Aziz SIDELKHEIR

932 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
932
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Aziz SIDELKHEIR

  1. 1. Séminaire Bâtiment Durable Zoom sur la cogénération de petite taille (<50 kWél) Etat des lieux, intégration, coûts et rentabilité 25 avril 2014
  2. 2. 11
  3. 3. 2 8 : 30 Accueil des participants 9 : 00 Introduction au séminaire Modérateur 9 : 20 Le nouveau cadre réglementaire pour faciliter le développement de la cogénération Le nouvel arrêté «certificats verts », les aides financières, les obligations légales, les objectifs bruxellois Yves LEBBE (FR/NL), Service du Facilitateur Bâtiment Durable – spécialiste cogénération 9 : 40 Questions réponses 9 : 45 Etude de faisabilité et dimensionnement d'unités de cogénération dans le petit tertiaire Expérience et transposition à partir du secteur grand tertiaire et hôtelier Frédéric MUSIN (FR), Emphase 10 : 25 Questions réponses 10 : 30 Pause-café et discussions avec les orateurs 11 : 00 Comment bien intégrer une cogénération dans une chaufferie Points d’attention et présentation du nouveau vade-mecum : «réussir l’intégration de l’hydraulique et de la régulation d’une cogénération dans une chaufferie» Didier DARIMONT (FR), Facilitateur Bâtiment Durable – spécialiste cogénération 11 : 40 Questions réponses 11 : 45 Retour d’expérience sur le projet de logement collectif « De Bonne » Présentation des résultats et importance du suivi rapproché de l’installation André BLOMME (FR), MANAGIMM 12 : 15 Questions réponses Conclusion de la matinée Modérateur 12 :30 Discussion autour d’un lunch 13 :30 Départ pour la visite Accompagnateur (FR), Bruxelles Environnement 13 :20 Visite de la cogénération de petite taille dans le logement collectif Deux exemples d’installations de cogénération de moins de 50 kWé : Résidence De Bonne et Résidence Moina 16 :00 Retour vers le lieu du séminaire 16 :30 Fin du séminaire Zoom sur la cogénération de petite taille (< 50 kWél) Séminaire bilingue (traduction simultanée) Bruxelles, 25 avril 2014
  4. 4. 3
  5. 5. «Zoom sur la cogénération de petite taille (< 50 kWél)» - 25/04/2014 “Zoom op de kleinschalige warmtekrachtkoppeling (< 50 kWel)” - 25/04/2014 5 Orateurs/Sprekers Mijnheer Yves LEBBE Service du Facilitateur Bâtiment Durable 1200 BRUXELLES / BRUSSELS @ : facilitateur@environnement.irisnet.be Monsieur Frédéric MUSIN Emphase Environnement Place Dekeyser 7 7940 CAMBRON-CASTEAU @ : frederic.musin@skynet.be Monsieur Didier DARIMONT Facilitateur Bâtiment Durable, Spécialiste Energie Renouvelable @ : facilitateur@environnement.irisnet.be Monsieur André BLOMME Managimm Chemin Des Deux Maisons 69 1200 BRUXELLES @ : andre.blomme@managimm.com Visite “De Bonne” Monsieur André BLOMME Résidence De Bonne Rue De Bonne 1080 MOLENBEEEK-SAINT-JEAN Visite “Moina” Monsieur Albert WETZEL Avenue Sylvain Dupuis 215-219 1070 ANDERLECHT Commanditaire / Opdrachtgever Bruxelles Environnement (IBGE) - Leefmilieu Brussel (BIM) Monsieur Pierre MASSON Gulledelle 100 1200 BRUXELLES/BRUSSEL @ : pmasson@environnement.irisnet.be Encadrement – Omkadering Centre d'Etude, de Recherche et d'Action en Architecture asbl (CERAA) – Cenergie bvba – ICEDD asbl Madame Cécile ROUSSELOT Rue Ernest Allardstraat 21 1000 BRUXELLES/BRUSSEL @ : cecile.rousselot@ceraa.be Liste des participants/Deelnemerslijst Mijnheer Willem AUDOOR Energentis nv Hemelrijkstraat 113A 9051 SINT-DENIJS-WESTREM @ : willem.audoor@energentis.com Mijnheer Jorg BAETEN Cogen Vlaanderen vzm Zwarte Zusterstraat 16 bus 9 3000 LEUVEN @ : jorg.baeten@cogenvlaanderen.be Madame Emeline BAREEL Rue de Namur 121 1300 WAVRE @ : ebareel@gmail.com Monsieur Mathieu BARRAS A2E sprl Rue Auguste Lannoye 43 1435 MONT-SAINT-GUIBERT @ : m.barras@a2e.be Monsieur Christian BAYET Ariade Architectes sprl Chaussée de Bruxelles 94B 1410 WATERLOO Monsieur Lucien BEAUDUIN Vigan Engineering Rue de l’Industrie 16 1400 NIVELLES @ : lucienbeauduin@skynet.be
  6. 6. «Zoom sur la cogénération de petite taille (< 50 kWél)» - 25/04/2014 “Zoom op de kleinschalige warmtekrachtkoppeling (< 50 kWel)” - 25/04/2014 6 Madame Betty BELORGEOT Administration Communale Rue du Curé 2 1190 FOREST @ : bettybelorgeot@forest.irisnet.be Monsieur Sébastien BELPAIRE Optiwatt Chemin de la Warronche 8 1471 LOUPOIGNE @ : sbelpaire@optiwatt.be Monsieur Thierry BEQUET Clinique Sanatia Madame Erica BERTA Université de Liège (Ulg) - Campus d'Arlon Avenue de Longwy 185 6700 ARLON @ : e.berta@ulg.ac.be Monsieur Clément BOGAERT Agora sa Rue Montagne aux Anges 26 1081 KOEKELBERG @ : c.bogaert@agora-urba.be Madame Francesca BONAZZI Habitations Sociales de Wouwé-Saint-Pierre Val des Seigneurs 1/67A 1150 WOLUWE-SAINT-PIERRE @ : fbonazzi@hswsp.irisnet.be Monsieur Xavier BONJEAN Enercogen sprl Route de Maestricht 49 4651 BATTICE @ : xb@enercogen.be Monsieur Jean-Pascal BOURDOUXHE Gestentec sprl Rue de Filipesti 27 4630 SOUMAGNE @ : jean-pascal.bourdouxhe@gestentec.be Monsieur Redouane BOUZIANE CPAS Rue Alphone Vandenpeereboom 14 1080 MOLENBEEK-ST-JEAN @ : redouane.bouziane@publilink.be Monsieur Vincent BOXUS Boxus Archi-Expertises Rue de l'Avenir 38 bte 19 1080 MOLENBEEK-SAINT-JEAN @ : info@boxusarchi-expertises.be Monsieur Yvon BRASSEUR Sylvapower sarl Rue J-B Determe 27 L-9647 SONLEZ (Grand Duché de Luxembourg) @ : yb@sylvapower.com Mijnheer Claus BRUNING INAMI Avenue de Tervueren 211 1150 WOLUWE-SAINT-PIERRE @ : claus.bruning@inami.fgov.be Mijnheer Tom CLERINX Willemen General Contractor nv Monsieur Daniel CONROTTE Chambre de Commerce et d'Industrie du Luxembourg (CCILB) Grand'Rue 1 6800 LIBRAMONT @ : d.conrotte@province.luxembourg.be Monsieur Denis COPPIN Le Foyer Ixellois sa Rue des Cygnes 8-10 1050 IXELLES @ : denis.coppin@foyerixellois.irisnet.be Monsieur Renaud DACHOUFFE Ecorce sprl Rue Sohet 9b 4000 LIÈGE @ : info@ecorce.be Mijnheer Sven DE BRUYN Vrij Universiteit Brussel (VUB) Pleinlaan 2 1050 ELSENE @ : sven.de.bruyn@vub.ac.be Monsieur Xavier DE CLIPPELLE Administration Communale Avenue d'Auderghem 113-115 1040 ETTERBEEK @ : xavier.declippele@etterbeek.be Monsieur Jeffrey DE COSTER MK Engineering Chaussée de Waterloo 412F 1060 BRUXELLES (SAINT-GILLES) @ : j.decoster@mkengineering.be Monsieur Philippe DE GRAVE Dephi & Co Avenue Bel Air 81 1970 WEZEMBEEK-OPPEM @ : info@dephiandco.com
  7. 7. «Zoom sur la cogénération de petite taille (< 50 kWél)» - 25/04/2014 “Zoom op de kleinschalige warmtekrachtkoppeling (< 50 kWel)” - 25/04/2014 7 Monsieur Jean-Marie DE HOE Laborelec Rue de Rhodes 125 1630 LINKEBEEK @ : jean-marie.dehoe@laborelec.com Monsieur Hugues DE PATOUL Foyer Schaerbeekois Avenue Charles Gilisquet 147 1030 BRUXELLES (SCHAERBEEK) @ : hugues.depatoul@fsh.be Madame Elza DE PRINS Avenue Ciceron 22 bte 31 1140 EVERE @ : elzaludo@hotmail.com Monsieur Luc DE RIDDER Le Foyer Jettois sc Rue Jules Lahaye 282 1090 JETTE @ : lderidder@foyerjettois.be Mijnheer Dirk DE ROUCK De Rouck & Co nv Maarkeweg 4 9680 MAARKEDAL @ : dirk@derouckenergie.be Monsieur Arthur DE SALLE JZH et Partners Avenue de la Couronne 39 B2 1050 IXELLES @ : a.desalle@jzh.be Mijnheer Dieter DE SCHUYMER Go4Green sa Chemin des deux Maisons 71 Bte 5 1200 BRUXELLES (WOLUWE-SAINT-LAMBERT) @ : dieter.deschuymer@go4green.be Monsieur Patrick DE VISSCHER Imtech sa Boulevard Industriel 26 1070 BRUXELLES @ : patrick.devisscher@imtech.com Monsieur Edouard DEKEGEL Administration Communale Square Servaas Hoedemaekers 10 1140 EVERE @ : edekegel@evere.irisnet.be Mevrouw Charlotte DEKEYSER Unizo vzw Willebroekkai 37 1000 BRUSSEL @ : charlotte.dekeyser@unizo.be Madame Stéphanie DELAHAYE Bruxelles Propreté Avenue de Broqueville 12 1150 WOLUWE-SAINT-PIERRE @ : stephanie.delahaye@bruxelles-proprete.be Monsieur François DEQUENNE @ Great Company Rue Charles Schaller 33 1160 AUDERGHEM @ : francois.dequenne@gmail.com Madame Lucie DESMEDT Rue du Pont 27 6061 MONTIGNIES-SUR-SAMBRE @ : desmedtlucie1@hotmail.com Monsieur Jacques DETHIER ABC Technics sprl Avenue E. Lambrechts 40 1780 WEMMEL @ : jdethier@abctechnics.be Madame Véronique DEUSE Université Libre de Bruxelles (ULB) Centre d'Etudes Economiques et Sociales de l'Environnement Avenue Jeanne 44 1050 BRUXELLES @ : vdeuse@ulb.ac.be Monsieur Serge DEVAUX Le Foyer Jettois sc Rue Jules Lahaye 282 1090 JETTE @ : sdevaux@foyerjettois.be Mijnheer Tom DILEN Continental Energy Systems (CES) nv Industrieweg 26 2390 WESTMALLE @ : tdilen@cesbel.be Madame Joëlle DRIESENS Fesocolab (Fédération des Sociétés Coopératives de Logements à Bruxelles) Place Wauters 9 1190 FOREST @ : joelle.driesens@fesocolab.be Monsieur Marc EXSTEEN Coretec Engineering sa rue des Chasseurs Ardennais 4 4031 ANGLEUR @ : marcexsteen@ymail.com
  8. 8. «Zoom sur la cogénération de petite taille (< 50 kWél)» - 25/04/2014 “Zoom op de kleinschalige warmtekrachtkoppeling (< 50 kWel)” - 25/04/2014 8 Monsieur Denis FLOCHON Bureau Economique de la Province de Namur (BEPN) Rue Sergent Vrithoff 2 5000 NAMUR @ : dfl@bep.be Madame Margareth FRACAS Service du Facilitateur Bâtiment Durable Dienst Facilitator Duurzaam Gebouw 1200 BRUXELLES / BRUSSELS @ : facilitateur@environnement.irisnet.be Mijnheer Yuri FRANKEN Sté du Logement de la Région Bruxelles-Capitale - Brusselse Gewestelijke Huisvestingsmaatschappij (SLRB-BGHM) Rue Jourdan 45-55 1060 SAINT-GILLES @ : yfranken@bghm.irisnet.be Mijnheer Jan GEYZEN Hees 54 3920 LOMMEL @ : jan.geyzen@scarlet.be Madame Julie GOFFARD Cabinet du Ministre de l'Environnement et de l'Energie et de la Politique de l'Eau Rue du Marais 49-53 1000 BRUXELLES @ : jgoffard@huytebroeck.irisnet.be Monsieur Jean-Sébastien GOFFIN Sté du Logement de la Région Bruxelles-Capitale - Brusselse Gewestelijke Huisvestingsmaatschappij (SLRB-BGHM) Rue Jourdan 45-55 1060 SAINT-GILLES @ : jsgoffin@slrb.irisnet.be Mijnheer Raphaël GRISARD Thema sa Rue de la chaudronnerie 2 4340 AWANS @ : raphael.grisard@thema-sa.be Monsieur Jean-Louis HENRY Avenue Prudent Bols 89 1020 LAEKEN (BRUXELLES) @ : archi.jl.henry@gmail.com Mevrouw Nele HERMIE Kaho Sint-Lieven Kwalenstraat 154 9320 NIEUWERKERKEN (AALST) @ : nele.hermie@kahosl.be Monsieur Xavier HOUBEN 3E Rue du Canal 61 1000 BRUXELLES @ : xavier.houben@3e.eu Monsieur Stéphane LADOS Siemens Belgium Guido Gezellestraat 121 1654 HUIZINGEN @ : stephane.lados@siemens.com Monsieur Grégory LAHOUD Sté du Logement de la Région Bruxelles-Capitale - Brusselse Gewestelijke Huisvestingsmaatschappij (SLRB-BGHM) Rue Jourdan 45-55 1060 SAINT-GILLES @ : glahoud@slrb.irisnet.be Monsieur Roger LE BUSSY Régie d'Electricité de Wavre Rue de l’Ermitage 2 1301 WAVRE @ : roger.lebussy@grdwavre.be Monsieur David LECHARLIER Zeugma Engineering Rue de Taisnières 45A 7080 SARS-LA-BRUYÈRE @ : dle.zeugma@gmail.com Monsieur François LECLERCQ MATRICIEL sa Place de l'Université 25 Etage 2 1348 LOUVAIN-LA-NEUVE @ : fleclercq@matriciel.be Monsieur Patrick LEEMANS Go4Green sa Chemin des deux Maisons 71 Bte 5 1200 BRUXELLES (WOLUWE-SAINT-LAMBERT) @ : patrick.leemans@go4green.be Monsieur Sebastien LEMAITRE Montois Partners Architects SA Avenue Maurice 1 1050 IXELLES @ : s.lemaitre@montois.com Monsieur Sébastien LOREAU JZH et Partners Avenue de la Couronne 39 B2 1050 IXELLES @ : s.loreau@jzh.be
  9. 9. «Zoom sur la cogénération de petite taille (< 50 kWél)» - 25/04/2014 “Zoom op de kleinschalige warmtekrachtkoppeling (< 50 kWel)” - 25/04/2014 9 Mijnheer Etienne LUPPENS Résidence Edelweiss Madame Eve MARTIN Société Wallonne du Logement (SWL) Rue l’Ecluse 21 6000 CHARLEROI @ : e.martin@swl.be Madame Flora MER TPF Utilities sa Avenue de Haveskercke 46 1190 FOREST @ : flm@tpf.be Madame Paola MICHIALINO Le Foyer Jettois sc Rue Jules Lahaye 282 1090 JETTE @ : pmichialino@foyerjettois.be Monsieur Cédric MOERS Chemin des Coutures 4 1341 CÉROUX-MOUSTY @ : cmoers@scarlet.be Monsieur Tom MULLIER Ministère de la Défense Nationale Rue d'Evere 1 1140 EVERE @ : tom.mullier@mil.be Monsieur Nicolas PATOUX JZH et Partners Avenue de la Couronne 39 B2 1050 IXELLES @ : assistants@jzh.be Mijnheer Bram PAUWELS Beauvent cvba Ijzerdijk 47 8600 DIKSMUIDE @ : bram.pauwels@beauvent.be Mijnheer Dirk PEYTIER Loodgieterij Peytier Plombier bvba Keizerinlaan 20 1860 MEISE @ : info@peytier.be Monsieur Vincent PIERCHON CityDev Rue Gabrielle Petitstraat 6 1080 BRUXELLES/BRUSSEL @ : vpierchon@citydev.be Mijnheer Chris PIETERS H. Van Peenestraat 46 9030 MARIAKERKE @ : techadvies@telenet.be Madame Stefanie PILOTTEK Foyer Schaerbeekois Avenue Charles Gilisquet 147 1030 BRUXELLES (SCHAERBEEK) @ : stefanie.pilottek@fsh.be Monsieur Vincent PIRNAY Poly-Tech Engineering sprl Rue du Parc 47 6000 CHARLEROI @ : v.pirnay@poly-tech.be Monsieur Michel PIRQUET Comexbat Avenue François Sebrechts 54/01 1081 KOEKELBERG @ : pirquetmichel@skynet.be Madame Sylvie PLETSCHET Starmax Architecture Avenue de Fré 110 bte 5 1180 UCCLE @ : sylvie.pletschet@gmail.com Monsieur Salvatore PORCEDDU Conseil de l'Union Européenne Mijnheer Rob RAGOEN Vanhaerents Developpment nv Oude Gentweg 81 8820 TORHOUT @ : rob.ragoen@vanhaerents.be Monsieur Jean-Luc REGAL Clinique Universitaire de Bruxelles Hôpital Erasme Route de Lennik 808 1070 BRUXELLES @ : Jean.Luc.Regal@erasme.ulb.ac.be Monsieur Jacky REGINSTER Energie Conseil POMEROL sa Cours Cramignon 28 1348 LOUVAIN-LA-NEUVE @ : jacky.reginster@skynet.be Monsieur Philippe ROCHEZ Pando sprl Avenue de Tervueren 412/7 1150 WOLUWE-SAINT-PIERRE @ : philippe.rochez@pando.be
  10. 10. «Zoom sur la cogénération de petite taille (< 50 kWél)» - 25/04/2014 “Zoom op de kleinschalige warmtekrachtkoppeling (< 50 kWel)” - 25/04/2014 10 Monsieur Jacques ROELS Universitair Ziekenhuis Brussel (UZ) Laarbeeklaan 101 1090 JETTE @ : Jacques.roels@uzbrussel.be Mevrouw Joni ROSSI Cogen Vlaanderen vzm Zwarte Zusterstraat 16 bus 9 3000 LEUVEN @ : joni.rossi@cogenvlaanderen.be Madame Céline SABATH Le Foyer Ixellois sa Rue des Cygnes 8-10 1050 IXELLES @ : celine.sabath@foyerixellois.irisnet.be Monsieur Dino SAVINO Viessmann Belgium sa Hermesstraat 14 1930 ZAVENTEM @ : savd@viessmann.com Monsieur Sébastien SCHNOECK Théma sa Zone Industrielle d'Awans - Rue de la Chaudronnerie 2 4340 AWANS @ : sebastien.schnoeck@thema-sa.be Monsieur Théo SLEUWAEGEN Alliance des Professions Immobilières de Belgique Rue Henri Werrie 70 Bte 2 1090 JETTE @ : expert-immo@skynet.be Monsieur Guillaume SOKAL Sté du Logement de la Région Bruxelles-Capitale - Brusselse Gewestelijke Huisvestingsmaatschappij (SLRB-BGHM) Rue Jourdan 45-55 1060 SAINT-GILLES @ : gsokal@slrb.irisnet.be Monsieur Nicolas STOCKE Maison Energie Huis Avenue de Woluwe-Saint-Lambert 35 1200 WOLUWE-SAINT-LAMBERT @ : nstocke@maisonenergiehuis.irisnet.be Monsieur Christopher STUNZ Coretec Engineering sa rue des Chasseurs Ardennais 4 4031 ANGLEUR @ : christopher.stunz@coretec.be Monsieur Didier TASSENOEY Atenor Group Avenue Reine Astrid 92 1310 LA HULPE @ : tassenoey@atenor.be Monsieur Morgan THOMAS CogeO sprl Avenue des Alliés 2b 6000 CHARLEROI @ : m.thomas@cogeo.be Monsieur Olivier VAN AERDE Edergen sa Zoning Industriel 4ème Rue 33 6040 JUMET (CHARLEROI) @ : olivier.vanaerde@edergen.be Monsieur Didier VAN DER HAAR Société Wallonne du Logement (SWL) Rue l’Ecluse 21 6000 CHARLEROI @ : d.vanderhaar@swl.be Mevrouw Leen VAN LISHOUT Bruxelles Environnement (IBGE) - Leefmilieu Brussel (BIM) Gulledelle 100 1200 BRUXELLES @ : lvanlishout@leefmilieu.irisnet.be Mijnheer Michiel VAN ERDEWEGHE THOMAS MORE Kleinhoefstraat 4 2440 GEEL @ : michiel.vanerdeweghe@thomasmore.be Mijnheer Johan VERSIEREN Milieubureau JOVECO bvba Monsieur Philippe VRANKEN Syndic AB Construct Rue Victor Mabille 22 1020 LAEKEN (BRUXELLES) @ : ph.vranken@gmail.com Monsieur Amaury WIBAULT Ville de Bruxelles Boulevard Anspach 6 1000 BRUXELLES @ : amaury.wibault@brucity.be Monsieur Bachir ZEFZAF Bruxelles Environnement (IBGE) - Leefmilieu Brussel (BIM) Gulledelle 100 1200 BRUXELLES @ : bzefzaf@environnement.irisnet.be
  11. 11. 10 Le nouveau cadre réglementaire pour faciliter le développement de la cogénération Yves LEBBE, Service du Facilitateur Bâtiment Durable pour Bruxelles Environnement, Spécialiste Cogénération La cogénération dans le secteur tertiaire et dans le logement collectif, a un grand rôle à jouer pour atteindre l’objectif 2025 en Région de Bruxelles-Capitale : produire 10 fois plus d’électricité verte par rapport à la situation en 2011. Par ailleurs, selon une étude de Brugel, le potentiel de développement de la cogénération est encore important : 173 MWé à l’horizon 2025 contre 29 MWé installés actuellement. La cogénération de petite taille (<50 kWé) représenterait, en nombre d’installations, le plus gros potentiel à développer. La Région de Bruxelles-Capitale continue donc à soutenir fortement le développement de la cogénération de qualité au travers d’un mécanisme de certificats verts performant et stable, d’une aide spécifique pour le logement collectif, de primes à l’investissement, d’outils d’aide à la décision et d’action de promotion. Le Facilitateur Bâtiment Durable et l’équipe « spécialistes en cogénération » sont à votre service pour vous accompagner tout au long de votre projet ainsi que pour vous partager leurs outils et leurs expériences.
  12. 12. 11
  13. 13. 1 Le nouveau cadre réglementaire pour faciliter le développement de la cogénération Yves LEBBE Spécialiste Cogénération - Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Bruxelles Environnement Séminaire Bâtiments durables Zoom sur la cogénération de petite taille (<50kWé) 25 avril 2014 2 • Contexte spécifique de la cogénération en région Bruxelloise • Facteurs qui permettent un bon développement de la cogénération • Un mécanisme de certificats verts performant et stable • Une aide spécifique pour le logement collectif • La cogénération à condensation est bien récompensée à Bruxelles • Le nouvel arrêté certificats verts est sur la table • Les aides et primes • Conclusion Plan de la présentation
  14. 14. 2 3 • Pratiquement pas d’industries: pas de grosses puissances • La plus grosse puissance installée est de 3 MWé • Uniquement des moteurs à combustion • Principalement dans le secteur tertiaire et du logement collectif • Hôpitaux et soins • Hôtels • Bureaux • Piscines • Logements collectifs • 29 MWé installés avec un peu plus de 100 installations en fin 2013 Contexte spécifique de la cogénération en Région Bruxelloise 4 • Une politique dynamique et une aide efficace: • Un mécanisme de certificats verts performant et stable • Une aide spécifique pour le logement collectif • La cogénération à condensation est bien récompensée: 33% de CV en plus ! • Des soutiens pour le financement par des primes à l’investissement • Un service de facilitateurs « Bâtiment Durable » avec des spécialistes « cogénération » • Des outils d’aide à la décision et des actions de promotions • Objectif cogénération pour 2025: 173 MWé (x 5) Facteurs qui permettent un bon développement de la cogénération en Région Bruxelles-Capitale
  15. 15. 3 5 Rappel du principe des CV en Région Bruxelles-Capitale: • 1 CV chaque fois que 217 kg de CO2 est évité par rapport aux installations de référence • Rendement de référence électrique: 55% • Rendement de référence thermique: 90% • Coefficient d’émission du CO2 (pour le gaz naturel: 217 kg/MWh) • Pour des cogénérations de qualité : économie relative de minimum 5% • Pendant 10 ans (prolongeable lors de rénovation significative) • Installations certifiées par BRUGEL • Octroi trimestriel par BRUGEL sur base des relevés des compteurs Un mécanisme de certificats verts performant et stable 6 Quotas en certificats verts exigés des producteurs: 12% en 2025 (arrêté du 29 nov 2012 – Art 1.) Un mécanisme de certificats verts performant et stable 2013 2014 2015 2016 … 2025 3,50% 3,80% 4,50% 5,10% … 12,00%
  16. 16. 4 7 Une grande stabilité ! Un mécanisme de certificats verts performant et stable Source : BRUGEL 20 septembre 2013 8 Les « manettes » de contrôle du gouvernement: Un mécanisme de certificats verts performant et stable 1. Augmentation automatique des quotas en certificats verts (arrêté du 29 nov 2012) Art. 2. Si au 30 novembre de l’année en cours, Brugel constate que le nombre de certificats verts octroyés dépasse de 5% le nombre de certificats verts exigés des fournisseurs pour les quatre derniers trimestres, Brugel en informe le Ministre qui augmente, au plus tard le 20 décembre de l’année en cours, le quota pour les années qui suivent l’année concernée d’un nombre de certificats verts égal au surplus de certificats verts constaté.
  17. 17. 5 9 Les « manettes » de contrôle du gouvernement: Un mécanisme de certificats vert performant et stable 2. Augmentation des quotas pour « grands » projets (arrêté du 29 nov 2012) Art. 3. Lorsqu’un projet d’unité de production verte peut prétendre à l’octroi de plus de 25 000 certificats verts sur une année, Brugel en informe le Ministre qui augmente le quota pour l’année de la mise en service planifiée du projet et pour les années suivantes, au plus tard le 30 novembre de l’année précédent l’année concernée, d’un nombre de certificats verts égal au nombre estimé de certificats verts octroyés pour ce projet. 10 • Afin de stimuler la cogénération dans le secteur du logement collectif l’Arrêté de 26 mai 2011 prévoit un facteur multiplicateur des Certificats Verts aux cogénérations de qualité afin que celles- ci deviennent rentables. • Pour une puissance électrique de cogénération installée sur un site : • Inférieure ou égale à 50 kW: le facteur multiplicateur est 2 • Supérieure à 50 kW: le facteur multiplicateur est 1,5 • Conditions • Cogénération de qualité au gaz naturel • Correctement dimensionnée sur la demande totale de chaleur: chauffage et ECS. Avec l’outil « CogenOptitherm.xls » • Fourniture de la chaleur utile pour plus de 75% à des clients résidentiels • Mise en service après le 1er janvier 2011 Une aide spécifique pour le logement collectif
  18. 18. 6 11 • La cogénération à condensation est déjà en soit plus performante du fait d’une meilleure récupération de l’énergie thermique. Grâce au meilleur rendement thermique le nombre de certificats verts augmente vu l’économie en CO2 plus importante. • Exemple: une cogénération produisant 1 MWh électrique (ηélec = 33.7%) • Sans condensation, ηtherm = 55.9 % • 0.6 certificats verts/MWh électrique • Avec condensation, ηtherm = 61.4 % • 0.8 certificats verts/MWh électrique • Soit + 33% de CV en plus pour la cogénération à condensation La cogénération à condensation est bien récompensée à Bruxelles 12 • La cogénération à huile de colza tourne au ralenti… • en attente d’une baisse du prix du colza, le surplus des CV ne compensent plus le prix de l’huile. • attention à la qualité de l’huile (souvent norme DIN V 51605) • frais de maintenance plus élevés • Quelques projets de cogénération biomasse sont à l’étude (bio méthanisation, gazéification de bois) Et la cogénération biomasse…
  19. 19. 7 Nouvel arrêté certificats verts: Sur la table du gouvernement bruxellois… • Alignement au cadre européen : introduction de la définition « cogénération à haut rendement » au lieu de « cogénération de qualité ». Cfr. Directive 2004/8/CE (économie d’énergie primaire d’au moins 10%) • Simplification du dossier de certification: diminution des annexes pour la demande de certification de l’installation, clarification du « bon dimensionnement » de la cogénération dans les logements collectifs… • Accélération des procédures : certification de l’installation de cogénération par un organisme agréé • Clarifications : importation certificats verts selon règles proportionnelles par fournisseur… • Assouplissement : pour la prolongation d’octroi des certificats verts • Garantie de rachat à 65 € par certificats verts • Formule de calcul du facteur multiplicateur des CV pour la cogénération gaz en logements collectifs afin de garantir un TRS de 5 ans • Définition du propriétaire de l’installation de production (p.ex pour le tiers-investisseur) • Renforcement de la base légale pour le contrôle de la durabilité de la biomasse 14 Aides et primes NIVEAU FEDERAL Déduction fiscale pour sociétés pour investissement économiseur d’énergie: 14,5% sous forme de déduction sur les bénéfices pendant la période d’investissement (exercice d’imposition 2015) 14 NIVEAU REGIONAL Primes Energie 2014 de Bruxelles Environnement pour la cogénération (E2) • Etudes de faisabilité pour une cogénération: 50% du montant • Prime à l’investissement: (plafond à 30%) Par exemple: pour une cogénération de 50 kWé: 24.750 € 3500€* ( )élecP kW
  20. 20. 8 15 Aides et primes NIVEAU REGIONAL ► Primes Energie 2014 de Bruxelles Environnement pour la rénovation complète de la chaufferie (C1b) : Toute rénovation de chaufferie qui implique l’installation d’une nouvelle chaudière, d’une nouvelle régulation, de l’installation d’une cogénération et d’un variateur de fréquence ► Nouvelle chaudière HR Top (C1): 1200 € jusqu'à 40 kW puis 10€/kW supplémentaire ► Régulation thermique (C3): thermostats d’ambiance avec horloge: 25 €/pc., vannes thermostatiques: 10 €/pc. ► Régulation (E6) ► Cogénération (E2): ► Variateur de fréquence (circulateur) (E5): entre 150 € et 400 €/pc ► Cumul montant de la prime C1, C3 (ou E6), E2 et E5 +20% du montant total de la prime bonus. 15 3500€* ( )élecP kW 16 Aides et primes NIVEAU REGIONAL: Bruxelles Economie et Emploi - Direction Aides aux entreprises Aide en matière d’investissements économiseurs d’énergie pour les sociétés privées (attention: certains secteurs d’activité sont exclus) les micro et petites entreprises: 40% d’aides les moyennes entreprises: 30% les grandes entreprises: 20% Avec un plafond de 80.000 € Non cumulable avec les primes énergie de Bruxelles Environnement Toute l’information sur www.ecosubsibru.be 16
  21. 21. 9 Facilitateur Bâtiment Durable ● Helpdesk technique d’experts pour toutes les thématiques ● Au service de tout professionnel actif dans le bâtiment en RBC ● Service GRATUIT ● Accessible ► par téléphone : 0800/85.775 ► par mail : facilitateur@environnement.irisnet.be (FR) facilitator@leefmilieu.irisnet.be (NL) 17 ● Grâce au Guide Bâtiment Durable, vous pouvez : ► mieux appréhender la construction et la rénovation durables, ► concevoir un projet avec une approche globale et transversale, prenant en compte tous les aspects du développement durable, ► convaincre vos clients et outiller vos collaborateurs, ► optimiser la mise en œuvre de chaque phase de votre projet, ► anticiper les évolutions réglementaires. ● intégration des aspects liés à : 18 Le Guide Bâtiment Durable http://guidebatimentdurable.bruxellesenvironnement.be/ http://gidsduurzamegebouwen.leefmilieubrussel.be http://guidebatimentdurable.bruxellesenvironnement.be http://gidsduurzamegebouwen.leefmilieubrussel.be
  22. 22. 10 19 Liens utiles: 19 références Guide Pratique pour la construction durable et autres sources : www.bruxellesenvironnement.be/guidebatimentdurable et en particulier les pages de la cogénération : http://guidebatimentdurable.bruxellesenvironnement.be/fr/recherche.html?IDC=63&querySear ch=cog%C3%A9n%C3%A9ration&x=0&y=0 le site de Bruxelles Environnement : http://www.bruxellesenvironnement.be/Templates/Professionnels/niveau2.aspx?maintaxid=1232 6&taxid=12390 le site de Brugel: www.brugel.be le site de Sibelga: www.sibelga.be 20 Conclusions • Dans une ville comme Bruxelles, la cogénération = chauffage bâtiment • Objectif : 5 fois plus en 2025 (173 MWé vs 29 MWé en 2013) • Un cadre incitatif stable et intéressant : certificats verts, primes, aides et un service « Facilitateur » à votre service • Certificats verts proportionnels à l’économie en CO2 : importance d’un bon suivi de l’installation de cogénération • Simplifications du cadre réglementaire en cours 20
  23. 23. 11 212121 Contact Yves Lebbe Spécialiste Cogénération Service Facilitateur Bâtiment Durable de la Région de Bruxelles Capitale : 0800/85.775 E-mail : facilitateur@environnement.irisnet.be
  24. 24. 12 Etude de faisabilité, dimensionnement, les grandes étapes dans la réalisation d’un projet dans le petit tertiaire Frédéric MUSIN, Emphase De nombreuses contraintes conditionnent le succès et le coût d'un projet d'intégration d'une unité de cogénération de petite puissance dans le tertiaire. L'exposé présente le processus d'intégration et ses coûts pour les unités de taille moyenne (puissance électrique de 150 kWé) sur base de l'expérience de trois unités en fonctionnement. Il transpose ensuite ces étapes aux unités de petite puissance et les simplifie afin de les cadrer dans le contexte financier de ce secteur. Une attention est plus particulièrement portée sur les risques fondamentaux que sont l'hydraulique, le comptage, l'injection électrique, l'environnement acoustique et vibratoire, la régulation et le monitoring en ligne.
  25. 25. 13
  26. 26. 1 Bruxelles Environnement Etude de faisabilité et dimensionnement, les grandes étapes dans la réalisation d’un projet dans le petit tertiaire Ir Frédéric Musin EMPHASE Séminaire Bâtiments durables Zoom sur la cogénération de petite taille (<50kWé) 25 avril 2014 2 Objectif(s) de la présentation ● Explication et simplification des étapes de réalisation d’une unité de cogénération pour le petit tertiaire (puissance inférieure à 50 kW) ● En s’inspirant des règles de bonnes pratiques et des success story du moyen tertiaire (puissance de 150 kWe)
  27. 27. 2 3 ● Les grandes étapes de l’intégration d’une unité de cogénération dans le moyen tertiaire (Pe ~ 150 kWe) ● Transposition et simplification du workflow pour le petit tertiaire (Pe < 50 kWe) ● Conclusions Plan de l’exposé Les grandes étapes de l’intégration d’une unité de cogénération dans le moyen tertiaire (Pe ~ 150 kWe) 4
  28. 28. 3 Les grandes étapes de l’intégration d’une unité de cogénération dans le moyen tertiaire (Pe ~ 150 kWe) 5 Etude de faisabilité (y compris comptages) T0 + 3 mois Sélection Machines T0+4m Cahier des charges T0+5m Appel d’offres T0+6m Sélection bureau d’études T0 Les grandes étapes de l’intégration d’une unité de cogénération dans le moyen tertiaire (Pe ~ 150 kWe) 6 Chantier T0+7m Fine-tuning Eté /mi- saison T0+9m Réception provisoire T0+12m Monitoring Comparaison + choix T0+7m Coût d’étude : 20 k€
  29. 29. 4 Etude de faisabilité 7 ● Première étape : logiciel COGENCALC ► « GO » ou « NO GO » ● Deuxième étape : comptages chaleur et électrique ► Exploitation des factures et relevés ► Installation d’un compteur chaleur durant une période représentative de l’activité ● Troisième étape : logiciel COGENSIM ► Profils chaleur et électriques délicats à introduire ► Tenir compte des réductions futures ► Tenir compte des rendements réels des machines ► Préférer le sous-dimensionnement … mais pas trop ;) ► Limiter à 5 start/stop par jour ● Résultat : gamme de machine et de puissance CPB – facts and figures ● 235 k€ ● Temps de retour de 2.5 années ● Durée de vie : 8.5 ans ● 6000 h/an ● 1 an pour l’étude et l’installation ● 20 k€ de frais d’étude et de suivi 8
  30. 30. 5 Contraintes 9 Critère Evaluation Justification Surcoût (k€) Manutention +/- Nécessite une grue et l’ouverture/fermeture de la ventilation haute et basse de la chaufferie 10 Hydraulique + Intégration hydraulique envisageable en chaufferie. Il convient toutefois de modifier les pompes du circuit T3 en débit variable. La régulation doit être également prévu 10 Stabilité A vérifier par le Demandeur Etant donné les équipements en présence et la structure du bâtiment, le dernier niveau apparaît prévu pour recevoir la charge de l’unité de cogénération. Ceci doit toutefois être vérifié par le Demandeur via son ingénieur stabilité - Fumées + La disposition de l’unité en toiture garantit la faisabilité sans surcoût à ce niveau - Contraintes ● Attention à l’intégration électrique (communs vs privé) ● Au total : ► Coût machine ► +40 % de surcoût d’installation et d’étude ► +50 k€ de supplément 10 Acoustique +/- Il convient de prévoir un silencieux au regard du voisinage en présence 5 Vibrations +/- Il convient de prévoir des plots antivibratoires étant donné la présence de bureaux sous la chaufferie 5 Régulation +/- La régulation actuelle est inexistante et ne prévoit pas la présence d’une unité de cogénération 5 Encombrement +/- L’unité de cogénération trouvera sa place aisément en chaufferie. En ce qui concerne les ballons de stockage (3*2000 l), il conviendra d’envisager leur localisation éventuellement dans le local voisin. Ceci implique une complication relative de l’hydraulique sans toutefois présenter des contraintes importantes. 5 Réglementation chaufferie (dimensionnement ventilation) + Le dimensionnement de la ventilation haute et basse en chaufferie ne nécessite pas d’adaptation - Cosphi + + + Injection réseau (la consommation électrique du site est- elle suffisante en tout temps pour éviter l’injection réseau +/- +/- Intégré dans résultats COGENSIM Localisation TGBT, distance de raccordement +/- +/- 10
  31. 31. 6 Sélection machines 11 Cahier des charges et appel d’offres 12 ● http://energie.wallonie.be/fr/installer-judicieusement-une- unite-de-cogeneration-cahier-des-charges- type.html?IDD=11555&IDC=6110 ● Très contraignant -> Prix +++ ● Simplification indispensable ● Ajout de points particuliers : ► Vibrations ► Comptage ► Régulation ● 3 installateurs -> comparaison en laissant des alternatives machines
  32. 32. 7 Buffers 13 13 Tableaux électriques 14
  33. 33. 8 Bruit et vibrations ● A prévoir au préalable ● Cas de l’installation relevée à posteriori 15 Comptage 16
  34. 34. 9 Connection hydraulique ● Vérifier sur base des plans ● Cas d’une circulation inversée 17 Tuning et monitoring ● Durant idéalement la période d’été et de mi-saison ● Coût d’un heure d’arrêt : 50 €/h pour une 150 kWe ● Société de maintenance fiable ● Responsable de l’installation 18
  35. 35. 10 Transposition et simplification du workflow pour le petit tertiaire (Pe < 50 kWe) 19 Simplifications possibles ● Dimensionnement : toujours indispensable mais … ► Compteurs à ultrasons et cogensim simplifié ● Engineering : hydraulique, régulation et comptage surtout ● Choisir rapidement deux installateurs de confiance ● Cahier des charges simplifié ● Scinder les lots : ► Electricité de puissance d’une part et hydraulique d’autre part ● Ne pas négliger la maintenance ● Monitoring en ligne « soi-même » 20
  36. 36. 11 Transposition et simplification du workflow pour le petit tertiaire (Pe < 50 kWe) 21 Etude de faisabilité (y compris comptages) T0 + 1 mois Sélection Machines T0+1.5m Cahier des charges T0+2m Appel d’offres T0+3m Sélection bureau d’études T0 Transposition et simplification du workflow pour le petit tertiaire (Pe < 50 kWe) 22 Chantier T0+6m Fine-tuning Eté /mi- saison T0+7m Réception provisoire T0+8m Monitoring Comparaison + choix T0+3m Coût d’étude : <10 k€
  37. 37. 12 Dimensionnement petit tertiaire (coût envisageable < 3 k€) ● Compteurs à ultrasons low-cost (600 €) ou compteurs invasifs si petites sections ● Compteurs électriques (coût en fonction des puissances) ● Data-logger impulsions (<100 €) ● Formation à COGENSIM ● Dimensionnement en worst-case : ► Actions de réduction de la consommation en premier lieu ► Attention à l’injection électrique dans le réseau ► Attention au cosphi 23 Raccordement hydraulique ● Nécessité des buffers (exemple salle de sport avec 4*1500 l ECS déjà présents) ● Prescriptions constructeur à respecter 24
  38. 38. 13 Simplification : régulation ● Quelques règles : ► S’assurer d’un retour suffisamment froid de l’installation (repasse périodiquement sous les 60°C) afin d’éviter le blocage de la COGEN › Travail à débit variable sur l’installation ► Vidange des ballons sur base d’un delta de température avec le collecteur ► Mesure de la température fondamentale (cas d’une surestimation de la mesure réelle) ● Modules de régulation constructeur 25 Simplification : monitoring en ligne ● Coût < 1 k€ ● Temps de retour : < 1 an ● Exemple d’une intervention un vendredi ► Coût de l’arrêt d’une installation de 70 kWe pendant un WE : › 6,5€/h * 72 h = 480 € ● Avec alarming : intervention immédiate 26
  39. 39. 14 27 Ce qu’il faut retenir de l’exposé ● Processus d’intégration simplifié dure 8 mois pour les petites installations au lieu de 12 mois pour les installations moyennes ● Fondamentaux de l’intégration d’une unité de cogénération : ► Dimensionnement ► Raccordement hydraulique ► Comptage et injection électrique ► Régulation (température de retour <60°C) ► Environnement : bruit et vibrations ► Monitoring en ligne ! 28 ● http://www.bruxellesenvironnement.be/Templates/Professio nnels/niveau2.aspx?maintaxid=12326&taxid=12390 ● Document « Installer judicieusement une unité de cogénération. Cahier des charges type – clauses techniques » ► http://energie.wallonie.be/fr/installer-judicieusement-une-unite- de-cogeneration-cahier-des-charges- type.html?IDD=11555&IDC=6110 Outils, sites internet, etc… intéressants : Références Guide Pratique pour la construction durable et autres sources : ● www.bruxellesenvironnement.be/guidebatimentdurable (http://guidebatimentdurable.bruxellesenvironnement.be/f r/recherche.html?IDC=63&querySearch=cog%C3%A9n %C3%A9ration&x=0&y=0)
  40. 40. 15 29 Contact Frédéric Musin Fonction(s) : General Manager EMPHASE Coordonnées : 30, Boulevard Albert Elisabeth 7000 Mons : +32-(0)495-25-44-67 E-mail : frederic.musin@emphase.be
  41. 41. 14 Comment bien intégrer une cogénération dans une chaufferie. Didier DARIMONT, Service du Facilitateur Bâtiment Durable pour Bruxelles Environnement, spécialiste Cogénération Des zones d’ombre persistent sur la cohabitation des systèmes de production de chaleur et de cogénération. La plupart des projets d’intégration sont une réussite, mais les raisons pour lesquelles certains projets ne donnent pas satisfaction ne sont actuellement pas clairement établies. Le service du Facilitateur Bâtiment Durable : expert en énergie renouvelable et cogénération se devait de tenter de chasser ces zones d’ombre. L’intégration d’une cogénération dans une installation existante nécessite des aménagements hydrauliques pointus et une adaptation spécifique de la régulation et des circuits secondaires, le tout sous une même supervision. Pour que l’intégration d’une cogénération soit une réussite, il est nécessaire, voire essentiel, que tous les acteurs du projet travaillent ensemble pour arriver à ce but : auteur du projet, bureau d’étude, installateur, fabricant du cogénérateur et gestionnaire (maintenance, régulation).
  42. 42. 15
  43. 43. 1 Comment bien intégrer une cogénération dans une chaufferie Didier DARIMONT Spécialiste Cogénération - Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Bruxelles Environnement Séminaire Bâtiments durables Zoom sur la cogénération de petite taille (<50kWé) 25 avril 2014 2 Sommaire : • La base des chaudières • La base de la cogénération • Intégration de la cogénération dans la chaufferie • La chaufferie idéale • La chaufferie existante • Les énergies renouvelables • Le cas particulier de l’eau chaude sanitaire • Les interventions des acteurs et leurs responsabilités Comment bien intégrer une cogénération dans une chaufferie
  44. 44. 2 3 La base des chaudières Montre-moi ton hydraulique et ta régulation et je te dirai quelle chaudière tu as ! • Chaudière à faible volume d’eau • Chaudière à grand volume d’eau • Température de fonctionnement des chaudières ? de plus en plus basse ! 4 La base de la cogénération Exigence : ou l’art de souffler le chaud et le froid ! • Température de refroidissement suffisamment froide pour préserver le moteur • Température de refroidissement suffisamment chaude pour éviter la condensation, bien qu’actuellement, des artifices permettent de maintenir la température du retour au cogénérateur chaude sans risque. De plus, les cogénérateurs à condensation sont bien présents sur le marché • Besoins de chaleur et d’électricité suffisamment stables, élevés et simultanés pour la rentabilité Trop chaud ? BOUM !
  45. 45. 3 5 La base de la cogénération Exigences : des solutions existent pour la condensation ! • La cogénération à condensation est de plus en plus courante ! • On peut adjoindre un condenseur externe 6 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Les pièges d’intégration : constats • Le manque d’heures de fonctionnement par rapport aux prévisions de l’étude la rentabilité « énergético-environnementalo- financière » n’est pas au rendez-vous ! • Un nombre de cycles de démarrage/arrêt très important la pérennité du système est mise à mal et le rendement du cogénérateur n’est pas bon pendant la phase de mise en régime OFF : 10 min ON : 5 min
  46. 46. 4 7 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Vision globale d’intégration • La cogénération n’est pas un système que l’on peut brancher en mode « plug & play » • Chaudière, circuit primaire, collecteur, circuits secondaires, … et la cogénération vu comme un tout tant au niveau hydraulique que de la régulation (température minimum de retour, débit minimum, équilibre débits primaires et secondaires, …) 8 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Puissances thermiques mises en jeu : constat 1 • Puissance de dimensionnement du cogénérateur par rapport à l’optimum énergétique souvent + 30 % du besoin total de chaleur mais évolue en fonction de la performance du bâtiment (tenir compte des projets potentiels d’Utilisation Rationnelle de l’Energie du bâtiment et des systèmes : URE)
  47. 47. 5 9 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Puissances thermiques mises en jeu : constat 2 • Sur les vieilles chaudières : La modulation de puissance est limitée Les circulateurs fonctionnent à débit constant Il y a un bouclage pour assurer les retours chauds aux niveaux des chaudières (collecteur bouclé, bouteille casse- pression, …) 10 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Puissances thermiques mises en jeu : exemple de dysfonctionnement • Le cogénérateur ne suffit plus à couvrir les besoins et la température de départ du circuit primaire chute !
  48. 48. 6 11 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Puissances thermiques mises en jeu : exemple de dysfonctionnement • La chaudière démarrage avec un front thermique important de par sa puissance (même en petite flamme) • Le ballon du cogénérateur se réchauffe 12 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Puissances thermiques mises en jeu : exemple de dysfonctionnement • Arrêt du cogénérateur et de la chaudière peu après
  49. 49. 7 13 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Stockage ou pas ? • Vu que la cogénération ne peut pas moduler sous 60 % de sa charge (le rendement électrique chute), le nombre de courts cycles risque d’être important Stockage • Avantage : Couverture plus importante des besoins Augmentation de la durée de vie du moteur 14 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Configuration hydraulique de base : série • +++ Couplé avec des chaudières classiques Intégration hydraulique facile Sans ballon pour un profil de besoin constant (coût réduit) • - - - Souvent le débit total passe par les chaudières (pertes à l’arrêt) Pas super avec des chaudières à condensation Intégration de la régulation à tenir à l’œil
  50. 50. 8 15 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Configuration hydraulique de base : parallèle • +++ Couplage idéal avec des chaudières à condensation meilleur rendement des chaudières à condensation lorsqu’elles sont en appoint du cogénérateur • - - - Intégration de l’hydraulique et de la régulation à penser correctement 16 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Régulation de base : points d’attention • Constats souvent rencontrés Les chaudières travaillent souvent en température glissante Plusieurs chaudières dans une chaufferie sont « libérées » en cascade Le cogénérateur régule sur une consigne fixe et est « seul dans son coin »
  51. 51. 9 17 Intégration de la cogénération dans la chaufferie Régulation de base : points d’attention • Risques En hiver, les chaudières s’imposent face au cogénérateur car t°consigne chaudière > t°consigne cogen le cogénérateur tourne peu t°consigne chaudière < t°consigne cogen le cogénérateur tourne au moment où les besoins de chaleur sont moins importants COUVERTURE ENERGETIQUE MOINS IMPORTANTE Cogénérateur prioritaire 18 Chaufferie idéale Particularité : • Température de retour les plus froids possibles pour l’exploitation optimale des chaudières à condensation • Circuit hydraulique le plus simple possible et sans interface • Adéquation des débits primaire et secondaire en toute circonstance
  52. 52. 10 19 Chaufferie existante Configuration en fonction des chaudières existantes : • Chaudière à grand volume d’eau et température minimale de retour 20 Chaufferie existante Configuration en fonction des chaudières existantes : • Chaudière à condensation à faibles pertes de charge
  53. 53. 11 21 Chaufferie existante Configuration en fonction des chaudières existantes : • Chaudière à condensation à pertes de charge importantes 22 Chaufferie existante Configuration en fonction des chaudières existantes : • Remplacement d’une des chaudières par une chaudière à condensation
  54. 54. 12 23 Les énergies renouvelables et la cogénération Points d’attention : Solaire Thermique (ST) • En été, si peu de besoins de chaleur, il vaut mieux arrêter le cogénérateur et profiter de cette période pour faire l’entretien éviter les courts-cycles. Un besoin d’ECS est pris en charge par le ST et l’appoint (chaudière par exemple) • En hiver et été, si beaucoup de besoins de chaleur (piscine, wellness, …), le cogénérateur et le système ST peuvent fonctionner ensemble compétition et réduction de la rentabilité financière des systèmes séparés 24 Les énergies renouvelables et la cogénération Points d’attention : PAC • Différence significative des températures de fonctionnement : départ du ballon mitigé au niveau de la vanne 3 voies • Isolement du circuit hydraulique de la PAC quand la cogénération est suffisante pour couvrir en entier le besoin de chaleur
  55. 55. 13 25 Les énergies renouvelables et la cogénération (….) Compatibilité PV/Cogen ? C’est un vaste débat ! • Intérêt de faire tourner le cogénérateur en été si les besoins de chaleur sont faibles ? Une solution : entretien du cogénérateur à cette période, le PV produisant l’électricité • Tout dépend de la simultanéité des productions par rapport aux besoins : la cogénération va tourner plus le matin en relance et le PV va produire plus vers le milieu de la journée • Tout dépend de l’usage : dans un immeuble à appartements, par exemple, le cogénérateur fournit l’électricité aux communs et le PV à des appartements privés 26 Cas particulier de l’eau chaude sanitaire Point d’attention: quelques plaques en plus suffisent ! • Consigne de température de l’ECS • Surdimensionnement de l’échangeur
  56. 56. 14 27 Intervention des acteurs et leurs responsabilités Gages de réussite : • Audit : amélioration URE potentiel dimensionnement cogen • Avant-projet prédimensionnement de la cogen en fonction des profils approchés des besoins, réflexion poussée sur l’intégration hydraulique et de la régulation de la cogen, demande de permis, … • Projet dimensionnement correct de la cogen, rédaction des cdc avec des clauses énergétiques, d’intégration correcte et de « commissioning » ainsi qu’une description poussée de la régulation maître Maître d’Ouvrage MO Auditeur AUD Facilitateur FAC Bureau d’Etude BE Installateur INST Maintenance MAIN Exploitation EXPL 28 Intervention des acteurs et leurs responsabilités Gages de réussite : • Exécution suivi à prévoir • Réceptions « commissioning » et validation • Exploitation CV = baromètre, nombre de cycles démarrage/arrêt = électrocardiogramme, intérêt de la GTC • Maintenance bien négocier son contrat Maître d’Ouvrage MO Auditeur AUD Facilitateur FAC Bureau d’Etude BE Installateur INST Maintenance MAIN Exploitation EXPL
  57. 57. 15 2929 • Objectif : faire en sorte la cogénération fonctionne le plus longtemps possible avec un nombre de cycles de démarrage/arrêt raisonnablement faible TOUT en s’intégrant harmonieusement dans la chaufferie • Toujours garder en tête que l’URE général du bâtiment et de la chaufferie est prioritaire. D’où anticipation ! (influence sur le dimensionnement du cogénérateur) • Chaque projet est un cas particulier. D’où l’intérêt d’être entouré d’une équipe maîtrisant l’intégration des cogénérateurs au chaufferie • L’intégration réussie d’un système de cogénération dépend essentiellement et principalement : Du type de chaudière existante ou du choix des nouvelles chaudières De la configuration hydraulique des circuits primaire et secondaires De la capacité de la régulation centrale de chaufferie à « chapeauter » la régulation de l’installation de cogénération • Chaque étape du projet est importante Conclusions Facilitateur Bâtiment Durable ● Helpdesk technique d’experts pour toutes les thématiques (gratuit). ● Au service de tout professionnel actif dans le bâtiment en RBC ● Accessible ► par téléphone : 0800/85.775 ► par mail : facilitateur@environnement.irisnet.be (FR) facilitator@leefmilieu.irisnet.be (NL) 30
  58. 58. 16 3131 Didier Darimont Pôle des spécialistes SER et cogénération Service Facilitateur Bâtiment Durable de la Région de Bruxelles Capitale : 0800/85.775 E-mail : facilitateur@environnement.irisnet.be Plus d’informations sur la cogénération : http://www.bruxellesenvironnement.be/Templates/Professionnels/Informer.a spx?id=32608 Contact
  59. 59. 16 Retour d’expérience sur le projet de logement collectif rue De Bonne, présentation des résultats et importance du suivi André BLOMME, MANAGIMM SPRL L’installation d’une unité de cogénération n’est pas qu’un dossier « technique » ou « environnemental », c’est également une aventure humaine, impliquant divers acteurs (techniciens, administrations,…) intervenant tant lors de l’initialisation que dans la gestion journalière de l’installation. Cette présentation mettra l’accent sur ces aspects moins techniques en lançant une réflexion sur l’optimisation des performances de l’installation complète au travers de l’expérience d’un gestionnaire non- technicien mais polyvalent et soucieux de l’URE. En guise d’introduction à la visite de l’après-midi, l’orateur abordera les démarches pour la gestion administrative et financière, pour les contrats, etc… , et traitera aussi de l’importance de l’accompagnement et de la coordination entre les divers équipements en chaufferie. Enfin, il présentera l’impact de cette réflexion sur les résultats lors de la mise en service de la chaufferie Rue de Bonne.
  60. 60. 15
  61. 61. 1 Bruxelles Environnement Retour d’expérience sur le projet de logement collectif Rue De Bonne Présentation des résultats et importance du suivi André BLOMME - Gestionnaire de projets MANAGIMM sprl - Syndic Séminaire Bâtiments durables Zoom sur la cogénération de petite taille (<50kWé) 2 Objectif(s) de la présentation • L’installation d’une unité de cogénération n’est pas qu’un dossier «technique» ou «environnemental» ● Multiplicité des intervenants et des disciplines administration, tva, négociation ● Voies de réflexions pour optimaliser les performances de l’installation complète au-delà de la simple unité de cogénération (résultats CV) ● Profiler le gestionnaire polyvalent qui a un peu de bon sens et le sens de l’URE ● Visite de l’installation (après midi)
  62. 62. 2 3 ● Le lieu et les multiples intervenants ● L’initialisation, mise en service de l’installation ● Les outils et démarches destinés au suivi et à la gestion journalière ● Analyse et optimalisation R. De Bonne ● Résultats pratiques R. De Bonne ● Visite de l’installation (après midi) Plan de l’exposé Le lieu et les multiples intervenants 4
  63. 63. 3 Le lieu et les multiples intervenants Copropriété de logement collectif : ● Rue De Bonne, 93-99 – R. de Birmingham 72 1080 Bruxelles ● 57 appartements; 40 parkings; +/- 9.000m² (surface plancher) ● Promoteurs SDRB (Citydev) et Groupe PARGESY ● Bureau études Tech. Spéciales: AVH Concept sprl ● Installateurs COGENGREEN et DRUART ● Maintenances COGENGREEN et BE MAINTENANCE ● Premières occupations 1er trim. 2011 5 Le lieu et les multiples intervenants La chaufferie : ● Unité de cogénération ECOGEN-30AG ● Gaz naturel : 10,5m³-105 kW/heure (spécifications) ● 30kW électrique; 67 kW thermique ● Ballons tampons : 2 x 1500 litres ● Chaudière 575 kW à condensation ● Chaudière 350 kW basse température ● En. Thermique : Chauffage et ECS (Ballons 2*500 l) ● En. Electrique : Local et revente NB: Le projet de fourniture locale d’électricité aux particuliers (appartements) n’a pas pu être mis en place faute de l’Arrêté Royal d’exécution 6
  64. 64. 4 Le lieu et les multiples intervenants Multiples intervenants: ● Promoteurs ● Bureaux d’étude/Architecte ● Entrepreneur général et ses sous-traitants ► Dont chauffagiste principal, régulation et spécialiste cogen ● Responsable réseau d’énergie ● Fournisseurs/acheteurs d’énergie et certificats verts ● IBGE et Brugel (certification) ● IBGE et Urbanisme (ajoute sur installation existante) ● Ministère des finances / TVA ● Banque et/ou Tiers payant ● Société de télécommunication 7 Le lieu et les multiples intervenants Multiples intervenants (suite): ● Facilitateur (IBGE) ● Copropriétaires et occupants (locataires) Et enfin la « plaque tournante » ● Gestionnaire : mise en place des moyens d’analyse, suivi périodique, négociations, comptabilité complexe, tva ● Gestionnaire : coordinateur entre les multiples intervenants spécialisés en leur métier/fonction. Aidé par le facilitateur 8
  65. 65. 5 L’initialisation, mise en service de l’installation Etude de faisabilité/budgets/décision… : Cette partie préalable, mais fondamentale ne fait pas partie de la présente présentation : Laissons à César (Bureau d’études, techniciens…)…. - Cerner les objectifs - Outils d’analyse préalables - Cahier des charges… Si, à ce stade, le futur gestionnaire n’est pas indispensable sa présence est fort utile pour s’assurer des possibilités de la gestion journalière et du suivi. 9 L’initialisation, mise en service de l’installation Réception : ● Coordination entre les divers intervenants de compétences différentes ● Réception des équipements et régulation séparément >< respect du principe de base : Fonction cogénérateur en priorité ● Exiger les documents nécessaires à la certification CV : Spécifications, certificats, schéma ● ATTENTION aux délais entre les cahiers des charges, les commandes, l’exécution et la certification ● Conformité Install. électrique // Réseau cf cahier des charges Sibelga 10
  66. 66. 6 L’initialisation, mise en service de l’installation Souscription des contrats : ● Entretien Cogen : Divers types Mais suivant heures de fonctionnement ● Raccordement compteur A+/A- => Codes EAN spécifiques (achat/vente) ● Revente électricité Coordination entre libellées du contrats (indice ENDEX), les relevés, les facturations – Reste un « litige » ● Inscription TVA ( n° entreprise, ! Adressage) ● Téléphonie/Modem – suivi à distance 11 L’initialisation, mise en service de l’installation Mais aussi (assemblée générale) : ● Adaptation de l’acte de base (si nécessaire) ● Décision quant à l’affectation des CV Aucune législation. Une tendance > propriétaire(s); Fonds de réserve p.ex. pour nouveaux investissements en URE. ● Comptabilité interne équitable Pour les occupants : charge achat gaz, crédit sur vente élec, moins d’achat électricité commun Pour répartition : prix de revient élec = cf facture du fournisseur !! Aucune législation. Une tendance 12
  67. 67. 7 L’initialisation, mise en service de l’installation Certification Brugel (Certificats verts) ● Sans doute la plus lourde tâche initiale ● Fournisseurs non habitués à autant de précisions, détails, documents Conformité MID, étalonnage… ● Concordance entre la conformité des équipements et les documents reçus. ● Spécifications producteur ne reprennent pas toujours les caractéristiques demandées (p.ex. isolant ballons) ● Changement des normes Brugel durant l’avancement du projet ou stock de compteurs chez l’installateur 13 Les outils et démarches destinés au suivi et à la gestion journalière ● Compteurs imposés par la certification cogen Gaz Electricité production et auto-consommation Thermique Nombre d’heures de fonctionnement Nombre de démarrages 14
  68. 68. 8 Les outils et démarches destinés au suivi et à la gestion journalière ● Autres compteurs : Gaz général (! Pas toujours accessible) Electricité générale J/N ; Achat/Vente Electricité par zone ou usage Thermiques sur chauffage et ECS Thermiques par zone ou usage Volumes ECS (eau chauffée)… Nb : Analyse probante via comptabilité pratiquement impossible ● Suivi à distance - Paramètres à sélectionner Chaque arrêt coûte ou ne rapporte rien (€, Elec, CO²) 15 Les outils et démarches destinés au suivi et à la gestion journalière ● Tableaux de suivi Index mensuels (temps, déplacement,,,) Consommations mensuelles et annuelles glissantes Critères analytiques (calculés et/ou relevés) p.ex. : Gaz total/gaz cogen; Elec utilisée/Elec produite Transmissions trimestrielles à Brugel -> CV Synthèse électricité remise sur réseau ● Attention et réflexion particulière surtout les premiers mois, diverses saisons ● Négociations CV Revente 1x/an – choisir le moment Obligation d’achat pas toujours respectée 16
  69. 69. 9 Les outils et démarches destinés au suivi et à la gestion journalière Modèle du tableau à échanger avec Brugel : 17 Les outils et démarches destinés au suivi et à la gestion journalière ● Organiser la comptabilité, notamment TVA Achats couverts : achat gaz, entretien, invest… mais en proportion revente/production > variabilité dans le temps > acomptes trim. et régularisation annuelle Acomptes/Décompte Fourn >< Suivi Technique ● Permis d’environnement !! installations existantes modifiées par Cogen > MàJ de l’ensemble des obligations 18
  70. 70. 10 Analyse et optimalisation R. De Bonne ● Modèle de tableau de suivi : Relevés 19 UNITES DE COGENERATION - N°12-006 -DE BONNE - 1- Releves mensuels des compteurs INDEXES N° U 25-02-14 28-01-14 2-01-14 27-11-13 30-10-13 30-09-13 27-08-13 COGENERATEUR(30e/67th) Energie primaire (gaz) C3 M³ 102.752 95.979 92.476 84.345 80.466 77.274 74.358 Temps de fonction. H 8.314 7.788 7.519 6.891 6.588 6.329 6.090 Energie thermique C2 MWh 578,369 539,648 519,848 473,371 451,290 434,000 417,543 Electricité production C1g kWh 239.562 223.863 215.864 197.228 188.381 181.361 174.941 Electricité Autoconsom C1d kWh 1.363 1.344 1.314 1.288 1.255 1.205 1.154 Start Nbr 5.156 5.026 4.950 4.809 4.682 4.402 4.135 SIBELGA/ECS Electricité jour consom "1" kWh 82.884 82.472 81.346 80.566 79.572 78.040 76.418 Electricité nuit consom "2" kWh 72.913 72.514 71.393 70.790 69.534 68.094 66.547 Electricité jour vente "R1" kWh 76.164 70.618 67.963 61.527 58.038 55.397 53.059 Electricité nuit vente "R2" kWh 97.966 91.313 87.786 79.707 76.734 74.014 71.415 Gaz (option) M³ 213.257 205.572 199.272 189.691 183.687 180.459 177.519 ECS (Adoucisseur) M³ 4.751 4.602 4.455 4.256 4.113 3.973 3.832 Analyse et optimalisation R. De Bonne ● Modèle de tableau de suivi : Mensuel 20 UNITES DE COGENERATION - N°12-006 - DE BONNE - 2 - Consommations mensuelles CONSOMMATIONS N° U févr-14 janv-14 déc-13 nov-13 oct-13 sept-13 août-13 COGENERATEUR (30e/67th) Energie primaire (gaz) C3 M³ 6.773 3.503 8.131 3.879 3.192 2.916 1.979 Temps de fonction. H 526 269 628 303 259 239 160 Energie thermique C2 MWh 38,721 19,800 46,477 22,081 17,290 16,457 10,738 Electricité production C1g kWh 15.699 7.999 18.636 8.847 7.020 6.420 4.291 Electricité Autoconsom C1d kWh 19 30 26 33 50 51 44 Start Nbr 130 76 141 127 280 267 202 SIBELGA Electricité jour consom "1" kWh 412 1.126 780 994 1.532 1.622 1.646 Electricité nuit consom "2" kWh 399 1.121 603 1.256 1.440 1.547 1.533 Electricité jour vente "R1" kWh 5.546 2.655 6.436 3.489 2.641 2.338 1.538 Electricité nuit vente "R2" kWh 6.653 3.527 8.079 2.973 2.720 2.599 1.726 Gaz (option) M³ 7.685 6.300 9.581 6.004 3.228 2.940 1.996 ECS (Adoucisseur) M³ 149 147 199 143 140 141 93 °/° gaz cogen/gaz total °/° 88,1 55,6 84,9 64,6 98,9 99,2 99,1
  71. 71. 11 Analyse et optimalisation R. De Bonne 21 UNITES DE COGENERATION - N°12-006 - DE BONNE - 3 - Consommations annuelles (12 mois glissants) CONSOMMATIONS N° U févr-14 janv-14 déc-13 nov-13 oct-13 sept-13 août-13 COGENERATEUR (30e/67th) Energie primaire (gaz) C3 M³ 52.342 53.996 54.092 50.391 50.626 51.298 49.998 Temps de fonction. H 4.186 4.345 4.417 4.194 4.209 4.253 4.141 Energie thermique C2 MWh 298,371 309,111 309,348 287,871 288,690 292,500 284,543 Electricité production C1g kWh 120.031 124.813 124.973 116.452 117.295 119.278 116.586 Electricité Autoconsom C1d kWh 445 432 448 448 440 433 417 Start Nbr 2.313 2.229 2.400 2.386 2.433 2.511 2.421 Elec réactive SIBELGA Electricité jour consom "1" kWh 15.716 15.473 16.230 16.833 17.081 17.916 18.650 Electricité nuit consom "2" kWh 14.448 14.137 14.824 15.503 15.592 16.118 16.560 Electricité jour vente "R1" kWh 40.248 40.867 40.443 36.946 36.671 36.949 35.835 Electricité nuit vente "R2" kWh 48.322 50.297 49.884 45.653 46.484 47.360 46.222 Gaz (option) M³ 62.206 65.337 69.603 68.948 69.193 70.532 69.717 ECS (Adoucisseur) M³ 1.756 1.765 1.801 1.765 1.767 1.804 n.s. ● Modèle de tableau de suivi : Annuel glissant Ex. de ctrl Elec (2013) : Prod : 124.525 – Ventes 90.327 = Consom locale 34.198 Achats = 31.054 soit +/- 50°/° du total Analyse et optimalisation R. De Bonne ● Première analyse : 22 UNITES DE COGENERATION - N°12-006 - DE BONNE - 2 - Consommations mensuelles CONSOMMATIONS DE BONNE N° U janv-13 déc-12 nov-12 oct-12 sept-12 août-12 juil-12 juin-12 mai-12 COGENERATEUR(30e/67th) Energie primaire (gaz) C3 M³ 3.599 4.430 4.114 3.864 1.616 1.326 722 783 953 Temps de fonction. H 341 405 318 303 127 103 58 64 78 Energie thermique C2 MWh 20,037 25,000 22,900 21 9 7 4 4 5 Electricité production C1g kWh 8.159 10.115 9.690 9.003 3.728 3.028 1.649 1.815 2.242 Electricité Autoconsom C1d kWh 46 26 25 43 35 34 48 37 39 Start Nbr 247 127 174 358 177 144 112 109 1.349 SIBELGA Electricité jour consom "1" kWh 1.883 1.383 1.242 2.367 2.356 2.082 3.242 2.354 2.154 Electricité nuit consom "2" kWh 1.808 1.282 1.345 1.966 1.989 1.845 2.496 2.342 1.843 Electricité jour vente "R1" kWh 2.231 2.939 3.214 2.919 1.224 1.007 556 572 678 Electricité nuit vente "R2" kWh 3.114 3.848 3.804 3.596 1.461 1.202 660 760 1.070 Gaz (option) M³ 10.566 8.926 6.249 4.567 2.125 1.735 2.009 1.910 2.265 ECS (Adoucisseur) M³ 183 163 145 177 n.s. °/° gaz cogen/gaz total °/° 34,1 49,6 65,8 84,6 76,0 76,4 35,9 41,0 42,1
  72. 72. 12 Analyse et optimalisation R. De Bonne ● Optimalisation : Ces premiers résultats « inquiétants » sont soumis aux techniciens Réunion d’échange entre parties : Il a fallu convaincre ! > Réglages techniques divers (débits…) > Ajoute d’une électro-vanne > Optimalisation de la régulation, températures > Décision de mise à l’arrêt des chaudières (en été) 23 Résultats pratiques R. De Bonne ● Résultats optimalisés 24 UNITESDECOGENERATION-N°12-006-DEBONNE-2-Consommationsmensuelles CONSOMMATIONS N° U févr-14 janv-14 déc-13 nov-13 oct-13 sept-13 août-13 juil-13 juin-13 mai-13 avr-13 mars-13 févr-13 janv-13 COGENERATEUR(30e/67th) Energie primaire (gaz) C3 M³ 6.773 3.503 8.131 3.879 3.192 2.916 1.979 2.360 2.912 3.303 6.426 6.968 8.427 3.599 Tempsdefonction. H 526 269 628 303 259 239 160 193 242 281 532 554 685 341 Energie thermique C2 MWh 38,721 19,800 46,477 22,081 17,290 16,457 10,738 12,920 16,476 19,033 37,875 40,503 49,461 20,037 Electricité production C1g kWh 15.699 7.999 18.636 8.847 7.020 6.420 4.291 5.167 6.588 7.543 15.291 16.530 20.481 8.159 Electricité Autoconsom C1d kWh 19 30 26 33 50 51 44 49 51 48 30 14 6 46 Start Nbr 130 76 141 127 280 267 202 233 266 265 248 78 46 247 SIBELGA Electricité jourconsom"1" kWh 412 1.126 780 994 1.532 1.622 1.646 2.291 2.229 1.384 1.140 560 169 1.883 Electricité nuitconsom"2" kWh 399 1.121 603 1.256 1.440 1.547 1.533 2.147 1.772 1.372 953 305 88 1.808 Electricité jourvente"R1" kWh 5.546 2.655 6.436 3.489 2.641 2.338 1.538 1.569 2.256 2.348 4.547 4.885 6.165 2.231 Electricité nuitvente"R2" kWh 6.653 3.527 8.079 2.973 2.720 2.599 1.726 1.998 2.255 2.833 6.175 6.784 8.628 3.114 Gaz(option) M³ 7.685 6.300 9.581 6.004 3.228 2.940 1.996 2.369 2.909 3.334 6.813 9.047 10.816 10.566 ECS(Adoucisseur) M³ 149 147 199 143 140 141 93 112 148 145 185 154 158 183 °/°gazcogen/gaztotal °/° 88,1 55,6 84,9 64,6 98,9 99,2 99,1 99,6 100,1 99,1 94,3 77,0 77,9 34,1
  73. 73. 13 Résultats pratiques R. De Bonne ● Résultats optimalisés (CV) 25 Résultats pratiques R. De Bonne Bon suivi = impact sur l’ensemble des paramètres 26 UNITES DE COGENERATION - N°12-006 - DE BONNE - Comparaison 2013/2012 U 5m/2013 5m/2012 taux 2013 2012 (extrap) taux COGENERATEUR(30e/67th) Energie primaire (gaz) M³ 13.470 5.400 2,5 54.092 28.000 1,9 Temps de fonction. H 1.115 430 2,6 4.417 2.250 2,0 Energie thermique MWh 75,624 28,114 2,7 309,348 155,000 2,0 Electricité production kWh 30.009 12.461 2,4 124.973 65.000 1,9 Electricité Autoconsom kWh 243 192 1,3 448 446 1,0 Start Nbr 1.233 1.891 0,7 2.400 2.400 1,0 Moyenne °/° gaz cogen/total 99,4 40,0 2,5 85,7 40,0 2,1 Gaz total M³ 13.548 10.044 1,3 69.603 50.000 1,4
  74. 74. 14 Résultats pratiques R. De Bonne Bon suivi = impact sur l’ensemble des paramètres 27 UNITES DE COGENERATION - N°12-006 - DE BONNE - Comparaison 2013/2012 U 5m/2013 5m/2012 taux 2013 2012 (extrap) taux En. THERMIQUE Energie thermique MWh 75,624 28,114 2,7 309,348 155,000 2,0 En. ELECTRIQUE Achat électricité kWh 17.530 22.703 0,8 31.054 36.500 0,9 Electricité production kWh 30.009 12.461 2,4 124.973 65.000 1,9 Vente électricité kWh 21.460 9.190 2,3 90.327 35.220 2,6 Consom locale (info) kWh 26.079 25.974 1,0 65.700 66.280 1,0 COMPTA (indicatif) Achat d'électricité EUR +/- 4.800 +/- 5.500 0,4 Revente d'électricité EUR +/-3300 +/- 1300 2,5 Vente Cv EUR +/-7.500 +/- 2.700 2,8 Achat gaz EUR +/-33000 +/-30000 Tva à récupérer sur achats TOTAL INDICATIF EUR +/- 27.000 +/- 31.500 0,85 ENVIRONNEMENT Certificats verts Nbr 84 30,4 2,8 Taux Economie CO2 °/° 16,2 11,8 1,4 non chiffré 2012 sur 6 mois 2012 sur 6 mois 28 Ce qu’il faut retenir de l’exposé ● Unité de cogénération intégrée dans un ensemble ● Se donner les outils analytiques en fonction des circonstances mais pas seulement par ce qu’il y a la cogénération ● Gestionnaire polyvalent intégré dès le début ● Réflexions sur le bon fonctionnement (a-t-on atteint les objectifs ?) ● Importance de l’accompagnement spécialisé ● Ne pas minimiser les aspects administratifs, comptables et éventuellement juridiques ● Un suivi régulier est indispensable à l’optimalisation des résultats
  75. 75. 15 29 ● 1-Spécifications Unité de Cogénération ● 2-Schéma de principe de l’installation ● 3- page de titre/référence http://www.sibelga.be/fr/publications/documents- techniques ● 4 Listing mensuel – électricité remise en réseau ● 5-Tableaux Brugel ● 6-Liste Endex (via site fournisseur) ● 7-Plan d’accès Rue De Bonne 99 Annexes documentaires (A4) 30 Contact André BLOMME Gestionnaire de projets – Responsable Energie 2010 Managimm sprl – syndic de copropriétés Chemin des Deux Maisons, 71 bte 5 : +32 2 771 01 95 E-mail : info@managimm.com
  76. 76. 17 Plus d’informations? Le Facilitateur Bâtiment Durable est à votre disposition: facilitateur@environnement.irisnet.be 0800/85 775 Le Guide Pratique pour la Construction et la Rénovation Durable de Petits Bâtiments est disponible en ligne: www.bruxellesenvironnement.be > Professionnels > Bâtiment > Présentation détaillée du guide pratique

×