• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Rapport de stage Volvic
 

Rapport de stage Volvic

on

  • 14,152 views

 

Statistics

Views

Total Views
14,152
Views on SlideShare
14,152
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
71
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Rapport de stage Volvic Rapport de stage Volvic Document Transcript

    • Université Blaise PascalFaculté de Langues appliquées, Commerce et Communication Rapport de stage de 4ème semestre de LICENCE LEA (LEA2) Année universitaire 2010-2011 Aurélie CHAZAL Stage de découverte de la société des Eaux de Volvic Société des Eaux de Volvic ZI du Chancet 63530 Volvic
    • 2
    • Université Blaise PascalFaculté de Langues appliquées, Commerce et Communication Rapport de stage de 4ème semestre de LICENCE LEA (LEA2) Année universitaire 2010-2011 Aurélie CHAZAL Stage de découverte de l’entreprise des Eaux de Volvic Société des Eaux de Volvic ZI du Chancet 63530 Volvic Tutrice dans l’entreprise : Frédérika Lacoutière Dates du stage : du 25 avril 2011 au 25 août 2011 Membre du jury : Mme Salomon et M. Bavent 3
    • Je tiens à remercier ma tutrice, Frédérika Lacoutière, pour son accueil chaleureux etla confiance qu’elle m’a accordée. Je remercie aussi Nicolas Dissez, responsable du service communication pour sa disponibilité. Enfin je tiens également à adresser mes remerciements à toute l’équipe de l’espaceinformation et particulièrement à Isabelle Da Conceicao et Mathilde Deschamps pour leurs conseils et la patience dont elles ont fait preuve lors de ma formation. 4
    • Déclaration solennelle Je soussignée, Aurélie Chazal, déclare avoir pris connaissance des principes de l’éthique des travaux universitaires et certifie que le présent travail est conforme à la déontologie.Date et signature : 5
    • Table des matièresINTRODUCTION 8Partie 1 : L’entreprise 9 Une marque Danone 9 • Le groupe 9 • Danone Eaux France 10 • La communication au sein du groupe 11 La société des Eaux de Volvic 12 • Le site industriel du Chancet 12 • Le site du Goulet : service de la communication externe 13 • Volvic à l’étranger 15 Les produits 15 • L’eau minérale naturelle 16 • Les boissons Volvic 17 • La bouteille 17 Une marque citoyenne 18 • La protection de l’environnement 18 • Les engagements sociaux 20Partie 2 : Le stage 22 Intégration et formation 22 • Journée d’accueil 22 • Formation au sein du service communication 22 • Les réunions de service 23 Mes fonctions 24 • L’espace information 24 • Les visites d’usine 25 • Les événements extérieurs 26 Le secteur de la communication 27 • La diversité des supports utilisés 27 • Une relation client privilégiée 29 • Evolution de mon projet professionnel 30CONCLUSION 32
    • ANNEXES 33 Annexe 1 : Carte «Danone dans le Monde» 34 Annexe 2 : «Le parcours d’une bouteille d’eau Volvic» 36 Annexe 3 : Prospectus pour la promotion de l’espace information 38 Annexe 4 : Dossier «Nos gestes pour la nature» 42 Annexe 5 : Prospectus sur l’hydratation 54 7
    • INTRODUCTION J’ai effectué mon stage au sein du service de communication externe de la société des Eaux deVolvic. J’ai choisi ce stage car je voulais évoluer au sein d’une grande entreprise, de préférencedans le secteur industriel, ce qui me permettait de découvrir plusieurs services et métiers. De plus cestage m’a permis d’en apprendre plus sur le domaine de la communication et le rôle de ce servicedans une grande entreprise comme Volvic. Mon stage s’est déroulé d’avril à août 2011 ce qui m’a donné l’occasion de vivre toute lasaison estivale qui est une des plus importante pour le service. J’ai évolué au sein de l’équipes’occupant de la gestion de l’espace information et mes missions consistaient en l’accueil desgroupes et visiteurs à cet espace et la conduite des visites d’usine en juillet août. Mais j’ai aussi pudécouvrir de nombreux autres aspects du métier grâce aux missions ponctuelles qui m’étaientconfiées par ma responsable sur d’autres postes. Il s’agissait avant tout d’un stage de découvertemais la durée de mon stage m’a aussi permis de véritablement assumer des responsabilités ce quej’ai beaucoup apprécié. La première partie de ce rapport présente l’entreprise et relève de toutes les connaissances quej’ai acquises au cours de mon stage pour mieux renseigner les visiteurs. Dans une seconde partie, jerésume les missions que j’ai accomplies et les compétences qu’elles m’ont apportées ainsi quel’impact de cette expérience sur mon projet professionnel et le choix de mes futures études. 8
    • Partie 1 : L!entreprise Partie 1 : L’entrepriseI. Une marque Danone La société des Eaux de Volvic fait partie, depuis 1993, du pôle eau de Danone.A) Le groupe • Composition Danone est un groupe agro-alimentaire français composé aujourd’hui de 4 pôles : - les produits laitiers frais (Activia, Danette, Taillefine...) - les eaux en bouteille (Evian, Volvic, Badoît...) - la nutrition infantile (Milupa, Blédina...) - la nutrition médicale (Nutricia, Fortimel...) Les produits laitiers frais représentent le pôle principal avec une part de 57% du chiffred’affaires, les eaux en bouteilles représentant 17%. Cependant le pôle eaux concentre une grandepartie des emplois avec une part de 35% des effectifs totaux (contre un peu moins de 50% pour lesproduits laitiers). Source : danone.com extrait de l!essentiel de l!année (2010) 9
    • Partie 1 : L!entreprise •L’international Les marques Danone sont très présentes à l’étranger puisque le groupe est numéro unmondial pour les produits laitiers frais et numéro deux pour les eaux en bouteille et la nutritioninfantile. Le marché le plus important est le marché européen cependant Danone s’intéresse aussi aureste du monde et cherche à développer ou consolider sa présence sur des marchés porteurs par leurcroissance. En effet comme l’explique Pierre André Térisse, directeur général des finances deDanone, 60% du chiffre d’affaires est effectué dans des pays à forte croissance : Amérique du Nord(10%) et pays émergents (50%, dont l’Asie du sud-est, et l’Amérique du Sud entre autre). On peut voir dans l’annexe 1 la présence du groupe dans le monde et les marchés dominantspar continent. Notons la domination des produits laitiers frais sur tous les continents sauf l’Asie-Pacifique où Danone apparaît comme numéro 1 pour les Eaux en Bouteille avec notamment la forteprésence de Volvic au Japon ou le développement de la marque Aqua en Indonésie. Enfin, même si l’exportation de certains produits s’explique par leur caractère unique (c’est le cas des Eaux minérales naturelles comme Volvic et Evian), le groupe favorise une stratégie d’implantation avec environ 200 usines à travers le monde favorisant l’exploitation de produits locaux et la création d’emplois dans le pays de la filiale. Source : danone.com présence mondiale, indicateurs (2010)B) Danone Eaux France Danone Eaux France est l’entité de Danone regroupant les 5 marques d’eau françaises dugroupe : - Evian - Volvic - Badoit - Salvetat - Taillefine Fiz Ces 5 marques regroupées ont enregistré une production de 3,2 milliards de bouteilles en2010. La part des ventes internationales étant de 55%. 10
    • Partie 1 : L!entreprise Evian est d’ailleurs l’eau minérale naturelle la plus consommée au monde avec une présencedans 120 pays. Volvic est quant à elle présente dans plus de 60 pays. Danone Eaux France sert d’intermédiaire entre la direction du groupe et les différentesmarques d’eau. Certaines actions de Volvic et Evian sont aussi menées en commun sous la tutelle deEvian Volvic Sources, une entité permettant une meilleure collaboration entre les deux marques.C) La communication au sein du groupe • Une campagne commune pour une bonne hydratation L’appartenance de Volvic à Danone se ressent aussi bien au niveau des politiques de qualitéappliquées dans l’usine qu’au niveau des campagnes de communication parfois réalisées encommun avec les autres marques de Danone Eaux France. En effet, le groupe a lancé en été 2011une grande campagne pour l’hydratation qui était relayée aux consommateurs à travers desprospectus communs aux marques de Danone Eaux France (comme celui en annexe 5). Deshydrologues ont aussi travaillé sur un indicateur d’hydratation utilisé aussi bien par Evian queVolvic pour informer la population sur les besoins quotidiens en eau. Ces campagnes de grandeenvergure sont aussi conduites à l’étranger dans les filiales du groupe. Le document en annexe 5 regroupe des notions importante concernant l’hydratation. Cedocument était distribué à tous les visiteurs dans le cadre des campagnes estivales Danone pour unemeilleure hydratation. Les notions abordées dans le prospectus tel que le pourcentage d’eau dans lecorps ou le besoin de boire tout au long de la journée étaient reprises à travers l’espace informationde Volvic sous forme de panneaux ou avec l’installation d’une borne interactive. • Des choix de communication différents selon les marques Chaque marque garde une certaine autonomie quant au choix de sa stratégie communicationet marketing. Ainsi, si on s’intéresse aux eaux minérales naturelles, Evian a choisi d’insister surl’aspect santé de l’eau à travers des campagnes de publicité comme celle des «bébés-rollers». Volvicpréfère souligner l’aspect naturelle de son eau, insistant sur sa provenance en plaçant ses publicitésau sein des volcans dAuvergne. Mais si Volvic ne connaît pas une notoriété fulgurante pour ses spots publicitaires, la marquefait surtout figure de leader au sein du groupe quand il s’agit de la protection de l’environnement.En effet une grande campagne a été déployée pour le lancement de la bouteille d’origine végétale etla stratégie communication de Volvic se concentre beaucoup autour des actions menées pour laprotection de l’environnement. 11
    • Partie 1 : L!entreprise Danone est présent à tous les niveaux de l’entreprise de Volvic mais la marque garde tout demême une notoriété qui lui est propre et une certaine autonomie au niveau de ses actionsenvironnementales et sociales que je développerais plus tard dans ce rapport.II. La société des Eaux de Volvic Une première source a été découverte en 1927 par le maire de Volvic qui décida de créer uncaptage sur l’actuel site du Goulet. L’eau de la source est ensuite exploitée localement puis legroupe Sellier Leblanc reprend l’exploitation et la société des Eaux de Volvic est crée en 1958. En 1965 le captage déménage avec l’inauguration de la source Clairvic situé à 92 mètres deprofondeur. L’eau puisée est plus riche en oligo-éléments ce qui lui permet d’obtenir le label «eauminérale naturelle». Enfin en 1993 Volvic rejoint le Groupe BSN, renommé Danone en 1994.A) Le site industriel du Chancet La société des Eaux de Volvic est installée sur la commune de Volvic et possède 2 sitesdistincts : - un grand pôle industriel composé de deux usines sur la zone du Chancet - un pôle aujourd’hui réservé à la communication sur la zone du Goulet. L’embouteillage s’effectue aujourd’hui exclusivement sur le site du Chancet qui comprendune usine consacrée à la mise en bouteille de l’eau minérale naturelle, et une autre consacrée àl’embouteillage des boissons fruitées. Les deux sites emploient environs 880 personnes à l’année,avec le recrutement en renfort d’intérimaires pendant l’été. • Chancet I : Embouteillage de l’eau minérale naturelle Chaque jour, près de 5,5 millions de bouteilles sortent des 10 lignes de production. Il s’agit del’usine la plus importante aujourd’hui et c’est elle qui ouvre ses portes aux visiteurs pendant l’étéafin de leurs faire découvrir l’embouteillage. On peut diviser l’usine en 2 parties : - une première consacrée à la fabrication des bouteilles 12
    • Partie 1 : L!entreprise - une seconde dédiée à l’embouteillage de l’eau minérale naturelle et au conditionnement. La question de l’hygiène étant très importante l’usine possède aussi son propre laboratoire,situé sur le site du Chancet, qui va effectuer des contrôles quotidiens tout au long de la chaîne deproduction. Le shéma en annexe 2 permet d’observer le trajet d’une bouteille de sa fabrication à sonexpédition ainsi que quelques mesures d’hygiènes prises tout au long de la chaîne de production. • Chancet II : Embouteillage des boissons Volvic Chaque jours, environ 2 millions de bouteilles sortent des 4 lignes de production de cetteusine. Contrairement à Chancet I, l’usine n’est pas ouverte au public du fait des règles d’hygiènedraconienne mises en place. En effet la présence de concentrés de jus de fruits dans les mélangespour les boissons demande une surveillance encore plus poussée afin de ne pas permettre laprolifération de bactérie.B) Le site du Goulet : service de la communication externe Le site du Goulet qui a fait office de premier site industriel, est aujourd’hui consacré auservice de communication externe. On y trouve : - des bureaux administratifs - un espace information accueillant des groupes et visiteurs en période estivale - un parc naturel avec plusieurs sentiers et parcours entretenus par la société des Eaux de Volvic • Missions et organisation du service de communication externe Le service communication mène plusieurs missions, dont entre autres : - les relations presse, avec notamment la promotion des activités proposées sur le site du Goulet auprès de la presse locale. - les dotations d’eau aux associations dans le cadre du sponsoring, ainsi que le parrainage dévénements sportifs comme le cross de Volvic. - la mise en place de stands Volvic sur les manifestations importantes : Sable Show, Courir à Clermont ect, mais surtout à la foire de Cournon. - l’accueil des groupes et visiteurs à l’espace information. Je cite ici quelques exemples concret auxquels j’ai pu assister ou participer mais les activitésdu service ne se réduisent pas à ces quelques exemples. 13
    • Partie 1 : L!entreprise L’équipe de communication externe se présente comme ceci : Stéphane Cousté Directeur des usines Volvic Nicolas Dissez Responsable Relations Publiques Amélie Perron Anna Santos Frédérika Lacoutière Assistante de Nicolas Equipe espace En charge de l!espace Dissez information et en charge information du sponsoring •Equipe Saison Mathilde Isabelle André Rosa Espace Deschamps Da Conceicao Coupier Fernandes information Chargée de Chargée de Magasinier Agent communication communication d!entretien à l!espace à l!espace information information • L’espace information C’est ici que j’ai effectué la majorité de mon stage. L’espace accueille chaque année plus de 150 000 visiteurs dont environ 500 groupes scolaires. Une visite libre et gratuite est proposée aux visiteurs individuels. Les groupes sont quant à eux pris en charge par l’équipe de l’espace information dont je faisais partie. L’espace est divisé en 3 partie : - un hall d’exposition avec des panneaux explicatifs concernant entre autre l’histoire de la marque, la provenance de l’eau, la géologie, l’importance de l’hydratation. - une salle de cinéma où sont diffusés en continu un diaporama sur l’auvergne, un film sur l’embouteillage et un spot publicitaire sur la bouteille végétal et le développement durable. - une salle de dégustation où les visiteurs peuvent découvrir toute les boissons Volvic. 14
    • Partie 1 : L!entreprise Ce lieu est un des supports essentiels de la communication autour de la marque et permet uncontact direct avec le consommateur. On peut voir en annexe 3 le prospectus distribué pour faire la promotion de l’espaceinformation. Prospectus diffusé dans les offices de tourisme, par les partenaires de l’espaceinformation mais aussi sur les stands de la marque lors des événements extérieurs.C) Volvic à l’étranger La production annuelle s’élève à 1,2 Milliards de bouteilles qui sont ensuite vendues à 30%en France et 70% à l’étranger. Volvic est présente dans 65 pays ce qui lui assure la deuxièmeposition, après Evian, au niveau des exportations parmi les eaux Danone. En effet la marque a su consolider ses positions sur certains marchés dont les 3 plusimportants sont : - l’Allemagne (N°1 des eaux plates) - le Royaume Uni (N°2 des eaux plates naturelles) - le Japon (N°1 des eaux importées) Volvic a su jouer la carte de ladaptation pour s’imposer sur ces marchés notamment enconstituant des gammes d’eau aromatisé spécifiques à chaque pays. Mais l’adaptation s’étend aussià l’emballage, en effet différentes bouteilles sont fabriquées pour chaque pays. On peut citer lafabrication de bouteilles en plastique transparent (blanc) et non bleuté pour le Japon pour des causesculturelles.III. Les produits La marque Volvic regroupe deux sortes de produits : l’eau minérale naturelle et les boissons àbase darômes naturels. Cependant, l’essentiel des ventes de la marque sont concentrées sur lepremier produit qui n’implique aucun changement, donc aucune innovation puisqu’il s’agit d’uneressource naturelle qui doit rester inchangée. La marque doit donc concentrer ses efforts derecherche sur d’autres domaines. Ainsi de nombreux projets d’innovation sont conduits sur labouteille, mais aussi sur les propositions en matière de boissons. 15
    • Partie 1 : L!entrepriseA) L’eau minérale naturelle Le principal produit vendu par la société des Eaux de Volvic est son eau minérale naturelle,puisée à 92 mètres sous terre au dessus du village de Volvic. La source est alimentée par les eaux de pluie qui sont ensuite filtrées et purifiés par lesdifférentes couches de roche traversées comme le montre le shéma ci-dessous. Source : volvic.fr • Le label eau minérale naturelle Accordé à Volvic en 1965, ce label implique le respect de plusieurs conditions : - l’eau doit être issue d’une source unique et profonde située dans un bassin protégé (appelé impluvium) - l’eau doit avoir une composition et température constante et doit être bactériologiquement saine puisqu’elle ne peut subir aucun traitement. - l’eau ne doit pas être transportée (en camion citerne par exemple) de la source aux salles d’embouteillage : l’eau de Volvic est acheminée par des conduites en acier inoxydable et n’entre jamais en contact avec l’air extérieur jusqu’à l’ouverture de la bouteille par le consommateur. Ce label permet de différencier l’eau de Volvic d’une eau de source (provient de plusieurssources) ou de l’eau du robinet (traitée, plusieurs provenances...). De plus le label augmente sonpotentiel d’exportation puisque sa composition unique lui donne des caractéristiques qualitativesqui vont en faire un produit d’exception. • Les particularités de l’eau de Volvic L’eau de Volvic contient un grand nombre de minéraux et d’oligo-éléments mais en petitequantité. Cette caractéristique associée à son PH neutre en font une eau parfaitement adaptée pourles nourrissons et les personnes âgées. 16
    • Partie 1 : L!entreprise Ces caractéristiques sont très importante dans le cadre de la communication puisqu’il s’agit decibler et d’identifier de potentiels consommateurs répondant au profil de l’eau. Ainsi tous lesstagiaires ont suivi une formation sur la composition et les bienfaits de l’eau.B) Les boissons Volvic En 1990, après la vente d’Oasis, Volvic décide de lancer sous son nom une gamme deboissons fruitées en sortant Volvic Citron et Volvic Orange. Aujourd’hui la gamme de boissonsdestinées au marché français est constituée de 5 parfums différents (citron, citron vert, thé vertmenthe, pêche orange, fraise). Source : volvic.fr Ces boissons sont réalisées à partir de jus de fruit concentré (ou darômes naturels pour le thévert) et d’eau minérale naturelle Volvic. Elles sont présentées par la marque comme un moyengourmand de s’hydrater tout en limitant les apports en sucre. Ces produits laissent une large place à l’innovation puisque de nouveaux parfums sontdéveloppés régulièrement, s’adaptant aux besoins des consommateurs. C’est l’exemple du parfumcitron vert sorti en 2011 s’adressant plutôt aux adultes cherchant une boisson fruitée peu sucrée etdésaltérante. Mais c’est surtout cette gamme aromatisée qui est la plus méconnue du public et qui bénéficiede la communication notamment effectuée au niveau de la salle de dégustation de l’espaceinformation. Des bons d’achat valable en grande surface sur les bouteilles d’eau fruitée Volvic étaitd’ailleurs distribués.C) La bouteille Les bouteilles sont fabriquées sur place, c’est pourquoi cet emballage peut aussi être qualifiéde véritable produit, vendu par la marque au même titre que ce qu’il renferme. De même une grandepartie de la communication de Volvic est aujourd’hui concentrée sur le plastique et donc la bouteilleen elle même. Longtemps fabriquées en verre, les bouteilles sont de nos jours majoritairement constituées deplastique. Volvic a pris la décision d’arrêter complètement sa production de bouteilles en verre pour 17
    • Partie 1 : L!entreprisedes raisons écologiques. Le plastique utilisé est aujourd’hui le PET (polyéthylène théréphtalate) quis’avère être le plus sûr en matière d’emballage alimentaire. C’est à ce niveau de la production qu’interviennent le plus de fournisseurs extérieurs pour lePET, le film plastique (pour les pack notamment), le carton, les étiquettes mais aussi les bouchonspuisqu’ils ne sont pas fabriqués sur place comme les bouteilles.IV. Une marque citoyenne Volvic mène plusieurs actions environnementales et sociales aussi bien au niveau des usines,de la région que du monde. La marque tient beaucoup à son image citoyenne et ses engagementssont au coeur de la stratégie de communication.A) La protection de l’environnement La réduction de son emprunte carbone est une des préoccupations premières de Volvic avecnotamment un objectif de 40% de diminution entre 2008 et 2012. Sachant qu’elle avait déjà réussi àréduire l’emprunte carbone de ses emballages de plus de 30% en 2011. Mais la protection del’environnement ne se réduit pas à la baisse de la pollution générée par les usines ou les produits.En effet Volvic doit aussi agir pour la protection de son bassin hydrologique afin de préserver lapureté de l’eau qu’elle puise. Toutes les actions menées pour la protection de l’environnement ont fait de Volvic ladeuxième marque la plus engagée dans le développement durable selon les français (baromètredéveloppement durable réalisé par OpinionWay en mai 2010 sur un échantillon de 1057 personnes). • Dans l’usine L’usine a obtenue la norme ISO 14001 (norme concernant la protection de l’environnement)en décembre 2008 et agit pour la protection de l’environnement sur plusieurs points : - le recyclage : 94% des déchets sont aujourd’hui valorisés ou recyclés sur le site. La collecte des déchets s’organise autour de différentes bennes consacrées aux différentes matières que l’on retrouve dans l’usine. Des poubelles de tri sont aussi présentes pour les bouteilles dans l’usine comme dans les bureaux. C’est une véritable éducation au tri sélectif qui s’effectue auprès de tous les employés. - l’outil de production : Volvic s’emploie à changer ses équipements afin d’utiliser de moins en moins d’énergie. Une presse à injecter (outil de fabrication des préformes) a récemment été 18
    • Partie 1 : L!entreprise remise à neuve permettant une économie d’énergie de 50%, et de nouveaux système de films étirables ont été mis en place pour recouvrir les palettes permettant une économie de 35% de plastique. - le transport : les transports plus propres comme le train sont privilégiés avec pour objectif de réaliser 65% de ses expéditions par train d’ici 2012. • Au niveau des emballages Les emballages sont imaginés dans le cadre d’une démarche d’éco-conception organiséeautour de trois idées : - réduction de la matière : la quantité de plastique a été réduite de 30% depuis 1997 avec le lancement d’éco-formats comme la bonbonne de 8L ou les bouteilles de 3L. - recyclage : les bouteilles sont 100% recyclables et la société travaille en collaboration avec des organismes comme éco-emballage pour un meilleur suivi du cycle de vie du produit, jusqu’à sa destruction. - réutilisation : toutes les bouteilles fabriquées par Volvic contiennent aujourd’hui du PET recyclé à hauteur de 25% à 35%. En septembre 2010, Volvic lance la première bouteille d’origine végétale. Cette innovation permet de remplacer 20% du PET issu de pétrole par du PET fabriqué à partir de résidus de canne à sucre. L’emprunte carbone de la bouteille végétale est ainsi réduite de 30 à 40% par rapport à l’ancien modèle de 2008. Une grande campagne de publicité et de communication a été organisée autour de cette nouvelle bouteille au bouchon vert, ce qui a permis une augmentation des ventes, notamment sur le marché Source : volvic.fr allemand très réceptif aux mesures environnementales. • Protection de la source L’eau de Volvic étant une ressource naturelle la marque se doit de la protéger. Ainsi plusieursactions sont menées en partenariat avec des acteurs locaux : - la création du Comité Environnement pour la Protection de l’Impluvium de Volvic : comme son nom l’indique, le rôle de ce comité est de protéger le bassin hydrologique de Volvic en coopérant avec les habitants, agriculteurs et autres entreprises implantées sur la région pour éviter la pollution des sols. - contrôle des quantités puisées : pour un bon renouvellement de la source, Volvic n’est pas autorisé à puiser plus de 16% du volume total, la source ayant une capacité de 600L/sec. 19
    • Partie 1 : L!entreprise - protection de la faune et la flore : Cette protection passe notamment par un partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux pour la préservation du milan royal (espèce en voie de disparition). Toutes ces actions menées pour la protection du bassin hydrologique ont permis à Volvicd’être sélectionné comme site pilote pour une étude menée par l’école des Mines de Paris et l’OfficeNational des forêts dans le cadre de l’Union Européenne. Ce projet nommé LIFE-SEMEAUconsiste en l’étude de l’impact d’une zone forestière sur les ressources en eau et permettra lacréation d’un outil informatique ensuite mis à la disposition d’autres impluvium (bassinshydrologiques) pour une meilleure gestion des ressources en eau. Je fournis ici un rapide résumé des engagement environnementaux de la société. Ceux-ci étantbeaucoup plus nombreux, j’ai décidé de joindre un dossier complet à ce sujet en annexe 4.B) Les engagements sociaux • dans le domaine professionnel Volvic est particulièrement engagée pour la formation professionnelle. En effet l’entreprise yconsacre 4% de sa masse salariale (l’obligation légale étant de 1,6%) et reçoit chaque année unecinquantaine de jeunes en contrat d’alternance. L’entreprise engage aussi 7% de travailleurshandicapés. De plus, la société veille à établir une bonne gestion des ressources humaines et la créationd’un environnement de travail agréable. Ce travail s’effectue notamment dans le cadre de la normeISO 9001 (concernant les systèmes de management de la qualité). On trouve ainsi des panneaux desuggestions sur les lignes permettant aux employés de faire des propositions d’amélioration autourde la sécurité, de la qualité et du rendement. Volvic met l’accent sur la sécurité dans les usines comme à l’extérieur. Des indicateurs sur lesaccidents du travail sont affichés à l’entrée des usines visant à sensibiliser les employés. Sur lesparkings des panneaux invitent les usagers à se garer en marche arrière. Cette consigne estlargement respectée par les employés ce qui témoigne d’une communication interne développée àce niveau. Enfin Volvic s’est associé à Michelin et Limagrain dans le cadre du partenariat MILIVO crééen 1999. Cette union a pour but d’aider des personnes ayant un projet original à créer ou développerleur entreprise en mettant à leur disposition plusieurs experts gratuitement. 20
    • Partie 1 : L!entreprise • dans l’humanitaire Volvic entretien un partenariat avec l’Unicef pour la création de mini adductions en eaupotable au Sahel. Le principe est simple : «1 litre d’eau Volvic acheté = 10 litres d’eau potablepuisés au Niger». Mais le but étant aussi de rentre les population locales autonomes, Volvicaccueille chaque années quelques nigériens en formation dans ses usines pour leur apprendre lesmétiers de l’eau. La marque a récemment relancé une campagne de publicité au sujet de cet engagement enmettant notamment en place une vidéo sur son site avec un compteur indiquant qu’une vidéoregardée équivaut à un litre d’eau puisé au Sahel comme on peut le voir sur l’image ci-dessous. 21
    • Partie 2 : Le stage Partie 2 : Le stageI. Intégration et formation J’ai me suis tout de suite sentie intégrée à l’équipe de communication et mon statut destagiaire ne m’a pas empêchée de m’assimiler à la culture d’entreprise et de vite trouver ma placeau sein de l’équipe.A) Journée d’accueil Tout employé ou stagiaire au sein de la société des Eaux de Volvic est accueilli par uneformation d’une journée présentant brièvement l’entreprise et les consignes concernant la sécurité,l’hygiène, la protection de l’environnement et les différentes actions menées par Volvic. Le but estde communiquer les points importants constituant la culture de l’entreprise. J’ai beaucoup apprécié cette journée qui m’a permis un premier contact avec l’entreprise engénéral et pas seulement le service communication dans lequel j’allais effectuer mon stage. Nousétions un petit groupe d’une dizaine de personnes, stagiaires et intérimaires recrutés sur des postesdivers. La journée a été constituée de présentations effectuées par des employés Volvic et d’unevisite rapide de l’usine.B) Formation au sein du service communication • L’espace information Nous étions un petit groupe de 4 stagiaires et nous avons été accueillies au sein du service decommunication par Frédérika Lacoutière, notre tutrice et par l’équipe de l’espace information. Nousavons été dans un premier temps formées sur les questionnaires proposés aux groupes scolaires. Onnous a expliqué les réponses à donner et l’équipe a répondu à nos questions concernant l’entreprise.Nous avons ensuite dû mémoriser les réponses pour faire des présentations d’entraînement devantl’équipe de l’espace information avant de nous lancer devant des groupes. La formation a été assez intensive ce qui m’a permis d’être rapidement opérationnelle. Mêmesi une responsable était toujours là pour nous épauler, j’ai dû apprendre à rapidement prendre encharge des groupes de 10 à 50 personnes. 22
    • Partie 2 : Le stage Ces premiers jours ont aussi été l’occasion de me familiariser avec le fonctionnement del’espace information. J’ai eu l’opportunité de découvrir la visite offerte aux visiteurs en visionnantles films et lisant les panneaux mais aussi en observant les employés de l’espace informationtravailler. • Les visites d’usine Ces premières semaines de formation ont aussi été consacrées à la mémorisation du discoursd’usine que nous devions ensuite tenir lors des visites du site du Chancet en été. J’ai effectuer denombreuses visites devant des collègues plus expérimentées afin de corriger ce qui n’allait pas. Cesentraînements étaient très importants car la moindre erreur de notre part pouvait nuire à l’image del’entreprise. Une fois familiarisée avec les points importants de la communication d’entreprise comme lesquestions fréquemment posées par les visiteurs, toutes les informations concernant la bouteillesvégétale, j’ai pu commencer à travailler en autonomie.C) Les réunions de service Toute l’équipe se regroupait régulièrement lors de réunions pour faire le point sur leschangements à opérer et les réalisations de l’équipe. Ces réunions étaient dirigées par le responsabledu service communication externe qui nous présentait aussi les performances de la marque auniveau des ventes. Je trouve qu’il est important de rappeler régulièrement un certain nombred’objectifs et ces réunions permettaient de parler de différents problèmes rencontrés lors de lasemaine et de décider tous ensemble d’une solution. Je pense qu’il était indispensable pour nousd’avoir des consignes claires émanent de l’ensemble du service et ces regroupements permettaientsouvent de régler calmement les différends. Ces réunions m’ont permis d’observer lefonctionnement d’un service au niveau de la gestion des ressources humaine. Une organisation quel’on retrouve ensuite dans n’importe quel service. 23
    • Partie 2 : Le stageII. Mes fonctionsA) L’espace information J’ai effectué la majorité de mon stage à l’espace information où était proposée une visite afinde faire découvrir les produits et la marque Volvic (l’organisation de la visite est détaillée page 13dans ma présentation de l’espace information). • accueil des groupes L’espace information accueillait chaque jour des groupes plus ou moins importants. Il pouvaits’agir de scolaires, de clubs du 3ème age, d’entreprises, de colonies de vacances... Nous devionsadapter la visite à chaque type de groupe pour répondre au mieux à leurs besoins : - les jeunes enfants : la visite commençait par une dégustation à l’aveugle pendant laquelle les enfants devaient retrouver le parfum des différentes eaux aromatisées. Un membre de l’équipe faisait ensuite une présentation simple du trajet de l’eau de Volvic et de l’embouteillage mais le but était surtout de sensibiliser les enfants au tri sélectif et à l’hydratation. Les enfants étaient ensuite dirigés vers la salle de cinéma ou était diffusés plusieurs films sur l’eau de Volvic et les actions menées par la marque. - les collèges et lycées : un questionnaire adapté au niveau était distribué aux enfants qui devaient ensuite chercher les réponses sur les panneaux explicatifs du hall d’exposition. Nous étions ensuite chargés de donner une correction de ce questionnaire. Il s’agissait surtout de transmettre des informations clés sur la marque tout en faisant participer les élèves à la réflexion. Ainsi nous insistions sur la pureté de l’eau, l’importance de l’hydratation et la protection de l’environnement. Le plus difficile pour moi a sûrement été d’arriver à garder l’attention de groupes parfois importants d’élèves. Cependant la visite se déroulait pour ces élèves dans le cadre d’un programme scolaire, souvent en Sciences et Vie de la Terre. Le discours que nous tenions dans le cadre de la communication pour la marque Volvic prenait alors une orientation plus éducative. - les groupes d’adulte : Ces groupes était pour moi les plus intéressant mais aussi les plus difficile à prendre en charge. En effet, les enfants étaient plus encadrés et les questions posées souvent assez simple. C’est pourquoi j’ai trouvé beaucoup plus motivant de m’occuper de groupe d’adultes. Mon rôle était alors essentiellement de les accompagner en salle de dégustation et de répondre à leurs questions, mais aussi de leur présenter brièvement la marque et les produits. Les questions étaient souvent beaucoup plus pointues, et c’est en apprenant à y répondre que j’ai le plus évolué. Nous avons aussi accueillis quelques groupes d’entreprises venus se renseigner sur un sujetprécis comme par exemple un groupe intéressé par la notion de développement durable dont j’avais 24
    • Partie 2 : Le stageassuré l’accueil. La communication n’est alors plus organisée comme pour les groupes cités au-dessus et les connaissances demandées sont beaucoup plus spécifiques. Le but est alors de présenterun aspect de l’entreprise à des professionnels. J’ai beaucoup apprécié cet aspect de mon stage que jeconsidère comme un des plus enrichissant. • accueil des visiteurs individuels Nous recevions un peu plus de 500 visiteurs par jour pendant la période estivale. Mon rôleétait alors de leur expliquer la visite, d’annoncer la diffusion des différents films mais surtout derépondre à leurs questions en salle de dégustation. Cette dernière mission a sans doute était la plus compliquée. En effet, c’est dans ce rôle quej’ai le plus évolué, si je trouvais difficile de rencontrer des visiteurs réceptifs à mes messages audépart, j’ai vite appris à attirer leur attention et éveiller leur curiosité sur le produit. Le rôle que noustenions en salle de dégustation était très important dans la mesure où nous servions d’interface entrel’entreprise et le client potentiel qui devait absolument partir avec une réponse claire à ses questionsmais aussi avec une bonne image de l’équipe d’accueil. En été, j’ai aussi été chargée d’effectuer les réservations et faire la promotion des visitesd’usine et autres activités proposés par Volvic (courses d’orientation, chasses au trésor, randonnéesguidées) et de m’occuper des ventes d’objets promotionnels de la marque. J’ai aussi participéplusieurs fois à l’inventaire des articles vendus à l’espace information ainsi qu’aux dotations d’eauorganisées dans le cadre du sponsoring. J’ai beaucoup aimé travailler à l’espace information car les activités étaient diverses ce quim’a demandé de faire preuve de polyvalence, une qualité que je juge essentielle dans le monde dutravail. Enfin, ce poste me permettait d’évoluer en autonomie, même si j’aurais parfois aimépouvoir prendre plus d’initiatives, ce qui s’est parfois révélé assez difficile.B) Les visites d’usine Pendant l’été Volvic propose des visites guidées de l’usine d’embouteillage et j’étais chargéed’en effectuer quelques unes. Les groupes étaient constitués d’une quinzaine de personnes, visiteursindividuels ou quelques groupes de façon exceptionnelle. J’ai par exemple présenté l’usine àl’équipe des ressources humaines de Rockwool (entreprise leader de l’isolation en laine de roche).J’ai beaucoup apprécié l’expérience car il a fallu s’adapter aux attentes spécifiques du groupe. J’aipu insister sur la communication interne déployée dans l’entreprise ainsi que les mesures desécurité. En ce qui concerne les groupes de particuliers il s’agissait de présenter les parties techniquesde la fabrication avec des termes simples afin de toujours rester clair. La difficulté était aussi de 25
    • Partie 2 : Le stageguider ces groupes dans un environnement industriel sans gêner les employés et en faisant respecterles règles d’hygiène et de sécurité. Finalement le fait de mener ces visites m’aura permis de gagneren assurance et d’apprendre à adapter mon discours selon le profil des groupes. Enfin le faitd’évoluer dans l’usine m’aura permis de découvrir la partie fabrication ce qui me permettait demieux en parler ensuite aux visiteurs de l’espace information.C) Les événements extérieurs J’ai eu l’occasion durant mon stage d’intervenir lors de deux événements extérieurs surlesquels Volvic possédait un stand. J’ai beaucoup apprécier ces expériences qui permettent d’allerdirectement au contact d’un client potentiel. Le but n’étant plus uniquement de renseigner despersonnes intéressées sur nos produits mais de faire connaître l’espace information et la marque àdes personnes qui se sont déplacées pour une autre raison. • Courir à Clermont Volvic possède un stand sur la place de Jaude lors de Courir à Clermont. J’ai eu pour rôled’intervenir sur ce stand en compagnie d’une collègue et de l’assistante du directeurcommunication. Nous avions pour but de renseigner les coureurs et spectateurs sur notre eau, nosengagements et de faire connaître l’espace information. Le public étant en grande majoritéd’Auvergne il s’agissait ici d’une campagne de promotion auprès d’habitants de la région pouvantdevenir des clients et visiteurs réguliers. L’enjeux est donc majeur lors de ces événements. Pendantune course à pieds comme celle ci le public visé est constitué principalement de sportifs, grosconsommateurs d’eau, qui représentent une cible marketing très importante. • Sable Show Je me suis occupée des 3 déplacements sur le site de Sable Show. La première fois pourassister la stagiaire du service sponsoring et m’occuper des activités proposées aux enfants et lesdeux dernière fois en tant que responsable du stand.. J’ai beaucoup apprécié l’autonomie dont j’aiprofité sur ce projet qui m’a permis de gagner en assurance en prenant des initiatives notammentpour construire un stand attractif et d’apprendre à organiser le déroulement d’un événement encoopération avec les responsables de Sable Show. Le public étant majoritairement constitué d’enfants nous proposions un jeu de dégustation àl’aveugle pour des petits groupes constitués sur place afin de faire découvrir toute la gamme fruitée.Nous distribuions aussi des bouteilles aux parents en leur parlant de l’espace information. La ciblemarketing était ici différente de celle présente à Courir à Clermont la plupart des participants étants 26
    • Partie 2 : Le stagedes enfants. Nous insistions alors sur la présentation de la gamme fruitée aussi bien auprès desenfants lors de la dégustation qu’auprès des parents à l’aide du stand principal.Voici une photo du stand Volvic à Sable Show : les deux affiches mises en avant sur les côtés présentent l’espace information (à droite) et la bouteilles végétale (à gauche). Ce sont deux messages plutôt adressées aux adultes que j’ai donc choisi de placer des deux côtés du stand dégustation qui leur était réservé. Le panneau situé derrière présente l’importance de l’hydratation, un message sur lequel nous insistions beaucoup auprès des enfants qui étaient placés sur les tables du fond pour les dégustations à l’aveugle.III. Le secteur de la communication Ce stage de quatre mois m’aura permis de découvrir en partie le secteur de la communicationauquel je ne m’étais jamais vraiment intéressée auparavant. Cependant plusieurs aspects m’ontséduite et ce stage a joué un rôle décisif dans mes choix de poursuite d’étude.A) La diversité des supports utilisés J’ai toujours aimé mener des activités variées et la grande diversité des supports utilisés pourla communication chez Volvic m’a permis d’améliorer différentes compétences. • La documentation papier Un prospectus concernant la bouteille végétale ainsi que des bons de réduction et de ladocumentation Danone Eaux France sur l’hydratation (annexe 5) étaient distribués aux visiteursindividuels à leur entrée. D’autres documents plus spécifiques et complets étaient donnés auxgroupes (c’est le cas du dossier en annexe 4 destiné aux groupes scolaires travaillant sur ledéveloppement durable). Enfin, les documents comme le prospectus présentant l’espace information(annexe 3) était plus diffusés lors dévénements extérieurs. Ces documents permettaient auxvisiteurs d’approfondir leur visite mais aussi de renseigner les personnes de leur entourage sur lamarque. Il était donc primordial de bien veiller à ce que chaque personne reparte avec cesdocuments. 27
    • Partie 2 : Le stage • Les vidéos Des films étaient diffusés dans la salle de cinéma de l’espace information afin d’apporter uncertain nombre d’informations aux visiteurs qui ne lisent pas forcément les panneaux explicatifs endétail. Les films diffusés à tous les visiteurs étaient : - un diaporama sur l’Auvergne à visée plus touristique - un film sur l’embouteillage montrant le fonctionnement des lignes à l’intérieur de l’usine mais aussi l’importance de l’hygiène et la provenance de l’eau - une vidéo expliquant les actions environnementales de Volvic à la suite de laquelle était diffusé le spot publicitaire pour la bouteille végétale Mais nous pouvions aussi prendre l’initiative de diffuser d’autres vidéos à la demande devisiteurs plus intéressés par la géologie par exemple. Un film romancé sur la source plus adressé àun jeune public était aussi diffusé pendant l’été si nous avions beaucoup de familles avec de jeunesenfants. Ces films représentent un point clé de la communication effectuée à l’espace information etl’ordre de diffusion n’est pas anodin. En effet des études ont montré que les dernière images restentbeaucoup plus à l’esprit, c’est pour cette raison que nous devions toujours terminer une séance parles vidéos concernant Volvic et le développement durable. Le but premier de l’espace informationn’était pas de promouvoir le tourisme mais bien la marque. Enfin notre responsable nous avait demandé d’effectuer une enquête au sujet des filmspendant la période estivale. Le but était de savoir s’il valait mieux diffuser le film d’usine surl’embouteillage ou le film romancé sur la source. Je m’étais occupée avec le reste de l’équipe demener ces enquêtes. Nous avions pour ceci divisé les personnes interrogées en trois groupes : - les personnes ayant vu le film d’usine - les personnes ayant vu le film sur la source - les personnes ayant vus les deux Nous alternions alors la diffusion des deux films et interrogions les visiteurs à leur sortie de lasalle de cinéma. J’avais réalisé des supports d’enquête assez simple demandant aux visiteurs cequ’ils avaient retenu du film, si ils avaient des critiques positives et négatives et lequel ilspréféraient (pour le dernier groupe uniquement). Les notes que nous avions prises ont ensuite étérésumées et envoyées au responsable. L’importance n’était pas seulement de voir quel film était leplus apprécié mais lequel transmettait le mieux les messages de pureté de l’eau, d’hygiène et dedéveloppement durable que voulaient véhiculer le service. 28
    • Partie 2 : Le stage • Les activités proposées Il s’agit pour moi du support le plus important mais surtout de celui auquel j’ai le plusparticipé. C’est toute la communication qui a été effectuée par l’équipe du service communicationau travers des activités ou présentations proposées aux groupes. La communication implique alorsdirectement les visiteurs puisqu’il s’agissait en les faisant participer à la découverte de la marque oude l’eau de Volvic. C’était le cas par exemple des chasses au trésor organisées sur le bassinhydrologique comprenant des questions sur l’entreprise. Ce type de communication demande un fort investissement de l’entreprise notamment enressources humaines. Cependant ces activités permettent aux visiteurs d’associé un côté humaine àl’entreprise et d’être plus réceptifs aux messages transmis. Enfin il s’agit d’une méthode privilégiéepour communiquer auprès des enfants et, à travers eux, auprès de leurs parents. L’utilisation desquestionnaires permettaient de vraiment impliquer les enfants dans la recherche des informationsdemandées représentant aussi bien un véritable outil pédagogique (surtout pour les questionsconcernant l’hydratation ou le tri selectif) qu’un support de communication.B) Une relation client privilégiée Le contact direct avec le client a été un des points forts de mon stage. En effet, le métier de lacommunication mais surtout le rôle que je tenais dans le service impliquait un rapport constant avecle consommateur. • tourisme d’entreprise Le cadre était ici un peu particulier puisque nous accueillions des visiteurs dans un lieu àvisée promotionnelle mais aussi touristique. Il s’agit d’un véritable avantage qui nous permettaitd’aborder les visiteurs de façon détendue. De plus ces derniers peuvent ainsi associer la marque àl’environnement naturel duquel provient l’eau puisque la source est située juste au dessus del’espace information. A travers les randonnées et activités proposées par son espace information (détails en annexe3), Volvic devient un véritable acteur du tourisme auvergnat au même titre que Michelin avec son«l’Aventure Michelin». Ces actions de communication parfois qualifiées de tourisme d’entreprise se multiplientaujourd’hui au sein des grandes entreprises qui proposent de plus en plus de visites d’usine oumusées de la marque. C’est souvent l’occasion de faire découvrir le produit ou l’histoire de lasociété tout en restant dans un cadre interactif. 29
    • Partie 2 : Le stage • La discussion comme premier mode de communication Ce qui peut paraître évident dans le vie courante ne l’est pas toujours dans le monde dumarketing et de la communication d’entreprise. En effet, la discussion n’est pas le moyen pouvanttoucher le plus large public dans le cadre d’une campagne de communication. Cependant lesconsommateurs apprécient le fait de pouvoir parler directement avec des représentants de la marquece qui était mon rôle tout au long du stage. Cette communication de proximité permet aux consommateurs d’obtenir des réponses clairesà leurs questions mais aussi d’en découvrir un peu plus sur la marque. Quant aux personnes neconsommant pas d’eau de Volvic, nous avions pour but d’éveiller leur curiosité pour le produit etd’avancer quelques arguments de vente sous forme de discussion, en écoutant toujours leur avis. J’ai appris tout au long de ce stage à argumenter et à mettre en avant les produits Volvic enrépondant toujours le plus précisément possible aux questions posées. Il s’agissait parfois d’unexercice difficile, l’avancée écologique de la bouteille végétale était par exemple souvent contestée.Il fallait alors garder son calme et répondre par des exemples concrets afin de toujours améliorerl’image de la marque auprès du consommateur.C) Evolution de mon projet professionnel Le secteur de la communication avait attiré mon attention lors de ma recherche car je ne leconnaissait pas du tout, puisque j’avais toujours souhaité m’orienter vers le commerce ou lemarketing. Cependant, cette expérience m’a permis de découvrir des aspects de ce secteur que jetrouve intéressants et motivants commme l’innovation qu’il suggère quant aux techniques etsupports utilisés. • la multiplication des supports de communication Aujourd’hui on constate surtout une forte apparition du web comme support communication.Même s’il s’agit d’un support que je n’ai pas concrètement utilisé lors de mon stage, j’ai pudécouvrir un plan communication dans son ensemble. Je souhaite maintenant orienter mes étudesvers le marketing ou la communication à travers les nouveaux médias. Mon but n’étant pasforcément de travailler pour une entreprise agro-alimentaire, j’ai préféré choisir l’option SEJ(sciences économiques et juridiques) qui me permet d’acquérir des notions plus générales. • dimension internationale Même si j’ai pu quelque fois utilisé l’anglais lors de mon stage pour renseigner des visiteurs,je n’ai pas véritablement évolué dans un contexte international. Cependant, la marque, elle, s’inscrit 30
    • Partie 2 : Le stagebien dans la mondialisation puisqu’elle est exportée dans près de 65 pays. J’ai donc pu découvrir lefonctionnement d’une marque à la présence mondiale, et quelques unes de ses stratégiesd’implantation. L’avantage d’un stage dans la communication est qu’une connaissance de l’entreprise estprimordiale pour pouvoir évoluer. J’ai donc pu à la fois découvrir un secteur précis mais aussi touteune entreprise. De plus j’ai beaucoup aimé l’investissement personnel essentiel dans ce secteur,surtout pour des postes à haute responsabilité. En effet, un emploi dans la communication supposed’adopter la culture et les valeurs de l’entreprise puisque le but sera ensuite de communiquer ettransmettre ces dernières. Même si je n’oriente pas forcément ma future carrière vers la communication je suis attiréepar les métiers qui touchent à la promotion du produit pour l’investissement personnel etl’inventivité qu’ils supposent. 31
    • CONCLUSION J’ai beaucoup apprécié mon expérience chez Volvic que j’ai trouvée très formatrice. De plusje ne regrette pas d’avoir allongé ma période de stage à 4 mois puisque j’ai pu véritablementévoluer et trouver ma place dans l’entreprise. J’ai vite gagné en assurance et j’ai particulièrementaimé me voir confié des missions comme l’installation et la prise en charge du stand Volvic à SableShow. Ce stage m’aura aussi permis de découvrir le monde de la communication, ainsi j’ai pu merendre compte plus concrètement des exigences des métiers du secteur et découvrir les moyens trèsdivers utilisés pour faire la promotion d’une marque. Je n’hésiterais pas à retourner travailler à l’espace information ou chez Volvic car la cultured’entreprise m’a séduite et j’ai tout de suite adopter les valeurs communiquées par la marque. Deplus j’ai beaucoup appris sur le développement durable et toute la communication qu’une entreprisepeut effectuer autour de cet axe. Il s’agit d’un domaine qui prend de plus en plus d’importanceaujourd’hui et sur lequel j’ai beaucoup appris pendant ce stage. J’étais étonnée de voir le nombred’actions développées autour de cet axe «protection de l’environnement». C’est avant tout cetaspect polyvalent qui m’attire dans le domaine de la communication qui ne concerne pas seulementle produit mais aussi la marque qui apparaît comme un argument de vente extrêmement important. Total : 7475 mots 32
    • ANNEXES Annexe 1 : Carte «Danone dans le Monde» Pages 34 et 35 Annexe 2 : «Le parcours d’une bouteille d’eau Volvic» Pages 36 et 37Annexe 3 : Prospectus pour la promotion de l’espace information Pages 38 à 41 Annexe 4 : Dossier «Nos gestes pour la nature» Pages 42 à 53 Annexe 5 : Prospectus sur l’hydratation Pages 54 à 56 33
    • Annexes Annexe 1 : Carte «Danone dans le Monde» Cette carte présente l’implantation de Danone à travers le Monde et les marchésprincipaux du groupe par zone géographique. Elle vient en complément de maprésentation de la stratégie internationale du groupe page 10. 34
    • Annexes 35
    • Annexes Annexe 2 : «Le parcours d’une bouteille d’eau Volvic» Ce document schématise le parcours d’une bouteille de Volvic afin de mieuxprésenter la partie production dont je parle page 13. Il s’agit aussi du parcours que jesuivais lors des visites d’usine. J’ai ajouté des précisions sur l’hygiène et la protectionde l’environnement dans l’usine pour compléter mes propos à ce sujet page 13 et 18. 36
    • Annexes Qualité / Hygiène Environnement - Contrôle visuel des granulés de - une presse à injecter PET lors de la livraison (fabrication préformes) a été - l!air des salles de fabrication est remise à neuf pour une en sur-pression pour ne pas économie d!énergie de 50% laisser entrer l!air extérieur - benne à préformes spécifique - soufflage effectué avec de l!air pour le recyclage à but non filtré bactériologiquement sain alimentaire (stylos, chaises...) - un local de contrôle est présent - nouvelles lampes plus dans les ateliers pour effectuer performantes pour la partie four divers tests sur la bouteille du soufflage ce qui réduit le nombre de lampe par 2 et diminue l!utilisation du système de ventilation - avant d!être remplies les bouteilles sont rincées à l!eau minérale naturelle pour éliminer toute particule de plastique - air en sur-pression - réutilisation de l!eau utilisée - salle construite pour un pour le rinçage lors du nettoyage optimisé (bords refroidissement des moules à arrondis, sol sans joints) préformes - machines en acier inoxydable - installation de nouveaux - équipe spécialisée qui intervient robinets dit «sans perte d!eau» régulièrement dans le mise en sur les soutireuses (remplissage hygiène de la salle des bouteilles) - mireuses électroniques et mirage humain par des employés pour éjecter les bouteilles présentant un défaut - l!entreprise a récemment passer un accord avec un partenaire pour le recyclage des étiquettes - inscription d!un code de éjectées de la chaîne production pour la traçabilité, il - on trouve partout dans l!usine comprend : n° de ligne, jour et des bennes à bois, à carton, à heure de production et une date métaux... pour optimiser le tri limite d!utilisation optimale - des bilans des indicateurs - les employés remplissent des environnementaux sont animés feuilles de conduites ou sont sur les lignes tous les jours pour notés tous les contrôles analyser la tendance et fixer des effectués par les opérateurs plans d!action pour une meilleure valorisation des déchets - avant l!arrivée au palettiseur, un carton ou pack est prélevé tous les quarts d!heure pour vérifier - le houssage a été remplacé par la conformité de l!emballage un système de film étirable sur mais aussi de la bouteille et de certaines lignes permettant une l!eau réduction de 35% de l!utilisation - des intercalaires cartons sont de plastique déposées entre chaque couche - priorité au transport par voie de packs pour les protéger et ferroviaire (objectif de 80% des stabiliser la palette expéditions pour l!Allemagne - les housses destinées à couvrir par train d!ici 2 ans). Volvic des palettes de packs plastiques possède aussi 11 km de voie sont noires à l!intérieur pour ferrée et loue 250 wagons à la garantir une opacité total pour SNCF une conservation optimale du produit 37
    • Annexes Annexe 3 : Prospectus pour la promotion de l’espace information Le document suivant est un support de promotion de l’espace information. Ilprésente la visite et les différentes activités proposées l’été. Il vient compléter maprésentation de l’espace information page 15 et ma présentation des différentssupports écrits utilisés par le service communication page 27. Enfin on retrouve surce prospectus le détail des activités proposées dans un cadre plus touristique quej’évoque page 29. 38
    • Annexes 39
    • Annexes 40
    • Annexes 41
    • Annexes Annexe 4 : Dossier «Nos gestes pour la nature» Ce dossier, réalisé par le service communication de Volvic, présente lesengagements environnementaux de la marque en détail. Il vient compléter maprésentation à ce sujet des pages 18 à 20. J’ai décidé de joindre ce dossier car laprotection de l’environnement occupait une place très importante dans lacommunication lors de mon stage. 42
    • Annexes 43
    • Annexes 44
    • Annexes 45
    • Annexes 46
    • Annexes 47
    • Annexes 48
    • Annexes 49
    • Annexes 50
    • Annexes 51
    • Annexes 52
    • Annexes 53
    • Annexes Annexe 5 : Prospectus sur l’hydratation Ce documents, créé par Danone Eaux France illustre la campagne pour unebonne hydratation lancée par le groupe dont je parle page 11. C’est aussi un bonexemple de documentation distribuée à l’espace information puisque ce prospectusétait donné aux visiteurs dès leur entrée. 54
    • Annexes 55
    • Annexes 56