Gestion de l‘information Méthodologie documentaire  La recherche documentaire sur internet Jeudi 18 et lundi 22 mars
Historique <ul><li>Internet : d’abord un outil des organes de défense des Etats-Unis (années 1970), puis ouvert aux univer...
Rappel :  Internet n’est pas une bibliothèque ou un centre documentaire ! <ul><li>Internet n’est  pas un ensemble organisé...
I. Le Web
Le Web : qu’est-ce que c’est? <ul><li>Une des applications d’internet  (entre autres : courrier électronique, messagerie i...
Du Web 1.0 au Web 2.0 <ul><li>Web 1.0  jusqu’en 2004 :  </li></ul><ul><ul><li>Pages statiques  </li></ul></ul><ul><ul><li>...
Outils du Web 2.0 <ul><li>Bureautique en ligne  : google docs (traitement de texte), google spreadsheet (tableur) </li></u...
Les fils RSS <ul><li>RSS = Really Simple Syndication </li></ul><ul><li>Permet la  diffusion des dernières nouveautés  sous...
Le Web invisible <ul><li>Web invisible : ensemble de  documents du Web qui échappent aux moteurs  de recherche les plus co...
II. Les outils de navigation
Quelques rappels/conseils <ul><li>Sur internet comme sur les catalogues, ou bases de données </li></ul><ul><ul><li>opérate...
Les moteurs de recherche / les annuaires <ul><li>Moteurs de recherche </li></ul><ul><ul><li>Indexent de manière automatiqu...
1.Google  <ul><li>Moteur de recherche  le plus utilisé au monde , 87 % du trafic de recherche en France </li></ul><ul><li>...
Recherche avancée <ul><li>Dans Google la recherche avancée permet de trier par  </li></ul><ul><ul><li>Date du site </li></...
Page Rank <ul><li>Page Rank : calcule le nombre de fois qu’un site X est cité par d’autres sites A, B, C, D… </li></ul><ul...
Google : aspects politiques <ul><li>Quasi-monopole  de la recherche sur internet </li></ul><ul><li>Censure politique  des ...
Les avatars de Google <ul><li>Google maps/ earth : cartes et localisations satellites </li></ul><ul><li>Google images/vide...
Google Scholar <ul><li>Outil de  recherche de travaux universitaires  en ligne : thèses, articles, rapports de recherche… ...
Google Books (Google Livres) <ul><li>numérisation d’un grand nombre  d’ouvrages de plusieurs grandes bibliothèques  (Harva...
Les enjeux de Google Books <ul><li>Conditions d’accès  : autoroute où on peut à tout moment mettre un péage </li></ul><ul>...
2. Les alternatives à Google  <ul><li>Suite à l’offensive de Google en 2004, appel de J. N. Jeanneney (ex-président de la ...
Gallica (Bibliothèque numérique de la BNF) <ul><li>www.gallica.bnf.fr </li></ul><ul><li>Ouvrages dans le  domaine public  ...
Europeana (Bibliothèque numérique européenne ) <ul><li>Rassemble les fonds des  bibliothèques nationales européennes  et d...
3. Les répertoires de signets  <ul><li>Répertoires de sites internet  sélectionnés, classés et organisés  par des biblioth...
III. Wikipedia Une encyclopédie atypique
Wikipedia : qu’est-ce que c’est? <ul><li>Wiki =  site web dynamique  permettant aux internautes de modifier les pages </li...
Wikipedia : comment ça marche? <ul><li>Contenu fourni par les bénévoles </li></ul><ul><li>Mais financement nécessaire pour...
Pour ou contre Wikipedia <ul><li>Avantages  :  </li></ul><ul><ul><li>Accès libre </li></ul></ul><ul><ul><li>Gratuité </li>...
Evolution de Wikipedia <ul><li>Depuis 2007 : nombre d’articles créés en baisse </li></ul><ul><li>Mais  effort d’améliorati...
Une autre encyclopédie gratuite en ligne <ul><li>http://plato.stanford.edu/   Stanford encyclopedia of philosophy  </li></...
IV.  É valuer un site web
Bouleversements du Web <ul><li>Le Web permet de  s’auto-publier </li></ul><ul><li>L’étape de  validation de l’écrit  par u...
Critères d’évaluation d’un site  <ul><li>Fraîcheur  de l’information : date de la dernière mise à jour </li></ul><ul><li>L...
L’URL <ul><li>URL = Uniform Ressource Locator </li></ul><ul><li>Adresse officielle  du site internet, identique pour tous ...
Structure d’une adresse URL <ul><li>Protocole internet utilisé : http ou ftp </li></ul><ul><li>World wide web : www  </li>...
Exemple <ul><li>Protocole intenet utilisé http :// (Hypertext transfer protocol) </li></ul><ul><li>World wide web : www  <...
URL reconstituée <ul><li>Au final :  http://www.univ-lille3.fr/fr/universite/composantes-formation/philosophie/guide-etude...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Cours du 17-23 mars - Recherche documentaire sur Internet - Gestion De L’Information

4,954

Published on

Published in: Technology, Design
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
4,954
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
128
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Cours du 17-23 mars - Recherche documentaire sur Internet - Gestion De L’Information "

  1. 1. Gestion de l‘information Méthodologie documentaire La recherche documentaire sur internet Jeudi 18 et lundi 22 mars
  2. 2. Historique <ul><li>Internet : d’abord un outil des organes de défense des Etats-Unis (années 1970), puis ouvert aux universitaires (années 1980) et finalement aux entreprises privées et au grand public (années 1990) : lancement du World Wide Web en 1991 </li></ul><ul><li>Pour plus d’informations : se rapporter à la fiche de vocabulaire d’internet </li></ul>
  3. 3. Rappel : Internet n’est pas une bibliothèque ou un centre documentaire ! <ul><li>Internet n’est pas un ensemble organisé et structuré comme une bibliothèque </li></ul><ul><li>Les moteurs de recherche ne sont pas des catalogues </li></ul><ul><li>Les sites n’ont pas tous une caution intellectuelle ou scientifique comme les ouvrages d’une bibliothèque universitaire : on ne peut pas tout prendre sans précaution! </li></ul>
  4. 4. I. Le Web
  5. 5. Le Web : qu’est-ce que c’est? <ul><li>Une des applications d’internet (entre autres : courrier électronique, messagerie instantanée…) </li></ul><ul><li>Web = ensemble de pages et de sites </li></ul><ul><li>Inventé plusieurs années après internet, mais c’est le Web qui a rendu grand public attentif à internet </li></ul>
  6. 6. Du Web 1.0 au Web 2.0 <ul><li>Web 1.0 jusqu’en 2004 : </li></ul><ul><ul><li>Pages statiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Réseaux commerciaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Peu d’interactivité </li></ul></ul><ul><ul><li>Internautes passifs : consultent seulement </li></ul></ul><ul><ul><li>Mot-clé </li></ul></ul><ul><li>Web 2.0 depuis 2004 : </li></ul><ul><ul><li>Pages dynamiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Réseaux sociaux </li></ul></ul><ul><ul><li>Forte interactivité </li></ul></ul><ul><ul><li>Internautes actifs : créent et modifient le web </li></ul></ul><ul><ul><li>Tag </li></ul></ul>
  7. 7. Outils du Web 2.0 <ul><li>Bureautique en ligne : google docs (traitement de texte), google spreadsheet (tableur) </li></ul><ul><li>Les moteurs de recherche spécialisés : Moovement pour la recherche d’emploi et les stages </li></ul><ul><li>Réseaux sociaux virtuels : facebook, myspace … </li></ul><ul><li>Echange et partage d’informations , de fichiers, de documents : forums de discussion, youtube, flickr… </li></ul><ul><li>Diffusions d’actualités : blogs, fils RSS </li></ul>
  8. 8. Les fils RSS <ul><li>RSS = Really Simple Syndication </li></ul><ul><li>Permet la diffusion des dernières nouveautés sous forme de « fil » </li></ul><ul><li>Fil d’information : ensemble de titres d'articles, récemment publiés par un site, qui donnent un lien direct vers l'article complet </li></ul><ul><li>Utile pour se tenir au courant de l’actualité dans un domaine donné </li></ul>
  9. 9. Le Web invisible <ul><li>Web invisible : ensemble de documents du Web qui échappent aux moteurs de recherche les plus courants </li></ul><ul><li>Bases de données , archives ouvertes, sites de circulation de littérature grise… </li></ul><ul><li>En général ressources du Web invisible sont de plus grande qualité </li></ul><ul><li>Beaucoup plus volumineux que le Web visible </li></ul>
  10. 10. II. Les outils de navigation
  11. 11. Quelques rappels/conseils <ul><li>Sur internet comme sur les catalogues, ou bases de données </li></ul><ul><ul><li>opérateurs booléens </li></ul></ul><ul><ul><li>guillemets </li></ul></ul><ul><ul><li>troncatures </li></ul></ul><ul><li>N’hésitez pas à croiser les résultats de plusieurs moteurs de recherche différents </li></ul><ul><li>Notions de bruit / silence : trop de résultats ou pas de résultats lorsqu’on fait une recherche sur internet </li></ul>
  12. 12. Les moteurs de recherche / les annuaires <ul><li>Moteurs de recherche </li></ul><ul><ul><li>Indexent de manière automatique beaucoup de sites </li></ul></ul><ul><ul><li>Indexation pas nécessairement précise </li></ul></ul><ul><ul><li>Ex : Google </li></ul></ul><ul><li>Annuaires </li></ul><ul><ul><li>Indexent un nombre plus limité de sites : moins exhaustif </li></ul></ul><ul><ul><li>Indexation plus précise </li></ul></ul><ul><ul><li>Ex: yahoo, voila, google annuaire,… </li></ul></ul>
  13. 13. 1.Google <ul><li>Moteur de recherche le plus utilisé au monde , 87 % du trafic de recherche en France </li></ul><ul><li>Construit sur le principe du « Page Rank » = l’indice de popularité d’une page </li></ul>
  14. 14. Recherche avancée <ul><li>Dans Google la recherche avancée permet de trier par </li></ul><ul><ul><li>Date du site </li></ul></ul><ul><ul><li>Langue </li></ul></ul><ul><ul><li>Pays de localisation </li></ul></ul><ul><ul><li>Format du document recherché </li></ul></ul><ul><ul><li>Position du terme recherché dans le document </li></ul></ul>
  15. 15. Page Rank <ul><li>Page Rank : calcule le nombre de fois qu’un site X est cité par d’autres sites A, B, C, D… </li></ul><ul><li>Mais il prend aussi en compte la popularité des sites A, B, C, D: être cité par des sites qui sont eux mêmes populaires augmente la popularité de X </li></ul><ul><li>Inconvénient : des sites récents n’apparaîtront pas tout de suite (pas le temps d’être cités) </li></ul><ul><li>Astuce : « J’ai de la chance » ouvre tout de suite le premier site </li></ul>
  16. 16. Google : aspects politiques <ul><li>Quasi-monopole de la recherche sur internet </li></ul><ul><li>Censure politique des résultats (sur la Chine…) </li></ul><ul><li>Surveillance des données personnelles : Google enregistre des informations personnelles pendant 18 mois </li></ul><ul><li>Hégémonie culturelle </li></ul>
  17. 17. Les avatars de Google <ul><li>Google maps/ earth : cartes et localisations satellites </li></ul><ul><li>Google images/video : recherches d’images et de documents audiovisuels présents dans les pages qui contiennent le mot recherché </li></ul><ul><li>Google scholar : recherche de travaux universitaires uniquement </li></ul><ul><li>Google books : ouvrages numérisés </li></ul>
  18. 18. Google Scholar <ul><li>Outil de recherche de travaux universitaires en ligne : thèses, articles, rapports de recherche… </li></ul><ul><li>Recherche dans le texte intégral , même si le texte intégral n’est pas accessible à tout le monde </li></ul><ul><li>Indique entre crochets le type de résultat : citation, livre… </li></ul>
  19. 19. Google Books (Google Livres) <ul><li>numérisation d’un grand nombre d’ouvrages de plusieurs grandes bibliothèques (Harvard, Oxford, BM Lyon) </li></ul><ul><li>Ouvrages dans le domaine public en entier </li></ul><ul><li>Ouvrages encore sous droits partiellement disponibles (sommaire, introduction) </li></ul><ul><li>Options de recherche avancée </li></ul>
  20. 20. Les enjeux de Google Books <ul><li>Conditions d’accès : autoroute où on peut à tout moment mettre un péage </li></ul><ul><li>Choix des ouvrages : risque de prédominance anglo-saxonne, perte de diversité culturelle </li></ul><ul><li>But de la numérisation : accords avec les plateformes de vente (Amazon), plus une incitation d’achat qu’un pas en faveur de l’accès libre </li></ul><ul><li>Outils de recherche : moteur de recherche Google n’est pas un catalogue </li></ul>
  21. 21. 2. Les alternatives à Google <ul><li>Suite à l’offensive de Google en 2004, appel de J. N. Jeanneney (ex-président de la BNF) en faveur d’une véritable politique européenne de numérisation </li></ul><ul><li>Importance de préserver la pluralité de langues et de cultures </li></ul><ul><li>Nécessité d’ organiser et de structurer « l’océan » du web </li></ul>
  22. 22. Gallica (Bibliothèque numérique de la BNF) <ul><li>www.gallica.bnf.fr </li></ul><ul><li>Ouvrages dans le domaine public (<1939) </li></ul><ul><li>Beaucoup en mode texte (recherche dans le texte intégral) </li></ul><ul><li>Aperçu possible d’ouvrages récents </li></ul><ul><li>Un compte pour sélectionner et gérer les documents </li></ul><ul><li>Possibilité de charger des e-books </li></ul>
  23. 23. Europeana (Bibliothèque numérique européenne ) <ul><li>Rassemble les fonds des bibliothèques nationales européennes et d’autres grandes institutions (archives, fonds audiovisuels, musées…) </li></ul><ul><li>Tous types de documents </li></ul><ul><li>Frise chronologique </li></ul><ul><li>Un compte pour gérer les documents </li></ul>
  24. 24. 3. Les répertoires de signets <ul><li>Répertoires de sites internet sélectionnés, classés et organisés par des bibliothécaires </li></ul><ul><li>http:// www.signets-universites.fr /fr/ site lancé en 2009 : signets sélectionnés par les bibliothèques de l’enseignement supérieur , classés par discipline </li></ul><ul><li>http:// signets.bnf.fr / répertoire de signets de la BNF , accès par discipline également </li></ul>
  25. 25. III. Wikipedia Une encyclopédie atypique
  26. 26. Wikipedia : qu’est-ce que c’est? <ul><li>Wiki = site web dynamique permettant aux internautes de modifier les pages </li></ul><ul><li>Wikipedia : encyclopédie collaborative en ligne dont les articles sont écrits par des internautes </li></ul><ul><li>Plus de 13 millions d’articles (850 000 en français) </li></ul><ul><li>Plus de 250 langues représentées </li></ul>
  27. 27. Wikipedia : comment ça marche? <ul><li>Contenu fourni par les bénévoles </li></ul><ul><li>Mais financement nécessaire pour la maintenance du site </li></ul><ul><li>Wikipedia refuse la publicité </li></ul><ul><li>Mais fait appel aux dons et à la vente de produits dérivés (CD-Roms) </li></ul>
  28. 28. Pour ou contre Wikipedia <ul><li>Avantages : </li></ul><ul><ul><li>Accès libre </li></ul></ul><ul><ul><li>Gratuité </li></ul></ul><ul><ul><li>Mises à jour régulières et instantanées </li></ul></ul><ul><ul><li>Traitement de sujets rares </li></ul></ul><ul><ul><li>Plurilinguisme </li></ul></ul><ul><ul><li>Interactivité </li></ul></ul><ul><li>Inconvénients : </li></ul><ul><ul><li>Variabilité du contenu </li></ul></ul><ul><ul><li>Qualité variable des articles </li></ul></ul><ul><ul><li>Manque de recul </li></ul></ul><ul><ul><li>Danger des groupes de pression </li></ul></ul><ul><ul><li>Risque d’amateurisme </li></ul></ul>
  29. 29. Evolution de Wikipedia <ul><li>Depuis 2007 : nombre d’articles créés en baisse </li></ul><ul><li>Mais effort d’amélioration de la qualité : depuis 2009, les articles consacrés à des personnes vivantes doivent désormais être validés par un expert </li></ul>
  30. 30. Une autre encyclopédie gratuite en ligne <ul><li>http://plato.stanford.edu/ Stanford encyclopedia of philosophy </li></ul><ul><li>Véritable comité de rédaction composé de spécialistes (voir « Editorial Board ») </li></ul><ul><li>Articles signés , structurés, avec une bibliographie conséquente </li></ul><ul><li>En anglais </li></ul>
  31. 31. IV. É valuer un site web
  32. 32. Bouleversements du Web <ul><li>Le Web permet de s’auto-publier </li></ul><ul><li>L’étape de validation de l’écrit par un éditeur n’est plus nécessaire </li></ul><ul><li>L’anonymat couvre parfois les auteurs </li></ul><ul><li>La lisibilité des politiques éditoriales tend à disparaître </li></ul><ul><li>Généralisation du copié-collé et des références dont on n’évoque pas les sources </li></ul>
  33. 33. Critères d’évaluation d’un site <ul><li>Fraîcheur de l’information : date de la dernière mise à jour </li></ul><ul><li>Lisibilité des informations éditoriales : auteur, directeur du site… </li></ul><ul><li>Lisibilité des sources de financement </li></ul><ul><li>Qualités de rédaction (bibliographie, correction grammaticale et orthographique…) </li></ul><ul><li>Ergonomie et qualité de navigation du site </li></ul><ul><li>Construction de l’URL </li></ul>
  34. 34. L’URL <ul><li>URL = Uniform Ressource Locator </li></ul><ul><li>Adresse officielle du site internet, identique pour tous les internautes </li></ul><ul><li>URL ≠ du nom du site </li></ul><ul><li>URL est construite selon une syntaxe précise </li></ul><ul><li>Plus l’adresse URL est construite plus la structure du site est complexe </li></ul>
  35. 35. Structure d’une adresse URL <ul><li>Protocole internet utilisé : http ou ftp </li></ul><ul><li>World wide web : www </li></ul><ul><li>Nom de domaine </li></ul><ul><li>Nom de dossier </li></ul><ul><li>Nom(s) de sous-dossier(s) </li></ul><ul><li>Nom du document (éventuellement) </li></ul>
  36. 36. Exemple <ul><li>Protocole intenet utilisé http :// (Hypertext transfer protocol) </li></ul><ul><li>World wide web : www </li></ul><ul><li>Nom du domaine : univ-lille3.fr/ </li></ul><ul><li>Nom de dossier : fr/ nom de dossier (indication de langue) </li></ul><ul><li>Noms de sous-dossiers </li></ul><ul><ul><li>universite/ </li></ul></ul><ul><ul><li>composantes-formation/ </li></ul></ul><ul><ul><li>philosophie/ </li></ul></ul><ul><ul><li>guides-etudes/ </li></ul></ul>
  37. 37. URL reconstituée <ul><li>Au final : http://www.univ-lille3.fr/fr/universite/composantes-formation/philosophie/guide-etudes/ </li></ul>
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×