Your SlideShare is downloading. ×
Rémy génin - keynote
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Rémy génin - keynote

2,522
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,522
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
48
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Remettre l’Humain au centre Rémy Génin - Orange Octobre 2010
  • 2. Système Qualité : rêve ou réalité ?Habituellement, avec les méthodes de gestion de projet,les processus, le système Qualité, on fait des rêves … … plus ou moins proches … … de notre réalité!
  • 3. D’où vient-on ? Tout documenter La qualité IMP-EC-CABLE ! Utilisateurs satisfaits Objectifs individuels conditionnant les primes Engagement fiable sur les coûts Engagement fiable sur les délais Environnements standards Outils standards Tests fonctionnels Tests unitaires Normes05/05/09 www.agiletour.com
  • 4. Le risque lié à l’humain Quand le système de gestion devient hyper-codifié et mécanique, les personnes deviennent un risqueLes managersont trouvé lasolution … … RoboProj !
  • 5. Le risque n’est pas là où on croitLes acteurs directs des projet sont très rarement les causes directesde l’échec des projets• changement dobjectif en cours de route par les managers• le métier interrompt le projet car il ne sait pas où il va !• Larchitecture imposée par les experts transverses nest pas adaptée• les pressions de délai ont été imposées par le commercial pour signer le contrat• Le métier / la MOA imposent sa solution technique• les specs nétaient pas complètes ou étaient « moisies »• les devs avaient interdiction de sadresser directement au métier, aux utilisateurs finaux, et les réponses obtenues n’étaient les bonnes• les réponses aux questions o n’ont pas levé tous les doutes o ne sont jamais arrivées !• Les specs ont changé significativement en cours de projet
  • 6. L’effet boomerangPour quel résultat en final ?• des gens qui sont frustrés de ne pas pouvoir utiliser leurs compétences• des gens jugés sans valeur par la stratégie industrielle pensée « en haut »• des managers qui pensent qu’on peut mettre la compétence d’une personne dans Word !• des gens démotivés, qui ont perdu l’envie d’accomplir leur travail de robot• des gens malheureux, et parfois désespérés
  • 7. Le manifeste agileNous découvrons de meilleures façons de développer• par la pratique• en aidant les autres à le faire
  • 8. les valeurs agiles – un vrai changement FAIREAVEC LAREALITE
  • 9. Revenir à l’objectif premierPremière étape de ré-humanisation :On ne travaille plus pour une entreprise, un systèmeOn travaille pour quelqu’un : l’utilisateur finalL’objectif du projet est d’apporterle maximum de valeur métier aux utilisateurs finaux
  • 10. Le manifeste agileIl y a plus de valeur dans• les individus et leurs interactionsque dans• les processus et les outils
  • 11. Le manifeste agileIl y a plus de valeur dans• la collaborationque dans• la contractualisation
  • 12. Des leitmotivsDe bien belles idées !... … mais allons un peu plus loin :• apprendre en marchant• trouver des solutions et non des coupables• accepter l’imperfection de l’humain, mais miser sur son intelligence (capacité d’adaptation)• « rebranchons nos neurones ! »
  • 13. L’agilité a du génie !L’agilité apporte les pratiques, les rôles etl’organisation en cohérence avec ses valeurs• petite équipe (à taille humaine) • qui donne sa place à chacun • permet d’éviter toute hiérarchie interne• proximité maximale• le « rythme durable » pour travailler bien, longtemps• un développeur peut réviser ses propres estimations, sans sanction !• l’avancement se voit sur le « Burndown chart » c’est très motivant !• le travail de l’équipe va vraiment servir !!!
  • 14. Redevenir humainImposer devient Faire ConfianceContrôler devient FaciliterDiriger devient AccompagnerExiger devient Demander
  • 15. Faire grandir l’humainvaleur Respect• de soi• des autres• de son travail• du travail des autres• des rôles• des « Definitions of Done »• des règles agiles proposées par Scrum• des règles de l’équipe, de l’heure du standup• des objectifs du projet, des utilisateurs finaux
  • 16. Concrètement, je peux m’exprimer• au Sprint planning, l’équipe valide collégialement le contenu du sprint proposé par le PO.• si un développeur rencontre des difficultés, il peut (doit) le dire, et il sera aidé (binôme, proximité du techlead et du PO)• un membre de l’équipe peut remettre en cause tout élément d’architecte. Toute l’équipe s’interrompt alors, analyse, choisit et adapte• à la fin de chaque sprint, la rétrospective permet à chacun d’exprimer son ressenti, ses difficultés• grâce à la complexité, l’estimation est issue du ressenti de l’équipe
  • 17. Entraide• standup : tout le monde est au courant de ce qui se passe (communication)• binômes : tout le monde apprend (fonctionnel, technique) de tout le monde. très enrichissant => 1 + 1 = 3 !!!
  • 18. Valorisation de chacun• chaque rôle possède un spectre large• je peux produire un travail de qualité• mon travail est clairement identifié, avec les cas de tests fonctionnels et toutes les réponses (rapides) aux questions que je me pose, donc : o je peux exploiter tout mon potentiel et ma créativité pour réaliser cet objectif clair o je sais à quel moment j’ai terminé ma tâche (tests + DoD) o je sais donner un engagement par sprint qui a du sens o si j’ai bien fait mon travail, il sera forcément validé et je peux en être fier !
  • 19. L’agilité ose la confiance• on me fait confiance o quand je donne une estimation o quand je la modifie o quand j’indique une priorité métier• grâce aux itérations courtes, la confiance se confirme rapidement sur des bases réelles
  • 20. Pourquoi est-ce que ça marche…si bien ? Les besoins humains fondamentaux sont comblés : Je suis respecté tel que je suis Je suis responsabilisé Mon travail est validé Mon travail est clairement identifié Je suis pas mis sous trop forte pression L’équipe compte sur moi, je suis utileL’individu passe après l’équipe et le but commun
  • 21. Les grands principes agiles Respect Simplicité Communication Collaboration Feedback Suivi Autonomie ConfianceResponsabilisation Rigueur Courage !
  • 22. Un nouveau conceptEnrichir un concept existant : On avait le « gagnant – gagnant » passons des « 2G » aux « 3G » ! grâce à l’agilité, je vous propose aujourd’hui le « gagnant – gagnant –gagnant » client gagnant entreprise gagnante salarié gagnant
  • 23. L’agilité … … pour être heureux … … dans son travail :-) merci