Referentiel - différenciation et TDA/H

  • 393 views
Uploaded on

Document préparé par Inés Escrivâ et Dominique Tremblay, conseillères pédagogiques à la C.S. Seigneurie-des-Mille-Îles

Document préparé par Inés Escrivâ et Dominique Tremblay, conseillères pédagogiques à la C.S. Seigneurie-des-Mille-Îles

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
393
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
16
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. DIFFICULTÉ À MAINTENIR UN EFFORTUn élève qui a des difficultés à maintenir un effort peut … prendre du temps à s’installer; remettre à plus tard et effectuer le travail à la dernière minute; DIFFICULTÉ D’ORGANISATION ET DE PLANIFICATION se fatiguer rapidement et perdre son intérêt; sembler démotivé et manquer de détermination; ne pas terminer son travail ou le faire trop rapidement (bâcler); Un élève qui a de la difficulté d’organisation et de planification peut … être inconstant dans sa performance, la qualité et la quantité des travaux, et ce, même à différents moments de la ne pas savoir par quoi commencer; journée. mal intégrer les routines; avoir des difficultés à organiser sa pensée, ses idées, à maintenir ses cahiers en ordre, à ranger et trouver ses effets personnels, son matériel scolaire, laisser trainer ses objets partout; FLEXIBILITÉ Alterner les périodes de travail exigeantes et celles qui permettent de avoir du mal à planifier les étapes d’une tâche, à prévoir le matériel nécessaire, à respecter le temps alloué et les bouger Pour que l’élève maintienne un effort lors échéanciers, à utiliser un agenda pour gérer son temps, à respecter les consignes liées aux tâches; Permettre l’utilisation d’un baladeur lors des travaux personnels de la réalisation d’une tâche, il faut oublier d’utiliser les stratégies qu’il connaît; Augmenter graduellement le temps d’attention requis pour les d’abord le soutenir dans l’organisation de sembler ne considérer que le moment présent; activités la tâche, de son temps, sa planification et envahir l’espace des autres. Indiquer visuellement le temps restant pour réaliser la tâche le maintien de son attention. Les Favoriser le travail d’équipe en attribuant des rôles à chacun interventions proposées en ce sens dans Reconnaître le travail complété quand tous les élèves d’une même les autres sections de ce feuillet agiront équipe l’ont terminé. donc indirectement sur le maintien de FLEXIBILITÉ Fixer des périodes de travail fréquentes, mais de courte durée l’effort de l’élève. On peut de plus Organisation de la tâche Annoncer l’intention et la durée de la tâche avant sa réalisation planifier les interventions proposées ici. Modelage et enseignement explicite de stratégies pour améliorer l’organisation (ex. : méthodes de travail, utilisation de l’agenda, Inscrire la séquence du travail et le temps estimé pour chaque étape présentation des travaux, etc.) Prévoir une banque de travaux qu’il a choisie pour les temps libres Utiliser l’agenda, des listes de choses à faire Associer à chacune des activités une fiche de réalisation (modèle, liste des étapes à suivre, temps alloué, critère de réussite, Adopter une routine simple et constante, cela crée un environnement stable canevas de révision, liste de vérification, etc.) Inscrire l’horaire de la journée, de la semaine au tableau Fournir les critères d’un travail de qualité (modèle, grille d’évaluation, etc.) Prévoir une banque de travaux pour les temps libres Prévoir des activités obligatoires et facultatives en donnant des points boni quand du travail facultatif est complété. Associer à chacune des activités une fiche de réalisation (modèle, liste des étapes à suivre, temps alloué, critère de réussite, Susciter le développement du discours intérieur qui permet de donner des consignes à soi-même. On peut modeler cette habileté etc.) (soliloquer) Prendre 5 minutes chaque matin pour l’organisation de la journée Souligner le travail terminé pour augmenter la motivation à poursuivre Structurer les moments de transition Prévoir un système d’émulation basé sur l’effort et le défi individuel Annoncer l’intention et la durée de la tâche avant sa réalisation Demander systématiquement aux élèves leur bon coup et leur défi à la fin d’une tâche et leur rappeler lors d’une tâche semblable Prévoir des activités obligatoires et facultatives (ancrage, régulation) Prévoir diverses façons de faire des retours réflexifs (grille de vérification, d’autoévaluation, évaluations collectives orales, par les pairs, etc.) ADAPTATION Fournir les critères d’un travail de qualité (modèle, grille d’évaluation, etc.) Plusieurs de ces interventions peuvent aussi être utilisées pour tous les élèves de la classe et constituent des exemples de flexibilité Fournir des canevas de révision pédagogique. Lorsqu’elles facilitent la réussite scolaire d’un élève ayant des besoins particuliers, elles sont considérées comme des Donner des consignes courtes, claires et concrètes; des exemples pour chacune des étapes mesures d’adaptation et doivent s’inscrire dans le plan d’intervention. Accompagner les consignes d’un support visuel Offrir des documents aérés et illustrés selon le cas Mettre en place un système de motivation individuel centré sur ses capacités avec un objectif à la fois Réduire la fréquence des évaluations Diviser les travaux plus longs en petites étapes Donner des instructions écrites sur le tableau ou sur des feuilles de travail Fournir un plan de travail individualisé avec une séquence à cocher Fournir une liste de vérification pour les travaux plus longs Offrir un outil pour gérer le temps en déterminant avec l’élève les étapes de production. Permettre aux élèves d’utiliser du matériel de référence (dictionnaire, carte de vocabulaire) Tutorat Après que la tâche soit complétée, l’élève auto-évalue l’effort fourni à l’aide d’un outil préalablement élaboré avec lui (Ex. : Organisation du temps et de l’espace thermomètre, règle) Utiliser une horloge (À titre d’exemple : « TimeTimer ») pour fournir des repères dans la gestion du temps Féliciter l’élève immédiatement quand il fournit un effort Augmenter graduellement le temps d’attention requis pour les activités Indiquer visuellement le temps restant pour réaliser la tâche MODIFICATION Repères visuels pour identifier les lieux de travailLa mise en place d’interventions venant modifier l’évaluation est exceptionnelle et se doit de respecter ces conditions : s’assurer queles interventions des niveaux précédents sont insuffisantes et en aviser la direction et les parents. Cet élève aura alors un bulletin Document préparé par Inés Escrivá et Dominique Tremblay, conseillères pédagogiquesavec exigences modifiées. 8
  • 2. Organisation du matériel ADAPTATION Fournir un système de classement par couleurs (ex. : pour chaque matière) Faciliter le rangement en classe et du bureau (ex. : panier accroché au bureau, paniers de rangement, cahiers munis de Plusieurs de ces interventions peuvent aussi être utilisées pour tous les élèves de la classe et constituent des exemples de flexibilité pochettes, de pinces, etc.) pédagogique. Lorsqu’elles facilitent la réussite scolaire d’un élève ayant des besoins particuliers, elles sont considérées comme des S’assurer d’avoir du matériel de remplacement mesures d’adaptation et doivent s’inscrire dans le plan d’intervention. Indiquer sur les feuilles distribuées où les ranger Repères visuels pour identifier les lieux de travail S’assurer que l’agitation et le bruit permis ne dérangent pas les autres (placer sous la chaise quelque chose pour réduire le bruit) Offrir des documents aérés Déterminer l’emplacement du bureau en évitant les sources de distraction Entraîner les élèves à libérer leur surface de travail Utiliser des rappels visuels dans la séquence à suivre lorsqu’on sent une fragilité se manifester Tolérer sur le bureau seulement le matériel nécessaire Coller sur le coin du bureau le défi à relever pour l’élève et en le pointant au besoin quand on sent la fragilité Placer le bac à un autre endroit pour éviter la distraction Permettre les sorties de classe pour aller boire ou aller à la toilette Classement dans des cartables et des duo-tangs clairement étiquetés Déterminer autour du bureau avec un ruban adhésif de couleur collé au sol, un espace dans lequel l’élève peut bouger Utiliser un code de couleur par matière Désigner un endroit, en dehors du bureau, où l’élève range son matériel afin d’éloigner les objets avec lesquels il peut jouer; cela Utiliser le moins de cahiers possible lui permet aussi de bouger Suggérer des tâches qui permettent à l’élève de bouger (passer des cahiers, effacer le tableau, porter des messages, …)Utilisation des stratégies Permettre que l’élève travaille debout ou à genoux sur sa chaise Modelage des stratégies cognitives Déterminer des endroits dans la classe liés à certaines tâches (écoute des consignes, travail individuel,…) Demander systématiquement aux élèves de choisir leurs stratégies avant la tâche, de justifier ce choix Prévoir des objets qu’il peut manipuler au besoin (balle de stress, pâte à modeler,…) Après la tâche, demander systématiquement aux élèves d’évaluer l’efficacité des stratégies choisies et de proposer des Permettre le mouvement dans l’apprentissage de notions (taper des mains pour épeler, se balancer lors d’une lecture,…) améliorations au besoin Lui spécifier personnellement ce qu’on attend de lui avant un déplacement ou une activité spéciale et souligner ses efforts après s’il y a lieu ADAPTATION Suggérer une méthode de respiration lors des moments où il se sent plus « nerveux » Établir une démarche pour se calmer (respiration, mouvement, langage interne, banques de solutions, retrait, etc.) Plusieurs de ces interventions peuvent aussi être utilisées pour tous les élèves de classe et constituent des exemples de flexibilité Établir un système d’interventions hiérarchique (signal non-verbal, signal verbal, retrait, retour, feuille de route, …) pédagogique. Lorsqu’elles facilitent la réussite scolaire d’un élève ayant des besoins particuliers, elles sont considérées comme des Déterminer un espace où l’élève peut se retirer s’il en ressent le besoin et l’aménager (pancartes de rappel de la séquence mesures d’adaptation et doivent s’inscrire dans le plan d’intervention. établie, livres, papier et crayons pour dessiner). Prévoir systématiquement un moment de retour après les situations difficiles et établir avec l’élève les modalités de ce moment (lieu, séquence, temps, personnes présentes, etc.)Organisation (tâche, travail, espace) Limiter les activités des récréations au lieu de priver l’élève de ses récréations Aide-mémoire individualisé pour les consignes, les trucs pour être réceptif, l’emplacement des objets dans le casier et dans le L’aider à déterminer si le moment est adéquat pour se déplacer bureau, l’horaire, le matériel pour certaines tâches, etc. Favoriser le développement du langage interne (modéliser son utilisation) Diviser les travaux plus longs en petites étapes et structurer le travail dans le temps Utiliser une feuille de route où les bons comportements et les réussites sont mentionnés Vérifier l’écriture des devoirs et des leçons dans l’agenda Donner de l’attention sélective (valoriser les bons comportements et ignorer les autres, sauf ceux violents envers les autres ou Vérifier le sac avant le départ pour la maison lui-même) Fournir un plan de travail individualisé avec des tâches précises à accomplir Établir un système de communication non verbal pour lui demander le silence, lui signifier qu’on l’a vu, mais qu’il doit attendre Offrir un outil pour gérer le temps (Ex.: sablier, chronomètre, à titre d’exemple : « time timer ») son tour, etc. Utiliser des feuilles de couleurs pour séparer les matières Manifester de l’empathie lors des moments d’anxiété et de découragement Encourager l’élève à respecter les étapes, l’horaire, à estimer le temps alloué, etc. Utiliser comme modèle une photographie d’un bureau ou d’un casier rangé Permettre un système de rangement différent (ex. : un panier de plus pour le matériel utilisé moins souvent, deux étuis à crayon, MODIFICATION etc.) Tutorat “organisationnel ” par un pair pour l’agenda, le casier, le rangement des feuilles, etc. La mise en place d’interventions venant modifier l’évaluation est exceptionnelle et se doit de respecter ces conditions : s’assurer que Utiliser un velcro sous la boîte à crayons les interventions des niveaux précédents sont insuffisantes et en aviser la direction et les parents. Cet élève aura alors un bulletin Garder seulement les objets nécessaires sur le pupitre avec exigences modifiées. Favoriser la qualité plutôt que la quantité Placer sur le pupitre des rappels visuels Délimiter autour du pupitre l’espace auquel l’enfant a droit Lire les instructions plusieurs fois MODIFICATIONLa mise en place d’interventions venant modifier l’évaluation est exceptionnelle et se doit de respecter ces conditions : s’assurer queles interventions des niveaux précédents sont insuffisantes et en aviser la direction et les parents. Cet élève aura alors un bulletinavec exigences modifiées. 2 7
  • 3. DIFFICULTÉ À CONTENIR SON AGITATION L’ATTENTION DIFFICULTÉ DE MAINTIEN DE L’ATTENTION ET SON IMPULSIVITÉUn élève qui a de la difficulté à contenir son agitation et son impulsivité peut … Un élève qui a de la difficulté à maintenir son attention peut … être agité, bouger constamment (taper des doigts, du pied, se balancer); facilement se laisser distraire, surtout si la tâche manque d’intérêt; avoir de la difficulté à demeurer assis ou silencieux, se promener sans permission; sembler « dans la lune », rêver éveillé; parler beaucoup, interrompre, répondre sans attendre son tour; avoir besoin d’interventions individuelles constantes, manquer d’autonomie; agir sans planifier ou sans réfléchir, rechercher les situations très stimulantes; ne pas terminer les tâches ou les bâcler; passer des commentaires inappropriés, déranger et interrompre, ne pas respecter les séquences; papillonner d’une tâche à l’autre, perdre le fil de ce qu’il fait ou lit; être impatient lorsqu’il doit attendre son tour ou que ses désirs ne sont pas satisfaits immédiatement ; mal gérer sa frustration, se fâcher ou avoir des réactions excessives alors qu’il y a peu ou pas de provocation; mal distinguer l’essentiel des détails secondaires. avoir de la difficulté à entrevoir des liens entre ses comportements et leurs conséquences; se désorganiser lors des moments de transitions (enseignants spécialistes, fin et début d’année scolaire, activité différente, etc.); FLEXIBILITÉ manquer d’inhibition de certains comportements. Alterner les périodes de travail exigeantes et celles qui permettent de bouger Augmenter graduellement le temps d’attention requis pour les activités Placer sous les pieds de la chaise quelque chose pour réduire le bruit FLEXIBILITÉ Aménager un petit coin de détente dans la classe Prévoir un temps pour abaisser le niveau d’excitation de l’enfant avant une activité calme Alterner les périodes de travail exigeantes et celles qui permettent de bouger Modelage et enseignement explicite de stratégies pour améliorer l’attention, la mémoire, les habiletés langagières comme Un manque d’attention, l’écoute, l’attention, le tour de parole Aménager un petit coin de détente dans la classe Prévoir un temps pour abaisser le niveau d’excitation de l’enfant avant une d’organisation et de planification Utilisation d’indices visuels et de supports multisensoriels (auditifs, visuels, kinesthésiques) activité calme (Ex. : activité physique) peut se traduire par de l’agitation. Donner une seule consigne et attendre son exécution avant la suivante Structurer les moments de transition Les interventions proposées dans les Donner des consignes courtes, claires et concrètes; des exemples pour chacune des étapes Planifier des moments de relaxation en groupe à l’heure qui nous semble la autres sections de ce feuillet aideront Attendre une position d’écoute plus problématique l’élève TDA/H à maintenir son Accompagner les consignes d’un support visuel Prévoir dans l’école des activités parascolaires qui permettent de bouger agitation. Voici d’autres idées en lien Demander de reformuler les consignes par écrit Poser des limites et mentionner aux élèves ce qu’on attend d’eux avec ces difficultés à contenir Mettre une musique de fond lors des activités nécessitant plus d’attention Utiliser un système d’émulation positif plutôt que répressif l’agitation et l’impulsivité. Faire des exercices favorisant l’attention et la concentration Utiliser le conseil de coopération Limiter les stimulations visuelles en classe (affiches voyantes et abondantes, objets suspendus, etc.) Animation d’un programme d’habiletés sociales ou de gestion de l’impulsivité (À Changer régulièrement les stimuli visuels en classe (procéduriers) titre d’exemple: « Vers le Pacifique ») Mettre en évidence des pictogrammes (arrêter, regarder, écouter) illustrant comment être réceptif Atténuer la tension par l’humour (dédramatiser) Mettre en évidence l’information essentielle à l’activité Demander le regard de tous les élèves avant de débuter la consigne Permettre l’utilisation d’un baladeur lors des travaux personnels Nommer l’élève qui semble distrait avant une consigne Entraîner les élèves à libérer leur surface de travail Varier le ton de sa voix Éviter de demander l’exécution de deux tâches concurrentes (ex. : écouter et prendre des notes en même temps) Animer des programmes comme « penseaumax » et « attentix » 6 3
  • 4. ADAPTATION MÉMOIRE DE TRAVAIL INCONSTANTE Plusieurs de ces interventions peuvent aussi être utilisées pour tous les élèves de classe et constituent des exemples de flexibilité pédagogique. Lorsqu’elles facilitent la réussite scolaire d’un élève ayant des besoins particuliers, elles sont considérées comme des mesures d’adaptation et doivent s’inscrire dans le plan d’intervention. Un élève qui a une mémoire de travail défaillante peut … Utilisation d’un signal non verbal établi pour capter l’attention de l’élève être sensible à l’interférence; Utiliser un isoloir portatif en carton à placer sur le bureau de l’élève au besoin Laisser l’élève bouger, travailler debout oublier ce qu’il vient de lire, d’entendre, ce qu’il veut dire, ses idées, les consignes récentes, etc.; Permettre les sorties à l’extérieur de la classe avoir du mal à mémoriser la marche à suivre, les étapes d’une méthode de correction, de résolution de Faire répéter la consigne par l’enfant avant qu’il réponde problèmes, ses tables d’opération, l’orthographe des mots courants, etc.; Faire écrire à l’élève ce qu’il veut dire (délai de réponse, peur d’oublier) Donner de l’attention sélective (valoriser les bons comportements) avoir de la difficulté à comprendre un texte lu. Permettre des simulations sensorielles (se taper dans les mains pour compter ou épeler) Permettre à l’enfant de compenser son besoin de stimulation (pâtes à modeler, balle de stress, etc.) Se déplacer constamment dans la classe afin d’utiliser la proximité comme moyen pour recentrer l’enfant à la tâche Déterminer un endroit dans la classe où l’élève sera moins dérangé FLEXIBILITÉ Diminuer les sources de distraction (emplacement du pupitre, fenêtre, etc.) Mobiliser l’attention de l’enfant avant de lui faire une demande (contact visuel, mise en projet) Permettre l’utilisation d’un aide-mémoire Soutenir l’élève dans l’organisation de la Utiliser des supports visuels sur le bureau de l’élève Enseigner des stratégies de mémorisation, des moyens mnémotechniques Féliciter l’enfant immédiatement lorsqu’il est attentif tâche, de son temps, sa planification et (ex. : enchaînements, expressions, formulations, utilisation de tous les Utiliser un signal non-verbal établi au préalable avec l’élève pour le centrer à la tâche sens; répéter, relier l’information à son vécu, se créer une histoire le maintien de son attention favorisera Faire appliquer le principe du tunnel de l’attention (comme des œillères). personnelle, regrouper l’information, etc.) l’utilisation de la mémoire de travail qui Jeux de mémoire (ex.: attentix, rééduc, des idées plein la tête, etc.) sera alors plus disponible pour la tâche Organiser l’information pour faciliter sa mémorisation pour les élèves elle-même. Les interventions proposées Attirer l’attention de l’élève sur l’efficacité de ses stratégies de mémorisation en ce sens dans les autres sections de MODIFICATION Insister sur les liens entre les éléments ce feuillet agiront donc indirectement Encourager à visualiser la tâche demandée sur la mémoire de travail. On peut deLa mise en place d’interventions venant modifier l’évaluation est exceptionnelle et se doit de respecter ces conditions : s’assurer que Développer le discours intérieur qui permet de se parler à soi-même plus, planifier les interventionsles interventions des niveaux précédents sont insuffisantes et en aviser la direction et les parents. Cet élève aura alors un bulletin (soliloquer) proposées ici.avec exigences modifiées. Utiliser des métaphores pour faire comprendre les liens Mettre l’accent verbalement sur les points importants ADAPTATION Plusieurs de ces interventions peuvent aussi être utilisées pour tous les élèves de classe et constituent des exemples de flexibilité pédagogique. Lorsqu’elles facilitent la réussite scolaire d’un élève ayant des besoins particuliers, elles sont considérées comme des mesures d’adaptation et doivent s’inscrire dans le plan d’intervention. Permettre d’enregistrer ses idées lors d’une production écrite Donner des indices pour favoriser le rappel de l’information (ex. : catégorie, première lettre, moment où le sujet a été discuté, choix de réponses, etc.) Annoncer la consigne avant de l’énoncer et nommer l’élève en lui spécifiant qu’il devra la répéter (mettre en projet) MODIFICATION La mise en place d’interventions venant modifier l’évaluation est exceptionnelle et se doit de respecter ces conditions : s’assurer que les interventions des niveaux précédents sont insuffisantes et en aviser la direction et les parents. Cet élève aura alors un bulletin avec exigences modifiées. 4 5