Your SlideShare is downloading. ×
Loic sarton   présentation faale
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Loic sarton présentation faale

91
views

Published on

loic sarton

loic sarton


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
91
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Étudiants du groupe: Florence BERREWAERTS Arnaud DE SAUVAGE Alexandra MOORTGAT Loïc SARTON Hélène WOLAK Le télétravail comme facteur influençant le degré d'attachement de la génération Y au sein de l'entreprise SD Worx UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LOUVAIN LLSMS2074 - Problématiques et pratiques contemporaines en GRH Professeurs: Mr Laurent TASKIN Mr Farid BEN HASSEL Tuteur professionnel: Mr Frédéric WILLIQUET
  • 2. PROBLÉMATIQUE  Question de départ:  Facteurs d’attachement des jeunes de la génération Y  Télétravail, comme réponse aux attentes de la génération Y  2 hypothèses: 1. Télétravail répond aux attentes de la génération Y  lien implication  Vie privée/vie professionnelle  Autonomie/flexibilité 2. Télétravail affaiblit l’attachement  lien avec éloignement physiquement et psychologiquement Problématique
  • 3. RECUEIL DES DONNÉES  Démarche méthodologique:  Phase exploratoire: lectures et entretiens  Observations: entretiens semi-directifs  5 télétravailleurs  3 non-télétravailleurs  Analyse par hypothèses et analyse complémentaire  Recul critique face à notre thématique  Étude de cas:  Entreprise SD Worx (Anvers, Bruxelles)  Secrétariat social  Expertise en payroll, RH, fiscalité, législation sociale, …  Collaborateurs en télétravail Recueil des données
  • 4. ANALYSE – HYPOTHÈSE 1 (1/3) « Le télétravail répond aux attentes de la génération Y, favorisant ainsi son implication»  Conciliation vie privée – vie professionnelle  Déplacement domicile <-> bureau  Petites tâches – obligations familiales  Organisation du temps « A partir du moment où on épargne du temps en transport, on peut mieux gérer le départ des enfants à l'école ». (Michel, 34 ans) Analyse
  • 5.  Flexibilité et Autonomie  Du temps de travail & Organisation du travail  Spécifique à chaque travailleur  En fonction des obligations liées au travail  Clients  Confiance  Mais risques…. « Oui souvent j’arrête à 17 heures alors je vais à la crèche je lui donne ses tartines. Je le mets au lit et puis avant que nous avons mangé je travaille encore deux ou trois heures le soir. » (Kim, 29 ans) ANALYSE – HYPOTHÈSE 1 (2/3)
  • 6.  Supervision et autonomie  Sur les résultats  « coach »  Concentration  Accrue en télétravail  productivité « Quand je suis à la maison, je suis plus tranquille. Il y a moins de stress et surtout moins de bruit. » (Michel, 34 ans)  Dépendamment du travail à effectuer ANALYSE – HYPOTHÈSE 1 (3/3)
  • 7. ANALYSE – HYPOTHÈSE 2 « Le télétravail affaiblit l’attachement du jeune de la génération Y à l’entreprise dans la mesure où il l’éloigne physiquement et psychologiquement de celle-ci » Analyse Déspatialisation physique psychologique Environnement de travail modifié Perte de socialisation Perte de la cohésion d'équipe et de la culture d'entreprise Quid des NTIC? TOUT EST UNE QUESTION DE FRÉQUENCE
  • 8. ANALYSE COMPLÉMENTAIRE  Une différence intergénérationnelle faible voire inexistante  4 catégories de travailleurs  « la génération Y » ne perçoit pas ces différences  Le télétravail, une solution d’avenir ?  Une source d’avantages  Un critère de choix « Si je change ce sera beaucoup plus près et aussi la possibilité de travailler a la maison. »  Effets négatifs  S’identifier à l’entreprise Analyse
  • 9. CONCLUSIONS  Question d’attachement difficile à cerner  Peu de différence entre télétravailleurs et non-télétravailleurs  Questionnement  Réellement un effet de génération?  Application au cas SD Worx?  Mise en œuvre par l’entreprise  Taille du service/de l’entreprise  Interdépendance des individus  Conclusions  Fréquence  Régulation stricte Critiques
  • 10. BIBLIOGRAPHIE (1/3)  CHARLES-PAUVERS, B., (1998), Concilier implication organisationnelle et relation d’emploi flexible? , pp. 338 – 350, in: Allouch J. et Sire B. (dir.) Ressources Humaines: une gestion éclatée, Paris, Economica.  DEJOUX, C. , WECHTLER H., (2011), Diversité générationnelle: implications, principes et outils de management, Management & Avenir, 2011/3 - n° 43 pp. 227-238.  GLAUDE, M., JAROUSSE, J.-P., (1998), L’horizon des jeunes salariés dans leur entreprise. In: Economie et statistique, N°211, pp.23-41.  GRAY, M., HODSON, N., GORDON, G. (1995). Teleworking Explained, Chichester: John Wiley & Sons.  LARGIER, A. (2001). Le teletravail : Trois projets pour un même objet, Réseaux [En ligne], n°106, mis en ligne en 2001, consulté le 27 octobre 2012. URL : http://www.cairn.info/revue-reseaux-2001-2-page-201.htm  MEYSSONIER, R., (2006), La gestion des formes d’attachement des salariés à leur entreprise, in TREMBLAY, M., La mobilisation des personnes au travail, Montréal, éditions Gestion, coll. Racines du savoir, pp. 330-359. Bibliographie
  • 11. BIBLIOGRAPHIE (2/3)  MEYSSONNIER, R., (2005), L’attachement du salarié à l’entreprise: proposition d’une échelle de mesure, doctorante, CEROG – IAE, Université Paul Cézanne Aix – Marseille 3, Institut d’administration des entreprises.  PICHAULT, F., PLEYERS, M., Pour en finir avec la génération Y… Enquête sur une représentation managériale, Actes du XXIe congrès de l'AGRH, 2010.  PORTER, L. W., STEERS, R. M., MOWDAY, R. T., (1979), The measurement of organizational commitment, Journal of Vocational Behavior, 14, pp. 224 – 247.  QUIVY, R., VAN CAMPENHOUDT, L., Manuel de recherche en sciences sociales, Paris, Dunod, 3°éd, 2006, 256p.  REY, C., SITNIKOFF, F., (2006) Télétravail à domicile et nouveaux rapports au travail, Revue Interventions économiques [En ligne], 34/2006, mis en ligne le 1er juillet 2006, consulté le 7 octobre 2012. URL: http://interventionseconomiques.revues.org/697.  SABA, T., (2009), Les différences intergénérationnelles au travail : faire la part des choses, in Gestion, Vol. 34, pp. 25-37. Bibliographie
  • 12. BIBLIOGRAPHIE (3/3)  STRAUSS, W., & HOWE, N. (2000), Millennials Rising: The Next Great Generation: Vintage, First Edition.  TASKIN, L. EDWARDS, P. (2007). The possibilities and limits of telework in a bureaucratic environment: lessons from the public sector, New Technology, Work and Employment, Vol. 22, n°3, pp. 195-207.  TASKIN, L., DE NANTEUIL, M., Perspectives critiques en management, Bruxelles, De Boeck, 2011.  TREMBLAY, D.-G. (2006). Télétravail, travail nomade, e-work et travail à domicile : les enjeux actuels, Revue Interventions économiques [En ligne], n°34, mis en ligne le 01 juillet 2006, consulté le 28 octobre 2012. URL : http://interventionseconomiques.revues.org/658 Bibliographie