U T L I S E R  L A  C H A N S O N  F R A N C A I S E  E N  C O U R S  D E  F L E
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,915
On Slideshare
1,893
From Embeds
22
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
29
Comments
0
Likes
3

Embeds 22

http://pinterest.com 14
http://www.pinterest.com 6
http://campus.educastur.es 2

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. UTLISER LA CHANSON FRANCAISE EN COURS DE FLE Objectif général : faire apprendre le français avec des chansons Objectif socioculturel : comprendre comment la chanson française (et francophone) évolue avec les grands courants de société Objectif sociolinguistique : assurer la compréhension des langages utilisés dans les paroles de chansons (argot, verlan, etc.) Objectifs de formation : comprendre par l'écoute, acquérir les usages du français tel qu'on le parle, améliorer la prononciation, découvrir les sociétés française et francophone d'aujourd'hui
  • 2.
    • C'est ainsi que dans les mesures de caractère général du CECR (Cadre Européen Commun de Référence) l'objectif visé est le suivant :
    • " Mieux comprendre le mode de vie et la mentalité des français et leur patrimoine culturel ".
    • Pour Michel Boiron (Cavilam, Vichy), " La chanson est un lien avec la culture de l'autre dans sa diversité. Les musiques actuelles francophones sont un lieu de découverte de la réalité multiculturelle française et francophone. Elles ont aussi une mission de plaisir, de divertissement …"
  • 3.
    • Rôle de la chanson comme support
    • La chanson comme support joue le rôle de déclencheur de prise de parole et d'interactivité en classe. Elle facilite la mise en œuvre d'activités diverses et constitue une ouverture sur le monde…
    • Introduire la chanson en cours de langue est une pratique qui donne libre cours à la créativité de l'enseignant et qui rompt avec la monotonie des cours traditionnels, tout en sollicitant la participation active des apprenants.
    • Mais il y a d'abord le plaisir de l'écoute puis de la découverte de la chanson…
  • 4. Première partie : Comment utiliser la chanson en classe de langue
    • Démarche et modalités de travail
    • A l'aide de petits jeux (puzzle de texte, texte lacunaire, création, simulation,…) on cible quelques objectifs langagiers précis, l'amélioration de la prononciation, la diction, l'articulation…
  • 5. A) Première écoute (sans support écrit)
    • Mise en route
    • Réaction à chaud sur l'interprète, la musique, le texte…
    • On aime ou on n'aime pas, on connaît la chanson, ça fait penser à, ça rappelle,…
    • S'il y a plus d'un plan vocal (chœur, chanteur…) situer les différences
    • Voix de l'interprète : grave, aiguë, rauque, voilée, claire…
    • Faire découvrir la chanson en la qualifiant : triste, mélancolique, dynamique, intimiste, spéciale, etc.…
    • Trouver les sonorités dominantes (rimes, refrains)
  • 6. B) Deuxième écoute
    • Quels instruments avez-vous reconnus?
    • Découvrir les instruments de l'orchestre et définir s'ils sont à vent ou à cordes
    • Tenter de nommer les instruments de percussion par leur nom (batterie, tambour, etc.)
    • Quel rythme parait dominer l'ensemble?
  • 7. C) Troisième écoute
    • Reconstitution (passage aux paroles)
    • Relever les mots entendus dans la chanson
    • Proposer des mots contenus ou non dans la chanson (élucidation globale du sens)
  • 8. D) Ecoute guidée
    • Questions préalables pour attirer l'attention sur un détail.
    • Pour discuter du rythme et de l'orchestration on peut proposer d'autres styles de musique : classique, rock, latin, jazz, rap, etc. On peut faire la transition de l'un à l'autre de ces styles.
  • 9. F) Paroles en pièces détachées (avec support écrit)
    • En remplissant les cases vides de la grille avec les mots des listes jointes, on va reconstruire les paroles des chansons en tenant compte de:
    • - la catégorie grammaticale du mot qui doit l'occuper
    • - le nombre de syllabe du mot
  • 10. G) Compréhension
    • (sur un seul texte)
    • - répondre à un questionnaire (vrai ou faux)
    • - trouver des informations spécifiques
    • - isoler les éléments récurrents (les mots, les phrases qui reviennent)
    • - trouver des synonymes, paraphraser, synthétiser, commenter…
  • 11.
    • (sur plusieurs textes)
    • - identifier les regroupements thématiques : amour, amitié, voyages, etc.
    • - relever les informations spécifiques : noms de lieux, de métiers, prénoms, etc.
    • - qualifier le regroupement à partir de sentiments dominants : colère, joie, tristesse (champ lexical dominant dans chaque chanson)
    • - faire des regroupements chronologiques
    • - faire des regroupements morphosyntaxiques
  • 12. Acteurs et propos
    • Qui parle? A qui? De quoi?
    • Exemple :
    • - retrouver les pronoms je tu il dans les couplets et demander à qui ils renvoient
    • - caractériser les personnages représentés par ces pronoms :
    • Je : le père, tu : la mère, il : le fils
    • Que feriez-vous si vous étiez impliqué dans l'action?
    • On peut aussi donner le texte avec quelques verbes manquants mais il est préférable d'attendre le plus longtemps avant de le remettre.
    • A partir de la caractérisation des personnages, faire découvrir le milieu où se passe l'action et les époques qui correspondent au temps des verbes.
  • 13.
    • Pour faire retrouver le titre d'une chanson, on peut demander s'il s'agit :
    • - d'une histoire, d'un récit
    • - d'une scène, d'un dialogue
    • - d'un témoignage, d'une vision, d'un rêve, etc.
    • Débat sur les différents titres possibles
    • Jeu sur les titres : mimer le titre, théâtraliser la lecture du texte (gestuelle)
    • Fabriquer un texte à partir des titres trouvés
    • Exercices de réécriture : transformer la chanson en télégramme, en lettre, en article de journal,…
  • 14. Je ne cherche pas je trouve (Jean-Pierre Bérubé)
    • Refrain (bis)
    • Je ne cherche pas je trouve
    • Tu ne cherchais pas non plus
    • Vraiment le bonheur se trouve
    • Juste en dedans de nous
    Couplet 1 J'ai fait le tour du monde J'sais plus combien de fois J'ai vu tous les pays Vécu toutes les guerres Aussi J'ai laissé ma fortune Pour attraper la lune Tant pis Je ne m'en souviens plus
  • 15.
    • Couplet 2
    • J'ai fait le tour de moi
    • Je sais combien de fois
    • Merci
    • J'ai couru comme un fou
    • Je me suis rattrapé
    • Aussi
    • Le temps que j'ai passé
    • A me faire dépasser
    • Fini je ne m'en souviens plus
  • 16. LA TENDRESSE (N. Roux/H. Giraud)
    • Première et deuxième écoute, sans support écrit : faire les exercices A et F
    • Troisième écoute : quel est le verbe qui revient le plus souvent?
    • Il s'agit de l'auxiliaire être (six fois). Le verbe vivre revient cinq fois.
    • Texte lacunaire à combler : trouver le verbe qui convient
    • Trouver le titre de la chanson
    • Exercices sur les temps verbaux
    • Conjuguer les verbes au futur puis au passé
    • Exemple : (futur) On pourra vivre sans richesse…y en aura …Mais… On ne le pourra pas…
    • (passé) On a pu… Y en avait Y en était pas question…
  • 17. 2. La tendresse, Roux/Giraud
    • On peut …………sans richesse, presque sans le sou
    • Des seigneurs et des princesses y en a plus beaucoup
    • Mais ………………..sans tendresse on ne le ………..pas
    • Non non non non, on ne le ……………………………….pas
    • On peut ……………….sans la gloire qui ne ………..rien
    • Etre inconnu dans l'histoire et s'en ………………..bien
    • Mais ………………sans tendresse, il n'en est pas question
    • Non non non non, il n'en est pas question
    • Quelle douce faiblesse, quel joli sentiment
    • Ce besoin de tendresse qui nous………..en naissant
    • Vraiment vraiment vraiment
    • Le travail est nécessaire mais s'il ………..rester
    • Des semaines sans rien………..eh bien on s'y…….
    • Mais …………..sans tendresse le temps nous…….long
    • Long long long long, le temps nous ……………..long
    • Dans le feu de la jeunesse………………les plaisirs
    • Et l'amour ………………des prouesses pour nous……….
    • Oui mais sans la tendresse l'amour ne serait rien
    • Non non non non, l'amour ne serait rien
    • Quand la vie impitoyable vous ……….dessus
    • Qu'on n'est plus qu'un pauvre diable broyé et déçu
    • Alors sans la tendresse d'un cœur qui nous ……….
    • Non non non non, on n' ……….pas plus loin
    • Un enfant nous …………..
    • Parce qu'on le …………heureux
    • Tous nos chagrins s'………..
    • On a les larmes aux yeux
    • Mon Dieu mon Dieu mon Dieu
    • Dans votre immense sagesse, immense ferveur
    • ……………… . Donc pleuvoir sans cesse au fond de nos cœurs
    • Des torrents de tendresse pour que …………..l'amour
    • Règne l'amour jusqu'à la fin des jours
    Conjuguez et placez les verbes au bon endroit Tomber, soutenir, aller, embrasser, rendre, effacer, régner, pouvoir (2), vivre (5), prouver, faire (4), paraître (2), éblouir, trouver, venir, falloir, naître.
  • 18. 3. Mon amant de St Jean, Agel/Carrara
    • Je ne sais pas pourquoi elle allait danser
    • A St Jean au musette
    • Mais quand ce gars lui prenait un baiser
    • Elle frissonnait
    • Etait chipée
    • Refrain
    • Comment ne pas perdre la tête
    • Serrée par des bras audacieux
    • Car l'on croit toujours
    • Aux doux mots d'amour
    • Quand ils sont dits avec les yeux
    • Elle qui l'aimait tant
    • Elle le trouvait le plus beau de St Jean
    • Elle restait grisée
    • Sans volonté sous les baisers
    • Sans plus réfléchir elle lui donnait
    • Le meilleur de son être
    • Beau parleur chaque fois qu'il mentait
    • Elle le savait mais elle l'aimait
    • (Refrain)
    • Mais hélas à St Jean comme ailleurs
    • Un serment n'est qu'un leurre
    • Elle était folle de croire au bonheur
    • Et de vouloir garder son cœur
    • Elle qui l'aimait tant elle le trouvait le plus beau de St Jean
    • Il ne l'aime plus c'est du passé n'en parlons plus
  • 19.
    • Activités à proposer
    • - vocabulaire : les mots du corps (expressions avec tête, cœur, yeux,… )
    • - conjugaison : l'imparfait (pour décrire, pour les actions habituelles, qui durent…)
    • - petite histoire de la chanson populaire (les bals musette, …)
  • 20. Identification des définitions
    • 1. Musette ( ) a. Avoir une émotion
    • 2. Frissonnait ( ) b. Etre sous l'emprise de quelqu'un
    • 3. Chipée ( ) c. Bal populaire
    • 4. Grisée ( ) d. Moyen d'arriver et de tromper
    • 5. Leurre ( ) e. Etat d'excitation physique
  • 21. Compréhension (avec support) Elle était folle de vouloir garder son coeur Elle lui donnait le meilleur de son être Elle le trouvait le plus faux de St Jean Elle restait sans volonté Elle savait qu'il n'était pas beau parleur Les mots d'amour sont dits avec les yeux Elle n'était pas chipée Faux Vrai
  • 22. 4 et 5. Le voilier (Jean-Pierre Bérubé)
    • Coucher dans un voilier c'est comme dormir
    • Dormir dans une bouteille
    • Une bouteille à la mer
    • J'ai couché dans des trains
    • Et dans des autobus
    • J'ai dormi dans l'herbe à puce
    • Et couché dans le foin
    • J'ai couché sur des bancs
    • De bois franc dans des parcs
    • J'ai dormi la tête au vent
    • Couché dans des hamacs
    • Refrain
    • J'ai couché dans des sacs
    • De couchage mal zippés
    • J'ai dormi dans des kayaks
    • Qui prenaient l'eau salée
    • J'ai couché sur une île
    • Les culottes baissées
    • J'ai pas pu dormir tranquille
    • Une grosse mouche m'a piqué
    • Mais
    • Refrain
    • J'ai couché dans des trains
    • Et dans des autobus
    • J'ai dormi dans l'herbe à puce
    • Et couché dans le foin
    • J'ai couché sur un peu d'tout
    • J'peux pas tout vous conter
    • Même que j'ai dormi d'bout
    • Sur le rocher percé
    • Mais
    • Refrain
  • 23. Le verbe coucher
    • - s'étendre pour se reposer, pour dormir
    • - coucher dans un lit, coucher dans des draps, sur un matelas, par terre, à plat ventre, sans oreiller…
    • - sur le dos, sur le ventre, sur le côté
    • - chambre à coucher : chambre pour s'étendre
    • - coucher chez quelqu'un : loger chez lui
    • - coucher à l'hôtel : y passer la nuit
    • - coucher dehors, découcher, coucher ailleurs que chez soi
    • - coucher sous les ponts, sous la tente, dans le foin, à la belle étoile
    • - coucher quelqu'un sur le sol : querelle, coucher des mots sur le papier
    • - coucher son enfant, coucher son enfant sur un testament
    • - coucher sur un brancard (allonger une personne sur …)
    • - coucher : mettre quelque chose à l'horizontale (une bouteille)
    • - coucher avec quelqu'un
    • - il (elle) couche facilement
    • - il (elle) aime bien coucher
    • - c'est un coucheur
  • 24. On a couché où? Particularités
    • Dans un voilier
    • Dans une bouteille (à la mer)
    • Dans des trains
    • Dans des autobus
    • Dans l'herbe (à puce, genre d'ortie)
    • Dans le foin
    • Sur des bancs (de bois franc, de bois dur)
    • Dans des parcs
    • Dans des hamacs
    • Dans des sacs de couchage (mal zippés, mal fermés)
    • Dans des kayaks
    • Sur une île
    • Sur le rocher (percé, debout)
  • 25. Exercices
    • 1. Trouvez des mots qui commencent par la première syllabe du mot voilier
    • Exemple : voiture, voiturage, voyeur, voyant, voyage, voyageur, voilà…
    • Voile, voilure, voie, voire, voix, voir, voisin, voici…
    • 2. Trouvez d'autres mots pour les embarcations
    • Canot, paquebot, pirogue, radeau, chaloupe, trimaran, catamaran, pétrolier, etc.
    • 3. Pour aider le mémoire
    • Voici, voilà, voilure
    • Voirie, voire, voiture
    • Voie qui nous mène loin
    • Voix de ces mots voisins
  • 26. 6. L'infinitif, Gilbert Lafaille
    • Crier, pleurer et naître
    • Aimer, donner, sourire
    • Apprendre, dépendre, grandir
    • Changer, renier, subir
    • Jouer, sembler, paraître
    • Vouloir, avoir, jouir
    • Tricher, ruser, se fuir
    • Tomber, saigner, rougir
    • Douter, chercher, se taire
    • Attendre, entendre, souffrir
    • Aimer, donner, sourire
    • Renaître, connaître, mourir
    • Crier, pleurer et naître
    • Aimer, donner, sourire
  • 27. Activités
    • 1. Tour à tour les étudiants viennent choisir un verbe qu'ils vont devoir mimer devant la classe.
    • Après avoir découvert tous les verbes de la chanson, il faut tenter d'imaginer dans quel ordre ils ont été disposés dans le texte.
    • Chacun des verbes correspond à une période de la vie, et en ordre chronologique : la naissance, l'enfance, l'adolescence, l'âge adulte, la maturité, la sagesse, la mort et la renaissance.
  • 28.
    • 2. Proposer aux apprenants de faire un récit selon le même procédé, par exemple raconter sa journée :
    • - se réveiller, se lever, se laver, s'habiller
    • - déjeuner, se préparer, partir, travailler
    • - se reposer, travailler, retourner
    • - s'occuper, arranger, dîner
    • - se laver, se déshabiller, se coucher, rêver…
  • 29. Deuxième partie : exemple d'une séquence didactique sur la Chanson engagée
    • Corpus :
    • - Ton Christ est juif , Julos Beaucarne
    • - Manhattan Kaboul , Renaud
    • - Le chant des partisans , Motivés
    • - Double peine , Zebda
    • - Les restos du cœur , Les Enfoirés
  • 30. Objectifs :
    • - la prise de position
    • - l'engagement
            • Objectifs langagiers :
    • - donner son opinion
    • - exprimer son accord ou son désaccord
    • - exprimer le pour et le contre
  • 31. Définition
    • La chanson engagée est un moyen de dénoncer ou de défendre une attitude, une idée, un acte.
    • Elle expose une thèse, des arguments, de manière plus populaire et plus imagée qu'un discours politique ou un article de presse
  • 32. 7. Ton Christ est juif , Julos Beaucarne
    • Ton Christ est juif
    • Ta voiture est japonaise
    • Ton couscous est algérien
    • Ta démocratie est grecque
    • Ton café est brésilien
    • Ton chianti est italien
    • Et tu reproches à ton voisin d'être un étranger
    • Ta montre est suisse
    • Ta chemise est indienne
    • Ta radio est coréenne
    • Tes vacances sont tunisiennes
    • Tes chiffres sont arabes
    • Ton écriture est latine
    • Et tu reproches à ton voisin d'être un étranger
    • Tes figues sont turques
    • Tes bananes viennent du Cameroun
    • Ton saumon vient de Norvège
    • Ton tchandès vient de Liège
    • Uilenspiegel vient de Damme
    • Du Zaïre vient ton tam-tam
    • Et tu reproches à ton voisin d'être un étranger
    • Tes citrons viennent du Maroc
    • Tes litchis de Madagascar
    • Tes piments du Sénégal
    • Tes mangues viennent de Bangui
    • Tes noix de coco de Côte-d'Ivoire
    • Tes ananas de Californie
    • Et tu reproches à ton voisin d'être un étranger
    • Ta vodka vient de Russie
    • Ta bière de Rhénanie
    • Tes oranges d'Australie
    • Tes dattes de Tunisie
    • Ton gulf-stream vient des Antilles
    • Tes pommes de Poméranie
    • Et tu reproches à ton voisin d'être un étranger
    • Ton djembé vient de Douala
    • Ton gingembre vient d'Ouganda
    • Ton boubou vient de Tombouctou
    • Tes avocats du Nigeria
    • Tes asperges viennent du Chili
    • Ton ginseng vient de chez Li Peng
    • Et tu reproches à ton voisin d'être un étranger
  • 33.  
  • 34. QUESTIONS SUR LA CHANSON TON CHRIST EST JUIF
    • I. Marché exotique
    • 1) Relevez dans le texte les produits (fruits, légumes, objets) bien concrets.
    • Relevez les termes qui échappent à cette classification et dites à quelle catégorie ils appartiennent. Que signifie ce mélange d'éléments matériels et non matériels?
    • 2) Quelles sont les villes citées, les pays nommés, les régions évoquées? Retrouvez les adjectifs de nationalité. En quoi le dernier vers de chaque couplet est-il différent des autres?
    • 3) Retrouvez au moins trois phrases répondant aux structures grammaticales suivantes : GN sujet-GV prépositionnel, GN sujet-GV avec attribut du sujet, GN sujet-GV avec ellipse du verbe.
    • 4) La Poméranie est-elle à votre avis une région remplie de pommiers? Sur le même modèle, quel animal pourrait venir d'Autriche? De Colombie? De Syrie?
  • 35. II. Etes-vous un citoyen du monde?
    • 5) Beaucoup de pays sont cités. Beaucoup aussi ne le sont pas. Observez les vêtements que vous portez et les objets qui vous entourent (appareils, voitures, etc.) trouvez cinq objets non cités dans la chanson provenant de cinq pays non cités dans la chanson.
    • 6) Pouvez-vous citer des influences dans d'autres domaines de la vie quotidienne et leur provenance (musique, cinéma, mode, vocabulaire)?
  • 36. III. Racisme et intolérance
    • 7) Quel sens peut-on donner au mot "voisin"?
    • 8) Le refrain parle de "reproche". Connaissez-vous dans l'histoire des courants de pensée qui ont porté à l'extrême la critique des étrangers?
    • 9) Connaissez-vous dans l'histoire récente des partis politiques qui s'opposent à la présence d'étrangers sur le territoire national (français ou d'ailleurs)? Pouvez-vous citer des faits qui témoignent de ce type de conflit?
    • 10) Sur quel ton est présentée la dénonciation du racisme qui sous-tend ce texte, agressif, ironique, polémique?
    • 11) Comment résumeriez-vous le sens de ce texte? Choisissez le paragraphe qui vous parait reprendre le texte de la façon la plus juste :
    • a) les pays riches exploitent les pays pauvres et pourtant ils n'acceptent pas facilement la présence des immigrés dans leurs villes.
    • b) l'alimentation provient en grande partie de l'étranger. Les denrées circulent facilement, les personnes beaucoup plus difficilement.
    • c) la circulation des objets et des idées est aujourd'hui planétaire. Néanmoins les hommes continuent à se méfier des étrangers et à leur rendre la vie difficile.
  • 37. 8. Manhattan Kaboul , Renaud
    • Petit Portoricain, bien intégré quasiment New-yorkais Dans mon building tout de verre et d'acier, Je prends mon job, un rail de coke, un café,
    • Petite fille Afghane, de l'autre côté de la terre, Jamais entendu parler de Manhattan, Mon quotidien c'est la misère et la guerre
    • Deux étrangers au bout du monde, si différents Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant, Pulvérisés, sur l'autel, de la violence éternelle
    • Un 747, s'est explosé dans mes fenêtres, Mon ciel si bleu est devenu orage, Lorsque les bombes ont rasé mon village
    • Deux étrangers au bout du monde, si différents Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant, Pulvérisés, sur l'autel, de la violence éternelle
    • So long, adieu mon rêve américain, Moi, plus jamais esclave des chiens Ils t'imposaient l'islam des tyrans Ceux là ont-ils jamais lu le Coran?
    • Suis redevenu poussière, Je serai pas maître de l'univers, Ce pays que j'aimais tellement serait-il Finalement colosse aux pieds d'argile?
    • Les dieux, les religions, Les guerres de civilisation, Les armes, les drapeaux, les patries, les nations, Font toujours de nous de la chair à canon
    • Deux étrangers au bout du monde, si différents Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant, Pulvérisés, sur l'autel, de la violence éternelle
    • Deux étrangers au bout du monde, si différents Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant, Pulvérisés, sur l'autel, de la violence éternelle
  • 38. 9. Les restos du cœur , Les Enfoirés
    • Moi je file un rancard A ceux qui n'ont plus rien Sans idéologie discours ou baratin On vous promettra pas Les toujours du grand soir Mais juste pour l'hiver A manger et à boire A tous les recalés de l'âge et du chômage Les privés du gâteau les exclus du partage Si nous pensons à vous c'est en fait égoïste Demain nos noms peut-être grossiront la liste Refrain
    • Aujourd'hui on n' a plus le droit Ni d' avoir faim ni d' avoir froid Dépassé le chacun pour soi Quand je pense à toi je pense à moi Je te promets pas le grand soir Mais juste à manger et à boire Un peu de pain et de chaleur Dans les restos les restos du cœur Aujourd'hui on n' a plus le droit Ni d' avoir faim ni d' avoir froid Autrefois on gardait toujours une place à table Une chaise, une soupe, un coin dans l' étable Aujourd'hui nos paupières et nos portes sont closes Les autres sont toujours, toujours en overdose J' ai pas mauvaise conscience, ça m' empêche pas d' dormir Mais pour tout dire ça gâche un peu l' goût d' mes plaisirs C' est pas vraiment ma faute si y' en a qui ont faim Mais ça le deviendrait si on n' y change rien
    • Refrain
    • J'ai pas de solution pour te changer la vie Mais si je peux t'aider quelques heures allons-y Y' a bien d'autres misères trop pour un inventaire Mais ça se passe ici, ici et aujourd'hui
  • 39. 10. Le chant des partisans , paroles de Maurice Druon et Joseph Kessel, interprétée par Zebda, " Les Motivés "
    • Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ? Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ? Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme. Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes. Montez de la mine, descendez des collines, camarades ! Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades. Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite ! Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite… C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères. La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère. Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves. Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève… Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe. Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place. Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes. Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute… Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ? Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ? Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh…
  • 40. 11. DOUBLE PEINE , Zebda
    • 1. J'ai la tête de celui qui s'entête Peut-être même du voleur de bicyclettes De celui qu'a la main près du sac à main Qu'on s'y trompe, moi sans passer d'examen Je sais ce que vous avez jamais su 2. Non, no, niet, dans toutes les langues nada Le bossu ne fait pas sa vie avec Esméralda En tous cas si t'y crois, je te pince! C'est dans les rêves que les bergères épousent des princes
    • Refrain
    • Je suis celui qu'on a puni deux fois Ici et puis là-bas (2x) puni deux fois Je suis celui qu'on a puni deux fois Ici et puis là-bas (2x) puni deux fois
    • 3. On m'accuse d'être de toutes les combines Quatre épouses et combien de concubines Je sais bien que c'est pas là le moindre défaut Et qui prend l'ascenseur pour l'échafaud, hein? Je fais la confidence à ces tordus... 4. Mais je l'ai dit et redit et si tu lis ma bio Tu y trouveras une enfance comme il faut Si tu cherches le Bronx, reste dans ton ghetto Et s'il est véridique que je suis né dans la rue
    • 5. Non, non je n'ai pas le culte des racines Je prends pas ce qu'il y a dans la vitrine J'écoute la voix qui me dit "va chercher la lumière"
    • 6. Mais je vais pas courir la vie entière Mais je vais pas m'échapper davantage Derrière le tramway qui s'appelait déjà dégage 7. Et je vais pas attendre qu'on m'épluche La tête dans le sable comme une autruche Non! Je cours, je galope et jusqu'à bout de souffle 8. Je cours dans la neige et sans les moufles Ainsi est la rencontre du quatrième type Retour à l'expéditeur, c'est pas le bon prototype
    • 9. Je sais où je gêne Que j'ai des airs de celui qui tchoure l'oxygène, car...
  • 41. Questionnaire
    • I. Présenter des accusations
    • 1. Quel thème est abordé dans cette chanson?
    • 2. Repérez dans les strophes 1, 3, 5 et 9 les arguments des accusateurs. Comment sont-ils désignés?
  • 42.
    • II. Réfuter des accusations
    • 3. Dans les strophes 1 et 3 relevez deux expressions qui montrent que les accusations reposent sur l'apparence.
    • 4. Dans la strophe 4, que signifie l'abréviation "bio" (apocope)? Qu'apprend-on sur le locuteur? Aidez-vous aussi du niveau de langage pour compléter son portrait.
    • 5. A partir de la strophe 5, quelle forme de phrase remarquez-vous? En quoi est-elle une forme de défense?
  • 43.
    • III. Combattre la "Double peine"
    • 6. Comment expliquez-vous le refrain?
    • 7. a) Relevez dans la fin du texte les verbes appartenant au champ lexical du mouvement.
    • b) A quelle voix sont conjugués les verbes ayant pour sujet "je"?
    • c) Que peut-on en déduire sur l'attitude du locuteur?
    • 8. Relevez dans la chanson des allusions à des titres de films.
    • a) Si le locuteur était étranger à la culture française, aurait-il pu les citer? Qu'en déduisez-vous?
    • b) L'auteur a modifié ces titres de films : quelle attitude est ainsi suggérée face aux problèmes rencontrés? Violence, résignation, combativité…?
  • 44. I. Présenter des accusations
    • 1. Le thème abordé est celui de l'injustice envers les immigrés qui subissent la double peine
    • 2. Les arguments des accusateurs portent sur :
    • - l'apparence physique (j'ai la tête de celui qui s'entête)
    • - la délinquance : voleur de bicyclettes, celui qu'a la main près du sac à main, d'être de toutes les combines
    • - la polygamie : quatre épouses et combien de concubines
    • - le refus de l'intégration : le culte des racines
    • Les accusateurs sont désignés par le pronom personnel indéfini on , par vous et par tu . La deuxième personne du singulier est la plus utilisée. Les personnes ainsi désignées sont les racistes.
  • 45.
    • II. Réfuter des accusations
    • 3. Les expressions j'ai la tête de celui qui s'entête ; qui prend l'ascenseur pour l'échafaud montrent que les accusations reposent sur l'apparence physique.
    • 4. bio signifie "biographie". On apprend que le locuteur n'a pas eu une enfance particulièrement difficile et qu'il n'a pas vécu dans un quartier à risques ; il rejette l'idée reçue selon laquelle les étrangers ont obligatoirement une enfance difficile dans une banlieue où règne la délinquance et la criminalité.
    • 5. A partir de la strophe 5, apparaissent des phrases à la forme négative. Elles marquent un refus de la situation.
  • 46.
    • III. Combattre la "double peine«
    • 6. La double peine est un concept dénonçant une peine d'emprisonnement ici , après une condamnation, accompagnée d'une expulsion (temporaire ou définitive) vers là-bas . Les opposants à la double peine considèrent que le condamné est ainsi puni deux fois .
    • 7. a) les verbes formant le champ lexical du mouvement : courir, m'échapper, cours, galope.
    • b) les verbes sont conjugués à la voie active.
    • c) le locuteur adopte une attitude active : il veut échapper à la double sentence.
    • 8. Les allusions à des titres de films : le Voleur de bicyclettes , Le Bossu , Ascenseur pour l'échafaud , Un tramway nommé désir , A bout de souffle , Rencontre du troisième type . La présence de ces allusions montre que le locuteur est intégré dans notre société, qu'il en partage la culture.
  • 47. 12. Le marionnettiste (Jean-Pierre Bérubé)
    • Ma rion nett ' gen till ' marion nette / ma rion nette je te ma nipule rai (bis)
    • Du bout de mes doigts par le bout de tes cor des (bis)
    • Au bout de tes bras / au bout de tes pieds
    • Du bout de tes che veux jus qu'au bout de ton nez
    • Et du bout de tes han ches / du bout des ge noux
    • Et du bout de tout et de bout en bout (tapez les mains sur les genoux)
    • Ma rion nett ' gen till ' marion nette / ma rion nette je te ma nipule rai (bis)
    • Du bout de mes doigts par le bout de tes cor des (bis)
    • Du bout de mon doigt tu m'écout eras
    • Et je te guide rai et te ferai dan ser
    • A l'au tre bout de moi et tu me seras do cile
    • Tu m'obéi ras au doigt et aux fils (ajoutez un petit galop de pieds sur le plancher)
    • Ma rion nett ' gen till ' marion nette / ma rion nette je te ma nipule rai (bis)
    • Du bout de mes doigts par le bout de tes cor des (bis)
    • Mais qu'est-c' qui t'ar rive ma marion nette (sur le son rive, cessez de bouger)
    • Tu n 'obéis plus au ma rionnet tiste
    • Ces se de ti rer / tou tes tes fi cel les (sur le son rer , levez lentement un bras puis l'autre)
    • Tu vas tout cas ser /cesse donc ma bel le (tapez les pieds sur le plancher)
    • Mar ionnet tis te gen til marionnet tis te/ ma rionnet tis te je te ma nipule rai (bis)
    • Du bout de mes bois jus qu'au bout de tes cor des (bis)
    • Y a toujours quel qu'un / y a toujours quel qu'u ne
    • Qui vous mani pule et se fait manipu ler
    • Y a toujours quel qu'un / y a toujours quel qu'u ne
    • Qui vous mani pule et se fait manipu ler
    • Tout ne tient qu'à un fil /et fi celles fra gil es
    • Et les marion nettes et les ma rionnet tis tes
    • Tout ne tient qu'à un fil /et fi celles fra gil es
    • Et les marion nettes et les ma rionnet tistes (cessez le petit galop et gardez les mains au ciel)
  • 48. Propositions d'activités pour Le marionnettiste Quels sont les deux mots qui reviennent le plus souvent dans la chanson? Bout : 27 fois, marionnette : 21 fois Quelles sont les expressions que vous connaissez avec le mot bout ?
    • Mener par le bout du nez : mener à sa guise
    • A bout de bras : à l'aide des seuls bras
    • A bout portant : de très près
    • Tenir le bon bout : être en passe de réussir
    • Joindre les deux bouts : équilibrer son budget, passer de la fin du mois au début du mois suivant sans manquer d'argent
    • A l'autre bout du monde : très loin
    • Au bout du compte : finalement
    • De bout en bout : d'une extrémité à l'autre
    • Tout au bout : à l'extrême limite
    • A tout bout de champ : à tout propos, à tout instant
    • Etre à bout : n'en pouvoir plus, être épuisé
    • Pousser à bout : exaspérer, énerver
    • Ne pas avoir de bout : sans limite
    • Venir à bout : triompher, vaincre, se débarrasser de quelqu'un ou quelque chose
  • 49.
    • Au bout du bout : chose extraordinaire, incroyable
    • En connaître un bon bout : être compétent
    • Un bout de chou : un petit enfant
    • Juste un bout : peu
    • Faire un bout de chemin : parcourir une certaine distance
    • Y a un bon bout de temps : il y a longtemps, il y a belle lurette
    • Mettre les bouts : partir, s'en aller, (familier) se barrer, se tirer
    • A bout de souffle : ne plus avoir de souffle, sans haleine
  • 50. 13. Nos mains (Jean-Jacques Goldman)
    • Sur une arme les doigts noués
    • Pour agresser serrer les poings
    • Mais nos paumes sont pour aimer
    • Y a pas de caresse en fermant les mains
    • Longues et jointes en une prière
    • Bien ouvertes pour acclamer
    • Dans un poing les choses à soustraire
    • On ne peut rien tendre les doigts pliés
    • Refrain
    • Quand on ouvre nos mains
    • Il suffit de rien dix fois rien
    • Suffit d'une ou deux secondes
    • A peine un geste un autre monde
    • Quand on ouvre nos mains
    • Mécanique simple et facile
    • Des veines et dix métacarpiens
    • Des phalanges aux tendons dociles
    • Et tu relâches ou bien tu retiens
    • Et des ongles faits pour griffer
    • Poussent au bout du mauvais côté
    • Celui qui menace ou désigne
    • De l'autre on livre nos vies dans les lignes
    • Refrain
    • Un simple geste d'une main
    • Quand se desserrent ainsi nos poings
    • Quand s'écartent nos phalanges
    • Sans méfiance une arme d'échange
    • Des champs de bataille en jardin
    • Le courage du signe indien
    • Un cadeau d'hier à demain
    • Rien qu'un instant d'innocence
    • Un geste de reconnaissance
    • Quand on ouvre comme un écrin
    • Quand on ouvre nos mains
  • 51. 15. Les mains vides Lynda Lemay , Album: Du coq à l'âme
    • J'ai les mains vides J'ai tout échappé, j'ai pas les paumes solides J'ai les mains vides J'ai déjà tout payé, c'était de l'amour liquide J'ai les mains vides J'ai même léché un à un mes doigts avides J'ai les mains vides J'ose pas redemander, je suis un peu timide J'ai les mains vides Un peu pressées, mais vraiment pas assez rapides J'ai les mains vides J'n'ai dans le doigt qu'une vieille épine de rose Et je m'obstine À ne garder que le mauvais côté des choses J'ai les mains vides Elles se tordent dans mon dos, elles se grattent J'ai les mains moites À force de ne pas s'ouvrir, elles se battent J'ai les mains libres Et je sais bien que c'est parce qu'elles sont maladroites J'ai les mains vides À force de ne toucher que du bout des doigts À force de prendre trop de roses à la fois À force de n'avoir rien su garder de toi Qu'une blessure J'ai les mains vides J'ai mal tenu à ce que tu leur appartiennes J'ai les mains vides J'ai rien qu'envie de les remettre au fond des tiennes J'ai les mains tristes D'avoir déjà su ce que c'est que d'être pleines Elles s'en souviennent comme on se souvient de sa seule grande peine Et mon doigt saigne Ta rose est morte quand même que sa tige baigne! J'ai les mains vides À force de ne toucher que du bout des doigts À force de prendre trop de roses à la fois À force de n'avoir rien su garder de toi Qu'une blessure au bout des doigts
  • 52. 16. L'arbre (Jean-Pierre Bérubé)
    • Tu planteras un arbre
    • Cent ans plus tard tu le couperas
    • En prenant bien soin de le remplacer
    • Quand tu l'auras bûché
    • Abattu ébranché étêté sectionné
    • Tu iras le vendre à la papetière
    • Où il sera traité
    • Transformé mis en pâte en papier en carton
    • Puis après la scierie et la papeterie
    • Tu iras à l'imprimerie, à la librairie
    • Pour acheter du papier plus que payé
    • Et un crayon
    • T'aiguiseras le crayon, regarderas le papier, le papier t'épiera
    • Tu devineras les mots dessineras les phrases
    • Tu seras le papier, deviendras le crayon, la virgule et le texte
    • Tu seras la chanson la chanson
    • Que peut-être cent ans plus tard on relira, on publiera
    • Alors quelque part sur la boule
    • Dans une librairie, quelqu'un quelqu'une
    • Achètera découvrira un morceau de ton arbre
    • Du crayon et de ton nom
    • Tu planteras un arbre, cent ans plus tard tu le couperas
    • En prenant bien soin de le remplacer
    • De le remplacer de la remplacer
  • 53. 17. Les dents de la mer (Jean-Pierre Bérubé)
    • Refrain
    • J'ai perdu mes dents dans l'océan
    • Quel tourment quel tourment
    • J'ai perdu mes dents dans l'océan
    • Heureusement qu'ça n'm'arrive pas tout l'temps
    • Couplet 1
    • J'ai un copain pêcheur de dents
    • A plein temps heureusement
    • J'ai un copain pêcheur de dents
    • Qui gagne sa vie comme ça tout l'temps
    • Couplet 2
    • Ô ma maman s'tu l'avais vu pas d'dents
    • Ton tit Jean ton tit Jean
    • Ô ma maman s'tu l'avais vu pas d'dents
    • T'aurais plongé dans l'océan
    • Refrain
    • Couplet 3
    • Merci mon copain d'avoir trouvé mes dents
    • L'océan l'océan
    • Merci mon copain d'avoir trouvé mes dents
    • Oui j'les aurai dans la mâchoire longtemps
    • Oui je l'aurai dans la mémoire tout l'temps
  • 54.
    • Questionnaire
    • 1. Où se passe l'action?
    • 2. Quel est le prénom du personnage principal?
    • 3. Que lui est-il arrivé?
    • 4. A qui a-t-il raconté sa mésaventure?
    • 5. Quel mot a-t-il employé pour parler de son grand malheur?
  • 55. 8. Amadou & Mariam « Beaux dimanches » Paroles & Musique : Amadou Bagayoko
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • C’est le jour de mariage
    • Les djembés et les dununs résonnent partout
    • Les balans et les tamas résonnent partout
    • La kora et le n’goni sont aussi au rendez-vous
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • Les parents et les sympathisants sont au rendez-vous
    • Les copains et les voisins sont au rendez-vous
    • Les Fonés et les Djélis sont aussi au rendez-vous
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • Les hommes et les femmes ont mis leurs beaux boubous
    • Les bijoux et les chaussures sont au rendez-vous
    • Les bazins et les bogolans sont au rendez-vous
    • La mariée et le marié sont aussi au rendez-vous
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • Les sotramas, les dougounis, les taxis et les voitures
    • Les frères, les soeurs, les badauds, les griots
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • Le dimanche à Bamako c’est le jour de mariage
    • C’est le jour de mariage
    • C’est le jour de mariage
  • 56. Questionnaire : Amadou & Mariam « Beaux dimanches » Niveau : A2, B1
    • Vocabulaire :
    • Bamako : capitale du Mali
    • Dunun : instrument de musique traditionnel malien de la famille des percussions
    • Balan : instrument de musique originaire du Burkina Faso (même famille que le balafon)
    • Tama : petit tambour africain
    • Kora : instrument de musique africain à 12 cordes
    • N’goni : instrument de musique africain à trois ou quatre cordes
    • Les Fonés et les Djélis : noms de famille de personnes animant les mariages
    • Un boubou : longue tunique portée par les Africains
    • Bazin : beau tissu amidonné avec lequel on confectionne notamment les boubous
    • Bogolan : tissu traditionnel tissé à formes géométriques
    • Somatras : minibus verts à Bamako
    • Dougoumis : camions bâchés
    • Un griot : poète, chanteur, conteur, musicien, danseur, comédien, mémoire du groupe social en Afrique de l’Ouest
  • 57.
    • 1. Mise en route
    • A deux et en deux minutes, qu’évoque pour vous le mot « dimanche » ?
    • Mise en commun.
    • 2. Ecoute de la chanson
    • Combien de fois entendez-vous le mot « mariage » dans la chanson ?
    • A quel(s) pays la musique de la chanson vous fait-elle penser ?
    • 3. Avec les paroles
    • A deux, relevez tous les éléments qui se rapportent à un mariage à Bamako.
    • Mise en commun.
  • 58.
    • 4. Créativité
    • Partagez la classe en plusieurs groupes.
    • En prenant modèle sur cette chanson, écrivez une autre chanson sur votre ville en choisissant un jour de la semaine. Chaque groupe s’occupe d’un seul jour.
    • Ex : « Le lundi à Madrid, … »
    • Lisez ou chantez (!) ensuite vos productions en suivant l’ordre des jours.
  • 59. 5. Pour aller plus loin
    • Découvrez la ville de Bamako et ses habitants sur http://www.tv5.org (L’aventure pédagogique des Cités du monde / Bamako).
    • Recherchez sur Internet ou dans une encyclopédie des informations sur le Mali et Bamako et présentez-les au groupe. http://www.amadou-mariam.com
  • 60.
    • Originaires du Mali, ils se sont rencontrés à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako et ont commencé leur carrière commune il y a plus de 20 ans. Le duo s’est d’abord imposé sur la scène internationale avec la chanson « Mon amour, ma chérie » en 1998. En 2003, ils croisent la route de Manu Chao et travaillent ensemble sur l’album « Dimanche à Bamako » qui sort fin 2004.
  • 61.
    • Fusion des musiques et des univers funk, soul, africains et latino, l’album rencontre un énorme succès et le ‘couple aveugle du Mali’ remporte en 2005 la Victoire de la Musique de l’Album World/Reggae/Ragga de l’Année.
    • A cette réussite s’ajoute un message permanent de générosité. Amadou déclare : « Nous voulons vraiment que notre musique aille de l’avant et touche un maximum de monde. Pour nous, il est important que le message d’amour, de paix et de justice que nous portons soit entendu un peu partout et cela nous fait plaisir d’avoir cette opportunité. »
  • 62. 19. La vie en rose, Edith Piaf (interprétée par le Trio Esperanza)
    • Des yeux qui font baisser les miens Un rire qui se perd sur sa bouche Voilà le portrait sans retouches De l'homme auquel j'appartiens Quand il me prend dans ses bras Il me parle tout bas Je vois la vie en rose Il me dit des mots d'amour Des mots de tous les jours Et ça me fait quelque chose Il est entré dans mon coeur Une part de bonheur Dont je connais la cause C'est lui pour moi, moi pour lui, dans la vie Il me l'a dit, l'a juré, pour la vie Et dès que je l'aperçois Alors je sens en moi, Mon coeur qui bat Des nuits d'amour à plus finir Un grand bonheur qui prend sa place Les ennuis, les chagrins s'effacent Heureux, heureux à en mourir Quand il me prend dans ses bras Il me parle tout bas Je vois la vie en rose Il me dit des mots d'amour Des mots de tous les jours Et ça me fait quelque chose Il est entré dans mon coeur Une part de bonheur Dont je connais la cause C'est toi pour moi, moi pour toi, dans la vie Tu me l'as dit, l'as juré, pour la vie Et dès que je t'aperçois Alors je sens en moi Mon coeur qui bat
  • 63. 20. Gilbert Bécaud, Nathalie
    • La place Rouge était vide Devant moi marchait Nathalie Il avait un joli nom, mon guide: Nathalie... La place Rouge était blanche La neige faisait un tapis Et je suivais par ce froid dimanche Nathalie... Elle parlait en phrases sobres De la révolution d'octobre Je pensais déjà Qu'après le tombeau de Lénine On irait au café Pouchkine Boire un chocolat... La place Rouge était vide Je lui pris son bras, elle a souri Il avait des cheveux blonds, mon guide : Nathalie... Nathalie Dans sa chambre à l'université Une bande d'étudiants L'attendaient impatiemment On a ri, on a beaucoup parlé Ils voulaient tout savoir Nathalie traduisait Moscou, les plaines d'Ukraine, Et les Champs-Élysées On a tout mélangé et on a chanté Et puis ils ont débouché En riant à l'avance Du champagne de France Et on a dansé...La, la la... Et quand la chambre fut vide Tous les amis étaient partis Je suis resté seul avec mon guide, Nathalie... Plus question de phrases sobres Ni de révolution d'octobre On n'en était plus là Fini le tombeau de Lénine Le chocolat de chez Pouchkine C'était loin déjà... Que ma vie me semble vide Mais je sais qu'un jour à Paris C'est moi qui lui servirai de guide, Nathalie... Nathalie
  • 64. 21. Pour que tu m'aimes encore , Céline Dion Paroles et Musique: Jean-Jacques Goldman Niveaux : élémentaire (é), intermédiaire (i), avancé (a )
    • J'ai compris tous les mots, j'ai bien compris, merci Raisonnable et nouveau, c'est ainsi par ici Que les choses ont changé, que les fleurs ont fané Que le temps d'avant, c'était le temps d'avant Que si tout zappe et lasse, les amours aussi passent Il faut que tu saches [Refrain] : J'irai chercher ton cœur si tu l'emportes ailleurs Même si dans tes danses d'autres dansent tes heures J'irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes Je te jetterai des sorts Pour que tu m'aimes encore Fallait pas commencer m'attirer, me toucher Fallait pas tant donner moi je sais pas jouer On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi Je ne suis pas les autres Avant que l'on s'attache, avant que l'on se gâche Je veux que tu saches [Refrain] Je trouverai des langages pour chanter tes louanges Je ferai nos bagages pour d'infinies vendanges Les formules magiques des marabouts d'Afrique J'les dirais sans remords Pour que tu m'aimes encore Je m'inventerai reine pour que tu me retiennes
    • Je me ferai nouvelle pour que le feu reprenne Je deviendrai ces autres qui te donnent du plaisir Vos jeux seront les nôtres, si tel est ton désir Plus brillante plus belle pour une autre étincelle Je me changerai en or Pour que tu m'aimes encore
  • 65.
    • Objectifs :
    • Exprimer ses sentiments
    • Parler de quelqu'un / quelque chose
    • Employer les temps du futur
    • Décrire quelqu'un
    • Exprimer son opinion
    • Expression orale
    • Thèmes :
    • La sorcellerie
    • L'amour
  • 66.
    • Vocabulaire : raisonnable : suffisant, convenable faner : perdre son éclat, sa fraîcheur lasser : ennuyer une âme : la pensée de l'homme jeter des sorts : effet malfaisant attribué à des pratiques de sorcellerie attirer : susciter l'intérêt de quelqu'un s'attacher : se lier à quelqu'un se gâcher : se détruire un langage : manière de parler une louange : dire du bien de quelqu'un infini : sans limites une vendange : récolte du raisin. ici : un moment heureux un marabout : saint personnage, un sorcier un remords : reproche de la conscience retenir : empêcher quelqu'un de partir une étincelle : une petite flamme
  • 67. 1. Mise en route
    • Quels chanteurs français connaissez-vous ? Mise en commun
    • Que feriez-vous pour que quelqu'un vous aime? Mise en commun.
  • 68. 2. Avec le clip
    • Le clip sans son Variante : Essayez de trouver le thème de cette chanson d'après les images. D'après les images, à quelle genre de musique vous vous attendez ?
    • Où sont les personnages du clip?
    • Qui sont les personnages de ce clip ?
    • Quelle est la relation entre ces personnages ?
  • 69.
    • Le clip sans son
    • Variante : Essayez de trouver le thème de cette chanson d'après les images. D'après les images, à quelle genre de musique vous vous attendez ?
    • Où sont les personnages du clip?
    • Qui sont les personnages de ce clip ?
    • Quelle est la relation entre ces personnages ?
  • 70.
    • Le clip avec le son
    • a) Visionner le clip. Travaillez en groupes de trois.
    • Quelques exemples d'activités :
    • Trouvez des verbes simples pour décrire les actions
    • Trouvez des mots simples pour décrire les objets / décrire les personnes
    • Donnez le plus d'informations possible sur le personnage dans ce clip. (physique, sentiments, actions, …)
  • 71.
    • Mise en commun.
    • b) Visionner le clip. Que fait-elle pour se faire aimer par son petit ami ? Donnez les différentes sortes de sorcellerie auxquelles elle fait appel ?
    • Créativité
    • Par petits groupes, inventez plusieurs phrases qui expriment ce que vous feriez pour vous faire aimer. Utilisez le futur simple. Mise en commun des phrases. Mettre les phrases au tableau.
    • Puis essayez, en petits groupes, de former une nouvelle chanson/un nouveau texte à partir des phrases au tableau et en vous inspirant du texte de la chanson.
    • Expression orale ou écrite
  • 72.
    • Consignes :
    • Vous êtes la femme dans le clip et vous rencontrez votre petit ami. Inventez un petit dialogue.
    • Pour aller plus loin Le site officiel de Céline Dion : http://www.celineonline.com
  • 73.
    • Principaux sites sur la chanson en cours de français
    • http://www.lepointdufle.net/chansons.htm
    • C'est l'un des sites les plus complets
    • Sites FLE
    • - CIEP : le site du Centre International d'Etudes pédagogiques. http:// www.ciep.fr / - Fran-parler.org : portail pour l'enseignement du FLE. http:// www.franc-parler.org / - FLE.fr, animé par l'Espace Universitaire Albert Camus http:// www.fle.fr / - Espace pédagogique FLE, Par François Mangenot : des scénarios d'exploitation pédagogique de logiciels, de cédéroms ou d'Internet, ainsi qu'une substantielle sélection de liens. http://www.u-grenoble3.fr/ espace_pedagogique / index.html - Ressources, actualité, activités en ligne: http:// www.weblettres.net / sommaire.php ? entree =1&rubrique=42