l’avantage commun” Jean Monnet LEGAL NOTICE This document is distributed by Europa InterCluster ©!2010 Reproduction is authorised provided the source is acknowledged The views of this document are those of all its contributors Printed in Belgium. Dépôt légal juillet 2010 Europa InterCluster is an independent, non-profit association of European cluster organisations Avenue des Arts, 12 Bte 7 - 1210 Brussels - Belgium! info@intercluster.eu -!www.intercluster.eu! !
  3. 3. Résumé Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 5 Trois challenges-clés 6 Les 2000 clusters européens présentent des • se projeter sur la scène mondiale profils très diversifiés. Les uns sont plutôt des éco-systèmes, des concentrations géographiques d’entreprises et de centres Considérant que la mondialisation engendre une fragmentation des chaînes de de recherche sur un même secteur d’activité - qu’on pourrait valeur, les clusters doivent être capables de se projeter sur la scène mondiale, de appeler des clusters-espaces, capables de générer de se doter d’une vision stratégique suffisamment forte pour recomposer leurs l’innovation et qui nécessitent un pilotage par l’amont propres chaînes de valeur, en se positionnant sur des marchés porteurs, à haute (infrastructures, outils collaboratifs, outils financiers...). Les valeur ajoutée, ceux en particulier qui sont à la croisée de plusieurs disciplines, autres sont plutôt des groupements d’entreprises et de éco-mobilité, nanotechnologies, matériaux nouveaux, optronique, technologies centres de recherche, pilotés par une gouvernance en vue de vertes, industries culturelles, ... et qui sont portés sur les services. constituer une chaîne de valeur complète sur un marché porteur - qu’on pourrait appeler des clusters-puissance, • se renforcer en interne capable d’élaborer et de mettre en oeuvre une vision Considérant cette nécessité de se positionner sur la scène mondiale, les clusters stratégique industrielle et qui nécessitent un pilotage par l’aval, doivent renforcer leur “coeur nucléaire”: respecter le principe du triangle de la c’est-à-dire par le marché et les services. connaissance, s’assurer d’une véritable interaction entre le processus d’innovation L’émergence de clusters européens de classe mondiale se situe (de l’idée au brevet) , le processus de pré-commercialisation (du proto-type au dans l’art de concilier et de superposer ces deux approches, design) et le processus de production (de la production manufacturière à la en vue de relever des défis d’envergure mondiale. commercialisation). De la qualité de cette dynamique interne, le cluster sera davantage que la somme de ses parties et deviendra un acteur industriel à part entière, alliant une forte attractivité territoriale à une compétitivité de niveau international. • exploiter le potentiel européen Considérant cette double nécessité de se doter d’une stratégie mondiale et d’un renforcement en interne, les clusters européens, face aux redoutables compétiteurs des pays émergents, doivent se regrouper, faire des alliances, passer RÉSUMÉ de la culture de l’échange!: (échanges d’expériences.... ) à une culture collaborative (par exemple, former des consortia temporaires le temps d’un programme), puis à une culture communautaire!(créer un consortium permanent de trois ou quatre clusters, complémentaires sur la chaîne de valeur, doté d’une gouvernance et d’une stratégie communes). Voilà une voie pour la naissance et le développement de clusters européens de classe mondiale.
  4. 4. Résumé Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale Vers un Pacte pour une Europe des clusters... 7 8 • une nécessaire coordination européenne 27 Etats membres, 27 politiques de clusters, sans compter les politiques mises en oeuvre aux niveaux régional et local: le coût de cette fragmentation représente le “coût de la non-Europe”: les clusters savent combien cette fragmentation est un frein à l’émergence d’alliances et de coopérations entre clusters européens pour atteindre un niveau de classe mondiale. Dès lors, une véritable coordination des politiques liées aux clusters doit être mise en oeuvre par la Commission, le Parlement et les Etats membres, dans le cadre du futur programme EUROPE 2020, et ainsi permettre aux clusters de devenir des acteurs incontournables d’une nouvelle politique industrielle européenne. • des propositions concrètes En complément de cette coordination, et pour chacun des trois challenges-clés que doivent relever les clusters européens pour faire émerger, parmi eux, des clusters de classe mondiale, diverses mesures sont proposées pour renforcer et compléter l’arsenal des outils techniques et financiers, nécessaires à la mise en oeuvre de cette stratégie européenne à vocation mondiale: un programme- cadre pour promouvoir des marchés intégrateurs de dimension mondiale, un “guichet unique” pour l’ensemble de la chaîne de valeur du cluster, un programme intégré pour l’innovation productive et territoriale, une boîte à outils d’intégration, un “Fonds Unique Communautaire pour l’émergence de chaînes de valeur européennes”, la reconnaissance des clusters comme des acteurs à part entière dans nombre de programmes de la Commission et des Etats membres. L’ensemble de ces mesures pourraient figurer sous le nom de “Pacte pour une Europe des clusters”
  5. 5. Index Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale RÉSUMÉ 9 5 CHAPITRE 2: TROIS CHALLENGES POUR L’ÉMERGENCE DE 10 13 CLUSTERS EUROPÉENS DE CLASSE MONDIALE 48 PRÉFACE 15 2.1 Premier challenge: un challenge externe: se projeter GENÈSE sur la scène mondiale 49 Principe directeur n°1: CHAPITRE 1: Avoir une capacité d’élaboration d’une vision stratégique mondiale 51 QU’EST-CE QU’UN CLUSTER DE CLASSE MONDIALE? 20 Principe directeur n°2: 1.1 Les enjeux et les limites de la définition d’un 21 Se positionner sur ou susciter de nouveaux marchés cluster de classe mondiale intégrateurs de dimension mondiale 52 1.1.1 Le cluster de classe mondiale, à la croisée du 23 local et du global Principe directeur n°3: 1.1.2 La complémentarité des deux types de clusters: 25 Maitriser sa propre chaine de valeur cluster-espace, cluster-puissance 53 2.2 Deuxième challenge: un challenge interne: se projeter 1.2 Les enjeux et les limites des politiques publiques 27 en interne pour devenir un acteur performant 55 1.2.1 Les enjeux de la coordination des politiques 29 publiques européennes Principe directeur n°4: 1.2.2 Vers des clusters européens de classe mondiale L’art d’articuler chaque branche du triangle de la connaissance 57 31 1.3 Essai de description des principales caractéristiques Principe directeur n°5: 33 d’un cluster de classe mondiale L’art d’articuler la gouvernance et la dynamique de ses membres 58 1.3.1 Les conditions-cadre d’un cluster 35 Principe directeur n°6: 1.3.2 Les acteurs du cluster 39 L’art d’articuler attractivité et compétitivité 59 1.3.3 L’organisation et le management du cluster 43 2.3 Troisième challenge: exploiter le potentiel européen 61 Principe directeur n°7: Se renforcer par la coopération européenne 63 Principe directeur n°8: Se structurer par des chaînes de valeur européennes de classe mondiale 64 INDEX Principe directeur n°9: S’émanciper pour devenir des acteurs d’une nouvelle politique industrielle européenne 65
  6. 6. Index Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale CHAPITRE 3: PROPOSITIONS 11 12 68 1. Créer un programme intégré “stratégie et prospective” 71 2. Élaborer un programme-cadre pour promouvoir des marchés intégrateurs de dimension mondiale 73 3. Création d’un Programme intégré pour l’innovation, dans le cadre de la politique européenne d’aménagement du territoire a. Volet territorial 75 b. Volet productif 77 4. Créer un guichet unique européen pour les clusters 79 5. Créer une boîte à outils d’intégration européenne 81 6. Création d’un “Fonds Unique Communautaire pour l’émergence de chaînes de valeur européennes” 85 7. Considérer les clusters comme des acteurs à part entière dans nombre de programmes de la Commission et des Etats membres 87 Tableau synthétique des propositions 91 CONCLUSION 93 TÉMOIGNAGES 95 Christian Tidona, Manager de Cluster de BioRN, Allemagne 97 Dominique Vernay, Manager de Cluster de System@tic, France 103 Johan P. Bång, Manager de Cluster de Future Position X, Suède 109 Nick Storer, Manager de Cluster de Envirolink, Royaume-Uni 115
  7. 7. Préface Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale Il ne faut pas s’y tromper: réfléchir sur les 13 L’Europe ne peut plus se contenter de n’être qu’un marché unique. Elle doit devenir un espace stratégique. Un espace stratégique pour 14 clusters européens de classe mondiale c’est aussi réfléchir sur une Europe de classe mondiale. une nouvelle politique industrielle basée sur l’économie de la connaissance. Si l’on se contente d’une attitude introspective, la tâche peut paraître impossible. Vu de l’intérieur, l’Europe n’est que Les deux mille clusters d’Europe peuvent et doivent être les acteurs fragmentation, un puzzle de 27 pièces, 27 politiques nationales de principaux de cette nouvelle politique industrielle européenne. Et ce, la recherche et de l’innovation, 27 politiques de clusters, sans pour plusieurs raisons!: compter les politiques mises en œuvre aux niveaux régional ou • les uns représentent plutôt des espaces, des éco-systèmes, des local, deux mille clusters dont la moitié environ dotée d’une zones de compétences où jaillissent, sur un territoire donné, des gouvernance, sans compter les multiples clusters non labellisés. interactions productives entre les différentes composantes du Si l’on jette un regard, même distrait, en dehors de l’Europe, sur la triangle de la connaissance! : l’université, la recherche, l’entreprise. scène mondiale, il ne faut pas être pas grand clerc pour voir Ces clusters-espace seront, de plus en plus, autant de points émerger des compétiteurs redoutables – le Brésil, l’Inde et la d’ancrage territoriaux dans la mondialisation, avec même une Chine dont la stratégie explicite est de devenir le laboratoire du dynamique de relocalisation monde. Dès lors, l’émergence de clusters européens de classe mondiale • les autres sont plutôt de véritables entreprises virtuelles, dotées devient un impératif catégorique. d’une chaîne de valeur complète, pour peu que leurs gouvernances se soient dotées d’une capacité de pilotage stratégique apte à Les réflexions lancées par la Commission Européenne sur la jouer un véritable rôle d’intégrateur et à favoriser l’émergence de stratégie EUROPE 2020 nous obligent: s’il est nécessaire de grappes d’entreprises, notamment des PME, qui seront, ensemble, parfaire le Marché unique pour se renforcer en interne, il est de les fers de lance sur les marchés mondiaux. Ces clusters-puissance plus en plus vital, pour l’avenir de l’Europe dans la mondialisation, seront autant de ponts d’envol commerciaux sur le reste du de créer un espace stratégique commun pour se projeter en externe. monde. Encore faut-il articuler ces deux formes de clusters avec suffisamment de finesse pour espérer bâtir des clusters de classe mondiale. Ce Livre Blanc sonne comme un appel à candidature, de la part des clusters européens, pour devenir des acteurs à part entière au PRÉFACE service d’une Europe de classe mondiale. François-Xavier Level Président, Europa InterCluster
  8. 8. Genèse Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 15 16 La Communication de la Commission Européenne du 10 novembre 2008, “Vers des clusters de classe mondiale” a été, sans aucun doute, une invitation au voyage. Un certain nombre de clusters européens se sont immédiatement saisis de ce sujet qui est au coeur de ce qu’ils sont. Avec beaucoup d’interrogations, d’espoirs et aussi de craintes: qu’est-ce-qu’un cluster de classe mondiale? quelle est la stratégie pour y parvenir? seul ou en concluant des alliances? avec quels outils? dans quel objectif? quel en sera le nombre? un label sera-t-il créé? des programmes et des outils financiers leurs seront-ils réservés? mettra-t-il hors course la plupart des clusters? Ces interrogations se sont exprimées avec une véritable montée en puissance, notamment lors des journées InterCluster 2008 qui se sont déroulées à Paris, les 17 et 18 novembre, sous le label de la Présidence française de l’Union Européenne. Danuta Hübner, Commissaire à la politique régionale, soulignait l’importance de la coopération entre clusters pour créer des clusters de classe mondiale. Jens Baganz, ministre du Land de Rhénanie Nord Westphalie, faisait une comparaison avec la logique Airbus. Les managers de clusters qui participaient aux tables rondes se sont employés à aborder ces question sous plusieurs angles, à partir de leurs expériences. Chez certains de nos adhérents – des clusters de différents secteurs et se situant dans toute l’Europe- a germé l’idée de mettre en chantier l’ensemble de ces réflexions, d’en trouver la cohérence et de dégager des lignes de force. Sous la GENÈSE forme d’un Livre Blanc.
  9. 9. Genèse Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 17 18 Pour répondre à cette demande et permettre à ces De plus, des échanges se sont tenus régulièrement avec les clusters de faire entendre leur voix, Europa InterCluster responsables de l'Alliance européenne des clusters ainsi mettait en place, courant mai 2009, un noyau dur informel, qu'avec les partenaires de l'Initiative Excellence des clusters, pour définir les contours, l’architecture, la méthode du lancée par la Commission. Livre Blanc. Avec Gerd Meier zu Köcker, directeur de Kompetenznetze Deutschland, le réseau des clusters allemands ; Dominique Vernay, président du pôle Le premier trimestre 2010 a permis à l’équipe de Europa System@tic et responsable du groupe informel des 17 InterCluster de rassembler les avis, de commencer à pôles français de classe mondiale ; Philippe Clerc, directeur coucher sur le papier réflexion et recommandations. A la de l’innovation, à l’Assemblée Française des Chambres de mi-avril, une première ébauche a permis une dernière Commerce, (ACFCI) partenaire d’un certain nombre de consultation avant publication. clusters français ; Nicholas Szechenyi, au titre de Co- président de la Fédération des clusters hongrois ; Klas Ce Livre Blanc est donc le résultat d’un processus de 18 Svensson, de l’Agence suédoise pour la croissance mois environ mais qui se poursuivra jusqu’en décembre économique et régionale (Tillväxtverket) et enfin, 2010. En effet, le Livre Blanc sera soumis à une nouvelle Christian Saublens, directeur de EURADA, l’association phase de consultation, notamment en ligne, à partir du site européenne des agences de développement régional, très de Europa InterCluster, et sous la forme de “réseaux active sur les politiques de clusters. sociaux”. L’objectif est d’affiner les propositions concrètes pour parvenir à une feuille de route qui a pour ambition Différentes méthodes ont été employées: consultation d’être une contribution, notamment pour la Présidence directe auprès de clusters, constitution comme en France hongroise du premier semestre 2011. d’un “focus groupe” d’une dizaine de clusters, intervention lors de colloques ou de rencontres, tchat sur internet,... Les journées InterCluster 2009 qui se sont déroulées à Bruxelles, les 3 et 4 décembre, ont permis de soumettre un certain nombre de questions à la centaine de clusters présents, lors d’un “world café” qui a été très productif, notamment après l’intervention de Martin Schuurmans, président de l’Institut européen de l’innovation et de la technologie, consacrée aux clusters de classe mondiale.
  10. 10. 1 19 20 CHAPITRE QU’EST-CE QU’UN CLUSTER DE CLASSE MONDIALE?
  11. 11. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 1. 1 21 préfère, d’un conseil d’administration représentant les catégories de membres et d’une équipe d’animation. Cette gouvernance, véritable tête pensante, se dote d’une stratégie 22 ! ou d’une feuille de route et fait de ce cluster un les enjeux et les limites Il existe environ 2000 cluster-puissance! c’est-à-dire avec le pouvoir de cluster s en Europe dont se projeter dans un théâtre d’opérations qui peut de la définition d’un 1000 cluster s-puissance être la scène mondiale. Les mille autres sont des et 1000 cluster s-espace é c o - s y s t è m e s! d e d i f f é re n t e s f o r m e s! : cluster de classe mondiale technopoles, zones d’entreprises, parcs scientifiques, parcs universitaires,…c’est-à-dire des espaces où se multiplient des inter-relations productives entre les trois branches du triangle de la connaissance! : Une grille de lecture pour un concept protéiforme recherche, formation, innovation, et sans qu’il y ait une Pour les uns, un cluster relève de l’observation: il s’agit d’un véritable gouvernance même si, souvent, se dégagent des éco-système dans lequel s’opère une alchimie de acteurs dominants, comme les universités ou des grandes l’innovation, engendrée par la proximité, sur une zone entreprises multinationales. Bien sûr, les deux types de géographique donnée, d’entreprises, de centres de clusters peuvent se superposer, voire se confondre, et l’on recherche, d’universités…à l’instar de la Silicon Valley ou de peut même avancer que l’acquisition d’une dimension Cambridge. Ce qu’on pourrait appeler des clusters-espace. mondiale résultera de l’art de superposer ces deux Pour les autres, un cluster relève de l’action!: il s’agit d’une dimensions. démarche volontaire, initiée par les pouvoirs publics, ou Une approche statique ou dynamique!? ! émanant d’initiatives de terrain, visant à susciter des coopérations entre ses membres! : entreprises, universités, centres de recherche. Ce qu’on pourrait appeler des Si la notion de cluster est protéiforme, la notion de cluster de clusters-puissance. classe mondiale est, à bien des égards, floue et imprécise. Soit Distinguer pour ne pas confondre il s’agit d’une description statique, à partir d’indicateurs, qui pourrait faire l’objet d’un label attribué par une autorité Les confusions sont fréquentes et les malentendus, quelconque et, le cas échéant, d’une politique publique nombreux, lorsqu’il est question de cluster. Quand spécifique dotée d’avantages ou de financements réservés… l’Observatoire Européen des Clusters mentionne Soit, il s’agit d’un idéal à atteindre et d’une dynamique à l’existence de 2000 clusters en Europe, il est très important mettre en œuvre, à la portée de tous les clusters, sans aucune de préciser que ces clusters ne sont pas tous de la même exception, pour peu qu’ils s’inscrivent dans la stratégie trempe. Mille environ sont dotés d’une gouvernance, c’est-à- adéquate. dire d’un système représentatif doté d’un exécutif ou, si l’on C’est dans cette dernière éventualité que s’inscrivent les 1 Commonly known as cluster initiative réflexions et les propositions de ce Livre Blanc. 2 Commonly known as cluster organisation
  12. 12. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 23 Le cluster-espace ou 24 1. 1 . 1 construire une chaîne de valeur de l’innovation territoriale Créer ou développer un cluster-espace nécessite un pilotage stratégique par l’amont, c’est-à-dire par l’aménagement des conditions de possibilité de l’émergence du cluster! : les infrastructures matérielles – transports, habitat, le cluster de classe mondiale , équipements collectifs,…-, les outils collaboratifs – pépinières d’entreprises, plate- à la croisée du local et du global forme d’innovation, laboratoires mutualisés,...L’intelligence stratégique territoriale devra, ici, déployer son savoir-faire pour construire une chaîne de valeur dans laquelle les interactions entre les maillons seront fortes, d’où la nécessité d’une approche pluridisciplinaire! : architecture, urbanisme, sociologie, …de manière à favoriser au maximum les synergies entre les acteurs. Le “cluster-puissance” ou construire une chaine de valeur de l’innovation productrice Le cluster de classe mondiale, un cluster-puissance ancré sur un cluster-espace? Cette reconstruction par l’aval des chaînes de valeur peut faire des clusters de véritables réseaux pilotés par l’intégrateur qu’est la gouvernance ou l’équipe de Ce qui est commun à ces deux approches, c’est avant tout management!avec le concours incontournable des TPE/PME1&2 : des bouquets de de rendre possible la conjugaison entre les trois éléments services dans des domaines à fort potentiel!peuvent être imaginés: ville durable, du triangle de la connaissance! : éducation, recherche, industries culturelles, éco-mobilité, énergies renouvelables, agriculture et innovation et de faciliter l’émergence de nutrition, santé en ligne…ce qui nécessite souvent la recherche de maillons communautés de la connaissance et de “ Cluster s-espace et manquants, par exemple dans des clusters complémentaires sur ces chaines de l’innovation. Pour le cluster-espace, cette cluster-puissance, valeur. Ces coopérations entre clusters complémentaires, ces futurs clusters conjugaison sera essentiellement spatiale, –liée à la deux approches européens, formeront, par leur existence même, un actif stratégique déterminant proximité géographique, au partage de plates complémentaires “ dans la compétition mondiale. Les technologies web peuvent en être un formes communes,…-, et irrationnelle, - liée au formidable levier d’accélération et de création de valeurs, tout à la fois. brassage des personnes et des idées. Pour le cluster- puissance, cette conjugaison se fera dans le cadre de la composition rationnelle d’une chaîne de valeur à finalité 1 "la participation aux chaînes de valeur mondiales renforce la stabilité des PME", in "Comment rester compétitif productive. Mais, dans un sens, on peut admettre que le dans l'économie mondiale. Progresser dans la chaîne de valeur", OCDE 2007 ! 2 Les TPE/PME doivent progresser dans leur participation à la création de la chaîne de valeur de la coopération, cluster-puissance est primordial car générateur d’emplois, acquérir une véritable culture de l’échange, faire l’apprentissage d’une pratique collaborative et ne pas craindre de contribuant ainsi au succès du cluster-espace. Le cluster- participer à une véritable culture communautaire. C’est ce que nous avons compris au sein du Cluster WEST, nous puissance serait ainsi la partie émergée de l’iceberg du entendons y participer activement et y contribuer solidairement, pour être des acteurs compétitifs européens dans une économie de la connaissance globalisée. (Cf. Lettre d’information hebdomadaire “!Made In West!“ du Cluster WEST, “cluster-espace”. N° 208 du 1er Février 2010)
  13. 13. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 25 26 centres de recherche et d’universités, avec des têtes de réseaux qui peuvent être soit une université, soit un centre de transfert de technologie, soit un groupement 1. 1 . 2 d’entreprises et dont la régulation est informelle. Et ceux qui sont avant tout des réseaux structurés par une gouvernance très formalisée, une stratégie mûrement réfléchie et une feuille de route clairement balisée, même s’ils bénéficient, la complémentar ité des directement, de l’écosystème dans lequel ils sont implantés. deux types de cluster s: Une complémentarité à exploiter cluster-espace , cluster-puissance Cette distinction peut aussi constituer une véritable feuille de route pour les clusters: ceux qui sont des territoires bien remplis peuvent avoir intérêt à se Les dangers d’une confusion doter d’une tête bien faite, et vice-versa. En conjuguant étroitement une logique d’attractivité et une logique de compétitivité, une politique d’aménagement du Ne pas distinguer clairement cette typologie de clusters peut territoire et de développement local et une politique d’innovation à finalité être lourd de conséquences, comme l’a récemment remarqué en industrielle. Les évolutions récentes de la Silicon Valley montrent parfaitement le France la Mission d’Evaluation et de Contrôle des pôles souci croissant d’un retour à un développement endogène du territoire, allant de compétitivité!: “!La politique des pôles de compétitivité Créer une chaîne même jusqu’à une volonté de relocalisation des activités productives de se trouve au carrefour de deux objectifs qui peuvent de valeur de l’innovation qui sont sources elles-mêmes d’innovation." Il est même constaté que l’innovation les services cognitifs, qui sont autant d’éléments constitutifs des clusters, sont les sembler difficiles à concilier. Elle oscille entre une logique ter r itor iale de compétitivité d’une part, qui impose d’aller chercher services qui bénéficient du meilleur degré d’ancrage territorial à l’inverse des compatible avec les compétences sur l’ensemble du territoire pour les une chaîne de activités dites volatiles comme la maintenance informatique ou les fonctions intégrer dans des pôles sélectionnés pour leur excellence l’innovation tertiaires d’exécution.# A la confluence du cluster-espace et du cluster-puissance, il scientifique, et une logique territoriale d’autre part, productr ice y a un véritable gisement à exploiter pour atteindre une classe mondiale. conduisant à préserver l’égalité spatiale par la désignation d’un grand nombre de pôles répartis sur l’ensemble du territoire!”. La composition de la gouvernance de certains 1 Rapport d’information de l’Assemblée Nationale, en conclusion de la Mission d’Evaluation et de Contrôle (MEC) sur les perspectives des pôles de compétitivité – septembre 2009 clusters témoignent parfaitement de cette ambivalence… 2 “l'innovation dans l'industrie des hautes technologies nécessite une interaction entre deux activités : le processus Une complémentarité de fait d'innovation (de l'idée au brevet en passant pas l'étape de R&D) et la production (de la production manufacturière à Cette distinction entre ces deux types de clusters peut paraître la commercialisation). Des interactions régulières doivent être favorisées afin de répondre au mieux au besoin du marché. Sur le long terme, une économie qui manquerait d'infrastructures de production et de processus d'ingénierie artificielle et elle l’est, à certains égards. Mais, elle présente perdrait sa capacité à innover.!“Restoring American Competitiveness", Gary P. Pisano et Willy C. Shih, Harvard l’avantage d’être une grille de lecture qui montre que les clusters Bussiness reviews de juillet-août 2009 européens se situent entre les deux extrémités, plus ou moins 3 E.M. Mouhoud, sous la dir. de (2009), Economie des services et développement des territoires. Un levier pour la près du cluster-espace ou du cluster-puissance. Ainsi, le profil des réduction des vulnérabilités, Rapport de prospective de la DATAR; collection Travaux, La Documentation Française3 clusters européens est-il très diversifié. Entre ceux qui sont E.M. Mouhoud, edited by (2009), Economie des services et développement des territoires. Un levier pour la réduction essentiellement des espaces rendus attractifs par la présence, sur des vulnérabilités, Rapport de prospective de la DATAR (Service Economy and Regional Development. A Lever for un périmètre restreint, d’entreprises de haute technologie, de Reduction of Vulnerabilities. Prospective Report of the DATAR); series "Travaux", La Documentation Française
  14. 14. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 27 Les politiques publiques au regard de la mondialisation 28 Les discours sur l’impuissance publique se multiplient comme s’il s’agissait du choc entre deux mondes: celui du monde hiérarchique dans lequel les décisions descendent du haut vers le 1.2 bas, dans le cadre du périmètre national ou européen et celui du monde des réseaux dans lequel les décisions se font et se défont en temps réel, se moquant des frontières et des distances. Les les enjeux et les limites politiques publiques de clusters, nationales ou communautaires, sont ainsi souvent mal à l’aise pour encourager le développement des politiques publiques des clusters sans les décourager, pour libérer leur dynamisme sans les corseter et, pour tout dire, trouver un juste équilibre entre une approche “top-down” et une approche “bottom-up”. Les processus de labellisation témoignent de ces difficultés. Vers un renouveau d’une approche stratégique Le lancement de politiques de développement de clusters dans la Les enjeux des politiques publiques plupart des Etats membres – qui gardent pleine et entière compétence sur ce sujet – et la politique de la Commission en ce Cette distinction n’est pas neutre, en termes de politiques domaine – qui reste une compétence d’influence ou d’incitation -, publiques. Privilégier le concept cluster-espace, c’est créent un éco-système favorable à une réhabilitation de s’inscrire dans une logique macro-économique axée sur le la stratégie. Après une période de plusieurs décennies, la Rééquilibrer renforcement de la concurrence comme créatrice stratégie avait été peu à peu refoulée par le marché. Le l’approche d’innovation. Privilégier le concept de cluster-puissance, c’est processus de mise en œuvre du Marché Unique, la stratégique par s’inscrire dans une logique micro-économique axée sur le priorité donnée au démantèlement des obstacles au bon rappor t renforcement d’une stratégie industrielle. Privilégier l’axe fonctionnement des règles de concurrence et la prise en au marché “cluster-espace-marché-concurrence“, c’est s’inscrire dans le considération des acteurs économiques comme des cadre d’un marché mondial, où disparaît la distinction entre unités interchangeables, ne rendaient pas nécessaire le Europe, international, mondialisation, globalisation, l’Europe recours à une intelligence stratégique. En revanche, le lancement n’étant qu’une partie du marché mondial. Privilégier l’axe de l’”économie de la connaissance”, la reconnaissance des “cluster puissance doté d’une vision stratégique”, c’est interactions entre les éléments du triangle de la connaissance, la s’inscrire dans le cadre du périmètre européen pour nécessité de recomposer des chaînes de valeur que la élaborer une stratégie internationale vis-à-vis de la mondialisation a tendance à fragmenter, fait de la culture mondialisation. stratégique un véritable avantage compétitif.
  15. 15. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 1.2.1 29 30 les enjeux de la coordination des forte valeur ajoutée en terme d’innovation et un impact en terme de coopération transnationale. Mais, les budgets engagés qui représentent une infime partie (2 à politiques publiques européennes 3%) des budgets nationaux consacrés à l’innovation, trouvent ici leurs limites. Leur effet levier n’en est que plus limité. De plus, il ne s’applique pas ou peu, à d’autres fonds européens que sont les Fonds structurels, dont certains disent qu’ils sont, Les enjeux de la coordination de fait, re-nationalisés et donc re-fragmentés. Il y a là un enjeu de coordination des politiques publiques des Etats membres considérable et un véritable gisement de “valeur ajoutée”. 27 Etats membres, 27 politiques de clusters, sans compter les politiques mises en oeuvre aux niveaux régional et local: le coût de cette fragmentation représente le Les enjeux de la coordination entre coût de la non-Europe qu’il serait intéressant d’évaluer avec précision. Mais, les la politique de concurrence et la politique de l’innovation clusters savent combien cette fragmentation est un frein à toute coopération Tel est le coeur du débat entre d’une part, la prééminence de droit de la politique inter-cluster: les programmes dédiés aux clusters, les outils financiers, les règles de de la concurrence qui est la seule politique “réellement européenne” puisqu’ayant mise en oeuvre, les délais pour l’instruction des dossiers, etc....sont si diversifiés un statut communautaire et d’autre part, la politique de l’innovation qui n’est pas qu’il est quasi impossible aux clusters qui veulent coopérer, de concilier les de la pleine compétence communautaire mais du ressort des Etats membres. Si calendriers, les procédures ou les critères. Et quand bien même une coopération l’un quelconque d’entre eux venait à mettre en place, y compris en coordination viendrait à surnager, elle ne disposerait d’aucun outil financier transnational pour avec d’autres, des outils pour doper l’émergence de ses clusters, il serait corseté accompagner et développer quel que projet industriel que ce soit. D’où la et, le cas échéant, rappelé à l’ordre, par les règles de la concurrence qui perspective d’une coordination intergouvernementale entre un petit groupe de conservent une prééminence dans la hiérarchie de normes. Il y a ainsi une pays qui décideraient de coordonner en profondeur leurs politiques de clusters... dissymétrie de compétences au profit de la politique de la concurrence à Le débat est ouvert et peut s’inscrire dans le mécanisme des coopérations l’échelon européen et au détriment des politiques de l’innovation, et donc des renforcées, prévu par le Traité de Lisbonne. Ce qui permettrait le développement clusters, au niveau national. Tout se passe comme si la politique européenne de la d’une logique de type Airbus incluant une répartition transnationale des concurrence qui s’inscrit dans un cadre mondialisé empêchait les Etats membres à compétences entre un groupement de clusters, la coordination d’outils financiers élaborer, pour leurs clusters, des outils leur permettant de mettre en place des de soutien aux projets émergents des clusters et une gouvernance commune pour stratégies visant à acquérir une classe mondiale. Ce qui donne aux pays une stratégie de conquête. émergents toute latitude pour se forger, eux, une stratégie mondiale. Les enjeux de la coordination entre les politiques publiques nationales et les politiques publiques européennes Pour compliquer le jeu, à cette fragmentation s’ajoutent les politiques publiques européennes qui arrivent en surimpression et qui s’additionnent aux politiques nationales plutôt qu’elles ne les complètent. Certes, les programmes de la Commission ont démontré un indéniable pouvoir d’incitation, avec souvent une
  16. 16. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 31 32 Pour ceux qui s’inscrivent plutôt dans la logique des clusters-espace, à l’instar de Cambridge, du plateau 1. 2 . 2 Des cluster s “Made de Saclay, de Stockholm,..., les logiques sont in Europe” différentes et la question des alliances ne se posent pas dans les mêmes termes. Quoi qu’il en soit, la ver s des cluster s européens question du “Made in Europe”, pour les clusters, se posent avec la plus grande acuité. de classe mondiale Une Charte plutôt qu’un label Au début d’une redoutable compétition S’il ne faut pas renoncer à la définition d’un cluster de Si les clusters connaissent de par le monde une véritable classe mondiale, il faut absolument éviter d’en faire un floraison, il est clair que ceux qui ont été créés ou qui se statut ou un label de manière à ne pas figer des situations créent actuellement dans les pays émergents, comme l’Inde, acquises et de respecter les différentes conceptions de la Chine, le Brésil, vont connaître une croissance rapide, cluster. L’absence de labellisation ne remet pas en cause la notamment parce qu’ils s’inscrivent comme autant d’outils sélection d’un certain nombre de critères comme grille de pour les stratégies mises en oeuvre dans ces pays. Devenir lecture et d’évaluation. Savoir de quoi l’on parle, tel est le laboratoire du monde, telle est la stratégie de la Chine l’objectif essentiel d’une Charte, conçue davantage comme par exemple qui concentre beaucoup de moyens sur une une grille de lecture de la vision et du projet partagés, un cinquantaine de clusters. Cette re-configuration annoncée tableau de bord, notamment pour les concepteurs de du paysage mondial de l’innovation ne peut laisser politique publique. Cette Charte pourrait être articulée indifférente une Europe fragmentée et par conséquent mal par la reconnaissance d’une approche double et armée pour peser sur les événements. complémentaire des clusters: les clusters-espace, les clusters-puissance, avec des critères quantitatifs et Des clusters “Made in Europe” de classe mondiale qualitatifs mais surtout évolutifs. A priori, sera considérée Prendre conscience de cette redoutable concurrence comme susceptible de devenir un cluster de classe implique de mettre sur le chantier la question des alliances mondiale un cluster de compétitivité ou cluster-puissance, stratégiques. Encore faut-il admettre qu’à soi seul un cluster qui, en maximisant son articulation avec le cluster de a peu de chances de s’imposer sur la scène internationale, compétences ou cluster-espace!où il se situe, aura réussi à du moins pour les clusters qui s’inscrivent plutôt dans la mettre en œuvre une stratégie de conquête sur un marché logique des clusters-puissance et pour lesquels la question de dimension mondiale. des alliances stratégiques devient un impératif catégorique.
  17. 17. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 1. 3 33 s'accorder sur des critères et sur des indicateurs uniques, ce qui contribuera à préciser les caractéristiques d’un cluster de classe mondiale 1. 34 Les 15 indicateurs ou critères suivants sont regroupés en trois grandes catégories afin Essai de description des de mieux structurer la réflexion. Ces trois catégories sont au coeur du développement et de la performance des clusters, qui, ainsi, peuvent évoluer en connaissance de cause2. principales caractéristiques Les Conditions-cadre (F) d’un cluster de classe mondiale • Le cadre entourant les principaux acteurs du cluster est important pour son potentiel à atteindre un niveau de classe mondiale. De ce point de vue, les éléments pertinents, sont Afin d'éviter que les futures discussions sur les clusters de classe mondiale ne portent la R & D et les établissements d'enseignement de qualité, un climat d'affaires dynamique en sur des conceptions complètement divergentes, de plus en plus de clusters européens matière de politique d'innovation et une réglementation générale pour les start-ups.Tous de premier plan (car, se considérant comme tels, ils manifestent le souhait d’en savoir ces éléments réunis créent un environnement attractif pour le développement du cluster. plus sur les clusters de classe mondiale), ainsi que des décideurs en matière de politique de cluster, sont en attente d’une définition qui précise de manière plus approfondie le Les acteurs du Cluster (A) terme même de!cluster de classe mondiale. • Les clusters fournissent un éco-système fertile pour le développement des entreprises, ce Fondamentalement, il existe deux options sur la manière de faire. La première est de se qui stimule l'innovation, le développement régional et la compétitivité. L'excellence des mettre d'accord sur une définition harmonisée du cluster de classe mondiale et qui soit clusters, entre autres, dépend aussi de la compétitivité de leurs principaux acteurs. acceptée par la majorité des praticiens des clusters et des décideurs en matière de politique de clusters. Cette approche semble être très difficile, car il n'y a pas de L’Organisation et le management du cluster (M) compréhension commune sur la notion même de cluster. La seconde consiste à définir • La force et les perspectives d'avenir d'un cluster sont très liées aux atouts et au des indicateurs spécifiques et des critères pouvant être utilisés pour décrire ce qu'on professionnalisme du management du cluster. Celui-ci fournit des services spécialisés et entend par un! cluster de classe mondiale ainsi que les conditions à remplir. Cette personnalisés de soutien aux entreprises et une valeur ajoutée aux membres du cluster. dernière approche semble être plus réalisable étant donné que tous les acteurs doivent Un management de haute qualité est donc considéré comme essentiel pour promouvoir l'excellence des clusters et représente un critère pour le “cluster de classe mondiale!“. 1 Près de 35 clusters de France, d’Allemagne, de Suède, labellisés, dans leurs pays respectifs, comme étant les plus compétitifs, ont été largement impliqués dans ce processus et ont ainsi contribué à la première tentative de caractérisation des clusters de classe mondiale. L’implication de ce groupe de clusters s’inscrit dans une approche pratique, “!bottom-up!“ et non dans une approche “!top-down!“ ou axée sur une approche scientifique. Cette réflexion a été coordonnée par Gerd Meier zu Köcker (directeur du réseau des clusters allemands), Klas Svensson (Tillväxtverket, Suède) et Nicholas Szechenyi (directeur général de Europa InterCluster et co-président de l’association hongroise des clusters). 2 La publication de ce document de travail devrait ouvrir le débat et aboutir à un large accord sur les indicateurs clés et les caractéristiques des clusters de classe mondiale. Une fois que la majorité de ces indicateurs et critères sera acceptée, les décideurs ou les gestionnaires de clusters intéressés à connaître le degré de conformité d'un cluster avec ces indicateurs et ces Fig.1: Trois catégories pour décrire critères pourront effectuer des auto-évaluations ou un étalonnage mutuel. Cette méthode est de plus en plus pratiquée en un cluster de classe mondialer3 Europe: il y a plusieurs approches de benchmark couramment utilisées. L’une se concentre sur les conditions cadre du cluster (méthode mise au point par FORA)!; l’autre, sur le cluster lui-même et sur sa gouvernance (méthode mise au point par 3 Promoting Cluster Excellence - Measuring and Benchmarking the Quality, of Cluster Organisations and l’Agence Allemande des réseaux de compétences) et la troisième, sur l’ensemble du cluster (méthode menée par l’Observatoire Performance of Clusters, G: Meier zu Köcker, J. Rosted (eds.), 2010, http://www.clusterobservatory.eu/library/100184.pdf européen des clusters). la comparaison avec les meilleurs est l’outil approprié pour améliorer la compétitivité des clusters.
  18. 18. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 35 36 1. 3 . 1 une R&D capable de prendre directement en compte la demande des acteurs économiques, c’est-à-dire le potentiel le plus approprié pour un! “input“ de R&D, - et pas nécessairement celle de l’université locale ni des institutions les plus prestigieuses ou des centres d’excellence. Les conditions-cadre d’un cluster Un cluster de classe mondiale peut être caractér isé par les indicateur s suivants 2 / La qualité de l'éducation dans les domaines pertinents Les interrelations entre les établissements d'enseignement et de formation et les acteurs des entreprises au sein du cluster sont importantes pour la création de compétences et l’élaboration d’une masse critique. Le succès 1 / la qualité des membres du cluster relevant de la R&D du cluster dans ce domaine est tributaire du processus d'élaboration des politiques éducatives et de la création de contenus et des programmes d’enseignement à tous les niveaux du système éducatif (école primaire - La capacité de R&D liée à un cluster est essentielle pour la secondaire - Université - Les programmes de Masters – Formation dynamique de coopération et pour le potentiel d'innovation. Le niveau de la R&D des membres du cluster par rapport à d'autres continue pour les adultes). Naturellement, si ce processus est basé sur un dialogue dynamique et qu’il répond aux besoins de la communauté acteurs nationaux et internationaux doit être considéré comme d'affaires, la chance pour la création de compétences pertinentes au sein très élevé. Néanmoins, l'ouverture et la volonté de coopération entre les acteurs de R&D ainsi que la pertinence du domaine de d'une région spécifique est plus probable. Le cluster peut devenir un la recherche sont des facteurs de réussite aussi importants que acteur crédible et donc un précieux intermédiaire pour un développement fructueux. Avec une approche systématique à cet égard, un le niveau d'excellence académique. Les organismes de R&D de l'université locale partagent souvent la même vision de l'héritage dialogue enrichissant peut être créé dans une perspective à la fois à court industriel que le cluster. Par conséquent, un objectif commun et à long terme, et ce, à différents niveaux du système. Toutefois, empiriquement, les faits indiquent que le cluster fait un meilleur travail en dans certains domaines de spécialisation se développe reliant les besoins plutôt qu’en organisant et en dirigeant lui-même les naturellement et représente une valeur pour les deux parties. D’un autre côté, cela n'implique pas qu’une collaboration fermée programmes actuels d'enseignement. Les clusters de type “classe mondiale“ ont pour caractéristique d’avoir un avec les acteurs locaux de R&D soit un principe général. Des très bon bilan dans la recherche de centres de diffusion des connaissances initiatives trop locales peuvent faire courir le risque d’effets de verrous d’enfermement (lock-in effect) qui entravent le répondant aux besoins directs des acteurs économiques, c’est-à-dire ceux développement du cluster. Dans cet esprit, un cluster de type qui ont le potentiel le plus approprié pour la livraison des connaissances pertinentes – et qui ne sont pas nécessairement les institutions et les “classe mondiale“ dispose d’une très bonne piste en privilégiant centres d'excellence les plus prestigieux.
  19. 19. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 37 4 / L’attractivité de la région pour des hauts potentiels, des chercheurs de classe mondiale, et pour des investissements étrangers 38 3 / La dynamique de création d'entreprises innovantes dans la région Pour que le cluster soit capable de se renforcer par rapport aux autres “hubs“ de classe mondiale, il est essentiel de caractériser la Le rôle de la législation et la conscience des responsables région comme un endroit attractif pour les entreprises les plus politiques de l’importance du cluster en tant qu’outil de innovantes dans la spécialité concernée, ainsi que pour les chercheurs croissance économique et d’innovation, sont des éléments de classe mondiale. En retour, les chances d’attirer des investisseurs importants pour développer un secteur économique plus puissants augmenteront avec la capacité de créer cette atmosphère fort. d’attractivité. Alors seulement, la région pourra atteindre la masse Toutefois, le réseau du cluster lui-même peut jouer un rôle critique indispensable pour que le cluster atteigne une dimension actif dans le développement du processus d’innovation et de mondiale. Pour réussir, le renforcement de l'image doit être un objectif production d’idées qui donnent naissance à des “spin-off“, commun, fondé sur une stratégie de communication compréhensible plus compétitives sur le marché mondial. Les clusters pour l'ensemble de la région concernée. Les parties prenantes gagnants ont généralement des liens étroits avec les concernées à l'intérieur et autour du cluster doivent partager, de incubateurs et / ou les laboratoires d'essai destinés à leurs façon lisible, une vision commune pour faire en sorte que la région membres pour développer et tester de nouveaux produits soit crédible et attractive. Les clusters de classe mondiale ont pour et services. Des plates-formes de développement de ce caractéristique d’avoir pu attirer, dans le passé, un nombre important genre sont des facteurs clés pour établir des zones de de hauts potentiels et de chercheurs de classe mondiale. liaison entre compétences. Un processus de création peut avoir lieu lorsque des compétences particulières sont 5 / L’existence d’une réglementation qui stimule fusionnées dans une zone d’animation, ce qui augmente les l'innovation et l’existence d’une demande du secteur public chances de développer de nouveaux produits innovants. Dans ce contexte, les clusters de type “cluster de classe L'idée d'une stratégie régionale commune implique également que le mondiale“ offrent une vaste gamme de services spécifiques secteur public, au niveau régional, partage la vision de la croissance et, et jouent un rôle d'entremetteur entre les compétences et dans une certaine mesure, dispose des compétences nécessaires. Si le domaine des affaires. Néanmoins, il convient de cela est le cas, le secteur public est capable de lancer des processus mentionner que le potentiel des clusters de soutenir avec innovants qui soutiennent et promeuvent les technologies et les succès la création de nouvelles entreprises dépend services du futur. Avec l’ensemble des lois et règlements visant à fortement du domaine technologique du cluster. Bien sûr, il y simplifier la création d'entreprises et à attirer les investissements a des domaines où l'esprit d'entreprise ne joue aucun rôle privés dans l'innovation, cette vision peut devenir une force motrice spécifique. Mais il en existe d'autres, comme les TIC, les pour la progression de la demande et pour enrichir le cluster. Pour biotechnologies, etc, où les clusters de type “cluster de atteindre le niveau de cluster de classe mondiale, il doit exister une classe mondiale“ peuvent avoir un impact important. réglementation qui stimule l’innovation, combinée à une demande importante du secteur public.
  20. 20. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 39 compétitivité accrue pour nombre d’acteurs du cluster. Les 40 1.3.2 clusters de classe mondiale ont pour caractéristique d’avoir acquis une masse critique au regard du marché et des leaders de technologie parmi les acteurs du cluster et d’avoir su les impliquer activement dans les travaux du cluster. Avoir une chaîne de valeur complète est également l’une des caractéristiques d’un Cluster de classe mondiale. Un moyen dynamique de considérer une chaîne traditionnelle est de la Les acteur s du cluster regarder comme une étoile - une étoile de valeur - où les liaisons et les collaborations peuvent être rendues possibles Les cluster s de classe mondiale peuvent être et créer des solutions innovantes entre des acteurs qui, caractér isés par les indicateur s et cr itères suivants habituellement, n’ont pas de relations. Cela ne signifie pas que les acteurs de la chaîne de valeur doivent coopérer dans la zone géographique actuelle. 1 / Une masse critique de leaders sur le marché et de leaders technologiques développant 2 / Une visibilité et ou fabriquant des produits de haute technologie, une notoriété internationales du cluster et de ses membres des composants, des applications, des process ou des Avoir une visibilité et une notoriété internationales est l’une services innovants dans le secteur des hautes technologies des conditions préalables les plus importantes pour que l’on prenne conscience, aux quatre coins du monde, de l'existence Les clusters fournissent des éco-systèmes fertiles pour le du cluster et de ses acteurs. Les clusters de classe mondiale développement des entreprises, ce qui stimule l'innovation, fonctionnent comme des “hubs“ d’innovation et de business le développement régional et la compétitivité. L'excellence internationalement reconnus, avec un fort charisme, de plus des clusters, entre autres, dépend aussi de la qualité (en en plus attractifs pour des chercheurs de niveau mondial et termes de capacité d'innovation, de compétitivité, de pour des entreprises leaders. Les clusters de classe mondiale position sur le marché, etc) de leurs principaux acteurs, ont souvent mis en œuvre une stratégie pour gagner en essentiellement les entreprises et les établissements de visibilité internationale afin d'accroître leur propre attractivité R&D. Les leaders du marché et de la technologie, et de communiquer au niveau international. Mais, les clusters indépendamment du fait qu'ils sont des multinationales ou de classe mondiale n’en restent pas moins aussi reconnus aux des PME, peuvent être considérés comme les principaux niveaux régional et national. générateurs d’innovations de rupture qui conduisent à d'autres excellents résultats scientifiques et à une
  21. 21. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 41 42 3 / Un engagement et une implication active 5 / Une implication des acteurs du cluster des acteurs clés (industriels, universitaires dans les coopérations internationales et leurs liens et administrations publiques) dans les activités du cluster avec des acteurs clés se situant en dehors du cluster Un nombre important d'acteurs émanant de la triple Les clusters (et leurs entreprises) ont de multiples hélice ne suffit pas à générer tous les avantages que connexions en d'autres endroits, et ces connections dans des peuvent fournir les clusters. L’une des caractéristiques des chaînes de valeur mondiales sont devenues de plus en plus clusters de classe mondiale est d’avoir été en mesure importantes. Des coopérations internationales intensives et d'obtenir des engagements à long terme et une des connexions par delà les frontières sont des éléments participation active des acteurs clés de l'industrie, des très caractéristiques d’un cluster de classe mondiale (et de universités et de l'administration publique. Dans ces cas, ses entreprises) et évite les éventuels effets de replis sur soi. les acteurs du cluster sont prêts à investir beaucoup de Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les clusters tirent temps et de ressources en personnel, même si les profit de partenaires étrangers, considérant que les résultats et l'impact potentiel ne sont pas très clairs au coopérations internationales ne doivent pas être comprises début ou sont attendus à long terme. Une coopération que comme des activités d'exportation ou de production à étroite, la communication, la confiance mutuelle, etc, l'étranger. Les acteurs du cluster peuvent bénéficier de peuvent être les premiers résultats, suivis par le différents types de coopération internationale. Les outils et développement commun d’un flux d’affaires, ou celui de les méthodes pour l’internationalisation doivent être axés produits, de technologies et de services. sur les besoins spécifiques des acteurs du cluster, souvent initiés par les managers du cluster. 4 / L’implication des concurrents La rivalité est un moteur important pour la compétitivité des entreprises, en particulier si cela se produit au sein des clusters. Ainsi, il ne suffit pas d'avoir uniquement les acteurs de la chaîne de valeur impliqués dans le cluster. Impliquer des concurrents au sein d'un cluster et les inciter à coopérer intensivement et à être concurrent, conduit généralement à des résultats très positifs pour l'ensemble du cluster. Ainsi, la participation de concurrents à travers de nombreux éléments de la chaîne de valeur est en général typique d’un cluster de classe mondiale.
  22. 22. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 43 2 / La professionnalisation des services du cluster 44 1. 3 . 3 La force et les perspectives d'avenir d'un cluster sont très liées au professionnalisme du management du cluster, qui fournit tout un ensemble de services personnalisés de soutien aux entreprises et apporte ainsi une valeur ajoutée L’or ganisation et aux acteurs du cluster. Un management de haut niveau et le management du cluster : une offre de services de grande qualité professionnelle sont des éléments caractéristiques des clusters de classe Du point de vue du management en charge mondiale. Un management professionnel d’un cluster de la gouver nance du cluster, s’inscrit également dans la perspective d’un développement les cluster s de classe mondiale peuvent être durable, avec une perspective à long terme. Le management caractér isés par les indicateur s d’un cluster de classe mondiale fournit un large éventail de services à forte valeur ajoutée, en fonction des objectifs et les cr itères suivants 1 principaux et des besoins des acteurs du cluster. 1 / La stratégie du cluster et sa mise en œuvre 3 / La pérennité du financement et de Une stratégie spécifique du cluster, avec des objectifs à l’équipe d’animation nécessaire au management du cluster court, moyen et long termes est un élément caractéristique d’un cluster de classe mondiale. Une telle stratégie doit être Il est clair que la pérennité du financement des clusters, comprise comme une ligne directrice claire pour les actions ainsi que des effectifs suffisants ont souvent un impact futures de la gouvernance du cluster ainsi que pour les direct sur la performance globale du cluster. Si le acteurs clés. La stratégie doit être basée sur le potentiel financement n’est ni clair ni assuré, l’équipe d’animation du régional existant et sur les principaux objectifs à atteindre cluster ne pourra pas se concentrer sur ses activités de dans l'avenir. Habituellement, la majorité des acteurs du soutien au profit de ses membres et, en conséquence, les cluster contribue de manière significative à cette stratégie ressources humaines ne seront pas à la hauteur des ainsi qu’au succès de sa mise en œuvre. Les responsables du attentes. Quant à la source de financement, elle n'a pas, ici, management du cluster de classe mondiale doivent de pertinence. Néanmoins, les clusters de classe mondiale périodiquement revoir la stratégie en cours et l'ajuster. ont assuré ce financement pérenne dans le passé et L’analyse de la satisfaction des clients et des outils doit être l’assurent pour un futur proche (le futur peut être d'environ régulièrement réalisée, afin de s’assurer que les managers du deux ans, au moins). Le financement régional aussi bien que cluster répondent aux attentes des acteurs du cluster. le financement privé des membres du cluster sont d'une grande importance pour la viabilité du cluster de classe mondiale et ils jouent un fort rôle symbolique car ils 1 Dans le cas où un cluster ne dispose pas d’une gouvernance et d’un management, ces indicateurs et critères peuvent être marquent l'engagement à une vision commune. considérés comme non pertinents.
  23. 23. Qu’est-ce qu’un cluster de classe mondiale? Livre Blanc sur l’émergence de clusters européens de classe mondiale 45 46 4 / La cohérence entre les acteurs de l'éducation et des organismes de R&D et les acteurs du cluster Avoir les acteurs de la triple hélice réunis au sein d'un cluster, c'est aussi avoir des attentes très différentes. La gestion d'un cluster de classe mondiale doit être en mesure de fournir une bonne cohérence entre les acteurs de l'éducation, des organismes de R&D et des acteurs du cluster. En outre, le management doit être en mesure de trouver la voie d’une additionnalité entre les trois différents groupes d'intérêt et qui ne soit pas accessible que par un seul acteur. 5 / L’additionnalité Les clusters fournissent un éco-système fertile pour les entreprises, ce qui stimule l'innovation, le développement régional et la compétitivité. Le lien étroit entre les clusters et l'innovation ouvre la possibilité de générer de nouveaux produits, de nouvelles technologies ou de nouveaux services aussi bien que d'explorer de nouvelles voies scientifiques. Quels que soient les principaux objectifs d'un cluster, au final, l'approche cluster doit fournir d’importantes complémentarités entre les acteurs clés de l'industrie et ceux de la science. Un cluster de classe mondiale a pour caractéristique d’avoir déjà fourni, sur une longue période, d’importants effets d’additionnalité et de valeur ajoutée pour les acteurs du cluster, ce qui n'aurait jamais été acquis sans une approche cluster ou à l'extérieur du cluster. Par conséquent, l'effet d’additionnalité, spécifique à l'approche cluster, a un très fort impact sur la compétitivité et la capacité d'innovation des acteurs du cluster.
  24. 24. 2 47 48 CHAPITRE TROIS CHALLENGES POUR L’ÉMERGENCE DE CLUSTERS EUROPÉENS DE CLASSE MONDIALE

×