• Save
Baromètre TIC 2013 de la Wallonie. Citoyens. Entreprises. Education
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Baromètre TIC 2013 de la Wallonie. Citoyens. Entreprises. Education

on

  • 5,978 views

Dans le cadre de son baromètre TIC 2013, l'AWT a mesuré le niveau d'usages et d'équipement TIC des citoyens et des entreprises. L'AWT a également renouvelé son évaluation exhaustive des ...

Dans le cadre de son baromètre TIC 2013, l'AWT a mesuré le niveau d'usages et d'équipement TIC des citoyens et des entreprises. L'AWT a également renouvelé son évaluation exhaustive des technologies présentes dans les écoles

Statistics

Views

Total Views
5,978
Views on SlideShare
1,121
Embed Views
4,857

Actions

Likes
2
Downloads
0
Comments
0

10 Embeds 4,857

http://www.awt.be 4602
http://portail 93
http://alaingerlache.be 74
http://alaingerlache.tumblr.com 46
https://twitter.com 16
http://awt.be 14
http://www.tumblr.com 4
http://www.linkedin.com 4
http://translate.googleusercontent.com 3
http://www.alaingerlache.com 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Baromètre TIC 2013 de la Wallonie. Citoyens. Entreprises. Education Baromètre TIC 2013 de la Wallonie. Citoyens. Entreprises. Education Presentation Transcript

  • Equipement TIC des ménagesCroissance spectaculaire des offres groupées (packs Internet,télévision, téléphonie).Principaux chiffres :• 78% des ménages possèdent un ordinateur (+ 6 points)• 77% sont connectés à Internet (+ 6 points)• 68% ont souscrit à une offre groupée (+ 12 points)• 68% sont abonnés à la télévision numérique (+ 13 points)• 66% ont un système WiFi (+ 15 points)• 16% possèdent une tablette tactile (+ 9 points)• 5% disposent d’une liseuse numérique
  • Internautes79% des Wallons ont utilisé Internet dans l’annéeLe taux global n’augmente pas depuis 2010, mais les usagesse sont intensifiés
  • Applications WebL’e-mail reste l’application la plus utiliséeAchats en ligne et VoIP sont en forte croissance :• 86% des internautes utilisent l’e-mail =• 73% recherchent des itinéraires ou des plans de ville • 70% effectuent des opérations bancaires en ligne • 57% achètent ou vendent en ligne • 50% publient des informations sur le Web • 35% téléphonent via l’ordinateur et Internet • 42% des e-consommateurs achètent des vêtements en ligne • 28% des Wallons utilisent le Web ou l’e-mail sur leur mobile • 23% des Wallons ayant un GSM écoutent de la musiquetéléchargée sur leur mobile 
  • Education aux TICPlus de 8 Wallons sur 10 estiment que les TIC doivent être maîtriséesà l’école primaire ou secondaire. Où ?• école primaire ou secondaire : 82% des Wallons• famille : 10%• milieu de travail : 5%• autre endroit : 3%Principaux souhaits : sécurité et intégration des TIC au cursus• 95% des Wallons estiment que l’école doit informer sur lasécurité des données personnelles ou les dangers du Web• 82% pensent que l’usage de l’ordinateur et d’Internet devrait êtreenseigné à tous comme une matière à part entière• 75% déclarent que l’ensemble des apprentissages scolairesdevrait s’appuyer sur les nouvelles technologies
  • NWOW et télétravail20%des salariés du secteur publictélétravaillent au moinsponctuellement(fonctionnaires ou assimilés)30%des travailleurs sondés ontun ordinateur portable mis àdisposition par l’employeur28%des employés du secteur privétravaillent au moins ponctuellementdepuis leur domicile à l’aide del’ordinateur et d’une connexionInternet (télétravail)31%des travailleurs sondés ontun GSM ou un smartphonemis à disposition parl’employeur
  • Fracture numérique d’accès6%des Wallons sont non internautesmais demandent à des prochesd’utiliser Internet ou d’envoyerun e-mail pour eux51%des non internautes ont unniveau d’éducation primaireou sont sans diplôme21%des Wallons n’ont toujourspas accès à l’Internet67%des non internautessont des femmes
  • Les deux visagesde la fracture numérique1. L’accès matériel aux TICLe pouvoir faire n’est pas encore accessible à tout lemonde : 22% des ménages sont sans ordinateur et 23%sans Internet.2. L’usage des TICLes compétences TIC ne sont pas d’emblée acquises,même chez les utilisateurs. Il ne suffit pas de pouvoir faire,il faut savoir faire.
  • Citoyens. Recommandations5 pistes d’action pour l’inclusion numérique et l’acquisition decompétences numériques :1. Possibilité pour tous dacquérir des compétencesnumériques, en premier lieu à lécole2. Promotion des technologies portables et mobiles pouraccéder à la culture numérique et à ses bénéfices3. Utilisation des TIC comme services aux personnes et auxorganisations4. Détection des facteurs de vulnérabilité numérique naissantavec lévolution des technologies5. Lutte contre la pauvreté et lexclusion numérique,notamment en garantissant des services non numériques
  • Equipement TIC83%des entreprises wallonnesdisposent d’une connexionà Internet (stable)29%des entreprises wallonnesutilisent des connexionsmobiles à Internet (+10)92%des entreprises wallonnessont équipées d’au moins unordinateur (+2)
  • Sites Web32% des entreprises ont un site web (stable)5% des sites proposent une version adaptée aux smartphones/tablettes (stable)Or … 80% des terminaux d’accès vendus aujourd’hui sont mobiles62% des sites proposent un catalogue de produits (stable)28% renvoient vers une page Facebook (stable)26% des sites permettent la commande en ligne de biens ou deservices (stable)
  • E-commerce et e-business41%des entreprises wallonnesachètent par voie électronique.Il s’agit de fournituresessentiellement (stable)9%des entreprises wallonnesont établi des connexionsinformatisées avec leurspartenaires (stable)9%des entreprises wallonnesfont de la vente en ligne viae-mail, site web, EDI, etc.(stable)
  • Usages TIC avancés (1)48%des entreprises connectéesfont des déclarationsadministratives obligatoiresen ligne (+6)52%des entreprises connectéesreçoivent des facturesélectroniques, tandis que30% en envoient(nouvel indicateur)31%des entreprises connectéessauvegardent des donnéesdans le Cloud (+4)
  • Usages TIC avancés (2)38%des entreprises wallonnescomptent au moins untélétravailleur régulier ausein de leur personnel(stable)31%des entreprises wallonnesmettent des smartphones àla disposition de certainscollaborateurs(nouvel indicateur)26%des entreprises wallonnesfournissent une connexion audomicile de certains de leurscollaborateurs (+10)
  • Cloud Computing9% seulement des entreprises wallonnes déclarent consommerdes applications en mode SaaS. Mais :• 25% archivent des données dans le Cloud, notamment enraison d’obligations légales• 49% ont déjà utilisé ou utilisent au moins une application enmode SaaS (messagerie ou réseau social, la plupart du temps)• 28% des sites renvoient vers une page FacebookServices ou applications consommés :• 82% : applications de bureautique et de messagerie• 34% : stockage de données• 25% : réseau social d’entreprise (Google+: 36%FacebookPro: 24%, Sharepoint : 22%, Yammer: 15%)
  • Critères de qualitédes solutions [X]aaS4 grandes priorités :• La sécurisation des accès aux données (prioritaire pour53% des entreprises consommant du [X]aaS).• Le respect des SLA (44%).• La disponibilité du helpdesk et de la maintenance (41%)• L’accès ininterrompu aux données (31%).
  • 1. Les usages avancés d’Internet percolent toujours plusprofondément dans les tâches quotidiennes de l’entreprise(devis, déclarations officielles, facturation, opérationsbancaires, etc.)2. Le contenu des sites web et la vente en ligne stagnentLa Wallonie perd des centaines de millions d’euros par an auprofit des e-marchands frontaliers3. La progression du mobile dans les usages grand public forcel’innovation en entreprise (BYOD, NWOW, Télétravail, etc.)4. Le Cloud Computing est une opportunité pour les PME debénéficier de services informatiques professionnels haut degamme à prix démocratique moyennant les précautionsd’usagePrincipales conclusions
  • 1. Adapter les sites web au surf des terminaux mobiles !2. Privilégier l’approche sectorielle pour la sensibilisation,l’échange de bonnes pratiques et la mutualisation desbesoins TIC3. Améliorer la formation aux TIC des chefs d’entreprises(en particulier, les 45+ qui représentent 64% des chefsd’entreprises wallons)4. Développer la veille technologique et économique auniveau sectoriel et au niveau des pouvoirs publics5. Rationaliser les aides publiques pour plus d’efficacité et delisibilité pour les chefs d’entreprises5 recommandations
  • Enquête en 2 volets (mars 2013)1. Chefs d’établissementComme en 2009, une enquête web auprès des chefsd’établissement de toutes les écoles de l’enseignementobligatoire en Wallonie-> 1400 réponses reçues2. EnseignantsUne enquête web + téléphone auprès des enseignantsde ces écoles-> 1541 réponses collectéesEducation
  • 1. Les TIC dansles établissements
  • Un équipement en croissance.Parmi ces ordinateurs :• 65% sont âgés de moins de 3 ans (23% en 2009)• 87% sont connectés à Internet (73% en 2009)• 92% sont des ordinateurs fixes• 1% sont des tablettes numériquesEquipement et ordinateursOrdinateurs pour 100 élèves 2009 2013 EvolutionFondamental ordinaire 4,0 5,1 +27%Secondaire ordinaire 10,1 13,8 +37%Spécialisé (fondamental + secondaire) 11,6 11,6 =Promotion sociale 5,2 6,1 +17%Globalement 6,7 8,5 +27%
  • Belle croissance égalementEn utilisant tous les projecteurs et TBI, il est possible d’équiper13% des classes environ.Equipements pour 1000 élèves Vidéoprojecteurs TBI / TNI2009 2013 2009 2013Fondamental ordinaire 2,5 3,2 0,3 1,6Secondaire ordinaire 6,1 11,6 0,6 4,2Spécialisé (fondamental + secondaire) 5,2 6,2 / 2,6Promotion sociale 3,6 4,7 0,3 1,2Globalement 4,3 6,4 0,4 2,5Vidéoprojecteurset tableaux interactifs
  • Et en Europe ?Comparaison avec les chiffres de l’étude « Survey of Schools : ICT inEducation » (19 avril 2013, Commission Européenne)
  • • Toutes les implantations ne sont pas encore connectées• Bande passante effective souvent très limitée (1.116 mesures)• 55% des établissements ont au moins un réseau WiFiConnexions Internet des écoles
  • Les établissements s’approprient progressivement les TIC, maisà un rythme trop lentIntégration des TIC dans l’écoleIntégration des TIC dans les établissements 2009 2013Le projet pédagogique intègre les TIC(E) 27% 33%Dispose d’une « personne ressource TIC » 49% 53%Dispose d’un « animateur TICE » 14% 20%Dispose d’un site web public 50% 59%Communique des infos aux parents via le site web 32% 40%Propose des ressources pédagogiques en ligne 10% 14%
  • 2. Les enseignantset les TIC(E)
  • Les enseignants sont assez bien équipés au domicile :• 67% ont un ordinateur fixe• 83% ont un portable• 24% ont une tablette numérique• 32% ont un smartphone93% des enseignants utilisent Internet tous les joursFormation :• 8% se forment régulièrement sur le Web• 63% considèrent que leur maîtrise des TIC est « suffisante »pour les nécessités du métier• 20% n’ont jamais eu de formation TIC ou TICELes enseignants et les TIC
  • Ordinateur pour préparer les cours 62% 24%Internet pour préparer les cours 32% 40% 22%Gestion des données des élèves 29% 26% 19% 26%Logiciel de présentation en classe 22% 68%Traitement de textes en classe 24% 57%Tableur en classe 13% 78%Logiciels éducatifs en classe 23% 66%Applications "cloud" en classe 17% 73%Ressources en ligne en classe 29% 58%Le courrier électronique en classe 13% 76%Communication visuelle/audio en classe 93%Réseaux sociaux en classe 93%Communication Internet avec les élèves 20% 74%Communication Internet avec les parents 15% 83%Oui, tous les jours ou presqueOui, au moins 1 x par semaineOui, mais cest occasionnelNon, jamaisUsages TICE des enseignants
  • Comparaison moins immédiate car les questions etméthodologies sont différentes.Toutefois, au niveau européen :• presque tous les enseignants utilisent les TIC pour lapréparation des cours• les usages en classe des TIC sont aussi nettement moinsfréquents (20 à 30% des élèves en font usage au moinschaque semaine)• les usages avancés sont encore plus rares(jamais pour 60 à 85% des élèves)Et en Europe ?
  • Bénéfices escomptés/observésMotivation accrue 36% 34% 22%Meilleure compréhension 16% 29% 45%Attention plus soutenue 21% 33% 34% 11%Augmentation du travail personnel 12% 24% 51% 12%Augmentation de lautonomie des élèves 18% 33% 39% 11%Augmentation de la collaboration entre E. 14% 29% 44% 13%Augmentation de limplication des élèves 19% 40% 32%Apprentissages plus durables 23% 58% 12%Résultats en hausse 17% 66% 11%Moins délèves en échec 14% 68% 13%Gagner du temps en préparation 37% 17% 30% 15%Gagner du temps en classe 28% 23% 38% 10%Pouvoir mieux individualiser le travail 27% 30% 35%Diversifier les pratiques pédagogiques 42% 35% 16%Collaboration accrue avec les collègues danslécole19% 23% 49%Collaboration accrue avec dautres partenaires 18% 25% 48%Oui, certainementOui, probablementNon, pas spécialementNon, au contraire
  • 1. L’enseignant consulte des tutoriels ou des cours ene-learning (165)2. La connexion Internet est disponible en classe (139)3. Un ordinateur portable est utilisable en classe (115)4. Un vidéoprojecteur est disponible pour la classe (99)5. Le WiFi est disponible en classe (74)6. Un tableau numérique est disponible en classe (61)7. L’enseignant dispose d’un smartphone (59)8. L’enseignant dispose d’un ordinateur portable (57)9. L’enseignant a reçu une formation TICE en cours decarrière (47)10. Une salle « Cyberclasse » est disponible (46)Facteurs influençantles usages TICE* Les chiffres entre parenthèses sont les sommes des p-values de Fisher des ANOVA
  • Les priorités selon …Les directions …1. Encourager la formation auxTICE des enseignants2. Améliorer la qualité de laconnexion Internet3. Soutenir le développementde ressources numériques4. Installer le WiFi dans lesclasses5. Disposer de kits d’ordinateursportablesLes enseignants …1. Augmenter l’équipementinformatique des écoles2. Augmenter la formationcontinuée TIC(E) avec lesremplacements nécessaires3. Mettre en place despersonnes ressources TIC4. Intégrer les compétencesTIC dans le cursus scolaire5. Mettre en place desanimateurs TICE
  • Les 7 visages des TICE
  • 3. Les recommandationsde l’AWT
  • • Utiliser les fibres « publiques » (SOFICO) pour connecterles écoles là où c’est possible• Assister les écoles pour négocier de « bonnes » solutionsde connexion Internet• Etudier avec BELNET des solutions pour proposer desconnexions à très haut débit• Mettre à disposition des écoles des solutionsprofessionnelles pour connecter toutes les classes• Mettre à disposition des solutions « Cloud » pour lasécurisation et l’hébergement des ressources numériques1. Développer et améliorerl’infrastructure réseau
  • Concevoir et distribuer des «kits» d’équipements mobiles tels que :• 15/30 portables / tablettes / baladeurs (avec coffre ou armoireet solution de chargement/synchronisation)• Vidéoprojecteur (fixe) + audio + câbles pour PC & tablettes• TNI + logiciels adaptés au primaire / au secondaire• … .« Chèques numériques » permettant aux établissements desélectionner les kits adaptés a leurs besoins et complémentaires àleur équipement existantAppels à projets « découvreurs » pour expérimenter deséquipements et logiciels novateurs2. Augmenterl’équipement informatique
  • • Universités d’été du numérique (4 + 1 + Portable)• Favoriser les formations en école• Impliquer les catégories pédagogiques pour remplacer lesenseignants en formation• Définir les compétences TICE de l’enseignant• Créer et valoriser une certification de ces compétences(passeport TICE)• Utiliser les TICE en formation d’enseignants• Inclure les TICE dans les éléments inspectés3. Former et accompagnerles enseignants
  • • Helpdesk pour décharger l’école d’un maximum detâches de monitoring et de gestion• Former des personnes ressources TIC et des animateursTICE + réseau d’échange• Créer un statut pour ces personnes• Encourager les établissements à introduire les TICE dansle projet pédagogique4. Support au sein de l’école
  • • Appels à projets récurrents pour soutenir ledéveloppement de ressources numériques(en partenariat avec les éditeurs)• Supporter les initiatives de partage et de diffusiondes ressources numériques• Favoriser le recours aux TICE via les recommandationsméthodologiques des programmes scolaires5. Favoriser la créationde ressources et le partage
  • • Renforcer la coopération des acteurs de la Région et desCommunautés pour offrir un support complet et unifiéaux écoles pour la mise en place des usages TICE• Développer en partenariat avec les opérateurs privés etassociatifs un écosystème permettant la diffusion des TICet le partage des pratiques innovantes dans le cadrescolaire6. Coopérations renforcées
  • Les TIC(E) sont une opportunité et une nécessité pourconstruire l’école de demainDéployer massivement et instantanément est impossibleet voué à l’échec.Il faut privilégier une approche :• systémique,• graduée,• centrée sur l’enseignantConclusions
  • Contacts et infosAndré Delacharlerie ad@awt.beHélène Raimond hr@awt.beNathalie Hardat nh@awt.bewww.awt.be | www.awt.be/barometrewww.twitter.com/awtbewww.facebook.com/awtbewww.awt.be/web/rsswww.youtube.com/user/awtbe