Numérique et apprentissage tout au long de la vie - Pour une citoyenneté équitable

1,250 views

Published on

Numérique et apprentissage tout au long de la vie.
Pour une citoyenneté équitable
Lorient – 10 mai 2012

Published in: Education
1 Comment
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,250
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
44
Actions
Shares
0
Downloads
16
Comments
1
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Numérique et apprentissage tout au long de la vie - Pour une citoyenneté équitable

  1. 1. Numérique et apprentissage toutau long de la vie pour une citoyenneté équitable Lorient – 10 mai 2012
  2. 2. 1. La réalité sommes-nous tous égaux face au numérique ?
  3. 3. Inégalité territorialeL’accès à internethaut débitEligibilité à au moins 1offre ADSL de Francetélécom
  4. 4. Inégalité d’équipementtechnologique• 31,5% de la population française ne dispose pas d’un ordinateur à domicile• 37,1% n’ont pas accès à internet F. Sarnowski. Bibliopass.
  5. 5. Les 3 fossés numériquesSource : Le monde.fr, avril 2011Le fossé générationnelOrdinateur chez soi =• -17% des + 75 ans• 90,8% des 15-24 ansMais ce fossé s’estompera au fil desannées F. Sarnowski. Bibliopass.
  6. 6. Les 3 fossés numériquesLe fossé socialPersonnes aux plus faibles revenus :• 34% seulement ont un ordinateur à domicile• 28,2% ont une connexion internet F. Sarnowski. Bibliopass.
  7. 7. Les 3 fossés numériquesLe fossé culturelPersonnes les moins diplômées enFrance : 50% seulement ont uneconnexion à internetCes fossés sociaux et culturels risquentd’accroître encore pour la populationconcernée la mise à l’écart de la société F. Sarnowski. Bibliopass.
  8. 8. Les usages d’internetSource : www.inegalites.fr• Les achats : 41 % de la population (74 % des cadres, 36 % des ouvriers)• Les démarches administratives : 40 % de la population (82 % des cadres, 38 % des ouvriers) – 19% des retraités• Le téléchargement de films : 17% des ouvriers, 21% des professions intermédiaires, 15% des employés, 18% des cadres. 1 % des retraités• Les réseaux sociaux (regrouper des amis, étoffer son réseau professionnel) : 59 % des élèves et étudiants, 30 % des cadres et professions intermédiaires, 23 % des employés, 20 % des ouvriers. Un grand décalage : 9% des personnes au foyer et 2% des retraités F. Sarnowski. Bibliopass.
  9. 9. Les usages des enfants• 90,8% : regarder des vidéos• 82,3% : jouer• 78,1% : chercher de l’info• 74,9% : discuter• 90% des jeunes ont un compte Facebook[Source : assoc. Fréquence école, 2010] F. Sarnowski. Bibliopass.
  10. 10. Les usages d’internetSource : CIPE (centre d’innovation pédagogique et d’évaluation) – Université deBourgogne• 93% des étudiants utilisent Google comme premier outil (mais pas la recherche avancée) et 13% seulement utilisent le catalogue de la bibliothèque à distance• 59% cherchent un livre en bibliothèque à partir du catalogue informatisé, 49% en parcourant les rayons. F. Sarnowski. Bibliopass.
  11. 11. Conclusion sur cette réalitéInternet et TIC sont des outils désormaisindispensables et hautement attractifsmais il y a nécessité de :• développer pédagogie et médiation pour apprendre aux citoyens à utiliser au mieux ces ressources• développer passerelles et accompagnements pour les citoyens les plus en danger d’exclusion F. Sarnowski. Bibliopass.
  12. 12. 2. Les publics quelles priorités peut-on se donner ?
  13. 13. Propositions de prioritésLes publics en insertion professionnelle• Personnes inscrites sur les dispositifs Compétences clé (remise à niveau)(circulaire du 03.01.2008 du Ministère de l’Economie via laDélégation Générale à l’Emploi et à la FormationProfessionnelle, relative à laccès aux compétences clés despersonnes en insertion professionnelle – d’où appels d’offresen marché public, organismes désignés (Greta, CLPS…) F. Sarnowski. Bibliopass.
  14. 14. Les 8 compétences clé1. Communication dans la langue maternelle2. Communication en langues étrangères3. Compétence mathématique et compétences debase en sciences et technologies4. Compétence numérique5. Apprendre à apprendre6. Compétences sociales et civiques7. Esprit dinitiative et dentreprise8. Sensibilité et expression culturelles F. Sarnowski. Bibliopass.
  15. 15. Propositions de priorité• Personnes en demande d’emploi et / ou en (ré)insertion professionnelle• Jeunes en situation difficile (emploi précaire, foyers, suivis PJJ…)Besoins : formation de base à l’outilinformatique, accès à l’info sur l’emploi,(auto)formation via les NTIC F. Sarnowski. Bibliopass.
  16. 16. Propositions de prioritéLes publics en situation d’illettrisme9 % des Français (4,9% des jeunes de17 ans)57% ont un emploiBesoin : apprentissage de la lecture /écriture et autres compétences clé F. Sarnowski. Bibliopass.
  17. 17. Propositions de prioritéLes publics étrangers• Les primo-arrivants (dont les demandeurs d’asile)• Les migrants installés• Les étudiants étrangersBesoins : accès à internet pourcommuniquer avec le pays, pourdémarches adm., apprendre le français,lire dans sa langue… F. Sarnowski. Bibliopass.
  18. 18. Propositions de prioritéPublics de cultures différentes• Gens du VoyageBesoin : accès à l’outil, à la connexion internet, àl’information, à la formation de base (écrire, lire)• SourdsBesoin : accompagnement sur l’outil via médiationen LSF, formation de culture générale F. Sarnowski. Bibliopass.
  19. 19. Propositions de prioritéLes publics en situation de handicap• moteur• visuel• mental• troubles du langageBesoins : matériels et logiciels adaptés, contenusadaptés, accès à l’information sur les droits,rompre l’isolement F. Sarnowski. Bibliopass.
  20. 20. Propositions de prioritéLes adultes âgés• seniors (65-80 ans)• adultes âgés (+80 ans)Besoins : accès à l’outil informatique, à lacommunication (messagerie, webcam), insertiondans la vie sociale et associative, nouveauxsupports de lecture, maintien de l’autonomie toutau long de la vie F. Sarnowski. Bibliopass.
  21. 21. Propositions de prioritéLes personnes isoléesToute personne difficilement identifiableou qui combine des difficultés, par ex :• Dame seule de 70 ans, au foyer, d’origine étrangère, maîtrisant mal le français• Jeune majeur en rupture de famille• Homme de 60 ans, sans activité, avec légère déficience cognitive F. Sarnowski. Bibliopass.
  22. 22. Et enfin…Les enfants !Tous les enfants, avec priorité pourceux qui seront les plus vulnérables F. Sarnowski. Bibliopass.
  23. 23. Conclusion sur les prioritésAu-delà des besoins « techniques »spécifiques, tous ces publics ont besoinde :• Affirmer leur dignité• Voir reconnaitre leurs savoir-faire• Rompre l’isolement et le silence F. Sarnowski. Bibliopass.
  24. 24. 3. Les objectifs le numérique pour faire quoi ?
  25. 25. Le numérique pour…• s’informer• apprendre• communiquer• accéder• faire des démarches administratives• participer / se faire reconnaître• découvrir F. Sarnowski. Bibliopass.
  26. 26. 4. Les acteurs des projets dans quel cadre ? avec quels partenaires ?
  27. 27. Des projets…• Cadre institutionnel et/ou associatif• Bibliothécaires, formateurs, animateurs TIC, professionnels du numérique, du monde social, citoyens engagés dans la vie associative… F. Sarnowski. Bibliopass.
  28. 28. Exemples de partenariats• Organisme formation compétences clé et bibliothèque (Rennes, Bruz, Rezé)• Point Accueil Emploi et bibliothèque (St- Jacques de la lande)• GRETA, services pour les travailleurs immigrés, services sociaux et bibliothèques(Seine-saint-Denis)• EPHAD et bibliothèque F. Sarnowski. Bibliopass.
  29. 29. 5. Les contenus quels sont les outils adaptés ?
  30. 30. Les ressources pour choisir• Le catalogue CAREL de la BPI• La BOM (boîte à outils multimedia) de la MIP (multimedia informatisé pédagogique)• Infobulle, bulletin mensuel du CAFOC de Nantes• Le Netvibes de l’Espace Autoformation de la BM de Bordeaux F. Sarnowski. Bibliopass.
  31. 31. La Boîte à outilsde la MIP F. Sarnowski. Bibliopass.
  32. 32. F. Sarnowski. Bibliopass.
  33. 33. F. Sarnowski. Bibliopass.
  34. 34. Choisir les ressources…• Attractives• Ludiques• Simples d’utilisation• Testées / recommandéeset que vous aimez (vous en parlerezmieux) ! F. Sarnowski. Bibliopass.
  35. 35. Exemples de ressources… …payantes
  36. 36. Des plateformes de ressourcesExemple : Toutapprendre.comLearnorama, diffuseur de formationsconçues par différents éditeurs :Un tarif d’abonnement annuel parModule (sur place / à distance)Ex : 125 € code de la route, 490 €Maxicours en accès sur place F. Sarnowski. Bibliopass.
  37. 37. Un accès simple pour lesutilisateurs et pour lesadministrateursUn choix personnaliséde formations
  38. 38. F. Sarnowski. Bibliopass.
  39. 39. Des logiciels de remédiation• Plateforme I-Gerip – Gerip : solutions numériques dans le domaine des sciences cognitives, de l’orthophonie et de la remédiation• Outils de Jonas formations (Assimo espace-temps, Coach adultes, etc)• TireLire F. Sarnowski. Bibliopass.
  40. 40. F. Sarnowski. Bibliopass.
  41. 41. F. Sarnowski. Bibliopass.
  42. 42. F. Sarnowski. Bibliopass.
  43. 43. F. Sarnowski. Bibliopass.
  44. 44. F. Sarnowski. Bibliopass.
  45. 45. F. Sarnowski. Bibliopass.
  46. 46. Les ressources gratuites
  47. 47. Sélectionner et valoriser…• Des sites pertinents et attractifs• Des didacticiels libres• Des diaporamas et vidéo libres de droit F. Sarnowski. Bibliopass.
  48. 48. 6. Les accompagnements production d’outils et médiations
  49. 49. Produire des outilspédagogiquesDes modes d’emploi F. Sarnowski. Bibliopass.
  50. 50. Des formations en ligne F. Sarnowski. Bibliopass.
  51. 51. Des tutorielsen ligneMédiathèque de Thau aggloMédiathèque de Toulouse
  52. 52. Des rendez-vous et ateliersMédiathèques de MontpellierBibliothèque de Limoges
  53. 53. D’autres ateliers d’initiation• à l’e-administration (sécu, impôts, CAF)• aux achats sécurisés sur internet• à la création graphique, musicale…• aux logiciels libres• aux outils collaboratifs F. Sarnowski. Bibliopass.
  54. 54. F. Sarnowski. Bibliopass.
  55. 55. Une pédagogie des usagesUne Charte et des ateliers pour :• expliquer les règles du Net (aux enfants notamment)• former les personnes pour qu’elles s’approprient les outils qui correspondent à leurs projets• Utiliser le principe du co- développement (pas de formé / formateur) F. Sarnowski. Bibliopass.
  56. 56. 7. Communiquer en direction des publics visés
  57. 57. Cultiver l’idée du « savoir-simplifier »• Rendre accessibles les portails web (langage clair, navigation simple, visuels légendés…)• Indiquer clairement les ressources et les publics destinataires F. Sarnowski. Bibliopass.
  58. 58. F. Sarnowski. Bibliopass.
  59. 59. F. Sarnowski. Bibliopass.
  60. 60. Conclusion Faisons des bibliothèques des lieux où chacun accède à lacitoyenneté, grâce à des services adaptés et aux médiateurs mais aussi par le partage de savoir- faire entre citoyens, comme au Québec F. Sarnowski. Bibliopass.

×