La logitheque de la Mediatheque de Lorient
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

La logitheque de la Mediatheque de Lorient

on

  • 3,897 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,897
Views on SlideShare
3,063
Embed Views
834

Actions

Likes
0
Downloads
82
Comments
0

6 Embeds 834

http://atelierlorient.wordpress.com 817
http://1990112309.nvmodules.netvibes.com 10
http://2199836854.nvmodules.netvibes.com 4
url_unknown 1
http://paper.li 1
http://4c47724666bf460609f6e84f07724eb7.nvmodules.netvibes.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial LicenseCC Attribution-NonCommercial License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

La logitheque de la Mediatheque de Lorient Presentation Transcript

  • 1. La logithèque de la Médiathèque de Lorient Dans la Constitution du 4 octobre 1958…il est écrit … « La Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture... »27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 2. L’offre d’autoformation à la Médiathèque de Lorient1- La médiathèque François Mitterrand.2- Un espace dédié : l’@telier• La logithèque• Le fonds multimédia• Le fonctionnement de la logithèque• Les ateliers numériques3 - Bilans et conclusion 27/03/2012
  • 3. La Médiathèque François Mitterrand.27/03/2012
  • 4. La ville de Lorient.• La Médiathèque François Mitterrand est un service municipal de la ville de Lorient.• Lorient : - population : 60 000 habitants. - au cœur de Cap lOrient la Communauté dagglomération du Pays de Lorient : 19 communes, 190 000 habitants.• Cap l’Orient n’ayant pas choisi d’exercer la compétence culturelle, les bibliothèques municipales sont toujours du ressort communal. @telier - Médiathèque de Lorient
  • 5. La bibliothèque municipale de Lorient : un peu d’histoire.• La première chambre de lecture est créée en 1783, la bibliothèque municipale est fondée en 1835.• Au début de 1943, les bombardements Alliés détruisent Lorient. La plus grande partie des documents de la bibliothèque disparaissent.• Après guerre la bibliothèque renaît dans une ville en pleine reconstruction.• Le 1er septembre 1960 elle s’intègre au rez-de-chaussée du nouvel hôtel de ville. @telier - Médiathèque de Lorient
  • 6. Décembre 1992 - La Médiathèque François Mitterrand.• Jean-Yves Le Drian, maire de Lorient, déclarait dans la plaquette éditée pour l’inauguration de la Médiathèque le 5 décembre 1992 : « ...Cette Médiathèque, nous l’avons voulue moderne, intégrant les nouvelles technologies de la connaissance, ouverte à tous les publics quel que soit leur âge ou leur centre d’intérêt, conviviale, en tant que lieu d’échanges et de rencontres... » 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 7. Espace CulturePlan général multimédia Salle de formation Salle littérature Surface en m2 : 4 000. (services publics et internes) @telier - Médiathèque de Lorient
  • 8. Quelques chiffres : •Surface des locaux Médiathèque :4000 m² + 2 annexes : 1500 m² Kervénanec et Keryado + 1 bibliobus ( local bus + magasins ) •32h30 d’ouverture/semaine27/03/2012
  • 9. Le portailDepuis juillet 2006, les usagers et abonnés de laMédiathèque se connectent sur la catalogue par notreportail internet : http://mediatheque.lorient.fr• catalogue consultable à distance• recherches simultanées sur le système de gestion de labibliothèque et sur les sites des grandes bibliothèques,• accès à son compte lecteur, réservations, suggestionsd’achat.27/03/2012
  • 10. 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 11. 2012 L’espace Culture Multimédia AUTODIDAXIE ET E.INCLUSION27/03/2012
  • 12. Une nouvelle autodidaxie• L’apprentissage tout au long de la vie est désormais reconnu comme nécessaire.• Nécessaire pour l’économie, dans un nouveau modèle socioéconomique ou l’adaptation et la capacité à renouveler son savoir est un gage d’adaptation.• Mais nécessaire, d’autre part pour répondre aux aspirations culturelles de la population.• La bibliothèque, lieu où le savoir se diffuse sans contraintes, financières ou disciplinaires, lieu d’accès libre généralement au cœur de la ville, a vocation à être le lieu d’épanouissement de ce nouvel autodidactisme. 27/03/2012
  • 13. Une nouvelle autodidaxie• …« L’autoformation est une « situation éducative (pédagogique ou andragogique) favorable à la réalisation d’un projet pendant lequel la plus grande motivation d’une personne est d’acquérir des connaissances (savoir) et des habiletés (savoir-faire) ou de procéder à un changement durable en soi-même (savoir être). Pour ce faire, cette personne assume un contrôle prépondérant en regard d’une ou de plusieurs dimensions de son projet : contenu, objectifs, ressources, démarche et évaluation ». .. TREMBLAY, Nicole Anne. Lautoformation pour apprendre autrement. Montréal : Presses de l’université de Montréal, 2003. 27/03/2012
  • 14. Lautoformation à la Médiathèque de LorientLes possibilités dautodidaxie sont de plein droit intégrées dans tous les salles duréseau des médiathèque de La ville de Lorient.Ainsi, les ouvrages liés à la recherche d’emploi sont répartis dans les collectionsdes salles documentaires, exceptés ceux dédiés à la préparation des CV, desconcours et des entretiens d’embauche, qui sont regroupés au point emploi.Les méthodes de langues empruntables sont à disposition en Image et Sons. Lesgrammaires, les ouvrages bilingues sont en salle littérature ( espacedocumentaires littérature )Il nexiste pas de ghetto de lautoformation, mais un espace où les outils des TICsont les moyens et une des facettes des demandes dautodidaxie :« la logithèque ». 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 15. Une nouvelle donne : L’ e-inclusion…• S’approprier les outils technologiques pour ceux qui en sont éloignés. Cela nécessite de mettre en confiance les personnes, de leur donner ou redonner de l’estime de soi, de les encourager à communiquer avec les autres. On parle souvent de fracture numérique ou de fossé numérique.• La notion d’e-inclusion n’est pas grand public. … De toute façon avec le numérique, on est en décalage constant tant les « technos » avancent vite.• L’exclusion des outils ne concerne pas forcément les gens âgés.• Il y a 2 niveaux d’exclusion aujourd’hui : le public équipés mais qui ne maîtrisent pas le matériel, les usages et les personnes complètement éloignés des outils 27/03/2012
  • 16. L’interactivité est le maître mot de l’internet• L’interactivité, le lien social sont les maîtres mots des usages du web.• Nous n’évoluons plus seulement dans un monde de l’information mais dans un monde où chacun peut agir sur l’autre d’où un sentiment accru d’isolement pour ceux qui n’y ont pas accès ; et générer une exclusion sociale complémentaire. 27/03/2012
  • 17. La e-inclusion, c’est déjà la maîtrise de l’écrit• La e-inclusion, c’est déjà la maîtrise de l’écrit, du français, d’un certain niveau de réflexion. L’omniprésence des outils informatiques et de l’internet n’est qu’un révélateur des difficultés existant par ailleurs.• La tendance est de nous faire croire que la norme est dans l’internet et la technophilie. C’est un relative désinformation, par exemple, il y aurait 23,6 millions de comptes Facebook en France (36.5% sur le total de la population et 53% du total internautes).… mais combien de comptes vraiment actifs ?• Il existe une surmédiatisation des TIC et des moyens de connexion. Les outils sont entrés dans les foyers… mais quels sont les besoins réels et les usages bien compris de nos concitoyens. 27/03/2012
  • 18. La demande du public a évolué• La demande du public a changé ; il souhaite comprendre et maîtriser les usages et se focalise moins sur la technique pure.• Un travail sur le vocabulaire est déjà fructueux pour ne pas paraître idiot… même si on n’utilise pas de « Facebook» ou de « Twitter » ou de « Skype »… le simple fait de savoir de quoi on parle, est vécu positivement.• Malgré tout, lors des initiations, les gens viennent souvent sans idée précise de ce qu’ils peuvent attendre de l’informatique ou d’internet… Ils veulent « faire de l’internet !!! » pour ne pas paraître largués par rapport aux autres (enfants, conjoint, collègues,…) et il faut dialoguer pour en savoir plus sur ce qu’ils attendent vraiment.• Il est assez difficile de toucher le public qui ne vient pas de lui même se renseigner sur les TIC, un nouvel effort de communication est nécessaire pour faire connaître nos offres de formation. 27/03/2012
  • 19. L’aspect économique• Ne pas négliger l’aspect économique de l’environnement numérique.• La multiplication des téléprocédures est aussi une façon pour l’état ou les collectivités de dimininuer les coûts de traitement de certaines démarches (moins de personnel au guichet, moins de papier distribué, saisie directe par l’usager,…)• La e-inclusion fait partie d’un vaste plan de réforme de l’administration qui vise à faire baisser les charges publiques.• Les choses s’imposent petit à petit au public (Emploi, services, SNCF, impôts, les radios qui vous disent d’aller chercher des compléments d’infos sur leur site web…). 27/03/2012
  • 20. • Il existe un véritable marché de la e-inclusion : achat matériel, abonnement fournisseur, accessoires associés, formations privées.• Nos équipements , espaces publiques numériques sont très sollicités par le public équipé, mais sans formations élémentaires en informatique.• Les espaces publiques numérique sont tout à fait indiqués pour des usages ponctuels.• Pour certains, c’est suffisant de pouvoir accéder aux usages de l’internet dans un lieu public, sans charge permanente. ( PC + abonnement internet ) 27/03/2012
  • 21. 2- Un espace dédié : l’@telier27/03/2012
  • 22. L’espace Image et Sonet L’espace culture multimédia. @telier - Médiathèque de Lorient
  • 23. La salle Image et Son : @telier et méthodes de langues27/03/2012
  • 24. 27/03/2012
  • 25. Un espace dédié au multimédia et à l’informatique : la logithèque.• 1992, La Médiathèque de Lorient est l’une des premières en Bretagne à mettre à disposition du public une salle destinée à l’initiation et à l’utilisation de l’informatique : une logithèque.• Dès le début la logithèque est assidûment fréquentée, la micro-informatique grand public se répand peu à peu dans les foyers.• Depuis 1997, Internet libre est disponible à la médiathèque de Lorient.• Pour mémoire la première logithèque avait été créé à Caen en 1984 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 26. Seconde phase : l’ECM En 1998, le Ministère de la culture et de la communicationdéveloppe le programme “ Espaces Culture Multimédia ”(ECM), qui soutient la mise en place de lieux d’accès publics aumultimédia au sein de structures culturelles.1999 L’espace culture multimédia.En 1999, la ville de Lorient bénéficie des fonds au profit del’achat de matériel informatique pour fonder un espace culturemultimédia (ECM.). @telier - Médiathèque de Lorient
  • 27. L’ECM de 1999 à 2004. @telier - Médiathèque de Lorient
  • 28. Evolution structurelle la création de l’@telier. • En 2004, la Médiathèque est en cours de ré informatisation. L’espace Culturel Multimédia et la Logithèque sont fusionnés pour constituer le nouvel Espace Culturel Multimédia de la Médiathèque. L’@telier.• L’@telier (ECM) est la combinaison de deux espaces. Fin février 2005, l’@telier ouvre. Le fonctionnement général a évolué.Tout le parc informatique de la Médiathèque a été changé. L’espace culture multimédia : l’@telier et la logithèque. @telier - Médiathèque de Lorient
  • 29. L’@telier est intégré au secteur Images et Son. @telier - Médiathèque de Lorient
  • 30. L’@telier (ECM) est intégré au secteur Images et Son.• L’@telier est la combinaison de deux espaces, • l’un en accès libre, • l’autre, la logithèque dédiée à l’autoformation et aux animations multimédias et à l’usage des TIC• L’@telier n’est pas un cybercafé ni un Espace Public Numérique ou cybercentre autonome, c’est un des espaces de la Médiathèque de Lorient.27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 31. • Il propose donc des services intégrés aux missions et objectifs des bibliothèques publics définis par la politique culturelle de la ville et l’encadrement de la Médiathèque de Lorient.• Aux heures d’ouverture, l’équipe du secteur Image et Son (9 personnes) assure en permanence un rôle de médiation multimédia, rendue plus complexe par l’évolution des usages du public. 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 32. Plan de l’@telier Salle Image et Son Logithèque cédéroms au prêt Didacticiels PC informatiqueL’@telier : PC.W7 multimédia PC informatique bureautique PC PC PC informatique & PC PC. PC.W7 multimédia PC informatique Internet PC PC PC informatique PC PC PC informatique PC PC entrée Scanner - Imprimante Lecteur K7 PC PC PC culture générale Platine vinyle PC.W7 multimédia MagnétoscopeSalle Image et PC +impr. PC Bureau : PC languesSon Régie 1 PC PC langues Labo langues @telier - Médiathèque de Lorient
  • 33. Présentation succincte de l’@telier• Heures d’ouverture • 32 h 30 d’ouverture hebdomadaire pour l’espace ouvert l’@telier (sans rendez-vous) • 30 h d’ouverture pour la logithèque (espace fonctionnant sur rendez-vous) dont • 21h30 au public + 2 h en partenariat avec le CH Charcot • 3 h hebdomadaires de formation Internet • 3 h d’ateliers @telier - Médiathèque de Lorient
  • 34. FondementsLa Médiathèque acteur culturel territorial. Participer à l’accès à tous à la culture du numérique en élargissant l’offre d’animations et de formations. 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 35. L’@telier.En premier lieu, l’espace ouvert est composé de 10 postes connectés.• Ces postes permettent l’usage de l’Internet, la bureautique et l’ensemble des services du portail.• L’@telier est en libre accès ( connection par le personnel et acceptation de la charte Internet)• Une autorisation parentale est nécessaire pour les mineurs.( Nota : un espace jumeau est proposé en salle des périodiques et des postes similaires sont accessibles en salle Jeunesse et Bretagne) @telier - Médiathèque de Lorient
  • 36. L’@telier.• En premier lieu, l’espace ouvert dit « @telier » @telier - Médiathèque de Lorient
  • 37. L’espace formation.Un troisième lieu, peut être mis à disposition du public• un espace formation, disposant d’un local différenciéet de 8 stations de travail. • Formation du personnel (formations en interne : web 2.0, blog, bureautique…) • Formation ABF • Accueil de groupes en autonomie 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 38. L’espace formation. Ancienne salle de l’espace culture multimédia27/03/2012
  • 39. La logithèque27/03/2012
  • 40. La logithèque La logithèque est dédiée à l’auto formation dans de nombreux domaines, aux animations et ateliers informatiques et multimédia.La logithèque dispose de 13 postes • 12 pc (dont 4 labos de langue) • 8 - XP - dédiés à l’autoformation (e-inclusion) • 2 XP - espace laboratoire de langue • 2 Windows 7 - dédiés aux formations plus élaborées et aux usages bureautiques et multimédia • 1 portable – XP – pour assurer les ateliers sur place et hors les murs 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 41. La logithèque est dédiée à l’auto formationdans de nombreux domaines,aux animations et ateliers informatiques etmultimédia.Avec 300 logiciels d’autoformation installésdont au moins 1 / 3 est consacrés aux TIC lalogithèque est un espace accessible à tous lespublics.27/03/2012
  • 42. 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 43. Les horaires d’ouverture de la logithèque • Auto-formation 21,5 h • Lundi 14h 18h30 • Mardi 14 h 18h30 • Mercredi 14h 18h • Vendredi 14h 18h30 • Samedi 14h 18h • Formation • Mercredi 10 h30 12h • Samedi 10h30 12h • Ateliers - samedi 15 h – 18 h @telier - Médiathèque de Lorient
  • 44. Le fonds multimédia de la logithèque27/03/2012
  • 45. L’offre d’auto-formation•Initiation à linformatique•Systèmes dexploitation •Monde de lentreprise ( droit salarial, management, communication … )•Suites bureautiques • Gestion et comptabilité•Internet • Construction de sites internet•Images numériques - sons •Langues•Langages de programmation • Allemand•Culture générale et loisirs • Anglais • Codes et permis • Anglais américain • Jeux cérébraux • Préparation aux examens • Limage - Le son • Arabe•Mathématiques • Espagnol•Français • Italien•Rédaction courrier, rapport. • Français ( langue étrangère )•Entraînement au clavier • Breton, Chinois, Japonais, Portugais,•Monde de lentreprise et recherche demploi Russe, autres langues européennes • Recherche demploi • Préparation aux concours • CV et lettres de motivation • Tests et bilans @telier - Médiathèque de Lorient
  • 46. La collection• Informatique, bureautique et Internet Les logiciels les plus• Traitement d’image demandés sont montés• Recherche d’emploi en lecteurs virtuels sur• Monde de l’entreprise les disques durs• Culture générale et vie ( Virtual Drive ) pratique• Langues ( + de 150 titres): du niveau grand débutant à avancé … 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 47. La collection Méthode de Langues français Fle 16 test 2 allemand 7 code 9 anglais 24 culture géné 10 europe 1 vie pratique 2 espagnol 9 emploi 6 italien 8 prepa conc 7 arabe 8 entreprise 7 breton 4 images.sons 4 chinois 6 photos 11 japonais 4 musique 3 russe 6 video 4 divers 10 log internet 12 103 infographie 22 Mac 2 Linux 1Le fonds est en constante évolution, bureautic 23 selon les nouveaux usages et les internet form 8 OS 10 évolutions techniques debutants 9 152 27/03/2012
  • 48. Les plateformes de formations27/03/2012
  • 49. Les plateformes de formations27/03/2012
  • 50. Les plateformes de formations27/03/2012
  • 51. Les plateformes de formations27/03/2012
  • 52. Un fonds intégré sur l’informatique et le multimédia• La logithèque mets à disposition des apprenants un ensemble d’ouvrages de références qui complète l’offre numérique,• Il existe également un fonds professionnel pour les documents destinés aux professionnels des bibliothèques 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 53. Un fonds intégré sur l’informatique et le multimédia• Les collections documentaires sur l’informatique et le multimédia sont réparties dans plusieurs espaces.• Un fonds complémentaire en autoformation (revues, livres – CD/DVD ROM) se trouve à l’entrée de la Logithèque.(documents empruntables)• Le fonds TIC est accessible en secteurs adultes, secteur jeunesse de la médiathèque et dans les 2 annexes de quartier pour les documents empruntables. 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 54. Le fonctionnement de la logithèque 27/03/2012
  • 55. Gratuité• Tout service proposé à la Médiathèque est gratuit et ouvert à tous.• Donc au sein de l’ECM : l’assistance et le conseil, la consultation d’Internet, l’utilisation de la bureautique, la numérisation des images, le transfert sur d’autres supports, l’autoformation, les sessions de formation, l’inscription à des ateliers sont gratuits et ouverts à tous.• Seule l’impression est payante à 0.25€ la page. 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient 02/12/08
  • 56. Mode de fonctionnement• Médiation assurée par 1 personne / Planning sur tableur• Cédéroms installés à l’avance sur chaque poste selon leur domaine• ( Usage de lecteurs virtuels – virtual drive pour les formations les plus demandés)• Mise en place du logiciel sur le poste puis retrait par l’agent de permanence +- 300 titres installés abonnement à 6 plateformes de formationToutapprendre (bureautique – langues ) ENI (bureautique ) Capturator (langues) Orthodidacte (orthographe)VODECLIC (TIC ) Smart Canal (développement personnel) @telier - Médiathèque de Lorient
  • 57. Exemple de planning @telier - Médiathèque de Lorient
  • 58. Extrait du fichier usagers27/03/2012
  • 59. Autonomie et médiation• Une première inscription => un entretien • Explication du mode de fonctionnement de la logithèque (rendez-vous, autonomie, horaires). • Interrogation sur le sujet et le niveau • Choix du logiciel • Sur le planning, on indique qu’il s’agit d’un nouvel utilisateur (« 1ère fois ») @telier - Médiathèque de Lorient
  • 60. Autonomie et médiation (2)• La première utilisation • Description du fonctionnement du didacticiel (accès aux leçons, à l’aide) • Interventions plus fréquentes • Discussion autour du choix du titre avant de prendre rendez-vous• Utilisation des logiciels en autonomie : • Intervention en cas de panne • Discussion sur le logiciel avant de prendre un nouveau rendez-vous27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 61. Les ateliers : coup de pouceDepuis quelques mois nous proposons des sessions individualisées en petitgroupe sous format de petits ateliers d’une heure ( Mardi 14 h – 16 h ou à lademande selon les disponibilités)Formation express et aide directe :• à la création, à la gestion de boîte mail ( demandeurs d’emplois, personnes fragile socialement, handicapé )• à l’usage du scanner• à la numérisation des vinyles, des cassettes audio, des VHS (utilisation des interface, montages rapides)• à la gestion de ses photos numériques sur un PC• à l’usage des logiciels multimédia ( I tunes –Podcast, WMP, VLC, Audacity, logiciels retouches image• conseil sur la gestion de son navigateur internet• conseil sur les usages web• conseil sur l’usage des réseaux sociaux• information sur les antivirus, et la façon de débloquer son ordinateur infecté27/03/2012
  • 62. Les ateliers : coup de pouceDepuis quelques mois nous proposons des sessions individualisées en petitgroupe sous format de petits ateliers d’une heure ( Mardi 14 h – 16 h ou à lademande selon les disponibilités)Formation express et aide directe :• à la mise en forme d’un rapport de stage ( insertions images, organigrammes )• à la mise en forme d’un CV• déblocage d’anomalies liées aux mésusage des outils bureautique, conversions des formats bureautiques ‘ wps,odt etc …xps• conseil de dépannage sur l’usage des logiciels présentsPour les personnes en situation d’e-exclusion• scanner un document• récupérer des photos sur un mail• malvoyants (mise à disponibilité d’un poste avec JAWS)27/03/2012
  • 63. Les ateliers numériques27/03/2012
  • 64. Autoformation et formations : complémentarité. Les Ateliers numériquesLes @teliers numériques c’est quoi ? C’est la mise en pratique desnotions acquises lors des sessions de formations ou d’auto-formation.C’est où ? La logithèque, la salle de formation et l’auditorium vontservir aux @teliers numériques.C’est quand ? Les @teliers sont prévus le mercredi matin, le samedimatin et le samedi après-midi.Qui anime les ateliers ? L’atelier ne veut pas cours magistral, c’estun temps d’échange.Le responsable de l’ECM est chargé de cette mission, cependant, selon lescompétences et les thèmes abordés, ses collègues ou un intervenantextérieur encadrent l’atelier.Qui assiste ? Tout public. 27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 65. En pratique pour la réalisation des ateliers, on peut disposerde 12 postes à la Logithèque.Ainsi que des 70 places l’auditorium pour l’organisation deconférence ( régie image et son, vidéo projecteur, écran)27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient
  • 66. Formations à l@telier • Initiation à l’Internet :• Tous les mercredi et samedi matin La formation se déroule en 6 séances de 1 h 30• Internet découverte• Maîtrise du navigateur• Trouver des informations sur le Web• Communiquer sur internet• Travaux pratiques• Personnaliser son usage du Web @telier - Médiathèque de Lorient
  • 67. Les Ateliers numériques. Ateliers abordant les différents usages des TIC.• Ces ateliers ont lieu les samedi après-midi à la Logithèque. (15 h -18 h)Les Jeudi matin (Médiathèque non ouverte au public) • Partenariat avec le CH Charcot : +- 15 stagiaires tout les jeudi matin • Volets formations professionnelles. - Partenariat dans l’organisation de formations professionnelles. / Accueil de stagiaires27/03/2012
  • 68. Mise en pratique des ateliers27/03/2012
  • 69. Mai 2010 / 2011 : Journées professionnelles :Identité Numérique et Pratiques SocialesLa Confiance numérique• rencontres de niveau régionale colloques accessibles sur• http://web56.wordpress.com/• http://confiance56.wordpress.com/Jeudi 10 mai 2012 :Education et apprentissage tout au long de la vie à l’ère du numérique 27/03/2012
  • 70. 27/03/2012
  • 71. 27/03/2012
  • 72. Les ressources gratuites en ligne, notre production et celle des autres via le Blog de l’@telier http://atelierlorient.wordpress.com27/03/2012
  • 73. Les ressources propres à l’@telier27/03/2012 @telier - Médiathèque de Lorient02/12/08
  • 74. 3 - Bilans et conclusion27/03/2012
  • 75. Répartition des usages de la logithèque27/03/2012
  • 76. Fréquentation en hausse27/03/2012
  • 77. 27/03/2012
  • 78. Les formation et les ateliers .session pour lInitiation à lInternet. .ateliers numériques . .partenariat avec HP Charcot : stagiaires et personnel soignant le jeudi matin27/03/2012
  • 79. La fréquentation de la logithèqueUne baisse de fréquentation au fur et à mesure de l’apparition des autresservices multimédia jusqu’en 2004-2005 (pas de publicité, postes obsolètes)Depuis la ré-informatisation, retour à des chiffres satisfaisants en 2010 et 2011 27/03/2012
  • 80. Les domaines utilisés en autoformation 2008Une large part pour l’informatique, puis les langues.« Divers » (Internet, bureautique) reste au 1/6, la salle n’est donc pas détournée de son usage.Le monde de l’entreprise et la culture générale restent anecdotiques, ce sont des domaines plus traités dans le reste de la Médiathèque.La recherche d’emploi est difficilement repérable parmi les « divers », n’étant pas signalée par les usagers. 27/03/2012
  • 81. Les domaines utilisés en autoformation 201127/03/2012
  • 82. Le quotidien à Lorient• Le public que nous touchons le plus est celui qui a le temps et l’envie d’apprendre, les seniors.• Femmes et hommes sont très demandeurs dans la découverte et la maîtrise de l’outil informatique.• L’âge de certains grands débutant est significatif, nous avons couramment des octogénaires dans notre public.• La façon d’appréhender l’usage d’un ordinateur est très différente selon les générations. Les aînés ont besoin de comprendre avant de pratiquer, ils craignent l’erreur, le blocage de la machine, leur tension est parfois palpable face à l’écran. Aussi les logiciels d’autoformation progressifs, avec des exercices et des questionnaires les rassurent.• Ils sont également très demandeurs d’ateliers pratiques, la présence et les conseils d’un moniteur sont très appréciés.27/03/2012
  • 83. Le quotidien à Lorient• Inversion des modèles, dans l’ancienne société occidentale, les aînés transmettaient leur expérience, leurs connaissances au plus jeunes. Avec les TIC le modèle s’inverse, le plus jeune maîtrise une technologie que l’aîné ne connaît pas. Malgré ce handicap les seniors veulent aussi investir ce nouveau monde, et achètent volontiers un ordinateur portable.• Mais mal conseillés à l’achat ils se retrouvent avec un matériel peu adapté.• Un autre problème constaté est que ce public souhaite brûler les étapes de l’apprentissage et reste bloqué sur certaines fonctions élémentaires (problème de clavier, de dossiers perdus).• Mais, en fait il n’existe pas de différence majeure pour guider ce public, juste une adaptation.27/03/2012
  • 84. Le quotidien à LorientConcernant les actifs, selon les parcours de vie de chacun, l’approcheautodidaxique est différente. Les personnes évoluant dans le tertiaire ontsemble-t-il plus de facilités.L’autoformation via un ordinateur est neutre, la machine ne vous jauge pas. Ilpeut être ainsi plus aisé d’entamer une remise à niveau en langue,bureautique, de réviser son code, ou de savoir faire du mailing…Concernant les TIC, il apparaît évident qu’il existe un parallèle entre fracturenumérique et fracture sociale. L’achat d’un ordinateur, un abonnement ADSL,les connaissances de bases qu’il faut maîtriser sont un frein énorme à l’entréedans la culture du net pour les foyers les plus modestes.27/03/2012
  • 85. Le quotidien à LorientLa logithèque est un espace neutre et ouvert à tous ( sur réservation)Nous recevons un nombre notable d’étrangers primo arrivants, en liaison avecdes centre d’hébergement d’urgence nous en accueillons ceux qui souhaitentrapidement apprendre le Français,Grâce à des logiciels de FLE adaptés, nous pouvons leur assurer un débutd’apprentissage de la langue. Le premiers contact n’est pas toujours simplequand ces personnes ne comprennent pas les principales langues européennesoccidentales.Un peu de bonne volonté et de patience et nous arrivons à satisfaire cesapprenants. Cependant face aux demandes nous atteignons les limites de nospossibilités en terme de places. ( L’accès au FLE est disponible sur tous lespostes ) En Janvier 2012 nous avons atteint 50 % des usages d’autoformationen logithèque dans le domaine des langues.27/03/2012
  • 86. Le quotidien à LorientIl est parfois nécessaire de redéfinir les fonctions de l’espace face auxdemandes insistantes de certains publics, de refuser d’assurer des coursindividuels, les conseils précis en achat, la maintenance du matériel desusagers (leur portable), le secrétariat personnel…Comment réagir face à un chercheur d’emploi qui doit répondre par mail toutde suite à une offre pour un poste de grutier alors que Pôle emploi ne lui alaissé qu’une copie papier (pas à jour) de son CV et qu’il ne sait pas se servir ducourrier électronique ?Les dérogations sont courantes, et une aide ponctuelle est possible.De plus nous avons la chance de travailler en liaison avec le PIMMS voisin quiassure le relai dans ce genre de situation.(Point information médiation multi- services) 27/03/2012
  • 87. • Notre objectif à Lorient est de tenter de générer une ouverture diversifiée vers le grand public afin que la technique ne soit plus une limite mais une ouverture vers une nouvelle forme de culture.• Au delà de la simple découverte des usages, loffre en autoformation et les @teliers ont l‘ambition de présenter aux nouveaux utilisateurs des TIC les possibilités de création et d’interaction par l’utilisation des outils informatiques multimédia, des services en ligne et des réseaux sociaux.27/03/2012
  • 88. • Dans le domaine plus traditionnel de l’autodidaxie, les langues étrangères par exemple, l’offre de la logithèque fonctionne en complémentarité avec les fonds empruntables.• Cependant, l’avantage que nous procurons est le lieu, un espace ou l’individu peut se cultiver en toute sérénité, sans être perturbé par les sollicitations du quotidien (téléphone, enfant …)• Bref, un fonds étoffé, du matériel qui fonctionne correctement, des locaux adaptés, et des médiateurs à l’écoute sont à mon sens des éléments indispensable à la bonne tenue d’un espace d’autoformation. Merci de votre attention27/03/2012